Skip to main content

Full text of "Repertoire Dart Et Darcheologie 1933"

See other formats


I GOVERNMENT OF INDIA 

1 

! department of archaeology 

1 

CENTRAL ARCH/EOLOG I CAL 
LIBRARY 



GIPN“^ — 2D. G. Arch, N.D./57. — 25-9-58 — 100,000. 





n 



1 

i 


f 







f 



9 


REPERTOIRE 

D’ART ET D’ARCHEOLOGIE 



I 


GET OUVaA^GE A ETE PUBLIE 
PAR LA SOGIETE DES AMIS 
DE LA BIBLIOTHEQUE D ART 
ET D’ARCHEOLOGIE, AUX 
EDITIONS ALBERT MORANCE, 
A PARIS, 30 . RUE DE FLEURUS 



IL A ETE HONORE DE SUBVENTIONS 
DU MINISTERE DE LTNSTRUGTION PUBLIQUE 
DE LA GONFEDERATION DES SOGIETES SGIENTIFIQUES FRANGAISES, 
DES AMIS DE LA BIBLIOTHEQUE D ART ET D’ARGHEOLOGIE 


' TOUS DROITS RESERVES POUR TOUS PAYS 



i 


BIBLIOTHEQUE D’ART ET D’ARCHEOLOGIE 
DE L’UNIVERSITE DE PARIS 


REPERTOIRE 

D’ART ET D’ARCHEOLOGIE 


DEPOUILLEMENT DES PERIODIQUES 
BIBLIOGRAPHIE DES OUVRAGES D’ART 
FRANGAIS ET ETRANGERS 

PUBLIE SOUS LA DIRECTION DE 

MARCEL AUBERT 

PAR M“ LUCIEN-HERR ET M. H. STEIN 



3- A' A' 


ANNRE 1933 


// C, 

// / 




I 

c-" ' L 









' r- 

: C3 


PARIS 

EDITIONS ALBERT MORANCE 

1934 ^ 


% 


I 


COMITE DE PUBLICATION 


M. Maurice Fenaille, membre de I’Academie des Beaux-Arts. 

M. Henri Fouillon, professeur d’hi?loire de I’art a la Faculte des 
Lettres. 


M. Andre Joubin, directeur de la Bibliolheque d art et d’archeo- 
logie. 

M. Emile Male, de I’Academie frangaise et de I’Academie des Ins- 
\ criptions et Belles-Lettres, directeur de I'Ecole fran^aise de 
i Rome. 






M. paries Picard, membre de I'Academie des Inscriptions et 
* ^ Belles-Lettres, professeur d’archeologie antique a la Faculte 
des Lettres. 

M. Rene Schneider, professeur d’histoire.de Tart moderne a la 
Faculte des Lettres. 


M. Marcel Aubert, membre de TiVcademie des Inscriptions et 
Belles-Lettres, professeur a I’Ecole des Charles, conserva- 
leur-adjoint des Musees Nationaux, directeur da Repertoire, 

Mme Lucien-Herr, secretaire du Repertoire. 


QHITRAL ARCHAEOLOGKMi 
UBRARY, NEW DELHI. 
Am. Ho. ... 

BibAbl. - / % • 7 




REPERTOIRE D’ART & D’ARCHEOLOGIE 

Fascicule 38. Ann4e 1933. 


CoUaborateurs : Revues : Mme Lucien-HERR^ 

Bibiiographie : M. Henri Stein, professeur a I'Ecole des Charles. 


REVUES 


LISTE DES PERIODIQUES DEPOUILLES ’ 


*Acad. Besangon, 

Ac. des Beaux-Arts. 
Acta Archaeologica. 

A. Egypt. 

Alessandria. 

*Alm. Brioude. 

*Alm. Marie~Imm. 
Alter Orient. 

Am. de VArt. 

Am, Ethn. An. Rep. 
Am. J. of Arch. 

Am. Schools. 

An. C.Ajktemala. 

*An. Manche. 

Ann. Ant. Eg. 

*Ann. Bourgogne, 

*Am. cath. Strasbourg. 
Ann. comiti flamand. 
*Ann. M4con. 

*Ann. Normandie. 
*Ann. Saint'Malo. 

Ann. Un, Paris. 
Antkrop. 

Aniike. 

Antiq. J. 

*Antiq. Normandie. 
Antiquity. 


Academie de Besan^on (Besangon). 

Bulletin de TAcademie des Beaux-Arts (Paris). 

Acta Archaeologica (Copenhague). 

Ancient Egypt (Londres et New York). 

Rivista di storia, arte, archeologia per la provincia d’ Alessandria (Alexandrie) 
Almanach de Brioude et de son arrondissement (Brioude). 

Almanach de Marie-Immaculee (Metz). 

Der alte Orient (Leipzig). 

L’ Amour de I’Art (Paris). 

Annual Report of the Bureau of American Ethnology (Washington). 
American Journal of Archaeology (Concord, New York). 

Annual of the American schools of Oriental research (New Haven). 

Anales de la Sociedad de geografia y historia di Guatemala (Guatemala).| 
Annuaire departemeutal de la Manche (Saint-L6). 

Annales du Service des Antiquites de PEgypte (Le Caire). 

Annales de Bourgogne (Dijon). 

Bulletin de la Societe des Amis de la cathedrale de Strasbourg (Strasbourg). 
Comite flamand de France. Annales (Lille). 

Annales de FAcademie de Macon (Macon). 

Annuaire des cinq departements de la Normandie (Caen). 

Annuaire de la Societe historique et archeologique de I’arrondissement de 
Saint-Malo (Saint-Servan). 

Annales de TUniversite de Paris (Paris). 

L’Anthropologie (Paris). 

Die Antike (Berlin et Leipzig). 

The Antiquaries Journal (Londres). 

Societe des Antiquaires de Normandie. Bulletin (Caen). 

Antiquity, a quarterly review of archaeology (Gloucester). 


1. Mile Liliane Dons a depouille les revues scandinaves, Mme Frans Vreede les revues holtandaises, M. Charles Sterling les 
revues polonaises, et M- Paul Ettinger les revues russes. 

MM. Picard, professeur a la Sorbonne, Boreu^ et Gonteniu, coaservateur et conservateur-adjoint des M usees Nationaux, 
ont bien vouln relire les chapitres relatifs a I'antiqaite grecque et romaiae, a I’Egypte et a I Orient. Nous sommes heureux 
de leur en exprimer ici toute notre reconnaissance. ... , . i r,- . 

2. Les revues marquees de Tasterisque sont des revues de province qui, n'arrivant pas directeme>j^a la Bibliotheque d’art et 

d’arch^logie, ont 6te consul tees dans le depouiilement qu'en donne ia Revue de C Eg Use. 0^ 


1 




t 



Ant. Scotland. 

*Ann. Vieux Reims. 
Apollo. 

Archaeol. J. 
Archaeologia, 

Arch, art fr. 

*Arch. Corse. 
Architecture. 
Arkhitektoura. 

Archivo Esp. 

Arch. si. Sicilia. 
Arquitectvra. 

Ars islamica. 

Art and A. 

Art Bull. 

Arle. 

Arles. 

Art et A. 

Art et D4c. 

Art in A. 

Arts graph. 

Art suisse. - 
Art viv. 

Amb. 

Atlantis. 

* Auvergne litUraire. 

*B. Abbeville, 

B. Ac. r. Belg. 

Baess ler^Arthiit. 

B. Ant. Besch. 

*B. antiq. MOrinie. 

*B. Antiq. Quest. 

*B. Antiq. Picard ie. 

B. Antiquaires. 

B. art fri 
*B. Aude. 

Baumeister. 

*B. Bar-le-Duc. 

Bayonne^ 

*B. Beauvais. 

*B. Beziers. 

B. Bibl. art et arch. 

*B. Borda. 

*B. Bordeaux. 

B. Bulgare, 

*B. Cambrai. 

M. cbm. arch. homa. 

B. cbm, brth. BofMi {Btu* 
^^o). 

*B. FibmaHd. 


Proceedings of the Society of Antiquaries of Scotland ^Edimbourg). 

Bulletin de la Societe des Amis du Vieux Reims. Annuaire (Reims!. 

Apollo (Londres)* 

The Archeological Journal (Londres). 

Archaeologia (Oxford). 

Archives de Tart frangais (Paris). 

Archivio storico di Corcica (Livourne). 

L’Architecture (Paris). 

Arkhitektoura S. S. S. R. (Moscou). 

Archive espahol de arte y arqueologia (Madrid). 

Archive storico pef la Sicilia orieatale (Catane). 

Arquitectura (Madrid). 

Ars Islamica (Ann Arbor, Michigan). 

Art and Archaeology (Washington). 

Bulletin of the College art association (Chicago). 

L’Arte (Turin). 

Artes. Monuments et m^moires publics sous la direction de V. Wanscher 
(Copenhague). 

L’Art et les Artistes (Paris). 

Art et Decoration (Paris). 

Art in America (West Sprihgfleld (Massachusetts) et Westport {Connecticut). 
Arts et tnCtiers gntphiques (Paris). 

L’Art en Suisse. CBuvres (Geneve). 

L^Art vivant (Pafis). 

Ai^tibus Asian (Leipzig). 

Atlantis (Leipzig) i 

L’ Auvergne littCraire, artistique et hlstorique (Clermont-Ferrand). 

Bulletin trimestriel de la SociCte d'Cmulation d’Abbeville (Abbeville). 
Academic royale de Belgique. Bulletin de la GUsse des Beaux- Arts (Bruxelles). 
Baessiei^Archiv. BeitrSge zur Vdlkerkuiide (Berlin). 

Bulletin van de Verecriiging Tot bevordering der kennis van de Anticke bes- 
chaving, te St Graveuhague (La Haye). 

SociCte des Antiquaires de la Morinle (Saint-Omer). 

Bulletin de la Society des Antiquaires de I’Ouest (Poitiers). 

Bulletin trimestriel de la Society des Antiquaires de Picardie (Amieus)i 
Bulletin de la SociCte Hationale des Antiquaires de France (Paris). 

Bulletin de la Soci^td de I’histoire de Fart fran^ais (Paris). 

Bulletin de la bocidte seientifique de TAude (Carcassonne). 

Der Baumeister (Munich). 

Bulletin de la Socidte des letires, sciences et arts de Bar-le-Duc (Bar-le-Duc). 
Bulletin de la Societd des sciences^ lettres et arts de Bayonne (Bayonne). 
BuUetin religieux du diocdse de Beauvais (Beauvais). 

Bulletin de la Socidtd archdologique, seientifique et litterairC de Bdziers 
(Beziers). 

BuUetin^de la Societe des Amis de ia Bibliotheque d art et d’archdologie 
Bulletin de la Societe de Borda (Dax). 

Bulletin et Memoires de la Societe archeologique de Bordeaux (Bordeaux). 
Bulletin de ITnstitut archeologique bulgare (Sofia!. 

Societe d’etudes de la province de Cambrai. Bulletin (Cambrai). 

Bullettino della Commissione archeologica cemmunale di flema (Rome). 
Bullettino del Mused del’ Impero romano (Rome). 

CbihitS fiatnaiid de France. Bulletin (LiilC). 




B. Corresp, helL 
*B. Corr^ze, 

*B C6te$-dU’Nord, 

B. de VArt. 

*B, DeuX’Shires. 

*B, Drome. 
BeauX'Arts. 

BEFEO. 

Belvedere. 

Berl. Museen. 

B. El. orient. 

*B. Eure^et^-Loir. 

*B. FiniMre. 

*B. Hist, de Paris. 

*B. lile-Saone. 

BibliofiUa. 

BIFAO. 

*B. Ille eFVilaine. 
Bishop Museum. 

*B. Lot. 

B. M. 

*B. Mayenne. 

*B. Meuse. 

B. Musses. 

B. Musses Bruxelles. 
B. Nam. JSapoletano. 
Bole tin. 

Bolleltino. 

*B. Orl^anais. 

Boston. 

*B. Pas-de-Calais. 

*B. PMgord. 

B. reprod. mss. 

Br. Museum. 
Brooklyn. 

Br. School Athens. 
*B. Sarre. 

*B. Semur. 

B. Senese. 

B. Sens. 

B. soc. dunoise. 

*B. soc. nivernaise. 

B. soc. roy. arch. 

B. St. Mediierranei. 
*B. Tarn. 

*B. Touraine. 

*B. Tournas. 

B. Trocadiro. 


Bulletiu de Correspqndance hellenique (Paris). 

Bulletin de la Societe des leitres, sciences et arts de la Correze (Brives). 
Bulletin de la Societe d'toulation des C6tes-du-Nord (Saint-Brieuc). 
Bulletin de TArt, annexe de la Revue de TArt (Paris). 

Bulletin de la Societe historique et scientifique des Deux-S^vres (Niort). 
Bulletin de la Societe archeolog-ique de la Drome (Valence). 

Beaux-Arts. Revue d'information (ParisU 

Bulletin de TEcole frangaise d’Extreme-Orient (Hanoi), 

Belvedere (Zurich, Leipzig et Vienne). 

Berliner Museen (Berlin), 

Bulletin d’etudes orientates (Damas). 

Bulletin de la Societe archeoiogique d’Eure-et-Loir. Memoires (Chartres). 

Bulletin de la Societe archeoiogique du Finist^re (QuiraperL 

Bulletin de la Societe de Vhistoire de Paris et de rile- de-France (Paris). 

Bulletin de la Societe d’agricuUure, sciences, lettres et arts du departement 
de la Haute-Saone (Vesoul). 

Rivista di storia del libro, delle arte grafiche, di bibliografia e erudizione 
(Florence), 

Bulletin de rinstitut frangais d’archeologie orientale (Le Caire). 

Bulletin et Memoires de la Societe archeoiogique d’llie-et-Vilaine (Rennes). 
Bernice P. Bishop Museum (Honolulu). 

Bulletin de la Societe des etudes du Lot (Cahors). 

Bulletin Monumental (Paris). 

Bulletin de la Societe historique et archeoiogique de la Mayenne (Laval). 
Bulletin de la Societe des naturalistes et archeologues du Nord de la Meuse 
(Longuyon). 

Bulletin des musees de France (Paris). 

Bulletin des Musees royaux d’art et d’histoire (Bruxelles). 

Bulletlino Numismatino Napoletano (Naples). 

Boletin de la Sociedad Espanola de Excursiones (Madrid), 

Bolleltino d'arte (Rome), 

Bulletin de la Societe historique et archeoiogique de POrleanais (Orleans), 
Bulletin of the Museum of fine arts (Boston). 

Commission departementale des monuments historiques du Pas-de-Calais 
(Saint-Pol). 

Bulletin de la Societe historique et archeoiogique du Perigord (Perigueux), 
Bulletin de la Societe frangaise de reproduction de manuscrits et peintures 
(Paris). 

The British Museum quarterly (Londres). 

Brooklyn Museum quarterly (Brooklyn). 

The annual of the British School at Athens (Londresj. 

Bulletin de la Societe des Amis de la Sarre (Sarrebruck). 

Bulletin mensuel de la societe des sciences historiques de Semur (Semur-en- 
Auxois), 

Bullettino senese di storia patria (Sieniie). 

Bulletin de la Societe archeoiogique de Sens (Sens). 

Bulletin trimestriel de la Societe dunoise (Chlteaudun), 

Bulletin de la societe nivernaise des lettres, sciences et arts (Nevers). 
Bulletin de b societe royale d’archeologie . Bruxelles). 

Associazione interiiazionale degli studi mediterranei. Bollettino (Rome). 
Bulletin de la Societe des sciences, arts et belles-lettres du Tarn (Albi), 
Bulletin de la Societe archeoiogique de Touraine (Tours). 

Societe des Amis des arts et des sciences de Tournus (M^con). 

Bulletin du musee d'ethriographie du Trocadero (Par* 






— 4 — 


BaUtinuL 
Bari, M. 

*B, Yonne, 

Byzantion, 

Byz, Z. 

Cahiers d*Al$ace, 

*Cahier$ d^hist, et d'ar~ 
ck4ol, 

Canadian J. 

Chicago, 

Chron, Eg, 

Cincinnati, 

Clara Rhodos, 

Cleveland, 

*Com, Vieux-ParU, 
Congr^s. 

CongrH int, arch, (Alger), 
CongrH Stockholm, 
Connoisseur, 

Dedalo, 

Echos d'art, 

*Elsass-Land, 

Emporium, 

Estampes, 

Elnologia Tucuman, 

Faenza, 

Field Museum. 

Finsk. Tidshr, 

Fogg Art Museum, 

Form, 

Formes, 

Fornvannen, 

Gazette, 

Genava. 

Glos plastykow. 

Goteborgs M, 

Grande Revue, 

Hesperia, 

llespiris, 

llistoria, 

Indian ant, 

Indian art. 

Indian hist, quart. 

Indie, Suisse. 

Inscriptions. 

Jpek, 

Iskouslm, 

J, Africanistes, 
Jahreshefte. 

Jahreshefte (Beibl.), 

J. AmMcanisies, 


Bal^tinul comisiunii monumentelor istorice (Bucaresi}. 

Burlington Magazine (Londres). 

Bulletin de la Societe des sciences historiques et nalurelles de T Yonne ( Auxerre). 
Byzantion (Bruxelles). 

Byzantinische Zeitschrift (Leipzig et Berlin), 

Cahiers d’archeologie et d'histoire d’Alsace (Strasbourg). 

Cahiers d’histoire et d’archeologie (Nimes). 

Canadian geographic Journal (Montreal). 

Bulletin of the Art Institute of Chicago (Chicago). 

Chronique d’Egypte (Bruxelles). 

Bulletin of the Museum of Cincinnati (Cincinnati). 

Clara Rhodos (Rhodes). 

Bulletin of the Clevelaiid Museum of arts (Cleveland). 

Commission du Vieux-Paris. Proces-verbaux et annexe (Paris). 

Congres archeologique de France (Parts). 

V« Congres iniernalional d'archeologie (Alger). 

XIII® Congres international d’histoire de Tart (Stockholm), 

The Connoisseur (Londres). 

Dedalo (Milan et Rome). 

Les Echos d’art (r^unis a Art et Decollation) (Paris). 

Elsass-Land^ Lothringer Heimat (Guebwiler). 

Emporium (Bergame). 

L’Amateur d’Estampes (Paris;. 

Revista del Institute de Elnologia de la Universidad Nacional de Tucuman 
(Tucuman), 

Faenza. Bolletino del Museo internazionale delle Cerami (Faenza). 

Field Museum of Natural History (Chicago). 

Finsk Tidskrift (Helsingfors). 

Bulletin of the Fogg Art Museum, Harvard University (Harvard). 

Svenska Sldjdforeningens Tidskrift : P'orm (Stockholm). 

Formes (Paris et Philadelphie). 

Fornvannen (Stockholm). 

Gazette des Beaux-Arts (Paris). 

Genava, Bulletin du Mus^e d’art et d’archeologie de Geneve (Geneve). 

Glos plaslykow (Varsovie). 

Goteborgs Museum Arstych (Goteborg). 

La Grande Revue (Paris). 

Journal of the American School of Classical studies at Athens (Cambridge, 
Massachusetts). 

Hesperis. Archives berberes (Paris). 

Studi storici per I'anliquita classica .Milan). 

The Indian antiquary (Bombay). 

Indian art and letters (Londres). 

The Indian historical quarterly (Calcutta). 

Indicateur d’antiquiles suisses (Zurich). 

Academic des Inscriptions et Belles-Lettres (Paris). 

Jahrbuch fur praebistorische und ethnografische Kunst (Berlin et Leipzig), 
Iskoustvo. Organe de FUnion des Artistes et Sculpteurs sovi^liques (Moscou). 
Journal de la Societe des Africanistes (Paris). 

Jahreshefte des osterreichischen archaeologischen Institut in Wien (Vienne). 
Jahreshefte des osterreichischen archaeologischen Institut in Wien. Bei- 
blalt (Vienne). 

Journal de la Societe des Americanistes (Paris). 


c 



J, Anthrop, Inst. 

/. Asiatic Soc. 

J. Bdle {hist, Af.). 

J. Bdle (KunstsammL). 

J, Berlin, 

J. Bihar Orissa, 

J, deutsch, Inst, 

J. deutsch, Inst, A, A, 

J. Eg. arch. 

*J. Elsass-lolhr. 

J, Hell, Si, 

J. Marburg. 

J. Savants. 

J. Vienne. 

Kemi. 

Kokka. 

P, Kom, Hist. Szluki. 
Kon. Oudh G. 

Kunst. 

Kunst A. K. 

Kunsimuseets Aarskrift. 

Kunstwanderer. 

L*architecie. 

Man. 

M. A. Zurich. 

MedeJ K. en W. 

Meded. ?*ed. te Borne. 
Melanges, 

Mil, Beyrouth. 

M4m, ilm. Ac. Rome. 
*M^m. Anjou, 

Mem, Ant. Nord. 

*Mdfn. Bretagne. 

*M^m, Carcassonne. 

*M4m. Cher, 

*M^ni, Clermond-Ferrand . 
*M^m. Creuse. 

*Mem. DeaX‘S^res. 

*A/em. Doubs. 

*Mim. Loir-et-Cher. 
Orleans, 

*M4m, Provence. 

*M4m, Vaucluse. 

Mercure, 

Metrop. St. 

Minneapolis. 

Mitt, Anihrop. 

Mitt. d. Inst, A, A. 


The Journal of the Anthropological Institute (Londres}. 

The Journal of the Royal Asiatic Society of Great Biitain and Ireland 
(Londres). 

Hisiorisches Museum Basel. Jahresberichte und Recbnungen (B^le). 
Oeflentliche Kunst-Sammlung Basel. Jahresberieht (Bale). 

Jahrbuch der preussischen Kunstsammlungen (^Berlin). 

The Journal of the Bihar and Orissa research Society (Patna). 

Jahrbuch des deutschen archaologischen Institut (Berlin). 

Jahrbuch des deutschen archaologischen Institut. Archaologischer Anzeiger 
(Berlin). 

The Journal of Egyptian archaeology (Londx'es). 

Jahrbuch des Elsass-lothingischen wissenschaftlichen Gesellschaft zu Strass- 
burg (Colmar). 

Journal of Hellenic studies (Londres). 

Marburger Jahrbuch fur Kunstwissenschaft ^Marburg an der Lahn). 

Journal des Savants (Paris). 

Jahrbuch der kunsthistorischen Sammlungen in Wien (Vienne). 

Keini, Revue de philologie et d’archeologie egypliennes et copies (Paris). 

The Kokka (Tokio). 

Prace Komisji Historji Sztuki (Varsovie). 

Koninkligh Oudheidkundig Genotschap te Amsterdam (Amsterdam). 

Die Kunst ^^Munich). 

Die Kunst. Angewandte Kunst (Munich). 

Kunstmuseets Aarkrift (Copenhague). 

Der Kunstwanderer (Vienne). 

L'Architecte (Paris). 

Man, a monthly record of anthropological science (Londres). 

Mitteilungen der antiquarischen Gesellschaft (Zurich). 

Mededeelingen van den Dienst voor Kunsten en Weteuschappen dergexneente 
S’Gravenhague (La Have). 

Mededeelingen van het Nederlandsch historisch Institut te Rome (La Haye). 
Melanges d'archeologie et d'histoire (Paris). 

Melanges de TUniversite Saint-Joseph (Beyrouth). 

Memors of the American Academy in Roma (Rome). 

Memoires de la Societe d*agriculture, sciences eVarts de TAnjou (Angers). 
Memoires de la Societe royale des Antiquaires du Nord (Copenhague). 
Memoires de la Societe d'histoire et d’archeologie de Bretagne (Rennes). 
Memoires de la Societe des Arts et des Sciences de Carcassonne (Carcas- 
sonne). 

Memoires de la Societe historique, litteraire et scienlifique du Cher (Bourges). 
Memoires de 1* Academic de Clermont-Ferrand (Clermont-Ferrand) 

Memoires de la Societe des sciences archeologiques de ia Creuse (Guerell. 
Memoires de la Societe historique et scientifique des Deux-Sevres (Niort). 
Memoires de la Societe d'emulation du Doubs (Besangon). 

Memoires de la Societe des sciences et lettres de Loir-et-Gher (Blois). 
Memoires de la Society d’agricultui'e, sciences, belles-lettres et arts d’Orleans 
(Orleans). 

Mem. delTnstitut historique de Provence (Marseille). 

Memoires de TAcademie de Vaucluse (Vaison). 

Le Mercure de France (Paris). 

Metropolitan Museum Studies (New York). 

Bulletin of the Minneapolis Institute of arts (Minneapolis). 

Mitteilungen der anthropologischen Gesellschaft in Wien i Vienne). 
Mitteilungen des deutschen archaeologischen Institut. Athenische Abteilung 
(Berlin). 



Mitt, vorderasUt-^aegypt, 
G. 

M. Neuchitelois, 
Mouseion, 

M. Piot. 

Museum Boymans, 
Museum J, 

N. Bok, Bibl, Vasen. 

*N. D. de Chartres, 

New York. 

Nord, Boktryck, 

Nord, Tidskr. 

Notes cT art. 

* Notices Manche. 

Nyt Tidskr, f. Kunstind, 
Oberrhein, Z, 

O. M, Drawings. 

Ord och Bild, 

Orient, Inst. Chicago. 
Ostasial. Z. 

Oudkeidk. J. 
Oud-Holland, 

Palestine. 

Pantheon. 

Parnassus. 

*Pays lorrain. 
Pennsylvania. 

Praehist. Z, 

Prihistoire, 

Print, 

*Prov. Anjou, 

*B, Agenais. 

R. archeol. 

B. arts asiai. 

*R. Auvergne. 

*R, Avranchin, 

R, A. ZMch, 

*R. Bas- Poitou. 

R. beige dearth. 

R. beige num. 

*R. Bordeaux. 

*R. Centre, 

*R, Champagne et Brie. 

*R, Corse 
R. Croix^Rouge, 

*R, d" Alsace, 

R. de France. 

R. d^^gyptologie, 

R, de VArt. 

*R, des Musics, 

R. Deux-Mondes. 

*R, eccl. Metz, 


Mitteiiungen der vorderasiatisch-^aegyptischen Gesellschaft (Leipzig). 

Mus4e Neuchateiois (NeucMtel). 

Mouseion (Paris). 

Monuments Piot (Paris). 

Bulletin du Musee Boymans (Rotterdam). 

Museum Journal. University of Pennsylvania (Philadelphie). 

Nordisk Tidskrift fdr bok och biblioteksvasen (Stockholm). 

La Voix de Notre^Dame de Chartres i Chartres). 

Bulletin of the Metropolitan Museum of Art (New York). 

Nordisk boktryckarekonst (Stockholm). 

Nordisk Tidskrift for vetenskap (Stockholm). 

Notes d art et d’archeologie (Paris). 

Notices, m^moires et documents (Saint-L6). 

Nyt Tidskrift for kuustiudustri (Copenhaguej. 

Oberrhein ische Zeilschrift (Fribourg en Brjsgau), 

Old Master drawings (Londres). 

Ord och Bild (Stockholm). 

The Oriental Institute of the University of Chicago (Chicago), 

Ostasiatische Zeitschrift Berlin, Leipzig;, 

Oudheidkundig Jaarboek (Leyde). 

Oud-Holland (Amsterdam). 

The quarterly of the Department of Antiquities in Palestine (Jerusalem et 
Londres). 

Pantheon (Munich). 

Parnassus (New York), 

Le pays lorrain (Nancy), 

The Pennsylvania Museum Journal (Philadelphie). 

Praehistorische Zeitschrift (Berlin). 

Pr^hisloire (Paris). 

The Print Collector’s quarterly ^Londres). 

La Province d’Anjou (Angers). 

Revue de TAgenais (Agen). 

Revue arch^ologique (Paris). 

Revue des arts asiatiques (Paris). 

Revue d’ Auvergne (Clermont-Ferrand). 

Revue de rAvranchin (Avranches), 

Musee de Zurich. Rapport annuel (Zurich). 

Revue du Bas-Poitou (Fontenay-le-Comte). 

Revue beige d’archeologie et d’histoire de TArt (Bruxelles et Paris). 

Revue beige de numismatique et de ingillographie (Bruxelles). 

Revue historique de Bordeaux et du departement de la Gironde (Bordeaux). 
La Revue du Centre (Nevers). 

Nouvelle revue de Champagne et de Brie (Reims). 

Revue de la Corse (Paris) (France). 

Revue internationale de la Croix-Rouge (Geneve). 

Revue d’Alsace (Colmar et Thann). 

La Revue de France (Paris). 

Revue d’4gyptoIogie (Paris). 

La Revue de Tart ancien et moderne (Paris). 

La Revue des Musees (Dijon). 

La Revue des Deux-Mondes (Paris). 

Revue eccUsiastique de Metz (Metz). 


1 


RenaUsatnce. 

/?. espanola, 

M. EL gK 
R, El, lat, 

*R^, Maine, 

*R, Gascogrte, 

Rh, -Island, 

*R, Hie Auvergne, 

*R, Hies Pur4n4e$, 

Rig. 

R, Istitnto arch, 

Riv, d*arle, 

*R, Lyonnais, 

R, Madagascar, 

Roerich M, 

Roman St. 

R, Paris, 

*R, Perpignan, 

*R, Saintonge, 

*R, Versailles. 

*R, Vivarais. 

Sanileren. 

Scavi. 

*Sem. rel. Lille, 

*Sem. rel, Paris, 

*Sem. rel. Verdun, 

Sinica, 

Smith College. 

*Soc, Bayeux. 

Southwest Museum Papers, 
SovMski Mouzey, 

Speculum. 

St. Louis. 

Stockholm. 

Studio, 

Syria, 

Sztuki Piekne, 

Technical Studies, 

Tidskr, f, Hemhygds, 
Tilskueren. 

Toledo, 

Toung Pao, 

Trierer Z. 

Vasari, 

Vie d* Italia, 

*Vieil Arcueil. 

Vie Mondo, 

Vieux-Hu^. 

*Vieux Montmartre. 
V^ashington Anthrop, 
Wiener J, 

Wira kocha. 


La Renaissance de Tart fran^ais (Paris)* 

Rerista espafloia de arte (Madrid). 

La Rerue des Etudes grecques (Paris), 

Revue des Etudes latines (Paris). 

La Revolution dans le Maine (Le Mans). 

Revue de Gascogne (Auch). 

Bulletin of the School of design of Rhode-Island (Rhode-Isiand). 

Revue de la Haute-Auvergne (Aurillac^. 

Revue des Hautes-Pyrenees (Tarbes). 

Rig (Stockholm). 

Ri vista del R. Istituto d’x\rcheoiogia e storia dell’arte (Rome). 

Rivista d’Arle (Florence). 

Nouvelle Revue du Lyonnais (Lyon), 

La Revue de Madagascar (Paris et Tananarive). 

Roerich Museum Journal of Urusvati, Himalayan research Institute (New 
York), 

The Journal of Roman studies (Londres). 

La Revue de Paris (Paris). 

Revue historique du diocese de Perpignan s PerpignanL 
Revue de Saintonge et d’Aunis (Saintesj. 

Revue de Thistoire de Versailles et de Seine-et-Oise (Versailles). 

Revue du Vivarais (Aubenas). 

Samleren (Copenhague). 

Notizie degli Scavi di Antichi ta. Academia dei Lincei (Rome). 

Senjaine religieuse du diocese de Lille (Lille). 

La Semaine religieuse de Paris (Paris). 

Semaine religieuse du diocese de V^erdun (Bar-le-Duc), 

Sinica. Zeitschrift fiir Chinakunde undChmaforschung(Francfort-sur-le-Mainj. 
Bulletin of the Smith College Museum of art (Northampton). 

Societe des sciences, arts et belles-lettres de Bayeux (Bayeux), 

Southwest Museum Papers (Los Angeles). 

Sovetsky Mouzey. Organe de la Section des Sciences du Commissariat de 
TEducation Publique (Moscou). 

Speculum (Cambridge, Massachusetts). 

Bulletin of City Art Museum (Saint-Louis). 

The Museum of Far Eastern antiquities (Stockholm). 

The Studio (Londres). 

Syria. Revue d art oriental et d’archeologie (Paris). 

Sztuki Piekne (Varsovie). 

Technical Studies (Harvard). 

Tidskrift for Hembygdsvaard (Lund). 

Tilskueren (Copenhague). 

Museum News published by the Toledo Museum of art (Toledo). 

T’oung Pao (Leyde). 

Trierer Zeitschrift (Treves). 

II Vasari (Arezzo). 

Vie dTtalia (Milan). 

Le Vieil Arcueil (Arcueil). 

Le Vie dTtalia e del Mondo (Milan). 

Bulletin de la Societe des amis du Vieux-Hue (Hue). 

Le Vieux Montmartre (Paris). 

University of Washington. Publications in Anthropology (Washington). 
Wiener Jahrbuch (Vienne). 

Wira Kocha, re vista peruana de estudios antropolo^^s (Lima). 




I 



Worcester. 

Yale. 

Ymer, 

Yorkshire. 

Z. aegypt, Spr, 

Z. f. Kunslgeschichle. 


Bulletia of the Worcester art Museum (Worcester). 

Bulletin of the Associates in fine Arts at Yale University (Yalei, 

Tidskrift utgiven av Svenska Sails kapet for antropologi och geografi (Stock- 
holm). 

The Yorkshire archaeological Journal (Leeds). 

Zeitschrift fiir aegyptische Sprache und Altertumskunde (Leipzig). 

Zeitschrift fur Kunstgeschichte (Berlin et Leipzig). 



TABLE DES MATIERES 


PAGBS 

GENEMLITES 15 

Histoire g6n6rale de Fart (1-55). 

Transmissions et influences (56-88). 

Iconograpbie (89-177). 

Estb^tiquCy technique et restauration (178-237). 

FouUles et conservation des monuments bistoriques (238-254). 

Musees et collections : Goueralites (255-264). Allemagne (265-280). Autiiche (281-289). Belgique 
(290-296). Danemark ^.'97-309'. H^'pagne (310-316’. Etats-Unis (317-347). France (348*393). Grande- 
Brelagne (394-415). Ilaiie et colonies (416-437). Norvege (438-439). Pays-Bas : 440 446). Pologne 
(447-449). Russie (45n-45r]. Suede (452-455). Suisse (456-466). Turquie (467). 

Expositions et ventes : Generalites (168). Allemagne (469-479). Autriche (480). Belgique (481). Etats- 
Cnis (482 502). France ;5U3-537 ,. Grande-Bretagne (538-555' Hongrie (556-557), Italic (558-573). 
Pays-Bas (574-475). Pologne (576-577). Russie (578-579). Suisse (580). 

Topographic : Generalites (581-585). Allemagne ^586-587). Autriche (588-589). Belgique (590-591). 

Brasil i592-593'‘. Bulgarie (594k Canada (595). Danemark (596-598.. Espagne (599-603). Elats-Unis 
(604). France \605 657). Grande-Bretagne el Irlande (658-667). Grece et Dodecanese (668-670). 
Hongrie (671). Ilaiie et colonie (672-712). Maroc (713). Pavs-Bas (714). Portugal (715-716). Rou- 
manie (717-718). Russie (719-720). Suede (721-725). Suisse (726-727). 

Critique d'art (728-761). 

Congr^s et Instituts (762-774). 

Enseignement (775-784 ». 

Art populaire : Generalites (785-793). Allemagne (794-800). Autriche (801). Belgique (802-803). 
Canada \804-805). Etats-Unis (806). France (807-810). Grande-Bretagne (811-812). Grece (813). 
Hongrie (814). Italie (815). Pologne (816). Roumanie (817-818). SuMe (819-822). 

PRfiHISTOIRE 52 

G^a^ralit^s (823-832). 

FouUles et decouvertes en Europe : Allemagne (833-851). Autriche (852-859). Balkans (860-869). 
France (870-885). Grande-Bretagne et Irlande (886-934). Italie (935-939). Peninsule Iberique 
(940-94(>;. Scandinavie (947-969). Suisse (970-977). 

FouUles et decouvertes hors dEurope : Afrique : generalites (978), Afrique du Nord et Sahara 
(979-987 i, Egypte {988-9.>5), Kenya (996-997), Rhodesie (998). Asie : generalites (999-1000), Asie 
Mineure et Chypre (1001-1003), Chine et Japon (1004-1006), Inde et Indochine (1007), Palestine et 
Syrie (1008-1016), Siberie et Caucase (1017-1028). 

ANTIQUITY 


GENERA LITES ( 1029-1038) 63 

ORIENT 03 

Egypte : Generalites (1039-10536 musees (1054-1057). Architecture et fouilles (1058-1087). Sculpture : 
generalites (1088), Ancien Empire (1089-10906 Moyen Empire (1091-1092), Nouvel Empire (1093- 
1102), epoques saite, ploleinaique et romaine (1103-1105). Peinture (1106-1111). Arts mineurs 
(1112-1128). 




1. Les nombres entre pareatbtises renvoieiit aiix oumeros des articles. 




I 



— iO — 

PACKS 

MSsopotawief Susiane et Perse (1129-1184). 

Syrie et Palestine : G^aeralites (11854203), fouilles (12044249), colonies pheniciennes (1250). 

Asie Mineure et Caucase (1251-1259). 

GRECE . 76 

G6ii6ralit6s (1260-1271). 

Art 6g6en et myc^nien (1272-1283). 

Art grec en Gr^ce : Architecture et fouilles (1284-1332). Sculpture : g^ene rallies (1333-1336), ^poque 
arcbaique (1337-1342), v* et iv® siecles (1343-1366), epoque hellenistique (1367-1379). Arts 
miueurs : peinture et ceramique 1 1380-1406;, numismatiqiie (1407-1411 inlailles et orfevrerie 
(1412-1414). 

Art grec hors de Grdce : Asie Mineure et Chypre f 14 1 5-1 428), Balkans (1429-I43ty', Sicile et Grande- 
Grece 4437-1451). 

ROME 89 

G6n6ralitds (1452-1460). 

Art ^trusque (1461-1482). 

Art romain en Italie ; Architecture et fouilles (1483 1544). Sculpture 4545-1566). Peinture (1567), 

Arts miueurs : camees et orfevrerie (1 5(58- 1569), ceramique (1570-1574), ferronnerie et bronze 
(1575-1579), mosaique (1580-1581), numismatique (1582-15941, verrerie 45951. 

Art romain hors dltalie : Afrique du Nord (1596), Algerie 4597-1601). Maroc (1602-1604), Tripo- 
litaine et Cyrenai'que (1605-1609;, Tunisie ( 1610) Asie Mineure et Syrie (1611-1613,. Gaule(1614- 
1640). Germauie 4641-1654). Grande-Bretague 4655-1680), Helvdtie (1681-1(585’'. Painiioxiie, Dacie 
et Dalmatia 4686-1695). Peniusule Iherique (1697-1699). 


MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


GENERALITES (1700-1722) 104 

ARCHITECTURE 


Art Chretien primitif et byzantin (1723-1747). 

Art roman, gotbique et de la Renaissance : Generalites (1748-1752). Allemagne : gen^ralit^s 
(1753), rnonographies (l754-y?6l), architectes (1762). Alsace 4763-17(56) Amerique latine (1767). 
Autriche (1768-1769). Danemark (1770). Espagne : generalites (1771-1776), rnonographies (1777- 
1781), architectes (1781). Flandre {1782-1783). France ; generalites 4784-1794), art fran^ais en 
Terre Sainte (1795-179(5), rnonographies (1797-1917), architectes {1918-1920). Graude-Bretague 
(1921-1924). Italic : generalites (1925-1929), rnonographies (1930-1942), architectes (1943-1948), 
Norvege (1949-1950). Pays-Bas (1951). Portugal (1952-1955). Roumanie (1956 1964). Suede (1965- 
1971). Suisse (1972-1974). 


SCULPTURE 

Gin^raiit6s (1975-1976). 

Art Chretien primitif et byzantin (1977-1980). 

Art roman, gotbique et de la Renaissance : Allemagne (1981-2011). Alsace (2012-2016). Dane- 
mark (2017-2019). Espagne (2020-2028). Flandre (2029-2037). France : generalites {2038-2042), 
art merovingien (2043), art roman (2044 2(J50), xiii® et xiv® siecles (2051-2059), xv® et xvi« siecles 
(2060-2081). Grande-Bretagne (2082-2091). Italie (2092-2125). Roumanie (2126-2127). Sudde (2128- 


PEINTURE ET GRAVURE 
G^n^ralit^s (2132-2141). 


Art Chretien primitif, byzantin, russe et carolingien (2142-2165). 

Art roman, gotbique et de la Renaissance : Allemagne et autres pays germaniques : xm® et xiv 
siecles (2l66-2l7l), xv« et xvi® biecles (2172-2256). Espagne (2257-2273). Finlaude i2274i Plandri 
(2275-2322). France (2323-2367). Grande Bretagne (2368-2379). Italie : g^neraiilk (2^0-2396) 
xni® et XIV® siecles /2397-2424), xv® et xvj® siecles : la Toscane et TOmbrie (2425-2478) Venisc 
(2479-2512 , le Nord de ITtalie (2513-2554), Rome, Naples et la Sicile (2555-2562). Portuaal (2563 
2565). Suede (256^568), ^ 


128 


c 



ARTS MINEURS 


156 


Generalites (2569i, art chretiea primitif (2570), art des Barbaras (2571-2578). Armes et armnres ; 
generaliles '2579-2587), Espagiie (2588), Grande-Bretagtie (2589-2593), Suede (2694), Suisse (2595). 
Bronze, orfevrerie et ferronneric : generalites (2596-2599), art bj’zantin (2600-2602), art des 
Barbaras (260.1-2608), Allemagne (2609-2613), Autriche (2614-2616b Espagne (2617-2619), Flandre 
(2620-2633), France (2634-2644), Grande-Bretague (2645-2659). Ilalie (2660-2667), Scandinavie 
(2668-2673), Suisse (2674-2679). Ceramique : generalites (2680), art des Barbaras .2681-2682), Alle- 
inagne (2683), Flandre (2684), France (2685-2686), Italie (2687-2695), Suede (2696), Suisse (2697). 
Costumes, tissns et broderies : artbyzantin i2698), Espagne ;2699), Flandre (27()O-270I), France 
12702). Grande-Bretagne (2703), Italie (270 Ir.rre .9 .■'s '' '•:709-27l2). France 

(2713), Italie{27i4-2715), Scandinavie(27l6-27 ; Espagne (2722), 

France(2723-2725),Grande-Bretagne(2726-27i’ '• ' i: MasaSque (artchre- 

tien d’Orient (2734-2736), art bj'zantiu (2737-2746), Fiance (2747-2748). Numismatique : generalites 
(2749-2750), art byzantin (2751-2752), Allemagne (2753-2754), France (2755-2763). (jrande-Bretagne 
l2764), Italie (2765-2775). Reliure : Italie (2776), Suede (2777). Tapisseries : art copte (2778), Alle- 
magne (2779), Flandre (2780-2783), France (2784-2787). Verrerie : art des Barbaras (2788), art 
copte (2789), Allemagne (2790), Graude-Bretagne (2791), Italie (2792). Vitraux : generaiites (2793), 
Allemagne (2794-2796), Autriche (2797), Espagne (2798), France (2799-2800), Grande-Brelagne 
(2801), Suisse (2802-2804). 


XVII« ET XVIIP SINGLES 


GENERALITES (2805-2815) 171 

ARCHITECTURE 171 


Generalites (2816-2817). Allemagne (2818-2820). Autriche (2821-2822). Danemark (2823-2825), Espagne 
(2826 2831). Flandre (2832-2835). France (2836-2884|. Grande-Bretagne (2885-2888). (luatemala 
(2889). Italie (2890-2897). Pays-Bas (2898-2900). Roumanie (2901-2909). Suede (2910-2914). Suisse 
(2915-2918). 

SCULPTURE 177 

Allemagne (2919-2930). Autriche (2931-2933). Espagne (2934-2937). Flandre i2938-2939). France (2940- 
2954). Grande-Bretagne (2955-^56). Italie (2957-2963). Pays-Bas (2964-2967). 

PEINTURE ET GRAVURE .180 

Allemagne (2968-2978). Espagne (2979-2990). fitats-Unis (2991-2997). Flandre (2998-3029). France 
(3030-3102). Grande-Bretagne (3103-3131). Italie (3132-3172). Pays-Bas (3173-3220). Pologne (3221). 
Roumanie (3222-3224). Suede (3225-3234). Suisse (3235-3243). 

ARTS MINEURS 197 

Generalites (.3244-3246). Armes et armnres (3247-3248). Bronze, orfevrerie et ferronnerie ; generalites 
(3249-3253), Allemagne (3254-3257), Espagne (32581, Etats-Unis (3259-3265), France i3266-3277), 
Grande-Bretagne (3278-3294), Pays-Bas (3205-3297), Russie (3298), Suisse (3299). Ceramique ; 
generalites (3300-33031, Autriche (3304), Danenuu-k f33051. Flandre (3306), France ;3307-33101, 
Grande-Bretagne (3311-3320), Italie (3321-3323), Pays-Bas i3324-,3326). Suisse :3327-3328). Cos- 
tumes, dentelles et broderies : Alsace (3329), France (3330 , Grande-Bretagne (3331-3334), Italie 
(3335-3336), Suisse (3337), Russie (3338). Ivoire ',33391. Mobilier : generaliles (3340-3343), Alle- 
magne (3344-3346), Etats-Unis (3347-3349), France (3350-33641, Grande-Bretagne (3365-3373), 
Sufede (3374). Numismatique : Allemagne (33751, Flandre (3376-3378), France (3379), Grande- 
Bretagne 3380), Italie (3381-3382), Suisse (3383-3384). Tapisseries et papiers peints ; Flandre 
(3385-3388), France (3389-3396), Grande-Bretagne (3397), Italie (3,398). Verrerie ; generalites 
(3399), Grande-Bretagne (3400-3403), Pays-Bas (34041, Suisse (3405-3406). Vitraux ; Suisse (3407- 
3408). 


X1X« SlBCLE 

GENERALITES (3409-3415) 

ARCHITECTURE 

Belgique (3416). Eepagne (3417-3418). France (3419-3422). Grande-Bretagne (3423). Italie (3424-3427). 

SCULPTURE 

Allemagne (3428). Danemark (3429). France (3430-3437). Italie (3438). ^ * 



— 12 — 

PEISTURE ET GRAVURE 206 

Allemagne (3439-3448). Aatriche (3449-3454). Belgique (3455-3461). Danemark (3462-3465). Espagne 
(3466-3472). Etats-Unis (3473-3484). Finlande i3485). France (3486-3609). Grande-Bretagne (3610- 
3621). Italie (3622-3625). Nonrege (3626). Pays-Bas (3627). Russie (3628^632). Suede (3633-^634). 
Suisse (3635-3636). TchecoslOTaquie (3637). 

ARTS MINEURS 215 

Ceramique (3638 3639). Costumes et dentelles (3640-3642). Laque (3643-3644). Mobilier (3645). Oiie- 
vrerie (3646-3647). ReUure (3648). Yerrerie (3649). 


ART CONTEMPORAIN 


GENERALJTES 216 

Gdneralites (3650-3662). Expositions : Allemagne (3663-3665), Espagne (3666), Etats-Unis (3667-3671), 
France (3672-3692), Grande-Bretagne (3693), Italie (3694-3709), Russie (3710-3711). 

ARCHITECTURE 218 

Generalites (3712-3721). Allemagne (3722-3781). Autriche (3782-3791). Espagne (3792-3803). Etats-Unis 
(3804-3816). France (3817-3944), Grande-BreUgne (3945-3948). Hongrie (3949). Italie (3950-3961). 
Pays-Bas (3962-3963). Roumanie (3964-3965). Russie (3966-3997). Suisse (3998-4021). Tchecosio- 
vaquie (4022). 


SCULPTURE 

Generalites (4023-4026). Allemagne (4027-4040). Autriche (4041-4045). Belgique (4046). Danemark 
(4047-4048). Espagne (4049-4050). Etats-Unis .(4051-4059), Finlande (4060). France (4061-4104) 
Grande-Bretagne (4105-4117). Italie (4118-4128). Nonrege (4129). Pologne (4130-4131). Russie 
(4132-4141). Suisse (4142-4146). Tchecoslovaqnie (4147). Tougoslayie (4148-4153). 


PEINTURE ET GRAVURE 

Gdneralites (4154-4166). Allemagne (4167-4194). Australie(4195). Autriche (4196-4212). Belgique (4213- 
4215). Canada (4216-4217). Danemark (4218-4224). Egypte (4225). Espagne (4226-4233). Euts-Unis 
{4234-4262). Finlande (4263). Prance (4264-4448). Grande-Bretagne i4449-4507). Hongrie (4508- 
4512). Islande (4513). Italie (4514-4548). Lithnanie (4549). Mexique (4550-4551). Norvege (4552- 
4555). Pays-Bas (4556-4557). Pologne (4558-4565). Portugal (4566). Repnhlique Argentine (4567- 
4569). Russie (4570-4595). Suede (4596 46 J2). Suisse (4603-4613). 


ARTS DECORATIFS 

Generalites (4614-4627), expositions (4628-4652), 4coles d^arts decoratifs (4653-4660). Ceramique : Alle- 
magne (4661-4863), Autriche (4664-4665). Danemark (4666-4669), France (4670-4678), Grande- 
Bretagne (4679-4681), Italie (4682). Costumes, dentelles, hroderies : France (4683-4684), Grande- 
Bretagne (4685). Eclairage : generalites (4686), France (4687). Ferronnerie : generalites (4688) 
Autriche (4689), France (4690-4892). Medailles (4693-4697). Mobilier : generalites (4698^703) 
Allemagne (4704-4714), Etats-Unis (4715-4718), France (4719-4738), Grande-Bretagne (4739-4744)’ 
Suede (4745-4746). Mosaiqnes, laqaes, etc. : France (4747), Grande-Bretagne (4748), Italie (4749)' 
Orfevrerie : Allemagne (4750-4754), Autriche (4755), Danemark (4756), France (4757-4762? Sudde 
(4763). Relinres : Allemagne (4764), France (4765-4766). Tapis (4767-4772). Tapisseries • Autriche 
(4773-4774), France (4775-4777), Italie (4778). Tissns. toUes et papiers points : Allemagne (4779- 
4781), Danemark (4782-4786), France (4787-4792), Grande-Bretagne (4793-4795), Russie (4796) 
Suede (4797). Vcrreric : Allemagne (4798), France (4799-4803t, Suisse (4804). Vitraux * eW^ra- 
lit6s (4805), France (4806), Grande-Bretagne (4307), Suisse (4808-4809). ” 


248 


ISLAM ET EXTREME-ORIENT 


GENERALITES (4809-4812) 256 


ISLAM 


256 


Generalites (4813-4821). Architecture : generalites (4822-4823), Afrique du Nord (4824-4827i Arabic 
(4828), Egypte (4829^831), Espagne (4832-4834), Perse (48^-483^), Syrie (4839-4840rCdr4iSTOC 
generalites (4841), Egypte (4842), Maroc (4843), Palestine (4844-4845), krse (T^Ss) * 

Syne {4849j. Namteij^tiqae : generalites (4850), Egypte (4851), Mesopotamie (485^), Palestine 


€ 





- 45 — 


PAGES 


(4853), Perse (4854). Orfevrerie et Ivoire : Egypte (4855), Mesopoiamie (4856), Perse (4857-4858). 
Syrie (4859). Turquie (4860). Peinture et miniature : general! les (486 1-4867 Perse (4868-4871), 
Turqiiie (4872). Relinre : Maroc 4873% Perse ^4874-4875'. Sculpture : Ei>:ypte (4876), Maroc (487 
Mesopoiamie (4878), Perse (4879-4880), Syne (4881). Tapis : generalites (4882), Armenie (4883), 
Perse (4884). Tissus et Broderies : Egypte (4885-4887), Perse (4888-4889), Turquie (48^^). 

EXTREME-ORIENT 261 

G4n4ralit^s (4891-4898). 

Chine : Generalites (4899-4913). Architecture et topographic (4914-4921). Sculpture (4922-4931). Pein- 
ture : generalites (4932-4948), epoque Souei (4949-4959), epoque T’ang (4951-4953), epoque Song 
(4954-4956), epoque Yuan (4957), epoque Ming (4958-4964), epoque T'sing (4965), Arts mineurs : 
bronze (4966-4972), ceramique (4973-4991), jade et pierres dures (4992-4996), laque (4997-4999). 
raobilier et cuir (5000-5001). 

Coree (5002-5005). 

Japan : Generalites (5006-5009). Sculpture (5010-5014), Peinture : epoque Fujiwara (5015-5018), 
epoques Kamakura et Ashikaga (5019-5028), epoque Tokugawa (5029-5066), epoque mode me 
(5067). Arts mineurs (5068-5074). 

Inde : Generalites (5075-5081). Architecture et fouilles (5082-5090). Sculpture (5091-5106). Peinture 
(5107-5120). Arts mineurs (5121-5128). 

Afghanistan et Turkestan (5129-5132). 

Tibet et Pamir (5133-5139). 

Ceylan (5140). 

Indochine : Generalites (5141-5143), Indochine frangaise (5144-5155), Birmanie (5156), Siam (5157- 
5160). 

Indes Nderlandaises (5161-5164). 


ART DES PEUPLES PRIHITIFS DE L AFRIQUE, DE L’AHERIQUE, DE L'OCfANlE 

ET DES REGIONS ARCTIQDES , 274 

G4n4ralit6s (5165-5168). 

Afrique (5169-5202). 

Am^rique : Generalites (5203-5205), Amerique du Nord (5206-5213), Amerique centrale, Mexique et 
Antilles (5214-5230), Amerique du Sud (5231-5257). 

Oc^anie (5258-5274). 

Regions arctiques (5275-5277). 






9 




r 



- 15 - 


g£n£ralit£s 


GENERALITES 


Histoire g^n^raie de I'art. 

1. Mars (Annemarie von). Die Kunst des christli- 
chen Ostens in derpolnischen wissenschaftlichen 
Literatur. Byz. Z., 1932, p. 336*345. — Tiavaux 
polonais recents concernaut Tart byzantin. 

2. Lukomski (Giorg-io). L architettura italiana in 
Russia. Emporium, 1933, I, p. 141-154, 15 fig. — 
CEuvres d'architectes italiens en Russie, B. Ras- 
trelli (1755), G. Quarenghi (1780-1800), Gonsago 
(1790-1800), Trombara (1810-1815), Rinaldi (i780i, 
Adamini (1815-1820), Lucchini, et oeuvres d’archi- 
tectes de la Renaissance italienne. 

3. Tadolini (Scipione), Architetti e architettura ita- 
iiana a Praga. Emporium, 1933, II, p. 282-290, 
(7 fig. — L'archi lecture italienne a Prague^ de la 
Renaissance au xvjii® siecle. OEuvres des archi- 
tecles Ulrico Aoslalis et B. Wolhmulh, Vincenzo 
Scamozzi, Orazio Fontana, G.-B. Marini, Giov.- 
Ant. Lurago, G.-B. Mattel, Fr. Caratti et Marcan- 
tonio Cannevale. 

4. Simona (Luigi). Artisti della Svizzera italiana. 
Nuove ricerche. Indie, suisse, 1932, p. 39-53, 129- 
137, 176-203 et 241-271, 2 pi. et 22 fig. — Etude 
d’ceuvres d’artistes italiens, architectes, sculp- 
teurs, peintres, decorateurs, & Turin et dans le 
Pi^mont. La partie la plus importante concerne 
I’^poque baroque. Reproductions d'oeuvres de 
Pellegrino de Pellegrini, G. Baggutto et les Car- 
ioni de Rovio, les Casella de Garona, 1. Bianchi 
de Campione, M. Garovi de Bissone, G. Plura et 
P. Bupnvicini de Lugano, G. Frizzi de Minusio, 
P. Iseila deMorcote et V. Vela. Liste des artistes 
menlionnes. 

5. Komornichi (Stefan S.). La geographic artistique 
de la Renaissance italienne en Pologne. Congres 
Stockholm, 1933, p. 127-128. — Artistes italiens 
en Pologne; les lieux d'origine, les endroits ou 
ils se fixerent et la propagation de leur style en 
Pologne. 

6. Witt (Antony de). Sullacquaforte italiana prim a 
delPSOO. i^oliettino, t. XXVI (1933), p. 470-481, 
12 fig. — Histoire de I’eau-forte en Italie depuis 
Marc-Antoine Raimondi jusqu'a la fin du xviii® 
siecle, a propos d une exposition aux Offices. 
Reproductions d’oeuvres de Bonasone, le mono- 
grammiste L. D., Procaccini, del Moro, Cimer- 
lini. Salimbeni, Caletti, des artistes anonymes du 
xvi« et du XVII* siecle et Antonio Canale. 

7. Mayer (August L.). Obras de arte espanol en e! 
extranjero. R. espanola, t. I ^1932), p. 91-93, 5 fig. 
— OEuvres de Antonio Puga, Luis Tristan et 
d'un peintre anonyme de lecole de Madrid. 

8. Figubiredo (Jose de). Panorama de Fart portugais 
aux XV* et xvi* siecles dans ses relations avec Tart 


europeen de Fepoque. Ses caracteres nationaux 
et sa contribution au mouvement general de Tart. 
Congres Stockholm, 1933, p. 19. 

9. Tietzk (Hans). Die Stellung CEsterreichs in der 
bildendeu Kunst. Congres Stockholm, 1933, p. 23- 
24. — Le double caractere de TAutriche, sa nature 
allemande et sa situation au croisement d’in- 
fluences variees, explique les diverses tendances 
de son art. 

10. Ottmann (Franz). Werden und Wesen der christ- 
lichen Kunstin OEsterreich.il. Architektur. Kunst- 
wandej^er, aout-sept. 1933, p. 21-23, 3 fig. — Coup 
d'oeil general sur Tarchitecture autrichienne, jus- 
qu’a nos jours, 

11. Ambros iOtto). Werden und Wesen der christ- 
lichen Kunst in OEsterreich III. Kunstgewerbe. 
Kunstivanderer, aout-sept. 1933, p. 24-27, 4 fig. 
— L’orfevrerie religieuse depuis le d6but du 
moyen &ge jusqu’a I'epoque baroque. 

12. Leporini (Heinrich). Werden und Wesen der 
christlichen Kunst in OEsterreich. IV, Die graphi- 
schen Kiinste. Kunsiwanderer, aout-sept. 1933, 
p. 28-31, 2 fig. — La gravure en Autriche depuis 
le moyen age jusqu’a la fin du xviii* sifecle. Repro- 
ductions de gravures d’Ignaz Bendl et de Krem- 
ser-Schmidt. 

13. Hansen (C. E.). Strejflys over jugoslavisk kunst- 
iiv [Aper^u sur Fart yougoslavej, Samleren, 1933, 
p. 149-156, 14 fig. 

14. Ettinger (Paul). L'art polonais. Beaux-Arts, 1933, 
n° 51, p. 6, 1 fig. — Exposition, a Moscou, de pein- 
ture, sculpture et art textile decoratif. Reproduc- 
tion d une sculpture de Xavier Dunikowski. 

15. Rainov (Nicolai). L'art en Bulgarie, quand 
devient-il bulgare. Congres Stockholm, 1933, 
p. 22-23. — Au IX* et au x® siecie. 

16. Spiro (Ulf). Fra ikonernes tid indtil sovjet unio- 
nens [Du temps des icones a FUnion sovietique], 
Samleren, 1933, p. 117-132, 49 fig. — L'auteur 

. s’inspirant du livre de Alpatov-Brunov et Oskar 
WulCf, qui vientde paraitre k Augsbourg, sur Fart 
ancien et nouveau en Russie, trace les lignes 
gkii^rales de Fhistoire de la peinture russe. 

17. S^YIENCICKI Illarion). L’art ancien de FUkraine 
et ses premiers traits nationaux. Congres Stocks 
holm, 1933, p. 21-22. — Conlinuite des motifs 
de Fart prehistorique jusqu’a Fart populaire d’au- 
jourd’hui. 

18. Born (Wolfgang). Ukrainische Kunst. Kunsi- 

wanderer, dec. 1933, p. (5-18, 13 fig. — L’art de 
FUkraine depuis le xu* siecle jusqu'k nos jours. 
Reproductions entre autres d’icones du xvi® et du 
XVIII® siecle, de peintures de D. Lewitzki (1782), 
N. Glutschenko, A, Nowakiwsky (quatre paysages), 
etc. # 


I 



G£H£RALlTiS 


— 16 — 


19. Roosval (Johnny). Le Nord Baltique comme 
domaine artistique homogene et sa situation dans 
le bloc Saxon-Baltique. Congr^s Stockholmj 1933, 
p. 96-97. - De 1100 a 1525. 

20. Fett (Harry). Le style national norvegien. Con- 
gr^s Stockholm f 1933, p. 17-19. — Coup d'oeil sur 
Fart en Norvege depuis Fepoque prehistorique 
jusqu'a nos jours. 

21. Janssens (Rene). Les peintres de Fintimite. B, 
ac. r. Belg.^ 1933, p. 46-97. — Coup d'ceil general 
sur Fart de la Belgique, de I'epoque gallo-romaine 
h nos jours. 

22. Txetze (Hans'. Das Problem der Kunst in den 

vereinigten Staaten. Stockholm, 1933, 

p. 190-192, — Considerations sur Fart americain, 
depuis le xvjii® siecle. 

23. Denis (Maurice). Etat actuel de I’art religieux. 
Gazette, 1933, II, p. 38-57, 22 Og. — Coup d’oeil 
general sur Fevolution qui sVst faite dans ce 
domaine depuis le debut du siecle. Reproductions 
d’oeuvres de sculpture par Henri Charlier et Roger 
de Villiers, d’arclii lecture par Droz et Marrast, 
Paul Tournon, A. G. Perret, de peinture par Henri 
Marret, Maurice Denis Pauline Peugniez, Desval- 
iieres, Jeanne Lucien Simon; vitraux de Ilebert- 
Stevens, Louis Barillet, J. Le Chevallier. Th. 
Hanssen el Mile Ilure et mosai'que de Marcel 
Poncet. 

24. Ansart (Pierre). L’art religieux et la critique. 
B. Antiq. Picardie, 1931, p. 2^35-263. — Le mobi- 
lier des eglises. 

25. Jamot (Paul). Art et religion. Notes (Tart, 1933, 
p, 49-62. — Conference prononcee a Fexposition 
d art religieux de Tours. 

26. CoLOMBiBR (Pierre du). L’eglise el Fart moderne. 
Beaux Arts, 1933, n« 8, p. I, 2 fig. — A propos 
d’un recent discoiirs du Pape. Reproductions de 
peintures de Fra Angelico et de Rubens. 

27. Serouya (Henri). L’art plastique chez les Juifs. 
Gazette, 1933, I, p. 65-84, 24 fig. — En etudiant 
ce que les Juifs ont produit tout au long de leur 
histoire dans le domaine de Fart, Fauteur cherche 
h degager les caracteres ethniques, religieux et 
intellectuels qui, d'une part, ont inlerdit aux Juits 
tout uii domaine de Fart, et qui, d’autre part, ont 
donne a leurs creations des qualites speciales de 
vie int^rieure et d’6aiotion. Reproductions de 
sculptures decoratives (antiquity) d'oeuvres d'or- 
ffevrerie (xvii® et xvni* siecles), debroderies (xvi® 
et XVIII® siecles), des synagogues de Prague et de 
Carpentras et de peintures de Rembrandt (por- 
trait dit de Spinosa, ou Fartiste a su d^gager les 
traits spirituels du type Semite), dTsraels, de 
Simon L6vy, de Modigliani et de Pascin. 

28. Tzigara-Samurcas (AL). Pont-on ex cl are Far- 
cheologie de Fhistoire de Fart? Congr^s Stockholm, 
1933, p. 258-259. 

29. Delogu (Giuseppe). Problemi critici e teorie di 
una storia delFarchitettura. Congr^s Stockholm, 
1933, p 256>258. 

30. Arkine (D.). Rissunsk arkhitektora [Dessins d’ar- 
chitectes]. Arkhitel^ov^ S. S. S. R,, 1933, n® 1, 


p. 28-32, 9 fig. — Dessins de Leonard, Bramante, 
Michel-Ange, Borromini, Thomas de Thcmon, 
Piranese, F. L. Wright, E. Mendelsohn et Le Cor- 
busier. 

31. Espezel (Pierre d’). Un cours vivant d’histoire 
de la sculpture francaise. Beaax-Arls, 1933, n® 3, 
p. 1, 1 fig. — La nouvelle installation du d^par- 
leraent de la sculpture moderne au Louvre. Vue 
de la grande porte romane d’Estagel. 

32. Horn (Milton). Modern sculpture. Its tradition. 
Brooklyn, 1933, n® 1, p. 10-13, 4 fig. — Conside- 
rations generates sur la sculpture; reproductions 
de sculptures egyptienne de la XIX® dynastie; 
indienne du xiii* ou du xvi® siecle; africaine et 
d'Aristide Maillol. 

33. Lefebvre des Noettes (Commandant). Les nefs 
medievales centre les galeres antiques au siege 
de Constantinople en 1453. Contribution a Fhis- 
toire du gouvernail. /?. de Paris, 1933, V, p. 630- 
647, — Coup d'ueil sur Thisloire de marine 
depuis Fautiquit^, et decouverles qui ont perinis 
de gouverner des bateaux de fort tonnage. 

34. Babelon (Jean). L’art et la dette. Bcaux-Arls, 
1933, n" 1, p. 1, 1 fig. — A propos <le Fidee aine- 
ricaine du reglemenl des deltes par des richesses 
d’art, reproduction d un des clievaux de Saint- 
Marc de Venise et histoire de leurs peregrina- 
tions. 

35. Fbeund (Lothar). Norddeutsche Taufgefasse. 
Atlantis, 1933, p. 634-638, 7 fig. — Baptist^res 
sculptes du Nord dc FAllemagne. De I’epoque 
romane au xvii* siecle. Pierre et metal, 

36. G. B. La porcellana. Faenza, 1933, p. 103-106, 
5 pi. — Generalit^s sur la porcelaine k propos du 
volume de M. Hofmann, Das Porzellan der euro- 
paisclien Maniifakturen im XVIII Jahrhunderl. 
Reproductions de pieces du xvin® siecle prove- 
nant des fabriques de Meissen, Berlin, Buen 
Retiro, Vienne, 

37. Milne (J. G.). A few notes on the currency of 
Britain. Homan St„ 1933, p. 221-222. — Mon- 
naies romaines trouvees en Grande-Bretagne, 
monnaies romano-anglaises et saxonnes et inon- 
naies byzantines et fianques trouvees en Grande 
Bretagne. Tableau des differenles epotpies mon- 
trant Femploi de ces monnaies. 

38. Gandhillon (R.). Inventaire des sceaux-matrices 
conserves dans Jes collections publiques et pri- 
vees du departement du Cher. Mem, Cher, t. 39 
(I931-32j, p. 45-97, fig. — Th^se de FEcole des 
Charles. 

39. Amadei (Emma). Storia e leggende dei gioielli. 
Emporium, 1933, II, p. 297-309, 17 fig. — Bijoux 
etrusques, remains, byzantins et italiens, et repre- 
sentations de bijoux dans des peintures (Carlo 
Crivelli, Lorenzo Lotto, Paris Bordone, Gentile 
Bellini, Canaletto, Pietro Longhi, Bronzino). 

40. Casey (Ellizabeth T.). Finger rings in the 
museum. Rh, Island, 1933, p. 23-26, 6 fig. — 
Coup d’oeil sur Fhistoire de la bague k travers 
les sikcles, d’apres les collections du musee de 
Providence. Reproductions de bagues ^trusque, 


r 



17 - 


tra:nsmissions 


grecqiie, persane, anglaise, ifalienne et neerlan- 
daise, les trois dernieres du xvi® siecle. 

41. Beck (Horace C.). Etched cai’nelian beads. An^- 
iiq. J.y 1933, p. 383-398, 26 %. — Etude des 
perles de coriiaiine, d’agathe ou de chalcedoine 
decorees au moyen d un traitement a Talcali. Les 
plus anciens exemples provieunenl des toinbes 
royales d’Our et reniontenl a 2750 av. J.-C. au 
plus tard; ties perles du merae modele ont ete 
Irouv^es a Kish et a Moheiijo-daro, mais eu petit 
nombre et provenant probablement d Our. A part 
le scarabee d’Anienhotep vers 1500, il ii’y a plus 
rien jusqu aux perles trouvees a Taxila, de 500 
av. J.-C. environ. Le plus grand nombre de ces 
perles ont 6te trouvees dans les tombes du sud de 
I’liide et datent de 250 av, J.-C.; on en a trouve 
aussi en Crimee, qu’on pensait etre de la meme 
epoque, mais qui soul peut-etre beaucoup plus 
tardives fviii® siecle). Les specimens du moyen 
age sont rares et ceux de I'epoque moderne pro- 
viennent pour la plupart de Perse. Voir le n° 5125. 

42. H. C. G. Van de guttrolf en verwante recep- 
takelen [Du « guttrolf » et de recipients ana- 
logues]. Meded. K. en W. La Haye, nov, 1933, 
p. 86-90, 4 fig. — Le mot guttrolf proviendrait du 
faiin gutturnium. Suppositions quant a la raison 
d'etre et a Temploi de ce recipient de forme tres 
speciale, provenant de Syrie, 

43. Vauxcelles (Louis). Esquisses des annales 
lithographiques. Art rtr., 1933, p. 352-353, 5 fig. 

— Quelques donnees concernant Thistoire de la 
lithographic. 

44. Guegan (Bertrand). Notes sur Testhetique du 
livre en France de 1470 a 1900. Art riu., 1933, 
p. 319-333, 51 fig. 

45. MomNAXD (Pierre), Histoire de I’imprimerie et 
des artistes du livre, 1450-1850. Art 1933, 
p. 349-350. — Caracteres et illustrations. 

46. Pasero (Carlo). Libri di calligrafia. Bibliofilia, 
1933, p. 222-232 8 fig. — Reproductions de 
modeles de calligraphic, italiens du xvi^ et alle- 
mands du xvii« et du xviii®. 

47. Bjorkbom. Konig och uppfinningen av maskin- 
pressen. Med anledning av 100 aarsjubileet av 
Konigs dod. [Konig et la decouverte de la presse 
d’imprimerie mecanique a Toccasion du cente- 
naire de sa mortl. Nord. bokiryck., 1932, p. 287- 
294, 6 fig. 

48. Giraudoux (Jean). Sur la caricature. Arts 
graph,, n® 31 (1932), p. 3-4. 

49. Roger-Marx (Claude). La caricature en France. 
Arts graph,, n® 31 (1932), p. 57-58, 3 pi. et 122 fig. 

— Malgre quelques oeuvres isolees, on ne peut 
parler de caricature en France qu’au moyen age 
et au xix« siecle. Reproductions d’oeuvres d’au- 
teurs anonvmes de differentes epoques et de Boris, 
Boillv, C.*' Vernet, Charlet, Delacroix, Gavarui, 
Granville, Travies, Gustave Dore, Baudelaire, 
Constantin Guys, Daumier, Henry Monnier, Puvis 
de Chavannes, Gill, Alfred Jarry, Toulouse-Lau- 
trec, Forain, Jean Veber, Abel Faivre, Caran 
d’Ache, Rouveyre, Sacha Guitrv, B. Naudin, Wil- 
lette, H. Vogel, Poulbot, Sem, Inbe, Capiello, 


J. Boussingault, Gus Bofa, Picasso, Christophe, 
Pascin, D unoyer de Segonzac, Vertes, Andre 
Helle, Hemard, L. A. Moreau, Carlo Rim, Andre 
Derain, Raoul Dubois, Leandre, J. Depaquit, 
A. Viileboeuf, Pierre Fau. Serge Chancel, Gas- 
sier, G. Delau, Chagall, Cami, A. Foy, Rouville, 
M. Capy, A. Guillaume, J. Sennep, Daragnes, 
Chas Laborde, halke et J. Cocteau. 

50. Cremieux (Benjamin). Notes sur la caricature 
italienne. Ar/s graph. ^ n® 31 (1932), p, 115116, 
1 pi. et 15 fig. — Les deux seuls noms qui vien- 
nent a I’esprit sont ceux de Michel-Ange et 
de Leonard de Vinci; le seul genre qui ait 
plu en Italie a toutes les epoques est la cari- 
ture animale; Lepoque moderne est d’une pau- 
vrete navrante. Reproductions de caricatures de 
LEmpire romain, de dessins de Michel-Ange, 
Leonard de Vinci, Titien (le Laocoon), A. F. Luc- 
ciui (Florence 1627), Stefano della Bella, Pinelli, 
Garretto et de quelques caricatures anonymes. 

51. Breal (Auguste). La caricature en Espagne. 
Arts graph., 31 (1932), p. 47-48, 1 pi. et 13 fig. 

— Histoire qui n’a encore jamais ele eludiee. 
Goya seul est cite par les dictioimaires et pour- 
taut les caricaturistes espagnols sont nombreux. 
Reproductions de caricatures de Goya et Aja. 

52. Jean-Al’bry (G.). Caricature •anglaise. Ar/s 
graph., n® 31 (1932), p. 21-22, 1 pi. et 48 fig. — 
Caricatures de Hogarth, S. H Grimm, Rowland- 
son, James Gillray, F. Mercier, Joe Lisle, A. 
Brush, G. Cruikshank, Du Maurier, J. Tissot, 
Raven Hill, Ch. Keene, C. Harrisson, R. Doyle, 
Sambourne, B. Partridge. G. Belcher, B. Thomas, 
Ch. Grave et E. T. Reed. 

53. Mac Orlan (Pierre). La caricature en Alle- 
magne. Arts graph,, n° 31 (1932), p. 5-6, 43 fig. 

— Du moyen age a nos jours. Reproductions de 
caricatures anonymes et de Wilhelm Busch, Gul- 
bronsson, Zille, Herne, Th. Heine, Grosz et 
Jacobson. 

54. Van Raam (X.). La caricature dans les Flandres 
et en Ilollande. Ar^s graph., n® 31 (1933), p. l29- 
134, 9 fig. — Reproductions d'oeuvres de Jerome 
Bosch, Brueghel, Van Ostade, Adriaen Brauwer 
et James Ensor. 

55. Varchavski (L. R.). Apercu historique de la 
caricature russe. Arts graph., n“ 31 (1933i, p. 123- 
124, 14 fig. — Elle n'existe guere que depuis 
Fannee 1840; elie n'eut du moins d'importance 
politique et sociale que depuis ce moment-la. 
Reproductions de gravures populaires des xvii« et 
xvni® siecles et de caricatures de TerebenefF 
i 1812), N. StepanoCf (1855), Volkof (1859), V. Fimm 
(1843), Lebedev (1884), J. Gauf (19.30), S. V. 
Tchekonine (1905), B. M. Koustodieff (iflOo), A. To- 
pikoff et M. Gkrapkovsky (192 )). 


Transmissions et Influences. 

56. Schneider (Rene). La notion d’influence. Congr^s 
Stockholm, 1933, p. 250. — H ne faut pas voir 
des influences dans tou^ l^s analogies. 

3 




» 


atNtlULlTiS 


- 1 « - 


57. Andrae (W.). Einige aUorieataliscbe Zuflusse 
Aur KunsI des Westeus. CongrH Stockholm^ 
1933, p. 43-44. — L’influence de TOrient sur 
rOccident, des le IV* millenaire. 

58. Laguna (Frederica de). A comparison of Eskimo 
and paleolithic art. Am. J. of Arch. f 1933, p. 77- 
103, 7 pi. — Deuxieme partie de cette 6lude ou 
est faite une comparaison entre des objets pal^o- 
litbiques et esquimaux. 

59. Pieper (M.). Aegvptische Kunst und Vorderasien. 

Z. A^gypt. Spr., t^9 (1933j, p. 94-97, 1 - 

L’influence ^gyplienne sur les peoples de 1 Asie 
Anterieure. Ketlexions sugg^rees par le iivre de 
A, Moorlgat (Berlin 1932). 

60. AvniEF (V. I.). Egypt and the Causasus. A. 
Egyptf 1933, p. 29-35, 5 fig. — Rapports enlre 
ies civilisations du Caucase et de TEgypte a ' 
I’epoque du caivre et du bronze. Reproductions 
d'objets en bronze et de ceramique. Les diffe- 
renles routes qui unissaient ces regions si eloi- 
gn^es i’une de i autre. 

61. Sponsheimer (H.) Frubgriechische Parallele zu 
agyplischer Zeichenweise, Z. Aegypt. Spr.^ t. 69 
(1933], p. 103-104, 2 fig. — Influences egyptiennes 
dans la peinture de vases grecque. 

62. pRiEDERicHfv (Heinz F.). Zur Kenntuis der fruh- 
geschichtlichen Tierwell. Unter besonderer Be- 
riicksichtigung der neuen Funde von Mobenjo- 
daro, Ur, Tell Halaf und Maikop, Sudweslasiens. 
Alter Orient^ t. 32, n®* 3-4 (1933), p. 3-45, 26 fig. et 
8 pl» — Les fouilles de la Mesopotamie et de la 
vallee de ITndus etudiees au point de vue de la 
faune de FAsie du Sud-Ouest du IV« au II® mille- 
naire. Representations scuiptees et gravees d'ani- 
maux. 

63. CoMBAz (Gisbert). Inde et Mesopotamie. B. Mu- 
$^es Belgique^ 1933, p. 127-132, 3 fig. — Compa- 
raison entre des sceaux de la vallee de ITudus et 
des sceaux de Mesopotamie. 

64. Childe (V. Gordon). Notes on some Indian and 
East Iranian pottery. A. Egypt^ 1933, p. 15-25, 
8 fig. — Importance des d6couvertes faites dans 
la Balouchislan et k Amri pour la parenie existant 
entre la ceramique de la valiee de ITndus et celle 
de la Mesopotamie au IV millenaire. 

65. Rydh (Hanna). Seasonal fertility rites and the 
death cult in Scandinavia and China. Stockholm, 
n* 2, p. 69-98. — Cet article concernant Thistoire 
des religions et le iolklore, en Chine et en Scan- 
dinavie, et ou est mise en relief Forigine prehisto- 
rique des ceremonies de la fete de Noel, fait etat 
d’objets trouves dans des tombes, en particulier 
de peintures chinoises des siecles qui ont precede 
Fkre chretienne. 

66. .Murray (M. A.). China and Egypt A. Egypt^ 
1933, p. 39-42, 16 fig. — Parallelisine dans le 
developpement initial des hieroglyphes et de 
Fecriture chinoise. 

67. Giglioli (G. Q.). A proposito del ripostiglio 
Bianchini. B, Com. Arch. RoniA, t. LX (1932), 
p. 347’'355. — Nouvelles remarques concernant 
des amulettes et d€5 figurines magiques trouvees 


a Rome (voir Repertoire 1920, u® 449^. Les rap- 
ports de Rome avec Flude et FExlreme-Orient. 

68. Hark (William Loftus). Greek armorial bearings 
and their influence ou European heraldry. Apollo, 
1932, I, p. 158-166, 22 fig — Origines" grecques 
de Fheraldique moderne. Les embiemes des bou- 
cliers grecs, 

69. Ellis (Roger H.j, A pagan survival in Phocis, 
Antiquity, 1933, p. 81-84, I pL — L’auteur pense 
trouver un souvenir des cultes chlhoniens (image 
de la grande M^re et de Trophonios) dans la t^le 
sculplee d une canne de berger de Phocide. 

70. Wr.\>gel (E ;. Les voies d art chr4tien 'k FOc- 
cident. Cong res Stockholm, 1933, p. 39-40. — 
Exameu du probleme tel quele posait la formule 
<( FOrieiit ou Rome ». L’auleur eslime que les 
parts sont a peu pres egales et indique les diffe- 
renles voies suisies par les influences. 

71. Briggs (Martin S. .. Gothic archileciure and Per- 
sian origin. Burl. .1/., 1933, I, p. 183-199, 4 fig. 
— Exainen critique de quelques-unes des allega- 
tions de M. Upham Pope quant a Forigine persane 
de certaines formes golhiques, entre autres Fare 
en tiers point el la croisee d'ogives. 

72. Pope (Artluir Upham L Letter « Gothic Architec- 
ture and Persian origins ». Burl. M.. 1933, I, 
p. 293-294, 2 fig. — R^ponse a M, Briggs. Repro- 
ductions de crois6es d’ogives dans les mosquees 
dTspahan, vers 1080. 

Voir aussi le n® 195. 

73. Sarbe (Friedrich). Der Import orientalischer 
Keramik nach Itaiien im Mitteialter und in der 
Renaissance. Congres Stockholm, 1933, p. 47. — 
R6le joue par la ceramique orienlale importee en 
1 la lie au moyeu age (Orient byzautin et ma home- 
tan). 

74. Keil ^Luis). Les influences orientales sur les 
faiences portugaises des xvi® et xvii* siecles. Repe- 
tition des precedes de decoration dans les pays 
du Nord. Congres Stockholm, 1933, p. 50-51. — 
ceramique « chinoise » fabriqueeau Portugal des 
la fin du xvr siecle. Influence exercee par le Por- 
tugal sur la Hollande et les villes haoseatiques. 

75. Trens (Manuel). Paralieiisme chronologique des 
autels scandinaves et Catalans. Congres Stochkom, 
1933, p. 77-79. — A Fepoque roniane eta I’epoque 
gothique; il s'agil de coincidences et non d’m- 
fluences. 

76. Tzigara-Samurcas (AL). Les eglises en bois des 
Carpathes et la Scandinavie. Congres Stochkohn, 

1932, p. 69. 

77. Glapham (A. W.^ The unitv of Normandy and 
England in the Middle ages, tongr^s Stockholm, 

1933, p. 94 95. — L*art normand el Fart anglais 
lie se coufondeiit qu a Fepoque roniane el uiaque- 
ment dans Farchitecture ; dans les autres arts, 
specialement dans la sculpture, les differences 
sont marquees. 

78. \\ RANGEL (Ewerl). Sverige och Polen. En for- 
beredande undersokning om en ny Unje i den 
Sid re medeltidens konstliistoria (Suede et Pologne. 
Recherches d un nouveau couitmt dans I’histoire 


t 


- 19 - 


IG0N06RAPHIE 


de Tart des premiers siecles du moyen agej. 
Tid$kr. Konstn.^ 1933, p. 49-75, 21 fig. — Rela- 
tions artisliques encore peu connues entre la 
Suede et la Pologne, doiit Tart n’a pas ete assez 
etudie dans les premiers temps du moyen age, 
principalement en ce qui concerne les tours 
rondes isolees, les tours rondes rattachees aux 
eglises, les egUses cylindriques et les construc- 
tions en bois. Analogies entre la sculpture de 
nie de Gotland et celles des bords de la Vistula 
et des ateliers de la cathedrale de Lund. 

79. Morelowski (Marjan). L’influence neerlandaise 
et italienne dans i'architecture de Wilno. Con- 
gr^s Stockholm, 1933, p. 128-131. - — Du xiv* au 
xvm® si^cle. 

80. Mayer (August L.), Miscelanea. /?. espa/io/a, t. I 
( 1933 j, p. 302-305, 4 fig. — I. Influences espagnoles 
dans le ^rand duche de Luxembourg, qui a appar- 
tenu a I Espagne de 1556 a 1684. Le Palais muni- 
cipal (1572-3*. I’Eglise des Jesuites (1613-1621). 11. 
Publication d‘uu buste de saint Julien attribue 
a Martinez Montanes (Munich), III. Publication 
d une Vierge de la collection Friedsam (Ne\v 
York) autrefois attribute a Jean Malouel et qui 
doit elre espagnole, 

81. Morassi (Antonio). Le relazioni tra la Spagna e 
la l.ombardia nella piltura del Seicento. Congr^s 
Stockholm, 1931, p i3l-l33. — Les rapports entre 
la LombarcHe et I'Espagne au xvii® siecle. Velas- 
quez et Ceruti, Zurbaran et Crespi, dit il Cerano. 

82. Madsen (Karl). Quelques relations entre le Dane- 
mark et les peintres flaniands du xvu« siecle. 
Congres Stockholm, 1933, p. 147. — I/influence 
des peintres, celles de Rubens et de Joerdaens 
principalement. 

83. Martinelli (Cesar). L'influence frangaise sur 
Tart Catalan du xviii* siecle. Congrds Stochkolm, 
1933, p. 170-171. — Coup d’teil general sur Part 
de la Catalogue au xvin® siecle. 

84. Elling (Chr,). Die kiinstlerischen Beziehungen 
zwischen Deutschland and Danemark in der Zeit 
1730-1760. CongrH Slochholm, 1933, p. 167-169. 
— Coup d'ccil sur les principaux artistes ayant 
travaiil6 au Danemark de 1730 a 1760. Influence 
de PAllemagne et, par TAllemagne, de la France. 

85. Tatlock (J, S. P.).The dragons of Wessex and 
Wales. Speculum, 1933, p. 223-235, — Recherches 
sur Torigine du dragon employe comme enseigne 
dans differentes regions de la Grande-Bretagne. 
L’influence de Geoffroy de Monmouth {Historia, 
1130-1136). 

86. HoRNBtowER CG. D.). Early dragon-forms. Man, 
1933, p. 79-86, 11 fig. sur 4 pi. — Recherches sur 
revolution du type du dragon. Bronzes et jades 
chinois et bronzes du Lourislan. 

87. Seaby (Allen W.). The guillocbe. Antiquity, 
1933, p. 184-189, 13 fig. — Recherches sur le 
motif du guillocbisdans Tart prehistorique, meso- 
potamien, barbare, byzantin, islamique, ete. 

88. O. G. S. C. Txvo brushes. Antiquity, 1933, p. 90, 
1 pL — Rapprochements entre deux pinceaux 
faits exactement de la meme fa^on, Tun provenant 


d’Amarna et datantdu xiv® siecle av. J.-C. et I’aulre 
etant an produit actuel des Baleares. 


Iconographie. 

89. Behnareggi (Adriano). A It r a verso le imagini 

deir AnticoTeslamento. l’J33, 1, p 323- 

335, 1 pi. et 11 fig. — Scenes de FAncien Testa- 
ment; reproductions tirees de sculptures et de 
mosaiques byzan lines, de peinlures ou de gra- 
vures de Fouquet, Durer, Miehel-Ange de Cara- 
vage, Tiepolo, Gaspard Oughet, J. Reynolds, Hol- 
man Hunt et d’une sculpture d'Edoardo Rubino. 

90. IIackel (A.). Die anthropomorphen Trinitatdar- 
stellungen in der Kuust des christlichen Ostens 
und des A bend Ian des. Congres Stockholm, 1933, 
p. 41-43. — Contribution a Ficonographie de la 
Trinity. 

91. Rodiere (R.). Note sur le « Pere eternel de 
pUie >). B. Pas-de Calais, t. V fi928-3()}, p. .538. — 
Theme iconographique rare, sou vent confondu 
avec la Trinity, 

92. Dayot (ArmandL La figure du Christ dans Fart. 
Art et A,, t. XXVl (n° 136), p. 217-243, 1 pi, et 
48 fig. — Coup d'oeii general sur Ficonographie 
du Christ; les traditions byzantine et romaine; le 
Chrlst-homme; I'ecole espagnole: les ecoles du 
Nord; conclusion et regards sur notre temps. 
Reproductions d oeuvresde Fra Angelico, Duccio, 
Giotto, Piero della Francesca, Squarcione, Signo- 
relli, Leonard de Vinci, Antonelio de Messine, 
Amadeo, Ghristoforo Solari, Ligier Uichier, Phi- 
lippe de Champaigne, Eugene Delacroix, Gustave 
Moreau, Le Greco, Quentin Metsys, Van der 
Weyden, Bouts, Gdrard David, Rubens, Jordaens, 
Enghelbrechtsz, Griinewald, Holbein, Albert Diirer 
et de nombreux mailres anonymes, peintres, 
sculpteurs, orfevres et verriers. 

93. Schmidt (Paul F.). Das Christkind in der Kunst. 
Atlantis, 1933, p. 710-719. 25 fig. — Representa- 
tion de Fenfant Jesus depuis Fart byzantin et 
roman jusqu’au xix® siecle. Outre les oeuvres ano- 
nymes, reproductions d'oeuvres de Conrad Witz, 
Qu. Metsys, Nicolas Gerhacrt, Daniel Mauch, 
A. Buggiano, Mantegna, Hans Burgkmair, A. Alt- 
dorfer, Hugo van der Goes, G. von Oostsanen, 
Christian Wenzinger, Ed. Sleinle? et P. Corne- 
lius. 

94. Detrez (L.). Noel en Flandre, FEpiphanie en 
Flandre et la Flandre au Calvaire. Sem, rel, Lille, 
1931, p. 988-993 et 1932, p. 17-19, 37-41, 189-196, 
208-2 i 3 et 229-237. — Etude iconographique con- 
cernant des oeuvres fiamandes conserv^es a Lille 
et dans la region. 

95. Alfoldi (A.). L'adoration des Mages et Fart 
Iriomphal remain. Byznntion, 1933, II, p. 653- 
654, — Compte rendu d'liii ai ticle ou M. Franz 
Cumont a rapproche du theme de FAdoratjon des 
Mages la representation de FolTrande faile par 
des Orientaux a la deesse romaine de la Vicloire; 
celte scene figure sur deux blocs (villa Boighese 
et Saints Ner^e et Achillo) qui proviennent d’un 
monument de la Vict<^'e^rige au ii® siecle. 


f 



G^NfRALITfiS 


^ 80 


96. Delapobte (Y.). L'Adoralion des Mages a la 
catMdrale [de Chartres'!. N.-D. de Chartres, t. 76 
(1932), p. 5-17, 9 fig. — Neiif representations, du 

XII® au XYi® siecle. 

97. Delaporte (Y.). Notes sur T Adoration des 
Mages dans Thistoire de I’art religieux. N.~D, de 
Chartres, t. 76 (1932), p. 41-44. 

98. Weigand (Edmund). Zuni Denkmalerkreis des 
Christogrammniiiibus. Bjjz, Z., 1933, p. 63-81, 

6 fig. sur 2 pi. — Recherches sur rorigine du 
nimbe a christogramme qui a ete remplace des 
la fin du V® siecle par le nimbe crucifere, L’au- 
teur I’estime issu du cercle cello-romain et 
cherche sou origine dans I'art des premiers empe- 
reurs chr^tiens. 

99. Angoclvent (Monique). L’lmmaculee-Conception 
et Tart espagnol (suite). Notes d'arl, 1932, p. 58- 
61 ot 1933, p. 4-8. — Les deux periodes ou le 
sujet connait en Espagiie sa plus grande popula- 
rite sonl le premier et le Iroisieme tiers du xvii® 
siecle. 

100. Kurth (B.), Zur Christus-Johannes-Gruppe. Z, 
f. Kunstgeschichle, 1933, p. 290-292, 4 fig. — 
Quelques remarques iconographiques relatives au 
groupe de Jesus et de saint Jean, qui apparait en 
Allemagne vers la fin du xiii® ou le debut du 
XIV® siecle et qui y est si frequent a la fin du 
moyen age. Publication entre autres d un groupe 
toulousain du debut du xiv® siecle qui marque la 
transition entre la representation de Jesus et de 
Tapotre prefere a la table de la Gene et celle qui 
nous occupe. 

101. Nordenfalk (C.). Ueber das Verbal tnis zvvi- 
schen Form und Vorstellungim Evangeiistenbilde. 
Congrds Stockholm, 1933, p. lOO-lOl. — Evolu- 
tion dll type des Evangelistes. 

102. Simon (M.), L’apotre Paul dans le symbolisme 
funeraire chretien sur un fragment de sarcophage 
avec barque et scene de peche. Melanges, 1933, 
p. 156-182, 1 fig. — Signification funeraire d'une 
scene figuree sur un sarcophage du iv® siecle ou 
Marucchi voit une illustration des Actes apo- 
cryphes de Paul et de Theda. M. Simon estime 
qu'il ne s’agit (|ue d’un fragment et qu*a cote de 
la barque, symbole de la resurrection annoncee 
par saint Paul, se trouvait une scene de peche, 
image de la mort corporelle. 

103. Flemming (Percy). Notes on St. Anthony the 
great, Archaeol. J., t. LXXXIX (1982), p. 79 86, 

2 fig. — 1. Saint Antoine et la rnedecine anglaise. 
II. Saint Antoine et son compagnon. III. Repre- 
sentations de saint Antoine dans Fart anglais. 
Adjonctions a la liste drcssee par R. Graham 
dans Ic t. FXXXIV de cette meme revue. Repro- 
ductions d une statue de la chapel le d’Henrv VII 
a Fabbaye de Westminster et d'nn vilraii du 
debut du xvG siecle dans leglise de Gartmell 
(Westmoreland). 

104. Serullaz (Maurice). Saint Ildefonse dans la 
peinture espagnole. Notes d art, 1932, p. 61-64. — 
Depuis le milieu du xv« siecle jusqu'au xvii®, 

105. Lassus (Jean). Images de stylites. B. Et» Orient, 
t. II (1932), p. 67-8^, ^ pi. — Description d'lui ; 


certain norabre de monuments syriens repre- 
sentant des slyiites. Eulogies ou medallions de 
plomb, bas-reliefs, ampoule de lerre cuile. Etude 
iconograpbique. 

106. Panofsky (Erwin) et Sail (Fritz). Classical 
mythology in mediaeval art. Meirop. St., t. IV 
(1933), p. 228-278, 60 fig. — Mise au point d'une 
conference prononcee a FUniversite de Princeton 
et destinee a exposer les melhodes de feu le pro- 
fesseur Warburg a Hambourg. Ce dernier avail 
reuni une ample bibliolheque destinee a recher- 
cher les divers moyens par lesquels la peusee 
de Fepoque ciassique s’etait continuee a Iravers 
le moyeii age, recherches qui s’appuyaient non 
seulement sur Fhistoire de Fart, mais sur Fhis- 
toire des religions, de la lilterature, des sciences, 
de la philosophie, du droit el du folk-lore. Ce 
qui est traite dans cet article, c'est Ficonographie 
medievale des dieux de Fanliquite en faisant 
deux parts de ces representations. Tune elant 
consacree aux figures pour lesquelles les artistes 
ont eu des sources plastiques, Fautre a leiirs 
creations d’apres des textes litleraires. 

107. IIartlaub (G. F.). Saturn, Stern und Gotlheit. 
Atlantis, 1933, p. 498-508, 13 fig. — Elude d’astro- 
logie et de mylhologie illustr^e d’oeuvrcs de Ral- 
dung Grien, Goya, H. Goltzius, Ic Maitre du 
Hausbuch, Diirer, G. Campagnola, et defresques, 
miniatures et gravures d'artistes anonymes ila- 
liens et allemands. 

108. Rodiere (R.). Les Sibylles. B. Pas de-Calais, 
t, V (1928-30 , p. 503-510t pL ~ Eslarnpes popu- 
laires representant les sibylles: etude iconogra- 
phique et bibliographie sommaire. 

109. Ringbom (Lars-Ivar). Kretsen och klolet. Ur 
krelsformernas historia i konst och kultur. [Le 
cercle et la sphere. De Fhistoire des formes cir- 
culaires dans Fart et la civilisation]. Finsk Tidskr., 
1933, p. 1!^2-214. 

110. Klima (Anton). Der Erdgiobus in der Satiie, 
Atlantis, 1933, p. 188-191, 16 fig. — Caricatures 
du XIX® et du xx* siecle, de dilTerents pays, ayant 
comme sujet le partage de la sphere terrestre. 

111. PouLSEN (Frederik). Fra Epikurs Have. [Du 
jardin d^Epicure]. Kunsfmvsects Aarsskrift, 1932, 
p. ll-2.>, 15 fig. — Statues des philosophes 
Metrodore et Epicure provenant du jardin d'Kpi- 
cure. A propos des repliques de la Glyptotheque 
Ny Carlsberg a Copenhague. 

112. Hi BNEu (Arthur', Alexander der Grosse in der 
deulscheu Dichtungdes Mitlelalters. .4rt/i7ce, 1933, 
p 32 48, 4 pi. et 7 fig. — Cet article d'histoiro 
litl^raire est illustre de reproductions de minia- 
tures flaniandes du debut du xiv« siecle (ms. 78CI 
du Cabinet de Berlin) et d un chapileau sculpte 
de la cath^drale de Fribourg-en-Brisgau, figu- 
rant 1 histoire ronianesque d Alexandre le Grand. 

113. CiNGRiA (Charles-AIbert). Annibal, ies Alpes 
et le vinaigre. suisse, dec. 1933, p. 15-18, 
8 fig. Souvenirs de diverses epoques relatifs 
aux elephants d’Annibal. 

114. Me Donald (.\, D. ). The iconographic tradition 
of Sedulius. Speculum. 1933, p. 150-156, 3 pi. — 





51 — 


IGONOGRAPHIB 


La comparaison entre les descriptions de Sedu- 
lius ei des ivoires d’art chretien primitif permet 
de situer la patrie de ce pretre poete du v® si^cle 
au sud de la France ou dans les regions iimi- 
trophes d'Espagne ou d'ltalie. Ces regions en effet 
ont une iconographie sp^ciale qui correspond au 
lexte de Sedulius. 

115. Ullman (B. L.). a project of nG^Y edition of 
Vincent of Beauvais. Speculum^ 1933, p. 312-326. 
— Projet d’une nouvelle edition de cette oeuvre 
qui a joue un r6Ie si important dans I'iconogra- 
phie du moyen age. 

116. Sezxec (Jean). Les manuels mylhologiques ita- 
liens et leur diffusion en Angleterre a la fin de 
la Renaissance. Melanges^ 1933, p. 2f 6-292. - 
Recherches sur les divers manuels italiens par 
ie moyen desquels les Anglais du xvi® siecle ont 
ete familiarises avec les personnages de la mytho- 
logie greco-latine. Parmi eux, celui qui interesse 
le plus rhistoire de Tart est ie repertoire de 
Vincenzo Cartari,/es Images des Dieux qui, a par- 
tir de 157l,parut illustre de gravures d'abord sur 
cuivre par Zaltiere, puis sur bois par Fen-overde. 
Un des domaines ou ces volumes ont eu le 
plus d'influence est celui des fetes organisoes a 
I'occasion des entrees de somerains ou des ma- 
nages princiers; il en reste un souvenir dans 
les dessins d’Inigo Jones qui collabora de 1604 a 
1631 avec le poete Ben Johnson. Ses modeies de 
decors et de costumes forment une admirable 
serie dans la collection du due de Uevonshire. 
Jones s’est inspire pour ses attributs de Vlcono- 
logia de Ripa. 

117. Nirdlinger (Virginia). The art of history. Four 
paintings in the exhibition of Chicago, /^a/vza.ssws, 
inai 1933, p. 8-11. 4 fig. — Portraits hisloriques. 
Reproductions d’oeuvres de Moroni, Mabuse, 
Clouet et Holbein. 

118. PoMpEATi (Arturo). La vita e i tempi delF 
Ariosto. Emporium, 1933, I, p. 259-274, 15 fig. — 
Les lieux ou a vecu FArioste et les personnages 
qui ont joue un role dans sa vie. Reproductions de 
portraits points ou sculptes par Titien, Raphael, 
Francesco Laurana, Dosso Dossi, le Tintoret et 
des artistes anonymes. 

119. Fu>fAGALLi (Giuseppina), L'Ariosto tra i pittori. 

Emporium, 1933, I, p, 283-296, 10 fig. — (JEuvres 
iliustrant des episodes du Boland furieux, cera- 
mique du xvii® siecle, bahut sculpte du xv% des- 
sins et peinlures de Dosso Dossi, gravure de Teo- 
doro Ghisi, peiiitures du Dominiquin et de Guido 
Reni. ^ 

120. Parvus. Ferrara nel IV centenario dalla morte 
del suo poeta. Emporium, 1933, I, p. 315-320, 

5 fig, __ Vues de monuments de Ferrare, a propos 
de.s fetes organisees a 1 occasion du quatrieme 
centenaire de FAiiosle. Reproduction entre autres 
d une peinture murale du Palais Schifanoia. 

121. Galletti (Alfredo). Ludovico Ariosto (1474- 
1533). Vie ddialia, 1933, p. 433445, 12 fig, — 
Article illuslr^ de documents figures se rappor- 
tant aux ceuvres de TArioste, frontispices et illus- 
trations d’editions du xvi® siecle et dessins de 
Gustave Dore. 


122. M. F. Visioni della citta ariostea. Vie Mondo, 
1933, p. 803-804, 4 pi. — Ferrare. Le chateau, la 
cathedrale, la chartreuse, la Pieta de G. Mazzoni. 

123. Kelly (F. M.)." Foreign suitors of Queen Eliza- 
beth and their portraits. Apollo, t, XVII (1933), 
p. Ii5-149, 8 fig. — A propos de la recente expo- 
sition consacree au regne de la reine Elisabeth, 
reunion de portraits d'ainants ou de soupirants 
de la reine d'A'ngleteire, Philippe II d’Espagne 
(par Antonio Moro), don Carlos, fils de Philippe II 
I'ecole de Sanchez Coello) Don Juan dAutriche, 
Charles IX, le due d'Anjou et le due d’Alencoii, 
Farchiduc Charles de Styrie, Ferdinand de Tyrol, 
Je roi Eric XI\" de Suede et le due Adolphe de 
Holstein-Got torp. 

124. Carmassi (Luisa). Un busto di Papa Giulio III 
nel museo di Villa (hulia a Roma. Bolletlino, 
t. XXVI (1933), p. 488-492, 12 fig. — Iconographie 
du pape Jules III, a projios de Fentiee au musee 
de la villa Giulia d'un petit busle de lerre cuite, 
oeuvre mediocre et pen fidele d*un artiste local, 
11 n'existe du resle pas de portrait vraiment 
ressemblant de ce pape dont le pontifical a ete de 
courle duree (I550-1553>. 

125. Rost (Wolfgang;. Theodor Fontane und die 
Luthers tat ten. Atlanlis, 1933. p. t>85-688, 4 fig. 
— Publication de documents interessant Ficono- 
graphie de Luther, portrait sur son lit de mort, 
dessin par Lukas Furtnagel, gravures saliriques 
de 1545, vue du chateau de Coburg. 

126. Van BeresteyniE. A. . Iconographie van Prins 
Willem I Van Orauje [Iconographie de Guillaume 
e Taciturn e, prince d Orange J. Oudheidk. J., juin 
1933, p. 73-l(K>, 157 fig — A propos du 400® amii- 
versaire de la mort de Guillaume le Tacituriie, 
portraits du prince, peintures^ dessins, gravures, 
sculptures, monnaies, vilraux. 

127. Gluck (Gustav). Bildnisse aus dem flause 
Habsburg. J. Vienne, t. VII (1933), p. 183-210, 

2 pL et 2i fig. — Les portraits de Llmpera trice 
Isabelle. Repi oductions d’oeuvres 'peintures, 
sculptures, tapisserics ot medailles) de Bernaert 
van Orley, Jeon Mono, Jan Vermeyen, Ja%ob 
Seisenegger, Anton Mor, Peter de Jode, Titien, 
Rubens et Leone Leoni. 

128. Gluck (Gustav). Portrate Christians IL Congres 
Stockholm, 1933. p. 144. — Portraits, dessins, gra- 
vures (Van Oiley, Mabuse, Diner, Cranach). 

129. Liozu (A.). Portraits des deux Guillaume 
Leblanc, Foncle et le neveu, au musee d’Albi. 
B. Tarn. t. 1 1 i 1932), p. 643-649, fig. — Port rails 
a Lhiuie de ces deux eveques, morts eu 1588 et 
1601. Le hibiiotheque communale d'Albi possede 
une lithographie du prernier. 

130. Soulange-Bodin (Ilenry'i. Les reliques de Vau- 
ban au chateau de Razoches. Beaux-Arts, 1933, 
n° 31, p. 1, 3 fig. — Exposition dans ce chateau 
du moyen age transforuie sous Louis XIV. Plu- 
sieurs portraits du Marecbal. 

131. Tietze (Hans) Eugenio di Savoia amico delT 
aide. Vie Mondo, 1933. p. 891-907, 16 fig. — Sou- 
veniis iconograpiuques concernant le Prince 
Eugene et sa victoire sur Ifts Turcs en 1683. Por- 



GfiHilULlTtS 


— » — 


traits peints el sculpt^s du prince Eugene par 
Kupetzki, Permoser et Milelli, de Tempereur 
Charles VI par Solimene et Strudel, de Pempe- 
rcur Joseph P** par Steinle, le palais du Belv^ 
d^re, etc. 

132. IlccH (Ricarda) et Schaukal (Richard von). 
Prinz Eugen. AtlantiSy 1933, p. 32l-32r>, 2 fig. — 
Reproduction des monuments d’A. von Fernkorns 
et de Balthasar Permoser. 

133. L. Gr Prinz-Eugen-Ausstellung. Kunstwan- 
derer, mai 1933, p. 5-8, 3 fig. — Exposition con- 
sacr^e au prince Eugene de Savoie Carignan (1663- 
1736). Reproduction d’un bas-relief d’Ivoire par 
Matthias Steinle et d’une vue du Belvedere. Rap- 
ports du prince avec Part de son epoque, 

134. Cecghim (G,). Federigo Borromeo c Caterina 
Vannini in due recenti pubblicazioni. B, Senese, 
1933, p 314 346, 4 pi. — Correspondance entre 
le cardinal Borrom^e et une de ses penitentes, 
publiee a Poccasion du troisieme centenaire de la 
mort du cardinal. Portrait de Catherine Vannini 
et vues anciennes et recentes de Peglise delle 
Grazie et du couvont delle Conversite. 

135. Bryden (H. a.]. The founders of Prussian mili- 
tarism. Apollo^ 1933. II. p. 191-195, 6 fig. — Por- 
traits des quatre Frederic a qui Ton doit le 
syst^me actuel du militarisme, le grand Electeur, 
1620-1688, son fils, le premier roi de Prusse, 
1657-1713, Fr^d^ric Guillaume 1688-1740 et 
Frederic le Grand, 1712-1786. 

136. A Pepys problem. Is it a portrait of the diarist? 
Apollo, t XVII (1933), p. 91-92, 8 fig. ~ Identifi- 
cation d’un nouveau portrait de ce secretaire de 
I’Amiraute anglaise, celebre par son <( Journal » 
ecrit de 1660 a 1669. Reproductions de portraits 
par John Riley, John Hayls, John Closterman, 
G. Kneller, Savill et Peter Lely. Voir le n® 3116. 

137. Hofmannsthal (Hugo von-. Maria Theresia. 
Atlantis. 1933, p. 348-353, I fig. — Reproduction 
de la statue de plomb de la reitie faite par Xavier 
Messerschmidt (1736-1783). 

138. Ebe 'Sverkert. Kellgren och Gustave III [L’ac- 
teur Kellgren et Gustave III]. Ord och Bild, 
1933, p. 1-16, 11 fig. — Reproductions d’oeuvres 
de Serge), Per Hides trom, Desprez, etc. 

139. Thorlacius-Ussing (V.). Kunstnere og kunsU 
voerker fra den Schimmelmannske kreds [Les ar- 
tistes et les cBuvres d’art du cercle des Schim- 
melmann]. Tilsktieren. 1933, II, p. 196-218, 13 fig. 
— Re productions d*oeuvres deTischbein,L.Grossi, 
C. A. Jensen, Gustav Pilo, Jens Juel, Sergei, etc. 

140. Fourchambault (Jacques de). Le chateau de la 
Grange, retraite de La Fayette. Art viv.. 1933, 
p. 512, 6 fig. — Chateau du xiv« si^cle, plein de 
souvenirs du Consulat et de I'Empire. Vues ext6- 
rieures et int^rieures et reproduction de la tete du 
marquis de La Fayette par David d'Angers. 

141- Bryden (H. A.) A new portrait of prince Charlie. 
Apollo, janvier 1933, X. p. 20-22, 5 fig. — A pro- 
pos d'un portrait de Charles-Edouard jeune qui 
vient d'etre retrouve et qu’on croil etre de la 
main de Largilli^re, iconographie du Pr6ten- 
dant. Reproduction# de portraits d’ Antonio David, 


L. Toque, d’un verre grav^ avec le portrait de 
Charles-Edouard et du tombeau des derniers 
Stuart ^ Saint-Pierre de Rome. 

142. E. B. L’aeronaute Francesco Zambeccari (1752- 
1812) d’aprds un livre recent. Esiantpesy 1933, 
p. 57-59, 1 fig. — Compte rendu d’un volume ou 
sont publi^es de tr^s interessanles estampes rela- 
tives aux ballons. 

143. PicciONi (Luigi). Iconografia barettiana. Empo- 
rium^ 1933, I, p. 16-23, 1 pi. et 5 fig. — Portraits 
de ce polemiste italien, longlemps direcleur de 
theatre a Londres. Reproductions de portraits 
par Reynolds, Giuseppe Valiani et des pcinlres 
anonymes, 

144. Real (Louis). L ’iconographie de Iloudon. 
Gazette. 1933 L p. 157-172, 12 fig. — Portraits de 
Houdon par Carle Van Loo (?) Lie-Perrin, Isabey, 
Gabrielle Capet ct Rembrandt Pealo ; busies de 
Houdon par hu-m^me; vues de I’atelier du sculp- 
teur par Boilly. caricature par Tliomas, maquette 
de statue par Rude et medallion par David d’An- 
gers. Lisle chronologique des portraits contem- 
porains et des efiigies posthumes. 

145. Troux (Alb.). Deux effigies de I’abb^ Gregoire 
au musee de la ville de Nancy. Pays lorrain. 
1931, p. 247-254 et 612. — Biisle do David d’An- 
gers, de 1828, portrait du peintre beige Pierre 
Joseph Celestin Francois, de 18(X) ou 1801. 

146. Levy (Stef)han). Eln Bild von Beethovens uii- 
sterblicher Geiiebten. Atlantis. 1933, p. 766-767, 
2 fig. — Miniature qui a pass^ longlemps pour 
celle de la comtesse Erdddy mais oh I’anteur, 
specia lisle de 1' iconographie beethoveniennc, croit 
voir un portrait de Therese de Brunswick. 

147. SrndMBOM (Sixten) Ett portrait- historiskt 
niouutnentaiverk [Une oeuvre raonunientale sur 
I’histoiie du portrait]. Ord och Bild. 1933, p. 260- 
266, 7 fig — Importance vitale de I'art du portrait 
en Scandinavie. Analy^se de Toeuvre monumentale 
du D*" Meinauder (Finlande) sur Part du portrait. 
De nombreux portraits d’avant 1840 ont ete 
reunis el classes. Reproductions d’oeuvres de 
Georges Desmarees, Mikael Dahl, Wertmuller, 
etc. 

148. W AETZOLD (Wilhelm), The art of portraiture. 
Pennsylvania. 1932-33, p 67, 2 fig. — Traduction 
d’une page liree de « Die Kunst des PorirSts » a 
propos d’une exposition du musee de Philadel- 
pliie Reproductions de portraits de Georges Luks 
et de Leopold SeyfTert. 

149. Pevetz (Georg) Das zeitgenossische Selbstpor- 
trat. Kunstwanderer. mai 1933, p. 3-5, 4 fig. — 
Generali tes sur les portraits d’artistes d'apres 
eux memes. Reproductions d'oeuvres de Rem- 
brand t, Josef Hen . buste), F. A. Harta et G. Pevetz. 

150. Grappe (Georges). L’enfant dans la peinture 
frangaise. Art ciu., 1933, p. 490-492, 12 fig. — 
Reproductions de portraits par Mignard, Nattier, 
La Tour, Drouais, Boucher, Chardin, Greuze, 
Fragonard. Renoir, Courbet, Winterhalter, Corot. 

151. RoGER-MAnx (Claude). L'art animaliera travers 
les ages. Art viv., 1933, p. 6,4 fig. — Reproduc- 
tions d une sculpture egyptienne de I’epoque 


-* 29 — 


iG0H0&E4f»Hli 


saiie, d’une sculpture rotuaine du iv® siecle et 
d’ceuvres de Malteo del Pasti, eleve de Pisanello, 
et de Pompon. 

152. Heise (Carl Georg). Das Tier in der Kunst. 
Kunsty t. 69 (1933), p. 94-100, 11 fig. — L'animal 
dans i’art, peinture, sculpture, arts decoratifs, au- 
trefois et aujourd’hui. 

153. Blumbl (C.). Tierplastik aus funf Jahriausen- 
den* BerL Museen, 1933, p* 81. — Exposition au 
mus4e de Berlin, Reunion de sculptures d’ani- 
maux depuis Tepoque prehistorique. 

154. Fritsch-Estrangin, L'animal dans la sculpture 

des origines au xviii* sifecle. Beaux^Arls, 1933, 
n® 33, p. 2, 1 fig* — Exposition a Berlin. Repro- | 
duction d’un lion de TAncien Empire. | 

155. Erich (Osw. A.). Das Lob der Bienen uud die 
Osterkerze. AllaalU, 1933, p. 252-256, 9 fig. — 
Contribution a ricoiiographie des abeilles. Repro- 
ductions entre autres de raiiiia lures crexiiltet be- 
n^dictins du xi* et du xii® siecle (sud de Tltalie), 

156. Thorlacius-Ussing (V.). Kunslhistorie eller 

bippologi [Hisloire de Tart ou hippologie]. Tils- 
kuerefij 1933, I, p. 361-384, 7 fig, — Critique du 
livre de Hjalniar Friis sur I’histoire de la statue | 
4queslre en Europe, depuis Tantiquit^ ^ 

Thorvaldsen. Reproductions d'oeuvres de Fran- 
cesco Susini, Adrien de Vries, Jean Gobert el 
Thorvaldsen. 

157. Marangoni (Guido). La donna, requilazione e 
le corse. Emporium, 1933, II, p. 102-118, 17 fig. 

— Representations de femmes a cheval. Reproduc- 
tions de peintures de Zavattari ixv* siecieL Pe- 
rino del Vaga, Velasquez, A.-J. Gros, El tore ! 
Tito, Daniele de Strobel, Jules Flandrin, Henri 
Robert, Al. Issupolf, F. Castegnaro, Alfred de 
Dreux, et sculptures de Fr^miet, Enrico Malvani 
et Giorgio della Rocca. 

158. Franz (Leonhaixl). Alt-eumptlische T&nze. Mitt, 
Anthrop., 1933, p. 186-216, 2 pL et 7 fig. — Re- 
cherches sur les origines de la danse. Article 
illustre de reproductions de dessins, de gra- 
vures oude sculptures prehistoriques, myceniens, 
etrusques et grecs. 

159. Tuoau (Pierre). Les representations de la danse 
a F6po<jue antique. Art et A,, t. XXVIl (n® 140), 
p. 8-12, 1 pi. et 5 fig. — Reproductions de sculp- 
tures et de terres cuites grecques. 

160. Dayot (Magdeleine A.). La danse et Tart deco- 
ratif. Art et A,, t. XXVH (n® 140). p. 32-35, 7 fig. 

— Reproductions d’ceuvres de Lemordant, Mau- 

rice Denis, Toulouse-Lautrec, Forain, lacovleffj | 
Bourdelle et Bakst. I 

161. Faure (Elie). Universalite de la danse. Art et A.^ j 
t. XXVI (n® 140), p. 1-7, 7 fig. — Representations j 
de ia danse. Reproductions d’ceuvres de Mante- , 
gna, Fragonard, Renoir, Rodin, Degas, Carpeaux 
et Joseph Bernard. 

162. Klingsor (Tristan). La danse et les artistes du 
xvin« siecle k nos jours. Art et A., t, XXVII 
(n® 140), p. 26-31, 7 fig. — Reproductions d’ceuvres 
de Watteau, Chodowiecki, J.-F. Schall, Gustave 
Moreau, Manet et Wilhelm Busch. 


163. Florisoone (Michel). Les mouvements dausants 
et la danse depuis les temps rnedievaux jusqu’a 
la fin du XVII® siecle. Art et A t. XXVII (n® 140), 
p. 17-25, 7 fig. — Reproductions de ia Danse de 
Salome de la cathedrale de Rouen et d’ceuvres de 
Fra Angelico. Ambrogio Lorenzetti, Filippo Lippi, 
Poussin, Abraham Bosse et Roquet. 

164. La danse dans la peinture et la sculpture, 
Beaux-Arts, 1933, u° 22, p. 2, 1 fig — Exposition 
aux archives internationaies de la danse. Reunion 
de quelques oeuvres de clioix, du xvii® an xix® sie- 
cie. Reproduction d’un Bal de cour attribue a 
Adrien Van de Venne. 

165. CouRTHioN ( Pierre >. Les grands themes de la 
danse. Art el A,, t. XXVII (ii® 140), p, 13-16, 6 fig. 
— Reproductions d’oeuvres de Goya, I. van Mec- 
kenem, Nicolas Manuel Deutsch, Jan Steen, P. 
Brueghel et Daniel Hopfer. 

166. Les pei litres de i'Algerie. Beaux-Arts, 1933, 
n® 47, p, 6, I fig. — Exposition a Bucarest. Re- 
production d’uiie Odalisque de Matisse. 

167. Naef (Ernest). Les exercices militaires a Ge- 
neve. Genava, 1933, p. 110-136. 18 fig. sur 4 pi. — 
Reclieiches sur les corporations militaires placees 
sous le controle de la Seigneurie et publicallon 
de monuments graphiques ou plastiques s’y rap- 
porta nt (gravure d’Escuyer, aquarelle de Li nek, 
sepia de Geoige, ancien drapeau de Farquebuse, 
cartouche aquarelle de 1759, gobelets, insignes, 
portraits par Guillibaud, Saint-Ours, Prudhoinmc 
et Constant Vaucher). 

168. Brackett (Arthur \V.). Tunbridge Wells and 
its old prints. Prinl^ 1933, p. 35-55, 9 fig. — Gra- 
vures du xvii® au XIX® siecle se rapporlant a la 
station balnea ire anglaise de Tunbrigde Wells. 

169- Barbeau (Marius), The witch-canoe. La Chasse 
Gallery. Canadian J., t. V (19321, p. 205-2 1 3, 12 fig. 
— Legeudes du Canada franfais, article illustre 
de reproductions de peintures du inusee d'Ottawa 
i Henri Juiien. Edwin Hoi gate et Henry Sandham) 
et de gravures de Bartlett ( 1840 et 1841), Clare 
Leighton, G. Pepper et K. Shackleton. 

170. Deonna I Waldeniar), Eiu LI ernes medicaux des 
temps modernes. Du baton serpen taire d’Askle- 
pios au caducee dTlennes, B, (]rotx Routfe, 1933, 
p. 1-79 80 fig. — Les reclierches de Fauteur I’a- 
meneut a ue considerer que le serpent, lo baton 
serpen taire et la coupe au serpent com me em- 
blemes medicaux confonnes a la tradition, inais 
il y a d'autres motifs auxquels Fusage a donn6 
droit de cite. Les figurations reproduites \ont du 
XVII® siecle a nos jours. 

171. Baschmakoff (Alexandre). L’evolutiou de la 
charrue a t ravers les siecles au point de vue ethuo- 
graphique. Anthrop,, 1932, p. 82-90, 3 fig. — A 
propos du livre de Paul Leser. 

172. Cheronnet (L.). Publicite pour de ia fumee. 
Arts graph,, n® 34 (1933), p. 23-30, 29 fig. — A 
propos d’un ouvrage consacre au tabac, decou- 
verte, introduction en Europe, culture, etc. Repro- 
ductions de pipes, d’4tiquettes, d’affiches, etc. 

173. Heierli (Juhe). Was ist ein Schappel? Indie, 
suisse, 1933, p. 2^-234, 12>fig. — Coiffure femi- 

✓ 


f 


» 



&£n£iulit£s 


— 2 * — 


nine siiisse du moyen age qui s'est conservee 
jusqu’au xix* siecle. Eieniples tires de diverses 
oeuvres d art, entre autres la Vierge du bourg- 
mestre Meyer de Holbein (1526) un vi trail de Carl 
von Aegeri (1557) et une gravure de Conrad 
Meyer (1645). 

174. Degaast (Georges). Le papier a la forme. Arts 
grrap/i., n*' 30 '1932). ]>. 23'3C 37 fig, — Quelques- 
unes des illustralions de cet article consacre a la 
fabrication du papier sont des gra\ures du xviu® 
siecle. 

175. Gallotti (Jean), Carles et portulans. Arts 
graph., n“ 30 (1932), p. 38-45, 13 fig. — Repro- 
ductions de cailes historiees du .\iv® au xix* siecle. 

176. Guegan (Bertrand'. Les vers figures dans Fan- 
tiquile et an inoyenage. Arts graph., n° 29 ^1932', 
p. 7-13, 13 fig. — Vers qui ferment la figure de 
I'objet decrit, invention due a Simmias de llhodes 
qui vivail sous Ptolemee I.agide, vers 325 avant 
I’ere chretienne Des poemes de Ha ban Maur, 
archeveque de Mayence au ix« siecle s’ornent de 
perSonnages silhouettes en lettres. 

177. Rodriguez de Rivas ^Mariano]. Autografos de 
artistas espafioles. R. espanola, t. I (1932), p. 229- 
238, 10 fig. — Reproductions d’aulographes de 
peintres espagnols de la collection Rodriguez 
Porrero. 

Voir aussi les n‘>» 443, 497, 526-531 et 1642. 


Esthetique, Technique et Restauration. 

178. Beskine (O ). O « nezainteresovannosli » este- 
titcheskogo soujdenia [De la « gratuite » du juge- 
ment esthetique]. Isksustvo, n*’ 6, p. 65-76. — Pole- 
mique avec A. Ephross. 

179. Favorski (V.}. O kompozitsii [A propos de la 
composition], hksuslvo, n*' 1-2, p. 1-7. — Pro- 
blemes du temps et du materiel dans la compo- 
sition d'oeuvres d art, 

180. Gaunt (W.). In search of the absolute. Studio, 
1933, IT, p. 271-273, 3 fig. — Considerations sur 
Tart abstrait. 

181. Wadsworth (Edward). The abstract painter’s 
own explanation. Studio, 1933, 11, p. 274-276, 2 fig. 

— Illustre d’oeuvres de I’auteur. 

182. Klingsor (Tristan). L artiste ne copie pas, il 
compose. Beaux^Arts, 1933, n^' 43, p. 6, 3 fig. — 
Reproductions de paysages de Botticelli, Gior- 
gione et Cezanne. 

183. Gogniat (Raymond). Milieux et conditions du 
developpement. Am. del Art, 1933, p. 17-23, 10 fig. 

— Reproductions de tableaux de Cezanne, Monet, 
Odilon Redon, Gauguin et Seurat. 

184. Henry-Marx. L'initiation a Tart et aux arts. 
Grande Revue, oct. 1933, p. 545-564. — Definition 
de Toeuvre d’art et examen des possibilites de 
communion de la foule avec Toeuvre d’art. 

185- Bazin (Germain). Sur le motif. Am. de I Art, 
Bull., janvier 1933, p. 1-3, 5 fig. — De Timpor- 
tance du sujet pour la comprehension de Tart 
d’une epoque. Vue tfu moulin Quinquengrogne a 


Charenton par Pater {?), Boucher et un eleve de 
Boucher d'apres la gravure de Lebas et Vue de 
Dunkerque par Corot el Daubigny. 

186. IviNS (William M.). The philosophy of orna- 
ment. New York, 1933, p. 93-97. — Coup d‘ceil 
general sur i’histoire du decor. 

187. Matza :T.). Prohlema cveta v isksustve 'Le pro- 
bltmie de la couleur dans Tart^. hksiistvo. n° 1-2. 
p. 8-42. — La couleur conditionnelle. Lutte pour 
la veracite logique. Lutte pour la probabilite 
empirique. 

188. Venturi (Lionello). Sul « coloro » nella sloria 
della critica. Arte, 1933, p. 228-233 — Sur le role 
de la couleur dans Tart. Reponse a Benedetto 
Croce. 

189. Venturi (LionelloL Ancora del colore e della 
sua stoi ia. Arte, 1933, p. 4fKJ-492. 

190. Bradley (Morton C.). A theory of tone attrac- 
tion. Technical St., t. II (1933), p. 3-10, 2 fig. — 
Expose d’une Iheorie relative aux rapports des 
tons et des valeurs. 

191. Toussaint (Rene,. L’harmonie des couleurs 
vives. R. de France, 1933, IV, p. 673-685. 

192. A. S. Laboratory notes : stains in silhouette 
on bound mss. Br. Museum, t. VlII M933), p. 94- 
97, I pi, — Recherches sur Torigine de taches 
provenant des couleurs employees dans des 
miniatures. L’exemple choisi est un ms. persan 
du shahnaniah. 

193. Petertil (Eduard), La question des deteriora- 
tions des couleurs par les rayons X. Mouseion, 
n® 21-22 (1933), p. 27-31. — Ces deteriorations 
peuvent etre evilees. 

194. Eisner (A.). Les rayons ultra-violets appliques 
a Texamen des couleurs et des aggiutinants. Mo/f- 
seion, n® 21-22 ( 1933), p, 32-68, 5 pi. — Recherches 
destinees a assurer la resistance des oeuvres 
futures. Superiorite des rayons ultra-violets sur 
les rayons Roentgen. 

195. Formige (Jules). Construction des voutes en 
Perse. B. Antiq,, 1933, p. 172-177. — Publication 
d une note datanl du milieu du xix® siecle: on y 
voit la persistance en Perse des methodes em- 
ployees pour construire les voutes romaines et 
^gypliennes (construction par tranches verticales, 
sans i'aide d'echafaudage, precede de cintrage 
d’une coupole au moyen d’une ferme tournant 
sur sou axe). 

Voir aussi les 71 et 72. 

196. Formige (Jules,. Marques de tacherons. B. 

^ Antiq., 1933, p. 159-161. — Marques analogues 

au forum d’Augusle a Arles et au temple d’ Apol- 
lon a Delphes. 

197. Formige (Jules). Les carrieres de la Couroniie. 
B. Antiq., 1933, p 187-188. — Marques de tliche- 
rons relevees siirle clocher de leglise de la Cou- 
ronne, semblables a celles de divers edifices de 
Marseille. C est la preuve que chaque marque est 
la signature du carrier qui a extrait et taille le 
bloc; cette marque passait de pere en fils. 

198. Jaspar (Paul). Une ebauche en pierre. B, ac. r. 


c 



-- 25 — 


Belg,, 1933, p, 26-34, 4 pi. — Etude au point de 
vue de la technique d’une statuette d'ange 
gothique; comparaison avec un saint Eloi de bois 
peinl fait d’apres une maquette de terre cuite de 
Delcour et d'un Christ en fonte egalement du 
xvii« siecle. 

199. York (Lewes E.). Combination goid and silver 
leafing. Technical t. il (1933), p. lOS-lCKi, 
I fig. — Conseils techniques pour I’emploi simul- 
tane de feuilles d’or et d'argent, 

200. Hoxey (W. B ). Gold-engraving under glass. 
Connoisseur y 1933, II, p. 372-381, 13 fig. — His- 
toire d*un procede de dorure sur verre qui a 
commence a I’epoque romaine et qui a eu un 
moment de gloire au xvni® siecle, sans avoir 
jamais ete compietement abandonne. 

201. Stout (George L.) et Gettens (Rutherford J,L 
The problem of lining adhesives for paintings. 
Technical SL, t. II (1933), p. 81-104, 6 fig. — 
Questions techniques relatives a la composition 
des toiles. 

202. Laurie (A. P.), The use of an emulsion as a 
painting medium. Technical S/., 1933, p, 11-14. — 
Questions de technique piclurale. 

203. Thompson (Daniel V.}. Artificial vermilion in 
the middle ages. Technical SL, t. II (1933). p. 62- 
70. — Fabrication dii vermilion au moyen age. 

204. Clemens (J. R.). Fifteenth century English 
recipes for the making of pigments. Art and A., 
1933, p. 206-210. — Publication de textes anglais 
du XV® siecle qui donnent des recettes de couleurs. 

205. Maroger (Jacques). Technique de la couleur 
broyee a I'huile. neconstitution de I'invention de 
Jean Van Eyck. Congr^s Stockholnif 1933, p. 106- 
107. — L'idee de Van Eyck a ete le melange des 
deux techniques employees avant lui, celle « a 
tempera opaque, et celle a Phuile qui manquait 
de proprieles siccatives. 

206. Schmid iHans). La reconstitution du procede a 
I’encaustique et son application dans la technique 
picturale moderne. Mouseion, n® 23-24 (1933), 
p. 30-49, 4 pi. — Avanlages de cette technique et 
detail du materiel employe par les anciens 
(tombes de Saint-Medard-des-Pres et de Herne 
Saint-Hubert). 

207. Lang (Georges). L heliogravure. Art viv.j 1933, 
p. 342, 5 fig. — La technique du procede. 

208. Degaast (Georges). Litho et offset. Precedes de 
la lithographie. Art viv,, 1933, p. 344-345, 3 fig. 

209. Clouzot (Henri). La planche et le cyliiulre. 
Beaux-ArtSy 1933, n« 49, p. 2, 3 fig. — Impression 
de tissus. Reproductions d'uii dessin de J.-B. Huet 
(1783) et d'une composition de Raoul Dufy. 

210. Gerola (Giuseppe). Di alcuni criteri del res- 
tauro di integrazione. Congres Slockholniy 1933, 
p. 230. — Questions de res t aura tion. 

211. Toropov (S.). Izloutchenia kvartzlampy i ikh 

primenenie v restavratsii pamiatnikov material- 
noi koultoury. [Les rayons de la lampe de quartz 
et leur application dans la reslauration des monu- 
ments de la culture materielle\ Sovetski Mouzey^ 
1933, 4, p. 32-44, 10 fig. 


esth£tique 

212. Steneberg (Karl Erik). Rontgenografien i tavel- 
forskningens tjanst [La photographic par les 
rayons Roentgen au service de I’examen des 
tableaux]. Tidskr, Konst}). ^ 1933, p. 93-107, 13 fig. 

213. Gettens (Rutherford J.). A micro-extraction 
apparatus for use with small particles of paint 
film. Technical S/., t. II (1933), p. 107-110, 2 fig. 
— Conseils techniques concernant Texamen chi- 
mique des peintures, 

214. Gironde (Marie-Louise de). Methodes scienti- 
fiques d’examen des peintures anciennes. R. de 
I Arty 1933, lly p. 185-190, 6 fig. 

215. Verne (Henrip Le laboratoire d eludes scienti- 
fiques des peintures du Musee du Louvre. 
B. Mus^esy 1933, p. 160-162. 

216. Waterhouse (Ellis K.) The scientific exami- 
nation of pictures and attribution. Congr^s Stock- 
holnxy 1933, p. 255. — La question des attribu- 
tions. 

217. Dunham (Dows) et Hipkiss (Edwin J.), Experi- 
ments with photography in ultra-violet light. 
BostoTiy 1933, p. 39-42, 5 fig. — Experiences de 
photographic a la lumiere ultra-violette faite sur 
une stele gravee de I’Ancien Empire et sur un 
plat de Francesco Xanto Avelli de Rovigo. 

218. Krteger (H. W.). La conservation des objets 
exposes dans les musees. Mouseion, n® 23-24 
(1933), p. 177-191, — Principes generaux (lutte 
contre les mites, les perce-bois, la desagregation 
constitutionnelle et la rouille, deparasitage des 
objets, nettoyage et lavage) et traitement parti- 
culier des objets eu vannerie, en cuir et en metal. 

219. De rintluenee du climat maritime sur les 
oeuvres d'artet des mesures de protection a pren- 
dre en cas de transport par voie de mer. Mou- 
seiony n® 23-24 (1933), p. 211-231. — R^ponses a 
i'enquete faite par le secretariat de TOffice des 
Musee^^aupres des specialistes des emballages et 
transports et des administrations des Beaux-Arts. 

220. Bauer-Bolton (Victor). La conservation des 
peintures de chevalet. Les supports et les fonds. 
Mouseion, n®® 23-24 (1933), p. 68-91, 

221. Van den Berg. La duree et la conservation 
des peintures. Gazette, 1933, H, p. 186-187. — 
Recettes anciennes. 

222. Janssens (Rene). Le nettoyage des tableaux 
anciens. B. ac. r. Belg.y 1933, p. 141-144. — Les 
degatsdu devemissage. Les exemples choisis sont 
des tableaux de Corel Fabritius (Le Chardonnerel) 
et de Vermeer (F»e de DelfT, au musee de La 
Have. 

223. Milo (Jean). Pour ou centre le nettoyage. 
Gazette, 1933, II, p. 314-316, 2 fig. — De Futilite 
et des dangers du nettoyage des tableaux. L'exem- 
ple choisi est un portrait de Van der Weyden. 

224. Gettens (Rutherford J.l et Bigelow (Elizabeth). 
The moisture permeability of protective coatings. 
Technical St.. 1933, p. 15-23, 2 fig. — Recherches 
sur le degre de permeabilite a Thumidit^ de cer- 
tains enduils protecteurs. Tableau comparatif. 

225. Van Ingen (W. B.). Notes on the fungicidal 
treatment of paintings in tjie Canal Zone. Techni- 

0 


4 



6£h£ralit£s 




cal St., i. I (1933), p. 143-154, 2 fig. — Destruction 
des moisissures qui avaient enrahi les peintures 
murales du Bdtiment de TAdministratioa du Canal 
de Panama. 

226. Malajoli f Bruno). Restauro di dipinti nelle 
Marche. Bolleltino, t. XXVI (1933), p. 885-389. 
7 fig. — Restauration des tableaux de Giovanni 
Santi, Rubens, Barocci et Vittore Crivelli. 

227. La conservation des tapisseries et tissus 
anciens. Mou$eion, n'‘ 21-22 (1933), p. 258-268. — 
Reponses Si un questionnaire destine aux conser- 
vateurs de Musees. Tissus et broderies, tapisse- 
ries, dentelies. 

228. Schmidt (R.). La conservalion^des tapisseries et 
tissus anciens (suite). Momeion, n® 23-24 (1933), 
p. 192-2i0. 

229. Fink (Colin G.). Incrustations on porous pot- 
tery : a new method of cleaning without loss of 
pigment. Technical St., t. II (1933), p. 59-61, 1 fig, 

— Nettoyag'e de vases en poterie poreuse par le 
moyen de l>lectrolyse. L'exemple reproduit est 
un lecylhe blanc. 

230. Brittner (C.). Proc^d6 de nettoyage de la 
pierre. Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 136-137. — 
Emploi d'une chaucli^re h vapeur (5 Berlin). 

231. Gettens (Rutherford J.). Mineralization, elec- 
trolytic treatment, and radiographic examination 
of copper and bronze objels from Nuzi. Technical 
St., t. I fl933), p. 119 142, 10 fig. — Resultats 
de Fexamen radiographique d’objets en cuivre 
et en bronze provenant nes fouilles de Nuzi en 
Iraq. 

232. Fink (Colin G.). The care and treatment of 
outdoor bronze statues. Technical St., t. II (1933), 
p. 34. — Conseils techniques concernaiit la con- 
servation des bronzes exposes 'a Fair libre. 

233. Gettens (Rutherford J.). Composition of the 
patina on a modern bronze statue. Technical St., 
t. II (1933), p. 31-33. — Examen chimique de la 
patine qui s'est formee sur une statue cfe bronze 
6rig6e en 1895 (par Enoch S. Woods). 

234. ViTRY (Paul). De Fopporlunite d’abriter cer- 
taiues sculptures monumentales. Mouseion, n® 21- 
22 (1933), p. 140-142. — Ce sont des cas 
d’especes >). 

235. Philadelpheus (Alex). La conservation des 
niarbres antiques. Mouseion, n® 21-22 (J933), 
p. 138-139. — Le seul enduit efiicace est la paraf- 
fine dure, appliquee k la brosse. 

236. Pace (Biagio). Copie e originali nelFarte clas- 
sica. Bollettino, t. XXVI (1933), p. 548-556, 18 fig. 

— De la valeur des copies; statues grecques, 
mosaiques byzantines, etc. 

237. Dughartre (P. L.). Electrotypie. Arts Graph., 
n® 27 (1932), p. 24, 2 fig. — Nouveau precede de 
reproduction employe surtout en Belgique. Repro- 
ductions d’une gravure surbois du xvii^ siecle et 
d’une gravure sur cuivre d’E. Vico (artiste par- 
mesan, 1520-1563 ou 67), Mars et Vinus. 




Fonilles et Conservation 
des monuments historiqura. 

238. Keramopoulos (A. D.). Le regime des fouilles. 
N4cessit6 d’une r^glementation internationale. 
Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 75-76. — De Fa van- 
tage qu’il J aurait ^ terminer une fouille entre- 
prise et d’en publier les resultats avant den 
reconimencer une autre. 

239. Pellati (Francescoi. Relev4s topographiques 
des champs de fouilles. Necessity d'une publi- 
cation annuelle. Mouseion, n® 28-24 (1933), p. 161- 
173, I pi. — Plan de travail. Publication d’une 
carted un elat des fouilles en Italie en juin 1933. 

240. Harcoubt-Smith (Cecil). L’amenagement des 
champs de fouilles et Feducation du public. 
Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 71-74. — De la n^ces- 
sit6 de rendre les fouilles compr^hensibles aux 
profanes. 

241. Mesnil du Buisson (Comte du). The art of exca- 
vation. Boerich M., t. I. (1931), p, 13-26, 11 fig — 
Conseils g^n^raux relatifs h la technique des 
fouilles arch^ologiques. 

242. O. G. S. C, New technique. Antiquity, 1933, 
p. 468-471, 2 pi. et 2 fig. — Les techniques nou- 
velles employees dans les recherclies archeolo- 
giques. La « section horizontale ». 

243. Hautecoeur (Louis). Utilile d’unc documenta- 
tion internationale sur les monuments historiques. 
Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 201-203. 

244. Otero (M. Lopez), La fonction etla nature des 
materiaux de restauration. Mouseion, n® 21-22 
(1933), p. 123-129. — Utilite de la collaboration 
internationale dans les essais et les recherches. 

245. La defense du patrimoine artisiique et la for- 
mation des restaurateurs. Mouseion n® 21-22 
(1933), p. 269. 

246. Nocq (Henry). Le role de l’4ducation dans la 
conservation des monuments. Mouseion, n® 21-22 
(1933), p. 2(X). — On devrait enseigner d^s Fen- 
fance le respect des vieux monuments. 

247. CiRiLLi (Guido). Ripristino di un edificio monu- 
mentale. Congrds Stockholm, 1933, p. 226-227. — 
La question de la restauration des monuments 
historiques. 

248. Hiecke (Robert). Les bases legislatives de la 
protection des monuments en Allemagne. Mou- 
seion, n® 23-24 (1933), p. 139-151. 

249. Lutze (Eberhard), Staatliche Denkmalspfiege. 
Atlantis, 1933, p. 698-704, 10 fig. — L’entretieu 
des monuments historiques en AlTemagBe {Munich 
et Nuremberg). 

250. Schmidt (Justus). Methodes pratiques de con- 
servation des monuments en Autriche. Mouseion, 
n° 21-22 (1933), p. 130-135. — Mesures prises pour 
iutter centre les deteriorations dues a Fhumidite 
et aux oiseaux. 

251. Lensi (A.). Exemple de restauration de monu- 
ments florentins. Mouseion, n® 21-22 0933h p. 174- 
178. Efforts fails par la commune de Florence,, 
depuis 1909, pour sauver ce qui avail ^chapp6 a 


— 27 — 


mus£es 


la foUe de destruction du xix« siede et pour lui 
conserver son caract^re medieval. 

252. Munoz (Antonio). Les monuments antiques dans 
Tambiance de la ville moderne. L'exemple de 
Rome. Monseiofiy n® 21-22 (1933), p. 117-122. — 
Faul-il isoler les monuments antiques ou au con- 
traire les fa ire parliciper a la vie de la ville 
moderne? 

253. Jacopi (G.). L’affectation pi*alique des monu- 
ments et leur conservation. L’exemple de Rhodes. 
Mou^eion^ n® 21-22 (1933), p. 185-1^. — Activite 
archeologique de Tltalie dans Tile de Rhodes. 

254. Collin (A.) et Texier (A.j. La consolidation de 
r^glise de Chambly. Mouseion, n® 23-24 (1933), 
p. 152-155, 3 pi. — Procdles employes pour lut- 
ter contre ratTaissement des fondations de cette 
eglise gothique de Seine-et-Oise. 

Musees et Collections 

G4neralit68. 

255. L'activite de I’Ofiice International des musees 
(septembre 1932-seplembre 1933). Rapport a la 
Commission internationale de Cooperation inlel- 
lectuelle. Mouseioriy n® 23-24 (1933), p. 235-253. 

256. Hautecoeur (Louis). iVrchitecture et organisa- 
tion des musees. Mouseiorit n® 23-24 (1933). p. 5- 
29, 1 pi. et 14 fig, — Conditions qiii determinent 
la construction dos musees inodernes. 

^257. Stein (Clarence S.). Architecture et amenage- 
inent des musees. Mouseiorif n® 21-22 (1933), p. 7- 
26, 16 Og. 

258. PouLAiN (Gaston), line conference de M. Hau- 
lecoeur sur le mu see modele. Beaux- Arts, 1933, 
n® 11, p. 5. 

259. Byvanck (Prof. Dr. A. W.). Moderne Museum- 
bebeer I Administration moderne de musees 
Oudheidh. J,, avril 1933, p. 51-55. 

260. Folch I Torres (Joaquin). La defense des 
musees contre les incendies. Congr^s Stockholm, 
1933, p. 230-231. 

261. Kumlien (A.), Die rationellen technischen Dekla- 
rationszellel in Museen uber Gemalde von leben- 
den Kuastlern. Congr^s Stockholm, 1933, p. 217- 
219. — Questions de museographie. 

262. Calabi (Allgusto). Museotecnica delle medaglie 
e degli altri piccoli oggetti a rilievo. Congr^s Stock- 
holm, 1933, p. 215-216. — La question de I’expo- 
sition des m^dailies et des plaquettes. 

263. Pour une cooperation internationale des cabi- 
nets de monnaies et medailles. Moaseion, n° 21-22 
(1933), p. 248-257. 

264. Calabi (Augusto). Delle varie utilita della 
stamps uello studio generate delle arti figurative. 
CongrH Stockholm, 1933, p. 259-260. — De I uti- 
lite des collections de gravures. 

AUemagne. 

265. Neuerwerbung deutscher Museen. Z. f* hunst- 
ge$chithte, 1933, p. 141-144, 4 fig. Portrait de 


Runge (Hambourg), Crucifixion d‘EIsheimer 
(Frankfort), pay sage de C. D. Friedrich (Dresde) et 
portrait de M. Krodel, date de 1615 (Nuremberg). 

266. Neuerwerbungen deutscher Museen. Z. /. 
Kunstgeschichte, 1933, p. 61-62, 3 fig. — Repro- 
ductions de la Nalivite d'Altdorfer acquise par 
le musee de Berlin et de deux tableaux d’Anton 
Kern (1719-1747) entres au musee de Dresde. 

267. Neuerwerbungen deutscher Museen. Z. /*. 
Kunstgeschichte, 1933, p. 239-240, 2 fig. — Vierge 
de Martin Schaffner (Stuttgart) et portrait de 
Pesne (Nui^emberg). 

268. Neuerwerbungen deutscher Museen. Z. f. 
Kunslgeschichte, 1933, p. 312-314, 3 fig. — Repro- 
ductions d un double portrait par Crispin Herrant, 
1533 (Konigsberg), d’une Adoration des Mages par 
Van Dyck, de 1631 (Hambourg), d'une petite piece 
d’une villa prfes de Hambourg datant de 1829-18«t0, 
dont Tarchitecture est due a Tarchitecle Alexis de 
Ch^teauneuf et les peintures murales a Erwin 
Speckter (Hambourg). 

269. Koetschau. G^'undsatzlicbes zur Neuordnung 
der italieuisehen Abteilung der Gemaldegalerie. 
Bert. Museen, 1933, p. 103-104 — Nouvelle ins- 
tallation des salles de peinlure italienne au musee 

de Berlin. 

270 Demmler. Die Neuaufstellung der italieuisehen 
Skulpluren im Erdgeschoss des Kaiser-Fnedrich- 
Museums. BerL Museen, 1933, p. 68-71, 2 fig. — 
Nouvel arrangement des salles de sculpture ita- 
lienne du musee de Berlin. 

271. Rubinstein (Assial. Au cc Kaiser Friedrich 
Museum ». Beaux~Arts, 1933, n® 47, p. 6, 2 fig. — 
La reorganisation des salles de la Renaissance ita- 
lienne et de Fart chretien primitif. 

272. VoLBACH (W. F.). Die Neuaufstellung der alt- 
christlich-byzanthiischen und italienisch-mittelal- 
lerlicben Sammiungim Kaiser-Friedrich Museum. 
Bcrl, Museen, 1933, p. 99-102, 1 fig. — Reorgani- 
sation des d^parteraenls du moyeu lige. 

273 Klab. Die Neuaufstellung der deutschen Renais- 
sance-Abteilung in der Eiisabeth-Wohnung des 
Schlossmuseiims. BerL Museen, 1933, p. 1 02-103, 

1 fig. — Reorganisation des salles de la Renais- 
sance allemande au Schlossmuseum . 

274. Jenny (Wilhelm A. von). Einige Neuerwerbun- 
gen des Museums fur Vo r -und Friihgeschichte. 
BerL Museen, 1933. p. 48-53, 1 1 fig. ~ Nouvelies 
acquisitions du Musee prehistorique de Berlin; 
reproductions d'objets eii os de I’epoque niesoli- 
thique, de bijoux 6trusques, de 1 age du fer et de 
r^poque des invasions barbares, d’art remain pro- 
vincial, etc. 

275. ScHwiTZ (Hermann). La section roinaiue du 
Wallraf-Richartz-Museum de Cologne. Un exemple 
d’utilisation du musee par Fecole. Mouseion, n® 21- 
22 (1933), p 228-233, 2 pi. 

276. Van Marle (Raimondi. La collezione del Haus 
Weddels di Amburgo. Dedalo, 1933, p. 237-258, 
19 fig. — Petite collection ptihlique de Hamboorg, 

/ 


» 


i 



g&h£ralit£s 


— n 


reside presque incounue. Reproductions d’ceuvres 
cle Giuliano da Rimini, Bernard Daddi, Sanodi Pie- 
tro, Marco Palmezzano. Boccaccino Jacopo Boa- 
teri, Sebasltano Mainardi, Giovanni Bellini, d’uu 
imitateurde Giorgione, Paris Bordone, Piazzetta, 
Tiepolo et Pontormo. 

277. Mayer •, A. L.). La pittura italiana nella Pinaco- 
leca antica di Monaco di Bav era. Vie Mundo, 11)33, 
p. 629-651, 4 pi. et 18 fig. — R^^produclions de 
peinlures de la Pinacothe({iie de Mnnicb par Maso- 
iino, Giotto, Fra Angelico, Baldassared'Esle, Fran- 
ciabigio, Periigin, Leonard, Giorgione, Jacopo de’ 
Barbari, Raphael, Antonello de Messine, Titien, 
Fra Filippo Lippi, Francia, Andrea del Sarto, 
Tinloret, Tiepoio el Guardi. 

278. Rave tPaul Ortwin i. Das Schloss Tegel bei Ber- 
lin. Atlantis, 1933, p. 193-201). 16 fig. — Petit cha- 
teau des environs de Berlin, remanie pour Wilhelm 
de Humboldt par Farchilecte Schinkel, el ou se 
trouve encore la belle collection reunie par les 
freres de Humboldt. Reproductions entre auties 
du bas-relief attique des Parques, de la fontaine 
autrefois a S^int Caiixte de Rome, d un torse feini- 
nin en marbre de Paros et de sculptures de Thor- 
valdsen, Rauch et Klauer. 

279. Die Neuaufstellung des Pro vinzial museums 
Trier. Trierer Z., 1932. p. 148-150, 2 fig. — Nou- 
velle installation clu mu see de Treves. Vues des 
salles de ceramique et de verrerie romaines. 

280. Kruger (E.\ Steiner (P.) el Loeschki: (S.). 
Jahresbericht des Provinzialmuseums zn Trier 
(Ausgrabnngen, Funde und Erwerbungen). Trie- 
rer Z., 1932, p. 167-192, 5 pi. et 20 fig. — Repro- 
ductions d objets remains en pierre, en bronze, 
en ceramique, entres au Musee de Treves. 

Autriche. 

281. Tietze (Hans). L’accord auslro-hongrois sur la 
repartition des collections de la maison des Habs- 
bourg. Moiiseion, n^ 23-24 (1933), p. 92-97. — Par- 
tage des collections et de la bibliotheque de 
la dynastic llabsbourg-Lorraine. Detail des 
mesures prises. 

282. Falke. Goldschmiedearbeiten des Mittelalters, 
der Renaissance und des Barock von Ernst Kris. 
Tantheofiy 1933, I, p. 17-18, 2 fig. — Compte 
rendu de ce nouveau volume de la serie de cata- 
logues du musee de Vienne. Reproduction d une 
oeuvre de Torfevre Schweinberger de Prague, 
vers 1600, et d'un dessin d’orfevrerie de Diirer. 

283. Delogu (Giuseppe). Vienna : la collezione 
Benda ed altre sale nuove al Kunsthistorisches 
Museum. Emporium^ 1933, I, p. 43-45, 6 fig. — 
Installation de la collection Benda au musee de 
Vienne. Reproductions d'oeuvres de Desiderio da 
Settignano, de Luca della Robbia et d’un eleve 
de Donatello, el vues des trois nouvelles salles. 

284. Marguli^s (Erwin), Le nouveau musee d’art 
religieux de Vienne. Beaux-Arts, 1933, n® 27, 
p. 4, 2 fig. — Inauguration du musee dioc^sain 
installe dans le palais archiepisccpal. Reproduc- 
tions du grand o^lensoir de la cathedrale de 


Vienne (xvjii* siecle) el du portrait de Tarchiduc 
Rodolphe {xiv« siecle). 

285. Tietze (Hans). The new archiepiscopal Museum 
in Vieniia. Burl. M., 1933, II, p. 87, 4 fig. — 
F'endation d'un nouveau musee, sorte d’Opera 
del Duomo de la calhedrale de Vienne. Repro- 
duction d'un portrait du due Rodolphe IV et de 
sculptures du xiv« et du xv® siecle, 

286. Ein neues Museum kirchlicher Kunst. Kunsl- 
wanderer, join 1933, p. 16-17, 4 fig. — Creation a 
Vienne d’un musee de la cathedrale. Reproduc- 
tion d une Vierge avec saints et donateur d'un 
maitre viennois de 1462, d’ostensoirs de 1510 et 
du XVII I* siecle et de Saint Antoine devant la 
Vierge de Daniel Gran. 

287. Der Prunksaal der 6 « 3 terreichischen National- 
hiblioihek. Atlantis, 1933, p. 369-389, 18 fig. — 
Batiinent ^IcNcpar Fischer von Erlach, Collection 
de cartes, portulans et gravures. 

288. Frohlich-Bum (L.). Die Sammlung Oskar 
Loewenstein. Knnslwanderer, dec. 1933, p. 28- 
30, 4 fig. — Collection viennoise. Reproductions 
d une Sainte IJrsule de Carlo Dolci, d une Vierge 
de Peru gin et de paysages de Jan vafi Goyen et 
de Jakob Ruisdael. 

289. Gru.nstein (Leo). Eine Wiener Miniaturensanim- 
lung. Kiinstwanderer, oct. 1933, p. 16-17, 2 fig. 
— Collection Bittmann a Vienne. Reproductions 
de miniatures d’Isabey, John Smart, M. Daffin- 
ger et Th. Hargreaves. 

Belgique. 

290. Dom^ne (Pierrej. Lesgaleries publiques beiges. 
Beaux-Arts, 1933, n® 44, p. 6 , 1 fig. ~ Reproduc- 
tion d’une etude de nu de Delacroix pour le Mas- 
$acre de Scio (Musee d’lxelles). 

291. Layalleve (J.) Musee de Bruges. R. beige 
d'arch., t. HI (1933), p. 72-73 et 251. — Installa- 
tion dans un nouveau local et publication d'un 
catalogue. 

292. Laes (Arthur). Musees royaux des beaux-arts 
de Belgique a Bruxelles. Accroissements des 
collections. B. de Vart, t. Ill (1933), p. 225-229, 
et 246-248, 4 fig. — Reproductions de Pilate $e 
lavant les mains, attribu 6 a 1 ecole des Pays-Bas 
vers 15J)0 et de peintures de Roelant Savery, 
Paul Bril et Jean Fyt. La principale acquisition 
de ces derniers mois est un beau « primitif », 
Pilate se lavant les mains, qu’on ne sail s'll faut 
rattacber a 1 ecole de Bruges, a celle des Pays- 
Bas septentrionaux ou meme a i'ecole allemande. 

293. Courtmans (Jean). L’esthetique de la carros- 
serie. B. Musses Bruxelles. 1933, p 116-117. — 
Creation dans la section des Industries d art du 
Musee de Bruxelles d'un departement de la Car- 
rosserie. 

294. Borchgrave d Altena (J. de). Les sculptures 
conservees a Notre-Dame de Bon Secours. B. 
soc. row. arch,, 1933, p. 41-46, 8 fig. — Vierge 
du debut du xiv® siecle, Vierge de 1480-1490, 
sainte Barbe, art brabancon de 1490-1500, ange- 


c 


— 29 — 


lot du xviii® siecle, saint Joseph et saint Jacques 
de van der Haegen, 1723 et 1724. 

295. Dopciiie (Audree). La reorganisation des 
musees de Gand. i?. beige d' arch,, t. ill (1933), 
p. 248-250. — lustallation dans de nouveaux bati- 
ments, une ancienne abbaye cistercieune et un 
vieii hotel de province. 

296. Does (G.). Monuaies ineditcs de la collection 
du Petit Seminaii*e de Samt-Trond. R. beige num., 
1932, p. 5-12, 1 pi. — Moiinaies de Frederic Bar- 
berousse, de la principaute de Liege, du duche 
de Brabant, du comt6 de Flandre et nionnaies 
seigneuriales. Du xi® au xviii® siecle. 

Oanemark. 

297. Olrik (Joergen). Le developpement des musees 
en plein air au Daiiemark. Mouseion, n® 23-24 
(1933), p. 60-67, 4 pi. 

298. IlviDT (Daniel). Theodor Jensens kunstsamling 
(fra Giovanni da Bologna til Zahrtmaiinj. [La col- 
lection de Tlieodore Jensen (de Jean de Bologne 
a Zahrtmann)]. Sainleren, li»33, p. 81-89, 17 lig. 

299. Philipsen (Sally). Kunstneren soin Saniler 
(Maleren Sally Petersen i. [L artiste collection- 
neur. (La collection du peintre Sally Petersenj]. 
Samleren, 1933, p. 17-24, 28 Dg, — Reproduc- 
tions d'oeuvres chinoises et de peinlures de Dela- 
croix, Gauguin, Manet, Courbet, Lebasque, 
P. A. Schork, etc., etc, 

300. Nielsen (Jais), Kunstneren som Samler (Male- 
ren og keramikeren Jais Nielsen). [L'artiste col- 
lectionneur (Le peintre et ceramiste Jais Niel- 
sen)]. Samleren, 1933, p. 33-38, 20 fig. — Repro- 
ductions de vases antiques, d’oeuvres de Picasso, 
Degas, Rouault, R. de la Fresnaye, etc. 

301. Behrens (Carl). Theatermuseet i det kgl. 
Hoftheater. [Le Musee du theatre au Theatre de 
la Cour a Christiansborg]. OrJ och Bihi, 1933, 
p. 49-59, 11 fig. — Le Musee du theatre danois 
est installe dans Fancien Theatre de la Cour 
construit par Farchitecte Jardin au Chateau de 
Christiansborg a Copenhague. 

302. SwANE (Leo). Et par erhvervelser til Musee Is 
aldre udenlanske afdeling. [Quelqucs acquisi- 
tions du Musee des Beaux-Arts de Copenhagae 
eu peintures de maitres anciens etrangers]. 
Kunstmuseeis Aarsskrift, 1932, p. 53-64, 5 fig. — 
Reproductions d’oeuvres de Canaletto, de Guardi, 
etc, 

303. SwANE (Leo). Den danske samlings voext. 
[1/accroissement de la collection des peintures 
danoises au Musee des Beaux-Arts de Co- 
peahague]. Kiinstmuseels Aarsskrifl, 1932, p. T7- 
88, 10 fig. — Reproductions d’ceuvres de Hover, 
Jens Juel, Pilo, Constantin Hausch, Niels Bjerie, 
Niels Skovgaard, J. Larsen el Fritz Syberg. 

304. SwANE (Leo). Billeder og tegninger skankede 
museet som aro efter J. Rump. [Tableaux et 
dessins donnes au Musee des Beaux-x\rts de 
Copenhague par le legs J. Rump]. Kunstmuseets 
Aarsskrift, 1932, p. 26-38, 9 fig, — Reproductions : 


mstES 

d’oeuvres de Abildgaard, Kai Nielsen, L. A. Ring, 
Peter Hansen, Eckersberg, Lundbye, etc. 

305. Norlund (Poul). Nationalmuseet aabner en 
dor paa klem ^Le Musee National entrouvre une 
de ses portesj. Tilskueren, 1933,' 11, p. 146-160, 
8 fig. — Une partie des salles nouvellement 
transformees sont ouvertes a Fappreciation du 
public. 

306. Beckett (Francis). Kunstmuseets afstdbnings- 
samliug [La collection des moulages du Musee 
des Beaux-Arts (de Copenhague)]. Tilskueren, 
1933, H, p. 1-16, 4 fig. 

307. Thorlacius-Ussing (V.). Kobberstiksamlingens 
! erhvervelser [Les acquisitions du Cabinet des 

Estampes de Copenhague]. Kunstmuseets Aars- 
skrift, 1932, p. 141-167, 11 fig. — Reproductions 
de dessins du Ouerchin, de G. B. Tiepolo, de A. 

J- Huet, H. de Toulouse-Lautrec, Cons- 
tantin Hansen, Fritz Syberg, Gerhardt Henning, 
etc. 

308. SwANE (Leo). Kunstmuseets bygning forn, u ogi 
fremtiden. [L’arcliitecture du Musee des Beaux- 
Arts (de Copenhague) autrefois, maintenant et 
dans Favenirj. Tilskueren, 1933, 1, p. 81-102, 8 fig. 

309. PouLSEN (Frederik). Trois tetes d'antiques de 
la Glyptotheque Ny Carlsberg. Ac/a Archaeolo- 
gica, t, 1, p. 31-40, 3 pi. et 5 fig. — Tele de poete 
de I’ecole hellenistique (copie du ii® siecle apres 
J.-C. d’un original grec), peut-etre Hesiode, tete 
de vieille romaine de 200 environ apr J.-C., 
oeuvre excellente, et tete de jeune Romaine, de 
210 environ apr. J,-G., de premiere qualite elle 
aussi. 

Espagne. 

310. Darric (Louis). Le Musee ambulant. Renais- 
sance, 1933, p. 164-166, 8 fig. — Elforts que font 
les Missions pedagogiques de la jeune republique 
espagnole pour fa ire conuaitre au peuple les 
oeuvres des grands maitres. Exposition de copies 
detoilesde Berruguete, le Greco, Sanchez Coello, 
Ribera, Velasquez, Murillo et Goya. 

311. Guillen (Julio). Godoy « coleccionista », 
Archivo esp,, n® 27 (1933', p. 247-255. — Repro- 
duction d un document de 1814, relatif a la fa^on 
dont le minis tre Godoy conslituait ses collections. 

312. Folch I Torres (Joaquin). Le Musee d art de 
Barcelone et la collection Flandiura. Mouseion, 
n® 23-24 (1933), p. 117-129, 2 pi. 

313. Alexandre (Arsene). La collection Plandiura au 
Musee de Barcelone. La peinture et la sculp- 
ture modernes. Renaissance, 1933, p. 55-(>8, 18 fig. 
— Reproductions de peintures du Greco, de 
Rusinol, Picasso, Mir, Canals, Togores, Pruna, 
Humbert, Moupou, Sunyer, Casas, GaJi, Nogues, 
et de sculptures de Casanovas, et Hugne. 

314. Alexandre (Arsene). La collection Plandiura 
au Musee de Barcelone. La ceramique. Renais- 
sance, 1933, p. 47-54, 14 fig. — Les differentes 
senes. Reproductions de faiences hispano-arabes, 
de Teruel et de Talavera, cAi xv® au xviii® siecle. 


Q^RfilULlT^S 


- )0 


315. Nei.ken (Margarita,. La transformacion del 
museo de arte moderno. /?. espanola^ t. I (1932), 
p. 191-199, 9 fig. — Nouveile installation du 
Musee d'«art moderne de Madrid. Reproductions 
de toiles de Goya, V. Lopez, E. Esquivel, E. Lu- 
cas, J. Gisbert, F, de Madrazo, E. Rosales et 
A. Lizcano. 

316. Morassi (Antonio). La pittura italiana nel mu- 
seo del Prado. Vie Monfio, 1933, p. 1425-1454, 
4 pi. et 2i> fig. — Reproductions de peintures de 
Fra Ai^elico, Mantegna Giovanni Rellini, Gior- 
gione, Titien, Lorenzo Lotto, Raphael, Veronese, 
Tintoret, Bernardino Luiiio, Tiepolo, Sebastiaiio 
del Piombo, Andrea del Sarto, Parmigianino, 
Barrocci et G. B. Moroni. 

Etats-Unis. 

317. G. P. Musees en Amerique. Beaux^ArU, 1933, 
no 1, p. 4, 1 fig. — Acquisitions importantes recen- 
tes. Reproductions des Deux Amants, oeuvre alle- 
mande de 1470 environ, recemment entree au 
musee de Cleveland. 

318. Two fine English portraits from prominent 
collections. Parnassus, avril 1933, p. 15, 2 fig. — 
Reproductions de portraits par Sargent et Hopp- 
ner. 

319. H, P, R. Print accessions on view. Boston, 
1933, p. 88-91, 6 fig. — Achats du mus^e de Bos- 
ton. Reproductions de gravures d’un matlre ano- 
nyme florentin du xv® siecle, du maitre F. V. B. 
(flamand, du xv« siecle), de Hans Baldung. Peter 
Brueghel le Vieux, Esaias van de Velde et Michael 
Sweerls. 

320. E. J. H, American furniture and paintings lent 
by Mr and Mrs George Alfred Gluett. Boston^ 1933. 
p. 12-13, 10 fig. — Mobilier et peinture anglaise 
du xviii* siecle donnes an mu&ee de Boston. 
Reproductions de diverses pieces de mobilier et 
de portraits par James Sharpies. 

321. Hipkiss (Edwin J.). Two ship models. Boston, 
1933, p. 44-46, 4 fig. — Modeles d’une fregate 
frangaise (vers 1770-1780) et d’un canot construit 
en 1853 par Donald Mckay. 

322. Rueff (A. E.). Notes on the Michael Friedsam 
collection. Brooklyn, 1933, n®2, p. 1-9, 6 fig. — 
Importante collection entree au Musee de 
Brooklyn. Reproduction d’uu portrait de Louis XI 
par Jean Fouquet, d’uue Vieryede Neri di Bicci, 
de portraits par Frans Hals, Reynolds et Cor- 
neille de Lyon et dTine tete de Christ par Ga- 
leazzo Campi de Cremone. 

323. CoNBOw (vS^ilford S.). The Emil Fuchs collec- 
tion. Brooklyn, 1933. n'^ 1, p. 1-5, 2 fig. — Peiii- 
tures, sculptures et gravures leguees au musee de 
Brooklyn par cet artiste cosmopolite devenu 
citoyen am^ricain. 

324. Fox (William H.), Holland in the Brooklyn 
Museum. Brooklyn, 1933, n® 1, p. 6-9, 3 fig. — 
Maison hollandaise du xvii® siecle, reconstituee 
au inus4e de Brooklyn. 

325. Rich (Daniel Catftn). The paintings of Martin 


A. Ryerson. Chicago, 1933, p. 3-14, 15 fig. — 
Legs fait au mus^e de Chicago. Reproductions de 
peintures de Rembrandt, d un maitre ilalien ano- 
nyme de la fin du xjii* siecle, de Ridolfo Ghir- 
landaio, de Giovanni di Paolo, du Maitre de Mou- 
lins, d'un Maitre de T^cole d’Amiens vers 1480, 
de Lucas de Leyde, de Claude Monet, de Rogier 
van der Weyden el de Winslow Homer, 

326. The rearrangement of the painting galleries. 
Chicago, 193.3, p. 110-119, 10 fig. — Nouveau 
classement du musee de Chicago, fait a la suite 
de Texposition. Reproductions de peintures de 
Van der Weyden, dun maitre fra ng a is de 1460 
environ, de Bartel Bruyn, Millet, Delacroix, Van 
Gogh, Vuillard, Mary Cassatt el Rembrandt. 

327. Prentiss (Mildred J.). Martin A. Ryerson and 
the print departement. Chicago, 1933, p. 20-22, 

2 Bg. — Reproduction d'une aquatinte de Mary 
Cassatt et d une gravure en couleurs de Debu- 
coui t. 

328. Bennett (Bessie). The decorative arts depart- 
ment. C/u'ca^o, 1933, p. 22-24, 2 fig. — Reproduction 
d une broderie allemande du xvi* ou du xvii* siecle 
(Histoire de Judith) et d'une armoire hollandaise 
de 1680 environ, 

329. SoLHAiTH (Josephine Clark). Le musee Taft a 
Cincinnati. Beaux-Arts, 1933, n® 7, p, 2, I fig. — 
Mus6e nouvellement ouvert; dans un bMimenldu 
XVIII® siecle. Les differentes salles. 

3o0. SiPLE (Walter H.). The Taft Museum. Cincin- 
nati, 1933, p. 2-21, 8 fig. — Ouverture d’un 
nouveau muse^ a Cincinnati. Reproductions de 
peintures de Turner et de Goya, et des panneaux 
d'un triptyque d’^raail frangais du xv® sifecle. 

331. Mongan (Agnes). The Loeser collection of 
drawings. Fogg Art M., t. II (1933), p, 22-24, 

3 fig. — Collection de dessins italiens l^gues au 
mus^e d'Harvard. Reproductions de feuilles de 
Filippino Lippi, Benozzo Gozzoli et Guardi. 

332. New Nelson Gallery of art. Connoisseur, 1933, 
II, p. 419, 1 fig. -- Ouverture d’un musee a Kansas 
City. Reproduction d’une plaque en jade de la 
periode Han. 

333. Domene (Pierre). Le nouveau musee de Kansas 
City. Beaux-Arts, 1933, n® 48, p. 2, 1 fig. — Re- 
production d’une Vierge de Joos van Geve. 

334. Gbegh (Fernand). Louange du Metropolitan 
Museum [a New York]. Beaux-Arts, 1933, n® 42, 
p. 1 et 8, 3 fig. 

335. Richter (Gisela M. A.L A studv gallery of 
classical art. New York, 1933, p. 171-172. — Le 
Musee Metropolilain ayant ete remanie salon les 
theories^ nouvelles qui ne font placer dans les 
salles d exposition que les meilleures pieces, ii a 
ete cree une galerie d etude reservee a Fart grec 
oil out ete mises toutes les pieces de second 
ordre, sculpture en marbre et en bronze, peinture 
de vases, art du verre, etc. 

336. Buses (Jos^h). The new mediaeval galleries. 
New Yorky 1933, p. 154-156, 3 fig. ^ NouveUe 
installation des collections m^dievales du Musee 
Metropolilain. 



^ MUSSES 


337. Ivins (William M.). In the Print Galleries. 
New York, 1933, p. 5-8. — Acquisitions r^centes 
du Mus^e de New York en gravures, Schongauer, 
Brueghel, Goya, etc. 

338. Phillips (John Goldsmith}. A gift of European 
textiles. New York, 1933, p. 88-90, 2 fig. — Pe- 
production d’un orfroi italien du xv® si^cle et 
d’une soie frangaise du xviii*. 

339. Little (Frances) et Phillips (John Goldsmith). 
Recent gifts of textiles; a special exhibition. New 
York, 1933. p. 206-212, 5 fig. — Entree au Musee 
M6tropolitain de deux importantes collections de 
tissus, de broderies et de dentelles Reproduc- 
tions de pieces italiennes et flamandes du xvii® et 
du XVIII® siecle. 

340. The William S. Pilling collection of etchings. 
Pennsylvania., 1933-34, p. 9, 1 fig. — Collection 
qui vient d'entrer au Musee de Philadelphie. Re- 
production d'une eau-forte de Muirhead Bone. 

341. J. B. M. Building improvement. St-Lotiis, 
1933, p. 26, 4 fig. — Nouvei arrangement du Mu- 
s6e de Saint-Louis. Vues des galeries d’art egyp- 
tien, chinois, japonais et du Proche Orient. 

342. M. R. R. Recent reinstallations in the Museum, 
St-Louis, 1933, p. 38-44, 10 fig. — Reorganisa- 
tion du Musee de Saint-Louis, Les collections 
d' Extreme-Orient, les collections d art europeen 
et les dessins. Vues de differentes salles de ces 
departements et reproductions d'un plat hispano- 
mauresque du xv* siecle, d un plat de Gubbio du 
XVI* siecle en ceramique lustr^e, d’un dessin de 
Muirhead Bone et d'un dessin d'Henry Rushbury. 

343. M. R. R. Re-installation ol the classical collec- 
tion. Sl-Louis, 1933, p. 14-16, 3 fig. — Vues de 
la nouvelle installation des collections d’art an- 
tique du musee de Saint-Louis, Reproduction d un 
fragment de stfele attique des environs de 400 av. 
J.-C. 

344 B M H. Recent additions to the Print Collec- 
tion' St-Louis, 1933, p. 10-11, 2 fig. — Repro- 
ductions d’une page du Triomphe de Jules C^sar, 
d’Andrea Andreani et d*une Odalisque d’Henry 
Matisse. 

345. Seattle’s new museum. Connoisseur, 1933, II, 
p. 350, 1 fig. — Ouveriure d’un musee h Seattle, 
dans i'etat de Washington. Reproduction d’une 
statuette funeraire Tang. 

346. The Toledo Museum of art, founded by Edward 
Drummond Libbey. Toledo, n° 64 (1933), p- 

53 fig. — Le nouveau musee de Toledo, v ues des 
bkliments, des differentes salles, de la bibho- 
theque, etc. 

347 L D Early American miniatures and silver. 
Worcester, 1933, p. 70-73, 3 fig. - Dons recents 
au Musee de Worcester. Reproductions de minia- 
tures par U. M. S. Doyle (L69-1828) et James 
Peale (1749-1831) et d’une cloche d’argent du de- 
but du XVIII® siecle. 

France. 

348. (Georges). Richesse et misere des mu- 

sdes nationaux. Beaux-Aris, 1933, n* 1, p. 1-2. 


Liste des musdes nationaux et detail de leurs 
ressources. 

349. Les musees de province. Beaux-^Arts, 1933, 
n® 13, p. 5. — A propos de la nouvelle Commis- 
sion chargee d’am^liorer I'organisation des mu- 
sses de province. 

350. ViTRY (P.). Les musees de province en France. 
Origine et ressources. Cong res Stockholm, 1933, 
p. 216-217. — Interet de ces musses trop ineprises. 

351. Champfray (Claude). Le nouveau musee d’Aix- 
en-Provence. Beaux-Arts, 1933, n® 3, p. 2, 1 fig. 

352. Fterens (Paul). Le musee des Beaux-Arts d’Ai- 
ger. Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 209-215, 7 fig. 
sur 3 pi. — Importance des collections a trois 
points de vue, revolution de I’orientalisme, la 
peinture impressionniste et post-impressionnisle 
et la sculpture fraiigaise depuis Rodin. 

353. Planchenault (Rene). La collection du marquis 
de Livois. Les ecoies ^trangeres. Gazette, 1933, II, 
p. 14-30, 11 fig. — Hisloire de cetle collection 
fondee au xviii® siecle et entree au Musee d’An- 
gers. Reproductions de gravures de Daulie, 
d’apres les tableaux de Dumont le Remain, de 
deux portraits par Fragonard, d’une esquisse de 
Luca Giordano, du Fcstiii des dieux de Rottenham- 
mer et Brueghel de Velours, de I Enlevement des 
Sabines de Wilhera Mieris,de/a Mere difficile eiidxi 
Tele k tele de Teniers, d’un paysage de Ruysdael, 
d’un portrait de Jordaens el d’un Chien ecrase de 
Snyders. 

354. Musee Rolin h Antan. B. Musees, 1933, p. 167, 
1 flg. 

355. Musees de Bayeax. B. Musees, 1933, p. 112. 

356. Letienne (A.). Catalogue de la section lapidaire 
du musee de la reine Mathilde [a Bayeux]. Soc, 
Bayeux, t. 17 (1932), p. 37-74. 

357. Lesueur (0*’). Le nouveau musee lapidaire du 
cimetiere de Saint-Saturnin a Blois. B. Musees, 
1933, p. 147-148, 3 fig. 

358. Cl^ment-Janin. Le musee Charreton vient d’etre 
inaugure a Bourgoin. Beaux-Arts, 1933, n® 40, 
p. 6, 1 fig. — Installs dans une chapelle desaffec- 
tee du XVI® siecle. 

359. Le nouveau musee de Gambrai. B. Musees, 
1933, p. 109-110, 2 fig. — Reorganisation. 

360. Bourget (Paul). A Chantilly. B. Deux-Mondes, 
1933, VI, p. 442 446. — Activile du musee. Expo- 
sition des dessins de I’ecole frangaise et des re- 
liures du xix* siecle. 

361. Malo (Henri), Le Mus4e Cond6 a Chantilly. 
Beaux-Arts, 1933, n® 38, p. 3, 1 fig. 

362. Charensol (G.). Le musee de Colmar. Beaux- 
Arts, 1933, n® 31, p. 3, 1 fig. 

363. G. H. A Gompiegne, le Musee de la voiture 
s’enrichit. Beaux- Arts, 1933, n° 29, p. 4, 2 fig. 
— Reproduction d’une diligence du I®** Empire 
et d’un char sum^rien du III® millenaire. 

364. Bx\lande ( Gaston). Le mus6e de La Rochelle. 
Beaux-ArU, 1933. n» 39, p.*6, 1 fig. 

/ 





G£H£RALrr£S 


— 32 — 


365. Fritsch-Estrangin. Les musees de Marseille. 

Beaux-ArtSf 1933, 18, p. 2. — Projets de reor- 

ganisation. 

366. JouBiN (Andre). Le rausee de Montpellier. 
Beaux- ArtSy 1933, n° 37, p. 4, 1 fig. — Reproduc- 
tion de « Bonjour, monsieur Courbet » de Courbet. 

367. Guenne (Jacques). La reorganisation du musee 
du Louvre. Art viv., 1933, p. 378-381, 5 fig. — 
Paris. Realisations deja obtenues et projets. 

368. Alfassa (Paul). La conception modeme du mu- 
see et les remaniements du Louvre, i?. de PariSj 

- 1933, p. 411-431. 

369. Kunstlfr (Charles). Les nouveaux amenage- 
ments du Louvre. Art viv., 1933, p. 27, 4 fig, — 
Travaux dans les cours de I’En-cas et du Sphinx. 

370. Diole (Philippe). Les transformations du Lou- 
vre. Beaux-Arts, 1933, n°51, p. 1,- 5 fig. — La 
cour du Sphinx. 

371. ViTRY (Paul). Les collections de sculptures 
modernes au musee du Louvre. B.de Paris, 1933, 
VI, p. 376-401. — Ilistoire des collections et nou- 
velle installation. 

372. Roucnfes (Gabriel). L’arte italiana nel museo del 
Louvre. Vie Mondo, 1933, p. 1028-1055, 4 pi et 
23 fig. — Reproductions de peintures de Simone 
Martini, Fra Angelico, Botticelli, Paolo Uccello, 
Andrea del Sarto, Perugin, Bronzino, Antonello 
de Messine, Mantegna, Carpaccio, Raphael, Lotto, 
Luini, Boltrafiio, Ghirlandaio, Leonard, Titien, 
Veronese, Caravage, Canaletto et Guardi. 

373. Les accroissements de la Chalcographie du Lou- 
vre en 1932. B. Musees, 1932, p. 14. — Liste des 
principales planches enti^ees en 1932. 

374. Les accroissements de la Chalcographie du Lou- 
vre en 1933. B. Musses, 1933, p. 168. 

375. Lejeaux (JeanneL Le musee des ecoles etran- 
geres contemporaines a Paris. Mouseion, n® 21-22 
(1933), p. 221-227, 4 fig. sur 2 pi. — , Repartition 
des salles. Soins apportes a I’eclairage. 

376. Guenne (Jacques). Visite au musee du Jeu de 
Paume. Art riv., 1933, p. 205. — Les ecoles etran- 
geres, 

377. Bouyer (Raymond). L 'inauguration du Musee 
des Ecoles etrangeres contemporaines B, de VArt, 
1933. p. et 24-26, 3 fig. — Au Jeu de Paume, ou 
un second etage a 6te amenage sans toucher a 
Parchitecture exterieure du batiment, qui date 
du Second Empire. 

378. Sollar (Fabien). The new Jeu de Paume Mu- 
seum. Studio, 1933, II, p. 350-351, 4 fig. — Vues 
du musee et reproductions de toiles de Foujita 
et A. G. Eves. 

379. Sollar (Fabien). Les nouveaux amenagements 
du Jeu de Paume. Echos d*art, janv. 1934, p. I-II, 
1 fig. — Mus6e sureleve d'un etage. 

380. Ladoue (Pierre). Remaniements et nouvelles 
expositions. B. Musees, 1933, p, 104-106, 2 fig. — 
Detail de la nouvelle disposition dun certain 
nombre d’oeuvres de peinture et de sculpture au 
musee du LuxembGurg, et reproductions de Place 


de village de Dunoyer de Segonzac et d’uii Grand- 
due de Pompon. 

381. Guenne {Jac([ues). Bourdelle et Mestrovic. Art 
viv,, 1933, p. 167, 5 fig. — En reality, cot article 
traite de la nouvelle distribution des oeuvres de 
peintuiv et de sculpture au musee du Luxem- 
bourg. Mais Tillustration est consacree aux deux 
sculpleurs. 

382. Pascal 'Georges). Pour les Gobelins, Beaux- 
Arts, 1933, n® 1, p. 1, 1 fig. — Reorganisation du 
musee des Gobelins et innovations apportees a la 
production actuello. Reproduction d une tapis- 
serie executee pour la Casa Valasquez d'apr^s un 
carton de Jaulme. 

383. Le Musee de la Marine aux Invalides. Beaux- 
Arts, 1933, n° 2, p. 1. — Projet de transport dans 
des batimenls a construire a Tangle des avenues 
de Tourville et de la Tour-Maubourg. 

384. Dubegh (Lucien). Le Musee Citroen ou Taulo- 
mobiieau service de Tart. Beaux-Arts, 1933, n® 40, 
p. 1, 1 fig. — Collections de bronzes kassites dti 
Louristan, de slues de TAfghanislan, de sculp- 
tures khmeres, de statuettes T’ang, etc., rapper- 
tees de 1 expedition Citroen a travers TAsie. 

38o. Alexandre ^Ars^ne). La collection E. L, Renais- 
sance, p. 177-184, 62 fig. — Reproductions 

de peintures de Fantin-Latour (5), Henner (3), ^ 
Renoir, Alfred de Dreux (4), Eugene Lami (6), 
Boudin (3), Sisley (2), Pissaro i3), Raffaeli, Monet 
(2), Caillebotte/ Seurat, Maximilien Luce, H,-E. 
Cross, Signac, A. Falguiere, Gavarni, Henry Mon- 
nier, Boldini, Ch. Chaplin (2), Bonnard (2), Van 
Dongen, Utrillo, \ . Chavet et L. Lhermilte et de 
sculptures de Clodion, Carpeaux (2) et Barye (8). 

386. Guey (F.). Mus4e des Beaux-Arts de Rouen. 
Nouveaux enrichissements. B, Musses, 1933, p. 43- 
46, 6 fig. — Reproductions de queiques-iines des 
nouvelles acquisitions. Dionidde d6vor4 par ses 
chevaux, de Gustave Moreau , Portrait de Mme Vien, 
(dessin) par Grev^don. Deux Eludes de cavaliers 
antiques, par Gericault, Goetz de Bcrlichingen 
(dessin) par Delacroix, Enlevement d' Europe (des- 
sin) par Gericault et Portrait d'homme, par Louis 
David. 

387. P. V. Musee des Antiquiles de la Seine-Infe- 
rieure B. Mus4es, 1933, p. 151, 1 fig. - A Rouen. 
Reproduction d’un medallion sculpte provenant 
de Gaillon. 


- -- ---- V .Alls uecorauis de 

Strasbourg. Beaux-Arts, 1933, 38, p. 6, 1 fig. 

389. E C. Musee de Valenciennes. B. Musses, 1933. 

p. /», 1 hg. -- Les nouvelles acquisitions. Repro- 
duction de I Entree du Port d Uonfleur par Elie 
Uernez, ^ 

390. Briere (Gaston). La reorganisation d'un musee 

^ musee de Versailles depuis 40 ans 
(159-1-1933), Congr^s Stockholm, 1933, p. 214-215. 

391. Briere (Gaston). Musee de Versailles. Nou- 

acquisitions. I. Peintures et dessins (1932- 
1933). B. Musses, 1933, p. 141-145, 4 fig. - Repro- 
ductions du Triomphe de Louis A/// de Jacques 
e a, dune \ ue de Saint-Cyr de Lespinasse, 


t 



- 33 - 


d'un portrait de Crozat pour lequel on pourrait 
penser a Largillierre ou a Aved, et d’uiie illustra- 
tion de la fable du Loup et de I’Agneau par J.-B. 
Oudry. 

392. B. J. Au Musee des colonies. Beaux-Aris, 1933, 
n® 24, p. 6, 1 fig. — A Vincennes. 

393. Galland (Charles). Soldats d’etain au Musee 
de TArmee. Beaux- Arts ^ 1933, n° 43, p. 7, 1 fig. — 
Documents sur Thistoire du costume militaire. 

Grande-Bretagne. 

394. Donations to the Museum. Ant. Scotland, 1932, 
p. 13-26, 102-105, 213-218, 398-400 et 421-424, 
12 fig. — Objets prehistoriques entres au Musee 

d’Edhnbonrg. 

395. Donations to the museum. Ant. Scotland, 
t. LXVII (1933^ p. 10-17, 62-68, 160-164 et 312- 
314, 1 1 fig. — Objets prehistoriques et fragments 
de croix sculptees entres au musee d'Edimbourg. 

396. A. E. P. Two drawings bequeathed by the late 
Henry Oppenheimer. Br. Museum, t. VII (1933), 
p. 106-107. — Acquisition par le British Museum 
de Londres d’un dessin de Christophe Amberger, 
etude pour Tautel de la cathedrale d’Augsbourg, 
de 1554, etd’un dessin de Cosimo Tura qui repre- 
sente, a Ten vers, une Vierge de TAcademie Car- 
rara a Bergame. 

397. Hind (A. M.). Prints acquired at the Boerner 
sale. Rr. Museum, t. VIII, p. 103-104, 1 pi. — 
Achat de gravures [U’ovenant de la collection de 
Frederic-Auguste II. Reproduction d’un Saint 
Prangois recevant les stigmates de Benedetto Mon- 
tagna. 

398. G, C. B, Wax models by Italian die-engravers. 
Br. Museum, t. VIII (1933). p. 86-87, 7 fig. — 
Collection de modeies en cire de raonnaies et de 
medailles par des artistes italiens du xvi® au 
xvin® siecle. Parmi les oeuvres auxquelles sont 
attribuees des noms d'auteurs, medailles de Gas- 
pare Morone (Innocent VIII) et Gaspare Mola 
(saint Andre). 

399. T. A. J. English ewer and punchbowl from 
Ashanti. Br. Museum, t. VIII (1933^, p. 52, 2 fig. 
— Aiguiere de bronze anglaise du xiv® siecle, 
devenue fetiche de guerre des Achantis, et bol a 
couvercle, en argent, anglais du xviii® siecle pro- 
venant egalement d’Afrique. 

400. J. A. The Fletcher collection of Irish tokens. 
Br. Museum, t. VIII (1933), p. 49. — Entree au 
British Museum d’une collection de jetons anglais 
et irlandais datant du milieu du xvii® siecle et 
provenant de 165 centres diff6 rents. 

401. Kay (H. Isherwood). The Stern bequest to the 
National Gallery. Connoisseur, 1933. II. p. 271- 
274, 6 fig. — Legs de sept portraits a la National 
Gallery par Van der Heist, Beechey, Francis 
Cotes, Gainsborough, Hoppner, Raeburn et Rey- 
nolds. 

402. National Portrait Gallery extension. Burl. M., 
1933, I, p. 190-193. ~ Inauguration d’une nou- 
velle aile de ce musee londonien fondee en 1856. 


mus£es 

403. The new wing of the National Portrait Gallery. 
Apollo, t. XVII (1933), p. 219, 1 fig. 

404. Hilaire (Georges). A la National Portrait Gal- 
lery. Beaux- Arts, 1933, n® 15, 1 fig. — Inaugura- 
tion de ce nouveau musee. Reproduction du por- 
trait de Marguerite Pope, comtesse de Salisbury, 
oeuvre anonyme datee de 1535. 

405. Roe (F. Gordon). A wing to Valhalla. Connois- 
seur, 1933, p. 253-254. — La National Portrait 
Gallery a Londres. Adjonction d*une nouvelle aile. 

406. Accascina (Maria). Oreficeria italiana nel « Vic- 
toria and Albert Museum n de Londra. Emporium, 
1933, I, p. 336-344, 9 fig. — Reproductions de 
chefs-d’oeuvre d’orfevrerie italienne de diverses 
regions, du xv® au xvii® siecle. CEuvres entre 
autres de Valerio Vicenlino en crislal de roche, 
argent dore et emaux. 

407. Bunt (Cyril G, E.), Bookbindings in the Vic- 
toria and Albert Museum. II. English bindings. 
Apollo, 1932, II, p. 98-105, 10 fig. — Reproduc- 
tions de reliures anglaises et ecossaises du xvi® 
au XVIII® siecle. 

408. Chancellor (E. Beresford). The treasures of 
the Guildhall. I, The picture gallery. Apollo, 1932, 
II, p. 293-210, 12 fig. — Collection de tableaux 
du Guildhall de Londres. Toutes les toiles repro- 
duiles sont de Tecole anglaise et datent du xviii® 
et du XIX® siecle, a I’exception d’un portrait de 
Tecole de Holbein. 

409. Chancellor (E, Beresford). The treasures of 
the Guildhall. II. The library. A/io//o, Janvier 1933, 
p 9-13, 5 fig. — Histoire de la bibliotheque du 

^ Guildhall de Londres. Reproduction d une minia- 
ture du missel de Botolph (xv® siecle) et de la 
piece d’archives ou se trouve la signature de 
Shakespeare. Reproductions de toiles appartenant 
au Guildhall, de Tissot, Constable et Brangwyn. 

410. Roth (Cecil). The Jewish Museum. Connoisseur, 
1933, II, p. 151-159 et 228-232, 23 fig. — Revue 
des principales pieces du Musee Juif de Woburn 
House. Reproductions d’orfevreries, de cera- 
miques, de broderies et de miniatures du xv® au 
XIX® siecle. 

411. Brinton (Selwyn). Sir John Marliu-Harveys 
bronzes. Connoisseur, 1933, p. 308-310, 8 fig. — 
Collection londonieiine. Reproductions de bronzes 
romains et italiens de la Renaissance. 

412. Roe (F. Gordon). The Nettlefoid collection. 
Connoisseur, 1933, II, p. 362, 1 pi. — A propos de 
la publication du premier volume du catalogue de 
cette collection anglaise. Les artistes anglais, de 
A. a C. Reproduction d’une marine de John Sell 
Cotman. 

413. CuNDALL (H. M.L Drawings at Windsor Castle. 
Connoisseur, 1933, I, p. 353-360, I pi. et 10 fig. — 
Reproductions de dessins de la collection du cha- 
teau de Windsor, de W. Hollar (vues de West- 
minster, Oxford et Windsor), Isaac et Peter Oli- 
ver. 

414. CuNDALL (H. M.h Drawings at Windsor Castle. 
Some portraits. Connoisseur, 1933, II, p. 75-82, 

1 pL et 14 pi. — Etude d’un certain nombre de 


i 



g£r£rai.it£s 


- 34 


portraits au crayon qui figurent parmi les collec- | 
lions du chateau de Windsor. Reproductions | 
d'cBuvres de Samuel Cooper, Bartolozzi, 11. D. 
Hamilton, R. Cosway, H. Edridge, Adam Buck, 
Sir William Ross et Sir Peter Lely et de Salo- 
mon et la reine de Saba de Holbein. 

415. CuNDALL (H. M.), Drawings at Windsor Castle. 
IV. Landscape and topography. Connoisseur^ 1933, 
II, p. 145-150, 9 fig. — Reproductions de dessins 
de John Maurer, Joseph Faring ton, Samuel Prout, 
Copley Fielding, Turner (?), Clarkson Stanfield et 
Bonington. 

Italie et Colonies. 

416. Pellati (Francesco). Contribution a Thistoire 
des musees dTtalie. Mouseion^ n® V3-24 (1933;, 
p. 98-116. — Collections d'antiquites et d’objets 
d’art forinees entre le xv® et le xix® siecle. 

417. Marconi (Pirro). II « Museo Nazionale delle 
Marche « in Ancona. Vie dV/a/ia, 1933, p. 39-52, 
22 fig. — Musee regional a Ancone. Reproductions 
de divers objets piceniens, grecs, gaulois et 
romains, d une Vierge de Carlo Crivelli el d une 
Assoniption du Titien. 

418. Maiubi (Amedeo). II riordinamento del museo 
provinciale campano in Capua. Bolletiino, t. XXVII 
(1933), p. 24-37, 12 fig. — Debris d’architeclure et 
de sculpture, terres cuites, vases, etc., au musee 

de Capone. 

419. Laurenzi (Luciano). Monumenti di scullura del 
Museo archeologico di Rodi et dell' antiquarium 
di Coo. Sculture di Coo. Clara Ehodos, t. V, 2, 
p. 65-190, 15 pi. et 57 fig. — Cette etude des 
sculptures de lantiquaire de C08 et du musee de 
Rhodes provenant de Tile de Cos est divisee en 
quatre parties, les statues-porlraits masculins de 
rOdeon de Cos, les statues-portraits feminins, les 
petites sculptures et les statues du sancluaire 
eleusinien de Chiparissi. La plupart des statues 
do rOdeon datent de la fin de Tepoque helienis- 
tique, II® et i®® siecle, mais il y en a aussi du debut 
du IV® siecle et d’autres de Tepoque romaine. 

420. Antiche e moderne ceramiche olandesial Museo. 
Faenza, 1933, p. 67-72, 4 pi. — Don au musee de 
Faenza d'une serie de 250 pieces de ceramique 
des Pays-Bas. Reproductions de pieces du xvii® et 
xvin® siecle, carreaux peints, vases, plats, etc, 

42J. Ottema (Nanne). Gommentaire appartenant a 
la collection de carreaux et de lessons de majo- 
lique, donnes par le Musee « Het Princesse Lof » 
a Leeuwarden au Musee c6ramique de Faenza. 
Faenza, 1933, p. 73-82. — Detail du don fait au 
musee de Faenza. On y trouve une histoire en 
raccourci de la ceramique des Pays-Bas du xvi® 
au XIX* siecle. 

422. V^iviANi DELLA RoBBiA (MaHa BiancaL La reor- 
ganisation du Musee National de Florence. Mou- 
seion, n* 21-22 (1933), p. 204-208. — La sculpture 
et les arts mineurs au Bargello. 

423. Benedetti {Michele de}. Paintings in the roval 
palace at Genoa, il polio, t. XVII (1933), p. ^8, 

V 


9 fig. — Histoire de toutes les peintures qui ee 
trouvent au Palais Royal de Genes. Reproductions 
d’une Sainte Famille de Palma le Vieux, de por- 
traits de Van Dyck, Paris Bordone et Titien, de 
panneaux de 1 ecole de Gerard David, repre- 
sentant des scenes de la vie de sainte Agn^s et 
d'une tapisserie flamande du xvii® siecle, la Dis- 
pute entre Ohs et Ephialle par De la Plancbe et 
Marco Comans. 

424. Cavassa (Umberto V.). II museo navale di 
Genova a Villa Doria. Emporium, 1933, I, p. 99- 
110, 15 fig. — Documents concernant la marine 
du XV* au XIX* siecle. Reproductions entre autres 
de peintures do Cristoforo Grassi (xv* siecle). 

425. Autjeri (Giovanni), Ln nuovo museo italiano 
La Floridian a »>. Emporium, 1933, I. p. 359-366, 

12 fig. — Nouveau musee aux environs de Naples; 
consacreaux collections de cerarniques, verreries 
et meublesdu due de Martina. 

426. Stbinati (Remigio). II civico museo di Recanati. 
Eniponunt, 1933, II, p. I31-13^i, 10 fig, — Repro- 
ductions d’un bas-relief en hois de Ludovico 
Senese (1395', de peintures de Pier Simone Fa- 
nelii et Lorenzo Lotto et d un buste de Leopardi 
par Antonio Ugo. 

427. Jacopi (Giulio). Monumenti di scullura del 
museo archeologico di Rodi suite). Clara Bhodos, 
t. \ , 2, p. 1-58, 6 [)!. et 35 fig — Suite de Finven- 
taire du musee de Rhodes. Etude de diflerents 
monuments funeraires, entre autres I’autel d’Ar- 
chestrate fn® siecle), d un has relief'avec la figure 
d Helios qui semble tHre une replique du fameux 
colosse de I.indos, d’uu buste de Venus a demi ve- 
tue qui semble ()e la main rhodiennequi a sculpte 
Ja Nymphe du Musee des Chevaliers, de la pierre 
tombale du grand inaitre fondateur de I bopital 
des Chevaliers (xiv*), d une autre pierre tombale 
de la fin du xv*, etc En appendice, publication 
de quelques sculptures des murailles de Rhodes 
dont des moulages se trouvent au musee. 

Voir aussi le n“ 419. 

428. Nogara ( Bartolomeo). La iiouvelle Pinacoth^que 
du Vatican [a Rome]. CongrH Stockholm, 1933, 
p. 221, — Histoire du musee et nouvelle organi- 
sation. 

429. Benedetti (Michele de). The new pictures in 
the Vatican Gallery. 1. Apollo, t. XVII (1933), 
p. 5.0-60 et XVIII, p. 71-76, 7 fig. — Nouvelle 
installation de la collection, enrichie des pein- 
tures qui se trouvaient dans divers appartements. 
> ue des batiments, oeuvre de Farchitecte Beltrarne 
et reproduction d’une peinture byzantine. de 
panneaux par Giotto et ses Aleves," Marco PaL 
mezzano et Spinel lo Aretino, de Vierges de Marco 
Basaili, Giovanni Biionconsiglio, Lo Spagna, Gero- 
lamo del Pacchia, de tapisseries de Raphael, d'An- 
^sie et la Sibylle de Benvenuto Tisi, de Saint 
Georges de Paris Bordone et de Saint Francois de 
Gerolamo Muziano. 

(Emilio). La Galleria Spada a Roma. 
le d Italia, 1933, p. 741-750, 11 fig. - — Musee 
installe dans ua {>alais romain dont la facade fut 
clecoree par Mazzoni. Reproductions de peintures 


i 



- 35 ~ MUSfiES 


de Subleyras, Rosso Fiorentino, le Valentin et le 
Bachiaca. 

431. Fokkeb (T. H.). De Galleria Spada te Rome [La 
Galerie Spada a Romej. Meded. Ned. ie Borne, 
1932, II, p. 127-140, 5 fig. — Hisloire de la cons- : 
traction du palais, dessin de Jerome da Carpi, j 
decoration de Guido Mazzoni, agrandissements | 
de Francois Borromini. Collection de tableaux du i 
Cardinal Bernardin Spada et de sa fa m file. Des- 
cription des tableaux hollandais et flamands (Co- 
ninxloo, 1600, David Vinckebooms, 1600-1610, 
Jean Brueghel le Jeune, 1627, Theodore Van Babu- 
ren, etc.). 

432. Benedetti (Michele de). The Casino Rospighosi 
and private collection of Prince Pallavicini in 
Rome. Apollo^ 1932, II, p. 141-148, 2 pi. et 9 fig. 
— Reproductions d'oeuvres de Lorenzo Lotto, 
Guido Reni, le Dominiquin, Lorenzo Monaco, 
Signorelli, Piero di Lorenzo de Prato, Benvenuti, 
Maratta, Tintoret et Botticelli. 

433. Bacci (Peleo). La R, Pinacoteca di Siena. 
B. Senese, 1933, p. 1-24. — Ilistoire de la collec- 
tion de la pinacotheque de Sienne, depuis le | 
xvin® siecle ou elle fut fondee par I’abbe Ciac- ; 
cheri. Les catalogues et les ouvrages recents 
traitant de l.a pe in lure siennoise. 

434. L’inaugurazione della R. Pinacoteca. B, Senese, 
1932, p. 398-407. 

435. Pacchioni (Guglielmo). Criteri seguiti nelF 
ordinamento della R. Galleria di Torino. Congres 
Stockholm, 1933, p. 231-232. — Musee de Turin. 
La question de Lexposition des tableaux. 

436. pROTTi (Rodolfo). Nuovi tesori d'arte alia citla 
di Venezia. Emporium, 1933, II, p. 312-314. 2 fig. 
— Vente de la collection Dona dalle Rose a 
Venise. Acquisition de tableaux et de meubles 
par LLtat italien. Reproductions d’une Pieta de 
Giovanni Bellini et d un Triomphe des Arts de 
Tiepolo. 

437. Marconi (Pirro’. II niuseo antico di Zara. Vie 
dllalia, 1933, p. 561-572, 19 fig. ~ Musee installe 
dans Tegiise de San Donato, an pied de laquelle 
on a retrouve les restes du Forum remain. Sculp- 
tures, ceramiques, bijoux etc., remains. 

Norvege. 

438. Aall (HansL Les musses en plein air en Nor- 
v^ge. Mouseion, 23-24 (1933), p. 50-59, 3 pi. — 
Conditions a observer. Vues des niusees d’Oslo 
et Gudbrandsdalen. 

439. Thus (Jens). L'art frangais a la Galerie Natio- 
nale a Oslo. Congres Stockholm, 1933, p. 1 511-152. 
— Detail des ceuvres d'art, peinture, sculpture et 
objets d'art que possede le musee (du xvi® siecle 
a nos jours). 

Pays-Bas. 

440. Rubinstein (AssiaL En Hollande. Beaux-Aris, 
1933, n® 2, p. 2, 1 fig. — Musees et collections 
particuli^res en Hollande. Reproduction d’une 


Vierge de Jean Prevost recemment exposee au 
musee Boymans a Rotterdam. 

441. Lugt (Frits). Deux nouveaux musees en Hol- 
la ude. Beaux-Aris, 1933, 51, p. 6, 2 fig. — Le 

musee Boymans a Rotterdam (Van der Steur, 
arclutecte) et ie nouveau musee municipal de La 
Have (Berlage architecte), 

442. Moulijn (G.). Engelsche houtgravures in het 
Gemeente museum « The Sixties ». [Gravures siir 
bois anglaises au musee municipal de La Have]. 
Meded. K. et W. La Haye, d4c. 1933, p. 102- 
108, 7 fig. — CEuvres recemment acquises par le 
musee municipal de La Haye, artistes anglais du 
xix® siecle, D. G, Rossetti, E. J. Millais, Fred 
Sandys, Burne Jones, V. W. Holman Hunt. 

443. Van Gelder (11. E.). Muziek historische afdee- 
iing, een nieuwe afteeling. [Le departement d’his- 
toire de la musique, departement nouveau]. Meded. 

K. et W La Haye, dec. 1933, p. 93-96, 2 fig. 
— Collection de 1.100 instruments de musique, 
bibliotlieque de plusieurs miliers de volumes, 
autographes d’artistes, environ 3.0(10 estampes 
et une trentaine de tableaux concernant la mu- 
sique. 

444. JuYNBOLE iB.). Eenige teekeningen in het pren- 
tenkabinet te Leiden. [Quelques dessins au Cabi- 
net d'estampes a Leyde]. Oudheidk. J., avril 1933, 
p. 41-43, 5 fig. — Un portrait de Lord Philip II 
Wharton attribue a Pieter van der Faes, nomme 
Pieter Lely: et deux dessins attribues h God- 
fried Schalkey representant le stadhouder Guil- 
laume III et datant des environs de 1680. 

415. Hannema (D.L Jaarverslag over 1932. [Compte 
rendu de Fan nee 1932]. M. Boymans, 1932, p. 1-12, 
22 fig. — Nouvelies acquisitions du musee Boy- 
mans a Rotterdam, parmi iesqueiles les tableaux 
de E. de Witte (xvii® s.), Covert Flinck (xvii« s.), 

L. van der Cooghen (xvii® s.), des sculptures d'ar- 
tistes modernes comine J. Baedecker, Jules Ner- 
meire, J. Csaky. Compte rendu des expositions de 
Fannee 1932. 

446. Hannema (D.t. Verslag over het jaar 1929, 
[Compte rendu de Fannee 192*1]. M, Boymans. 
1929, p. 1'19, 19 fig. — Nouvelies acquisitions. 
Pcintures de Jan van Goyen, Rembrandt, et 
d'artistes modernes. tels que Walter Vaes, Piet 
Meiners, Jan Sluyters, etc. Acquisitions d’es- 
lampes de Tiepolo, Amigoiii, Tobias Verhaegt, 
Renoir, Maurice de Vlaminck, etc. Compte rendu 
des expositions de Fannee 1929. 

Pologne. 

447. ScHNEiD (Otto). Ein schlesisches Museum. Bel- 
vedere, 1932. p. 63-64, 6 fig. — Ouverture d'lin 
musee d'art silesien a Katowice i Pologne). Repro- 
ductions d'oeuvres peintes et scul[)tees du xv® et 
du xvi® siecle. 

448. Smolik (PrzecIawL Miejskie muzeum Historji i 
Sztuki im J. 1. K. Bartoszewiezow w Lodzi. [Le 
Musee municipal de la ville de Lodz]. Glos Plas- 
ty kow, 1933, p. 9-11, 2 fig. — Fondation du 
musee et acquisitions. • 

» 



GiRfiRALITfiS - 5 

449. Sawicka (Stanislawa). Le Musee National de 
Varsovie. Mouseion, n® 23-24 (1933), p. 130-135, 

2 pi. 

Rassie. 

450. Slomaivn (Viih.). Museuinsreformer i Sovjet- 
Rusland. [Les reformes des Musees dans la Rus- 
sie sovietique]. Tilskaeren, 1933, I, p. 237 248, 

5 fig, — Reformes sociales dans les musees dont 
le but est change, musees a la portee des masses, 
musees educatifs pour faire hair Fancien regime, 
musees ambulants, etc, Ventes de 1 Ermitage. 
Reproductions d'oeuvres du Titien, Velasquez, 
Jan van Eyck, Antonio Moro et Rembrandt. 

451. Breaking up the Hermitage. Burl. A/,, 1933, H, 
p 53 — A propos de racquisition par le musee 
de Melbourne du Banquet de CUopatre de Tiepolo, 
lamentations sur la dispersion des collections de 
VErmitage. 

Suede. 

452. Wasson (Henry). Le musee ethnographique de 
Gdteborcf et Toeuvre d’Erland Nordenskidld. E(no~ 
logia Tucuman, t. II (1932^, p. 233-202, 0 fig. 

453. Romdahl (Axel L.). Konstavdelningen. Gofe- 
borgs A/., 1933, p. 99-119, 0 fig. — Acquisitions 
du musee de Goteborg. Reproductions de ta- 
bleaux de Jan Siberechts, G. B. Piazetta, Fr, 
Guardi, Jean Heiberg et de sculptures d’Adam 
Fischer et de Jais Nielsen. 

454. Rubinstein (Assia). Lettre de Scandinavie. 
Musees en plein air. Beaux-Arls, 1933, ii® 43, p. 5, 

1 fig. — Vue du musee de Skansen, pres de 
Stockholm, le plus ancien de tous, fonde en 1891. 

455 Roe (F. Gordon The Connoisseur in Sweden. 
Connoisseur^ 1933, II, p. 285-292, 1 pi. et 11 fig. 
— Visite des musees de Stockholm avecle congres 
d’histoire de Tart. 

Suisse. 

456. Fierens (Paul). Notes sur quelques musees et 
ateliers de Suisse. Bale, Zurich, Berne. B. de VArt, 
1933, I, p. 97-116, 18 fig. — Reproductions 
d’ceuvres (peintures et sculptures) de Holbein, 
Conrad Witz, Tobias Stimmer, Maurice Barraud, 
Jean Tscharner, Martin Lauterburg, P. B. Barth, 
Hermann Halle, A. Giacometti^ E. Morgenthaler, 
Guno Amiet. Karl Geisser, H. Hubacher, Hodler, 
Nicolas Manuel Dcutsch. 

457. Fischer (Otto). Les nouvelles acquisitions du 
musee de Bdle. Beavx-Arts^ 1933 n®48. p. 2, 1 fig. 
— Reproduction d'une statue en bois espagnole 
du xin® siecle. 

458. Major (E.). Bericht des historischen Museums 
fiber das Jahr 1932. Ankaufc. J. Bale [Hist. A/us.), 
1932, p. 14-20, 9 fig. — Reproductions d’un poeie 
de fayence, strasbourgeois. vers 1750. de deux 
portraits, peints a Thuile sur bois, par Hans Bock 
leVieux de Baleen 1576, de bondes de tonneaux en 
noyer sculpte par J.-A. Frisch de Bale vers 16S0, 
d'une cassette d’a^gent d*Ulrich Fechter, orfevre 


balois du xviii® siecle, d’une terrine en fayence 
du xviii® siecle, d’une pendule de bois peint de 
G. Braun d'Augsbourg, vers 1715 et d une imise- 
rie en bois de tilleul dore de la fin du xviii® siecle. 

459. Bericht fiber das Jahr 1931. Bericht fiber das 
Jahr 1932. J. BSile [KunsUamml.), 1931-32, p, 3-35, 

3 pL — Acquisitions du musee. Reproductions de 
peintures de Bocklin et de Hodler et d un buste 
de Despiau, 

460. Fischer (Otto). Nachtrage zur Sammlung von 
Speyr. J. Bale (Kun$isamml.)j 1931-32, p. 37-42. — 
Renseignements sur un certain iiombre de pein- 
tures d une ancienne collection constitutee a Bale 
au debut du xix® siecle, la plupart du xvi® siecle. 

461. Gielly (L,). Les dessins du Mus^e de Geneve. 
Genava, 1933, p. 224-232. — Suite du catalogue 
(de Johann-Rudolph Huber a Jean-Antoine Linck). 

462. Bouvieb (Auguste). Catalogue de la collection 
de portraits, busies, miniatures et m^dailles de la 
Bibliotheque de Geneve. Genaoa, 1933, p. 201-208. 
— Lisle de trente-deux portraits. 

463. Gabdv (Frederic). La Bible des Chanoines de 
Saint-Pierre et les lutrins d'eglise conserves k la 
Bibliotheiiue de Geneve. Ge/iara, 1933, p. 137-142, 

1 pL ct I fig. — Bible sur v^lin qui remonte au 
moins au xi® siecle et lutrins de fer du xv* siecle. 

464. Haefliger (E.). Das hislorische Museum in 
Olten. Iridic. Suisse, 1933, p. 3<i9-314, 3 fig. — 
Installation du nouveau mi^see d’histoire d’Olten. 

465. Collections pr^historique, du moyen Sge et des 
temps modernes. B. A. Zurich, 1931, p. 14-23, 

6 pL el 3 fig. — Dons, legs, achats, depdls au 
musee de Zurich. Repioduclions d’une statue de 
saint Nicolas de My re, vers 1500, dune assiette 
ei> faience de Schooren (xix® siecle), d'un vitrail 
de Peter Wickardt de Zoug, de 1545, d'une boite 
d’optique en forme de maison datee de 1781, 
d’une statue de Christ de la fin du xv® siecle, 
d'un buste de jeune fille en terre cuite, xvin® sie- 
cle, d’une medailie de Cahin en argent (1552) et 
d’une glace de console avec peinturea la gouache 
par Salomon Gessner (1730-1788). 

466. Collections prehistorique, du moyen age et des 
temps modernes. H. A. Zurich^ 1932, p. 15-24, 
9 pL et 4 fig. — Dons, legs, achats, etc. Repro- 
ductions d’un reliqiiaire en bois date de 1593, orn6 
de garnitures en argent repousse du xii® siecle, 
d’une Vierge en bois de la fin du xri® siecle, de 
statues de saint Loup et saint Victor de 1560 en- 
viron, d ’une Pieia de la fin du xv® siecle, d’une sus- 
pension eu terre cuite du milieu du xv* siecle, 
d’une eulogie en argent dore a decor cisel6 par 
AdamTroger, 1591, de vitraux du xvi®et du xvii® 
siecle et de pieces de mobilier et de ceramique 
du XVIII® et du debut du xix« siecle. 

Turquic. 

467. Mufid (Arif). Enverbungsbericbt des Antikeii- 
museumszu Istambul seit I9l4 fsiiite'i. J. Deutsch. 
InsL, A. A., t. 48 iT933), col. 115-139, 23 fig. — 
Liste des steles funeraires et des bas-reliefs votifs 
acquis depuis 1914 par le mus6e d'lstanhool. 
52 nuineros d’une part et 12 de I’autre. 





- 5T - 


EXPOSITIONS 


expositions et Ventes. 


Gdneralites. 

468. AnKiNE (D.). Dve mejdonnarodnykh vystavki 

S Deax expositions internationaJes a Chicago et a 
rlilan]. Avkhitektouvsi^ S. S, S, /?., 1933, n® 3-4, 
p. 56-57, 6 fig. 


AUemagne. 

469. Meller (Simon). Die rvveite Auktion Nemes. 
Pantheon^ 1933, II, p. 323-324, 3 fig. ~ Deuxieme 
vacation de la vente von Nemes. Reproduction 
d'une Adoration des iVa^es, voisine de Pieter Brue- 
ghel le Vieux, d’une Vierge de Tiepolo et d'une 
Chasse au cerf de Juan del Mazo. 

470. Grafisk kunst paa verdensmarkedet [L’art de 
la gravure sur le marc he du monde]. Samleren, 
19^, p. 5-12, 49 fig. — Vente de la Collection 
Stinnes. Reproductions d’ceuvres d’Eugene Dela- 
croix, Albert Besnard. Degas, Forain, Maillol, 
Matisse, Pissarro, Utrillo, Foujita, Picasso, Rops, 
Toulouse-Lautrec, Ed. Munch, etc. 


471. Klein (Dorothee). Meisterwerke der Webe- 
kuust (von der Spatantike bis zutn Klassizismus). 
Z. f, Kunsigeschichte, 1933, p. 2l2-2'Jl, 7 fig. — 
Exposition au musee de Berlin. Reproductions de 
tissus coptes, peruviens, persans, ilaliens el fran- 
Cais du in® au xviii* siecie. 

472. Klein (Dorothee). Sonderausslellung « Meister- 
werke der Webekunst » (von der Spatantike bis 
zum Klassizismus), Bert. Maseen, 1933, p. 41-42. 
— Exposition consacree aux arts textiles a travers 
les ages au Musee de Berlin. 

473. Tausend Jahre deutscher Kunst am Rhein. 
Atlantis, 1933, p. 49-53, 10 fig. — Exposition 
d’art rhenan a Cologne en 1925. Reproduction de 
quelques-unesdes planches d’un livre qui vientde 
paraitre, le « Gerokreuz >? du xi® siecie, Vierges de 
Buschhofen etdu Schniitgen-Museum de Cologne 
du XII®, TriniU (du xiv®, statue de saint Jean du 
xvi®, pieces d’orfevrerie du xin® et du xvi®, frag- 
ments de relables. 

474. Fritsch-Estrangik. La Saxe au temps d’Au- 
guste le Fort. Beaux-Arts, 1933, n® 39, — Exposi- 
tion a Dresde. 

475. « Auguste le Fort et son temps » a Dresde, 
Beanx-Arls, 1933, n® 36, p. 2, 1 fig. ^ Exposition 
au Palais de la Residence a Dresde. 

476. Francastel (Pierre). Influences frangaises en 
Saxe sous le regne d’Auguste le Fort. /?. de 
Paris, 1933, VI, p. 896-908. — Exposition a Dresde. 

477. Muchall-Viebrook (Thomas). Ausstellung von 
Zeichnungen aus den Kabinetten Koburg nnd | 
Stuttgart in der Graphischen Sammlung Mlin- 
chen. Pantheon, 1933, L P- 131-134, 5 fig. — 
Reproductions d'oeuvres de Hans Balduiig Grien, 
ua maitre de PAllemagne du Sud en 1483, Jorg 
Breu et Albert Durer; exposition a Munich. / 


478 Disertobi (Benvenuto). Stampe di Aecchi maes- 
tri. Emporium, 1933, II, p. 385-388, 8 fig. — Vente 
chez Boermer a Leipzig de la collection d’estampes 
du roi de Saxe. Reproductions de gravures du 
Maitre E. S. de Faniiee 1466, de Martin Schon- 
gauer Israel van Meckenem, du Maitre B. X. G, 
d'Elsheimer, d’Herkules Seghers et de Benedetto 
Montagna. 

470. Debes{M.). Leipzig. Austellung ; « Sechs Jahr- 
hunderte Zeugdruck ». Belvedere, 193-', p. b5-bb, 
4 fig — Exposition consacree au materiel d impri- 
merie depuis le debut jusqua aujourd'hiii. Repro- 
ductions d’eloffes tissees dans la region du Rhm 
au XIII® et au xiv® siecie. 


Antriche. 

480. Tietze (Hans). Lettre de Vienne. Beaux-Arts, 
1933 n® 4(, p. 3, 3 fig- — Expositions d art reli- 
gieui organisees a Vienne a Foccasion du coiigres 
des calholiques allemands. Reproduction du 
calice en argent dore du ducTassilode Ba\iere,du 
vni® siecie, d'un aquamanile en bronze et email 
du XII® siede et des Bois Mages de KupeUvieser 
(1796-1862). 


Belgique. 

481. Roeland (Francisco Hueso) Exposicion de 
libros espanoles en el Museo flantin il. Espa- 
nola, t. I (1933), p. 239-246, . fig. - Exposition 
a Anvers de volumes impnmes en espagnol dans 
les Pays-Bas, du xvi” an xvin' siecie. Reproduc- 
tions de e-raviires du xvi' siecie. 


£tat$-Uxiis. 

48^ H P R Twenty-eight thirty-six. Boston, 1933, 
p 54 55 ^fig ^Exposition a Boston de gravures 
alleinandes, anglaises, fraugaises et amencaines. 
Reproductions de planches de Toulouse-Lautrec 
et de Rochebrune. 

483. Maguooco (Vito). Chicago e la sua esposizione 
luondiale. Tie Hondo, 1.133, p. il3-i3o, zi fig. 

484. Fine art at Ihe Chicago world's fair Sbidio, 

jaoq n ^ 71 7*> Reproductions du Dejeuner 

d!^Miers ae''Reno.r et d'un buste en terra 
cuite par Ernesto de 1 ion qui out ete pretes au 
Musee de Chicago a piopos de 1 exposition inter- 
nalionale. 

485. Rich (Daniel Cation). Die Ausstellung « Fitnl 
Jahrhunderte der Eriihmalerei » la-Ghicago. Pan- 

rs II. p. sr2-3M, 9 

de peintures de Vermeer (La Pcsei/se d or). leMi 

Clouet (portrait de Charlotte de France), Dans 
Holbein le Jeune {portrait d homme de la .s), 
Lucas de Leyde [Adoration des Mages), Carpac- 
cio {Saint-E'uslache\ trails Hals ^portrait dc 
Judllh Leysteii, Rembrandt {/eune 5 c- 

lasquez (L Homme au verve de vin) et Tiepolo 
[At mid e abandonnSe)- 

46b. Bucuet (C. j.). A centoy of progress in collec- 
ting. Parnassus, mm p. l^, i fig- Expo- 

silion au Musee de Chicago Reproductions de 
peinlures par Seurat, Wod.gliaiu , Gauguin, 


i 



6£h£ralit£s 


- 38 - 


Henry Lee McFee, Anne GoJdthwaite, Hildreth 
Meiere et George Biddle. 

487. « A century of progress » in art. Studio^ 1933, 
II, p. 19l-20d, 17 fig. — Exposition de Chicago; 
architecture decorative et oeuvres d’art exposees : 
tableaux de Bonington, Corot, Dogas, Whistler, 
^^lanet, Picasso, Cezanne, Ilenri Rousseau, Augus- 
tus John, Rudolf Belling et A. Judson, sculp- 
tures de Carl Milles et Gargallo (chaque repro- 
duction est accompagnee des dates de I’artiste et 
de quelques renseignements concernant son Evo- 
lution artistique). 

488. The century of progress exhibition of the fine 
arts. Chicago, 1933, p. 58-74, Ifi fig. — L'exposi- 
tion de Chicago. Reproductions de peintures par 
A'elasquez, Pollaiuolo, Lucas de Leyde, Memling, 
le Maitre de Moulins, Holbein, le Greco, Titien, 
Cezanne, Courbet, Whistler, Renoir, Goya, Char- 
din, Rembrandt et Sassetta. 

489. A special print exhibition for « a century of 
progress ». Chicago, 1933, p. 75, 1 fig. — Expo- 
sition de gravures a Chicago. Reproduction d’une 
lilhographie de Daumier. 

490. The significance of the century of progress art 
exhibition. Chicago, 1933, p. 82-88, 11 fig. — 
Reproduction de peintures de Veronese, Holbein, 
Ingres, Raeburn, Manet, Renoir, Leonard de 
Vinci, Brueghel et Vermeer. Liste d’articles con- 
cernant Lexposition. 

491. Laprade (Jacques de). La France, nous dit 
M. Andre Maurois, aurait du participer ofiicielle- 
ment a LExposition de Chicago. Beanx-Ar/s, 1933, 
n° 34, p. 1, 1 fig. ^ Reproduction de VEmbarque- 
ment a Boulogne de Manet, 

492. Toledo paintings loaned to Chicago. Toledo, 
n*^ 65 (1933), p. 3-4, I fig. — OEuvres d art [)retees 
parle miisee de Toledo a Lexpo-iition de Chicago. 
Parmi elles. reproduction du portrait de Mrs 
Watson par Reynolds, 

493. Poole (Emily). A loan exhibition of drawings, 
pastels and water-colors. Cincinnati, 1933, p. 45- 
56, 7 fig. — Exposition a Cincinnati. Reproduc- 
tions d’oeuvres de Frank Duveneck, W. E. Henl- 
schel, Muirhead Bone, Frans van Miens, Mary 
Cassatt, James Me Bey et W. Homer. 

494. Hyatt-Mayor (A.). Three hundred years of 
landscape. New York, 1933, p. 193-195. — Exposi- 
tion, an Musee Metropolitain de New York, de 
paysages dn xvi® au xvni® siecle. 

495. J. A. Exhibitions. Smith College, n® 14 (1933), 
p. 13-16, 3 fig. — Tableaux de Renoir (Chicago), 
Picasso (Hartford) et Matisse (New York) exposes 

a Northampton. 

496. Marceau (Henri) et Jayne (Horace H. F.). 
Flowers in art. Pennsylvania, 1932-33, p. 61-65, 
3 fig — Exposition a Philadelphie, ay ant la fleur 
com me sujet. H^roductions de peintures de Van 
Gogh, de Renoir et d’un peintre de la dynastie 
Song. 

497. IvFNS f William M.). Plants, patterns and kno- 
iedge New York, 1933, p, 139-141, 2 fig. — Expo- 
sition consacrEe at r6ie de la plante dans la 

% 


decoration, de la Renaissance h nos jours. Repro- 
ductions d'une gravure sur bois de Hans Weiditz 
(1530) et d*une gravure italienne dti xvi« siecle, 
probablemenl d’Agostino Veneziano. 

498. Jayne (Horace H. F ) Porcelain. Pennsylvania, 
1933-34, p. 5-9, 2 fig. — Exposition au musEe de 
Philadelphie, Tableau gEneral de la fabrication 
de la porcelaine dans les differenls pays. 

499. Riggs (Arthur Stanley). The one hundred 
twenty-eight Philadelphia Academy of fine arts 
show. Art and A., 1933, p. 75-86, 13 fig. — Pein- 
ture et sculpture americaincs conteraporaines. 

500. Special showing of the Johnson collection. 
Connoisseur, 1933, II, p. 212, 1 fig. — Exposition 
temporaire au musee de Philadelphie de la tola- 
lite de la collection Johnson qu’abrite habituelle- 
ment un autre edifice de la mEme ville trop 
exig-u pour permettre la mise en valeur de plus 
du tiers de la collection. Reproduction d*un Saint 
par le Maitre de la Legende de Sainte Ursule. 

501. A, G, Une exposition au nouveau musee de 
Springfield. Beanx-Arts, 1933, n° 46, p. 6, 3 fig. 
— Reproduction de la fagade du nouveau musee 
et d'un biiste en bois de Charles II d'Angleterre. 

502. L. D. Exhibitions of American art. Worcester, 
1933, p. 19-:iJ2, 4 fig. — D1 verses expositions au 
miisEe de Worcester. Reproductions d une gravure 
de Nathaniel Hurd (1762) representant George III, 
Pitt et Wolfe, dhne caricature de James Akin 
(vers IS05), d’un service a the en porcelaine de 
Lowestoft et d'un plat d'argent de John Coney 
(1655-1722). 

France. 

503. I'h D Pour les cent ansdeM. Bonnat. Beaux^ 
Arl^, 1933, n*’ 26, p. 2, I fig. — Exposition des 
dessins de maitres donnes au Louvre par M. 
Bonnat et reproduction de son portrait par Degas 
(Musee de Bayonne). 

504. CouRTEAULT (Paul). L’exposition Montaigne a 
Bordeaux, /i. Musees, 1933, p. 76-78, I fig. — 
Reproduction de la gravure de Thomas de Leu, 
d’apres le portrait de Duinonslier. 

505. R. J. Au temps des « railways » et des u embar- 
caderes ^). Quelques feuilles d’albums oubliees. 
B. del Art, 1933, I, p. 133-142, 9 fig. — A propos 
d’line exposition au Musee de la voiture (Com- 
piegne). Re{)rod actions d’une mEdaille de Bovy, 
de lithographies en couleurs de Maugendre, de 
gravures de Pingret, Charapin, E. F. Lambert et 
lithographies de Daumier. 

506. Ganay (Ernest de). H6tels et maisons de plai- 
sance des xvii® et xvin® siecles. Beaux^Arts, 1933, 
n® 27, p. 4. — Exposition de dessins au musee de 

Maisons-Laffitte. 

507 Alfassa (Paul). Quelques expositions d’art 
ancien [a Paris]. /?. de Paris, 1933, III, p. 910-925. 
— Dons des Amis du Louvre, MusEes de pro- 
vince, dessins du xvii® et du xvin® siecle, aux 
Beaux-Arts. Exposition des Goncourt, la peinture 
chinoise, Texposition Chasseriau. 

508. Golombier (Pierre du), Sur deux collections de 



« 39 - BXPOSmOHS 


dessins. Beaux~ArH^ 1933. n® 22, p, 1, 2 fig, — - 
Exposition a la Gazette des Beaux-Arls et a 
FEcole des Beaux-Arts. Beproduction de dessins 
de Watteau et de Poussin. 

509. Cybis (Jan). Wystawy w Paryzu. II. [Bos expo- 
sitions a Paris. II], G/o* Plasiykow, l933, p. 32. 

— L*auteur signale deux expositions de Bonnard, 
chez Braun et chez Bernheim, Texposition de 
Renoir a FOrangerie et Texposition d’art chinois 
au Jeu de Paume. 

510. Exposition des achats du musee du Louvre et 
des dons des amis du Louvre depuis 1922. 

Musses, 1933, p. 74. 

511. Gallotti (Jean). Les nouvelles richesses du 
Louvre. Art viv,^ 1933, p. 232, 9 fig. — Exposition 
a rOrangerie des oeuvres d’art entrees au Louvre 
depuis dix ans. Reproductions de portraits de 
Degas, de V Atelier de Corot, du portrait de Diirer 
par lui-meme, de la Ccne de Le Nain et de sculp- 
tures greccjues, romaine et m4dievale. 

512. Roger-Maux (Claude). Le Louvre et ses amis. 

L’exposition de FOrangerie resume dix ans 
d'acquisitions. Beaux-Arls^ 1933, 15, 3 fig. 

— Reproductions d un email de Limoges^ du 
xii® siecle, d’un portrait de Diirer par lui-meme 
et de la Blanchisseuse de Daumier. 

513. Biedart (Franciszek). Wystawy \v Paryzu. I. 
[Les expositions a Paris. I,]. Glos 

1933, p. 27-32, 4 fig. — L’auteur rend com pie de 
Fexposition « Delacroix au Maroc » a FOrangerie 
des Tuileries et de celle des oeuvres des artistes 
vivants devant eutrer au Musee du Luxembourg, 
a la Galerie Bernheim-Jeune, ea reproduisant 
des toiles de Matisse, de Dunoyer de Segonzac, 
de Derain et d’Utrillo. 

514. Bazin (Germain). Au Musee Carnavalet. Les 
chefs-d'oeuvre des m usees de province. Am. de 
rarl.BuIL, mai 1933, p. 1,2 fig. - Reproductions 
de la Famille du Conventionnel Gerard par David, 
et du Portrait du President de Gueidan en berger 
par Hyacinthe Rigaud. 

515. Fierens (Paul). La deuxieme exposition des 
chefs-d'oeuvre des musees de province. B. Miisees, 
1933, p. 50-64, 23 fig. — Reproductions d'ceuvres 
de Mme Vigee- Lebrun, La rgi Hierro, Watteau, 
Nattier, Aved, Pater, Fragonard, La Tour, Perron- 
ueau, Cozette, llubert-Robert, Greuze, Lie-Louis 
Peril!, Vincent, David, Prud bon, Gericault et 
Ingres. 

516. Pascal (Georges). Les chefs-d'oeuvre des 

musees de province. Beaux- Arts, 1933, n° 11, p. 1, 
^ _ Au Musee Carnavalet. Reproductions du 

portrait de la baronne de Crussol de Mme \igee- 
Lebrun el des Baigneuses de Pater. 

517. Heron de Villefosse (R.). Les ^ 

Rembrandt et d’Albert Diirer, B. Mu sees j 1933, 
p. 93-94, 1 fig. — Exposition au Petit Palais. 

518. Tourette (Gilles de la). L exposition des 
estampes de Rembrandt et de Diirer au Petit 
Palais. Formes, n® XXXIII (1933), p. 385. 

519. Gronkowski (Camille), Au Petit Palais. Les 


estampes de Rembrandt et d*Albert Diirer. Beaux- 
Arts, 1933, n® 22, p. 1 et 2, 2 fig. 

520. Godefroy (Louis). Letlre. Beaux- Arts, 1933, 
n® 30, p. 6. — Rectifications a Farticle de 
C. Gronkowski et au catalogue de Fexposition des 
estampes de Rembrandt et de Diirer. 

521. PoMARET (Charles). Une exposition des arts 
textiles au Conservatoire des Arts et Metiers. 
Beaux-Arts, 1933, n° 41, p. I et 6, et a® 42, p. 2, 
4 fig. — Heproductions de tapisseries d’apres 
Lebrun et Audran, d'un lambrequin Louis XlV et 
d’uu panneau de velours des ^tablissement Barioz 
a Lyon. 

522. CoGMAT (Raymond). De?sins anciens. Exposi- 
tion de la collection des Goncourt. Art viv., 1933, 
p. 383, 2 fig. — Vue du vestibule de la maison 
des Goncourt et portrait d’Edmond Goncourt par 
Carriere. 

523. Gillet (Louis). A Fexposition Goncourt. B. 
Deux-Mondcs, 1933, III, p. 938-947, — Reconsti- 
tution, a Foccasioii des soixante-quinze ans d’exis- 
tence de la Gazette des Beaux-Arts, de la collec- 
tion de dessins reuaie par les Goncourt. Sur 
qiiatre cents dessins, cent out pu etre rassem- 
bles. 

524. Nhveux (Pol). L’exposition Goncourt a la 

Gazette des Beaux-Arts, Beaux-Arts , 1933, 21, 

1 fig. — Extrait du catalogue. 

525. Pascal (Georges). Aux Arts Meiiagers. Une 
retrospective de la chambre a coucher. Art nv., 
1933, p. 130, 2 fig. — Reproductions de chambres 
Louis XVI et Restauration. 

526. Dacier (Emile). L'exposition Rabelais. B. 
Musees, 1933, p. 42-43, 2 fig, 

527 Chaxipjon (Pierre). Rabelais a ia Nationale, /?. 
de Pans, 1933, II, p. 199-2 5. 

528. P. P. L'exposition Rabelais. Beaux-Arts, 1933, 
n® 4, p. 2. 2 fig. 

529. Kunstler (Charles). Rabelais a la Nationale. 
Art viv., 1933, p. 113, 7 fig. 

530. Renoult (Jacques). Panta^ruel a la galerie 
Mazarine. Renaissance, 1933, p. 5-8, 9 fig. — ^ Re- 
productions d'un certain nonibie de gravures illus- 
trant des Editions du xvU siecle. 

531. ScHAEFFNER (Andre). L'exposition de la mu- 
sique fraiiQaise, Beaux-Arts, i933, n° 50, p. b, 

2 fig. — Reproductions d une tapisserie des Gobe- 
lins et du buste de Lulli par Coysevox. 

532. Dicier (Emile). L’exposition de la musique 
tVangaise a la Bibliolheque Nationale. B. Musees. 
1933, p. 163- L65, 3 fig. — Reproductions du buste 
de Rameau par Caffieri, d’une peinture du Cham- 
pion des Dames » (xv*^ siecle) et d’une gravure 
fraiK^aise de 1570 environ repr6sentant une 
joueuse d'orgue portatif. 

533. G.-B. G. A la Bibliolheque Nationale. Une 
exposition Spinoza. Beaux-Arts, 1933, n® 2, p. 2, 
1 fig. — Reproduction de la gravure faite en 1760 
par Francois d’apres J.-B. Deshay. 

534. Gerard (H.). Une exposflion a la Bibliolheque 

# 



# 


g£n£ralit£s 


- 4b - 


Sainte-Genevieve. B. Ma&ePSy i93S, p. — 

Exposition consacree a la litterature frau^aise. 

535. Roger-Mabx fCiaude). Pastels fran^ais. Du 
XVII* au XX* siecle. Art viv.y 1933, p. 498, 3 fig. 
— A propos d’uue exposition chez Seligmann. 
Reproductions de portraits par Le Noir, Perro- 
neau et La Tour, 

536. Gallotti (Jean), I /elegance de V'erlaiiie. Art 
viv,y 1933, p. 01, 4 fig. — A propos de Texposl- 
tion de portraits organisee a la librairie Pelletan. 

537. G, B, G. Exposition d art religieux a Tours. 
Beaux-ArtSy 1933, n® 29, p. 2, 1 fig. — Reproduc- 
tion d'une station de chemin de croix sculplee 
par Paulette Richon. 

Grande- Bretagne . 

538. Vauuoyer (Jean-Louis). L’exposition des trois 
regnes fran^ais a Londres. li, Deux-MondeSy 1933, 
H, p. 454-400. — Exposition chez Sir Philip Sas- 
soon consacr6e a Tart du temps de Louis XIV, 
Louis XV et Louis XVI. Argenterie, ceramique, 
mobilier et peinture. Parmi les tableaux, la Belle 
Sir a$ hour geo he de Largilliere, les Coniediens 
fran^ais et des repliques des Plaisirs du Bal el de 
Y Accord par fait de Watteau, puis des Lancret, 
Pater, Fragonard, Hubert- Robert, Chardin, 
Drouais, Carle Van Loo, de Troy, etc. 

539. Furst (Herbert). The three French reigns. 
Loan exhibition at 25, Park Lane. Apollo^ t. XVII 
(1933), p. 113-119, 10 fig. — Reproductions de 
peintures d’Hubert-Robert, Largilliere, Drouais, 
et Fragonard et de pieces de mobilier. 

540. G. W. L’art francais a Londres. L'exposition 

des Trois regnes. Beaux- Ar is y 1933, 9, p. 1 , 3 fig. 

— Reproductions de V Amour et de la Liseuse de 
Fragonard et des Enfants de Saint-Vincent d6 
Drouais. 

541. Bibesco (Princesse), Trois regnes. Exposition 
organisee a Londres chez Sir Philip Sassoon au 
profit du Royal Northern Hospital. Renaissance, 
1933, p, 120-143, 58 fig. — Vues des salles d’expo- 
sition et reproductions de peintures de Largilliere, 
Oudry, de Troy, Lancret, Watteau, Van Loo, 
Boucher, Carmontelle, Chardin, Drouais, Huberl- 
Robert, Fragonard, Lavreince, Schall, Mme Vigee- 
Lebrun, David, Boilly et Mallet, de tapisseries et 
de pieces de mobilier et d'orfevrerie. 

542. Duchesne (Roch), L'art et Fesprit de France a 
Londres. L’exposition des Trois regnes francais 
Art et A., t. XXVI (n* 135), p. 207-210, 4 fig. — 
Reproductions d'oeuvres de Watteau, Fragonard 
et Huberl-Robert. 

543. Cahen (Jacques- Fernand). Exposition de trois 
regnes. Art oia., 1933, p. 161, 4 fig. — Reproduc- 
tions d’oeuvres de Drouais, Fragonard, Boucher 
et de Troy. 

544. SouLANGB Bodin (Henryl. Apres Texposition 
des « Trois Regnes » a Londres. La collection 
Roseberry. R. de VArty 1933, II, p. 75-88, 18 fig. 

— Collection consacree h Part francais du xviii® s. 
r^unie vers le milieu du xix® siecle par le baron 
Mayer de Rothschilti a Leighton Buzzard, pres 


de Londres. Reproductions de gouaches de Bla- 
renberghe, de portraits de Bigaud, Rosalba Car- 
riera, Mannlich et Van Loo, de busies anonymes 
de Mme Clairon et de Marie-Autoinette et d’un 
bureau ayant appartenu a Necker. 

545. Chamot (M.). The exhibition of French art. 
ApollOy 1932, I, p. 1-6, 5 pL et 6 fig. — Repro- 
ductions d oeuvres de Clouet, le Maitre de Mou- 
lins, Fouquet, Cezanne, Renoir, Enguerraad Cha- 
ronton, G. Dumesuil de La Tour, Watteau, Frago- 
nard, David et Delacroix. 

546. Chamot (M.). Primitives at the French exhi- 
bition, Apollo y 1932, I, p, 59-63, 6 fig. — Repro- 
ductions du triptyque du Maitre de Moulins, du 
portrait d Elisabeth de Valois de Francois Clouet, 
du triptyque de la Resurrection de Lazare de Fou- 
quet, d une lapisserie du xv* siecle, d'un portrait 
de Corneille de Lyon et de la Sainte Foy de 
Conques. 

547. Furst (Herbert). The later paintings in the 
French exhibition. Apollo y 1932, I, p. 65-72, 2 pi. 
et 8 fig. — Reproductions de peintures de Degas, 
Fragonard, Ingres, Delacroix, Renoir, Boucher, 
Cezanne el Gauguin, 

548. The age of Charles II. The forthcoming loan 

exhibition. Apo/fo, 1932, I, p. 43-44, 2 fig. — Re- 
productions dun portrait par Dobson (1610-1646) 
et d un cabinet de chene orne de marqueterie 
dale de 1663. ^ 


549. Read (Herbert), English art. Burl. 3/., 1933, II, 
p. 243-276, 1 pL et 29 fig. — Coup d’oeil d’en- 
semble sur I art anglais a propos de Texposition 
qui s ouvrira en janyier a Burlington House. Pein- 
tures, sculptures, ivoires, broderies du x* au 
XV* siecle et peintures par Gainsborough, Ho- 
garth, Richard Wilson, John Sell Cotman, Tho- 
mas Girtin, Bonington. John Crome, William 
Blake, William Etly, Constable et Turner. 

550. The British theatrical loan exhibition. Burl, 
M.f 1933, 1. p. 140-143. — Exposition de pein- 

costumes, bijoux, etc., se rapporlant au 
theatre anglais pendant qualre siecles. 

Elizabethan exhibition. ApoRo, t. XVII 
(1933), p. 32-37, 9 fig. — Exposition d'oeuvres 
a art de 1 epoque de la reine Elisabeth, a Grosve- 
*^^*u‘i* Reproductions de pieces de broderie, 
mobilier et orfevrerie et de portraits de person- 
nages de i epoque ; celui de la reine Elisabeth est 
de Marc Gheeraerdts. 


5a2. Mann (J. G.), Eliz»bethan exhibition. Connois- 
seur, 1<)33, p. 127-129, 4 fig. _ A propos d’une 
exposition a Londres. Reproductions d’oeuvres de 
1 epoque de la reine Elisabeth mobilier. orfevre- 
rie, brodene, peinture. 


5o3. The art treasures exhibition at Messrs. Chris- 
to/ Woods. Apolloy 1932, II, p. 183- 

loD, 3 pi et 12 fig. — Reproductions d'un portrait 
de Rembrandt, d’un paysage de Ruysdael, d’un 
bijou ^maiJle en forme de nef, travail ailemand 
dll XVI siecle, de portraits par Angelica Kauff- 
mann et Alcan Ramsay, d'un paysage de John 
Ferneley (1829), du livre de pri^res de Tarche- 
veque Laud (broderie anglaise du xvi* siecle) 


t 



— 41 — 


EXPOSITIONS 


d*un miroir de 1710, de differents groupes de por- 
celaine et d’uue piece d'argenterie de B. Pyne 
(1701). 

554. Parkes (Kineton). The matter of form. Apollo, 
jaiivier 1933, I, p, 14-19, 8 fig. — Considerations 
g6n6ra!es a propos d’une exposition de sculpture 
organisee a Londres (M. Sydney Burney). Repro- 
ductions d'un has relief indien du v® siecle, de 
statues indiennes du xii®, chinoise du xviii®, 
frangaise du xiv®, d'une sculpture africaine et 
d’ceuvres des sculpteurs Underwood, Gaudier- 
Birzeska et John Skeaping. 

555. The Warren Hastings exhibition at the British 
Museum. Apollo, janvier 19H3, p 28, 1 fig. — 
Parmi les documents concernant cet homme 
d’Elat anglais du xvni« siecle, gouverneur de 
ITnde, qu'un proces retentissant niit en vedette, 
figurent neiif portraits. Reproduction d’un portrait 
qui n’y a pas trouve place el qui n*a jamais ete 
reproduit, par J. Simpson (Sir Leicester Harms- 
worth). 

Hongrie. 

556. Rozsaffy (Didier). Une exposition de dessins 
frangais du xv®au xx® siecle an musee des Beaux- 
Arts de Budapest. B. de VArt, 1933, VI, p. 381- 
383, 3 fig. — Reproductions de dessins de Dela- 
croix, Manet et Constantin Guys. 

557. Reau (Louis). Dessins frangais a Budapest. 
Beaux-Ari$, 1933, n® 25, p. 2, I fig. — Exposition 
de dessins du xv® au xx« siecle. Reproduction 
d'un dessin de Victor Hugo, le Pendu, 

Italic. 

558. The exhibition of sacred art at the Museum of 
San Marco, Florence. Apollo, 1933, II, p. 209, 

2 fig. — Crucifix en bois du debut du xii® siecle et 
statue de la Vierge de la meme epoque. 

559. Middeldorf (Ulrich). Die Ausstellung kirchli- 
cher Kunst im Kloster von S. Marco in Florenz. 
Pantheon, 1933, I, p. 194-197, 4 fig. — Reproduc- 
tion de la crosse de Leon X, oeuvre d’orfevrerie 
florentine du debut du xvi® siecle, d*une minia- 
ture de la fin du xiv® siecle et de Vierges de 
Lorenzo Monaco et d’un el^ve de B. Daddi. 

560. Y. M. Exhibition of sacred art at the Museum 
of St. Mark, Florence. Apollo, 1933, 11, p. 50-51, 
4 fig. — Reproductions de reliquaires, dont 
un d' Andrea Arditi (1331) et d’uiie Vierge d'Am- 
brogio Lorciizetti. 

561. Sebra 1 Luigi). Mostra del Tesoro di Firenze 
sacra. Bollettino, t. XXVII (1933), p. 37-48, 17 fig. 

— Reproductions de tissus, broderies, tapisse- 
ries, orfevreries et peintures (OEuvres de Fra 
Angelico, Cimabue, Taddeo Gaddi, le Maitre de 
Marie Madeleine, B. Daddi, Paolo Uccello, un 
el^ve de Duccio, etc.). 

562. Nissim Rossi (Lea). La mostra del tesoro di 
Firenze sacra. Vie d'lialia, 1933, p. 587-599, 15 fig. 

— Reproductions de pieces d orfevrerie, tapisse- 
ries, sculptures et peintures (de Giovanni di 
Francesco, Filippo Lippi et Taddeo Gaddi), 


563. Rusconi (Art. Jahn). La mostra del Tesoro di 
Firenze Sacra. Emporium, 1933, II, p. 20-39, 
34 fig. — Reproductions de reliquaires, de cru- 
cifix et de peintures de maitres anoiiymes du 
XIV® siecle, d'un eleve de Duccio, de B. Daddi. 
Fra Angelico, Ugolino da Siena, Masolino, Ambro- 
gio Lorenzetti, Lorenzo Monaco, Neri di Bicci, 
Filippo Lippi (ecole de), Lorenzo di Niccolo, de 
sculptures du xv® siecle (ecole de Rossellino), 
de vetements ecclesiastiques et d’une tapisserie 
flamande de 1516. 

564. Offner (Richard). The mostra del tesoro di 
Firenze Sacra. I. Burl. M., 1933, II, p. 72-88, et 
166-178, 31 fig, — Exposition, dans le convent de 
Saint-Marc h Florence, d’objets et de vetements 
liturgiques, de livres de choeur et de peintures 
provenant pour la plupart des eglises rurales de 
Farcheveche. Reproductions de peintures des xiii®, 
XIV® et XV® siecles, parmi lesquelles des oeuvres 
du Maitre du Bigallo, du Maitre du triptyque 
Horne, de Meliore Toscano, d’un eleve de Cima- 
bue, d’un eleve de Daddi, de Jacopo di Cione, du 
Maitre de I'aulel de saint Nicolas, de Taddeo 
Gaddi, Mariotto di Nardo, le Maitre de la Madone 
Straus, le Maitre de la Crucifixion Griggs, Maso- 
lino, Domenico di Michelino el Giovanni di Fran- 
cesco. 

565. Rossi (Filippo). Opere d’arte inedite alia mos- 
tra del Tesoro di Firenze Sacra. Riv. d'Arte, 1933, 
p. 203-212 et 416, 13 fig. — Croix sculptee 
romane du xii® siecle, replique de la Vierge aux 
candHabres d’ Antonio Rossellino, volet de retable 
en cuivre incise et croix en cuivre dore, art 
florentin de la fin du xv® siecle, differents reli- 
quaires et croix, et broderies d’autel ou de chape. 

566. Niccoli (Raffaello). Opere d'arte inedite alia 
mostra del Tesoro di Firenze Sacra. Riv, d*Arte, 
1933, p. 213-223, 8 fig. — Buste en terre cuite de 
la fin du xv® siecle par un artiste florentin inconuu, 
buste de San Miniato par un artiste siennois 
inconnu du xv® siecle, busies reliquaires, art 
fiangais du xv® siecle, reliquaires en orfevrerie, 
oeuvres florentines du xv® siecle. 

567. Castelfranco (Giorgio). Opere d’arte inedite 
alia mostra del Tesoro di Firenze Sacra. Riv, 
d'arte, 1933, p. 75-93, 13 fig. — Encensoir en 
cuivre du xiii® sifecle, statue en terre cuite de 
la Vierge, oeuvre florentine du xv® siecle, Vierge 
et Saints de Rossello de Jacopo Francbi, Vierge et 
Martyre de saint Etienne d’ Andrea di Giusto, 
Nativity de la Vierge, d’un peintre anonyme du 
xv® siecle, Vierges de Filippo Lippi, du Maitre 
de Sau Miniato et d’un peintre inconnu de la 
seconde moitie du xv® siecle, reliquaire de 1506 et 
calice de H96. 

568. Bucarelli (Palma) Une exposition d’art ancien 
a Rome. Gazette, lw33, I, p. 113-124, 7 fig. 
Exposition a Rome des plus int^ressantes parmi 
les cBuvres d’art entrees depuis dix ans dans les 
collections de LEtat. Reproduction d’un bas- 
relief provenant de Locres (vers 480 av. J.-C.j, 
de portraits de Francesco et Bianca Maria Sforza, 
par Francesco Bonsignori (?), d’un buste d’enfant 
par Francesco Laurana, d’lih portrait par Lorenzo 



g£h£ralit£s 


— 48 — 


Lotto ) d"une Vierge da pres Corr^ge et d’un buste 
d’enfant par Houdon* 

569. Benedetti (Michele de). Some recent acqui- 
sitions of the Italian Government. Apollo, Janvier 
1933, I, p. 3-8, 10 fig‘. — Exposition a la Villa 
Giulia. Reproductions de la statue gisante d’uii 
pretre de Cybele (art remain du ii® siecle acres 
J.-C.), d’un portrait par Lorenzo Lotto, de I'es- 
quisse des Scalzi de Tiepolo, d’une Vierge de Gio- 
vanni Bellini, d’une Adoration de Botlicini, d*un 
Saint Francois du Greco, d une statue de Polym- 
nie, (epoque d ’Antonin), du tr6sor d’argenterie 
romaine trouv4 a Pompei et d’une tete d’Atli6na, 
original grec du iv® siecle trouve a Bulrinto. 

570. Sarfatti (Margherita). L'exposition du fas- 
cisme h Rome. Formes, n® XXXI (1933), p. 355. — 
Collaboration des peintres, sculpteurs et archi- 
tectes. 

571. UsELLiNi (Guglielmo). La Mostra. Emporium, 
1933, I, p. 199-249,39 fig. — L’Exposition fasciste 
a Rome. 

572. Papim (Roberto). Arte della Rivoluzione. 
Emporium, 1933, I, p. 195-198, 4 fig. 

573. Pacini (Renato). II valore educativo e patriot- 
tico della Mostra. Emporium, 1933, I, p. 251-256, 
2 fig. 

Pays-Bas. 

574. ISARLOV (Georges). L’Exposition de la nature 
morte a Amsterdam. Formes, n® XXXII, (1933), 
p. 360-362, 1 pi. et 8 fig. — Du xv® siecle a nos 
jours. Reproductions de toiles de C. J. Delft, David 
de Heem, S. A. Coorte, H. Seghers, J. Voison, 
J. Fris, Zurbaran et L. Bangui. 

575. Hannema (D.). Catalogus, Kersttentoonstel- 
ling, 1932-1933 [Le catalogue de Texposilion de 
Noel 1932-1933). Boy mans, 1933, 24 pi. — Repro- 
ductions d’oeuvres de Avercamp, Jan de Bray, 
J. van Goyen, P. Moreelse, Rembrandt, P. Saen- 
redam, le Greco, etc., et de maitres modernes 
comme S, Bischop- Robertson, J. Bosboom, Bou- 
din, Breitner, Corot, Csaky, Fantin-Latour, etc., 
exposes au Mus^e Boymans a Rotterdam. 

Pologne. 

576. Gotlib (Henryk). Wystawy w Warszawie i 
w Krakowie (Les expositions a Varsovie et a 
Cracovie). Glos Plastykow, t. Ill, 1933, p. 33-34, 
13 fig. — L’auteur rend compte des expositions 
de differents groupements artistiques a Varsovie 
et a Cracovie, en reproduisant les oeuvres de 
T. Cryzewski,, Z. Rronaszko, J. Hi^nkowski, C. 
Rzepinski, T. Potworowski, H. Gotlib, A. Gerza- 
bek, J. Fedkowicz, L. Pekaiski, E. Geppert, Z. 
Radnicki, E. Krcha, Y. Studnicki, W. Taranc- 
zevrski. 


577. St. Kiingsland (Sigismond). La premiere 
exposition de la gravure sur bois k Varsovie. 
Beaax^Arti, 1933, n® 46, p. 2, 1 fig. — Repro- 
duction d’nne gravSre d’Achiile Ouvre. 


RuBiie. 

578. Ioffe (J,). Vystavka frantzouskogo iskoustva v 
Ermitag6. [Exposition d’art franca is au Mus4e de 
I’Ermitage a Leningrad]. SovHski Mouzey, 1933, 
n« 3, p. 31-41, 4 fig. — L’auleur proieste centre 
la mithode eslh^tique et Cclectique quand on 

' expose des oeuvres d ’art et soutient la m^lhode 
sociologique. 

579, Dinamov (S.;. Istoria krasnoi' armii v khoudo- 
jestvennykh obrazakh [Histoire de i’Arm^e rouge 
dans des oeuvres d’art]. Iskoustvo, n® 4, (1933), 
p. 9-22, 1 pi. et 15 fig. — A propos de Pexposition 
« 15 ans de I'Arm^e rouge » a Moscon. 


Suisse. 

580. Huoelshoper (Waller). Handzeichnungen alter 
Meister im Kunsthaus Zurich. Pantheon, 1933, 
I, p. 159-160, 4 fig. — Dessins de Rembrandt, 
Palma Vecchio, Hans Leu, Raphael et Albert 
Durer, 


Topographie. 

Gendralites. 


581. Frankl (Paul). Die Aufgaben der Kunst^eoera- 
phie. Conyr^s Slockholm. 1933, p. 86-88. — Les 
principaux probifemes de la gfeographie artistique. 

582 . Gihaud (Hubert). Une croisifere il y a cent ans. 
B. Deux-Mondes, 1933, V, p. 454-463. — En Sicile, 
Grece et Syrie. 


583. B M II Caucaso e le Alpi. Vie Mondo, 1933, 
p, 41 0-436, a., 6 fig. — Parmi les illustrations de 
cet article, surtoiit technique et g^ographique, 
vues des eglises de Tiflis et d'Etchmiadzin. 


nV* . « otrada clei Uenovesi » 

neil Asia Anteriore. Vie Mondo, 1933, p. 939-970, 
hg. Monuments de Trebizonde, Bayburt, 
Erzerum, T^h^ran, Farah, Kaboul, etc. 

(Giuseppe). II golfo persico. Vie Mondo, 
1933, p. 1057-1084, 36 fig. — Bagdad, Mascat, 
Bassorah, Bandar Abbas. 


AUemagne. 






u‘ ^ %• — L’feglise d’^ger en 

vvestphahe ou reposeut les restes du chef saxon 
Widukind f 807). 


587. Kipfer (P.-Eni.). Les ponts de la ville de 
Sarrebruck. B. Sarre, n- 8 (1932), p. 69-83. 


Antriche. 


(Manfredi). Da Vienna alio Spielberg. 
Ue Mondo, 1933, p. 147-164. 22 fig. — ViennI, 
bchonbrunn et la prison politique du Spielberg. 
Souvenirs de Silvio Pellico et de Piero Maroncelli. 


589. GrOnstbin (Leo). Die alte Ratzenstadt. Kunsl- 
wanderer, juin 1933, p. 18-19, 1 fig. — Rfesurrec- 
tion d un site de 1 ancienne Yienoe, parle peintre 
Anton Bienert (modele en plktre). 


- - TOPOGRAPHIE 


Belgique. 

590. Borchguave i>’Altena (J. de). Notes pour ser- 
vir h. Finventaire des oeu%Tes d art du Brabant. B. 
Soc. roy, arch,, 1933, p. 127-129, 2 fig*. — OTuvres 
d'art que possede i'eglise Saiute-Catherine de 
Cortryck-Dutzel. Reproductions d'une Vierg-e en 
bois peint du xv® siecle, d’une sainte Barbe de la 
Tneme epoque, et d’une page d’un livre de con- 
fr4rie de 1705. 

591. Arschot. Le chateau de Horst k Bhode-Saiut- 
Pierre. B. Soc. roy, arch.^ 1933, p. 109-112. — 
Uonjon des xiii® et xiv® siecies; ie reste du cha- 
teau fut detruit par un incendie en 1489. Plafond 
de 1655, Tune des oeuvres les plus anciennes de 
Hansche. 

Braail. 

502. Metraux (A.). Un chapitre inedit du cosmogra- 
phe Andre Thevet sur la geographic et I’etUno- 
graphie du Bresil. J. AmericanisteHy 1933, p. 31- 
40. — Ouvrage redige peu avant 1592, date de la 
mort de Thevet. Renseignements precieux et 
inedits recueillis de la houche de quatre captiCs, 

593. Roussier (Paul). Deux memoires inedits des 
fr^res Massiac sur Buenos Ayres en 1660. Am4~ 
ricanistes, 1933, p. 219-249. — Memoires dont les 
auteurs sont deux ingenieurs des fortifications 
sous Louis XIV. <fui out sejourne au Bresil au 
milieu du xvii® siecle. 

Bulgarie. 

594. Manning (Clarence Augustus). The monastery 
of Rilo. Art and A,. 1933, p. 195-200, 7 fig. — 
Monastere de Bulgarie fonde par saint Jean de 
Bilo au X® siecle; les batiments qui semblaient 
remouler au xiv® siecle ont ete detruils par un 
incendie en 1833, sauf Teglise et la tour, el recons- 
truits par Pavel de Krimin dans le style populaire 
bulgare. L’eglise, trop petite, tut reconstruile elle 
aussi. 

Canada. 

59.5. Gobbj Belcredi (A.). II Canada e le sue risorse. 
Vie Mondo, 1933, p. 77-94, 18 fig. — Paysages, 
coutumes indieunes, villes modernes. 

Danemark. 

596. Holm (Peter). Den gamle by i Aarhus [La 
vieiile ville a Aarhus]. Tid$kr. /". Ilembyg.f 1933, 
n® 2, p. 96-110, 18 fig. — Dans la seconde vilie du 
Danemark, un Musee de plein air des arts popu- 
laires et de la vie d'il y a 100 a 150 ans a ete cree. 

597. SLOMANN(ViIh.). Abrensburg. Interior ogbobave 
[Le chateau d’Ahre&sbiirg. La decoration inte- 
rieure et rameublemcn*]. Tihkueren, 1933, H, p. 
188-195, 6 fig. 

598. Lorknzen (Viih.). Skal det gamle Kobenhavn 
som historisk proeget arkitoekturby gaa taht? [La 
vieiile partie de Copenhague avec son architecture 


historique est-elle appelee a disparaitre?]. Til- 
skueren, 1933, II, p. 31-43, 10 fig. 

Bspagna. 

599. Torres Balbas. La reparacion de los monu- 
mentos antiguos en Espafia. Arquitectura, 1933, 
p. 1-10, II fig. — Renseigiiements gen^raiix sur 
la consolidation des monuments historiques en 
Espague, vues de rAihambra, du palais arcliiepis- 
copal d’Alcala de Henares, d eglises a Zamora, 
Fromista et Burgos. 

600. ZoLi (Gorrado). In terra andalusa. Vie Mondo, 
1933, p. 1295-1322, 27 fig. — Les monuments de 
Seville et de Grenade. 

601. Prieto-Moreno (Francisco^ et Bidagor (Pedro). 
Estudiosobre el Albaicin (Granada). Arquilectura, 
1933, p. 33-42 et 65-75, 1 pi. et 49 fig. — L’ancien 
qu artier arabe de Grenade. Vues actuelles et vues 
anciennes. Liste des monuments subsistants, 
date de ieur construction et details sur cliacun 
d’eux. Monuments islamiques et chretiens. 

602. Pomes (Mathilde). Une ville qui meurt. Renais- 
sance, 1933, p. 153-156, 7 fig. — Medinacelll, sur 
la route de Saragosse k Madrid. Restes romaias, 
arabes et de la Renaissance. 

603. Prast (Antonio'. Una invest igacion fructifera en 
el Castillo de la Mota, de Medina del Gampo. R. 
espanola, t. 1 (1933), p. 268-275, 12 fig. — De- 
couverte de divers objets pendant Lexploration 
du port de la Mota, manuscrits, peigne de bois, 
vases mauresques, etc. 

£tats-Unis. 

604. Gobbi Belcredi (A.), Impression! di New York. 
Vie Mondo, 1933, p. 607-628, 23 fig. 

France. 

605. Boulenger (Jacques). Aux environs de Paris. 
Re,iUjo-Arts, 1933, n® 38, p. 1,2 fig. — Vues de 
Chartres et de Rambouiliet. 

606. Boye (Maurice Pierre). La Vallee de Chevreuse. 

Beaux-Aris, 1933, 38, p. 3, 2 fig. — Vues de 

chateaux, 

607. Bonneau (Chauoiue;. Repertoire historique, 
archeologique, bibliographique du departement 
delToane. B. Tonne, _m0, p. 199-289. 

608. Mirot (Leon) Comples de Iravaux executes 
aux chateaux du Niveruais [xiv®~xv* siecies). B. 
Soc, iXivernaise, 1 95 1, p. 217-248, — Reparations 
a la chapeile du cliateau de Cosne (1381), verrieres 
de la chapeile du chateau de Douzj (1387-1401). 

609. WiLMES (Jc«o). Les vals de l.oire. Beaux- Arts, 
1933, n® 32, p. 4, 3 fig. — Les chateaux d’Amboise 
et de Langeais ; i'abbaye de Fontevrault. 

610. Bedel (Maurice). Cle du Jardin de la France. 
Beaiix-Arls, 19-13, n® 32, p. 1 et 3, 3 fig. — Cha- 
teaux de Touraine, Loches, Chaumont, Azay-le- 
Rideau. 

611. Ajalbert (Jean). De Forezen Livradois. Beaux- 



g£n£rai.IT£s 


— 44 — 


Arts, 1933, n® 36, p. 1 et 3, 1 fig. — Vue de la 
Cathedrale du Puy, 

612. Varillox (Pierre). De la Batie a AnJance. 
Beaux-Arts^ 1933, ii® 36, p. 3, 1 fig. — Excursioa 
eii Forez. Vue de la Batie d Urfe, chateau du xv*- 
XVI® siecle. 

613. PouRRAT (Henri). De la Cliaise-Dieu a Mont- 
hrison. Beaux-Arts, 1933, u° 36, p. 3, 2 fig. — 
Reproduction d’un releve de la fresque de la 
Chaise-Dieu ot vue de Teglise. 

614. Alibert (L.), Notes de topographic ancieune. 
Mini. Carcassonne, 1. 11 (1927), p. 17-24. — Supple- 
ment au Dictionnaire topographique du diparte^ 
meat deVAudedxx chanoine Sabarthes, 

615. Varille (Mathieu). Le visage des pays de 
France vu par uos artistes. II. La Provence, Art 
etA., t. XXVII, n® 142(1933), p. 88-96, 1 pi. et 
10 fig. — Artistes ayanl Iravaille en Provence. 
Reproductions de la Pieta d’Avignon, de fresques 
du Palais des Papes, dc peintures de Fragonard, 
Monticelli, Guigou, Baffaeili, Cezanne, Van Gogh, 
Pierre Girieud et Renoir et d'une sculpture de 
Puget. 

616. En Provence. Beaux-Arts, 1933, ii° 34, p. 3, 
5 fig. — Indication des principaux monuments 
d'art et d’histoire a visiter.' 

617. Giono (Jean], Haute Provence, Beaux-Arts, 
1933, n® 34, p. 1 et 3, 1 fig. — Vue des remparts 
d’Eutrevaux. 

618. Babe LON (Jean). Basse Provence. Beaux-Arts, 
1933, n® 34, p. 4, 6 fig, — Arles, Manosque, 
Saint-Gabriel, les Baux. 

619. Chamson (Andr6). Languedoc. Reatix-A/qs, 1933, 
n® 37, p. 1, 1 fig. 

620. Cassou (Jean). Le Bearn et le pays basque. 
Beaux-Arts, 1933, n® 35, p. 1 et 3, 3 fig. 

621. Vallette (R.). Inventaire hisloiuque et archeo- 
logique de la Vendee (suite). /?. Bas-Poitou 
t. 45 (1932), p. 49-53 et 224-238. — De Chan- 
tonnay a Chateau-d'Olonne. 

622. Chasse (Charles). Le visage des paysde France 
vu par nos artistes. I. La Bretagne. Art el A 
t. XXVII, n® 141 (1933), p. 50-59, 11 fig. — 
Peintres, sculpteurs et graveurs qu'ont inspires 
la Bretagne. Reproductions d’oeuvres de Gauguin, 
Maurice Denis, Paul Serusier, Julien Le mordant, 
Maufra, Maurice Lederle, Pierre Dubreuil, Quil- 
livic, Mathurin M6heut et Adolphe Beaufrere. 

623. En Bretagne. Beaux-Aris, 1933. n® 30, p. 3-4, 
9 fig. — Reunion de notices sur diverses villes 
ou plages de Bretagne. Reproductions entre autres 
de vues de la cathedrale de Treguier, de Fora- 
toire de Saint-Guirec a Ploumanac’h, des restes 
de I’eglise de Lanibour a Pont-l'Abbe et du 
Calvaire de Plougastel. 

624. En Normandie. Beaux-Arts, 1933, n® 33, p. 3, 
4 fig. -- Supplement consacr6 a la Normandie. 
Indication des principales curiosites. 

625. Seguin (Jean). Belles ou curieuses statues dans 
le diocese deCoutances et d’Avranches, pr^cedees 
des listes des objeft, des monuments et des sites 


classes dans le departement de la Mauche (suite). 
B. Avranchin, t. XXV, p. 387-4^, pi. 

626. Vanhove (A.). Essai de stalistique f^odale de la 
Flandre maritime. I. Chatellenie de Cassel, la 
Motte au Bois, Territoire de Marville. An. Com. 
flamand, i. XXXIX (1932), p. 1-386. — Enumera- 
tion des paroisses et fiefs im porta nts avec des- 
cription sommaire et hislorique. Reproductions 
de dessins ou de gravures representant des 
eglises ou chateaux aiijourd hui disparus. 

627. Rodiere (H.). Excursion dans la vallee de la 
Liane. B. Pas-de-Calais, t, V (1928-30), p. 471- 
475. Eglises et chateaux des environs de 
Boulogne. 

628. Kirch (J. B.). Les ancieiines croix des chemins 

en Lorraine. B. eccl. Metz, 1. XXXVIII (1931), 
p. 515-519. ^ ^ 

6c9. \ ARiLLON ( Pierre). Seduction del* Alsace. Rea uar- 
Arts, 1933, n® 31, p. 1 et 4, 4 fig. — Vues de 
Ribeauville, de Strasbourg, de Colmar et de 
Saverne, 


WU. UIOLE (Philippe). Bayeux et le Bessin. Beaax- 
Arls, 1933, n® 33, p. 4, 1 fig. 

631. Le Tual de la IIeudrie. L’aspect de Bayeux au 
temps de saint Louis. A/i. Xorniandie, 1. 99 (1932), 
p. 11-21. ' 

(lean). Bayonne. Beaux-Art^: 
1933, n® 35, p. 3, 1 fig. 

633. Brielle (Boger). Blois. Beaux-ArU, 1933. n» 32, 

p. 3, 1 fig. . ’ 

634. L.\pbade (A.). Union franco-britannique des 
avchitectes. Archileclure, 1933, p. 277-280, 7 fig. 
— Les monuments de la region de Caen. L’ab- 
baye aux Hommes, les chateaux de Balleroy, Fon- 
taine-IIenri el Brecy. 

635. pL.4NCHENAULr (Bene). Le chateau de Cordds. 
Beaux-Arts 1933, n° 52, p. 6, 3 fig. - Chateau 
du XV siecle remanie posterieurement et dote de 
magnifiques cbarmilles par Le Notre. 

636 Galland (Charles). Gisors. Beaux-Arts, 1933, 
n“ 33, p. 4, 3 fig. ’ 

Motte. An. Manche, 

t. 104 (1932), p. 23-56, pi. 

N'-D. de la Molo etles oeuvres 

“.eX'Tcii’f * ,V‘" 

^^ceutTa^L^nn'i^ passerelle Saint-Vin- 

cent [a Lyonj. B. Lyonnais, 1932, p. 121-127, 2 fig. 
— Uu XI' et du XVII' siecle. “ 

Carcassonne a Montsegur pa 
Chalabie, Lavdanet et Montferrier. DescripL* 

cours“'6ri‘^® Montsegnr; role de Montsegur 

t YYYV Albigeios. - ■ 

t. XXXV (1931), p. 6-64, fig. ® 

^^eu'^°Dict' ^ Farault (A.). Niort et sa ban 
avec nlan H ‘opographique et historique 

avec plan du xi«au xviri® siecle. Mem.Deux-Sivres 


;iOD 

au 
Aude, 


45 -- 


TOPOGRAPHIE 


1931, p. 1-371. — Un article pour chaque voie 
ou edifice. 

643. Marchesne (C,). Orleans. Beaux-Arts, 1933, 
n» 32, p. 3, 2 fig. 

644. Mirot (Albert). L’hdlel de la Barre du Bee [a 
Paris]. B. Hist, de Paris, 1931, p. 325 335. — Sur 
remplacement actuel de la rue du Temple, Pos- 
sede au xv® siecle par Tanguy du Chastel, 

645. Gbimault. Rapport surdes fouilles. Corn, Vieiix 
Paris, 1928, p. 54-58 et 96-105, 4 pi. — Rue Saint 
Jacques (voie romaine), place de la Bastille et 

^ Boulevard Saint-Germain. 

646. Latour (Francois). Ou en est Famenagement 
de la region parisienne? Architecte, avril et mai 
1933, p. 41-43 et 53-54. 

647. CoGNiAT (Raymond). Plombieres el Luxeuil. 
Beaux-Arls, J933, n® 31, p. 4, 2 fig. — Vue de 
Luxeuil et gravure sur bois de 1553 representant 
les bains de Plombieres. 

648. Sauvage (R. N.). Roaen sous la domination 
anglaise. J. Savants, 1933, p. 1£8-U>5. — Compte 
rendu du livre de M. Paul Le Cacheux. Dans celte 
etude historique, quelques paragraphes sont con- 
sacres a I’activite des artistes el des artisans de 
luxe. 

649. Leclerc (R.). Le vieux Saint-Lo qui n’est plus : 
Feglise Saint-Thomas. An, Manche, t. 104 (1932), 
p. 9-22. — Eglise detruite en 1562, rebatie au 
xviii® siecle et ddmolie en 1895. 

650. Lyon (Sylvia). La tour de Saint-Loup. Renais- 
sance, 1933, p. 12-16, 6 fig. — Tour du xv® siecle, 
a cinq etages, a Saint-Loup-de-Nand. Amenage- 
ment moderue et mobilier. 

651. Galland (Charles). Saveme, ville d’Alsace. 
Beaux~Arts, 1933, n® 31, p. 1, 1 fig. 

652. Goehner (Charles). Vestiges d’une ancieniie 
route pavee dans la partie uord de la rue du Fau- 
bourg de Saverne (Strasbourg). Ciihiers d' Alsace, 
1933, p. 180-181, 1 fig. — Est-eile antique ou 
medievale? 

653. C. M. Tours. Beaux- Arts, 1933, n® 32, p. 3, 2 fig. 

654. Maubuisson (Jean). Uzes, cite ducale. Beaux- 
Arts, 1933, n® 37, p. 4, 1 fig. 

655. Lignot (Andre). Vauheconrt et ses tombes sei- 
gneuriales. B. Bar-le-Duc, 1931, p. 117-125. — Du 
xvi« au xviii® siecle. 

656. Galland (Charles). Resurrection de Vincennes. 
Beau£^Arts, 1933, n® 50, p. 1, 1 fig. — Creation 
du Musee historique et degagement de FArc de 
triomphe de Le Vau. 

657. Celarie (Heuriette). Les vieilles dem cures de 
Viroflay. B. Versailles, t. 34 (1932), p. 1-14. — Le 
chateau de Saint- Vigor et la maison de Louvois. 

Grande-Bretagne et Irlande. 

658. Landi (G.). La Scozia di Walter Scclt. Vie 
Mondo, 1933, p. 47-59, 11 fig. — Sites et monu- 
ments d’Ecosse. 

659. Simpson (W. Douglas). Lesmoir Castle and the 


church of Essie : with some further notes on 
Auchindoir. Ant. Scotland, 1932, p. 86-101, 4 fig, 

— Notes concernant des eglises et chateaux ecos- 
sais d^truits. 

660. Ribora (N.), Le due Irlande. Vie Mondo, 1933, 
p. 285-302, 16 fig. — Villes et chateaux dTriande. 

661. Turner (Philip J.). The old English inn. Cana- 
dian J,, t. Vll (1933), p. 163-170, 15 fig. — Au- 
berges anglaises du xvi® et du xvii® siecle. 

662. Norfolk and Norwich. Studio, 1933, II, p. 103- 
105, 6 fig. — Monuments et paysages. 

663. Kerr (Henry F.). Notes on the Nether Bow 
Port, Edinburgh. Ant. Scotland, t. LXVII (1933), 
p. 297-307, 4 fig. — Etude relative a la topogra- 
phic medievale d'Edimbonrg. 

664. Roberts (Peter B. M.). Glasgow. Canadian J., 
t. V. (1933), p. 118-133, 21 fig. — Les principaux 
monuments et eglises. 

665. Crawford (O. G. S.), Iona. Antiquity, 1933, 
p. 453-467. — Petite ile de la cote ouest de 
FEcosse, ou Saint Columba fonda un monastere 
en 563 (Factuel date du xi® siecle). Importanle 
bibliographic. 

666. Bradfer-Lawrence (H. L.). Prefatory note on 
King's Lynn. Archaeol. J , t. LXXXiX (1932), 
p. 328-336, 3 pi, et 2 fig. — Histoire de ce site qui 
a joue un role important dans Fhistoire d’Angle- 
terre des ie xii® siecle. Le manoir et Feglise 
Saiute-Marguerite. 

667. Lagaille (A. D ). The site of St. Blane’s chapel 
in Rannoch. Ant. Scotland, 1932, p. 128-135, 3 fig. 

— Localisation d’une ancienne chapelle. Croix 
scuiplee et benitier. 

Grece et Dodecanese. 

668. Sestini (Aldo). La Grecia moderna. Vie Mondo, 
1933, p. 1119-1146,31 fig. —Paysages, villes, cos- 
tumes et ruines. 

669. Gerola (Giuseppe). Argo Veneziana. Vie d'lta- 
lla, 1933, p. 519-524, 6 fig. — Ruines venitiennes 
sur Facropole d'Argos. 

670. Gerin (Bianca). Galino. Vie d' Italia, 1933, p. 641- 
656, 18 fig. — lie de Calinos dans les Sporades 
meridionaies. 

Hongrie. 

671. Balla (Ignacio). L’Unglieria. Vie Mondo, 1933, 
p. 25-46, 23 fig. — Sites, costumes, monuments 
de la Ilongrie. Reproductions entre autres de la 
couronne donn^e en Fan 100 ) par le pape Syl- 
vestre, de la Vierge Esterhazy de Raphael et d’une 
page d’un des manuscrits enlumines pour Mathias 
Corvin. 

Italie et Colonies. 

672. PoLLiNi (Leo). La Brianza orientale. Vie d' Italia, 
1933, p. 548-556, 14 fig. — Sites et monuments de 





atntMLiTts 


~ 4« — 


cette r4gion voisine de Milan ; Tabbaye roraane de 
San Pietro in val d'Oro. 

673. Cenzato (G.). II martirio del solco per la gloria 
delle messi. Vie d^Italia, 1933, p. 5M-538, 6 fig. 

— R nines faites par la guerre en Venetie. Des- 
truction d eglises ou se trouvaient des fresques 
de Tommaso da Modena, de Pordenone, de Tie- 
polo. 

674. Marussi (Vincenzo). L opera di ricostruzione 
nel Goriziano. Vie d'llalia, 1933, p. 906-914, 11 fig. 

— Reconstruction d’4glises detruites. 

675. Serena di Lapigio. Pan ora mi garganici. Nel ver- 
sa nte meridionale del Promontorio. Vie d" 1 1 alia j 
1933, p. 539-547, 9 fig. — Sites et monuments du 
Mont Gargano, le sanctuaire italien de saint 
Michel, r^glise romane de Santa Maria di Siponte. 

676. Fanciulli (Giuseppe). 11 Casentiiio. Vie d'ltalia, 
1933. p. 657-668, II fig. — Monuments de cette 
region des environs de Florence. Le cloUre des 
Camaldules a Camaldoli, le chateau des comtes 
Guidi a Poppi, i’eglise de Pieve a Socana. 

677. Galu (Edoardo). Danni e restauri a monumenti 
della zona del Vulture. Bolletlino, t. XXVI (1933), 
p. 321-341, 32 fig. — D^ats causes par le trem- 
hlement de terre de 1930 a la Porta Venosina, au 
chateau et a la cathedrale de Melfi, e Feglise nor- 
mande et a la cathedrale de Rapolla, a Feglise de 
la Trinite et a la Foresliera de Venosa, a Feglise 
de Ripacandida et a la cathedrale d’Acereuza. 

678. CoLAMONico (Garmelo). Lame e gravine in 
Puglia. Vie d'llatia, 1933, p. 699-706, 11 fig. — 
Villes et monuments des Pouilies. 

679. Bognetti (G.). Sicilia. Vie (Tltalia^ 1933, p. 1-12, 
16 fig. — Sites et monuments de Sicile. 

680. Rovatti (G.). Cirenaica d’oggi. Vie Mondo^ 
1933, p. 529-546, 19 fig. 

681. Fantoni -Modena (F.). Una prima carovana di 
turisti in Eritrea con ritorno del Sudan e dalF 
Egitto. Vie ddtalia, 1933, p. 143-152, 16 fig. — 
Sites et monuments. Les temples d'Abu Simbel et 
de Deir-el-Baliari. 

682. Locati (Francesco). L’aviazione e il turismo in 
Libia. Vie d' Italia^ 1933, p. 459-470, 18 fig. — 
Constructions indigenes, romaines et islamiques. 

683. S. Agata in Arfoli (Valdaroo). Vie d'ltalia, 1933, 
p. 78-79, 4 fig. — Petite eglise toscane recem- 
ment restauree. Fresques du xiv® et du xv® sie- 
cle. 

684. Cannasetti (Ezio). Bagnarola. Vie d'llalia^ 1933, 
p. 845-852, 7 fig. — Villa Malvezzi Campeggi a 
Bagnarola, dans la province de Bologne; la partie 
la plus ancienne date du xvii® si^cleet est d6cor4e 
de fresques de Colonna el d’autres artistes. 

685. Liber vti (A.). Bnonconvento. B. Sene^e, 1933, 
p. 164-176, 3 pL — Bourgade de la valiee de 
FOmbrone. La porte de Sienne, le palais commu- 
nal, les remparts. Publication de textes du xiv® 
siecle. 

686. Pahpaglioeo { Luigi). L’isoia di Capri. Vie Mondo, 
1933, p. 505-524, # pL et 19 fig. — La villa de 


Tib^re, Feglise. le cloitre de la Chartreuse, le pa- 
lais de Barberousse. 

687. Brettagna (Adolfo). Ceccano. Vie d'Kalie^ 
1933, p. 315-319, 5 fig. — La ville, ses palais et 
ses eglises. 

688. Berlam (Arduino). Gnrsola. V7e d^ Italia, 1933, 
p. 881-905, 19 fig. — lie de I’archipel dalmate. 
Les monuments v^nitiens et la Badia francis- 
caine, 

689. Carboned.i (Giovanni). Ricordi di arte ed archeo- 
logia supers ti I i in Felizzano. Alessandria ^ 1932, 
l>. 591-604, 33 fig. — Bourgade de la via Emilia. 
Tour roraaine et tours inedie vales ; plaques de terre 
cuite, origiuaires de Rhodes, restes de FhOpital 
des Chevaliers, vases de pharmacie, peintures 
anouymes du xvi® siecle, grilles en fer forge, me- 
dailles, etc. 

690. Plesner (Johan). Mediaeval Florenline town- 
plans. i]nr}(fres Stockholm^ 1933, p. 114-115. — Le 
plan tie Florenet* d(* 1284. — Florence. Lesquatre 
portes construites a ce moment-1^; le r61e d’Ar- 
iioKo di Cambio. 


691. Albertini (Cesare). Foggia rinasce. Vie d' Italia, 
1933, p. 731-730, 12 fig. — Renaissance de cette 
ville qui fut uue residence de Frederic II, puis fut 
longlemps abandonnee. 

692. Melli (Gaetano), Gonzaga e la sua fiera mille- 
naria. Vie d'Ualia, 1933, p, 707-710, 5 fig. — Les 
monuments de la ville de Gouzagne. 

693. Vandone (Italo). Littoria. Vie d'ltalia, 1933, 
p. 401-416, 18 fig. — Ville r^cemment creee dans 
le.s marais pontins. 

694. Cecchelli (Carlo). La metropoli delF agro pon- 
tino : Littoria. Emporium, 1933, II, p. 248-263, 
18 fig. — La nouvelle ville des niarais pontins. 

695. Gifuni (Giambattista). La lortezza di Llicera. 
Vie ddtalia, 1933, p. 925-932, 7 fig. — Chateau 
fort du xin® siecle. 

696. Relazione della commissione ministeriale sulla 
« manica luuga » del Palazzo Reale di Milano. 
Bollettino, t. XXVT (1933), p. 566-574, 6 fig. — 
Questions d'urbanisme a Milan. 


697. Liberati (A.). 11 convento di Monte-Oliveto 
presso Siena. B. Senese, 1933, p. 235-247, 2 pi. 

Histoire du couvent et description des oeuvres 
d art qu il contient. 


698. Boveri (Margret). Die zoologische Station in 
Neapel. A/Zan/w, 1933, p. 564-576, 14 fig. — Re- 
productions des fresques dont Hans von Mar4es 
decora la station zoologique allemande de Naples 
^ndee par Dohrn, de la plaquette de Dohm par 
Hildebrand et d une mosaique romatne du musee 
de Naples. 


699. Musante (C.). La piazza e la chiesa dei Cava- 
hen a Pisa. Vie d' Italia, 1933, p. 951-956, 7 fig. 
-- Monuments de Pise. Fagade de Vasari (Palais 
etc statue de Cosmel®' par Francavilla, 


70(L Cerlini (Aldo) La prigione di un re di Francia 
Vie d itaha, 1933, p. 751-764, 13 fig. - Le cM- 
teau de Pizzighettone ou Francois fut enferm^ 


e 



_ 47 --- 


T0P06RAPH1E 


apr^ la batailie de Pavie. Reproductions de por- 
traits de Francois I®**, de son armure et d’objets 
offerts h I'Aglise de San Bassano par le roi. 

701. Bianchi (Arturo). II nuovo piano regolatore di 
Roma. Emporium^ 1933, II, p. 223-235, 10 fig, — 
Les agrandissements de Rome. 

702. Giglioli (Giulio Quirino). La via deirimpero a 
Roma. Vie d'luliay 1933, p. 175-184, 12 fig. 

703. Munoz (Antonio). Via delFImpero. Emporium^ 
1933, 11, p. 236-247, 9 fig. — Embellissements de 
Rome. 

704. Roma. Nella terza edizione della Guida del Tou- 
ring. Vie d'lulia, 1933, p. 872-879, 7 fig. 

705. Gerola (Berengario). Un santuario di altri 

tempi in Val Venosta. Vie d^Italia^ 1933, p. 933- 
942, 13 fig. — Le sanctuaire de Saint-Leonard 
dans lebaut Adige. Retable sculpte du xv® siecle, 
vitraux du et ex-voto curieusement ar- 

cbaiques. 

706. Sigma. II colle di Montecchio presso Sarnico. 
Vie d' Italia f 1933, p. 301-306, 6 fig. — Cloitre du 
XV® siecle. 

707. Isnardx (Giuseppe). II Sassoforte in Maremma. 
Vie dlUlia, 1933, p. 823-835, 10 fig. 

708. Morandi (Michele). SciUa. Vie dltalia, 1933, 
p. 609-614, 9 fig. — Petite ville du sud de ITtalie. 

709. Samengo (Odo) Cronache triestine. Un monu- 
mento d'arte cristiana antica. II ripristino trecen- 
tesco della cattedrale di San Giusto. Emporium^ 
1933, I, p. 118-127, 1 pi. et 11 fig. — Restaura- 
tion de cette 6glise de Trieste qui conserve encore 
des traces du capitole romain. Mosalques du 
XU* siecle, fresques du xiv®, et mosaique de Guido 
Cadorin faite apres le retour de Trieste a I’ltalie. 

710. Imberciadori (Ildebrando). Santa Flora neT 500. 
B. Senesey 1933, p. 92-108, 2 pi. — Bourgade des 
environs de Sienne. 

711. PoMPEATi (Arturo). Venezia di ieri e di oggi. 
Vie d' Italia, 1933, p. 21-31, 15 fig. — Gomparai- 
son entre Taspect actuel de Venise et celui d'au- 
trefois (pein lures et gravures de Bellolto, Visen- 
tini, Pi Vidor et Lovisa). 

712. S. Visioni della citta palladiana. Vie Mondo, 
1933, p. 1341-1342, 4 pi. — Monuments de ?i- 

cence. 

Maroc. 

713. Paul-Margueritte f Lucie). L’urbanisme a Rabat. 
Beaux- Arts, 1933, n® 30, p- 1, 2 fig. 

Fays-Bas. I 

714. Kok (A. A.). La conservation des monuments 
bistoriques aux Pays-Bas. Mouseion, n* 21-22 
(1933), p. 154-158, 5 fig. sur 2 pi. — Restauralion 
d'une facade de 1688 a Amsterdam et de la tour 
de la mairie de Monnikendam. 

Portugal. 

715. ZoLi (Corrado). II Portogallo nelT arte, nella 
stoiia, nella vita. Vie Mondo y 1933, p. 909-932, 


j 25 fig. — Ruines roxnaines, eglises et convents 
m6dievaux, tombeaux sculpt4s des rois, etc. 

716. Passos (Carlos de). Lamego en el arte portu- 
gu^s. Boletin, 1933, p. 234-242, 3 pi. — - Princi- 
paux monuments de cette ville portugaise. 

Roumanie. 

717. Mosca (Rodolfo). La Transiivania. Vie Mondo ^ 
1933, p. 571-588, 2t) fig. — Villes, eglises, cos- 
tumes, arts populaires, 

718. Alazard (Jean), Roumanie 1933. Beaux^Arts, 
1933, no 52, p. 1 et 8, 2 fig. — L’eglise Vatra Mol- 
dovitzei et une contruction moderne a Bucarest. 

Russie. 

719. B. M. II Volga. Vie Mondo, 1933, p. 1085-1118, 
34 fig. — Dans rillustratiou de cet artirle, un cer- 
tain nombre de vues sont consacrees a Moscou, 
Kremlin et eglises. 

720. Coleman (Arthur P.). The wooden churches of 
Ruthenia. Art and A,, 1933, p. 137-145, 10 fig. — 
Les eglises de bois de Ruthenie dans lesquelles 
les principes byzantins se melent aux traditions 
gothiques ou baroques. 

Sudde. 

721. Raeckstrom (A,). Kulturgeschichtliche Inven- 
tarisatiou der schwedischen Herrenhofe und ihre 
Bedeutung fiir die Kunstgeschichte. Congres 
Stockholm, 1933, p. 222-220. — Inventaire des 
richesses d art en Suede. Les residences seigneu- 
riales. 

722. Nasstrom (Gustaf), Sven ska tradgaardskonsten. 
Marginalnoiiser i ett praktverk [L’art des jar- 
dins en Suede. Notes en marge d'une ceuvre 
raagnifiquel. Ord och Bild., 1933, p. 17-26, 7 fig. 

723. Bannbebs (Ola). Mimnes kors pa Gotland [Les 
Croix commemoratives de Gotland]. Ymer, 1933, 
p. 365-376, 7 fig, — En ]>ierre et en bois, de 
diverses epoques. 

724. Floderus (Erik). Sigtnna. Ada archaeologica, 
t. I, p. 97-110, 13 fig. — Compte rendu des fouilles 
r^ceutes faites a remplacemenl de la plus ancienne 
ville medievalo de SuMe, sur le lac M6lar. 

725. JoNSSON (G.) et Eckstedt (L). Till kannedomen 
om Stockholms inre struktur ar 1910 [Pour la 
connaissance de la structure interieure de Stock- 
holm en 19001. Ynier, 1932, p. 32-69, 1 pi. et 
12 fig. — Eludfe topographique. 

Suisse. 

726. Kaufmann tRud.). Zur Geschichte der Statistik 
scbvseizerischer Kunstdenkmaler. Indie, sutsse, 
1933, p. 281-288. — L'inventaire des richesses 
d’artde la Suisse. Diflicultes rencoutrees, volumes 
parus, etc. 

727. Blondel (Louis). ChroiHque des d^couvertes 



g£n£ralit£s 




archeologiques dans le canton de Genev^e en 1932. 
Genava^ 1933, p. 27-37, 1 pi. et 3 fig. — I. Epoque 
romaine : degagement d’une partie de la basi- 
lique de la rue Verdaine; d^couverte de pilotis 
revelant une digue a Carouge, restes d'un pont 
romain, debris de tuiles a Piainpalais. II. Epoque 
chretienne : cimeti^re barbare a Meyrin. III. 
Moyen age : murs sous Tancien arsenal et a Ver- 
soix. IV. Du XVI* au xviii® siecle : diverses mai- 
sons, etc. 


Critique d art. 

728. Wanscher (Vilhelm). Art critique as a science, 
Aries, 1. II (1933), p. 275-'311, 7 pl. — La critique 
d’art consideree comme une science. L’auteur 
appuie ses demonstrations sur des oeuvres de 
Leonard, de Raphael et de Skovgaard. 

729. Venturi (Lionello). Sur quelques problemes 
acluels de la critique d’art. CongrH Stockholm, 
1933, p. 247-248. 

730. Schaub-Kogh (Emile). Fondement philoso- 
phique et necessite de la critique d’art (L’evolu- 
tion, du sentiment a la technique pure). Congrks 
Stockholm, 1933, p. 248-249. 

731. Luzzatto (Guido Lodovico). Essenza e fonzione 
della critica d’arte. Congrks Stockholm, 1933, 
p. 249-2.50. 

732. Randall-MacIver (David). Archaeology as a 
science. Antiquity, 1933, p. 5-20. — Theorie con- 
cernant rarcheologie. 

733. Ferri (Silvio), Quesiti della scienza archeolo- 
gica nelFora presente. Hisloria, 1933, p. 173-184. 
— Generalites concernant Farcheologie et I’union 
necessaire qu’elle doit avoir avec la philologie. 

734. Jones (Gwilym Price). Modern English art cri- 
ticism. Congres Stockholm, 1933, p. 246-247. — 
Mediocrite de la critique d’art anglaise contempo- 
raine. 

735. Tea (Eva). La critica d’arte neoscolastica in 
Italia, con speziale riguardo alle nuove tendenze, 
Congres Stockholm, 1933, p. 252. 

736. CouTO (Joao). La critique d’art au Portugal. 
Essai historique. Congrks Stockholm, 1933, p. 251. 

737. Rainov (Nicolai). Les conditions actuelles el les 
idees directrices de la critique d'art en Bulgarie. 
Congres Stockholm, 1933, p. 251-252. 

738. Mornand (Pierre). Homo mensura rerum. Le 
traite de la proportion naturelle et artificielle des 
choses par Jean-Pol Lomazzo, peintre milanais. 
Toulouse 1649. Formes, n® XXXI (1933), p. 351- 
352, 6 fig. — Traduction frangaise d’un traite 
d’esthetique ecrit a la fin du xvi® siecle par ce 
peintre italien, neveu de Gaudenzio Ferrari qui, 
aveugle a 33 ans, de peintre devint poete. 

739. Andrup (Otto). Noter vedrdrende Karel van 
Manders biografi. [Notes concernant la biographic 
de Karel van Mander]. Kiinstniuseels Aarsskrift, 
1932, p. 104-140, 18 fig. 

740. Reau (Louis). Correspondance artistique de 
Grimm avec Catherine 11. Arch, art fr., t. XVII 
(1931-32), p. 1-206."— De 1774 a 1796. Document 


de premier ordre sur I’art frangais de I’epoque 
Louis XVL La publication des letlres est suivie 
d un index des noms propres et d*un index des 
oeuvres d art citees. 

741. Adler (L.). Sulpiz Boisseree und der Dom zu 
Koln. Atlantis, 1933, p. 509-512, 3 fig. — Le role 
de Boisseree dans This Loire de I’achevement de 
la calh^drale de Cologne. Beproduction de litho- 
graphies. 

742. Roger-Marx (Claude). Les Goncoiirt, artistes et 

estheticiens. Beaux-Arts, 1933, 4^7, p. 1, I fig. — 

Publication d’une etude panic en 1895, oii est 
faite I'analyse du temperament particulier de 
cbacun des Goncourt. Reproduction d une aqua- 
relle de Jules. 

743. Reizov (B.). Stendhal ob iskoustve. [Stendhal 
sur Fart], hkoustvo, n® 3 (1933), p. 55-^, I fig. — 
Stendhal comme philosophe d’art et precurseur- 
theoricien de la peinture romantique. 

744. Hempel (Eberhard). Karl Woermann. (f 4 Fe- 
bruar 1933). Z. f. Kunslgeschile, 1933, p. 209- 
212,^ — Mort d 90 ans de ce pionnier de I’histoire 
de Fart. 


745. Cagnat (Rene). Notice sur la vie et les travanx 

de Salomon Reinach. Inscriptions, 1933. p. 447- 
460. ‘ 

746. PoTTiER (Edmond). Salomon Reinach. /?. Ar- 
ch^oL, 1932, II, p. 137-154, 1 fig. 

747. SizERANNE (Robert de La). Lettres de Florence. 
n. Deux-Mondes, 1933, IV, p. 776-804. — Publica- 
tion de lettres remontant a 1905. 

748. M. Georges Hulin de Loo, critique d’art. Ac. 
des Beaux-Arts, 1933, p. 62-63. — Historien de 
1 art beige elii correspondant de FAcademie. 

749. A. Kingsley Porter. Fogg art 3/., t. Ill, (1933), 
p. 2-5. Les travaux de cet archeologue ame- 
ricain. 


750. Aubert (Marcel). A. Kingsley Porter(1883-!933). 
B. Arch4ol., 1933, II, p, 326-328. — Detail de ses 
travaux archeologiques, 

<51. Luzzatto (Guido Lodovico) Gli scritti d’arte di 
Max Liebermann. Arte, 1933, p. 284-295. 

752. Woodruff , Helen M.}. The Index of Christian 
University. Congres Stockholm, 
1953, p. <,21-222. — Commence en 1916. Indication 
sur Ja fa^on dont il est realise. 


i53. Henkel (M. D.). Overzicht der Litteratmir be- 
tre leude Nederlaiidsche Kunst, Nederland. Oud- 
Holland, 1933, p. 231-239, 12 fig. - Compte rendu 
du TOlume de M. Woutcr Nijhoff sur la gravure 
sur bois holiandaise de 1500 a 1550. 


TVT ^vcrzicmaer i^itteratnur hetrelfendt 

Nederlandsche Kunst. Duitschland. Oud-HoUand 
1933, p. 133-144 et 179-192, 5 fig. — Travaux 
aliemands concernant Fart des Pays-Bas, 


^55. Briere-Misme (Clotilde). Overzicht der Littera- 
^ur betreffende Nederlandsche Kunst. Frankrijk. 
Oud-llolland, 1933, p. 34-48. — L’auteur passe en 
revue les livres et articles parus en France con- 
ceriiant Fart des Pays-Bas, du aout 1929 au 


- 49 


ENSEIGNEMENT 


I*** janvier 1932, ranges par ordre chronologique 
de s 11 jets. 

75G. Madsen (Karl). Ny dansk Kunsthistorisk litte- 
ratur [Les nouveaux iivres danois sur Thistoire 
deTart]. TiUkaereriy 1933, I, p. 203-221, 11 fig. 

757. Janicaud (G.), Daybas (Maurice) et Lacrocq 
(Louis), Les etudes scientifiques, archeologiques 
et historiques dans la Creuse. Mem. Creuse, fasci- 
cule du centenaire (1932], p. 130-184. — Archeo- 
logie, epoque barbare et moyen age. Histoire de 
rartapartir de la Renaissance. Hisioire. Folklore. 

758. Dard (Charles). Les lettres el les arts a Tour- 
nus. B. Tournus^ t. XXXI (1931), p. 17-64. — 
Bibliographic des oeuvres des moines de Tournus, 
du XI® au xvm® siecle. 

759. Guenne (Jacques). Renoir et Poussin, Art viv.j 
1933, p. 391. — A propos des Iivres de Claude 
Roger-Marx et de Marthe de Fels. 

760. Eberlein (Kurt Karl). Zur Geschichte des Kunst- 
marktes, Mittelalter, Renaissance, Barock. Pan- 
theon, 1933, I, p. 5-16, 83-84 et 150-151. — Con- 
tribution a riiistoire du commerce des oeuvres 
d’art. 

761. Boucher (Frangois). Comment utiliser les 
archives des Compagnies d'assurances pour la 
recherche des oeuvres d’art detruites. Congr^s 
Stockholm, 1933, p. 258-259. — Desiderata, 

Congres et Instituts. 

762. Heydenreich (L. II.). Allgemeines der XIII 
internalionalen Kongress furKunstwissenschaft in 
Stockholm. Z, f. Kunstgeschichle, 1933, p. 410-414. 

763. Venturi (Lionello). 11 congress© di storia delF 
arte a Stoccolma. Arte, 1933, p. 493-495. 

764. Alazard (Jean). Le XIII® Congres d’histoire de 
Fart. Beaux- Arts, 1933, n° 38, p. 1-2, 2 fig. 

765. Babelon (Jean), Le XIII® Congres d’histoire de 
Fart. Beaux- Arts, 1933, n® 37, p. 1, 2 fig. 

766. VicYK (Jadwiga). Le XIII® Congres interna- 
tional de Fhistoire de Fart, Stockholm 1933. Art 
viv., 1933, p. 411. 

767. CoviLLE (Alfred). Le Congres, le comite inter- 
national et le comite national des sciences hislo- 
riques. Le Congres de Varsovie. Inscriptions, 1933, 
p. 76-82. 

768. Brunon Guardia (G.). Reunion d’architectes a 
Milan. Beaux- Arts, 1933, n® 40, p. 3, 1 fig. — Con- 
gres international. 

769. PoTTiER (Edmond). Rapport sur les Iravaux de 
Fecole frangaise d'Athenes durant Fannee 1931- 
1932. Inscriptions, 1933, p. 96-104. — Fouilles a 
Mallia, Thasos et Philippes. Voyages, missions et 
publications. 

770. British school at Athens. Br. School Athens, t. 
XXXI (1930-31), p. 231-232. — Buts et reglements. 

771. Merli.n f Alfred). Rapport sur les trayaux de 
Fecole frangaise de Rome durant 1 annee 1931- 
1932. Inscriptions, 1933, p. 104-116. — Compte 
rendu des diff^rents memoires ; le seul qui inte- 


resse Farcheologie est celui deM. Marrou sur les 
Monuments funeraires remains relatifs a la vie 
intellectuelle. 11 y etudie diverses representations 
evoquant la vie de Fesprit, pour la plupart des 
sarcophages du iii® siecle apres J.-C. 

772. Madaule (Jacques). L’ecole frangaise de Rome. 
Formes, n° XXXII (1933), p. 370-371. 

773. PoTTiER (Edmond). Rapport sur les travaux de 
Fecole archeologique de Jerusalem. Inscriptions, 
1933, p. 50-55. — Cours et conferences, excur- 
sions, etc. Analyse du memoire de I’abbe Robert 
sur le Musee archeologique de Palestine. 

774. Michon (Etienne). Rapport sur Je concours des 
aiitiquites natiouales. Inscriptions, 1933, p. 205- 
212. — Parmi les travaux recompenses, theses de 
M. Croze t u L'art roman en Berry » et « L’ Abba ye 
de Noirlac et Farchitecture cistercienne en Berry », 
et travaux de M. Lizop sur Comminges et Couse- 
rans, ou une grande importance est donnee a 
la partie archeologique. 

Enseignement. 

775. Ecole du Louvre. 1933-1934, B. Mtisees, 1933, p. 
113-136, 24 fig. — Activiie de Fecole et resume 
des theses soutenues (Fanalyse des theses est 
donnee aux differeiites rubriques). 

776. Ph. D. A Fecole du Louvre. Beaux- Arts, 1933, 
n° 1, p. 5, 

777. Niki (Elly). La collection de moulages deFIns- 
titut d’art et d’archeologie de Paris. Mouseion, 
n® 9i-t’2 (1933), p. 234-239, 5 fig. sur 3 pi. — On 
pent y suivre toute 1‘histoire de la sculpture 
grecque. 

778. Gueguen (Pierre). Dessins d’enfants. Arts 
graph., n® 34 (1933), p. 46, 21 fig. dont 10 en cou- 
leurs sur 3 pi. 

779. Stroembom (Sixten). L’Mucation populaire au 
Musee National de Stockholm. Mouseion, n® 21-22 
(1933), p. 77-97. — Efforts entrepris en Suede 
dans le domaine de Fenseignement des beaux- 
arts. 

780. Cheronnet (Louis). L’art graphique a Fecole 
americaine des Beaux-Arts de F'ontainebleau. 
Ar/s graph., n® 32 (1932), p. 52-53, 8 fig. — Ini- 
tiation a Fart graphique fraugais d’etudiants 
americains. 

781. Coffin (William Sloane). The role of the^ 
Metropolitan Museum of Art in the educational 
system of New York City. iVeiu York, 1933, p. 
150-152. 

782. On the contemplation of art in the making. 
Minneapolis, 1933, p. 106-111, 5 fig. — Exposi- 
tion d'oeuvres des eleves de Fecole d’art. 

783. F. H. T. The educational program. Worcester, 
1933, p. 27-32, 3 fig. — L’enseignement de Fart 
et de Fhistoire de Fart au musee de Worcester. 

784. Chamberlain (Marion). Saturday morning in 

the Museum. Cincinnati, 1933, p. 79-84, 9 fig. — 
Travaux d’enfants. * 


7 



SfiMiliLIfiS 


— 56 - 


At% populaire. 

Generaliies. 

785. Tzigara-Samurcas (A1.). Considerations gene- 
rales sur les musees d’art paysan. Congr^s 
Stockholm, 1933, p. 220. — Distinction enlre les 
musees d’art paysan et ceux d art populaire. 

786. Sghwietebing (J.). L’aspect semasiologique de 
Tart populaire et la museographie. Mouseion, 
n® 21-22 (1933), p. 98-111. — Recherche de ce 
qui fait I’essence de I'art populaire. 

787. Stegh (V. V.). Ruslikalisierung als Faktor der 
Stilen twickelung. Congrr^s S/oc/cAo/ni, 1933, p.2i0- 
213. ~ L'importance de Telenient rustique dans 
revolution de Tart a toutes les epoques. 

788. Rubinstein (Assja). Exposition d’art populaire. 

Beaux-Arts, 1933, 26, p. 4, 1 fig. -—La collec- 

tion Duchartre. Reproduction d'upo icone peinte 
sur verre a Brasor au xix® siecle. 

789. Selz (Jean). LeS mouchoirs illustres. Arts 
graph., n° 32 (1932), p. 19-26 et 62-64, 15 fig. — 
Etude detaillee des mouchoirs a sujets historiques, 
geographiques ou d'actualite. Les fabriques et les 
graveurs. Les precedes, gravure sur bois, sur 
cuivre, sur pierreou sur caoutchouc, par planches 
ou par rouleaux, par reserve ou par rongeants. 
De la fin du xvir siecle a nos jours. 

790. A sporting event handkerchief. Connoisseur, 
1933, II, p. 200-210, 1 fig. — Mouchoir du debut 
du XIX® siecle avec une representation de courses 
de chevaux (gravure sur cuivre). 

79L Fl^schmann (Benno). Das kleine Andachtsbild 
in der volksliimlichen Graphik. Kunstwanderer, 
aout-sept. 1933, p. 37-39, 3 fig. — Images de 
piete populaires. Reproductions de gravures du 
xv® siecle et d’une gravure de J. Peheim d’apres 
F.-A, Maulbertsch. 

792, Selz < Jean). Les pa piers dentelle. Arts graph. ^ 
n® 29 (1932), p. 15-19, 1 pi. et 13 fig. — Art popu- 
laire du xix^ siecle. 

793. Selz (Jean). Papiers d’agrumes. Ar/s graph., 
n° 28 (1932), p. 39-40, 25 fig. — Vignettes qui 
decorent les papiers qui enveloppent les oranges 
ou les mandarines. Art populaire espagnol, sici- 
lien, americain du sud, etc, 

Voir aussi les n®* 17 et 5175. 


794. « Springe rle » aus Heidelberg. AllaptU, 1933, 
p. 767, 2 fig, — Art populaire de i’epoque ba- 
roque. Biscuits de Noel, representant des per- 
sonnages de la cour de Charles-Philippe de Pala- 
tinat (1716-1742). 

795. Die Zeichen des deutschen Handwerks. Atlan- 
tis, 1933, p. 58^588, 12 fig. — Enseignes alle- 
mandes du xvui® et du xix® siecle. 

796. GnoBBR (Karl), Alte deutsche Christkindchen. 
Atlantis, 1933, p. 720-724, 14 fig. - Art populaire 
allemand du xvm® l;t du xix® sieele. 


T97, IssLEiB (Hugo). Strohdach und Faehwerk. 
Atlantis, 1933, p. 402-407, 15 fig. — Contribution 
a Thistoire de la rp^ison de paysans en Allp- 
magne dq Nord. 

798. Retzlaff (Hans). Osterbrauche in der wendi- 
seben l.ausitz. Atlantis, 1933, p. 428-451, 6 fig. — 
Art populaire des Wendes de Lusace. Decora- 
tion des oeufs de Pacpies. 

799. Kohler (Werner). Heimatarbeit im Eragebirge. 
Atlantis, 1933, p, 263-265, 10 fig. — Art popu- 
laire de FErzgebirge. Figurines et animaux de 
bois. 

800. KoHLEp (Werner). Fastnacht im Werdenfelser 
Land. Atlantis. 1933, p. 70-75, 8 fig. -- Masques 
du sud de la Baviere, 

Autriche. 

801. SciiwABiK (Aiirel). Das Imster Schemenlaufen. 
Atlantis, 1933, p. 76-83, 11 fig. — Masques et 
costumes du Tyrol. 

Belgique. 

802. Ravez (Walter). Le musee de folklore de 
Xouriiai. /?. beige d'arch., t, 1{{ (1933), p, 250-?51. 

803. Crick (Lucien). Uu drapelet de pelerinage 
inconnu. B. AIus4es Bruxelles, 1933, p. 43*45, 
3 fig. — Vignette du milieu du xix® siecle (eglise 
N.-D. de la Chapelle a Bruxelles). 

Canada. 

804. Bebj (Oscar A.). The handicraft renaissance 
in Quebec. Canadian J., t. VII (1933), p. 142-149, 
11 fig. — Arts populaires au Canada; la renais- 
sance du iissage. 

805. Barbeau (Marius). The tree of dreams. Cana- 
dian J., t. VII (1933), p. 249.260, 20 fig. Conte 
de Noel en rapport avec le sanctuaire canadien 
de N.-D. de Lorette. Article illustre d'oeuvres 
populaires religieuses du Canada, datantdu debut 
de Fpecupation franpaise (hois sculptps, brode- 
ries, orfevreries). 

Etats-Unis. 

806. The Americain folk art exhibition. Bh. Island, 
1933, p. 45-46, 1 fig. — Exposition dart populaire 
americain, de 1750 a 1900. Reproduction d’une 
peinture sur velours du xix® siecle. 

France. 

807. Cogniat (Raymond). Vieilles images de France. 
Beaux- Arts, 1933, n* 48, p. 3, 2 fig. 

808. Duchartre (P. L.). Beaux-Arls expose une col- 
lection unique de vieilles images franpaises. 
Beaux- Arts, 1933. n® 47, p. 1 et 8, 3 fig. — La 
collection Widhoplf^ images du xvin® et du xix® 
siecle. 

809. Selz (Jean). Les etiquettes de parfumerie et 
de liqueurs sous la Restauration et k lApoque 
Louis-Philippe. Arts graph., n® 34 (1933), p. 41- 
47, 88 fig. 


A|lqm£igne 



— 51 


ART mULAlRB 


810. Rene-Jean. L'art populaire et la Fete-Dieu a 
Chartres. Beaux-Arts^ 1933, n«> 26, p. 1, 2 fig. — 
Tapis en sable, en sciure, en feuiiles eleii petaies 
de roses; fait d'apresun modele transmis d’annee 
en ann^e. 

Voir aussi le n® 108. 

Grande-Bretagne. 

811. Wight (M.). The traditional Welsh love-spoon. 
Apollo, 1933, II, p. 377-3B0, 7 fig. — Cuilleres 
de forme parliculi^re du Fays de Galles. 

812. Brooke (I. R. I.). British hemslojd. Form, 1933, 
pi 25-38, 15 fig. — Les travaux manuels britan- 
niques, fails en Angleterre, avec des produits 
anglais. Tressage, decoupage du bois et tissage. 

Grace . 

813. G. T. Four embroideries from the Greek islands. 
Boston, 1933, p. 84-88, 6 fig. — Broderies du 
XVIII* sifecle, provenant de Skyros. 

Hongrie. 

814. Retzlaff (Hans). Das Neheneinander der 
Volker in der Zips. Atlantis, 1933, p. 470-476, 
11 fig. — Costumes allemands et slovaques dans 
le comitat de Zips (llongrie sOplentrionale). 

Italic. 

815. PiNCHETTi (A.), La pietra ollare nella Valtel- 
lina e sue applicazioni iiel campo delLarte. Vie 
d'ltalia, 1933, p. 276-278, 6 fig. — Objets varies 
en pierre ollaire, fabriques dans la Valteline. 

Norvdge. 

Voir les n*® 20 et 438. 


Pologne. 

816. Werten (Marya). The art of Poland. Brooklyn, 
1933, p. 77-83, 4 fig, — Exposition d’art popu- 
laire polonais au musee de Brooklyn. 

Roamanie, 

817. Au musee d’ethnographie. Une section d’art 
populaire roumain. Beaux-Arts, 1933, n° 51, p. 6, 
1 fig. — Reproduction d une tele de Christ, pein- 
ture sous verre. 

818. Eingeritzte Zeichnungen auf rumanischen Holz- 
kreuzeii. Atlantis, 1933, p. 168, 3 fig. — Dessins 
graves sur des croix de bhetnins en Roumanie. 

Voir aussi le n® 717. 

Suede. 

819. R^au (Louis). Peintures rustiques de Dale- 
carlie. Beaux-Arts, 1933, n° 42, p. 6, 1 fig. — 
Exposition d art paysan de Dal6carlie a Stockholm. 
Peiiitiu es executees sur toile ou sur carton pen- 
dant la premiere moitie du xix® siecle. 

820. Erixon (Sigurd). La peinture rustique en 
Suede. Congrhs Stockholm, 1933, p. 208-210. — 
L’epoque de fioraison de la peinture de paysage, 
du milieu du xviii* siecle au milieu du xix®. Ce 
sont des peintures sur etoffe. 

821. Friberg (AlgotL Norra Smaalands fornminnes- 
forenings kulturhistoriska Museum. [Le Musee 
ethnographique de la Societe pour les recherches 
des souvenirs anciens de la province du Smaa- 
land septentrional]. Tidskr. f. Hembyg., 1933, 
n° 2, p. 9-20, 9 fig, — Ce Musee avec ses bali- 
ments en plein air est un document de I’art popu- 
laire de Jonkoping. 

822. Dessau (T\ TL ■ *1 ';■] ':i- firmtid. I Aiiled- 

ning af to N-c. er:.! oi i ■:-■■■ [L’avenir des 

travaux manuels fails de produits du pays. A 
propos de deux expositions en Novembre]. Form, 
1933, p. 39-44, 11 fig. 



PRfiHlSTOIBE 


— 5* — 


PREHISTOIRE 


G^neralitesc 

823. Bosch Gimpera (P.). Relations prehistoriques 
enlre Flrlande et Touest de la Peninsule ibe- 
rique. Prehistoire, t. II, p. 195-250, 48 fig. — Ces 
relations, facilitees par ies courants maritimes, 
sent constatees depuis TEneolitbique. M. Bosch 
Gimpera s occupe surtout ici du Portugal et arrive 
a des conclusions importanles permettant de 
placer la civilisation de FAlgarve, caract6risee 
par ies tombes a coupole d’Alcalar, post^rieure- 
ment a TEneolitbique, au debut de Page du 
bronze. Cette elude est importante aussi pour 
I’histoirede I’lrlande, dontla civilisation d’origine 
bretonne doit probablement beaucoup a la p6nin- 
sule Iberique et qui a son tour a etendu son 
influence sur une partie de la Grande-Bretagnc 
et de la France. 

824. Boethius (Gerda). Problems of the Nordic hall 
and prae-Christian temple-buildings. Congres 
Stockholm f 1933, p. 63-65. — Le hall nordique 
ne derive pas du megaron mycenien comme on 
Ta cru longtemps. Ce type semble n’apparaitre 
en Scandinavie qu’a Tepoque des Vikings. Des- 
cription des granges en hois de F^ge du -fer 
dont le type s’est conserve dans les eglises dites 
« stav » avec d'autres traits dus aux temples 
Carres celliques. (Temple d’Upsala et 6glise 
S. Maria a Lund). 

825. H. K. Neue Stationen eiszeitlicher Kunst. Ipek. 
1932-33, p. 124-126, 10 fig. — Decouvertes 
recentes dans le domaine de la prehistoire . 
Rejproductions de trouvailles faites a la grotle de 
Knie pres de Dobrilz, a Malta en Siberie, a 
Gagarino en Russie et a Cova del Parpallo pr^s 
de Valence. 

Voir aussi le n® 1017. 

826. Richthofen (Boiko von). Zum Stand der Arbei- 
ten liber neuzeitliche Kleinbauten vorgeschicht- 
iich-mittelmeerlandischer Art und die Urheimat 
der Hamilen. Praehisl. Z., 1932, p. 45-69. — A 
propqs des hultes rondes du pays basque, consi- 
derations sur les civilisations i^rehistoriques medi- 
terraneennes. 

827. Hemp (W. J.). Rock-cut tombs in Mal- 

lorca, and near Arles in Provence. Antiq. 7., 
1933, p. 33-47, 13 fig. — Complement et recti- 
fications apportees a un precedent article (voir 
Uepertoire 1927, 355) qui concernait les 

chambres funeraires tnill^es dans le roc de la 
region mediterraneenne (epoque n^oliUuque ou 
Sge du cuivre). 

828. Henry (Frangoise). Emailleurs d’Occident. 
Prehistoire, 1933, p. 65-146, 2 pi et 46 fig. 
Esquisse de Fhistoxre des ateliers d'Occident 
auxquels Piiilostrate de Lemnos qui viva it a 
Rome au iii® sieclelle notre ere, atiribue la fabri- 


cation de Femail. Apres quelques indications 
techniques, Mile Henry suit les progres de cet 
art de Femail depuis Fepoque de la Tene jus- 
qu’aux mosai’stes mosans et aux emailleurs 
anglais qui vivaient a Fepoque de Philostrate, 
indiquant les differences de technique et d’in- 
fluences qui les separent, jusqu’au moment ou 
commencent a se coiistituer les ateliers harbares. 

829. Jazdzewski (Konrad'. Zusarnmenfassendor 
Ueberblick fiber die TrichterbecherkuUur. Prae- 
hist. Z., 1932, p. 77-109, 12 fig. — Coup d'oeil gene- 
ral sur une civilisation neolithique qui a cn son 
siege en Danemark, en Hollande, en Allemagnc 
du Nord et en Pologne. Differents types de cera- 
mique. 

830. Arbmann (Holger). Zur Geschichte der Nor- 
tyckener Axte. Praehisl. Z., t. XXIV (1933). p. 3- 
21, 14 fig. — Reclierches sur Forigine d’un type 
de liache trouve en Prusse orientale, Pologne, 
Lithuanie, Pomeranie, Biandebourg, Mecklem- 
bourg, Holstein, Danemark et Suede. 

831 Neuville (Henri). Megalithes abyssins et niega- 
lithes indiens. Reinarques sur Fin terpreta lion de 
leurs details. Anthrop., 1932, p. 497-523, 10 fig. — 
Les conclusions de Fauteur sont que les monu- 
ments de 1 Eihiopie meridionale n'ont pas de 
coinmunaute d origine avec ceux de FAssam. 

832. IIuLME (E. Wyndham) et S.\irTff (Reginald A.]. 
Currency Lars and W’a ter-clocks . Antiquity , 
1933. p. 61-72, 9 fig. — Polemique entre ces 
deux savants au sujet de svsleme de poids et 
mesure a 1 %e du fer. 

Voir aussi les n<>s 17, 58, 65, H7, 153, 274, 395 et 


Pouilles et Decouvertes en Europe. 


Allemagne. 

833. Biek (Gustavj. Altsteinzeitkulturen am VogeF 

7 ? LonlaL ( Wiirltemberg) 

Ipek, I93,.-33, p, 1-26, 12 fig. sur 2 pi. — Rested 
qui 'vont de I .\cheuleen au Neolithique. Sculp- 
tures d aiiimaux en ivoire. 

834. Riek (Gustav). Deutschlands altesfer Plaslik 
Schatz. Allanlis. 1933, p. 62-64 , 9 6^. - Sculp 
tures aunguaciennes liouvees au Vogelherc 
(c eva , mammoutli. pan there, ours, renne, lion 
bison et figure liuniaine). 

83o. Riek (Gustav). Les civilisations paleoiithiquej 
du Vogelherd, pres de Stetten-ob-Lontal. (Wur 
tembeig). Prehistoire. t. II, p. 149-181, 2 pi. el 
. , , ‘■^apoi'laute serie de sculptures sui 
ivoire (sene d’animaux; dataut de I’Aurignacien, 

836. Petehs (E.) et Toepfeu (V.). Der Abscbluss dei 


*» 


f 



- 53 — 


Grabungen am Peterfels bei Engen im badischen 
Hegau. PrsLehist. Z., 1932, p. 155499, 17 fig, — 
Fin des fouilles de cette station magdalenienne. 
(Voir Repertoire, 1930, n® 495). 

837. Kutsch (F.). Altsteinzeitliche Schnitzerei aus 
Steed en a. d. Labn. Ipek, 1932-33, p. 30-39, 1 fig. 
— Fragment de sculpture depoque magdale- 
nienne. 

838. Kohler (Werner). Die a Venus » von Bautzen, 
Atlantis, 1933, p. 384, 1 fig. — Gravure prehis- 
toriqiie au musee de Bautzen. 

839. Gummkl (Hans) . Drei Steiiizeitgefasse. Ipek, 
1932-33, p. 127-129, 5 fig. sur 1 pi. — Ceramique 
n4olithique aux environs d’Osnabruck. 

840. Engel (Carl). Die ostpreussischen Megalith- 
graber. Fornvannen, 1933, p, 85-90, 3 fig. 

841. Kern (Josef). Die Kalenderschale vou Leitme- 
ritz. Ipek, 1932-33, p. 72-80, 0 fig. sur 1 pi. — 
Etude d’une coupe avec figuration d’un calen- 
drier; elle date de 3000 ans environ av, J.-C. et 
recule de 1.500 ans environ la connaissance du 
calendrier pour les Indo-Germains (La coupe de 
Hadersleben en effet, qui porte une representa- 
tion du meme ordre, ne date que de 1500 av. J,-C. 
environ). 

842. Rossius (Karl Otto). Die sogenanuten F4ahlbau- 
ten Ostpreussens. Praehist, Z., t. XXIV (1933), 
p. 22-95, 2G fig. — Etude d'ensemble, avec biblio- 
graphie des stations prehistoriques de Prusse 
orieiitale qui ont ete consideres comme des sta- 
tions elevees sur pilotis. Reproductions d'objets 
varies (ceramique, os, pierre). 

843. Kunkel (O.). Tierzeiclinungen auf Jungbronze- 
fruheisenzeitlicher Keramik in Pommern. Ij)ek, 
193i-33, p. 103-105, 2 fig. — Etude de deux des- 
sins d’animaux qui se trouvent sur des fragments 
de ceramique de la fin de Pepoque.du bronze ou 
du debut de celie du fer trouves en Pomeramie 
(Musee de Stettin). 

844. Kruger (Franz). Die Tonware der jungeren 
Bronzezeit im Bardengau, Praehist. Z., 1932, 
p. 212-237. 9 fig. — Ceramique de Page du bronze 
trouvee dans la region de Luneburg. 

845. Reieferscueid (Heinrich). Ein germanisches 
Griffzungenschwert gef unden in der Elde. Prae- 
hist, Z,, 1932, p, 283, 1 fig. — Epee de Pepoque 
de Hallstadt. 

846. Steiner (P.). Spathallstatlzeitliche Brandbe- 
stattung. Trierer Z„ 1933, p. 28-32, 2 fig. — 
Tombes de Page du fer. Reproductions de pote- 
ries. 

847. Langenheim (Kurt). Ein Ganggrabfund aus 
Schleswig-Holstein im Museum Berlin. Praehist, 
Z., 1932, p. 200-211, 5 fig. — Remarques sur des 
fragments de poteries de diverses epoques trou- 
vees a Pexterieur d’une allee funeraire de Pepoque 
de la pierre et depos^es depuis les fouilles de 1888 
au Mus^e de Berlin. 

848. Kersten (Walter). Der Beginn der La-Tene- 
Zeit in Nordostbayern. Praehist. Z., t. XXI \ 
(1933), p. 96-174, 13 fig. — Etude des debuts de 


EUROPE 

la periode de La Tene dans la Baviere septentrio- 
nale. 

849. Behm (Gunter), Ein kaiserzeitliches Brandgru- 
bengrab bei Pessin (Kreis Westhavelland). Prae- 
hist. Z.y 1932, p, 261-262, 1 fig. — Fibules, ai- 
guilles, couleau, trouNes dans une tombe d^epoque 
romaine. 

850. Eggers (Hans JiirgeiPj. Ein fruhkaiserzeitliclier 
Grabfund vou Poggendorf, Kreis Grimmen, Vor- 
pommern. Praehist. Z., 1932, p. 248-260, 8 fig. — 
Etude de divers objets de bronze d epoque ro- 
maine, coupe, casserole, miroir, ciseaux, couteau, 
aiguille (Musee de Berlin). 

851. Baum (Julius). Drei vorchristlicbe Bildsteine 
des Stuttgarter Museums. Contjres Stockholm, 
1933, p. 53-55. — Le musee de Stuttgart possede 
trois pierres-statues. trouvees pres de Schwarz- 
wald, qui occupent une place intermediaire entie 
les menhirs de 1 ag^ du bronze eties pierres-statues 
germaniques ou slaves des premiers siecles de 
notre ere. 

Autriche. 

852. WiLLVONSEUER (Kurt'. Zwerndorf an der March. 
Ein neuer ur-und friihgeschichtlicber Fiuulort in 
Niederosterreich. Mitt. ^Vien, 1933, p. 17-27, 
2 pi. et 2 fig. — Objets en pienv, en terre cuite 
et en cuivre (ages de la pierre, du bronze et du 
fer). 

853. Mohr (H.). Eine RUzzeichnung und andere 
Hohlenfunde aus Steinhaus am Seminering. Mitt. 
Anlhrop., 1933, p. 371-375. 2 fig. sur 1 pi. — Gra- 
vure sur pierre (animal assez diffic dement iden- 
tifiable, probablement un renne). 

854. Nischer-Falkenhof (Leonore). Bronzeschwerter 
aus Osterreich ob und unter der Enns und dem 
Lande Salzburg. Mitt. Anthrop., 1933, p. 1-16, 
2 pi. et 19 fig — Etude d'ensemble concernaut 
les epees de bronze trouvees dans la region de 
I'Enns et de Saizbourg. 

855. The treasures of Carniola. Apollo, 1933, II, 
p. 347-349, 2 fig. — Vente a New York. Repro- 
ductions d une situle de 60(» environ av. J.-C. et 
d’uii casque posterieur d’uiie cenlaine d’ann^es. 

856. The Carniola treasure. Art and A., 1933, p. 319- 
320, 6 fig. — Mii>e en vente des 20.0o0 objets 
trouves dans les lombes de Hallstatt et de locali- 
tes voibines; ils donnenl une vue d'ensemble de 
cette premiere ptnlode de i’age du fer * vjii«-iv« sie- 
cios). 

857. Beninger (Eduard) et Amschler , Wolfgang). Der 
Bronzestier aus der Bvciskala-Hohle und die IT- 
rindplastiken von Hallstatt. Ipek, 1932-33, p. 89- 
99, 15 fig. sur 3 pi — Comparaison entre un tau- 
reau de bronze trouvd eu Mora vie et les figurines 
d’animaux provenant de Hallstadt. li doit dater 
de la fin de la meme epoque. Usage et origine de 
ces figurines. 

858. Lebzelter (Viktor). Die hallstattzeitliche Sied- 
lung auf dem Stein berge bci Ernsibrunn. Milt. 
Anthrop., 1033, p. 108-125, 16 fig, — Debris de 
ceramiques et d objet en os%le I’epoque du fer. 


4 



PRllfilSTOIRE 


— 54 - 


859. HeLl (Martin). Ein Brandg*rab der Mittellaterte- 
zeit aus Maxgian bei Salzburg. Mitt. Anth^op., 
1933, p. 28-33, 1 fig. — Tombe a incineration; 
objets en cuivre, en verre, en ceramique. 

BalkAns. 

860. DuMiTRESctj (Vladimir). Ceramica pictata eneo- 
Htica din sud-estul Eutopei. [Ceramique peinte 
en^olithique du Sud-Est europeen], Bnlelinul, 
1931, p. 70-77, 6 fig. — Etude des types qui dis- 
tinguent les trois regions de cette ceramique en 
Roumanie. Rapports avec TUkrairi^ et pdr dela 
avec la Mesopotamie. 

861. DuMitrescu (Vladimir). La plastique atithropo- 
morphe en argile de ia civilisation eneolithique 
balkaho-danubienne de type gumelnita. Ipek, 
1932-33, p. 49-72, 33 fig. sur 4 pi. — Eludes detail- 
l6es des differentes cat^gbries de ces statuettes 
feminines, et representant Cybele-Astartd ou la 
Grande-Mere. Rapports eatre les idoles dans 
TAsie anterieure et celles du Sud-Est de FEurope. 

862. Heurtley (W. a.). Armenochori. Br, School 
Athens, t. XXXI (1930-31), p. 187-188. — Site de 
la Macedoine occidentale ou Fon a trouve deux 
etablissements du debut de Fage du bronze (2500- 
200) av. J.-C.), avec traces d'une occupation neo- 
lithique. 

863. VuLPE (Radu). Bronzefunde aus Nord-Albanien. 
Praehist. Z., 1933, p. 132-145, 12 fig. — Flaches 
de bronze trouvees en Albanie. L’auteur les es- 
time d’origiue orientale, en rapport avec la venue 
des Pheniciens a la cote de Flllyrie. 

864. Jenny (Wilhelm A. yon). Latene-zeitiiche Grab- 
funde aus Dalja (Slavonien). Praehist, Z., 1932, 
p. 238-218, 5 fig. — Armes, chaines, fibules. 

865. VuLPE (Radu). Resturile de epoca Latene III 
de la Radulesti. lalOmita. [Restes de Fepoque de 
La T^ne III]. Buletinul, 1931, p. 156-158, 4 fig. 
— Ceramique grise. 

866. Forsdyke (E. J.), Geometric bronzes from Poti- 
daea. Br, Museum, t. VIII, p. 108-109, 1 fig. — 
Objets en bronze provenant de Macedoine et 
datant du debut de Fage du fer. 

867. Franz (L.). Mittelgriechische Steinzeitidole. 
Ipek, 1932-33, p. 39-49, 36 fig. sur 2 pi. — Idoles 
neolithiques trouvees pres de Cheronee et de 
Drachmani. 

868. Grundmann (Kimon). Aus neolithischen Siedlun- 
gen bei Larisa. Mitt, d, Inst,, t. 57 (1932), p. 102- 
123, 3 pi. et 5 fig. — Ceramique neolithique de 
Thessalie. 

869. Mate ( F.). Eine neue « Pintadera » aus Thessa- 
lielii J. deutsch. Inst., A, A., t. 48 (1933), p. 315- 
317, 2 fig. — Sceau prehistorique. 

Voir aussi les n°* 1416 et 1417. 


Fratce, 

870. Vaufrey (R.). La protection des monuments 
preliistoriques en France. Anihrop,, i932j p. 323- 


329s — Rapport presente dn Gohgres pour Ik pro- 
tection de la nature (1931). 

871. SAiNT-P^Rifeh (Rene de). Deux tfeuvres d’art de 
la Grotle dlsturitz. Atiihrop,, 1932, p. 19-25, 1 pi. 
et 2 fig. — Statuette d’ours brun et lame d"o3 
avec gravure de bisons, trouves dans un niveau 
de Magdal6nien ancien. 

872. Peyrony (D.K Les abris Lartet et du Poisson a 
Gorge d'Enfer (Dordogne). Anthrop.^ 1932, p. 241- 
268, 1 1 fig. — Objets en pierre, en os, en ivoire 
et en bois de reime de FAurignacien moyen. 
Decouverte de pierres gravees, de gravures mu- 
rales, et d'nn bas relief figurknt un poisson qui 
semblent dater dil Madgalenien. 

873. Peyrony (D.). Pointes barbelees et tridents de 
LaUgerie-Haule. Anihrop,, 1933, p. 553-557, 1 fig. 
— Objets en bois de renne et eu silex proVenant 
d’une cachette magdaleienne. 

87'i. Deneck (Mile). Etude sur le peiiplement du 
Nord de la Somme des temps paleolithiques a la 
destruction de FEmpire remain. B. Mnsies, 1933, 
p. 117-118. — Resume d une these souteuue a 
FEcole du Louvre, 

875. Le Rouzig (Zacharie). Morphologie et chto- 
nologie des sepultures prehistoriques du Mor- 
bihan. Anthrop., 1933, p. 225-265, 25 fig. — Des- 
cription des divers types des monuments et etude 
de leurs mobiliers. Les ditlerentes civilisations se 
soiit succede par infiltration et sans coupures net- 
tement marquees. 

876. Le Rouzic (Z.) Premieres fouilles au camp 
du Lizo (Commune de Carnac, Morbihan). B. 
ArcheoL, 1933, II, p. 180-219, 19 fig. - Etablis- 
sement des constructeurs des monuments inega- 
lithiqiies de Bretagne (transition entre la pierre 
polie et le bronze, debut du IP millenaire). Rema- 
nie a plusieurs reprises et jusqu'a Fepoque 
romaine ; correspond aux descriptions des camps 
des Venetes donnees par J. Cesar. 

877. Jagobsthal (P.) et Neuffer (E.), Rechetches 
sur Fhell^nisation de la Provence. Prthisloife, 
t. It, p. 1-64, 70 fig. — L’etude des lessons trouves 
en Provence montre que FheU^nisatioh de la Pro- 
vence a commence des le Hallstatt D, et sest 
poursuivie sans interruption pendant les trois 
p6riodes de la Tene, pr6paranl la romanisation 
de cette contr^e. La dispersion de la ceramique 
grecque importee de Marseille dans Finterieur 
du pays est considerable, tandis que Fimportation 
etrangere apparait extremement r^duite. 

878. PtROuTET (Maurice). La citadelle hallstatlienne 
a poteribs hclleniques de Chateau sur Salins 
(Jura). Congr^s int, arch, (Alger), t. V, 1933, 
p. 47-86, 13 pi. — Detail des fouilles executees 
de 1906 a 1929. Beaucoup d’objets indigenes en 
bronze, fer et ceramique et. du cote occidental, 
decouverte de fragments de vases grecs, quelques- 
uns a figures noires. 

879. Linckenheld (E.). Les vases de Basse-Yutz dits 
(( de Bouzonville » (Moselle). Cahiers d' Alsace, 
1933j t. 101-106^ 1 fig. — Recit de ia trouvaille et 
description des vases. Les deux stamnoi sont de 
fabrication gr6co-6trusque; quant aux oenocho^s 


t 



— — 


EUROPE 


elles semblent bien avoir une origine barbare, 
saus qu'on puisse preciser leur lieu de fabrica- 
tion. Ce sont dps pieces c}e premiere importance 
pour la connaissance de revolution artistique a 
Tepoque de transition entre ies deux ages du fer. 
II serablerait qu'il y ait eu la dps influepces 
venues de Siberie par ies Scythes, 

880. Forreu (R.). a propQs du decor en corail des 
vases de Basse>Yuti, dits de Bouzouville. Cahiers 
d'Alssice, 1933, p, 107-116, 41 hg. — L' Alsace etait 
un vrai centre de Tutilisation ceitique du coraii et 
il n’est pas impossible qu’elle ait ete egalement 
im centre de fabrication; ce serait la confirma- 
tion des dires de Pline PAncien. 

881. Listckenheld (E.K Der Gigantenreiter. Sein 
Kult und Fortleben in den Yogesen. Elsass-Landy 
t. XI (1931), p. 165-170. — Etude concernant le 
cavalier au geant, dieu ceitique dont on retrouve 
des survivances dans Tart populaire et les le- 
gendes des Vosges septeutriouales. 

882. Brogen lOlwan). The new battle of Gergovie. 
Antiquity , 1933, p. 216-219, 1 pi. — Le soi-Jisant 
oppidum des G6tes de Clermont. 

883. Barrjere (P.). Les oppida des Petrucores. /», 
ArcMol.^ 1933, I, p. 13'!^3, 1 pL et 2 fig. — To[)o- 
graphic gauloise de la region de Vesonne (Peii- 
gueux). 

884. Audoleent (Aug.). Decouverte d un « oppidum » 
pres de Clermont d’ Auvergne. /?. A reboot., 1933, 
p. 24r40, 5 fig. — Restes de lortificalions el 
a’habilations dont il est impossible pnur le 
moment de determiner la date meme approxima- 
tive. 

885. Une aouvelle Gergovie? B. de 1933, p. 116, 
5 fig. - I ^es restes de roppiduin gaulois decou- 
verts pres de Clermont. 

Qrande^Br^t^gne et Irlande, 

886. Hawkes (Christopher). Prehistoric Britain iii 
1931 and 1932. A review of periodical publications. 
ArchaeoL J., t. LXXXIX (1933), p. 275-297. 
Bibliographie des travaux concernant la prehis- 
toire en Grande Bretagne. 

887. Callander (J. Graham). A collection of prehisto- 
ric relics from the Stevenson sands, Ayrshire, and 
other objects in the National Museum. Ant. Scot- 
land, t. LXVII (1933), p. 26-34, 9 fig. - Broches, 
bagues, etc., de diverses epoques, fige du bronze, 
epoque romano-anglaise, vn®-viii® siecle, xiv® 
siecle. 

888. Beveridge (Erskine) et Callander (J. Graham). 
Earth-houses at Garry lochdrach and Bac Mhic 
Connain, in North Uist. Ant. Scotland, 1932, p. 32- 
66 , 19 fig. — Maisons souterraines ou out ete 
trouves des restes de diverses epoques, objets en 
p8 et en corne, eu metal, en ceramique; dans 
Fun de ces 4tabUssements on a trouve un frag- 
ment de poterie romaine et une piece du iv® 
nipple. 

889. R. A. S. The Garraway Rice bequest of prehis- 
teric objets. Br. Mmeum, t. VIII (1933), pi 44-45, 


1 pi. ^ Divers objets prehistoriques provenant 
cPAngleterre, enlre autres une pointe de lance de 
Page du bronze. 

890. Dunning (G. C.). Neolithic and Iron age pottery 
from Danbury, Essex. Aniiq. J., 1933, p. 59-62, 

2 fig. — Fragments de ceramique dp }Age de la 
pierre et de Page du fer. 

891. Clark (Grahame) et Piggott (Stuart). The age 
of the British flint mines. Antiquity, 19b3, p. 106- 
183, 10 fig. — Les auteurs les estiment d’epoque 
neolithique. Reproduction d’objets en pierre, os 
et ceramique. 

892. Scott (W. Lindsay). Rudh'an Dunain cham- 
bered Cairn, Skye. AtU. Sc otland, 1932, p. 183- 
213, 2 pi. et 13 " fig. — ' Situation et aspect de 
cette chambre funeraire neolithique qui est un 
des Fares exeinples de facade eu forme de crois- 
sant qui existe en Grande Bretagne. L'auteur 
souligne le rapport de sa porte avec celle des 
monument', de la Mediterranee opcidentale; eVst 
un type originaire du su'l de FEspagne, (jui s’est 
repandu dans les Baleares, en Sardaigne et 
jusqu'a Malle; tous les exeinples anglais se 
trouvent sur les coles ouest ou uord. 

893. CRA^Y (J, Ilewat). Two long cairns (one homed) 
and an Ogham inscription near Pollalloch, Argyll. 
Ant. Scotland, 1932, p. 445-450, 2 fig. — Explora- 
tion de deux tombeaux neolithiques. 

894. Childe (V. Gordon). Chambered cairns near 
Kilfinan, Argyll. Ant. Scotland. 1932, p. 4l5-42d, 

3 fig. — Monuments megalithiques en Ecosse. 

895. Tebbutt (C. F.). a prehistoric pottery \e&sel 
from the Fens. Antiq. J,, 1933. p. 54-55, 1 fig — 
Probablement d’epoque neplithique. 

896. Callander (J. Graham). Unrecorded urns from 
different parts of Scotland. Ant. Scotland, 1932, 
p. 401-408, 6 fig. — Publication de diverses 
urnes funeraires ou non, d’epoque neolithique, 
trouvees en Ecosse. 

897. Gogan (L. S.}. a perforated double-axe of 
stone from count}^ Mayo. Man, 1933, p. 128-130, 
I fig. — Ilache de pierre trouvee en Irlaiule. 
Recherches sur les oiigines de sa decoration. 

898. Callander (J. Graham). A short cist contai- 
ning a beaker at Newlands, Oyne, Aberdeenshire, 
and sundry archaeological notes. Ant. Scotland, 
t. LXVII (1933), p. 228-243, 10 fig. — Urnes fune- 
raires de Lepoque a I’Age de la pierre et de Page 
du bronze, armes de bronze et fragments de croix 
sculptees de I’epoque saxonne. 

899. Mitchell (Margaret E. Crichton). The prehis- 
toric antiquitie-> of Benderloch and Appih. Ant. 
Scotland, t. LXVII (1933), p. 320-326, 7 fig. — 
Pierres dressees, cairns et autres restes prehisr 
toriques sur la cote ouest de TEcossp. 

900. Childe (V. Gordon). Trial excavations at the 
old Keig stone circle, Aberdeenshire. Ant. Scot- 
land, t. LXVII (1933\ p. 37-53, 5 fig. — Cercle 
de pierres qqe les debris de poterie permettent 
de dater de I’epoque intermediaire entre la fin de 
Page dn bronze et Poccupation romaipe. 

901. Curls (A. O.). Interim report on the excava- 



PR£H1ST0IR£ 


— 56 — 


tion of a Bronze age dwelling at Jarishof, Shet- 
land, in 1931. Ant, Scotland^ 1932, p. 113-128, 
14 fig. — Decouverte d'un etabiissement de i’age 
du bronze; chambres souterraines, objets en 
pierre et en os. 

902. CuRLE (Alex O.). Account of further excavation 
in 1932 of the prehistoric town ship of Jarishof, 
Shetland. Ant, Scotland, t. LXIl (1933), p. 82-136, 
41 fig. — Detail des trouvailles; objet en polerie, 
bronze, os, etc. 

903. Grant (W. G.) et Callander (J. Graham). 
Further burials at Blows, Deerness, Orknev. Ant, 
Scotland, t. LXVIJ (1933), p. 343-353, 9 fig. — 
Etude concernant la poterie de i’age de bronze 
dans les Orcades et les Shetland. 

904. R. A. S. The Skara Brae village in Orkney. Br. 
Museum, t. VII (1933), p. 127-128, 1 pi. — Village 
picte remontant probablement a la fin de I'age du 
bronze; i’absence de bois avail oblige les indi- 
genes a tout construire en pierre; parmi les objets 
trouves, les uns remontent a Tepoque neolithique, 
d autres a celle des Geltes, 

905. Rideout (Eric Hardwicke). Staniling stones and 
other antiquities in Jura, Ant, Scotland, 1932, 
p. 146-151, 4 fig. — Liste des principales anti- 
quites de Tile de Jura (ouest de I’Ecosse). Pierres 
dressees. 

906. O’Neill Hengken (11.). Notes on the Megalithic 
monuments in the Isles of Scilly. Antiq. J,, 1933, 
p. 13-29, 1 pi. et 13 fig. — Compte rendu de 
deux explorations archeologiques faites dans 
I’archipel Scilly, a Fextremite occidentale de la 
Comouaille, la premiere en 1900 par un Anglais 
domicilie en Espagne, qui poursuivait le vain 
espoir de prouver I’identification de ces iles avec 
les Cassiterides, la deuxieme par I’auteur. Des- 
cription d’un certain nombre de monuments 
megalithiq-ies, la plupart des allees couvertes, 
qui abondent dans ces iles beaucoup moins recou- 
vertes par la mer autrefois qu’aujourd’hui. Les 
urnes funeraires retrouvees s’apparentent a la 
ceramique du debut de Page du bronze trouv^e 
en Angleterre. 

907. Phillips (C. W.). The long barrows of Lin- 
colnshire. ArchaeoL J., t. LXXXIX (1932>, p. 174- 
202, 3 pi. et 10 fig. — Lisle et description de 
monuments megalithiques. 

908. Grant (Waller G.). Excavation of a denuded 
cairn, containing Iragments of steatite urns and 
cremated human remains, in Rousay, Orkney. 
Ant. Scotland, t. LXVIl (1933), p. 24-26. — Cairn 
de Page du bronze (tombes courtes et urnes 
en it^atite). 

909. Low (Alex.). Two short cists at upper Boyndlie, 
Tyrie, Aberdeenshire. Ant. Scotland, t. LXVIl 
0933), p. 176-186, 6 fig. — Tombes prehistori- 
ques (vases d’un type special au nord-est de 
PEcosse). 

910. Edwards (Arthur J. H.) et Low (Alex.). Short 
cists in Roxburgh and Sutherland, and rock 
sculpturings in a cave at Wemyss, Fife. Ant. 
Scotland, t. LXVK (1933), p. 164-176, 7 fig. — 


Tombe contenant un vase a nourrilure et gra- 
vures rupeslres probablement de Page du bronze. 

911. Gordon i J. Tennant). Short cists at Rumgally, 
Fife. Ant. Scotland, 1932, p. 67-68, 1 fig. — Tom- 
beau contenant un squelette et une ume. 

912. CoRRiE (J. M.). Notes : (1) on a twostoreyed grave 
at Little Asta, Shetland; (2) certain prehistoric 
relics from Shetland; and (3) a Viking brooch of 
silver from Skaill Bay, Orkney. Ant. Scotland, 

1932, p. 69-85, 15 fig. — Trouvailles prehisto- 
riques dan-:, les iles Shetland et dans les Orcades. 
A Pun et a Pautre endroit ont ete trouvees des 
broches d argent de meme forme remontant a 
Pepoque des Vikings. 

913. Clark (Grahame), Godwin (H. et M. E.) el 
Macfayden (W. A.). Report on an early Bronze 
age site in the South-Eastern Fens. Antiq. J., 

1933, p. 266-296, 6 pi. et 9 fig. — Dans la region 
d’Ely. 

914- Preston (J. P.) et Hawkes (Christopher). Three 
late bronze age barrows on the Cloven Way. 
Antiq. J., 1933, p. 414-454, 11 fig. — Decouverte 
de tumuli de Pepoque du bronze; les urnes cine- 
raires qui y ont ete trouvees appartiennent a la 
classedite de Deverel-Rimbury. Recherches sur la 
repartition de ce type d’urnes en Angleterre. 

915. Drew (C. D.). Palstaves from Dewlish, Dorset. 
Antiquity, 1933, p. 221, 1 pi. — Identification de 
baches de 1 epoque du bronze qui ont fait partie 
de la collection de M Charles Hall, au milieu du 
XIX® siecle, et qu’on connaissait par un dessin. 

916. Bronze hoard from Burnham. Antiq, J., 1933, 
p. 55, 1 pi. — Decouverte d une serie de dix-neuf 
tetes de haches en bronze. 


917. Jessup (R. F.). Bronzes from the Medway. 
Antiq. J., 1933, p. 465-466, 1 fig. — Rapiere de 
bronze de Pepoque du bronze. 

918. A bronze hoard from the City. Antiq. J., 1933, 
p. 297-299, 11 fig. — Lisles d ’objets de Pepoque 
du bronze trouves a Londres. 


viv. AiuRAN ^uainerine), Irish prehistoric gold orna- 
ments. Apollo, 1932, I, p. 26-29, 6 fig. - Colliers, 
torques, perles et boites en or datant de Page 
du bronze (Musee de Dublin). 

920. Thorne vcROFT (Wallace). Observations on hut- 
circles near the Eastern border of Perthshire, 
Blairgowrie. Anl. ScotlamL i. LXVIl 
(1933), p. 187-206, 7 fig. ^ Cette 6tude porte 
pnncipalement sur la poterie. 

Flixton. Antiq. 

J., 1933 p. 53-D4, 1 fig. — Vase funeraire Irouve 
dans le Yorkshire, du type dit d’Abercromby B. 

922. Chittv (Lily F.). A beaker-like vessel from 
Bushmills, Co Antrim. Antiq. J., 1933, p. 259- 
o, g. sur 2 pi, Poterie prehistorique de 
type ecossais trouvee en Irlande. 

5°':'^°")- Excavations at Casllelaw, 
Midlothian and the small forts of North Britain, 
Mnliy 1933 p. 1-12, 13 fig. _ Recherches 
rc eologiquesdans unforld’Ecosse construitpour 
u er centre la penetration romaine. On a trouve 
des traces de son occupation au ii® siecle, mais 


c 



— 57 - 


EUROPE 


sa construction est certainement anterieure a 
cette date. 

924. Childe {V, Gordon) et Forde (Daryll). Excava- 
tions in two Iron age forts at Earn’s He ugh, near 
Coldingham. AnL Scotland, 1932, p. 152-183, 1 pi. 
et 23 fig. — Ouvrages fortifies de I’^ge du fer en 
Ecosse. 

925. Jessup (Ronald F.). Bigberry camp, Harble- 
down, Kent. ArchaeoL t. LXXXIX (1932), p. 87- 
1 15, 3 pi. et 6 fig. — Fouilles dans un site voisin de 
Canterbury, occupe par une tribu beige, et qui 
correspond a un recit de bataille de Jules Cesar, 

926. Wheeler (R. E. M.). Belgic cities of Britain, 
Archaeology, 1933, p. 21-35, 1 4 fig. — L'occupa- 
tion beige de la Giande-Bretagne. Les villes de 
Verulamium et de Welwyn et la place forte de 
Wheatliampstead, Monnaies et poteries. 

927. Nash-Williams (V. E.). A late bronze hoard 
from CardilY. Antiq. 1933, p. 299-300, 11 fig. 
— Trouvaille d’onze objets datant du debut de 
Fage du fer dans le pays de Galles, 

928. Brooke ^George C.). The distribution of Gau- 
lish and British coins in Britain. Antiquity , 1933, 
p. 268-289, 2 pi. et 12 fig. — Etude de la reparti- 
tion des monnaies des peuplades gauloises et 
hretonnes avaiit la conquete romaine. 

929. Leeds (E. T.). Tores of the early Iron age in Bri- 
tain. Antiq J., 1933, p. 466-468, 4 fig. — Torques 
en electrum, en bronze eten or datant de Fage du 
fer et trouv6s en Angleterre, 

930. Davies (O.) et Evans (E. E.). Excavation of a 
horned cairn at Go ward, Co, Down. Man, 1933, 
p. 114-117, 2 fig. — Fouilles prehistoriques en 
Irlande. La ceramique trouvee semble dater des 
epoques de Hallstatt et de la Tene. 

931. Childe (V. Gordon). Ecavations at Castlelow- 
fort, Midloptian, Ant. Scotland, t. LXVII (1933), 
p. 362-388, lifig. — Fouilles dans un fort d’epoque 
de la Tene. 

932. An early British bronze cc spoon ». Antiq. J., 
1933, p, 464-465, 1 fig. — De la derniere epoque 
de la Tene. C'est le neuvieme specimen trouve en 
Angleterre de ces grandes cuillieres qui vont par 
paires et dont Fusage est inconnu. 

933. Godwin (11. et M. E.) et Sheppard (Thomas). 
British Maglemose harpoon sites. Archaeology, 
1933, p. 36-4^^ et 352, 2 fig. — Repartition de la 
civilisation de Maglemose. Lieux ou ont ete trou- 
ves des harpons. 

934. Porter (A. Kingsley]. Pagan sculpture in Ire- 
land. Congres Stockholm, 1933, p. 62-63. — Men- 
hirs anthropoides dTrlande; rapports avec ceux 
de France. Cette scuipture paienne a continue son 
existence dans les croix chretiennes ou Ton voit 
coexister des representations paiennes et des 
scenes chretiennes. 

Voir aussi les n®^ 2645 a 2640, 

Italie. 

935. Graziosi (Paolo). Les gravures de la grotte Ro- 
manelli (Puglia, Italie). Essai coraparatif. Ipek, 


1932-33, p. 26-36, 50 fig. sur5 pL — Etude detail- 
l6e des gravures sur parois et sur cailloux trou- 
vees dans une grotte de la region d'Otrante. Elies 
datent du Paleolithique Superieur et ont de 
grands rapports avec celles trouvees dans les 
cavernes du sud de FEspagne. 

936. Rellini (U.). Ricerche stratigrafiche nelF abitato 
preistorico del Pianello di Genga. B. St. Mediler- 
ranei, t. Ill, n® 6. p. 1-13, 22 fig. — Recit des 
fouilles depuis la premiere decouverte de cet 
important site prehistorique en 1872, de Fage de 
la pierre a Fepoque du fer. Habitations, tombes, 
etc. 

937. Galzoni (Umberto), Cetona. L'abitato preisto- 
rico di Belverde sulla Montagna di Cetona. Scavi, 
1933, p. 45-102, 2 pi. et 85 fig. — Exploration 
d’un 6lablissement prehistorique situe aux con- 
fins de la Toscane et de FOmbrie, le plus impor- 
tant trouve jusqu’ici eu Italie. Detail des objets en 
pierre, en ceramique, en metal et en os trouves 
dans les diverses tombes. 

938. Leopold (H. M. R.). Het bronzen tydvak uit 
midden en huid-Italie [L'age du bronze dans ITta- 
lie centra le et meridionale]. Meded. Ned. Rome, 
1932, p. 1-24, pi. et 24 fig., — A Fest des Apen- 
nins apparaissent des fragments d une ceramique 
completement differente de celle des terramari- 
colli et de leurs descendants. Entre Bologne et 
Aucone, echange de motifs entre les deux civilisa- 
tions. Vers la fin de Fage du bronze, une distinc- 
tion tres nette entre le caractere pratique des ter- 
ramaricolli emigres en Toscane et en Latium et ie 
caractere artislique des populations de Fltalie 
centrale et meridionale. 

938 his. Taramelh (Antonio). Orgosolo (Nuoro). Rin- 
venimento fortuito di un deposito votivo in loca- 
litaOroIu. Scari, 1933, p. 528-536, 3 fig. — Liste des 
monnaies et objets de bronze trouves dans un depot 
^votif dans un village sarde de la montagne. La plu- 
part appartient aux types nouragiques connus. 
Reproductions de deux barques terminees en tete 
de bovide. 

939. Adams Holland (Louise). Vases from Ardea 
in Pennsylvania Museum. B. St, Mediterranei, 
t. IV, n® 4-5, p. 5-9, 61 fig. sur 2 pi. — Vases 
trouves dans quatre tombes de Fepoque du fer par 
une expedition du mu see de Philadelphie, 

PSninsule Ib^rique. 

940. Rellini (Ugo). Preistoria della Penisola Iberica. 
B. St-Mediterranei, t. IV, n® 3, p. 20-23. — Coup 
d’oeil general sur Fensemble des periodes prehis- 
foriques en Espagne. Elements pyreneens, cap- 
siens, ibero-sahariens Iransformes plus tard par 
des influences celtiques, plieniciennes et greco- 
romaines. 

941. Layna Serrano (Francisco), El poblado iberico, 

el castro y la caverna prehistorica con relieves en 
la riba de Saelices (Guadalajara). Boletin, 1933, 
p. 177-184, 1 pL et 1 fig. — Bas-reliefs prehisto- 
riques (animaux, dans une caverne de la province 
de Guadalajara), • 


s 



PHfiHISTOIRE 


— Bl — 


942. Caere Aguilo fJuan). Las pinturas rupestres 
de la Cueva de Socampo, en Nueva (Asturias). 
Archivo esp,, 1033, p. ISJO-ISS, 4 fig. — Descrip- 
tion el reproduction de peintures rupestres d’une 
grotte d’Asturie. Les conclusions de Tauteur sont 
qu’il s'agit de peintures de caractere fun^raire 
qu’on peut daler de I’extreme debut du Neoli- 
thique. 

943. Serpa PijiTO (R, de). Observations sur TAstu- 
rien du Portugal. Qongres int. Arch, (Alger), t. V 
(1933), p. 87-^. — Les milliers d’objets recueillis 
tant au Portugal que sur la cote de Galice sem- 
blent moiitrer qu"il s’agit d’une culture indigene 
donl les survivances paleolithiques se sont adap- 
tees aux conditions de milieu et de climat. 

944. Caere Aguilo (J. et M. de la E.). Datos para la 
cronologia del pufial de la cullura de « Las Gogo- 
tas ». Archim esp., 1933, p. 37-45, 12 pi. — Rai- 
sons qui font dater le type de poignard dit de las 
Cogotas de la fin du iv“ ou du iii® siecle av. J.-C. 

945. Garcia y Bellido (AntonioL Un « Apolo s 
arcaico iberico de bronce. Ipek^ 1932-33, p. 99- 
103, 1 fig. — Publication d’une statuette de 
bronze trouvee a Despeiiaterros, qui faisait partie 
avant la guerre de la collection de Ting^nieur 
beige Gillet et qui n’estconnue que par une pho- 
lographie. C’est un temoin precieux des relations 
de la p6iiinsule iberique avec le monde grec, un 
chainon qui reunit les Apollons arcbaiques grecs 
dont elle derive, aux bronzes iberiques auxquels 
elle a servi de modele. 

940. Santa-Olalla (J. Martinez). Iberische Bronzen 
aus Despefiaperros (Jaen), Spanien. Ipek, 1932-33, 
p. 129, 4 fig. — Statuettes de bronze iberiques. 


Scandinavie, 

947. Rydbeck (Otto). The earliest settling of man 
in Scandinavia. A Archaeohgica, t. I, P* 55-86, 
6 fig. — Becherches sur la premiere occupation 
de la Scandinavie. Reproductions d’objets en 
pierre et en c^ramique. 

948. Gustawsson (Karl-Alfred). Inventarisierung der 
vorgeschichtlichen Denkmaler in Schweden, Acta 
Archaeologies, t. I, p. 197-204, 4 fig. ~ Histoire 
des recherches prehistoriques en Suede ; elles 
ont commence des le debut du xvii® siecle. 

949. Nordmann (C. A.). The cultures and peoples 
of prehistoric Finland. J. Anthrop. Inst., I!i33, 
p. 111-122,4 fig. — Coup d’ceil general sur les 
civilisations pr&istoriques de Finlande, jusqu’a 
Foccupation suedoise. 

950. Europaeos-Aeyrapaa (Aarne). Die relative Chro- 
nologic der steinzeitlichen Keramik in Finnland. 
Acta Archeologica, t. I (1930), p. 165-190 et 205- 
220, 1 pi. et 104 fig — La ceramique de Page de 
la pierre en Finlande. 

951. BBO^'STED (J.). Ein neugefundener Schalenstein 
aus Fur, Jylland. Acta Archaeologica, t. II (1931), 
p. 203-206, 4 fig. — Pierre a cupules, en relation 
avec le culte du soleil. 

952. Munthe (Henrik).^Om Gotlands s. k. svardslip- 


ninga stenar [Lea pierres a aiguiser les 4pees de 
Gotland]. Ynier, 1933, p. 141-174, 16 fig. — En- 
tailles faites dans des roebes et servant a aiguiser 
les epeea. Liste de ces roches dans le Gotland et 
bibliographic du sujet. 

953. Engelstadt (E. S.). Stil und Technik der 
sudnorwegischen Felszeichnungen der Steinxeit. 
CongrH Stockholm, 1933, p. 5^57. — Le groupe 
norvegien de gravures rupestres de Page de la 
pierre. 

954. Gjessing (Gutorm), The Skjomen carving. Acta 
Archaeologica, t. II, p. 278-285, 2 pi. et 4 fig. — 
Gravures sur rocheis decouverts dans le nord de 
la Xorvege. II est probable qu’elles remontent a 
P4poque de la pierre plulot qu'a celle du bronze. 

955. Broholm (H. C.). Ein steinzeitlicher Hausgrund 
bei Strandegaard, Ostseeland. Ac/a Archaeologica, 
t. II, p. 265-278, 8 fig. — Trouvaille d’^poque n6o- 
lithique, Restes d habitations. Reproductions de 
fragments de vases en terre cuite. 


956. Nor DE> (Arthur). Graven i Kivik. Naagra Anteck- 
ningar kring Sveriges till utslrackningen storsta 
grav minnesmarke. [Le tombeau du Kivik. Quel- 
ques notes concernant le monument funeraire le 
plus etendu et le plus important de la Suede]. 
Ore? och Bild, 1933, p. 481-490, 10 fig. — La Suede 
possede en Scanie des souvenirs de Page du bronze 
d une valeur inestimable. Le tombeau de Kivik 
est peut-etre le plus important de tons ceux 
des pays nordiques. 

957. Brondsted (J.). An early bronze age hoard 
in the Danish National Museum. Acta Archaeolo— 
gica, t. n (1931), p, 111-llG, 1 pi. et 4 fig.— 
Haches de bronze au musee de Copenhague. 

958. Brondsted (J.). Pferd und Sonnenscheibe auf 
danischeu jungbronzezeitlichen Rasiermessern. 
Acta Archaeologica, t. II (1931), p. 199-202, 4 fig. 

^Representations gravees du disque du soleil 
traine comme char par un cheval, sur des couteaux 
de bronze de la fin de I’age du bronze trouves au 
Danemark. 


959. Broholm (H. C.). Deux trouvailles votives fio- 
niennes provenant du recent age du bronze Mem 
Ant Nord, 1926-31, p. 371-388, 8 fig. — Trou- 
vailles votives dont les objets les plus interessants 
sont des vases a suspension et une parure pecto- 
rale; cette trouvaille est d’autant plus importante 
que les trouvailles funeraires sont beaucoup plus 
rares pour la fin de I’^poque du bronze que pour 
le commencement. 






^^uaiuoiij. tLi ayretiode ave bronse fra 
(jotland [Lne figure en bronze d’un animal pro- 
venant de Alvena dans Tile de Gotland], Forn- 
vannen, ip, p. 332-339, 4 fig. - Contrairement 
a ses predecesseurs, I'auteur la considere comme 
une «uvre purement nordique. 


961 Hatt iGudmund). Prehistoric fields in Jylland. 
Acta Arc haeohgka, t. 11 (1931), p. 117-15^ 2 pi. 
et 44 tig. — U6couvertes prehistoriques en Dane- 
mark. Keproductioiis de vases a cremation en 
terre cuite. L auteur estinie qu’une partie des 
trouvailles revele une epoque anterieure a Pl^ge 


%9 ^ 


AFilIQ0E 


962. Nbrman (Birger). Xligra Gollandsfynd ifran 
illdsla jarnydern. [Queiques trouvailles en Got- 
land, du premier ^ge dii fer]. Ymer, 1933, p. 286- 
291, 5 fig. — Epingles, bracelets, etc. 

963. Hansson (Hans). John Nihleii et Gerda Boe- 
thius : Gollandska gaardar och byar under aldre 
jarnaalder. [Les fermes et les villes de Gotland 
pendant le premier age du ferl. 1933, p. 198- 
207. — Compte rendu du livre de Nihlen et Boe- 
thius. 

964. Stenberger (Marten). Remnants of iron age 
houses in Olaiid. Ada Archaeologici, t. 11(1931), 
p. 93-104, 9 fig — Etabiissement de T^ge du fer 
dans Tile d’Oland. 

965. Niklasson (Nils) et Johaxnessen (Fr.). Galta- 
backsboton, Goteborgs J/., 1933, p. 75-85, 2 fig. 
— Ancien bateau recoiistitue an musee de Gote- 
borg. 

966. La Baume (W.). Der Pflug von Dos trap (Jut- 
land). Praehist, Z., 1933, p. 275-277, I fig. — 
Etude d une cbarrue du musee de Copenhague 
dont le type n’a j)as Irouve place dans le livre de 
Paul Leser (1931). 

967. Hald (Margrelhe). Le lissage aux i)laques dans 
les trouvailles prehistoriques du Danemark. Mem, 
Ant, Nord, 1926-31, p, 389-416, U fig. ~ Contri- 
bution a Tetude du tissage (examen de veteinents 
de Page du bronze, IP millenaire). 

968. Lixnovisr ,Sune). The Egtved find. Acta Ar~ 
chaeologicH, t. I, p. 194-197, i fig. — Veteinents 
de I’llge du bronze trouves en Danemark. 

969. Lantier (R.). Velements scamlinaves de r%e 
du bronze. Anlhrop.^ 1933, p. 93- *8, 3 fig- — 
Enrichissements recenls de la collection de veto- 
men ts de Page du bronze du Musee National de 
Copenhague. (Tombe d'Egtved, pres de Kolding, 
Petit Beit, et tourbiere de Genim, Suede;. 

Voir aussi le n° 20. 


Suisse, 

970. Vogt (E.). Das Steinzeitgrab von Opfikon 
(Kt. Zurich). R, A, Zurich, 1931, p. 43-54, 1 pi. et 
5 fig. ~ Tombe de Pepoque neolithique. 

971. VouGA (Paul). Objets inedits des paiafittes du 
lac de Neuchalel (Suisse). Pr^histoire, 1933, 
p. 182-194, 11 fig- — Etude d’un certain nombre 
d’objets recemment retrouves datant de 1 age du 
bronze (periodes IV-V), outil de boisselier, vase 
fondu a cire perdue, rasoir avec mancbe repare, 
corbeille en ecorce de bouleau, emblfeme et che- 
net d’argile, vases a decor de lamelles d etain, 
couteau, plaques de bronze decorees au re- 
pousse. 

972. Vogt (Emil). Kieine Beitrage zur vor-und fruh- 
geschichtlichen Arcbaologie der Scbwxiz. Indie, 
auiase, 1932, p. lttl-176, 1 pi. et 8 Bg. — Ensemble 
de petites etudes concernant la civilisation de 
PAge du fer en Suisse. 

973. Kellbr-TabxuzzSb (Karl). Die eisenieitliche 
Siedlun^ von Castaneda. Indie, si/tsse, 1932, p. 1*9, 


1 pi. et 6 fig. — Hesultats des fouilles faites 
dans un Etabiissement de Pepoque du fer de la 
Suisse italienne. Comparaison de la technique des 
murs des habitations prehistoriques avec celle qui 
est employee aujourd’hui. 

974. Keller-Tarnuzzer (KarP. Die eisenzeitliclie 
Siedking von Castaneda. Grabung 1932. Indie, 
suisse, 1933, p. 161-177, 9 fig. — Fouilles dans un 
site de Page du fer. 

975. Reixerth (Hans) el Boscu fR.). Ein Giabhfigel 
der Hallstattzeit von Seon im Ranton Aargau, 
Indie, suisse, 1933, p. 103-116, 2 pi. et 8 fig. — 
Tombe de Page du fer. Ceramique, armes et bi- 
joux. 

976. Bloxdel (Louis). Le retraiichement prehisto- 
rique de Sain te- Vic toire sur le Vuache. Genai'a, 
19J3, p. 38-42, i fig. — II est possible qu*il re- 
monte a Pepoque de Hallstatt; au centre se trouve 
la chapelle Sainte-Victoire, souvenir probable 
d’un sanctuaire gallo-romain. 

977. Vogt (Emil), Zur gallischen Numismatik der 
Schweiz. /L A. Zuiich, 1932, p. 95-105, 2 pi. — 
Monnaies gauloises trouvees en Suisse (collection 
F orrer) , 

Fouilles et Decouvertes hors d'Europe. 

Af rique. 

Generalites. 

978. Brion -Marcel). L’art prebistorique africain et 
la magie. Beaux Arts, 1933, n° 49, p. I et 8, 3 fig. 

Afrique da Nord et Sahara. 

979. JoLEAUD (L.;. Chronologie des phenomeiies 
i|uateiTiaires, des fauiies de mammiferes et des 
civilisations prehistoriques do PAfrique du Nord. 
Coiv/res int, arch. (Alger), t. V (1933), p. 13-46. 

980. Frobenius (Leo). Les styles libyques dans 
Part rapes tre. Beavx-Arts, 1933, n° 45, p. 62, 
2 li;;. — A propos de Pinauguration de nouvelles 
salles au musee du Trocadero. 

981. JoLEAUD (L.). Gravures rupesties et rites de 
Peau en Afrique du Nord. Role des boviiis, des 
ovins et des caprins dans la magie berbere prehis- 
torique et actuelle. J. A fricanistes, 1933, p. 197- 
282. — Historiqiie de la decouverte de ces gra- 
vures; chronologie et signification magique de 
Part rupestre du Nord africain. 

982. Frobexius (Leo;. Les graphismes prehistori- 
ques du Sahara (Habeter et Fezzan). Art et D4c., 
1933, p. 109-116, 16 fig. — Dessins rupestres de 
celte region completement desertique aujourd’hui, 
mais ou subsistent des traces nombre uses d’oe- 
cupaliou a une epoque ou le climat etait diffe- 
rent et ou les lacs et les torrents etaient nom- 
breux. 

983. Chevalier (Auguste;. Sur deux outils en pierre 
polie k mancbe avec ^tranglement trouves prks 
de Djado (Sahara central).^/. Africaniatea, 1933, 
p. 73-75, 1 pL — Haches d’une forme speciale 



PR£HIST01R£ 


— 60 


qui sont appareatees a des haches egyptiennes 
et qui monlreiit les rapports entre la vallee du 
Nil et le Sahara. Elies doivent remonter a la 
p§riode des premieres dynasties et imiter des 
instruments metaliiques. 

984. Ruhlmann- (Armand). Objets prehistoriques de 
Dchira. Hespi^ris, t. XVH (1933), p. 8’t~90, 7 fig. 
— D’epoque neolithiqiie. 

985- Vaufrey (R.). Notes sur le Capsien. Anthrop,, 
1933^ p. 457-483, 20 fig, — Recherches prehislo- 
riques en Tunisie meridioiiale. Reproductions 
d’objets en pierre et en os. L'auteur estime que 
les civilisations du Paleolithique superieur n’ont 
ete introduites que lardivement en Afrique. 

986. Frobenius. Un nouveau champ de recherches 
pour la prehistoire et la protohistoire. Art viv., 
1933, p. 101-102, 10 fig. — Role de I'ethnogra- 
phie. Les exemples sont tires du Fezzan, situe a 
distance egale du Maroc et du Nil et ou existent 
cote a cote des dessins sur roches* issus de ia 
civilisation paleolithique du Sud oranais et d'au- 
tres dessins sur roches descendants de Tart pro- 
tohistorique egyptien, landis que tout pres, dans 
le Soudan, se trouvent des civilisations vivantes 
qui permettent I'intcrpr^tation des deux autres. 

987. Cipriani (Lidio). Nel Fezzan. Vie d' Italia, 1933, 
p. 679-691, 27 fig. — Sites, types, gravures ru- 
pestres et tombes prehistoriques. 

Egypte. 

988. CoTTEViEiLLE-GiRAUDEr (Rcmy). L'Egypte avant 
J histoire, Paleolithique, Neolithique, ages du 
cuivre. Introduction a Petude de PEgypte pharao- 
nique. BIFAO, t. XXXIII (1933), p. 1-168, 16 pi. 
et 89 fig, — Mise au point du Paleolithique egyp- 
tien avec rectification de quelques erreurs de 
Jacques de Morgan. Rehabilitation du Neolithique, 
origine des etablissements du Fayoum et division 
de i’Eneolithique en deux periodes caracterisees 
par Pemploi du cuivre martele et du cuivre 
coule. Mise en evidence de deux provinces ethno- 
graphiques differentes, des le Neolithique, une 
civilisation de guerriers et d'archers et une civi- 
lisation d’agriculteurs. Participation de I’en- 
semble neolithique et protohislorique de PEgypte 
a un monde a la fois asiatique, europeen et afri- 
cain. Importance de la part semitique dans Pen- 
semble de la civilisation egyptienne. 

989. Leclercq (E.). Dans le Delta, avant la P® dy- 
nastic. Chron, Eg,, n® 16 (1933), p. 227-233. — 
Fouilles dans le site neolithique de Maadi (vers 
3500-3000 av. J.-C.). 

990. Murray (G. W.) et Myers (O. IL). J. Eg. 
Arch., 1933, p. 129-132, 1 pi. et 5 fig. — Dessins 
de rochers des environs d’Assouan. II y en a deux 
categories; les plus anciens, representant des 
animaux, les plus recents, figurant des bateaux 
dont Pun, occupe par huit personnages, est hale 
par trente-deux hommes. Les uns et les autres 
sont non pas graves, mais marteles. 

991. Bull (Ludlow) . Two groups of prehistoric 
Egyptian objects. New York, 1933, p. 119-120. — 
Objets provenant Merimdeh et d’el Badari. 


992. Myers (O. II. ). Two prehistoric objects. J. Eg, 
Arch,, 1933, p. 55, 3 fig. — Publication de deux 
objets de PEgypte predynastique que possede le 
Musee Metropoiilain, une tele de lance et un bol 
decore de peintures ou figurent un homme a 
queue et deux hippopotames. 

993. Thomas (Ernest S ), An ivory in the Petrie col- 
lection. Ancient Egypt, 1933, p. 89-92, 3 fig. — 
Etude d’une figurine prehistorique egyptienne en 
iv'oire qui semble deniontrer Piufluence en Egypte 
prehistorique d’un peuple de civilisation mesopo- 
tamienne et probablement d'origine analolienne. 

994. Peet (T. Eric). The classification of Egyptian 
pottery. J, Eg, Arch., 1933, p. 62-64.- — Appel 
en faveur d*uii classement plus rationiiel que 
ceiui qui a ete adopte jusqiPici de ia poterie egyp- 
tienne, en particulier de celle de Fepoque predy- 
nastique. 

995. Lucas t'A.). Black and black-topped pottery. 
Ann. ant. Eg., t. XXXII (1932), p, 93-96. — Etude 
concernant la poterie predynastique. 

Kenya. 

996. Huntingford (G. \V. B.}. The Azanian civiliza- 
tion of Kenya. Antiquity, 1933, p. 153-165, 8 fig. 
— Recherches sur une civilisation qui se distin- 
gue par des murs de pierre, des huttes, des cairns 
et des travaux d’irrigation et qui se place entre 
les civilisations de Page de la pierre et celle de 
1 Islam. II semble qu elle soit due a des peuplades 
hamites dont les tribus Gala seraient les descen- 
dants. Cette civilisation a laquelle Pline fait allu- 
sion avail ete repoussee vers Finterieur, puis d6- 
truite par I’lslam. 

Voir le n® 5181. 

99/. Curle (A. T.). Prehistoric graves in the Nor- 
thern frontier province of Kenya Colony. Man, 
1933, p. 99-101, 4 fig. — Fouilles dans des cairns 
prehistoriques Reproduction d un bol trouve dans 
Fun deux. 


Rhodesie. 

998. Dunlop (W. R.). Is modern Rhodesia ancient 
Ophir? Canadian J., i. VII <1933), p. 189-198, 
11 fig. L auteur defend la theorie qui veut que 
le pays d Ophir ait ete situe au sud de FAfrique 
et que les mines si discutees de Zimbabwe soient 
des traces de 1 occupation phenicienne ou chal- 
deenne. 


Generalites. 


Asia. 


999. Ffndeisen (Hans). Die nordasiatischen Kunst- 
kreise. Mitt. Anthrop., 1933, p. 355-367. — Les 
diff6rents groupes de civilisations dans le nord de 
Fauteur et classification 

ae L. bchneider. 




— V — . vj.). un groupe 

de bronzes anciens propres a FExtreme-Asie men- 
dionale. Stockholm, n® 3, p. 99-139, 17 pi. et 
“f- — Ltude d une serie de bronzes du Musee 
de Stockholm, provenant du Yunnan et de I’Ex- 


c 


— 61 — 


ASi£ 


treme-Asie meridionale et formant un gro'upe par* 
liculier dans cet ensemble encore si mal conau. 
Ce groupe qui s’etend sur le sua de la Chine ei de 
I’Indochine semble avoir subi des influences chi- 
noises et siberiennes et avoir par centre exerce 
une influence sur Tindustrie de I’lndonesie. Ces 
objets appartiennent en majorite aux premiers 
siecles avant et apres J.-C. 

Asie Mineure et Chypre. 

loot. Lamb (Winifred). Schliemann’s prehistoric 
sites in the Troad. Praehist. Z., 1933, p. 111-131, 
15 fig. — Collection d’objets trouves par Schlie- 
mann, an Musee Prehistorique de Berlin. 

1002. Cassox (Slaiiley). Battle-axes from Troy. 
Antiquity, 1933, p. 337-339, 2 pi. — Haches en 
nef)hrite et en lapis-iazuli trouvees dans les rues 
de Troie II. Ge sont de veritables oeuvres d art. 

1003. Dikaios (P.). Les cultes pi^ebistoriques dans 
Tile de Chypre. Syria, 1932, p. 345-354, 7 pL et 
4 fig. — D'apres des documents archeologiques 
datant du premier age du bronze trouves dans la 
necropole de Vounoi. Croupes et vases en terre 
cuite donnant des precisions sur le culte de la 
Terre-Mere, sur les animaux oonsacres a celte 
divinite et sur la serie des symboles sacres. Simi- 
litude des cultes chypriote.: avec ceux de Crete. 

Chine et Japon. 

1004. Bishop {Carl Whiting). The Neolithic age in 
Northern China. Antiquity , 1933, p. 389-404, 8 pi. 
— Restes neolithiques dans le nord de la Chine. 
Sites, ceramique, objets en pierre. 

1005. ScHNELL (Ivar). Prehistoric finds from the 
island world of the Far East, now preserved in 
the Museum of far Eastern antiquities Stockholm. 
Stockholm, n® 4, p. 15-05, 17 pi. et 16 fig. — 
Coup d’oeil general sur la prehistoire du Japon 
d’apres les objets que possede le Musee de Stock- 
holm. Importante bibhograpliie, 

1006. Bvlin (Margit). Notes surquelques objets neo- 
lithiques trouves a Formose. Stockholm, n^ 4, p. 
105-110,2 pi. — Etude de trois collections recem- 
ment entrees au musee de Stockholm Certains 
de ces objets appartiennent a la civilisation de 
Somrong-Sen, qui semble avoir ete introduite 
d’lndochine a Formose vers Tan 2000. 

Inde et Indochine . 

1007. Sarasix (Fritz). Recherches prehistorique s au 
Siam. Anihrop., 1933, p. 1-40, 13 fig. — Conclu- 
sions generales relatives a la prehistoire du sud- 
est de FAsie. 

Voir aussi les n®® 41, 62, 67, 831, 1131, 1151, 1160, 
5075, 5088 et 5141. 

Palestine et Syrie. 

1(X)8. Bergy (P. a.). Le Paieolithique ancien strati- 
fie a Ras-Beyrouth. Mel, Beyrouth, t. XVI (1932;, 
p. 169-217, 14 pL el 11 fig. 

1009. Horsfield (George et Agnes' et Glueck (Nel- 


son). Prehistoric rock-drawings in Transjordan. 
Am. J. of arch., 1933, p. 381-386, 7 pi. et 5 fig. — 
Dessins de rochers, represeutant des animaux, les 
uns paleolithiques, les autres neolithiques, d’au- 
tres encore plus receiUs: vues de ruines ommeya- 
des et chreliennes dans la meme region. 

10 iO. Garrod (D. a. E.). a new Mesolithic industry: 
the Natufian of Palestine. J. Anihrop. Jnst.. 1933, 
p. 257-276, 5 pi. et 64 fig. — Fouilles prehistori- 
ques en Palestine; reproductions d'outils en pierre 
et de sculptures sur os. 

toil. Neuville (R.). Statuette animale du Mesoli- 
thique palestinien. Anihrop., 1932, p. 546-547, 
1 fig- — Sculpture trouveedanslesgrottesd'Oumm- 
ez-Zoueiliiia (Palestine^ 

1012. Neuville (Rene). Statuette erotique du desert 
de Judee. Anihrop., 1933, p. 558-500, 3 fig, — Sculp- 
ture en calcite du Mesolitique ancien de Pales- 
tine. 

1013. Mallox (Alexis). La civilisation du IIP mil- 
lenaire dans la vallee du Jourdain. Les fouiles de 
Teleilat Ghassul. Syria, 1932, p. 334-344, 6 pi. et 
6 fig. — Detail des fouilles faites jusqu’ici; la 
ceramique comrae Lou tillage lithique montrent 
la transition entre Page de la pierre et Page du 
bronze 

1014. O’Brien (T. P.). A Chalcolilhic cave site in 
North Syria. Man, 1933, p. 173-178, pi. et 1 fig. — > 
Fouilles dans un site prehistori({ue de Syrie. 
Objets en pierre, en ceramique, en os, etc. 

1015. IloRSFiELD (Georgej.'Dolmen-field in Trans- 
jordan. Antiquity , 1933, p. 471-473, 3 pi. — Dol- 
mens. a Damieh, qui ont des analogies frappaiites 
avec les chambres funeraires de Palestine, du 
nord de PAfriqiie et de Majorque et avec les 
dolmens du Nord du Caucase. 

1016. Turville-Petre (F.). Excavations in the Mu- 
gharet El-Kebarah, J. Anihrop, Inst., 1933, p. 271- 
276, 3 pi. et 25 fig — Objets eu pierre et en os 
(quelques sculptures provenaiit d'un site dans le 
voisinage du Carmel.) 

Voir aussi les 1166 et 1247 a 1249. 

Sibeiie et Caucase. 

1017. Golomshfok (E. a.). Trois gi semen ts du Paleo- 
lilhii{ue superieur russe et siijerien. Anihrop., 
1933, p. 333-346, 9 fig. — Gagarino (statuettes 
feminines en i voire), Timonovka (pierres taillees) 
et Malta (objets et statuettes en os et en ivoire). 

Voir aussi le n'^ 825. 

1018. Rostovtzeff (M,). The great hero of Middle 
Asia and his exploits. Arlibus Asiae, 1930-32, 
t. 99-117, 8 fig. — Examen, au point de vue des 
sujels, de plaques d’or ajourees. pieces de harna- 
chement d’origine scythe ou chiiioise du in® siecle 
avant J.-C. et faisant partie de cette « renaissance 
de I’art scythe » quis’est manifestee au nord dela 
Chine, aunorddePlndeet dans Pest de PEurope et 
a laquelle M. Rostovtzeff a deja consacre de nom- 
breuses etudes. 

1019. Janse (Oiov). Tubes et4)outoiis cruciforraes 




I 



^HiHISTOIRE 




troll ves en Eurasie. Stockholm^ n® 4^ p. 187-209, 
5 pi. et 12 fig. — Etude de petits objets qui ont 
ete d’un usage tres repandu au premier age du fer 
en Europe et eii Asie. 11s semblent avoir ete fabri- 
ques dans certains centres metallurgiquesde diflfe- 
rentes regions, Autriche, Yougoslavie, Gaucase, 
Siberie et Asie et constituent un element important 
d’origine orientale. Les tubes cruciformes qui ont 
disparu d Europe a la fin de la periode de Ilall- 
statt y onl repani a I'epoque des invasions; ils ont 
servi d'aiiiuletles et ont ete employes com me 
garnitures de ceintures a pouvoir magique; ce 
fait est certain pour TEiirope et probable seule- 
ment pour TAsie. 

1020. Andersson (J. G.E The spiritual meaning of 
the animal style. Congres Slockhlom, 1933, p. 52- 
53. — Les bronzes eurasiens et leur contenu 
magique. 

1021. Tallguen [\. M.). Zum Ursprung Jos so^. sky- 
thischeu Tierstiies. Congr^i^ Stockholm^ 1933, p. 
60-61. — Hecherches sur Torigine du style scythe 
animal qui apparait tout forme dans le Pont au 
vn® siecle avant J. C. et qui parait avoir pris 
naissance plus a Test, peut-etre en Sogdiaiie. 

1022. Danvlewytsch (Wassyl;. Ein sibirischer Oolch 
mil ungewohulicher Verzierung. Arlibus /Is/ae, 
1930-32, p. 147-161, 3 fig. — Poignard de bronze 
siberien, au Musee de PAcademie panukrainienne 
a Kiew, provenant de Minussinsk. C'est uneoeiivie 
unique de son espece, plus voisine de Part sibe- 
riea que de Part scytho-grec. 

1023. SalmonV (Alfred;. Dor erste Fund von Noin- 
Ulla. Arlibus, AsiaCj 1930-32, p. 86-92, 7 fig. — Re- 
productions d'objets trouves a Noin-Ulla en Mon- 
golie; ils font partie de la premiere trouvaille et 
sent conserves au museed’Irkoutsk, lissus, objets 
en bronze et enjade, et afipartieunent tons a Part 
chinois de Pepoque des Han, tandis que dans les 
trouvailles posterieuresily avail aussides elements 
hellenistiques et nomades. 

1024. Andersson ( J. G.). Hunting magic in the ani- 
mal style. Stockholm^ n° 3, p. 221-315, 36 pi. et 
9 fig. — Etude d un groupe de bronzes de la fin 
de Page du bronze auxquels Pauteur avail pre- 
cedemment applique le nom de « Siii-Yuan », 


mais qu’il propose aujourd hui d’appeler « bronzes 
de la province d*Ordos ». Comparaison de ce style 
animal de PEurasie avec Pari raagdaienien. 

1025. Tallgbe?^ (A. M.). Dolmens of North Cau- 
causia. Anliquitg, 1933, p. 190-202, 9 fig. — Elude 
des dolmens de cette region qui se rattachent a la 
civilisation de Kuban. Les divers objets, outils, 
vases, bijoux, incilent Pauteur a revendiquer pour 
les dolmens une origine asiatique et non euro- 
peenne ; il s’eleve aussi centre Popinion admise 
et estime que les rapports qu’il ya entre ces dol- 
mens et ceux de ScanJinavie s’expliquent par une 
influence subie et non pas exercee par les peuples 
du centre de PEurope. Pour lui la civilisation de 
Kuban est clue non aux Hum ou Kasssites, peu- 
^plade caucasienne, inais aux Mitanniens, d'origine 
iudo-europeenne, qui apparureut dans le Caiicace 
vers 1600 avant J. C. 

10C()- Jenny (Wilhelm A. von). Eiue Bronzeschnalle 
a us dem Nordkaukasus. Prnehisl. Z., 1032, p. 270- 
l' 75, 4 fig. — Bouclc de ceinture qu'on peut placer 
au VII® siecle apres J.-C. On y trouve un melange 
de Part des steppes et des priucipes byzanlins 
caracteristiques de la contree situee directement 
au nord de la mer Noire. 

1027. Jenny (Wiihem A. voni. Zwei Bronzen aus 
dem Nordkaukasus. ipe/c, 1932-33, p. 106-109, 2fig. 
sur 1 pi. — Publication de deux objets de bronze 
trouves dans le nord du Gaucase et appartenant a 
une collection particuliere herliuoi.se, une boucle 
de ceinture et un miroir de bronze, Pun etPautrea 
decor animal, mais le premier datantdes derniers 
siecles avant Pere chretienne, Pautre du in® ou 
IV® siecle apres. 

1028. Salmony (Alfred). Eine siidrussische Stein- 
plastik im elhnographishen Museum des Troca- 
dero. B, TrocaderOf n® 3 (1932) p. 19-22,2 fig. — 
Statue de femme, en pierre, tenant un gobelet 
entre ses mains. Elle provient d'Ekaterinoslaw et 
se rattache a un groupe d oeuvres analogues (region 
du Dnieper et du Don). II est probable que c’est 
Pceuvre de Turco-Mongols du xi®-xri® siecle; il faul 
probablement y voir une inspiration religieuse eu 
rapport avec le culte de la Lune. 


— *3 — 


ANTIQCITg 


ANTIQUlTfi: 

6£n£RALIT£S 


1029. Picard (Charles). Courrier de Tart antique. 
Gazette ^ 1933, I, p. 193-213, 1 pL et 17 fig. — 
M. Ch. Picard reprend la rubriqiie tenue depuis 
plus de quarante ans par Salomon Reinach et 
signale aux lecteurs de la Gazette ies principales 
nouveautes survenues dans le domaine de I'art 
antique, II s'arrete specialement aux gains nou- 
veaux fails dans la connaissance du Parthenon et 
de Part de Phidias itravaux de MM. Rhys Car- 
penter et C. Praschniker, renseignements sur la 
frise, les metopes et 1 Athena Parth^nos d’apres 
des documents de Geneve, du Vatican et du 
Piree),a la st^ie rhodieniie de Crit6 et Timarisla 
(vers 430), aux steles de combat du ftiecle 
retrouvees sur la voie sacree de rAcademie, a la 
belle mosa'ique de Delos siecle de not re ere), 
a I’ephebe de Volubilis, aux statues gallo- 
romames de Saint- Bertrand de Comminges. 

1030. Brendel (Otto). Die schonsleu Antikenfunde 
des letzten Jahrzehnts, hvnsty t. 07 (1933), p- 170- 
176, 1 pi, et 7 fig. — L'auteur passe ea revue les 
plus importantes trouvailles antiques de la der- 
ni^re decade, le grand Zeus du Cap Artemision, 
une tete de lion du temple d'Himera, un vase a 
figures rouges du miisee de Bologne, tous trois 
de la premiere moitie du v® siecle, puis le jeune 
homme de Marathon d’un siecle plus jeune, le 
sarcophage des Catacombes de Pretextat, oeuvre 
atlique du n® siecle apr, J.-C., et enfin la tete 
monumentale de Trajan au musee d'Ostie. 

1031. Van Buben (A. \Y.), I pin recenti contributi 
americani agli studi mediterranei. B, St. Medi- 
ierraneiy t. Ill, a® 5, p. 11-12. — Fouilles ameri- 
caines a Athenes, Corinthe, Caranide dans le 
Fayoum, Doura-Europos, Antioche, Seleucie, 
Samarie, Gerash, et travaux de I'Academie ameri- 
caine de Rome. 


EGV 

Gen^ralites. 

1039, Semenoff (Marc). Essai synthelique sur 1 art 
egyptien. Art viv., 1933, p. 460. 

1040, Carre (Jean-Marie). Voyageurs et ecrivains 
frangais en Egypte. Chron. Eg,, n® 15 (1933), p. 32- 
43, — Coup d’oeil sur les connaissances sur 
PEgypte pharaonique, chretienne et islaraique 
jusqu’a la fin du xvin® siecle. 

104K Ch^rau (Gaston). Egypte. A riviu., 1933, p. 437, 
39 fig. — Paysages, architecture, sculpture. 


1032. P, A. Einige bedeutsame Antiken in Amerika. 
Pantheon, 1933, II, p. 307, 1 pi. et 2 fig. — Chefs- 
d'ceuvre d art antique a la nouvelle Galerie Wil- 
liam Rockhill Nelson a New York, Reproductions 
d'un lion grec en iparbre de la deuxieme moitie 
du i\® siecle, d une statuette de bronze etrusque 
du V® siecle, represeutant probablement Mars, et 
d une tete de femme en marbre, grecque, prove- 
nant de Tarente et dalant du iv® siecle, 

1033. Richter (Gisela M, A.), The department of clas- 
sical art : extension and rearrangement. New 
Yorhy 1',j 33, p. 2S-33, 7 fig. — Reorganisation des 
galeries dart antique du Musee MetropoHtaiu. 
Repioductions de statuettes, de vases et d'autres 
menus objets de bronze ou de terre cuite 
^trusqiies, 

1034. Cohen D.j. Tentoonsielling van antieke voon- 
verpen air Egypte en Voor-Azie, slcU, [Exposition 
d’objets antiques d'Egypte et d'Asie-Mineure (fin)]. 
B. Ant. Besch., juill. 1933, p, 1-3, 5 fig. — Bas- 
reliefs asiatiques et egyptiens d*epoques diverses. 

1035. Bronnov (N.). Arkhitektournai’a kompozitzia 
anlitchnogo gorada. [Composition architectonique 
de la cite antique]. Ar khitektou7'a SSSB., 1933, 
n® 2, p. 25-29, 7 fig. — L'AcropoIe d’Atlienes, vilies 
de la Grece et de I’Empire Romain. 

1037. Rostov rzEFF (M ). Notes d'archeologie orien- 
taie. I. Les passe-guides. If. Les agrafes de cein- 
tures. Syj'ia, 1932, p- 321-333, 15 fig, sur 5 pL — 
I. Passe-guides grecs, celtiques, thraces, romains, 
descendants dt'spasse-guidesorientaux. II. Agrafes 
de ceintures viianoviennes et ^trusques: Tauteur 
defend leur origine orientale. 

1038. Harden (D. B ). Ancient glass. Antiquity, 1933, 
p. 419-428, 12 fig. sur 4 pi. — Histoire du verre 
dans I’antiquite, depuis les debuts jusqu’a la fin de 
la p4riode romaine. 


PTE 

1042. Guest (E. M.), Pathology and art at El Araarna. 
Ancient Egypt, 1933, p. 81-88. 11 fig. — Refuta- 
tion de la theorie de M. Proskaues (voir R^per- 
love, 1932, n® 910), qui voyait dans la deforma- 
tion generale des cranes a Lepoque d’El Amarna 
uue preuve de rachitisme. 

1043. Gauch (Mmej. La libation et la lustration dans 

la religion egyptienne. B. 1933, p. 118-120, 

2 fig. — Resume d une these soutenue a I'Ecole 
du Louvre. 

1044. Petrie (Flinders). Egyptffin shipping. Ancient 



ANTlQUlTf 


— 64 — 


Egypt, 1933, p. 1-14 et 65-75, 1 pi. et 86 fig. — La 
navigation en Egyple; les diff6rents types de 
bateaux d’apres les documents figures. 

1045. Bell (G. D, Jarrett). Ancient Egyptian ship 
design; based on a critical analysis on the 
dynasty barge. Ancient Egypt, 1933, p. lOl-llO, 
6 fig. — Etude sur les bateaux egyptiens d’apres 
un bateau funeraire de la XII® dynastic. 

1046. Keimer (L-). Bemerkungen und Lesefriicbte 
zur altagyptisclien Naturgeschichte. K^mi, t. II 
(1929), p. 84-106, 2 pi. et 4 fig, — DifiFerentes 
Etudes de detail relatives a rhistoire naturelle. I. 
Le chameau etait connu en Egypte des la I**® dy- 
nastic. II. Representations du sycomore et d’un 
autre arbre sur un ex-libris de faience. III. Repre- 
sentations de la cereraonie de I'arrachage du papy- 
rus. IV, Representations hieroglyphiques du papy- 
rus. V. Amulelte en forme de scorpion. 

1047. Keimeb (L,). Ceruana pratensis Forsk. dans 
I’Egvpte ancienne et raoderne. Ann, Ant, Eg., 
1. XXXII (1932), p. 30-37, 6 pi. — Composee dout 
les tiges ont servi depuis Tepoque prehistorique a 
fabriquer des corbeilles ou des balais. 

1048. Drioton (Etienne). Essai sur la cryptographie 
privee de la fin de la XV^III® dynastic. Ft. (C4gyp- 
tologie, t. I, p. 1-50, 5 pi. — Elude d une sei*ie de 
textes de Tepoque d’Amenophis III qui appar- 
tieniient a la tradition d’ecriture cryptographique 
dont on trouve des exemples des les torabeaux 
de Beni Hassan et jusqu’a I’epoque greco-romaine. 
Trois de ces textes semblent reveler un usage de 
courte duree de cette ecriture secrete, employee 
comme une enigme destinee a fouetter la curio- 
site des visiteurs eta faire lire plus volontiers ces 
formules fastidieuses que les morts desiraient 
voir reciter aux vivants. 

1049. Spiegelberg (W^ilhelm). Die Stele 119 C des 
Louvre. Kenii^ t. II (1929), p. 107-112, 1 pi. — 
Elude des hieroglyphes d une stMe qui appartient 
a la periode posterieure aux Ptolemeeset provient 
probablement de Memphis. 

1050. Murray (M. A.). The pharaoh's third title. 
Ancient Egypt, 1933, p. 27-28, 16 fig. — Essai d'in- 
terpretation des hieroglyphes qui constituent la 
troisieme appellation des pharaons. Plutot que le 
« faucon d'or » il doit signifier a I’inviucible ». 

1051. Capart (Jean). Un hieroglyphe mysterieux. 
Kf^mi, t. II (1929), p. 1-2, 2 fig. sur 1 pi. — Des- 
cription d’un signe unique representant un lau- 
reau sur le dos duquel va s’elancer un homme 
( Ancien Empire). M. Capart pense qu’il s'agit peut- 
etre d’une de ces enigmes si chores aux Egyptiens. 

1052. Vikentiev (Vladimir). Le signe ... et sa nou- 
veile variante. Ann. Ant. Eg., 1. XXXIII (1933;, 
p. 17-26, 7 fig. — Etude d’un signe hieroglyphique 
representant un cofiret. 

1053. Griffith (F. L.). The hieroglyph of the bicor- 

nate uterus. Ee/ni, t. II (1929), p. 83, 1 pi. 

Explication d’un hieroglyphe par Fimitation de 
Tut^rus des bovides. 

Voir aussi les n®» 59, 60, 61, 66 et 341. 


Masees. 

1054. Taggart (L. M.). The new Wilbur memorial 
Hall. Brooklyn, 1933, n® 3, p. 57-69, 8 fig. — 
Ouverture au musee de Brooklyn, d’une salle 
egyptienne. Reproductions de sculptures de di- 
verses epoques. 

1055. S. S, Objects from Mr Brunton’s excavations, 
1930-31. Br. Museum, t. VUI (1933), p. 78. — 
Londres. Sculpture en pierre peinte de la V® dynas- 
tie, hippopotame en terre cuite veinissee de la 
XII® dynaslie, et differents objets de moiiidre 
importance. 

1056. Musee. Chron. Eg., n® 15 (1933), p 21-23, 
2 fig. — Enrichissements du musee d’egyptologie 
de Bruxelles. Reproductions d’un portrait de nio- 
mie et d’un buste d’homme de I’Ancien Empire. 

1057. Boreux (Charles). Antiquites egypliennes. 
Acquisitions lecentes. B. Musees, 1933, p. 19-25, 
10 fig. — Paris. Entree au Louvre d'un certain 
nombre d objets interessants. Reproductions d’un 
couteau de sacrifice d’epoque predynastique, ^de 
« vases a surprise » en forme de deesse Toueris, 
d’une coupe en terre emaillee de I'epoque neo- 
meniphite, d’une coupe d'^poque plolemaique por- 
tant la representation de deux lions, d’une terre 
cuite d'epoque roinaine representant le dieu Bes. 
d un vase-coupe d’epoque predynastique, d’une 
statue engresdu prelre Nofirrompit (XVIII® dynas- 
tic), d’uiie tete de la reiiie Tii (?} et d’une lete 
royale en bois de I’epoque d’El Amarna. 


Architecture et Fouilles. 


1058. Les fouilles. C/iro/i. Eg., n® 15 (1933), p. 78- 
114. Coup d ceil general sur les fouilles recentes 
en Egypte. 

1059. JouGUET (Pierre). Rapport sur les travaux de 
I’Institut frangais d’archeologie orientale au Caire 
durant les annees 1931-1932. Inscriptions, 1932 
p. 4^-425. — Fouilles (a Deir el Medineh, Abou- 
Roache, Ldfou et Medamoud), publications et mis- 
sions. 


Egypte. Art vh., 1933, p. 463-464. ^'Fouilles 
Memphis et Thebes, dans le Delta etea Nubie. 

1061. Barres (Maurice). Voyage en Egvpte. 1. D 
Caire a Louqsor. II Louqsor a Alexandrie. I 
Deux Moruhs, 1933. 11, p. 721-747 ct III, p. l-2( 

1062. Zahar (Marcel). L'architecture eternelle. A\ 

developpement de 1 architecture en Egvpte toi 
au long cle son histoire " ^ 


^ ^ ^ ‘ torteresse du Mo^ 

p. 161-1^3, 4 pi. et 5 fig. — Degagem 
semblent avoir apparten 
Vlpm (lestinee a defendre le nord 

Memphis et a commander les routes qui la reliai 
a la Iripolitanie et aux oasis du sud. 


•x> 


€ 


- 63 - ORIENT 


1064. Pendlebury (J. D, S.). Preliminary report of 
the excavations at Tell Er^Amamah, 1982-1933. 

Eg, Arch,, 1933, p. 114-118, 2l fig. sur 7 pi. — 
Detail des foinllcs au grand temple et dans 

‘ diverges maisons. Reproductions des principales 
pieces de sculpture, entreautres uue tete de prin- 
cesse en quartzite et d’un petit groupe figurant 
iin scribe et un singe 

1065. Lloyd (Seton). Model of a Tell El’Amarnah 
house. J. Eg. arch., 1933, p. 1-7, 4 pi. et 5 fig. — 
Reconstitution au 3'100 d’une maison egyptienne 
dc r^poque d'El Amarna, d’apres les centaines 
d’exemplaires degages par les fouilles. 

1066. Steindorff (Georg), Ricke (Herbert) et Aubin 
(Hermann). Der Orakeltempel in der Animons- 
oase. Z. aegxjpt. Spr., t. 69 (1933), p. 1-24, 2 pi. 
et 11 fig. — Histoire des fouilles dans I’oasis 
d'Ammon. La forteresse et le temple d’Aghurmi, 
Les fouilles de 1933. Les bas-reliefs et les inscrip- 
tions trouves dans la cella. 

1067. Bartoccim (Renato). Scavi ad Ammon della 
missione archeologica italiana. B, St. Mediterranei, 
t. IV, no 4-5, p. 10-15, 48 fig. sur 9 pL — Conipte 
rendu des fouilles italiennes faites a Toasis d’Am- 
mon eu 1933. Degage men t de restes ^gypto- 
romains (temple de Jupiter Ammon), arabes et 
byzantins. 

1068. Breccia (Ev.). Rapport a M. le Directeur gene- 
ral du Service des Antiquites sur les fouilles en Ire- 
prises a Bahnasa (Oxyrhvnchos). Ann, Ant, Eg., 
t. XXXII (1932), p. 5 V 55 . — Fouilles faites au 
nom de la Societe pour la recherche des papyrus 
grecs et latins. Detail des principaux restes de 
sculpture architecturale recueillis (epoque greco- 
romaine). Exploration m^thodique des vestiges 
d’un vaste edifice chretien (decouverte de frag- 
ments de sculpture, de figurines en terre cuite, 
d’objets en verre et en os, etc.). 

1069. Boghdady (Foad). An archaic tomb at old 
Cairo. Ann. Ant. Eg., t. XXXII (1932), p. 153-160, 
6 pi. — Decouverte au Caire d’une tombe archaique 
a plusieurs chaml)res. Liste des armes en pierre 
et des vases qu elle contenait. II serable qu on 
puisse la dater de la D® dynaslie, peut-etre de 
la ID. 

1070. Gauthier (Henri). Decouvertes recentes dans 
la necropole sa'ite d'HeliopOlis. Ann. Ant, Eg., 
t. XXXIII (1933), p. 27-53, 7 pi. et 4 fig. — Decou- 
verte de neuf tombes dont quelques-unes conte- 
naient plusieurs sarcophages. 

1071. Chevrier (H.). Rapport sur les travaux de Kar- 
nak (1931-1932). Ann. Ant. Eg., t. XXXIl 0932), 
p. 97-114, 4 pi. — Organisation du chantier, en 
vue de I'emploi d un materiel mecanique. Conso- 
lidation de la porte nord de la^ Grande Cour. 
Transport de blocs d’albatre. Continuation du 
vidage du III® pylone. Fouilles au monument 
d’Amenophis IV. Decouvertes et travaux varies, 
tete du Moyen Empire, fragment du monument 
de ia reine Hatshepsout, d^montage du scarabee 
de Tangle nord ouest du lac sacre. 

1072. Gardner (E. W.) et Caton-Thompson (G.). 
Kharga expedition. Man, 1933, p. 178-181, 1 fig» 


— Compte rendu de Texpedition de 1932-33 a 
Toasis de Khargeh. 

1073. Lansing (Ambrose). The Egyptian expedition 
1931-1932. The Museum's excavations at Idsht. 
Neub York, 1933 (n® special d'avrii), p. 3-21, 20 fig. 

— Reprise des travaux, abandonnes depuis 1924, 
a la pyramide de Se’n-Wosret 1®*“, deuxieme roi 
de la XII® dynaslie (xx® siecle av. J.-C.) a Licht. 
Sculptures de la muraiile qui entourait la pyra- 
mide, vases et modMes en bois (bateaux et utili- 
sation du grain). 

1074. Lansing (Ambrose) et Hayes (W^illiam C.). 
The Egyptian expedition. The excavations at 
Lisht. New York, 1933, p. 4-38, 41 fig. — Compte 
rendu de la derniere campagne de fouilles ameri- 
caines a la pyramide de Se’n-Wosret I®^ (XII® dy- 
nastie) a Licht. Nettoyage de la region de Tentree 
de la face nord ; on y trouve de nombreuses traces 
des efforts iuuliles fails par des pilleurs pour arri- 
ver a la chambre funeraire. Devant Tentree, 
decouverte des restes d'une chapelle, la premiere 
dont on re trouve autre chose que le plan (frag- 
ments de bas-reliefs et de statues), puis arrivee 
a la chambre funeraiie, un mastaba on Ton sent 
l imitation des coutumes funeraires de TAncien 
Empire (fue le retour des sou\erains de la XII® dy- 
nastie a Memphis avail fait naitre. Decouverte de 
nombreuses tombes entre les deux mur allies, 
celJe qui entourait la chapelle et le mastaba et la 
muraiile exterieure. Parmi ces tombes, beaucoup 
appartieimenl a une epoque poslerieure a la XII® 
dynaslie, et jusqu'a la periode romaine. Explica- 
tion des textes hierogiyphiques qui couvrenl les 
murs de la chambre funeraire. 

1075. Jeqcier (G ). Rapport prelim inaire sur les 
fouilles executees en 1931-1932 dans la partie 
meridionale de la necropole memphite. Ann. Ant. 
Eg., t. XXXII (1932), p. 47-49. — Classement des 
trouvailles faites a Memphis pendant les annees 
precedentes et petit travaux compiementaires, 
entre autres le degagement complet de la pyra- 
mide de la reine .\pouit. 

1076. Les fouilles de Nubie. Gazelle, 1933, I, p. 58- 
61, 9 fig. — Decouvertes faites par une mission 
anglaise dans les regions destinees a etre sub- 
mergees par le barrage cTAssouan. Examen de 
deux groupes de tumuli a Abou Siinbel; on y a 
trouve deux types de tombes probablement ineroi- 
tiques oh la pratique des sacrifices d’esclaves et 
d’animaux est visible. 

1077. Emery (W. B.). Preliminary report on the 
work of the archaeological Survey of Nubia, 1931- 
1932. Ann. Ant. Eg., t XXXII (1932), p. 38-46, 
5 pi. et 4 fig. — Fouilles aux Monts de Goha. 
Decouverte de tombes de deux types dans les- 
quelles on a trouv6 des squelettes d’esclaves et 
d’animaux domesUques avec un grand nombre de 
pieces d’armement on de harnachement et des 
vases en ceramique. II est probable qu il s’agit de 
tombes de chefs de Blemmyes ethiopiens ayant 
subi Tinfluence meroitique a Tepoque chretienne. 

1078. Langsdorff (A.). EineSiedlung der C.-Gruppe 
Leute in Aniba. Ann, Ant, Eg., t. XXXII (1932), 
p. 24-29, 3 fig. — Fouilles m Nubie dans un site 

9 


i 


— «6 — 


IKflQUITE 

dont roccupation se place entre 2250 et 1650 av. 
J.-C. 

1079. Steindorff (Georg). Aniba. Vorlaufiger Bericht 
liber die Ergebaisse der in den Jahreii 1912-1914 
und 1930-1931 unternommenen Ausgrabungen. 
Ann. AnL Eg., t. XXXII (1932), p. 1-23, 2 pi. et 
1 fig. — Gompte rendu des fouilles alieniandes 
entreprises a Aniba a la suite de celles qui avaient 
6te conduites par L. Woolley. Exploration de 
sept necropoles et des ruines de la ville. 

1080. Engelbach (R.). The quarries of the Western 
Nubian desert. Ann. Ant. Eg., t. XXXIII (1933), 
p. 65-74, 4 pi. et 2 fig. — Renseignements concer- 
nant des carrieres egyptiennes en usage a I’^poque 
de I’Ancien Empire (dionte dite de Chephren, 
diorite blanche a taches noires employees pour 
les vases, etc.). 

1081. Little (O, IL). Preliminary report on some 
geological specimens from the <f Chephren dio- 
rite » quarries, Western desert, Ann. Aril. Eg,, 
t. XXXIII (1933), p. 75-80. 

1082. Lyons (Henry G.). Le prohleme des monu- 
ments de Philae. Mouseion, n° 21-22 (1933), p. 112- 
116. 

1083. Gauthier lA.). Une tombe de la XIX* dyuastie 
a Qantir (Delta). Ann, AnL Eg., t. XXXII (1932), 

E . 115-128, 1 pL — Facade d’une porte de tom- 
eau reconstituee au Musee dii Caire. Elle devait 
faire partie d un ensemble de sepultures conce- 
dees par les Pharaons ramessides a leurs meil- 
leurs fonctionnaires a proximite de leur palais 
d'ete. 

1084. Lauer (J.-P.). Etude sur quelques monuments 
de la IIP dynnaslie (pyramide a degres de Saq- 
qarah) Ann. Anl. Eg., t. XXXII (1932), p. 81-92, 
3 pL et 12 fig — Precisions conceruant les cha- 
piteaux, les architraves, le dispositif de cou verture, 
le systeme d’elairage et la hauteur des colonnes, 
obtenues par les restaurations entreprises dans 
la colonnade d^entree aux monuments de Zoser. 

1085. Bagnani (Gilberto). Gli scavi di Tebtanis. Sol- 
lettino, t. XXVII (1933), p. 119-134, 1 pi. et 22 fig. 
— Continuation des fouilles dans ce site ou Ton a 
fini de degager le?5 bases du temple du dieu cro- 
codile Seknebtunis et ou Ton a retrouve les restes 
d*une eglise copte avec peintures bien conser- 
vees et tres interessantes au point de vueicono- 
graphique. L'importance de Petablissement mona- 
cal a pousse les chercheurs a identifier ce site 
avec celui du monastere copte de Qalamoun. 

1086. Anti (Carlo). Fouilles a Tebtynis. Inscriptions, 
1932, p. 359 361. — Resultats de la troisieme 
campagne. Achevement de la foiiille du temple 
de l^uchos qui a permis d'en reconstituer Fhis- 
toire depuis le viii® siecle av. J.-C jusqu’a I’isla- 
misation du pays. 

1087. Gabra (Sami). Rapport preliminaire sur les 
fouilles de PUniversite egyptieime a Toaua (Her- 
raopolis ouest). Ann. Ant. Eg., t, XXXII (1932), 
p. 56-77, 4 pi. et 8 fig. — Fouilles aux abords du 
temple-tombeau de Petosiris; kPouest, decouverte 
du tombeau du rheteur alexandrin Ptolemaios, 
curieux monumenC du i*^ siecle av. J.-C., d’un 


tombeau d*une jeuue fille noyee dans le Nil et 
assimilee a Isis in® siecle apres) et d’une serie de 
maisons en briques creuses a parois ornees de 
faux marbres et de fresques. A Test ilecouverte 
des restes d un lemple-tombeau appartenant aux 
descendants de ia famiile de Petosiris, viole au 
ii« siecle (masques, sarcophages authropoides, 
amulettes et statuette en granit noirj. 

Sculpture. 

Generalites. 

1088. Roedcr (Gunther) Die Herstellung von Wachs- 
modelien zu agyplischen Bronzefignren. Z. aeggpt. 
Spr., t. 69 (1933), p. 45 67, 2 pi. et 19 fig. — 
Recherches concernant la technique de la fonte 
des sculptures de bronze egyptiennes d'apr^s 
des monies de plalie, que Ton pense avoir ele 
employes a cel usage. Les differentes parties 
des sculptures et la fagon dont on les rajuslait. 

Voir aussi les 32, 151, 154, 217, 343 et 1034. 

Ancien Empire. 

1089. Les decouvertes americaines en Egyple. Beaux^ 
Arts, 1933, n® 3, p. 1, 1 fig. — Reproduction des 
statues du roi Myxerinus et de sa femme. 

1090. Smith (W, Stevenson). The coffin of prince 
Mui-Khaf. J. Eg. Arch., 1933, p. 150-159, 4 pi. et 
5 fig. — Sarcophage de granit du musee du Caire 
provenant de Giseh (Ancien Empire). 

Moyen Empire. 

1091. Gauthier Laurent (Mme). Une stele du Moyen 
Ernpire. B d'^gypiologie, t. L, p, 75-80, 1 pL — 
Stele d’Ainenemhat-Neferiou, dans une collec- 
tion parlicuhere a Marseille, relrouv^e dans les 
murs d un puits du Var. II semble qii on puisse 
Fattribuer a la xiii* dynaslie et fixer sa provenance 
a Abydos ou a Fayoum, 

1092. Wainwright (G. A,). The ram-headed god at 
Hermopolis. J. Eg. Arch., 1933, p. 160-161, 1 fig. 
— Sculpture du pylone d'Amenemhat II represen- 
tant le dieu a tete de belier. 

Nouvel Empire. 

1093. Hakes (William C.). A statue of the herald 
Yamu-Nedjeh in the Egyptian Museum, Cairo, 
and some biographical notes on its owner. Ann. 
Ant. Eg., t. XXXIII (1933), p. 6-16, 1 pL — Statue 
en granit noir du premier heraut de Thoutmds III, 
du type courant a la XVlID dynastie, entree au 
Musee du Caire. Renseignements concernant ce 
personnage. 

109^. Newberry (Percy E.). A statue and a scarab. 
hg. Arch , l'.)33, p. 53-54, 5 fig. -- Publication 
d une statue en granit noir, bon exempie de Fart 
du Nouvel Empire qui rcpresente non ThoutmesIII 
comnie le dit le guide du musee du Caire, mais 
Nehi, gouverneur de la Haute Egypte sous ce 
meme roi, et d un scarabee de la XII® dvnastie 
trouve a Byblos. 


ORIENT 


— 67 - 


1095. Boreux (Charles). La statue du '« serviteur 
roval » NofiiTOiipit (Musee du Louvre). M. 

t. XXXin (1933), p. 11-26, 2 pi et 3 fig. - Sta- 
tue qui date du regne d'Ametiophis III, epoque 
qui marque I’apogee de Tart du Noiivei Empire. 
Certaiiies des inscriptions (jui la recouvrent sont 
redigees en ecriture secrete. 

1096. Berger (Suzanne). Deux bas-reliefs thebains. 
B. Musees Bruxelles^ 1933. p. 108-110, 3 fig. — 
Identification. Bas-reliefs de I’epoque d'Ameno- 
phis III provenant de la tombe de Kbaemhat, une 
des rares tombes thebaines a decor sculpte. 

1097. Brion (Marcel), Amenophis IV etl'artde Tell- 
el-Amarna Art viv.^ 1933, p. 443-446, 8 fig. — 
Coup d’ceil surla revolution artistique ([ui a accom- 
pagne la rtMorme religieuse de ce souverain de ia 
XVIII® dynastie. C'est un art elrangernent realiste, 
profondement different de Tart hieratique qui fa 
precede et suivi, mais qui n’a eu qu’une bien 
courte existence. 

1098. S.S. Antiquities from El Amarna. Br. Museum, 
t. VIII (1933). p. 78. — Parmi les acquisitions, un 
bas-relief non termine avec une tete de jeune 
prince. 

1099. ScHARFF (Alexander). Neue Kunstwerke aiis 
Amarna. Pantheon, 1933, II, p. 219-220, 2 fig — 
La mission anglaise qui travaiiie a El Amarna vient 
de decouvrir un atelier de sculpteur et parini les 
pieces trouvees il y avail deux chefs-d'oeuvre, re- 
produits ici, un profit d’Akhenaton (^1375-1350), et 
une tete de la reine Nofertiti, tons deux en gres 
brun et qui devaient faire partie d’ensembles po- 
lychromes. 

1100 . Reisner (G. A. et M. B.). Inscribed monu- 
ments from Gebel Barkal. 3. The stela of Setv I. 
Z. aegypt, Spr , t. 69 (1933), p. 73-78, 2 pi. et I fig. 
— Stele de la XIX® dynastie dont la partie supe- 
rieure represente une scene d'offrande du type des 
steles royales du Nouvei Empire. 

1101 . Gardiner (Alan H.). The Dakhleh stela. J. Eg. 
arch., 1933, p. 19-3(1, 3 pi. et 1 fig. — Explication 
du texte et des bas-reliefs d'uiie stele de la XXII® 
dynastie trouvee dans I'oasis de Dakhla. 

1102. S. R. K. G. Granite ram from the Sudan. Br. 
Museum, t. VIII (1933), p. 43, 2 fig. — Belier de 
granit, avec la statue du pharaon Taharqa. C'est 
un des quatre beliers du temple d’ Ammon bati a 
Kawa (Nubie), en 683 par Taharqa. 

Epoques salte, ptolemaique et romaine. 

1103. Kuentz (Charles). Bas-reliefs saites. M. Piot, 
t. XXXIII (19331, p. 27-41, 1 pi. et 4 fig. — Bas- 
reliefs archaisants aux musees du Louvre, du 
Caireet d'Alexandrie provenant de differents cen- 
tres de Basse-Egypte ou ils decoraient des monu- 
ments funeraires que I'humidite du sol avait force 
a construire hors de terre. 

1104. Dunham (Dows). An ancient Egyptian foigery. 
Boston, 1933, p. 79-81, 3 fig. — Statuette d’Anien- 
Re, del’epoque sa'ite, qui se donne pour un oeuvre 
de la XII® dynastie. 

1105. Brendel (Otto). Spatagyptischer Portralkopf. 


An tike, 1933, p. 130-141, 4 pi. et 7 fig. — A pro- 
pos d’une tete de pierre du i®** siecTe av. J.-C. 
(Section egyptienue du musee de Berlin). - 

Peinture. 

1106. David (Madeleine). Essai sur la peinture egyp- 
tieiine. Art viv., 1933, p. 450, 2 fig. 

1107. Senk (Herbert). Vom perspeklivischen Gehalt 
in der agyptiichen Flachbidnerei. Z. aegypt. Spr., 
t. 6> i 1933,1, p. 78-94, 11 fig. — La perspective 
dans la peinture egyplienne. L’auteur estime que 
la peinture grecque est la suite naturelle d'une 
evolution longuement preparee. 

1108. PiKPEH i'Maxh Die agyptische Buchmalerei 
vei’glichen mil der griechischen und frii^mitlel- 
alterlichen. J. deutsch. Inst., t, 48 (1933), p. 40- 
54, 5 fig. — Examende ce qu’on peut connaitre de 
la miniature egyptioune, depuis le plus ancien 
papyrus iilustre qui nous soil parvenu, datant du 
Moyon Empire, et recherche de ce qui pent avoir 
subsiste de cet art dans la miniature grecque, 
que i'auteur considere a travers ses imitations me- 
dievales (mss. d'Homere, Terence et Virgiie) et 
dans la miniature du moyen age pour laquelle il 
pi end comme exemple le Psautier d’Utrecht. 

1109. Davies N. de G,). The work of the graphic 
branch of the expedition. New York, 1933 (n® spe- 
cial d'ovrili, p. 23-29. 11 fig. — Releve de pein- 
tui es tonibales sur rocheis, a Beni-Ilassan, aunord 
de Thebes, Du Moyen Empire (2900-1788), 

1110. Gaillard (Claude). Sur deux oiseaux figures 
dans h s tombeauux de Beni-IIassan. Kemi, t. 11 
(1929 , p. 19-40, 1 pi. et 9 fig. — Identification 
du rollier vulgaire et du loriot jaune dans des 
peintures de I’Ancien Empire. Variete des cou- 
ieurs sous lesquelles sont representes les memes 
oiseaux. 

nil. Gaillard (Claude). Identification de I’oiseau 
Ama figure dans une tombe de Beni-IIassan. BI- 
FAO, 1. XXXIII (19339 p. 169-189, 3 pi. et 4 fig. 
— Etude de Punique figuratiou egyplienne de cet 
oiseau, dans le tombeau de Baqt ,XI® dynastie), 
a Beni-IIassan. Elle ne se rapporte ni a la monette 
ni au drome ardeole, mais au blongios, ardetla 
minula \ cette identification estcertifiee par le papy- 
rus chiriirgical Edwin Smith, Exactitude des repre- 
sentations figurees dans I’Ancienne Egypte. 

Arts Mineurs. 

1112. Fink {Colin G.) et Kopp fArthur IL). Ancient 
Egyptian antimony plating on copper objects. 
Metrop. Si., 1933, p. 163-167, 6 dg. — Procede de 
plaque employe en Egypte a I'epoque de la V® on 
de la VI® dynastie (2500-220(1 av. J.-C.'t. Il s'agit 
(Pune aiguiere et d'uii boL Musee Metropolitain) 
en cuivre double d'antimoine. 

1113. Wai.nwrigh'i (G. A.). The bull standards of 

Egypt. J. Eg. arch., 1933. p. 42-52. 14 fig. — Etude 
de differents emblemes egyptiens comportant 
Pimage d’un taureau. • 



ANTIQUITfi 


_ 68 


1114. S. R. K. G. An Egyptian figure of a ram and 
other objects. Br. Museum, t. VII (19.^3), p. 123- 
124, 1 fig. — Acquisition d’objets egyptiens, parmi 
lesquels un belier en verre bleu qui ne pent etre 
posterieur a Tepoque sa'ite, mais pourait lui etre 
anterieur de quatre ou cinq dynasties. 

1115. Bissing (Fr. W. von). Goiiden ring van Soris 
(Snefroe). [Une bague en or de Soris]. B, Ant. 
Besch,, dec. 1932, p. 1-2, 2 fig. — De la IV® dy- 
nastie. 

1116. Keimer (L.). Pendeloques en forme d'insectes 
faisant partie de colliers egyptiens (suite). Ann. 
Ant. Eg., XXXII (1932), p. 129-150, 4 pi. et 46 fig. 
— Pendeloques et pieces de colliers en forme 
de sauterelles. L'auteur commence par etudier les 
representations de sauterelles dans les figurations 
de passage et sur divers objets egyptiens, puis il 
etudie les differents types de pendeloques figu- 
rant des sauterelles. 

1117. Petrie (Flinders). Rare scarabs. A. Egypt, 
1933, p, 37-38, 11 fig. — Descriptions de quelques 
scarabees de type inusite recemment acquis par 
1 University College de Loiidres. 

1118. Drioton (Etienne). Un oudja a representation 
hermopolitaine. R. d'igypiologie, t. I, p. 81-85, 
^ fiR- — Etude d une amulette non funeraireou 
d’un talisman recemment entre au Musee du Lou- 
vre; Fobjet, en calcaire, porte Timage d\in oeil 
dont la prunellerenferme I’iinage d un personnage, 
I’embryon du soleil a I’interieur d un ceuf. Sens 
symbolique de cette representation. 

1119. Yeivin (S.). An Egvptian vase from ancient 
Parthia. Ann. Ant. Eg'i, t. XXXII (1932), p. 151- 
152, 1 fig, — Fragment de vase d’albalre 6gyp- 
tien trouve a Seleucie sur le Tigre. (XVI 11® dy- 
nastie). 

1 120. Bissing (W. V.). Gefassmodell aus Leonlopo- 
lis. Z. aegypt. Spr., t. 69 (1933), p. 98-102, 6 fig — 
Vases en forme de lions de la fin de I'epoque 
saite. 

1121. Werbbouck (M.). Un vase en forme de dieu 


Bes. B. Musses Bruxelles, 1933, p. 38-39, 1 fig. — 
Vase egyptien d'^poque saite, en faience verte. 

1122. WiNLocK (H. E.). Three Egyptian gold circlets. 
New York, 1933, p. 156-160, 3 fig. — Acquisition 
de coiffui*es de dames egvptiennes (de 2tX)0 a 
1450). 

1123. Glanville (S. R. K.).T\vo headrests and other 
Egyptian antiquities, Br. Museum, t. VI il, p. 105- 
108, 5 fig. — Deux fragments d’appuie-letes, 
Fun de la XVHI® ou de la XIX® dynastic, aveo 
une figuration du dieu Bes, Fautre d’^[)oque plole- 
ma’ique ou romaine ; un fragment de poisson en 
verre et une image d'Amon-Re en cornaline. 

1124. IIenneberg (Frhr. v.). Die altaegyptischen 

Gewebe des ’ ‘t-" . '’^useums ia^ Tro- 

cadero. B. Tr » i . p. 3 17, 13 fig. 
— Etude technique concernant Fart du tissage 
en Egypte ; c’est vers la XXI® dynaslie qu’il y a 
atteint sa plus grande perfection, 

1125. Peet (T. Eric). The so-called Ramesses girdle. 
J. Eg. arch., 1933, p. 143-149, 1 fig. — Etude 
concernant Forigine d’une piece d'etoffe tissee du 
musee de Liverpool. Eile est datee de la seconde 
annee du regne de Ramses II, mais on ne sail lien 
de sa provenance. 

1126. Crowfoot t Grace M.), A textile from the Hood 
Collection of Egyptian antiquities. A ncien/ 

1933, p. 43-45, 2 fig. — Fragment de toile de lin 
qu’on dit provenir de Thebes et dater du Nouvel 
Empire. 

1127. Crowfoot (G. M.). The mat weaver from the 
tomb of Khety. Ancient Egypt, 1933, p. 93-99, 
7 fig. — - Compa raison entre le tissage des nattes 
tel qu’il est revele par les peintures ou Its bas- 
reliefs des tombes et les precedes encore en usage 
aujourd'hui. 

1128. S6lver (Call V.), Papyrusbaade. Tilshneren, 
1933, I, p. 385-395, 8 fig. — Les bateaux cons- 
Iruits en papyrus dans Faricit ime Egypte. 

Voir aussi le n® 41. 


MfiSOPOTAMlE, SUSIANE ET PERSE 


1129. Speiser (E, a ). 7'he ethnic background of j 
the early civilizations of the near East. Am. J. of 
arch., 1933. p. 459-466. La part des dirferentes 
races dans les civilisations de la Mesopotamie. 

1130. Childe (V. G.). Die Bedeiitung der nltsame- 
rischen Melalltypen fiir die Chronologie dm- euro- 
paischen Brouzezeit. Mitt. Anihrop., 1933, p. 217- 
222. 5 fig. — Henselgneraeiits fouruis par les 
fouilles de Mesopotamie pour la chronologie de 
Fepoque du bronze en Europe. 

1131. Frankfort (Henri). Tell Asmar, Khafaje and 
Khor&abad. OWen/ /nsL Chicago, n® 16 (1933), 

. p. 1-102, 66 fig. — Compte rendu des foiiilh*s 
americaines de Fannee 1932-1933 A Tell Asmnr, 
fouilles au temple de Gimilsin et au palais^ 
au bailment du sud ct aux constructions akha- 
diennes (sceaux retrouyes prouvant les relations 
avec 1 empire banylonien et a\ec la valleo de 


1 IndnS;. A Khafaje. fouilles au temple et a Khor- 
sabad, fouilles sur Femplacement de la vilie et du 
palais de Sargon. 

11.j2. Lorev {Lustache de). L art assvrien au Metro- 
politan Museum. Hcaux-Arts, 1933, n® 29. p. 1, 
^ ~ Musee de New York de la 

collection John 1). Rockefeller ou sont repre- 
sentees toiites les eta[)es de Fail assvrien. Repro- 
duction (1 un bas-relief decouvert riar Lavard a 
Nimroud. 

1:33. Dimand {M. S.). Parthian and Sasanian art. 
Acm York, 19«53. p. 79-81, 4 fig. — Reproductions 
de morceaux de sculptures parthes et sassanides 
provenaiit des palais de Hatra (ii® siecles', et 
de Chlesiphon 'vi® siecle). 

1134. Rostovtzeff (M ). Lari greco-iranien. B. Arts 
> AsiaL, t, Vir, p. 202-222, T pi. et 6 fig. — Confe- 




f 


— — 


ORIENT 


rence faite en 1931 a I’lnstitut d’art et d^archeo- 
logie. Le probleme des relations et des influences 
mntuelles entre Tart iranien et I’art grec. Examen 
de Tart parthe tel que ie revelent les fresques de 
Doura. M. Rosvtotzeff montre la part infime de 
Tart grec dans la formation de cet art dont presque 
tous les motifs sont iraniens. 

1135. Ravn (O. E.). Some disputed points in Baby- 
lonian sacred architecture. Acta Archaeologica, 
t. I, p. 87-97, 2‘j fig. — Recherches concernant 
Jes ziggourats mesopotamiennes. Communication 
faite an Congres de THistoire des Religions a 
Lund (1929). 

1136. Dimand {M. S.). New Galleries of Assyrian 
sculpture in the Metropolitan Museum of art, 
Parnassus, avril 1933. p. 20. — Ouverture de nou- 
velles salles au Mu see de New York. 

1137. S. S. Sumerian and Babvlonian antiquities. 

Br. Museum, t. VIII (1933), p. 41-43, 10 fig. ™ 
Etude de divers objets acquis par le British 
Museum. Tete de la periode archa'ique provenanl 
de Khafaje; plaques de terre cuite habyloniennes 
acurieuses representations de divinites. des envi- 
rons de la IIB dynastie d’Our 150) ; sceaux 

en cylindre de la seconde moitie dull® millenaire. 

1138. CoNTENAu (G,). Monuments mesopota miens 
nouvellements acquis ou peu connus. (Musee du 
Louvre) (suite! B. Arts asiat., t. VII, p. 223-227, 
9 fig. sur 3 pi. — Examen de huit pieces mesopo- 
tanieimes, fragments de bases ou de bas-reliefs, 
plaquettes, aniulettes, dont la plupart sont des 
specimens des qualites remarquables d’animaliers 
des artistes du IV® millenaire. 

1139. WiNLOCK (II. E.b Assyria : a new chapter in 
the Museum's liistory of art. New York, 1933, 
p. 18-24, 6 fig. — Ouverture d’une section d art 
assyrien au Musee Metropolitain. Les pieces repro- 
duites dateiit du regne d'Ashur-Nasir-Apal II. 

1140. Dussaud (Rene). Tete de taureau en bronze 
d’epoque achemenide. B. Musses, 1933, p. 138- 
139, 1 fig, — Acquise par le Louvre; destinee 
peut-etre a un boucHer d’apparat; trouvee dans 
la region du lac d’Ourmiah sur le teri itoire de 
Tancienne Armenie. 

1141- Bachhofer (Ludwig). Sasanidische Jagdscha- 
len. Pantheon, 1933,1, p. 62-66, 5 fig. — Etude sty- 
iistique des coupes d’argent ciselees, selon uiie 
technique speciale a la Perse sassanide, qui out 
6te retrouvees dans une region qui comprend le 
nord-est de la Russie et l ouest de la Siberie (Du 
III* au viii* siecle). 

1142. ScH>JiDT (Heinrich). Sasanian silverwork. 
Apollo, 1932,1, p. 20-26 et 124-126, 12 fig. — Etude 
de plats et vases en argent sassanides. 

1143. CoNTENAu (G ). Les bronzes du Luristan. A 
propos de la collection du musee d art et dliis- 
toire de Geneve. Genava, 1933, p. 43-48, 6 fig. sur 
1 pi. — Expose des problenies que posent ces 
pelits monuments, Le Louristan se trouve place 
a la croisee des chemins qui font communiquer 
la Mesopotamie et ITran et, dans son art, des 
influences venues du Caucase et de I’Assyrie se 
melent au fonds mesopotamien. Ces influences se 


sont exercees a differentes reprises, et parmi ces 
bronzes les uns rernontent a la fin du II* mille- 
naire taudis que d'autres sont contemporains des 
debuts des souverains achemenides, 

1144. Speleers (Louis). Une epeeenferdii Louristan. 
B. Miisees Bruxelles, 1933, p. III, 1 fig. — Pro- 
bablement de la seconde moitie du millenaire. 

1145. Speleers (l.ouis'. Nos nou\eaux bronzes 
perses. B. Musees Bruxelles, 1933, p. 62-69 et 
86-95, 53 fig. — Etude des derniei es acquisisitions 
dans le domaine des bronzes du Louristan. 

Voir aussi les 26, 231 et 384. 

1146. Medinger (Paul). L'arc turquois et les aicbers 
parthes a la bataille de Carrhes. B. ArcheoL, 
1933, II, p. 227-234, 2 fig. — Description de cette 
arme d’une disposition speciale alaquelie les Par- 
Ihes durent la victoire sur Crassus en 53 av. J. C. 

1147. Mackay (Ernest) et Langdon (S.l. A Sumerian 
representation of an Indian stand. J. Asiit, S’oc., 
1933, p. 335-338, I pi. — Rappiochement entre 
un inodMe de support en terre cuite, frequemment 
trouve dans la region de Kibh, mais seulement 
dans la couchc anlerieure a 3200, et un sup- 
port fait en rosea ux qui est dTin usage courant en 
Inde. 

Voir aussi les n°® 41 , 62, 63, 64, 87, 363, 1975 et 5082. 

1148. Oppeln-Bronikowski (Friedrich von). Die 
deutschen Ausgrabungeii in Ktesipbon. Atlantis, 
1933, p 692-691, 4 fig. — Fouilles dans la resi- 
dence sassanide de Chtesiphon dont la periode 
d'eclat se place entre la chute de Seleucie et la 
conquete arabe de 637. Reproduction de details de 
sculpture du palais d’Um Za’atir. 

1149. Hauser (Walter) The Pei sian expedition. iVeie 
York, 1933, p. 39-44, 7 fig. — Exploration du site 
de Kasr-i-Abu, presde Ghirazou un portique isole 
avait depuis longtemps attire i’atteiition des voya- 
geiirs. Les fouiilcs out confirine qu'il s'agissaiL de 
fragments d’epoque achemenide Irai.sportes la 
cFun autre site. Au has de la colline, decouverte 
des resles d’une ville coustruiie uu x® siecle de 
notre ere. 

11.5!!. S. S. An early painted vase from Khafaji. Br, 
Museum, t. VHl il933i, p. 38-41, 1 pi. et 3 fig. — 
Vase siinierien orne do peintures de scenes de 
guerre et de bampiet; il semble dater de la 
periode de Jamdet Nasr, mais on rie lui connait 
pas de parallele exact. 

Voir aussi les n®"^ 1131 et 1137. 

1151. Field (Henry). Steatite vases from Eish. 
Antlquihj, 1933, p. 84-85. 1 pi. — Publication 
d'un fragment de vase en steatite du musee do 
Chicago, provenanl de Kisli et portant un dessin 
exactemeiit semblable a celni qui orne des frag- 
ments troiives a Suse et a Mohenjo-daro (28(*0 
environ), 

1 152. Dussaud (Rene). Ex-voto an dieu Amourrou 
pour la vie de Hammonrabi (Musee du Louvre). 
M, Plot, t. XXXHI(1933), p. i-10,2 pi. etSfig. — 
Bronzes recouvertb d'or. fuisant par tie d'un en- 
semble de trois pieces relAuve a Larsa. Le pre- 


ARTIQUITi - 

mier represente un dedicant^ le deuxieme des 
bouquetins, le Iroisieme un belier couche. Les 
deux premiers font partie d un ex-voto au dieu 
Amourrou, dit aussi Reshef, dieu des Semites de 
rOiiest que le clerg*e de Larsa s est efForc^ 
d*adapter aux cultes sumeriens. Ces figurines 
datent de 1965 environ, a une epoque oil le liiera- 
tisme sumerieu a ete remplace par un art plus 
libre et plus souple. 

1153. Un chef-d’oeuvre sumerieu. B. de VArt, 1933, 
p. 8, I fig. — Statuette de bronze acquise par le 
musee du Louvre, ex^voto du xx® siecle av. J.-C. 
representaut Hammourabi agenouille. 

1154. Dussaud (Rene). Deux bronzes de Larsa. B. 
Manees, 1933,' p. 71-73, 2 fig. — Groupe de bou- 
quetins et Personnaqe en pierre, oeuvres sumerien- 
nes datant du xx® siecle av. J -C. 

1155. Di-ssaud (Rene';. Zwei neue Bronzen von Larsa 
im Louvre- Museum, t^aniheon, 1933, I, p. 1 45. 

2 fig. — Statuettes sumeriennes, entrees au 
Louvre; ex-voto d’Hammourabi ; surLautre, bou- 
quetins dresses et une coupe portee par deux 
genies qui scat peut-etre des personiiifications du 
Ti gre et de rEuphrate. 

1156. Contexau (G ) et Giiirshma>' fR.). Rapport 
preliminaire sur les fouilles de Tepe-Giyan, pres 
Neharend (Perse). Premiere campagne (1931;. 
Sqrisi, 1933, p. 1-1 L 3 pi. et 1 fig. — Description 
des trouvailles (metal, ceramique, glj^ptique). Les 
tombes les plus anclennes ont fourni des objets 
qui s’apparentent aux styles I et II de Suse; les 
tombes les plus recentes peuvent etre datees de 
peu avant 10(X) av. J.-C. 

1157. S. S. Early painted pottery from Persia Br. 
Museum, t. VI 1 1 (1933), p. 80-81, 7 fig. — Collec- 
tion de sept pots cefises provonir de Xehavend. 
L’auteui- pease que trois d*entre eux viennent 
plut6t de Danighan. 

1158. S. S. Objects from the Sir Charles Hyde- 
Campbeil- Thompson excavations at Nineveh 
1930-32. Br. Museum, t. VIIl (1933), p. 78-79. ~ 
Fragments de poteries, objets en cuivre, etc., 
trouves a Ninive et datant de 2300 a 20(X) av. J.-C. 

1159. WooLLEV fC. Leonard). Report on the excava- 
tions at Ur, 1932-33 Antiq J., 1933, p. 359-383, 
13 pp — Continuation des fouilles d'Our, tra- 
vaux aux abords de la ziggourat ou Lon a trouve 
la preuve qu’Our Engour avait engiobe les cons- 
tructions de la R® dynastiedans ses constructions 
a lui. Recherches a Pextremite du ciraetiere royal 
de nouvelles tablettes et sceaux archa'iques des- 
tines a completer la collection commencee 1 annee 
derniere. Decouverte de vases de ceramique et 
de perles de lerre cuite dans la couche anlerieure 
au deluge, cellequi repose sur le sol vierge. 

1160. G. G. J. Antiquities from Ur. Br, Museum, 
t. VIII (1933;, p. 79. — Tete de taureau en cuivre, 
cvlindre en cuivre, sceau de la vallee de ITiidus, 
taureau en calcite, ornements d or proveriaut 
d’une tombe a puits, etc. 

1161. Bohl (F. M. Th.). Mesopotamie. B.Ant. Besch., 
dec. 1933, p. 18-27, 9 fig. — Our fut le centre du 
cuite de la lune ef le siege de la dynastie des 


Sumeriens, en 6000 av, J.-C. Babylone ne fut la 
capitale qu’fe paiTir de 2000, L epoque de la grande 
renaissance sumerienne se place de 2294 a 2187 
av. J.-C. Comparaison avec Memphis en Egypte. 

1162. Woolley (C. Leonard). Excavations at Ur 
1931-32. Museum t. XXIII (1933), p. 193-248, 

21 pL — Detail des fouilles au cimeti^re et a la 
ziggourat. 

1163. WooLLEYiCXeonard). ASumerian masterpiece 

of 2300 B. C. Apollo, J932, II, p. 72-73, 1 fig. - 
Bol sumerien de bronze datant de 2300 a 2150, 
recemment trouve a Our (Musee National de 
ITracq). Decore d’une serie d’images de boeufs 
surmontes de gros epis d’orge. 

1164. The palace of Darius at Persepolis. Anliquilij, 
1933. p. 219-220, 1 pL — Les fouilles de i’Institut 
de Chicago. Reproduction d’un fragment de frise. 
Les traces de I’inceudie dont parie Plularque 
dans la Vie d’ Alexandre soul visibles. 

1165. Recent excavations at Persepolis. Apollo, 

1. XVII (1933), p. 201-204, 4 fig. — Publiplion 
de photographies prises par ITnstittit de Chicago, 
qui a retrouve sous les mines du palais brule 
par Alexandre la terrasse des palais de Darius, 
Xerxes et Artaxerxes. Les escaiiers qui y con- 
duiseiit sont ornes de sculptures en parfait etat 
montrant les tribuls des diverses nations. 

1166. Archaeological notes. Am. J, of Arch,, 1933, 
p. 1-7, 15 tig. — Les nouvelles decouvertes de 
Persepolis (village deT&ge dufer et sculptures du 
palais de Persepolis). L’amazone Lansdowne. Les 
nouvelles tombes de Trebenischte (masque, vases, 
bijoux, objets en bi'Oiize). 

1U)7. The Persepolis discoveries. Art and A,, 1933, 
p. 87-92, 9 fig. — Vues des fouilles executees par 
rUniversite de Chicago. Tombeau de Darius, la 
terrasse, Tescalier du palais de Persepolis, etc. 

1168. CooMARASWAMY (Ananda). A relief from Per- 
sepolis. Boston, 1933, p. 22-25.2 fig. — Bas-relief 
achemeuide, du v® siecle av. J.-C. II provient du 
palais construit par Xerxes et represente un por- 
teur d’offrande, probabiement un Mcde. 

1169. Bossert (H. Th.h Persepolis, Atlantis, 1933, 
p. 318-320, 7 fig. — Reproductions de details des 
sculptures recemment decouvertes. 

1170. The Persepolis discoveries. Art and A., 1933, 
p 250 251 el 271-272,6 fig. ~ - Vues du site degage 
par les fouilles, et sculptures. 

1171. T. S. A relief from Persepolis. Yule, t. VI 
(1933 i, p. 6-8, 1 fig. — Bas-relief du vi® siecle 
provenant du palais de Darius a Persepolis. 

1172. Hollis (Howard C.L Material from Seleucia. 
Cleveland, 1933. p. 129-131, 4 fig. Fouilles de 
TUniversite de Michigan a Seleucie sur la rive 
droite du Tigre. On a decouvert que Seleucie 
etait I'Opis babylonienne qui avait elie-meine 
succede a TAkshak d’ Abraham. Reproductions 
d’objets ^bijoux et cruche) trouves dans la couche 
correspondant a roccnpation sassanide qui a suc- 
cede a la destruction de la ville d’ Alexandre (40- 
120 ap. J.-G.). 

1173. Meek (Theophile James). A visit to Satan. 


t 


c 



- - 


Canadian J., t. VII (1933), p. 117-126, 16 fig. — Le 
sanctuaire des Yazidis ou adoraleurs du Diable a 
Sheikh Adi, parmi les tribus kurdes du nord- 
ouest de la Mesopotamie. 

1174 Mecquenesi (J. de). Elude d'un element d’arcbi- 
tecture susienne. Architecturey 1933, p. 105-108, 
7 fig. — Reproduction d’ua fragment en calcaire 
provenant de Suse, qui pourrait etre soil un cba- 
piteau, soil un support d'objet sacre. 

1175. Frankfort (H.). The work of the Oriental 
Institute in Iraq. Am. J. of Arch., 1933, p. 529- 
539, 14 fig. — Resultats des fouilles de Tell Asmar, 
a I’emplacement d’Eshnunna. Vases, objets eu 
cuivre, sculptures sur pierre et sur ivoire, sceaux 
cylindres. etc. 

Voir aussi le n® 1131. 

1176. Speiser (E. a.). The pottery of Tell Billa. A 
preliniinaiy account. Muyetun J., t. XXIII (1933i, 
p. 249-283. 26 pi. — Etude des [mteries qu’ont 
livrces les differentes couches du site de Tell Biila 
prfes de Mossoul. Des sept couches etudiees ici, 
la plus ancienne correspond a la civilisation de 
Jemdet Nasr ou premiere periode predynastique 
du Sud 1 3200-2900) et la plus recente a la derniere 
periode assyrienne (8O0-70»)). 

1177. Schmidt {E. F.). Tepe Hissar excavations 1931. 
Museum J.. t. XXIII (1933), p. 323-487, 97 pi. — 
Resultat des fouilles organisees dans ce site de 
Perse par les deux musees de Philadelphie. On v 
trouve les restes de quatre periodes d'of-L‘iq)ation, 
la plus ancienne du debut du IIP miilenoire, la 
seconde due a des envahisseurs vt nus du tSord 
vers le milieu de cememe millenaire, la troisieme 
ayant succede sans brisuie nette a la deuxieme 
et ayant pris fin vers le milieu du II® millenaire, 
ia quatrieme enfin, apres line interruption de pres 
de deux millenaires, dalant de l epoque sassanicle. 

1178. Schmidt (Erich F.\ The joint expedition to 
Persia. Am. J. of Arch.. 1933. p. >u3-304, 4 figr — 
Fouilles a Tepe Hissar pres de Damghan. Repro- 
ductions de ceramiques prehistoriques et d unc 


OHIEHT 

plaque avec un cerf qui provient d*un palais sas- 
sanide. 

1179. H. K. \ . . .1 n . . r>ersien. ipeA', 1932-33, 

p. 129-130. '• i --. i des fouilles fades ar 

Damghan. An musee de Philadelphie, les trou- 
vailles ont ete classees d'apres les dilTerentes 
couches de Tepe Hissar. 

1180. H, H. F. J. The art of Persia, Pennsylmniay 

1932-33, p. 49-51, 3 fig. — Exposition des trou- 
vailles faites ])endant Eexpeditioii a Damghan. 
Reproduction d’un pauneau en stuc de la Peise 
sassanide siecle) et dTui pauneau eu 

niosa'ique de faience de la Perse inahometane 
I XV® siecle). 

1181. 11. K. Die Ansgra})ungeu von Uruk-Warka. 
Ipekj 1932-33, p. 130. 3 fig. — Fouilles conduites 
par lino expedition allemaude. Du IV® mill4naire 
a 1440 av. J.^C. 

1182. IIeimuch ,E.). Die neueii cleulschcn Ausgra- 
bungen in UrukAVarka. AtLmlis, 1933, p. 440- 
447, 17 fig. — Coup d'leii li’ensemble sur les 
resultats des fouilles allemandes sur ce site de 
Eancienne civilisation biimeiienne contemporain 
de Lagasli et d'Our. Les Irouvaiiles soul du IV^inil- 
lenaire a I'epoqne actuelle. 

1183. Johansen K. Friis;, Tonbullen der Seleuki- 
deuzeit aus Warka. Acta Archaeolof/ica, t I, p. 41- 
54, 1!) fig. — Sceaux de lerrre cuile de Lepoque 
des Seieucides an musee de Copenhague. 

1184. Godard i A.'i. Nouveaux bronzes du Luristan. 
Les fouilles de Zalu-Ab. Gazette^ 1933, II, p. 129- 
138, 18 fig. — Exploration de pres de six cenis 
tombes dans une necropole contemporaine de la 
derniere periode de Lart kassite, ou le nombre 
d'objets en fer est de beaucoup superieur a celui 
des objets en bronze. Analyse des meilleiirs bronzes 
tiouves. Description en outre de quelques olqets 
de bronze <le Lepoque as'^yrienne de Lart kassite 
et d'autre provenance, et d'objets en fer poste- 
rieurs temoignant au contraire d une influence 
venue de Lest. 


SYRIE ET PALESTINE 


Generalites. 

1185. CuMONT (Franz). Coup d'oeil sur les fouilles de 
Syrie 1931-1932. B. Si. Mediterranei, t. HI, n® 5, 
p. 6-9, 1 fig. — Byblos lex-voto et armes pre- 
cieuses du II* millenaire); Minet el Beida et Ras- 
Shamra formes, bijoux, ivoires, statuettes, vases, 
etc.); Baalbeck (consolidation des temples); Qatna 
(palais et temple du II® millenaire) ; Hama (fouilles 
de Tell); Apamee (colonnade et edifices corin- 
thiens); Antioche Seleucie de Pi^rie (temples hel- 
lenistiques); Palmyre (colonnade, arc de triomphe, 
porte monumentale) ; Doura-Europos (baptisteie 
chretien et synagogue du in® sieciel ; Til Barsib 
(palais et peintures) : Suse (documents de i'^poque 
des Seieucides et des Parthes). 

tl86. Excavations in Palestine in 1931-2 (suite). 
Palestine y t. I, p. 157-192 et t, 11 (1932), p. 184- 


194, I pi. — Liste de fouilles faites en Palestine 
par diverses expeditions. 

1187. Concise bibliography of excavations in Pales- 
tine. Palestine, t. I (L)3l-2;, p. 86-94, 139-149 et 
163-199, 1 pL — Bibliogra[)hie detaill^e des fouilles 
faites en Palestine avec index des noms de Heux 
et de personnes. 

1188. MourERDi: , P. Rene). Releves archeologiques 

en Syrie G93i). Beyrouth, A932i. 

p. 161-117, 1 pi. et 9 fig. — Ruines de Gerade 
^)ortes de villas el tombes) Kansafra (eglise), 
Ilarbaara (forleresse, babitations. eglise dn vi® 
siecle), Liftaya (tombes, stele ii gisant), Hawarin 
castellum, basiliques), Mahin (temple rond imite 
des iholoi d’epoque hellenistique ou romaine). 

1189. Montagne (Robert). Quelques aspects du peu- 
plemeul de la Haute Djezire. B, Et. orient , t. II 
(1932), p. 52-66, 9 pL — D%ns cette etpde gene- 


AijTlQlJITfi 


rale, un certain nombre de donnees coiicernant 
Tarchi lecture de cette region du nord de la Syrie. 

1190. Picard (Ch.). Le dauphin au trident sur ie sar- 
cophage sidonieii « au uavire ». Syria, 1933, p. 318- 
32 1, 1 fig. — M. Picard montre que le motif du 
dauphin enroule autour du trident iie doit pas 
forcement etre consid^re comnie chretien. 11 cite 
plusieurs exemples de ce motif, principalement a 
Delos, notoirement anterieurs a Tore chretienne, 
et estime qu’il s’agit d*un motif syi-ien emprunte 
par POccideiit. II date le sarcophage cn question 
(trouve a Sidon) d une epoque voisine du debut 
de Pere imperiale. 

1191. Ronzeval^e (P. S.). Sur Torigine du « signe 
de Tanit ». Mel Beyrouth, t XVI (1932), p. 33-50, 
3 pi. et 1 fig. — A propos d un embleme emprunte 
a I'Egypte par les anciens Pheiiiciens. Etude en 
particuher d un relief funeraire qui se trou\e dans 
la collection de Pabbe Kpiam a Tyr el d’une 
petite araphore du Musee de Beyrouth, qui semble 
dater de la periode byzantine. Aux dilTerenles 
epoques, ce signe a garde sa signification de 
symbole de vie. 

1192. Roxze VALLE fP. S.). Bronze svrien. ^leL Bey- 
routh, i. XVI (1932), p. 67-71, I pL — Elude d un 
bronze syrien, considere coniine faux, mais que 
Pauteur estime authentique. C'est une represen- 
tation de la triade solaire veneree dans le sanc- 
tuaire d’Heliopolis-Baalbeck. 

1193. SciiLUMBERGER (DaiiieP. Les formes anciennes 
du chapiteau corinthien en Svrie, en Palestine et 
en Arable. Syria, 1933, p. 282 317, 1 1 pi. — On a 
voulu voir une influence romaine dans Padoption 
par la Syrie du chapiteau corinthien vitruvien, 
les architecles de Baal beck ayant ete les inler- 
mediaires entre Rome et ia Syrie. Une etude 
attenti\e des chapiteaux de la region montre au 
contraire que le chapiteau corinthien-syrien, qui 
en realite diifere du romain par le dessin de 
1 acanthe, est originaire d'Antioche et ne doit rien 
a Baalbeck. Antioche pourrait Pavoir re^u d^Ana- 
tolie, mais c^est a Antioche qull a pris ou repris 
vers Pepoque d’ Auguste sa forme classique. De 
Syrie, il s'est propage avec la domination ro- 
maine jusqu’en Arabie. 


1194. E. T. R. Loop pattern decorating lead sarco- 
phagi. Palestine, t. I (1931), p. 36, 3 pi. - Sarco- 
phage decore de mocleles de pains (analogues a 
d’autres decores de branches de vigne). 

1195. Avi-Yonah (M.), Mosaic pavements in Pales- 
tine. Palestinr^, t. II (1932). p. 136-181 et t. Ill 
(1933), p. 26-46 et 49-73, 5 pL el 121 fig. — Liste 
de 588 mosaiques de Palestine et coup d'ceil d'en- 
senible sur les repartitions, les sujets. etc 


1196. Seyrig (Henri). Antiquites svriennes. 10. Not^ 
sur le culte de Demeler en Palestine 11. Sur cer 
tains tetradrachmes provinciaux de Svrie Suria 
1932, p. 355-368, 6 fig. ^ Etude d un ‘ce/tair 
nombre de monnaies provinciates romaines (Cara- 
calla, Vespasien et Macrin). Les ateliers de Tyr 
ceux d’ Antioche et leurs formules. 


1197. Ronzevalle (P. S.). Le pretendu « Char d’As- 
tarte » et son « Bel^de » dans la numismatique de 


Sidon (a suivre). MM, Beyrouth, t. XVI (1932), 
p. 51-63, 4 pi — Etude de monnaies de Sidon, 
d'epoque romaine, ou la represjentalion d’un char 
n’a rien a voir avec la grande deesse ph^nicienne, 
mais se rattache a Lancien symbolisme solaire 
d'Orient. 

1198. Lambert (C.). Egypto-Arabian, Phoenician, 
and other coins of the fourth century B. G. found 
in Palestine. Palestine, t 11 (1932). p. 1-10, 2 pi. 

— Liste de monnaies acquises en Palestine par 
le departement des antiquites; elles onl toutes 
ete trouvees en Palestine. 

1199. C. L. Coins in the Palestine Museum. Pales- 
tine, t. I (1931), p. 70-73 et 130-138, 4 pL - Cata- 
logue des monnaies locales du Musee de Pales- 
tine. 

1200. C L. A hoard of Phoenician coins. Palestine, 
t. I (1931), p. 10-15, 1 pL — I.iste des differents 
typos de ces monnaies qui out tous ete attribu^s 
a Tyr. 

1201. Ronzevalle (P. S.) Helioseiros. M4l. Beyrouth, 
t. XVI (1032), p. 3-32, 4 pi. — Etude consacree a 
des monnaies d’epoque romaine, dont la prove- 
nance esl rattachee par Lauteur a Chalcis sub 
Libano plutot qu’a Chalcis ad Belum, et au dieu 
solaire syrien qu'elles represenlent. 

1202. C. I.. Note on the obverse type of the tetra- ^ 
drachms of the second revolt of the Jews. Pales- ' 
tine, t. I (1931), p. 69, 1 fig. ~ On voit sur cette 
monnaie un portiqiie de temple. 

1203. Mesml du Buisson (Comte du). Le four indi- 
gene en Syrie. B, Trocad^ro, n® 4 (1932), p. 20- 
23, 4 fig. — Description des fours actueis sem- 
blables a ceux dont on a trouve des debris 
remontant a Page du fer ou meme du bronze a 
Mishrife Qatna (Syrie). 

Voir aussi le n® 998. 

Fonilles. 

1204. Male (Emile), Les fouilles d'Antioche. B, St. 

Medilerranei, t. Ill, n® 5, p. 5-6 — Fouilles 

franco-americaines. Decouverte de Templaceraent 
de I’hippodrome et releve de son plan; decou- 
verte de salles de thermes ; decouverte d'une 
mosaique ou figurent les monuments d’Antioche 
ce qui permettra de mieux diriger les recherches. 
Espoirs que soulevent ces fouilles non seulement 
pour la connaissance de I’Antioche romaine, mais 
aussi pour celle de L Antioche chretienne. 

1205. Lassus (JeanL Fouilles a Antioche. Gazette, 
1933, L p. 2o7-272, 18 fig. — Ces fouilles dues a 
1 initiative de LUuiversite de Princeton ont deja 
degag6 un certain nombre de monuments dans 
cette ville qui n'avait gard^ aucune trace appa- 
rente de sa somptuosit^ passee. Les plus inte- 
ressants sont I'hippodrome, les bains, une villa 
du II® siede avec de tres belles mosaiques, L^glise 
de Daphne du xi® siecle, mais les esperauces 
sont encore loin d’etre realisees. 

1206. Morey (C. R.). The excavations of Antioch, 
Worcester, 1933, p. 51-55, 5 fig. — Fouilles faites 
pendant les deux derni^res campagnes par le Musee 


t 


c 


— 7S — 


ORIENT 


de Worcester, le mu see de Baltimore, rXJuiversite 
de Princeton et le Louvre; a Daphne, decou- 
verte d’une villa a nombreuses pieces pavees de 
mosaiques du v® siecle d un style excellent; decou- 
verte egaleraent d'un batiment de bains avec 
mosaiques du (Ju iii® et du iv« siecle; decou- 
verte d un bailment du i®*" siecle qui est peut-etre 
le palais de Trajan. II reste encore beaucoup de 
decouvertes a faire, mais le resultat des travaux 
de ces deux annees est fort important, surtout au 
point de vue de I’histoire de la mosaique et du 
passage de Tart antique a i'arl byzantin. 

1207. R. D. Reconstitution d’une partie du For- 
tique d'Apamee. Syria, 1933, p. 224-226, 1 fig. — 
Au Musee du Cin(|uantenaire a Bruxelles. Deux 
consoles qui portaient les bastes des empereurs 
Antonin le Pieux et Lucius Verus donnent la date 
du II® siecle pour cette construction. 

120x3. Le portique d Apamee au Musee du Cinquan- 
tenaire. Beaux-Arts, 1933, n*^ 12, p. 1, 1 fig. 

Voir aussi le n® 1185. 

1209. Iliffe (J. H.K Vaulted tomb at Askalon. 
Baleatine, t. II (1932), p. 182-183, 1 pi. et 1 fig, 
— Tombe voutee du in® ou iv® siecle apr. J.-C. 
Bijoux d'or ou de bronze, vases, objets en verre. 

1210. Johns (C. N.'. Excavations at Atlit (1930-31), 
Palestine, t. II (1932), p. 41-104, 24 pi. et 94 fig, 
— D6cou verte, au-dessous du Chateau des Pele- 
rins a Atlit, d\in site phenicien dont Toccupation 
va des debuts de Page du fer (vers 900 av. J.-G.) 
a la periode hellenistique. Lisle des objets Iron- 
ves dans les tombes explorees (non seulement 
ph^niciens, mais egyptiens, grecs, assyriens, 
perses, etc.). 

1211. Oppeln-Bromkowsfi (Friedrich von). Neue 
Ausgrabungen am See Genezareth. Atlantis, 1933, 
p. 764-765, 3 fig, — Decouverte d’un fort romain 
a Capernaum et fouilles dans la petite eglise oii 
se place le miracle de la multiplication des 
pains (reproduction d’une mosaique du transept). 

1212. Thoumin fR.). Deux quartiers de Damas. Le 
quartier chretien de Bab Musalia et le qiiartier 
kurde. B. Et. orient., 1. I (1931), p. 99-135, 8 fig. 

1213. Mesnil du Buisson (Comte du). Rapport 
sur la sixienie campagne de fouilles a Doura 
Europos (Syrie). Inscriptions, 1933, p. 193-203. 
— > Monuments civils, militaires et religieux 
(pa'iens, chr6liens et Israelites). 

1214. Rostovtzeff (Michel). Les archives militaires 
de Doura. Inscrif-tions, 1933, p. 300-323, 1 pi. — 
Le quartier militaire de Doura, d'apres les fouilles 
de rUniversite de Yale et de TAcademie. 

1215. Baur (P. V. C.). The Christian Chapel at Dura. 
Am. /. of Arch , 1933, p. 377-380, 2 fi^.^ — Des- 
cription des fresques du debut du in® siecle qui 
decorent une petite chapcdle chretieune decou- 
verte en 1931-32. Elies sont de pliisieurs mains, 
dliabilete inegale, et montrent une tradition deja 
fortemeut etablie. 

1216. The sixth campaign at Dura-Europos 1932- 
33. Am. J. of Arch., 1933, p. 471-474. 6 fig ~ 
Decouverte u'une synagogue coasacree en 245 


apr. J.-C. Reproductions d’un certain nombre 
des fresques qui couvrent les murs et des tuiles 
a dessins du plafond. C'est la premiere occasion 
qu’on ait de comparer Tart juif et Fart chretien 
dans leurs representations des scenes de I'Ancieii 
Testament. 

1217. M. I. R. et C. H. Recent finds from Dura. 
Yale, t. VI (1933), p. 3-4, 3 fig. — Les fresques 
de la chapelle chretienne et de la synagogue 
juive. 

Voir aussi le n® 1185. 

1218. Iliffe (J. H.). A tomb at El Bassa of circa A. D. 
396. Palestine, t. Ill (1933), p. 81-91, 1 pi. et26fig. 
— Tombe decouverte au nord-ouest de la Pales- 
tine, inleressante par la serie d’objets dates, mon- 
naies, lampes et verres, qu’elle contient. 

1219. Chabot (J. B.). Emmaiis. J. Savants, 1933, 
p- 166-170. — Compte rendu du volume de MM. 
Vincent et Abel « Emmaiis. La basilique et son 
histoire ». Cette basilique presente le plus ancien 
exemple de Ladaptation du type hellenistique de 
la basilique civile aux exigences du culte chr6- 
tien. Elle fut brulee posterieuremeiit a 420. Une 
basilique plus modeste fut transformee en 
mosquee et une troisieme basilique construite 
par les Croises. II ne reste de tout cela que des 
ruines. 

1220. Petrie (Flinders). The people of Palestine. 
Art and A., 1933, p. 71-74, 6 fig. — Les fouilles 
de Gaza; la ville fut abandonnee vers 2250 a v. 
J.-C. et les objets trouves font remonter jusque 
vers 3500. 

1221 . Petrie [Flinders), Ancient Gaza, 1933. A . Egypt, 
1932, p. 97-103, 7 fig. — Degagement des subs- 
tructions du palais de la VII® dynastic, plus grand 
que ceux des epoques suivantes, le plus grand 
retrouve en Palestine; decouverte d'une tombe 
des VII®-Vin® dynasties contenant divers objets, 
lance, couteaux, boutons d'ivoire, etc.; decou- 
verte d une serie de chambres anterieiires a 
Tepoque des Hyksos; parmi les bijoux decou- 
verts, qu’on peut dater de 2400 au plus tard, un 
certain nombre etaient irlandais; ouverture d'une 
tombe de I’epoque de Tout-Ankh-Amon, con- 
tenant des bijoux et des c^ramiques egeenncs et 
egyptiennes. 

1222. Gaulmieb (J.). P^lerinages populaires a Hama. 
/L Et. Orient., i. I (l93l), p. 137-152,1 pi. et 
3 fig. — Petits sanctuaires de la region de Hama, 
dits mazarat; ceux de la ville sont striclemenl 
orthodoxes, ceux de la campagne environnante 
abritent de nombreuses survivances paiennes. 

1223. Me Gown (C. C.). The goddeses of Gerasa. 
Am. School, 1931-1932, p. 129-164, 4 fig. — Etude 
consacree aux differentes deesses revelees par 
les fouilles faites a Jerash. 

1224. C. II. K. A new mosaic from ancient Gerasa. 
Yale, VI (1933), p. 5.-6, 10 fig. — Mosaique de 
540 environ, trouvee dans la nef de I’eglise 
Saints-Pierre-el-Paui a Jerash, vues d'Alexandrie 
et de Memphis. 

1225. Dhorme (EdouardU Ce qu'on a trouve k Jeri- 
cho. R. archeoL, 1933, I, pT 232-236. — Mise au 


10 



ANTIQUITY 


- 74 - 


point des interpretations donnees par la presse 
des d6couvertes faites au Tell-es*Suitan par 
M. Garstang. Reproduction d’un article paru 
dans le Temps, 

1226. Lods (Adolphe). L'« etang superieur « et 
rapprov>sioj)nemeni en eau de ia Jerusalem 
antique. Cong res int. arch, (Alger), t. V 

p 183-204. — Fouilles recenles concernant les 
travaux hydrauliques accompli.«i au temps des 
Cananeens, jiisqu'a Tepoque des rois d'Israel et 
de Juda. 

1227. C. N. J. Jerusalem : Ancient street-levels in 
the Tyropoedon Valley within the walls. Pales- 
iiney t. I (1931), p. 97-100, 3 fig. — Fouilles a 
Jerusalem. 

1228. R. W. H. Street levels in the Tyropoeon Val- 
ley. Palestine, t. I (1931), p. 105-110 et t. II (1932 1 , 
p. 34-40, 1 pi. et 18 fig. — II semble qu'en 

F uisse dater les deux niveaux alteints, Fun de 
epoque d’H^rode et Fautre de la periode byzan- 
tine. 

1229. n. C. B. Note on a cemetery at Karm al- 
Shaikh, Jerusalem. Palestine, t. 1 (1931), p. 3-5, 
18 pi. — Compte rendu des trouvailles faites dans 
line necropoie situee a Fendroit ineme ou est le 
musee. Les monnaies trouvees sont dii ii** siecle 
av. J.-C. au VI® apres. 

1230. D. G. B. A tomb chamber in the Syrian 
orphanage, Jerusalem. Palestine, t. I (1931), 
p. 101, 1 pL et 1 fig. — Decouverte a Jerusalem 
d"une tombe; les objets qui y etaient contenus 
peuvent la faire dater du ii® siecle av. J.-C 

1231. Ploix de Roraou (Georges) et Seyrig (Henri). 
Khirbet El-Sane. Syria, 1933, p. 12-19, 2 pi. et 
4 fig. — Decouverte de bas-reliefs en marbre du 
III® siecle, dont plusieurs sont consacres a la 
deesse arabe Allath qu'on identifie avec Minerve. 
Trouv^s dans les ruines de deux temples, en un 
emplacement qui est peut-etre celui de Fantique 
Centumputea. Les bas-reliefs se trouvent au mu- 
see de Damas. 

1232. Schaeffer (Claude F. A.). Les fouilles de 
Minet-el-Beida et de Ras-Shamra. Quatrieme 
campagne (printemps 1932). Rapport somrnaire. 
Syria, 1932, p. 93-127, 9 pi. el 15 fig. — Decou- 
verle du rivage de Fancien port et de restes cera- 
miques du II® millenaire. Decouverte dans la 
necropoie royale et dans une nouvelle necropoie 
siir le tell de Ras-Shamra de sepultures, du xv® au 
xiii® siecle, contenant une abondante c^ramiqtie 
et des objets precieux en albatre, ivoire et or. 
Mise au jour d’un ensemble de constructions 
rituelles d’un haut int^ret. Decouverte de frag- 
ments de sculptures egyptiennes ayant fait partie 
d’un « envoi diplomatique ». 

1233. Dhorme (E.). Les fouilles frangaises a Minet- 
el-Beida et Ras-Shamra. J. Savants, 1933. p. 21-29 
et 69-78. — Expose des principaux resultats par- 
tages en deux parties, la Necropoie de Minet-el- 
Beida, le sanctuaire et la bibliotheque de Has 
Sharara. Ces decouvertes remontant au 11® inille- 
naire avant J.-C. ont apport6 des donnees toutes 
nouvelles dans les Ctudes pheniciennes. 


1234. ViROLLEAUD (ChaHes). La civilisation ph4m- 
cienne d’apres les fouilles de Ras-Shamra. An. 
Un. Paris, 1933, p. 397-413, 

1235. Schaeffer (Claude F.-A.). La quatri^jme cam- 
pagne de fouilles a Ras-Shamra. Inscriptions, 
1932, p. 341-344. — Sepultures du XV* siecle av. 
J.-C. dans la necropoie royale; autour d’elles, en- 
semble de constructions rituelles. Necropoie du 
XIV® et du XIII® siecle sur le tell et sur Facropole 
du tell, vestiges de trois villes superposees, xiv®- 
xin® siecle, xx®-xviii« et III® millenaire, etc. 

1236. Friedrich (Johannes). Bas-Scharara. Ein Ueber- 
blick iiber Funde iind Forschungen. Alter Orient, 
t. 33, n® 1-2 (1933), p. 3-38, 13 fig. sur 8 pi. — 
Coup d ceil general sur les fouilles frangaises de 
Ras Schamra et de Minet el Beida. Reproductions 
des principales pieces decouvertes. 

Voir aussi le n° 1185. 

1237. E, T. R. A rock-cut tomb at Nazareth. Pales- 
tine, i. I (1931), p. 53, 2 pi. et 2 fig. — Liste des 
objets trouves dans une tombe de date hellenis- 
tique. 

1238. Iliffe (J. IL). Nabatean pottery from the 
Negeb. Palestine. ' t. Ill (1933), p. 132-135, 4 pL 

Exploration de sites au nord du Sinai. Decou- 
yerte de fragments de poteries remontant ^ 
1 epoque ant^rieure au chrislianisme, dans ces 
sites dont 1 epoque de floraison fut la periode 
byzantine, de 350 a 636 ap. J.-G, 

1239. Seyrig i Henri). Antiquites syriennes, 12. 
Textes relatifs a la garnison romaine de Palmyre. 
Syria, 1933, p. 152-168, 2 pi. — En plus de textes, 
M. Seyrig puhlie des monuments en rapport avec 
son sujet, bastes d’un mehariste et d’un cavalier, 
et bas-relief de Latone et d’ApolIon. 

1240. M. I. R. A Palmyrene grave stele. Yale, t. VI 
(1933), p. 8-9, 1 fig. — Stele funeraire du i®** ou 
du ii« siecie. 


1241. Ingholt (flarald). The oldest known grave- 
relief from Palmyra. Acta Archaeologica, t. I, 
p 191-194, I fig. ^ Fragment de stele funeraire 
teminine, du i®*" siecle apr. J.-C. 

1242. Seyrig (Henri). xVntiquites syriennes. Le culte 
de Bel et de Baalshamin. Nouveaux monuments 
palmyreniens des cultes de Bel et de Baalshamin 
Syr:a, 1933, p. 238-282, 1 pL et 10 fig. ~ Rensei- 
gnements sur ces deux divinites de Palmyre qui 
dans les insciiptions grecques portent Fune et 
Fautre le iiom de Zeus, bien qu’elles fussent d ori- 
gines diverses, et etude de huit monuments ine- 
dits ou mal compris dedies a ces divinites. 

1243. Rostovtzepf (M ). Hadad and Atagartis in 
Palmyra. Am. J. of Arch., 1933. p. 58-63, 11 fig. 
sur 1 pi. — Liste des principales tesseres avec 
representations d ’Hadad et d’Atagartis trouvees 
a Palmyre, a propos de la decouverte recente a 
Palmyre d un temple du i®*" ou du ii® siecle de 
not re ere qu on estime avoir ete consacre a Ata- 
gartis. 


OUKEMK (JL. 


uie neuen Ausgrahungen in 
. ama^na J. InsL, AA„ t. 48 .1933), col. 

oo-U.>, 22 ng. Pouilles faites sur i'emplace- 


f 


i 


75 — 


ORIENT 


ment de Tancienne Samarie par rUniver=;ite d'Har- 
varJ, le Palestine Exploration Fund, FUniversite 
Hebraique do Jerusalem et Fecole anglaise d’ar- 
cheologie de Jerusalem. Deg-agement de murs et 
decouverte d’une serie de plaques d'ivoire sculpte 
analogues a celles de Nimroud et d’Arslan Tasch. 
Publication des plus interessantes de ces oeuvres 
(ix* siecle) qui confirment les descriptions de la 
Bible ou sont mentioimes les iits d’ivoire des rois 
de Samarie. 

1245. Ben-Gavhiel -M. Y. i. Die Elfenbeinfunde von 
Samaria. Allnniis, p. 127-128. 4 fig. — Re- 

productions de fragments d une decoration de lit 
en ivoire, oeuvre araineenne du ix® siecle. 

124t>. Bohl (F. M Th.l. De jongste resultateu der 
opgravingen te Sichem [Les derniers resultats des 
fouilles a Sichemj. B. Ant. Besch., jail. 1933, 
p. l3-lb. — Les campagnes de 1920 et de 1928 
(avec le concours des Pays-Bas) a Sichein, out 
donne de remarquables resultats. D'enormes 
murs de 1400 av. J.-C. environ, des edifices du 
1®** s. av. J,-C. out etc decouverls. En 1931, on a 
probabiement trouvc ie sanctuaire de Gil gal liors 
des murs de Sichem, mentionne dans I'Ancien 
Testament. 

1247. Hamilton (K. W.L Tall Abu Hawam. Palestine ^ 
t. Ill (1933), p. 74-80, 5 pi. — Fouilles pres de 
Haifa, entre le Mont Carmel et la riviere Kishon, 

ASIE MINEUR 

1251. Henning von ocu Osien (Hans), Martin (Ri- 
cbard A.) et Morrison jJohn A.L Discoveries in 
Anatolia, 1930-31. Orient. ln<t. ('JPcngOj n® 14 
(1933), p. 1-149, 134 fig. — Fouilles a Alisha r Mound 
et a Gavur-Kalesi. Trouvailles allant de Fepoque 
neoiithique aux Seldjoucides et aux Osmanlis. 

1252. Kalinka (Ernst). Aus Bithyiiien und Um^e- 
gend. Jahreshefte. Beihl . t. XXXVIll '1933\ coi. 
&-112, 16 fig. — Souvenirs d'un voyage fait eu 
Bithynie en 1896. Les documents pubiies sont 
souvent des inscriptions; quelques bas-reliefs, a 
Guble, Irdarti, Amastris et Kjachmali. 

1253. Elderkin (G. W.). The twenty-sixth Lydian 
inscription. Am. J, of ArcA., 1933, p 387-396, 
3 fig. ~ A propos d’une stele lydienne du iv® siecle 
•Arouvee pres de Saides^, qui iiiiite les» steles 
attiquos de celte epoque, indications generales 
conceruant le^ ruonuments funeraires 1yd tens a 
Fepoque d'Homere et leurs imitations etrusques, 
et donnees sur i origine des courses de chars. 

1254. R. D. Lion mitannien de Sandiq. Syria^ 1933, 
p. 227, I fig. — Base de statue, dile hittite, mais 
pluldt mitannieime. 

1255. L. D. A group of Hittite objects. Worcester, 
1933. p. 68, 1 fig. — Exposition a Worcester d’ob- 
jets hillites provenanl de la collection EusLache 
de Lorey. Reproduction d’une petite deesse en 
terre cuile de 1400 av. J.-C. environ. 

1256. Waldhauer (Oskar). Skylbische Kuiist, Pan- 
theon, 1933, I, p 29-35, 12 fig. — Etude de revo- 
lution de Fart scythe et de ses transformations 
sous des influences varices aux diverses fron- 


dans un site occupe entre Fage du bronze tardif 
et la periode romaine. Les plans et la description 
des poteries etautres objets trouves seront pubiies 
iilterieurement. 

1248. Iliffe ,J. H.j. Rock-cut tomb at Tarshina. 
Palestine, t. HI (1933), p. 9-IG, 1 pi. — Tombe 
rupestre byzantiue de la fin du iv® siecle apr. J.-C. 
Lisle des objets, de verre, de bronze, de fer ou 
d'os qui y ont ete trouves. 

1249. Albright (W. F,). The excavation of Tell Beit 
Mirsim, L A. The bronze age pottery of the fourth 
campaign. Am. Schools, 1931-32, p) 55-98, 27 pi. 
et 4 fig. — Etude de la ceramique de Fage du 
bronze trouvee dans ce site du sud-ouest de la 
Judee. La table chronologique va du xxii® siecle 
au XIII® av, J.-C. 

Colonies pheniciennes. 

1250. Missonmer (F.). Fouilles dans la necropole 
punique de Gouraya (Algeriek Melanges, 1933, 

I, p. 87-119, 2 pL et 9 fig. — Les fouilles, dans 
ce petit bourg pimique, n’ont pas donne d'objets 
bien precieux, mais elles ont permis de se repre- 
senter la vie d'lm petit port africain au ii® siecle 
avaiit iiotre ere; on y saisil les influences orien- 
tales et ies motifs decoratifs originaires dupays; 
la date a ete donnee par ies monnaies. 

ET CAUCASE 

tieres de son domaine. A Fesl il cree sans cesse 
des formes nouvelles, a Fouest il est penetre de 
Fesprit grec, et c'est au nord qu’il gaide le mieux 
sa forme pro pro. 

1257. Golo.mshtok (Eugene A.; el Griaznov (M. F. . 
The Pazirik burial of Altai Am. J. of Arch., 1933, 
p. 30 44, 6 pi. et 21 fig. — Fouilles russes dans 
i'Altai; on y a trou\e des tombes dont la date ne 
pout pas etie fixee, mais qui appartiennent a Fune 
des tribus dont la domination s’etendait de la Mon- 
^obe aux Carparthes. Leur civilisation etait tres 
voi&iuo de ceile des Scythes^ ou des Sarmate^. 
Reproductions de pieces de harnachement en hois 
sculpte, de bijoux d or, de tapis brodes et d objels 
eu cuir. 

1258. Bittel fKurl!. Vorlaufiger Bericlil fiber die 
zweite Grabung in Eogaz-koy. J. deutsch. In.'^t , 
.1. A., t 48 (1933;, eol. 158-176, 7 fig. — Coinpte 
rendu des fouilles, degogemeut de murs hitlites 
et decouverte de fragments de ceramique, hittite 
et d une periode poslerieure, qu'on a propose de 
d^nommer phrygieune. 

1259. Delaporte iL.'. f ouilles de BXalatya, 1932. 

J. deiiPch Inst., A. A., t 4S (1933 , col. 183 187, 
2 fig. — Degagement d une paitie du palais hittite 
cFArslan-tepe qui remoiite au xiii® siecle a en juger 
[)jr le style des sculptures dions et bas-reliefs), 
appareatees a celles de Yaziiikaya, Dans la partie 
hiipeneure du Tepe au sud, un cimetiere dans les 
ruines de la ville du Hittite recent (1200 a 700; et 
au nord les restes d’un pal|js construit au ix® ou 
au X® siecle de Fere chrdtienne. 







&htiquit£ 


- 76 — 


GRECE 


Generalites. 

1260. Charboxneaux (J.), Vallois (B.), Picard (Ch.), 
Dugas (Charles) et David-Le Suffleur (A.). Bulle- 
tin archeoiogique. /?, Et. Gr,, 1933, p. 70- 157, 
24 fig. — I. Epoque preheileuique. 11. Archi- 
tecture. Topographie. 111. Sculpture. Statuaire. 
IV. Ceramique. Peinture. Mosaique. V. Numis- 
matique. 

1261. Waldhauer (Oskar). Verschollene Antikeii. 
Pantheon, 1033, II, p. 351-353, 5 fig. — CEuvres 
antiques dont on avail perdu la trace et qui se sont 
retrouvees en Russie. Reproductions d’une llygie, 
copie romaine d’uii original grecduiv® siecle, d’une 
stele attique du iv® siecle, d’une tete de barbare, 
oeuvre grecque de Tepoque de Trajan, vases a 
figures rouges, dont Pun est le fameux vase a 
Thirondeile d'Euphronios (vers 500 av. J.-C.), 

1262. Thiersch (Hermann). Die Kunst der Griechen 
und der alte Orient. Antike, 1933 p. 2i?3-244, 
10 pi. et 23 fig. — Developperuent du theme : 
le miracle grec. Architecture, sculpture, litte- 
rature. 

1263. ScHUciiuARDT (Carl) Die Indogermanisierung 
Griechenlands. Ant ike, 1933, p. 303-319, 4 fig. — 
Recherche de ce qui dans les differentes civilisa- 
tions de la Grece est redevable aux deux invasions 
successives d’Indo-Gerniains et ce quiau contraire 
provient de I’ancien fonds mediterraneen. L’au- 
teur s’arrete specialement sur la civilisation my- 
cenienne et montre que soil les tholoi soil les 
cercles de pierre sont des heritages de la civilisa- 
tion pre-indogermauique dont on trouve des traces 
identiques en Irlande, en Espagne, en Sardaigne, 
etc. 

1264. Lorimer (H. L.>. Pul vis et umbra. J. Hell. 
St.j 1933, p. 161-180. — Coutumes funeraires 
myceniennes, homeriques et grecques. Tombes a 
inhumation et tombes a cremation. 

1265. Crevelli (Epaminonda). II ferro nei poemi di 
Omero e di Esiodo. His tor ia, 1933, p. 270-289, 
9 fig. — Cette etude coucernant la mention 


d'objets en bronze ou en fer dans les po^mes 
d’Homere et d’Hesiode, est illustree de represen- 
tations de foiite de metaux et d'armes mi-partie 
fer et mi-partie bronze ou est mise en relief la 
difference des metaux employes. 

1266. Tosti (Nora). 11 tripode votivo nelTarte greca. 
Historia, 1933, p. 416-478, 16 fig. — Histoire du 
trepied votif grec, depuis ses origines a Pepoque 
archaique jusqiPaux Danseuses de Delphes. Etude 
des divers genres de trepieds et representations 
de trepieds dans des oeuvres de ceramique. 

1267. Kunze (Emil). Sirenen. Mitt. d. Inst., t. 57 
(1932), p. 121-141, 4 pi. et 5 fig. — Recherches sur 
Porigiue de la sirene grecque, 

1268. Caputo (Giacomo). DelPantico giuoco del paleo. 
Historia, 1933, p. 185-198, 10 fig. — Histoire et 
iconographie du jeu du sabot. Reproductions eiitre 
autres de peintures de vases grecs et d’une sta- 
tuette de bronze romaine du musee des Thermes. 

1269. Jacobsthal (Paul). Leaina epi tyroknestidos. 
Mitt. d. Inst., A. A., t, 57 (1932), p. 1-7, 2 pi. et 
3 fig. — Recherches sur les rapes a fromage 
grecques, a propos d’un vers d’Aristophane qui 
parle de la « lionne sur la rape a fromage ». 
La poignee de ces instruments etait parfois en 
forme d'animaux ; I'eproductions de rapes retrou- 
vees dans des tombes, des statuettes en terre cuite 
figurant des femmes en ti^ain de raper du fromage, 
d’une coupe peinte par le peintre de Briseis et 
d’une lionne en bronze qui se trouve a Boston. 

1270. Milne (J. G.). Colonel T. M. Crowder’s travel 
jonrnals. J. Hell. St., 1933. p. 9-15, 6 fig. — Jour- 
nal de voyage (1874-1^^92) d un ancien eleve du 
Corpus Christi College a Oxtord, illustre de cro- 
quis. Huit de ces voyages, sur vingt-deux, con- 
cernent des pays hell^niques. Le journal renferme 
des documents precieux sur Laspect qu’avait la 
Grece il y a plus d un demi-siecle. 

1271. Demangel (Robert). Sur les chemins de la 
Grece. R. Deax-Mondes, 1933, IV, p. 704-709. — 
A propos de la nouvelle edition des Guides Bleus. 

Voir aussi les n^® 68, 69, 158, 335, 1166 et 5078. 


ART EGEEN ET MYCfiNIEN 


1272. Marinatos (Sp.). La marine creto-mycenienne. 
B. corresp. hell., 1933, p. 170-235, 5 pi. et 16 fig. 
— Catalogue des representations (vases, sceaux, 
graffiti), etude des diverses parties des bateaux, 
histoire de revolution du type des bateaux egeens. 

1273. Mobius (Martin). Pflanzenbilder der minoi- 
scheiiKunstinbotanischer Betrachtung. J.deutsch. 
Inst., t. 48 (1933), p. 1-39, 25 fig. — Etude du 
decor floral de Tart minoen et recherche de ca 
qui dans ce decor est imitation veritable de la 
nature ou au contraire creation imaginaire de 
Tartiste. 

1274. Isaac (Daniel). Le sentiment reiigieux dans 
les civilisations pt^helleniques. B. Et. Gr., 1933, 


p. 284-292. — Recherche, a Taide de represen- 
tations figurees et de textes, de I’expression de 
Ladoration envers les dieux, expression qui a 
Tepoque minoenne est surtout de Teffroi, traduit 
par le geste de Lhomme qui se protege de la 
lumiere divine; Teffroi se calme a Tepoque myce- 
nieime et devient de la serenite a Tepoque 
grecque, ou la conception du divin s’est faite de 
plus en plus humaine. 

1275. Waag^ (Frederick O.). Note on mottled vases. 

Am. J. of Arch., 1933, p. 404-406. — Vases en 
bronze du^ debut de Tage du bronze dans les 
regions egeennes. 

1276. Forsdyke (E. J.). A Cycladic idol. Br. Museum, ,, 


( 



- — 


GR^GE 


t. VIII, p. 108. — Idole de marbre de 2500 envi- 
ron. 

1277. Myres (J. L.). The Cretan Labyrinth. A retros- 
pect of Aegean research. J, Anlhrop. Inst., 1933, 
p. 269-312. — Coup d’oeil d'ensemble sur la ques- 
tion egeenne et sur ies influences subies. Les 
rapports de cette civilisation avec la region du 
Danube d’uue part et celle de TEuphrate d'autre 
part. 

1278. Guarducci (Margherita^. Nuovi contributi alia 
topografia di Creta antica : Apollonia, Rhizeiiia, 
Herakleion. Historian 1933. p. 363-373. — Recher- 
ches sur la localisation de sites antiques de Crete. 

1279. Marinatos ^Sp.). Funde und Forschungen auf 
Kreta. J. deuisch. InsL. A. A. t. 48 (1933), 
col. 287-314, 24 fig. — Compte rendu des prin- 
pales trouvailles faites recernment en Crete. 
Decouverte du port de Cnossos, Amnisos, sanc- 
tuaire d'Eileithyia, dont parle TOdyssee; on y a 
fouille une villa qui etait a deux etages et dont la 
piece principale etait decoree de fresques de Tan- 
cien style rainoen Cette villa elevee au M. M. Ill, 
vers Fan 2<i09. a ete detruite par le treniblement 
de terre de Santorin qu'on placait jusqu'ici vers 
Fan 2000, mais qui a du avoir lieu enlre 1550 et 1500 
au M. R. I. A Hellenes Aiuariu, decouverte de 
vases de toutes les periodes minoennes. Entre 
FHerakleion et Knossos, a Fendroit denomnie 
Teke, trouvaille d’une serie d idoles de marbre 
et de deux poignards de cuivre. A Fortezza, pres 
de Cnossos, tres importante trouvaille de vases. 

1280. Evans (Arthur). Knossos. Br. School Athens, 
t. XXXI (1930-31), p. 191-192. — Decouverte d un 
lieu de culte funeraire contenant une chambre 
mortuaire creusee dans le roc, et un sauctuaire 
construit par-dessus: e’est la confirmation d une 
ancienne tradition cretoise, conservee par Dio- 
dore, qui raconte qu’a la mort du dernier roi 
Minos, tue par trahison lors de son expedition en 
Sicile, ses compagnons cretois lui avaient cons- 
truit une tombe cachee dans la terre, dominee par 

ART GREG 


Architecture et Fouilles. 

1284. Bequignon (Y.). Chronique des fouilles et 
decouvertes archeologiques dans FOrient helle- 
nique (1932). B. Corresp. hell., 1933, p. 236-312, 
54 fig. — Travaux a I’Acropole, fouilles a 1 ’Agora 
d’Athenes, au Telesterion d'Eleusis, a FAskle- 
peion de Coriulhe; le inausolee d’Alipheira, ie 
tombeau de Lakkithra, les trouvailles d’lthaque, 
Cheroon de Calydon, les restes romains et byzau- 
tins de Philippes, les fouilles de Thasos, Lemnos, 
Amnisos, Mallia, Therm i, Chypre. 

1285. Payne (H.G. G.';. Archaeology In Greece, 1932- 
1933. J. Hell St., 1933, p. 266-299, 2 pi. et 21 fig. 
— Compte rendu des principaux travaux et 
decouvertes de Fannee a FAgora d'Athenes, Pera- 
chora, Ithaque, Mytilene, Samos, Cnossos et 
Chypre. 


un temple dedie a la Grande Mere. Ge monument 
avail du etre endommage par le tremblement de 
terre de 1520 av. J.*C. environ, et e'est a ce 
moment-la que la tombe a du etre pillee. 

1281. Hel’rtley (W. a.) et Skeat (T. G.). The tho- 
los tombs of Marmariane. Br. School Athens, 
t. XXXI (1930-31). p. 1-55, 11 ]>1. et 20 fig. — 
Compte rendu des trouvailles (objets en cera- 
mique, pierre el metal) faites dans six toinbes en 
ruche de la region du Pelion. On pent les dater 
entre lU(Xl et 6(X) av. J -G. et il faut renoncer a y 
voir les tombes ile Doiieiis morts pendant leur 
expedition vers le Peloponese. 

1282. Picard (Ch.). Les nouvelles sepultures do 
Midea (Argolide). J. Savants, 1933, p. 145-158. — 
Fouilles suedoises d'un site « mycenien » pres 
d'Asine, d’apres le compte rendu de M. A, Persson. 
Decouverte d’un certain uombre de tombes parmi 
lesquelles Fune, dite « royale j) renfermait un 
tresor intact superieur encore en interet a 
celui de Vaphio (phiule en or decoree d’animaux 
m arias, gobelet en argent re vein a F inter! eur 
d’une feuille d'argent et decor6 de taureaux. 
vases en argent et en bronze, glaive de bronze a 
poignee d’or, epees, couteaux et pointes de ja- 
velols, etc , tons objetsdont la fabrication se place 
entre 1550 et 14‘K}). Une autre tombe moins 
ancienne, l300 ou 1200, ne contenait aucun reste 
hurnaiii, iiiais deux statues-meiibirs couvertes de 
cnpules ot une table d'offrande gardant des traces 
de sang. Elle apporle une precieuse contribution 
a Fetude des cuUes funeraires prebelieniques. 

1283. Wage (A. J. B.). Chamber tombs at Myce- 
nae. Archaeologia, t. 82 (1932', p. 1-242, 57 pi. et 
50 fig. — Description delaillee des tombes trou- 
vees a Mycenes, les unes le long de la •route 
pres du tresor d*x\.ti oe, les an tres au nord du 
village de Kharvati. Plan et coupe de chaque 
tombe et lisle des objets trouves, surtout de la 
ceramique et des sceaux. Quelques objets de 
bronze et dor, des per les, des figurines en terre 
cuite, etc. 

EN GREGE 

1286. Merlin (A,). L’ecoie britannique d’Athenes en 
1931. J. Savants, 1933, p. 223-224. — D’apres le 
XXXP volume de V Annual. Fouilles a Marma- 
riane, en Crete et a Lesbos. 

1287. Karo (G. i. Archaologische Funde von Mai 1932 
bis Juli 1933. Griechenland und Dodekanes. 
y. denisch. Inst., A. A., t. 48 (1933), col. 191-261, 
17 fig. — L’auleur passe en revue les principales 
decouvertes archeologiques de I'annee. Presque 
toute Filiustration est consacree aux trouvailles 
faites a FAgora d’Athenes (Nike, tete romaine, 
ceramique) et a FHeraion de Samos (objets en os 
et en terre cuite). 

1288. Blegen (Elizabeth Pierce). New items from 
Athens. Am. J. of Arch , 1933, p. 151-159, 2 pi. 
et 6 fig. — Decouvertes ou travaux recents en 
Grece. Toute Filiustration ^se rapporte aux tra- 
vaux des archeologues anglais a Perachora (temple 



ANTIQUITE ^ ?8 - 


dll vi« siecle, stoa du y% objets en bronze, en cera- 
niique ou en i voire, proto-coniithiens, geome- 
triques, vii® et vi® siecle) et a Ithaque, idecou- 
verles d'epoque sub-mycenienne et proto-coria- 
thieniiej. 

Hleocn Elizabeth P.). New items from 
Athens. Am J. of Arch., 1933, p. 491-495, 2 pi. et 
5 fig. — Fouiiies a Athenes 'recherche de TAca- 
demie de Plalori;, a Samos et a Troie 'Vues de la 
tour du Slid, de la muiaille de la sfconde ville, 
de la palestre du theatre et d'uiie mosaii|ne d‘* la 
basiiique romaiiie retro a '^ee raanee t(ei*niere, 
combat de gi ues et de pyyineesi. 

1290. Lewis Xaplitali New light on the Gieek 

house from the Zenonpapvn. Am. J, of Arch. ^ 
1933, p. .'h7-3:i9. — L ^ ' . ■ ■ ■ ■ ' . 

conceraaut la maL-5uii {! ,.■ « , -■ 

Hull j>.u)yri coneeriiaiit la construcliou et la deco- 
ration de la rnaison de I’/i/ypji ioihf>tcs Diotimos 
viennent completer les doniiees de la descrip- 
tion faite parVitnive. 

1291. P CARD (^Cliarles). l/aichitecte Coroibos et le 
Teleslorion d'Eleusis. Inscriptions^ l9iJ. p. 8 21 
— Decouverte d un texte quieclaii’e d une lurniere 
nouvelie les reconstructions du siecle de Pericles, 
a Athenes, a Eleusis et a Phalere. 

1292. Whldl (Walther'. Mnesikles und der Niki*- 
pyrgos. Milt, d Inst., t. 5? ^932;, p. 74-91, 3 pL 
et 0 fig. — Des Propylees de Mnesikles ou du 
temple de la Vic Loire Aplere, lequel de ces deux 
monuments est-il anterieur a Eaiitre et lequel lies 
deux dut-ii se piier aux exigences d’un edifice 
deja commence? La question n est pas resolue. 

1293. Walter (Otto\ Versuchs^rabuiig in Aigeira. 
Jahresteffe iBeihl. , t. XXMl ' t932i, col. 223-2:54, 
7 fig. — Fouiiies a Aegira iP^loponese , theati'e, 
temple de Zeus (nientionne par Pausauias . 

1294. Lamb i W.). Antissa. Br. School Athens, t. XXXI 
( 19:10-31 j. p. 160-178, 2 pi. et 6 fig. — Fouiiies 
dans ce site de 1 iie ne l^esbos. Le Promontoire. 
Les lestes de i'Acropole, Les touibes. Poteries 
depuis i'epoque rnycenienue jusqu'au moyen age. 

1295. Hlegen (Elizabeth Pierce). New items from 
Athens. Am. J. of arch., 1933, p. 336-342, 4 fig. — 
L'activitescientifiifue a Athenes. Fondles, confe- 
rences, etc., dans le domaine antique et dans le 
dornaine byzantin. L illustration est consacree aux 
travaux de 1 lustitul alleniaud au Ceramique. 

1296. Bromeeu ; Oscar). Eros and Aphrodite on the 
Nor I h^ slope of the Acropolis. Hesperia, t. I , 1932', 
p. 31-55, IT fig. — Description dViu saiictuaire 
decouvert sur la pente nord de FAcropole on 
Aphrodite et Eros etaient adores comme divinites 
de la vegetation. Les fragments de vases et de 
sculptures trouves sont de I’epoque myceniennea 
I’epoijue roTTiaine. 

1297. Broneeu (Oscar;. Excavations ou the North 
slope of the x\cropolis in Athens 1931-1932 Hes- 
peria, t. 11 (1933), p. 329-417, 1 pi. et 91 fig — 
Compte rendu des fouiiies faites en 1932 sur la 
pente nord de FAiA’opole a la suite de la decou- 


verle du sanctuaire d Aphrodite el d'Eros. Decou- 
verte dans ce sanctuaire de fragments de sculp- 
tures et de statuettes, puis recherches aux 
en tours, et decouverte culre aulres de tiaces 
importantes d’une occupation mycenienne. 

1298. SiiLAR i T. Leslie . The progress of the first 
carri[>aign of excavation in 1931. Hesperia, t. Ill 
1933’, p. 9i-P)!h 1 pi. et 12 fig. — Rapport 

prelimiiiaii'e sur les fouiiies entreprises par 
I'ecoie americaino dans la partie ouest de FAgora 
d'AthenOb. [»arlie ([ui correspond a FAgora 
grecque. le inarclu* romain a Fest etant explore par 
les autoritL“N archculogiqucm grecques. 

12 *9. Shear ^T. Leslie.. The campaig'ii of 1932. Hes- 
peria, t. II 1933... p. 451-474, 23 fig. — Coinple 
rendu de.s fouiiies faiicb par Fecole ainericaine en 
i ’32 a I'Agora. Importantes d(5couverte3 de vases 
etde terres euites de toules lesepoques dans des 
pnitb, fles toiuheb et un de[)dl votif. 

luL? Tuomix^on (iionierl. Activities in the American 
zone oi liie Allien laii Agora, summer of 1932. 
Am J. of Arch., 1933, p. 289-296, 1 pi. et 11 fig. 
— Exploration de puils el de citernes re trouves 
en Ires ^rand nornbre sur I’emplacemeiit de 
l’Agoi*a. Heproduclioiis de debris de vases et 
d oslraca. 

1391. Smear yH. Leslie* The eurrent excavations at 
the Athenian Agora. Am. J. of Arch., 1933. p. 39.5- 
312, 3 pi. el 4 fig. — Publication des travaux fails 
du debut de fevriei’ au debut de mai. Pulilication 
de sculptures et de c^raniiquos ; la piece la plus pre- 
cieuse est line Nike sans tete du it* siecle; puis 
vienl uue copie romaine d une statue feminine du 

siecle, des statuettes d'Aplirodite et d’Attis et 
plusieurs portraits romains, une lete de Fepoque 
lepublicaiiie ; dautres, des empereurs Claude et 
Commode. 

1392. Shear i fheodore Leslie;. Discoveries in the 
Athenian Agora in 1933. Art and A., 1933, p. 283- 
297, 21 fig. — Comj)te rendu des trouvailles faites 
par I Lcole americaine au cours des fouiiies de 
I Agora d Athenes. Decouverte de fragments de 
sculpture de I’Agora royale fin du \® siecle’, en 
particulier une belle Nik6 doat la tete est separee 
du corps, d une statue de style pergamenien, pro- 
yenant de la Stoa d’Attale if et representant peut- 
elre la i t me Stratonice, et de iiombreuses tetes 
voiuaiues dont un portrait d Augusle jeune et un 
portrait d ernpereur qui est peut-etre Commode. 
Decouverte en outre d une tombe mycenienne dont 
ia trouvaille la plus precieuse est une bagne d’or 
donl le sceau porte une curieuse figuration (i’ati- 
teur signale son rapport avec Fhistoire du Mino- 
taure) et d une tombe du vi« siecle reiifermant de 
precieux vases en ceramique. De plus, decou- 
\erte a 1 inlerieur dune muraille d une chapelle 
byzantine avec fresques du xvii« siecle. 

Io03. Shear (Theodore Leslie). Progress of American 
excavations in the Athenian Agora. Art and. A., 
1933, p. 19-28, li fij,-. _ KOsuUals des fouiiies 
ameiicaines a 1 Agora d Athenes. Sculptures eu 
bronze et en marbre, vases el plaques en terre 
cuite, camees, etc. 

130-1. Shear (Theodore Leslie). Remarkable disco- 


c 



— 79 


GREGE 


veries in the Athenian Agora. Antiquity , 1933, 
p. 261-267, 8 pi. — Compte rendu des decouvertes 
americaines dans TAgora. Sculptures, ceramiques, 
monnaies, etc. Reproduction des principales sculp- 
tures, la Nereide (iv® si^clel, la tete de bronze 
avec incrustations d'argent (iv® siecle), la statue 
d’Hadrien (ii® s. apr. J. C ), jeune faune et plaques 
de terre cuite des v®-iv® siecies. 

1305. Sheau (T. Leslie'^. The latter part of the Agora 
campaign of 1933. Am. J. of Arch.. 1933, p. 540- 
548, 8 fig. — Fouilles a TAgora d’Athenes. Repro- 
ductions d une bague niycenienne, d une frcsque 
byzantine du xvji® siecle, d'une base sculptee du 
IV® siecle, d’une statue de style peigamenien, 
dTin Dionysos de style neo-altique, d un masque 
de terre cuite etde plusieiirs tetes-portraits. 

1306. Burr (Dorothy). A geometric house and a 
proto-attic votive deposit. Hcsjieria^ t. 11 <1933), 
p. 542-640, 92 fig. — Dccouverte dans la par tie de 
TAgora touchant a TAreopage des restes d'une 
maison de i'epocjue geonietilque et d'uu depot 
votif dela premiere moitie du vii® siecle. Liste des 
objets trouves, vases, phupies, figiiilnes, fort 
iniportants pour Thistoire de la ceramique proto- 
attique. L’auteur met ces trouvailles en rapport 
avec Je sanctuaire des Semnai, des divinites chtho- 
niennes corifonducs plus tard avec les Erinyes, 
qui se trouvait pres de TAreopage. 

1307. Stillwell fRichardh Architectural studies. 
Hesperia, t. II (1933., p. 110-148, 2 pi. et 30 fig. 
— Description des principaux vestiges retrouves 
dans les fouilles americaines de TAgora, la Stoa 
Basileia, le bailment helienistique place derriere 
cette stoa, les citernes, la stoa do Zeus, le « peri- 
phragma », Tautel du v® ou du iv® siecle. 

1308. Waage (Frederick 0.) The Homan and Byzan- 
tine pottery. Hespeiia, t. II (1933i, p. 279-3:^8,3 pT 
el 21 fig. Etude des drfferentes pieces de pote- 
ries romaines et byzautines trouvees dans I Agora 
d'Athenes. Du i®’’ siecle av. J,-C. au xviii^ apres. 

1309. Kubler (K.). Ausgrabungen im Keraiueikos. 
J, cleuisch. A. A., t. 48 (1933;, col. 262-287, 
20 fig. — Fouilles au Ceramique; ouverture, 
au-dessous de la chapelle d'Hagia-Triada, d une 
colline faite an vi® siecle an moyen de dtRjris 
provenant de tombes allant de I epoque proto ^eo- 
metrique a Tepoque geometrique tardive et eta- 
blie au-dessus d une tombe en tuiles, la seule de 
son espece qui ait ete retrouvee en Grece Parmi 
les objets retrouves, serie importaiite de vases 
qui perniettent de mieux etablir le chrouologie de 
la ceramique du vii® siecle. Au-dessus du niveau 
de la Voie Sacree du milieu du iv® siecle, decou-- 
vertede la slele d'Ampharete, de la fin du v® siecle* 
tres bien conservee et presentant encore d im})>'>r- 
tantes traces de couleur Dans le mur de Themis>- 
tocle, importants fragments d un cavalier et d’un 
lion du VI® siecle. 

1310. Kourouxiotes (K.) et Thompson i Homer A. . 
The Pnyx in Athens. A study based on excavations 
conducted bv the Greek archaeological service. 
Hesperia, t. I (1932), p. 90-2t7, 4 pi. et 70 fig. ^ 
Les resultats de cette exploration out montre 
qu’au V® siecle, date des premiers amenagements 


du site, Tassemblee etait tournee vers le nord et 
que la tiibuno se trouvait eri contre-bas, que les 
Trente Tyrans ont agrandi la Pnyx et place la 
tribune au sud el que, sous Hadrien, de nouvelles 
transformations eurenl lieu, la tribune elant repor- 
tee encore plusau sud. 

13i i, Di>&moor iW’iiliam Bell '. The temple of Apollo 
at Bassae Metrop. 87., t. IV .1933), p. 204-226, 
2 pi. et 22 fig. — Examen des restes arcliitectu- 
raux et sculpturaux de ce temple du Peloponese 
decouvert parle fraiicais Bocher en 1765 et etudie 
en 1811 sur Halier et Flallerstein, Des colonnes 
doriques de Textei-ieur sont encore debout, mais 
il n'existe ])lus que des fragments des demi-cha- 
piteaux ioniques des colonnes de la cclla, relives 
aiix murs par des contreforts, ei de la colonne 
corinthienne, la j Ins ancienne de cel ordie, qui 
separe la cella en deux parties inegales. M Dins- 
moor, contrairement a Topiniou courante, croit qne 
les deux colonnes engagees, alarneme hauteur (jue 
cette colonne isolee. avaient egalement des demi- 
chapiteaux corinlluens ou tout au moins des trois- 
quarls de cliapitoaiix, gracea la disposition speciale 
des contreforts de ces deux colonnes. II ctudie 
les morceaiix de la frise iniericure qui est arrivee 
presque dans son entier au Biilish Museum et 
propose quelques modiSca lions de la disposition. 
11 estime que le temple a ete construit en deux 
campagnes, et que si Ic linos y a travaille, c*cst 
avant le Parthenon et non apres, vers 450; par 
centre, toutes les parties sculptees })arient d'une 
date posterieure, vers 420. el peuvent suggerer le 
nom de Callimaqne. 

1312. Waele (Ferdinand Joseph de . The sanctuary 
of Asklepios and Hygieia at Corinth. A/??. J. of 
Arch., 1933, p. 417-451. 6 pi et 5 fig. — Fouilles 
americaines a Corinthe. De.s campagnes de ces 
deriucres annees ont fail deconvnr entre le temple 
(TApollon et la rner le sanctuaire d’Apollon et 
d'Hygie et la Fontaine de Lerne. I/endroit fut 
occupe des Tepoque neolithique, mais e'est du 
IV® siecle que datenl TAsklepion et le sysleme de 
canalisation. Une premiere destruction eut lieu 
en 146 par les Remains; mais une simple restau- 
ration suffit a remet tre les choses en etal et le 
sanctuaire garda son importance jusqu a la des- 
truction totale que Ini iirent subir les cliretieiis 
au IV® siecle. Les sculptures trouvees, presque 
toutes (le Tepo(]ue ronuune, iic sont pas de pre- 
mier ordre, mais d'autres trouvailles oftVent un 
luteiet considerable cL sont les premieres de leur 
espece faites en Grece; ce sont des ex-voto repre- 
^entant des membres ou des organes malades, de 
orandeur naturelle, el executes en terre cuite. 

1313. SriLiAVELL Richard). Corinth. Am. J. o/'Arc/i , 
1933, p. 496, 1 fig. — Travaux a I Agora, a TAskle- 
peimi, et au lenqile corinthien pies du nouveau 
mu see. 

1314. Waele iF. J. de). De laatste opgravingen van 
Korirdhe ^Dernieres fouilles a Corinthe]. B Ant. 
I'esch., dec. 1933 p. 12-18, 4 fig. — Fouilles 
recenies a Corinthe, objets votifs, liellenisliques 
et remains. 

1315. Broxeer (Oscar). Excavations in the Agora at 


» 



80 — 


ANTlQOlTfi 

Corinth, 1933. Am. J. of Arch., 1933, p. 554-572, 
4 pi. efc 18 fig. — Fouilles a I’Agora de Corinthe. 
Reproductions entre autres de figurines de terre 
cuite provenantd'un depot du iii® siecle situe dans 
la stoa et de poteries byzantines. 

1316. Shoe (Lucy T.). A box of antiquities from Co- 
rinth. Hesperia, t. I (1932), p. 56-89, 30 fig. — 
Publication des priucipaux objets contenus dans 
une caisse saisie par la police et ayant appartenu 
a un habitant de Corinthe. La collection se com- 
})Osait d'une situle de bronze, d une amphore de 
verre, d un vase d’albatre, de statuettes de terre 
cuite, de lampes, de poids, et de 240 vases de toutes 
les epoques et de toutes los formes. 

1317. Chamonard (J.). Fouilles a Delos (juillet-sep- 
tembre 1930). B, Corresp, Hell., 1933, p. 98-169, 
12 pi. et 19 fig. — Compte rendu de fouilles 
faites au sud et dans le voisiiiage du theatre, pres 
de la maison des Dauphins. Degagement entre 
autres de la maison des Masques. Reproductions 
de restes d’architecture, de sculptures, et de 
mosaiques (celle qui represente un personnage 
du cycle du Dionysos, assis sur une pantheie, est 
une des plus belies mosaupies grecques qui aient 
ete conservees). 

1318. Arnold (Irene Ringwood). Local festivals at 
Delos. Am. J. of Arch.. 1933, p 452-458. — Cere- 
monies a Delos, d’apres des inscriptions et des 
sources litteraires. 

1319. Deonna (W,). Ex- VO to deliens. B. Corresp. 

hell., 1932, p. 410-490, 1 pi. 19 fig. - L’echeile 
aux serpents. Les iuventaires des richesses sacrees 
mentionnent a plusieurs reprises « une petite 
echelle en bois do re entouree de deux serpents 
M. Deonna y voit une image du lien qui unit la 
terre au ciei, et des empechements que rencontre 
Fascension de rhorame, symbolisme repris plus 
tard par Fart chretien. II. Instruments do metiers 
sur ie relief de Delos. Bas-relief du siecle 

denotre ^re retrouve dans le sancluaire des dieux 
etrangers. II represente deux personnages tenant 
uii niveau en A et un fil a plomb. M. Deonna sera it 
tente d’y voir une image des Dioscures-Cabires 
plulot que des mortels aupres de Faulel qu’ils 
ont consacre. Liste de monuments antiques cl 
medievaux portant des representations d* instru- 
ments des metiers. 

1320. Holland (Leicester B.). The mantic mecha- 
nism at Delphi. Am. J. of Arch., 1933. p. 201-214, 
8 fig. — Recherches concernant la fagon dont eta it 
rendu Fora cl e de Delpbes. La decouverte par 
M. Courby de V omphalos primitif perce d'un trou 
de part en part, et de la pierre qui couvrait le sol 
de Vadyton, percee egalement cFun trou, amene 
Fauteur a formuler Fhypothese que Fomphalos se 
trou va it place au-dessus de ce tiou, mainteuu par 
un tuyau qui amenait a la pythie assise sur le 
trepied fla place des supports du trepied est visible 
sur cette meme pierre) les vapeurs formees artifi- 
ciellement dansFantre situe au-dessoiis de Vady- 
ton. 

1321. Kourouniotes (K.) et Mylonas (Georges E.). 
Excavations at Eleasis, 1932. Am. J. of Arch., 
1933, p. 271-286, 1 pi. et 15 fig. — Compte rendu 


des fouilles de 1930 et 1931. Degagement de 
restes d'epoque sub-geonietrique et mycenieime. 
Les resuUats acquis concernent en particulier ie 
Telesteriou, qu'on pent etudier d un bout a Faulre 
de Fhistoire eleiisinienne. 

1322. Robert (Fernand). La destination culluelle de 
la Tholos d'Epidaure. B. Et. gr., 1933, p. 181-196. 
— La Tholos de Polyclete le Jeune a ete batie 
au-dessus d’un monument circulaire anterieur, 
d'acces volontairement difficile, dans lequel 
M. Robert recounait un autel chthonien. II est 
encourage dans son hypothese par Fexamen de 
FAsclepeion d'Athenes, au sud de FAcropole, ou 
un autel chthonien, un bothros, est encore visible, 
domine par un portique a colonnes. D'autre part, 
une monnaie corinlhienne donne I’image d’un 
edifice circulaire, bati au-dessus d’un edifice sou- 
terrain dont ou voit la porte d'acces. C'est le 
tombeau de Palaimon, Vadyton impenetrable dont 
parle Pausanias, domine par une rolonde. La Tho- 
ios d'Epidaure serait done Ie tombeau d'Askle- 
pios ou on lui saerifiait en tant que heros. tandis 
que sur Faulel rectangulaire sans bothros on lui 
sacrifiait en tant que dieu. Cette juxtaposition d’au- 
tel a bothros et d autel sans bothros se retrouve a 
Athenes, a Agrigente, a San Biago, a Corinthe. 
montrant celte meme association d'honneurs 
h6ro‘iques et d'honneurs divins. 

1323. Spunda (Franz) et Bachoffen (J. J.). Epidau- 
ros, die Statte des Ileilgotles. Atlanlis. 1933, 
p. 385-391, 8 fig. — Les ruines d'Epidaure et 
quelques monuments de sculpture consacres a 
Asklepios. 

1324. Austin (R. P.). Haliartos. Br. School Athens, 
t. XXXI (1930-31), p. 189-191. — Fouilles dans le 
sancluaire decouvert en 1926. On a trouve qiFil 
s’agissait d'un temple dedie a Athena, tradition 
qui etait deja oubliee a Fepoque de Pausanias. 
Decouverte d’un batiment coiitemporain du 
temple, mais dont Fusage n’a pas pu etre defini. 
Les poteries trou\ees, qui vont duvi* au iv« siecle, 
n’ont pas encore ete convenablement etudiees. 

1325. Heurtley (W. a.). Ithaca. Br. School Athens, 
t. XXXI (1930-31), p. 192-194. — Fouilles dans 
quatre sites au iiord de File d'lthaque. Decou- 
verle d un etabllssement datanl de FHella- 
dique 1. 2° d une grotte-sanctuaire (jui a et6 eu 
usage de Fepoque clu bronze au siecle av J. C., 
3*' de batiments ou les objets trouves da tent au 
plus tot du III® siecle, et 4° d une partie d une 
muraiiie d'enceinle et de tombes a luiles du iv* 
et du III® siecle. 

1326 Ricci (G.). Scavi della R. Scuola italiana 
d Atene neU isola di Lemno. B. Sf. Medilerranei, 
t. Ill, n*^ 5, p. 15 16, 5 fig. — Fouilles a Poliochni, 
dans 1 ile de Lemnos, ou ont ete retrouves les 
restes, remontant a Fepoque neolithique, d une 
ville dont les causes d’abandon ne .«ont pas expli- 
quees jusqu’ici. 

1327. Lamb (W.). Mytilene. Br. School Athens, 
t. XXXI (1930-31), p. 188-189. — Fouilles 5 Thermi 
et a Antissa. I. Degagementde la ville superieure. 
Decouverte de nouveaux types de poteries. IL 
Travaux a I Acropole, au camp et au promontoire. 







8i — 


GRfiGE 


1328. Lamb (W.). Excavations at Therml. Br. School 
Athens, 1. XXXI (1030-311, p. 113-105, 5 pi. et 
5 flg, — Compte rendu des fouilles de ia derniere 
campagne, qui oiil complete les trouvailles du 
debut de Tage du bronze faites pi^cedeminent et 
qui out degage un nouvel etablissement dc la fin 
de ce meme age. Debris architecturaux, poteries 
et objets en metal. 

1329. Payke (H. G. G.). Tiie scliool s excavation at 
Perachora. Br. School Athens, t. XXXI (193'''-31), 
p. 185-187. — Conlinuatioii des Ibuilles entre- 
prises, Hechercbes aux abords du temple d Hera 
oil Ton n’a pas encore trouve de traces du bati- 
ment le plus ancien, mais oil Ton a decouvert une 
grande quantile de poteries, de bronzes et 
d’ivoires; la trouvaille la plus interessanle a ete 
uu taureau de bronze du vi® siecle dedie a ci Hera 
Limenia ». Deblaieineut d un puits plein de debri-. 
qu’y out entraines les eaux de pluie, vases de 
bronze, tele d'ivoire phcnicienne, fragments de 
vases etrusques et arabes, figurines de terre cuite 
rhodienne et samienne, scarabees egyptiens, etc. 
Fouilles au temple du vi** siecle decouvert Tannee 
derniere et dont la largeur, extrememeiit petite 
par rapport a la longueur, a pu etre determinee. 
Trouvaille dun manche de miroir en forme 
d’ Aphrodite, de la fin du vi® siecle. 

1330. Haspels (E.). Opgraving van bet Heraion by 
Peracbora. [Fouilles de I'Heraion pres de Pera- 
choral. B. Ant. Besch., dec. 1033, p. 1-11, 16 fig. 
— Collection importante de statues et poteries 
proto-corinthiennes classiques et hellenistiques. 

1331. Dawkins (R. M.). The sanctuary of Artemis 
Orthia at Sparta. Hell. St., 1929 isuppl. paper 
no 5), p. 1-420, 207 pi. et 148 fig. — Compte 
rendu des fouilles taites dans le sanctuaire d’ Ar- 
temis Ortbia a Spart6, de 190G a 1910 par 1 Ecole 
anglaise d'Albenes. Les nombreuses offrandes 
votives retrouvees permettent de suivre la vie de 
ce sanctuaire, et des autels et des temples qui s y 
soiit succede depius sa fondation au x® siecle 
jusqu’a Fepoque de sa destruction. Objets en 
ceramique, en bronze, en plomb, en ivoire, etc. 

1332. Arias (Paolo Enrico). II teatro di Torico in 
Attica. Historia, 1933, p. 55-04, 7 fig. — Etude du 
theatre de Thorikos, pres du Laurion. Ce theatre 
a line forme unique en son genre, aussi bien a 
Fepoque classique qu’a Fepoque archaique, et 1 on 
a voulu Fapparenter aux theatres sans scene 
d’Icaria ou de Rhamuonte, mais Fauteur estime 
qull s’agit d une sorte de fusion entre Fedifice a 
usage scenique et celui qui servait aux assem- 
blees. 

Sculpture. 

Gener allies. 

1333. Cayrel f Pierre). Aiitour du De Shjnis. 
Melanges, 1933', p. 120 155, 0 fig, - Etude arcbeo- 
iogiqiie de ce discours de Cicerou Exameu de la 
valeur de Ciceron comme amateur d art et revue 
des tenlatives faites pour retrouver dans la nu- 
mismatique sicilienne ia trace des statues men- 
lionnees. On n’est arrive a identifier ni 1 Eros 
de Praxitele, ni VH4racle$ de Myron, mais parmi 


les hypotheses propos4es en faveur de V Apollon 
de Myron et de la Sappho de Silanion, il eii est 
d’acceptables sinoii de certaines. Parmi les sta- 
tues, pour lesquelies Ciceron n’indique pas de 
nomd'auteur, la seule qu’on pourrait reconnaitre, 
grace a la precision de Ciceron, est la Diane de 
Segeste, mais malbeureusement c’est une divinite 
qui n’apparait pas sur les monnaies de cette ville; 
quant a la Ceres de Gatane, qiFon a cru recon- 
naitre, il est probable qu'on s’est trompe. Par 
centre, une monnaie d’Assore fournit probable- 
men t {"aspect de la statue du Fleuve Chrysas que 
Verres n'avait pas reussi a enlever, de meme que 
des monnaies d'Eiina representent la C^res dont 
parle Ciceron; en outre, il est possible qu’une 
monnaie syracusaine ait conserve ie type du Zeus 
Ourios.. 

1331. Richter (Gisela M. A.). Note on the running 
drill. Am. J. of Arch., 1933, p. 573-577, 10 fig. 
— De Femploi du foret par les sculpteurs grecs. 

1335. Shear (T. Leslie). The sculpture. Hesperia, 
t. 11 (1033 , p. 170-183, I pi. et 10 fig. — Sculp- 
tures trouvees dans F Agora grecque d'Albenes, 
tele (Fun bas-relief fuueraire allique (iv® siecle), 
fragment d'un bas-relief funeraire attique (iv« s.), 
statuette d'Apbrodite, replique roniaine du in® ou 
du IV® siecle apr. J.-C., statue feminine du iv® ou 
du II siecle qu'on peut rapprocher des oeuvres 
atlribuees a Timotheos, et statue de Fempereur 
Hadrien qui doit etre celle que Pausanias men- 
tioime, 

1330. Shear ^T. Leslie;. The sculpture. Hesperia] 
1. 11 (1933b p. 514 541, 2 pi. et 24 fig. — Repro- 
duction des principales pieces de sculpture 
trouvees en 1932 par Fecole americaine dans 
FAgora d’Athenes. Tete d'Hermes du vi® siecle; 
tiHe de marbre du second quart du v® siecle, 
voisiiie de celle d'Aristogiton ; lete feminine de 
bronze a curieuse coitTure, du debut du iv® siecle, 
Nereide en marbre du iv® siecle, lete de jeune 
homme en marbre, probablement une copie 
roinaine en petites dimensions d'un original grec, 
tete de matrone romaine^ hermes de marbre 
d epoque roniaine, statuette de bronze d’Atbcna, 
salyre de marbre re trouve en 73 fragments, a^ec 
une tete intacte probablement de Fepoque d’Ha- 
drien, copie d’un modele hellenistique. 

Voir aussi les n®^ 34, 159, 278, 309, 335, 419, 427, 
407,511, 1029, 1030. 1032, 1200, 1201, 1296, 1297, 
1301, 1302, 1303, 1305, 1604, 1009, 1018, 1024 et 
1039. 

£poque archaique. 

1337. Niki (Elly). Sur une « potnia-gorgone » 
d'Eretrie auMusee National d'Albenes. B. arch^ol., 
1933, L p. 145-153, 2 fig. — Plaque de bronze 
scul[>tee. decouverte en Eubeo, qui semble etre 
Foeuvre d'un atelier ioiiien du milieu du siecle; 
eile represenle une divinite doinpleuse d’ani- 
maux, a tete de Gorgone, mais depourvue d’ailes, 
fait rare a cette epoque. Un objet de forme iden- 
tique — ce sont probablement des attaches de 
ceinture — et de representation voisine, a ete 
recemment trouve a Samos.* 




tt 



— S2 — 


AMTIOtJIT^ 

1338. Richter (Gisela M. A.). The Greek Kouros ni 
the Metropolitan Museum of art. J. Hell, St,, 1933, 
p. 51-53, 2 pi. — La statue archaique du Metropo- 
litan Museum. Defense de son authenticite. 

1339. Bedeutsame Neuerwerbungeiner Antike durch 
das Neuyorker Museum, hunst, t. 67 (1933), 
p. 128, 2"fig. — Apollon archaique. 

1340. Diole (Philippe). M. Ch. Picard nous ecrit... 
BeauX'Arts, 1933, n® 6, p. 1, 1 fig. — Doutes 
quant a i’authenticite du Kouros receminent acquis 
par le Mu see de New York. 11 semble provenir 
de la raeme source que la Kor^ de Berlin debout. 

1341. Blumel i^C.). Griechischer Madchenkopf. Berl, 

^ Museen, 1933, p. 53-54, 1 fig. — Tete archaique de 

5*‘0 environ trouvee en Asie-Mineure au bord de 
la Mer de Marmara. C'est un important document 
de Tart ionien dont on connait bien moins le 
developpemenl que celui de Tart attique 

1342. Wilhelm (Adolf). Eine neue Porosfalschung. 
Jahreshefte {BeihL), t. XXVII (1!^32), col. 257-260, 
2 fig. — Faux d'une tete grecque archaique; il 
doit etre de la rneme main que celui signale par 
Pfuhl dans I’Archaeologischen Anzeiger de 1925, 
p. 31. 

et IV* siecles. 

1343. Fobsdyke (E. J.i. The Elgin Athena. Br. 
Museum, t. VIII, p. 110-111, 2 fig. — Statuette de 
bronze de la collection Elgin, qui n etait connue 
jusqu ici que par un dessin. C est une ceuvre 
excellente, contemporaine du temple de Zeus a 
Olympic. La deesse tient une chouette a la main, 
tvpe connu par un bas-relief de la collection 
Lanckoronski et par des medailles (Cf, 1 Athena 
Archegetis des Oiseaux d'Aristophane). 

1344. Rickert (Margaret). A Rhodian stele. Am. 
J, of Arch , 1933. p. 407-411, 1 pi. — L’examen 
de la grande stele de Crito et Timarista, trouvee 
dans File de Rhodes en 1930, pousse Fauteur a la 
dater non pas de 460 av, J.-C. comme 1 out fait 
MM. Jacopi et Karo, mais de 425 a 420 et a y voir 
une forte influence de la frise du Parthenon. 

1345. Charbonneaux (J.). Tete feminine, fragment 
dun bas-relief attique (Musee du Louvre). 
M, Plot, t. XXXIII (1933), p. 95-106, 1 pL et 5 fig. 
— Elle semble dater du troisieme tiers du siecle, 
et fait partie des oeuvres directement inspirees 
des sculptures du Parthenon. 

1346. Praschniker (Camillo). Zu den Friesen 
des Heroons von Gjolbaschi-Trvsa. Jahreshefte, 
t. XXVIII (1933). p. 1-40 et BeihL, col. 131-132, 
19 fig. — Examen attentif des bas-reliefs d<* ce 
tombeau lycien de la fin du v® ou du debut du iv® 
siecle, L'auteur propose une nouvelle distribution 
des fragments des frises et cherche a determiner 
les diverses mains d’artistes qui y out pris part. 
L’absence de partie centrale dans celie decoiation 
montre Fabsurdite qu'il y a a metlre en doute la 
direction d un maitre createur au Parthenon. 

1347. A marble head of Aphrodite. Minneapolis, 
1933, p. 2-3, 1 fig. — Acquisition par le musee de 
Minneapolis d’une^^te grecque du iv« siecle. 


1348. Rei.nach Salomon;. Un bas-relief inedit attri- 
bue a tort a Bavai. i?. ArcheoL, 1933, I, p. 3-8, 
1 fig. — Bas-relief du musee d’Edimburg, peut- 
et’C un original grec, pt‘ut etre aussi line bonne 
copie d’epoque romaine, que le catalogue des 
marbres des collections anglaises dresse par 
A. Michaelis indiquait a tort comme provenant de 
Bavai (Nord*. 

Pour Cailimaque, voir le a® 1311. 

1349. W.ALTER (Otto). Der Arm der Zeusslatue von 
Eukleides. Jahreshefte, t, XXVH (1932), p. 146- 
152, 4 fig. — Decouverte du bras gauche d'une 
statue de Zeus par Eucleides trouvee il y a une 
quinzaine d'annees a Aegira. L’auteur Fa datee du 
milieu du iv® siecle, mais cette bypothese n a pas 
ete uuanunemeut acceptee. 

Pour Lysippe, voir le n® 1518. 

1350. Waldiiauer (O.). On the statue of Prolesi- 
laos in the Metropolitan Museum of art. Metrop. 
St,, t. IV (1933), p. 198-203, 6 fig, — L’auteur 
ajoute quelques remarques a Farlicle consacre 
par ^liss Richter a une statue acquise il y a 
plusieurs annees par le Musee Metropolitain (voir 
B^perloire 1929, n® 820). Il recherche Forigine du 
mouvement balance de cette statue et la trouve 
en lonie avec des modifications operees dans les 
ateliers de bronzes d’Egiiie, de Sicyone, d'Argos 
et d'Athenes. Cette tendance avait debute vers 
490 et a abouti vers 460 au Prolesilas qui semble 
bien etre du a Myron. 

Voir aussi le n® 1333. 

1351. Pfuhl (Ernst). Die grosse eherne Athena des 
Phidias. Mitt d. Inst., t. 57 (1932), p. 151-167, 
3 fig. — Etufie qui vient compli^ter celie publiee 
dans le precedent fascicule par M. Pick (voir 
Bepertoire, 1932, n^ 1185). Nouvelles donnees 
coneernant la Pro machos de Phidias. 

1352. Lowv (Fmmanuel). Das Schddrelief der Par- 
Ihenos. Jahreshefte, t. XXVIII (1933), p. 62-68, 
6 fig. — Les differences de detail qui separent le 
bas-relief trouve au Piree du groupe du bouciier 
Stangford empechent Fauteur de voir dans Fun la 
copie de Faulre. 11 signale plusieurs versions des 
nienies episodes de combat entre Grecs et Ama- 
zones, vase de F Academic, sarcophage d’Alexan- 
dre, cratere de New York, vase Stoddart, et es- 
linie i|ue ces diverses representations descendent 
les unes et les autres des peintures de Micon; il 
nv pense done pas qu’il faille faire d^river d’une 
oeuvre de Phidias le bas-relief du Piree 

1353. Carpenter iRhys) The lost statues of the 
East pediment of the Parthenon. Hesperia, t. II 
(1933. p. l-^8, 2 pi. et 31 fig. — L’auteur, qui 
avait deja propose en 1925 une reconstitution par- 
tieile de la pai iie centrale du fronton est du Par- 
thenon qui n’existait deja plus en 1674 quand 
Carrey a fait ses ceiebres dessins, complete au- 
jouriFhui se.s propositions. Il s'estfonde surl'etude 
des dalles qui supportRient les statues et sup les 
diverses copies cle Fensemble ou des details des 
frontons qu'offrent le puteal de Madrid, la plaque 
de Tegel, la base de la Nemesis de Rhamnonte, 


c 


~ 83 — 


miQB 


etc, II arrive a reconstituer tous les personnages 
sauf un. La principale nouveauto de cette recons- 
titution consiste en trois divinites de la par tie 
nord, Poseidon, Hera et Apollon; c'est a droile 
d’ Apollon que subsiste un vide; M. Rhys Carpenter 
pense que c’est Hermes qui poiivait s y trouver. 

1354* Wegner (Maxj. Pepiosstatue aus dem Ostgie- 
bel des Parthenon. Mitt. d. Inst.y t. 57 (1932), 
p. 92-101, 4 pi. et 3 fig. — Decouverte sur I'Acro- 
pole d un fragment de statue ou 1 on peut recon- 
nailre la Hera du tronton est. 


1355. Carpenter (Rhys). New material for the West 
pediment of the Parthenon. Wespe/'ia, t. I !l932|, 
p. 1-30, 3 pi. et 14 fig. — Publication d un bloc 
reste inetudie jusqu ici (Musee de 1 Acropole) et 
qui est un fragment d une des statues maiiquantes 
du fronton ouest du Parthenon. Cette statue figu- 
rait sur les dessins de Carrey et de 1 anonyme de 
Nointel. C'est Tune des statues feminines de la 
serie des Erechtheides places a la droite de 
Poseidon. Publication en outre de toute une serie 
de statuettes retrouvees a Eleusis. qui semblent 
dater du iv* siecle et qui sont i imitation au tiers 
de la grandeur de toutes les statues des extre- 
mites du fronton moins une. L uiie de ces sta- 
tuettes est la copie du fragment retrouve et une 
autre donne I'aspect de la voisine de cette statue, 
qui manquait deja a l epoque de Carrey, avant les 
degradations de Morosini. L’examen des dalles 
sur lesquelles etaient posees les statues montre 
I’exactitude de la reconstitution proposee. 

1356. Schrader Hans). Neuentdeckte Kopien nach 
Phidias. Pantheony 1933, 11, p. 284-2S8, 6 fig. — 
Decouverte dans le port du Piree de copies ro- 
maines d’oeuvres du v® siecle. M Schrader arrive 
a la conclusion qudl s'agit de copies des bas- 
reliefs ornant le bouclier de TAthena Parthe- 
nos. La copie Lenormant montre des figurines du 
bouclier, mais surtout un fragment d une autre 
statuette (Musee de Patras) reproduit presque 
exactementla partie inferieure de la copie romame 
du Piree. Un autre morceau du meme ordre a ete 
acquis dernierement par le musee de Berlin. 


Voir le n® 1350. 

1357. Richter (Gisela M. A.). A statuette of Ama- 
zon. New Yorky 1933, p. 76-78, 4 fig. - Acqui- 
sition par le Musee Metropolitain d une statuette 
qui est une copie grecque ou romaine de I Ama- 
zonede Phidias; on la connaissait deja pardi>ei3es 
cojiies, mais aucune d’elles ne possedait de tete, 
a celle-ci ne nianquent que les bras et les jambes. 

1358. RiCHfEB (Gisela M. A). A statue of Diadou- 
menos. New York, 1933, p. 214-216, 3 fig'. 
romaine du Diaduraene de Polyclete au .Musee 
Metropolitain. Le torse et le haut des lambes 
manquaientet out ete refaits d apres le Diadumeiie 
trouve a Delos. La tete est complete et en excel- 
lent etat, le bras gauche est conserve en enlier 
et il ne manque au droit que le poignet et la 
main. Les pieds sont plus complets que dans au- 
cune des autres copies retrouvees. 


1359. Richter (Gisela M. A.). The Lansdowne Anaa- 
Eon. New York, 1933, p. 2-5, 4 fig. - Histo.re 


de I'Amazone Lansdowne recemment acquise par 
ie Musee Metropolitain. C’est une bonne copie 
romaine d une oeuvre de Polyclete, faite en compe- 
tition avec trois autres sculpteurs pour le temple 
d’Aitemis a Ephese. Autres copies de la meme 
oeuvre. 

1360. PoTTiER (E.). Un nouveau livre sur Praxitele. 

H. archeol.y 1933. 11, p. 319-325. — Analyse du 
volume de G. E. Rizzo. 

1301. PouLSEN (Frederik). Knidia. Tilskuereiiy 1933, 

I, p. 351-354. I fig. — Compte rendu du livre de 
Ghr. Blinkcnberg sur TAphrodite de Cnide de 
Praxitele. 

1362. Richter ;Gisela M. A.’. Two bronze statuettes. 
Ant, J. of Arch,, 1938, p. 48-52, 2 pi. et 1 fig. 
— Entree au Musee Metropolitain du bronze 
Haviiand, statuette grecque du iv® siecle, dont 
une replique romaine se trouve au musee de Pro- 
vidence. L’autenr estime que les deux statuettes 
sont des copies d epoques ditTerentes, mais excel- 
leiUes ITine et I'autre, d'uiie oeuvre de grande 
sculpture de I’epoque dc Praxitele, peut-etre d un 
bronze de Praxitele lui-niome. 


1363. G. M. A. R. An important loan. New York, 
1933, p. 13, 1 fig- — Acquisition par le Musee 
Metropolitain d'une statuette de bronze d’Aphro- 
dite du iv« siecle connue sous le nom de bronze 
Haviiand. 


364. Chat E LA I 'c ■Louis'). L' (f ephebe versa nt a 
Loire » de Volubilis. 3/. Plot, t. XXXIII fl933), 
p. lOT-118. 2 pi. et 7 fig. — Statue de bronze 
proche pa rente de I ephebe de Marathon et mon- 
trant dilferentes influences parmi lesquelles celle 
de i'ecole de Praxitele est preponderante. M. Cha- 
telaiu estime qudi s'agit d'une replique d un ori- 
oiiial de Praxitele due a un artiste grec qui aurait 
Travaille pour Juba IL Autres oeuvres trouvees a 


1365. Rhomaios (KonstantiiiL Die Ilauptansicbt der 
Bronzestaliie von Marathon. Milt. d. Inst., t. 57 
193L, p. 158-163. — Considerations touchant 
Tephebe de Marathon. 


V'oir aussi le n° 1333. 

1366. Picard (Cb.). Reinarques sur les sculptures 
inonumeiUales du sanctuaire d'Alea Athena a 

Te^ee. R. El. gr., 1933, p. 381-422, 3 fig. — La 
premiere de ces etudes consacrees a I hierou dn 
lye siecle decore par Scopas concerne Tautel 
federal, dont les fondations ont ete retrouvees a 
I'est du temple. Avant d’aborcler la decoration 
sculpturale connue surtout par la description de 
Pausanias, M. Picard Studio los cuHes localises 
au sanctuaire d Athena et le role joue par Melam- 
iious, le prophete de Dionvsos. H montre 1 im- 
portance des cultes primitifs et des traditions 
locales. L'autel representait a la face principale 
la uaissaiice de Zeus entource des Nymphes et 
au revers ies neuf muses et leur mere. La seule 
fioure qui semble conservee de cet ensemble 
est la pseudo Atalante ou I ou a voulu recon- 
naitre tour a tour luie figure du fronton est, une 
figure d'acrotere, etc. M. Pftard y voitla nymphe 


ANTlQUlTt 


— 84 


Hagno representee versant de Teau d*une hydrie 
dans un phiale. 

Pour Silanion, voir les 1333 et 1375. 

Epoque hellenistiqne. 

1307. PoHLENz (Max). Laokoon. Antike^ 1933, p. 54- 
71, 2 pi. et 5 fig. — Le groupe du Laocoon ; sa 
decouverte, Timpression qu’il a produite, sa 
valeur arlistique, philosophique et bumaiiie. 

1368. Diole (Philippe). On vient de deplacer la 
Victoire de Samothrace. Beaux-Arts, 1933, n® 15, 
p. 1, 1 fig. 

1369. Gabriel (Albert). La construction, raltitude 
et reinplacement du colosse de Rhodes. B. Cor- 
resp. hell.f 1932, p. 331-359, 7 fig. — M. Gabriel 
estime que le colosse etait une sorte de balise 
gigantesque, figure d’Helios debout sur une tour 
cyiindrique a degres. Cette hypothese n'est sou- 
tenue par aucune preuve irrefutable, mais n'cst 
contredite par aucun lexte digne de foi. Le colosse 
devait se Irouver a Lexti emite du mole principal 
de Rhodes, a reinplacement acluel du fort Sainl- 
Nicolas. Des le xiv® siecle, il n*en subsistait aucun 
vestige. 

1370. SiEVEKiNG (J.}. Satyrkopf der Miiuchner Glyp- 
lolhek. Pantheon, 1933, II, p. 116-118, I fig. — 
Nettoyage de la charmante tele de satyre du 
in® sifecle, seule oeuvre grecque de bronze que 
possede la Glyptotheque. 

1371. ScHOBER (Arnold). Zur Amazonengruppe des 
attalischen Weihgeschenkes.ya/ire.s7>Be, t. XXVIII 
(1933), p. 102-111, 5 fig. — Etude du groupe 
d’Amazones faisant partie de Tensemble de sculp- 
tures place a TAcropole d’Atheues par un des 
Atlale, en souvenir de ia victoire sur les Gau- 
lois. Parmi les inorceaux qui en subsistenl, dont 
une Amazone du Palais Patrizi a Rome qui n’avait 
jamais encore ete reproduite, il y a de telles dif- 
ferences de style qu'on doit admettre la partici- 
pation de plusieurs artistes En outre, Lensemble 
du groupe est d une date neltement poslerieure 
aux oeuvres des sculpteurs qui out travaille a 
Pergame pour Atlale L II semble qu’on doive en 
placer Lexecution sous le regne des deux derniers 
Attale. Rap})rochements avec des sculptures de 
I’Artemision de Magn^sie, a Paris et a Constanti- 
nople, 

1372. Libertini (Guido). Un bronzo del museo civico 
di Catania //. IsHluto arch,, t. IV (1932-33), p. 73- 
77, 1 pi. et 2 fig. — Etude d’une staluelte de 
bronze du miisee de Catane dont une r^plique 
presque i<ientique se trouve a Cologne; el les 
doivent etre toutes deux la co[>ie d un oiiginal 
hellenistique dont on peut Oxer Lepoque vers la 
fin du II® siecle. Quel est le personuage repre- 
sente? on pourrait penser a Philoctete, mais il 
manque des altributs importants. 

1373. Merlin (Alfred) et Poixssor (l.ouis). Epotidos 
de bronze trouvees en mer pres de Mahdia. Con- 
gr^s int, arch. (Alger), t. V (1933/, p, 227 241, 
8 pi. — Sorte de corniches de bnmze, decorees 
de busies dyonisiai/ues, qui se rappiochent d'cine- 


menls de trophees pour victoire navale. Les au- 
teurs pensent qu'ils ont fail partie d’un monument 
votif en forme de proue de navire erige au Piree 
(epoque hellenistique). 

1374. Neugebauer (Karl Anton). Hellenistisclie 
Kleinbronzen. Pantheon, 1933, 1, p. 56-58, 5 fig. 
— Petits bronzes d’epoque hellenistique prove- 
naut de Pergame, de Rhodes, d’Egyple. 

1375. Blumel (C.). Platonportrats. Berl, Museen, 
1933, p. 66-68, 4 fig. — Acquisition par le musee 
de Berlin d’un buste de Platon en assez mauvais 
etat, oeuvre grecque du premier siecle av. J.-C., 
qui est la plus ancienne des quatorze repliques 
connues d’un original perdu du n® siecle, qui 
etait probablemenl la statue commandee a Sila- 
nioii par Milhradales. 

1376. Picard (Ch,). Le guerrier bless6 de LAgora 
des Italiens a Delos B. Corresp. hell,, 1932, p. 491- 
530, 2 pi. et 5 fig. — Statue retrouvee en 1882 et 
mise en rapport, comme Salomon Reiiiach avail 
propose des le debut de le faire, avec une base 
ssur laquelle se lit le nom du sculpteur epliesicn 
Agasias fils de Menophiios, considere a tort 
comme uniquement porlrailiste. Cette statue faite 
aux environs de Lan lOO faisait partie d'lin gi oupe, 
une Galatomachie, ou Ladversaire du gueirier 
2 tombe devait etre une deesse chasseresse a 
pied, peut-etre LArtemis d'Ephese. La destruction 
totale de la deuxieme Ogure s’expliqiie par la 
rancune de Mithridate du Pont centre FEphesia, 
tandis que Loccasioii du groupe all6gorique re- 
trouve dans LAgora des Italiens aurait ete le 
passage a Delos de Marius. le vainqueur des 
Cimbres. 

1377. Langcnskiold (Eric), Torso di Belvedere. Ada 
Archaeologica, t. I, p. 121-140, 3 pL et 15 fig. — 
L’auteur croil que le celebre torso du Belvedere 
signe par ApoUontos est un fragment dun 
groupe de Marsya» et Olympo*^, signale par Pline 
dans la Saepla Julia comme pendant au groupe 
de Chiron ct Achille. Pline dit Pan et Olyinpos, 
mais M Langenskiold pense a une confusion, 
d'autant plus que ce groupe de Marsyas et 
Olympos est conmi par une peinture miirale 
dTlerculanum et par des gemmes (i®*" siecle av. 
J.-C.). 

1378. Iliffe (J. II. ). A copy of the crouching Aphro- 
dite. Palestine, t II (1932), p. 110-112, 2 pL — 
Statuette de marbre trouv^e dans le cloitre d'He- 
rode » a Askalon; e’est une copie de la Venus du 
sculpteur bitliyiiien Boedalsas (vers 250 av J.-C.). 
On pent la da ter du dernier quart du i®‘' siecle 
av. J.-C. 

1379. Adrian! i Achille). Tre luiove repliclie della 
« Melpomene » di Mile to. B, com, arch. Roma, 
t. \AX (Vm), p. 179-194. 2 p!. et 3 Og. — Publica- 
tion dune statue acepbale du musee de Naples 
cjue 1 auteur estime deriver du meme original quo 
la Melpomene du groupe de Milet iMusee de Cons- 
tantinople) autrefoiS consideree comme Loeuvre de 
Phiiiscos de Rhodes fn® siecle av. J.-C.). Deux 
autres repliques du meine original se irouvent 
dans le jardin du Musee des Theumes a Rome et a 


gr£ge 


^ 85 


la galerie de FUaiversit^ d'Oxford. De toutes ces I 
repliques, celie de Naples est la meilleure, la plus 
proche de loriginal (La replique Torlonia a ete 
transformee par le restaurateur en un sujet de 
genre; ceile de Milet, faible de style, est la seule 
qui ait conserve sa lete}. 

Pour Timotheos, voir le n® 1335. i 


Arts Mineurs. 

Peinture et Ceramique. 

1380. Praschniker (Camillo), Zwei antike Gemalde 
auf Marinor. Jahreshefte. t. XXVIII (1933), p. 79- 
101, 2 pi. et 3 fig. — Etude de deux peintures 
sur marbre retrouvees daus le depot du musee 
d art et d'industrie a Vienne. Ce sont de pre- 
cieux temoins du style pompeien dit fc quatrieme 
style ». 

1381. PoTTiER (Edmond). Rapports sur les Iravaux 
executes dans la quatoi*zieme session de LUnion 
Academique internationale (niai 1933). Inscnap- 
tionSy 1933, p. 208-270. — La seule des publications 
qui interesse rarcheologie est celie du (f Corpus 
Vasorum antiquorum », don I trois fascicules nou- 
veaux ont ete publics (Louvre, musees de Zagreb 
et de Providence). 

1382. Hartley (M.). Early Greek vases from Crete. 
Br. Schooly Athensy t. XXXI (1930-31), p. 50-114, 
10 pi. et 30 fig. — Publication et description de 
vases et de fragments de \ases trouves dans la par- 
tie nord du centre de la Crete (orientalisants, 
protogeometriques , geometriques, protocorin- 
thieus, etc.). 

1383. Harmon (A. M.) et Hansen [Esther V.). Greek 
vases in the museum of the American Academy 
in Rome. Mem, Am. Borne y t. X (1932), j). 103- 
127, 9 pi. — Catalogue comprenant les vases 
grecs des periodes preclassique et classique et les 
vases italiques directement derives de Tart grcc 
qui se trouvent au musee de LAcademie americaine 
a Rome. Reproductions de vases chypriotes, mvee- 
niens, corinthiens, itaio-corinthiens et attiques a 
figures noires et rouges et a fond blanc. 

1384. Rich (Daniel Catton). Martin A. Ryerson's 
gifts to the classical departement. ChicagOy 1933, 
p. 17-18, 4 fig. — Vases grecs du v* siecle don- 
nes au Musee de Chicago. 

1385. Ure (Annie et P. N.). Beotian vases in the 
Akademisches Kunstmuseum in Ronn. J. Deutsch. 
Inst., A. A. L 48 (1933), col. 1-42, 42 fig. — Cata- 
logue par ordre chronologique de la riche collec- 
tion de vases beotiens que possede le musee de 
Bonn. 

1380. Rumpf (Andreas). Zu den Klazomenischen 
Denkmalern. J. Deafsch. Inst.y t. 48 (1933), p. 55- 
69. — DifficuUes de Tetude de la ceramique peinte 
ionieniie et resultats acquis par les fouilles de ces 
vingt dernieres annees. Essai de catalogue, divise 
en art de Camiros et art d’Euphorbos, avec refe- 
rences bibliographiques. 

1387. ScHEURLEER (C. W. LuHsingh). Necrocorinthia. 


B. Ant. Besch.y dec. 1932, p. 12-24, 6 fig, — En par- 
tant du livre de H. Payne : « A study of Corin- 
thian art in the archaic {period)), Lauteur indique 
sommairement les ditYerentes epoques de Tart 
coriiithien de la ceramique. II n’est pas d’accord 
avec M.^ Payne sur la dtmomination donnee pax 
les Remains a la dite poteiie (f necrocorinthienne ». 
M. Payne pense a Tart de Tenea. tandis que I’au- 
teur donne ce nom a la ceramique archaique de 
Corinthe. 

1388. FoRSDYKr: (E. J.). A new Corinthian aryballos. 
Bj\ Museum, t, Vin, p. 109, 2 fig. — Ceramique 
corinthienne de 590 environ remarquable par la 
presence de deux tetes de femmes. 

1389. Talcott (Lucy). T\yo Attic ky likes. Hesperia, 
t, II (1933), p. 21^-230, 6 fig. — Examen de deux 
coupes trouvees parmi des debris provenant du 
batiment qui a precede la Stoa royale, bailment 
detruit paries Perses; de ces deux coupes <jui ne 
peuvent etre posterieures a 480, Lune, «'i figures 
rouges, rappello Part du peiutre de Ibygos, i'aulre, 
sur fond blanc, a des afilniles e\ identeb avec I’a te- 
ller d’Euphronios. Les lettres de la signature qui 
ont subsiste ne ddsigiient aucun des pemtres con- 
nus de cel atebei-; Lauteur penr>e qu'ii .s'agit d un 
jeune artiste tue a la bataiile de Salamine. 

1390. Philippart 1 Hubert). Deux vases attiques ine- 
dits du Castello Storzesco, a Milan. B. iircheoL, 
1933, I, p. 154-1(52, 5 fig. — Kludc de deux vases 
a figures rouges qui font pailie de la collection 
Seletti, dans les sous-sois du Castello Sfoi'zesco. 
L’uue d'elles, avec line representation de jeune 
filie puisant de I'eau, releve de la famiile attri- 
buee purM. In^azley au peiutre Cnesimos, uu des 
derniers collaboi atcurs d'Euphronios. L'autre est 
un des temoins des survivancos, jusqu'au v*-' siecle, 
du ciilte rendu a Lidole xoanisante de Dionysos. 

1391. PorxiER iKdiuoud). Fragments d’une hvdiie de 
Caere a representation lioinerique i Musee du 
Louvre). M. /bo/, t. XXXIII 1933*, p. 67-94. 2 pL 
et 3 fig. — Kludo de fragments provenant de la 
collection Campana : ils portent des in:>criplioiis 
en caracleres lonieiis, ce qni fixe le lieu de lour 
fabrication, el de plus ils vienneni appnyer les con- 
clusions de M. Zchiel zschmaun, (piant a Fimpor- 
tance des graudes Panathenees de 566 pour la dif- 
fusion des pocnies iiomeriqucs. 

13V)2. Rulas iCasiniir). Etude sur une classe de 
vases a decor en forme de rt^eau on d ecailles. B. 
Corresp. helLy 1982, p. 3 '8-898, I ],L — Va‘-es 
atti(pie^ du iv*-’ siecle: liste des exemplaircs etu- 
(iies par I’auleur dans dilTerents musees. 

1393 Ilifpe (J. H.). Pre-Hellenistic Greek pottery 
in Palestine. Paiesline, t. II 1 1932), p. 15-26. 5 pi. 
— Fi*agmeuts de ceramique qui prouvent qu’ou 
a tort de penser que ce iFesl qu'a I’epoque liel- 
lenistique que la ceramique grecque penetra en 
Syrie. 

1394. Caputo (Giacomo). Sileno preso e condotlo a 
Mi da in uno leKyllos di Gela. B. htiluto arch , 
t. IV , 1932-33), p. 78-81, 1 fig. — M. Caputo ajoule 
a Ficonographie du roi Mif^s uue peinture d’lm 
vase a figures rouges (Musee de Syracuse) ou est 



— 86 — 


A!IT1QUIT£ 

represente Tepisode de Silene conduit a Mida®. 
Quelques particularites archfiiques font dater ce 
vase de I’epoque de Cimon (477-461)* 

1395. FerIu (Silvio). Koros kyklLkos. Nuovi docu- 
menti archeologici e vecchia tradizione.letteraria. 
R. hiitulo Arch,, t. Ill fl932|, p. 299-325, 1 pL et 
g gg.. — Les chcBurs feminins de la tragedie 
grecque, a propos d’un cratere k figures rouges 
trouve dans la n^cropole de Spina (Ferrarej. 

1398. Roussel (Pierre). Les fuseaux des moires. R, 
£l. gr., 1933, p. 273-276. — Dans cette etude d’un 
texte ^pigraphique, une place est faite auic fuseaux 
grecs et k leui^s representations dans la peinture 
de vases. 

1397. Beazley (J. D.), Narthex. Am. J. of Arch., 1933, 
p. 400-403, 7 fig. — Representations sur differents 
vases de la ferule, mise tantot dans la main de 
la maitresse de danse et tantot dans celle du 
maitre d’ecole. La ferule est figuree sous la forme 
d’une tige de fenouil. 

1398. Burr fDorothv). The terra-cotta figurines. 
Hesperia, i] II (1933), p. 184-194, 7 fig. — Etude 
des statuettes de terre cuite trouv6es' pendant 
les fouilles americaines de TAgora d’A themes, Des 
cinquante exemplaires recueillis, quatre seulement 
sont anterieurs a I’epoque hellenistique, et une 
douzaine immediatement anterieurs a Fere chre- 
tieune.Touteslesautresdatentdesin® et iv® siecles 
de notre ere. 

1399. Van Essen {C. C.). Historische opmerkingen 
over de statuetten uit Tanagra [Remarques histo- 
riques sur les statuettes de Tanagra]. B. Ant. 
Besch., juillet 1933, p. 4-7. — Les statuettes de Ta- 
nagra etaient de style attique malgre les lu ttes entre 
LAttique et la Beotie. Par le fait in^nie que Tana- 
gra n’etait pas la plus importante ville de la Beo- 
tie, il y a eu une plus grande pj oduction de sta- 
tuettes qu a Thebes, centre de politique et de 
guerre. 

1400. Iliffe (J. H.). A nude terra cotta statuette of 
Aphrodite. Palestine, t. Ill (1933), p. 106-111, 1 pi. 
— Statuette de terre cuite du iv® ou du iii® siecle 
av. J.-C., trouvee an Mont Carmel, Elle appartient 
au type de la Venus de Praxilete. 

1401. Thompson (Homer A.). Terracotta lamps. 
Hesperia, t. H (1933), p. 195-215, 11 fig. — Exa- 
men des 317 lampes trouvees dans les fouilles 
americaines de FAgora d’Athenes, conformement 
a la classification etablie par M. Broneer pour les 
lampes de Corinthe. Elies sont pour U plupart de 
provenance athenienne; les produits importes 
sont fort rares. 

1492. Miltner (Franz). Dionysos’ Kindheit als Lam- 
penbild. Jahreshefte, t. XXVll (1932), p. 174, 
2 fig. — Lampe du in® siecle trouvee pres 
d’Ephese avec une representation de Dionysos 
enfant baigne par les nymphes. 

Voir aussi les n<>« 229, 335, 1030, 1261, 1266, 1268, 
1296, 1299, 1300, 1301, 1302, 1303, 1304, 1305, 
1309 et 1316. 

1403. Beazley (J. D*), The Castle Ashby Apollo- 


doros. J. HelL St,, 1933, p. 69-70, 1 pi. et 1 fig. 

— Fragment de coupe a figures rouges qui porte 
une partie de la signature du potier Apollodoros. 
L’auteur en rapproche des fiagments qui se 
trouvent a la Villa Giulia a Rome. 

Pour Brygos, voir le a® 1389. 

Pour Euphronios, voir les n^® 1261, 1389 el 1405. 

1404. Richter fGisela M. A.). Lydos. Metrop. St., 
t. iV (1933), p, 169-178, I pi. el 20 fig. — Etude 
de Fart du peintre de vases Lydos, connu par 
deux fragments a Athenes et, au Louvre et auquel 
Fauteur a rapporte un cratere nouvelleraent acquis 
par le Musee Metropolitain. Liste des vases qu on 
peut lui atlribuer. L'auteur estime que c’elait un 
Lydien venu a Athenes sous le regne de Pisislrate 
el tres vite acclimate dans sa nouvelle patrie; 
il semhle avoir travaille de 550 a 530. 

1405. Keuner (Iledwig). Amphoraresle im Stil des 
Oltos. Jahreshefle, t. XXVIII (1933), p. 41-51, 6 fig. 

— Etude de fragments d une amphore a figures 
rouges a Funiversit6 de Vienne; son style la date 
du premier quart du v® siecle et elle pourrait etre 
une oeuvre du peintre Oltos. On y sent Feflort 
qu’un maitre forme a la [)eriode de debut des 
vases a figures rouges fait pour s’adapter au style 
p^lus libre de peintres plus jeunes que lui, comme 
Euphronios ou Eulhymides, 

Pour One simos, voir le n® 1390. 

1406. Bequignon (Y.). Un nouveau vase du peintre 
SophUos. M. Piol, 1. XXXIII (1933), p. 45-66, 

1 pi. et 14 fig. — Fragments d’uii vase a figures 
noires trouve pres de Pharsale et qui porte la 
signature de Sophilos; cet artiste apparait comme 
un eleve des ceramistes corinthiens, qui avail su 
garder sa personnalite. C'est an peintre de transi- 
tion qui a eu une inlluence certaine sur la cera- 
mique attique du debut du vi® siecle. 

Peinture. 

Voir les n®* 1107, 1108 et 1260. 

Numismatique. 

1407. Borrelli (N.). Le alleanze politico-militari 
delFAiitichita ricordate nella moneta. B. Xuni. 
Napolelano, 1933, n' 1, p 5-13. — Monnales 
grecques qui out conserve le souvenir de diffe- 
rentes ligues (lycienue, beotienne, arcadienne, 
etc.). 

1408. Shear (Josephine P.). The coins of Athens. 
Jlesi*eria, t. II (1933), p. 231-270, 1 pi. — Les 
fouilles americaines a F Agora d’Athenes out per- 
mis de recuperer 4350 pieces de moiinaies. His- 
toire de la numismatique athenienne d’apres ces 
monnaies. A la fin de Farticle, Hste de divers 
sujets representes sur des mounaies de grandes 
dimensions de Fepoque imperiale, copies de sta- 
tues, monuments anciens, sujets mythologiques, 
evenements historiques et representations symbo- 
liques. 


- 87 




1400. Gbapton Milne (J.). The Beni Hasan coin- 
ho'H’d. J. Eg. Arch., 1933, p, 119-121. ^ Tresor 
de pieces de monnaies trouve en Egypte. II a 
du etre depose vers 360 et contient eiUre autres 
54 telradrachmes athi^niens tout neufs; il semble 
que cela ait ele un depot fait par un orfevre de 
village qui tenait compte uniquement de la valeur 
du metal. 

1410. Toutain (J.). Phoques de M^diterranee. B. 
Antiq., 1933, p. 181-184. — A propos de la capture 
sur la cote de Valence d’une sorte de phoque, 
M. Toutain rappelle un episode de TOdyssee et 
signale les monnaies de Phocee (vii® et vi® siecles) 
portant un phoque comme embleme. 

1411. E. S. G. R. Coins of Thessaly. Bt\ Museum, 
t. Vni (1!133), p. 49-50, 11 fig. - Acquisition d une 
collection de monnaies grecques de Thessalie, 
surtout de bronze. 

Voir aussi les n®* 1260, 1304, 1333 et 1438. 

Intaiiles et Orf^vrerle. 

1412. Forsdvke (E. j.). An archaic Greek gem. Br. 


Museum, t. VIII. p. 109-110, 1 fig. — Intaille de 
5{X) environ avec 1‘image de la Jutte d’ua jeune 
Grec centre un sphinx. 

1413. Eldrrkin (G. W.b A gnostic amulet. Hesperia, 
t. II (1933), p 475-479, 3 fig. — Amuletle on jaspe 
vert trouvee dans TAgora d'Athenes: d’un cote 
une figure hybride tenant du coq, de Thomme et 
du serpent; de Tautre cole Vimage dTlarpo- 
crate. 

1414. Veugebauer (Karl Anton) et Greifenuagfn 
I'Adolf). Delische Betten Mitt. d. Inst., t. 57 ft 932), 
p. 28-45, 2 p!. et 1 fig. — Lits helleiiistiques et 
remains, dits de D^Ios, coniuis par les descrip- 
tions dc Pline, Le decor de ces lits ou divans, etait 
de ijronze ou d argent, en forme de tetes d'ani- 
maux. 

Voir aussi le n° 1303. 


Moeaitques. 

Voir les n®^ l(i29. 1260, 1316 et 4849, 


ART GREC HORS DE GRECE 


Asie Mineure et Cbypre. 

1415. Laumomer (A ). Notes sur un voyage en Cai ie. 
i?. Arch^oL, 1933, II, p. 31-55, 20 fig. — Mylasa, 
Labraunda, Euromos, Stratonicee. 

1416. Kjellberg (Ernest). Den svenska Cypeniex- 
pedilionen. [L’expMition snedoise a Chypre 
(fouilles)]. Ord och Bild, l933, p 417-425, 12 fig. 

1417 Gjerstad (Einar). Die schwedischen Ausgra- 
bungen auf Cypern. Ant ike, 1933, p. 261-281, 
10 pi. et 9 fig. — kes fouilles suedoises k Chypre 
de 1927 a 1931 ont fburni des documents concer- 
nant toute Thistoire de Chypre deVepoque prelus- 
torique a lepoque romaine. Ceramlques de 
rep«(jue du bronze et de 1 epoque du fer prove- 
ilaut de Lapitbos et d’Enkomi; iatluences myce- 
niennes et pheniciennes. A Ajia Iriui, les fouilieurs 
toinberent sur uu temenos inviole ou 1 on a 
decouvert une quaiitite de sculptures votives 
encore en place. Des statuettes aux statues, elles 
sont toutes eu terre cuile et offrent un tableau 
complet de Tancienne sculpture chypriole. Les 
plus anciennes pieces datent de 600 environ avant 
J.-C. et montrent la faussele de i hypothese qui 
voulait voir une influence assyrienne dans la 
formation de cette sculpture; en effet, a cette 
epoque, la domination assyrienne avait deja pris 
fin. G’est dans Tile meme ou il faul chercher 
Lorigiue de Tart de Tile; plus tard on peut no ter 
deux provinces artistiques, celle du nord oii 
domine Tinfluence de la Syrie et de I’Anatolie, et 
celle du Sud, plus voisine de TEgyple. Plus tard 
encore, c*est Tinfluence de la Grece qui est prepon- 
derante. Pour cette period©, les fouilles de Vouni 
ont fourni d'importants documents. 


1418. Gjerstad (Einari. Brief report on the Swedish 
excavations in Cyprus. B. St. Medilerranei, t. IV, 
n° 3, p. 1-4, 17 fig. — Examende 375 tombes allaiil 
du debut de T&ge du bronze a la periode heileiiis- 
tique el permettant d’etablir une chronologie dela 
civilisation chypriote. Fouilles a Tacropole de 
Tantique Idalion, d^lruite d^flnilivement vers le 
V® siecle apres uiie premiere destruction vers 
Tan 10^10. Decouverte d un temenos pres du village 
d’Ajia Irini, dout Toccupalion s'est poursuivie sans 
coupure jnsqu’au v® siecle et qui etait le sieg-e d’un 
culte auicouique. Decouverte de sculptures de 
diveises epoques permettant de suivre le deve- 
loppemenl dc cel art en Chypre depuis la periode 
geornetrique jusqu'a la fin de Tepoque archaique. 
Fouilles a Kitlon, la capitale phenicienne de 
Chypre. Fouilles a Vouni, le principal monument 
de Tarchileclure archaique tardive iconslruit an 
v® siecle, detruit au debut du iv’' . Decouverte d’un 
temenos. fonde vers 500 a Mersinaki. Fouilles au 
theatre helleuistique de Soli. 

1419. A Cypriote sculpture. Tolf^do. 63 \l932t, 
p. 3-4, I fig. — Acquisition par le inusee de Toledo 
d une tele archaique d’homme de 500 environ 
provenant de la collection Cesnola, trouvee a 
Golgoi. 

1420. Fossi.ng 'PouIT Vases chypriotes nouvel- 
lement ac<{uis par le Miisee National de Copeu- 
hague. Acta Archaeologicn. t. I (1930), p. 277-283, 
5 fig. — Description de cinq vases dout Fun fait 
partie d*un genre (base ring wares qui a eu une 
grande extension a Chypre, en Palestine et en 
Egypte dans ies siecles qui ont suivi 1500 et doiit 
les quatres autres sont des representants de la 
c^ramique greco-ph^nicienne des vin®-vii® siecles. 

1421. Mvres (J. L.), The AmaAius bowl. J, Hell. *Sf., 



ANTIQUITfi 


1933, p 25-39, 3 pi. et 6 fig*. — Bol d argent cisele 
trouve dans ime tonibe de file de Chypre; publie 
ii y a line cinquantaine d'annees, il avail disparu 
depuis;ilse trouve aujourd’hui an British Museum, 
li fait partie d’une serie de bols analogues trouves 
dans des tombes du sud de I’italie et qifon a dates 
de la premiere moitie du vii® siecle : c'est une 
oeuvre syrienne dont il n’est pas possible de fixer 
le lieu exact de fabrication. 

1422. Dikaios (P.). Ploughing in Cyprus in the early 
Bronze age. Man, 1933, p. 132-133, 2 fig. — Decoii- 
verte, dans la necropole de 1 age du bronze de 
Vouiious Btdlapais a Chypre, d’une representa- 
tion en terre cuite d uue scene de labourage. 

1423. Keil Josef). XVII. Vorlaufiger Berichl iiber 
die Ausgrabuugen in Ephesos. Jahreshefte, BeibL, 

t. XXVill (1933), col. 5-44, 23 fig. ^ Comple 
rendu des fouiiles de 1 annee a Ephese I. Ee 
o“vmnase oriental*, on y a trouve eiitre autres uiie 
statue d Hvgie et les fondatioiib d uue eglise dont 
I’epoque exacte est difficile a determiner. II. Les 
thermes du port; les fragments architecturaux 
retrouves parlent du ii® siecie apr. .L-C., mais ce 
batiment n’a fait qu’en remplacer un autre plus 
ancieii. III. L’Asklepieion? 11 n’est pas certain 
que les blocs retrouves aierit bien fait partie de 
ce sanctuaire dont Pexibleiice est alteslee par des 
inscriptions. IV. Eglise Saint Jean. Fin des tra- 
vaux de degagement de ce sanctuaire anterieur 
a Justinien. V. Mausolee pres de Belevi. Liste des 
fragments retrouves (fragments doriques et corin- 
thiens et essai de reconstitutions'). II est pro- 
bable que c’est le mausolee du roi seleucide 
Antiochos II (luort en 246 av. J.-C.) et de sa 
femme Laodicee. 

1424. ScHEFOLD (Karl). Arbeiten in Larisa 1932 und 
Frlihjahr 1933. J. deulsch. Inst,, A, A., t. 43 
(1933), coi. 142-;58, 17 fig. — Compte rendu des 
fouilies etfectu^^s a Larisa (entre Srnyrne et Per- 
game] ; on n'a degag6 jusqu’ici qu’une partie de 
Facropole, mais on a retrouve des restes de cons- 
tructions et de ceramique de diverses periodes, 
montrant que la conquete grecque a eu lieu vers 
Fan 700 

1425. Scott (Kenneth). Lindos on the isle of roses. 
Art and A., 1933, p. 235-241, 9 fig. — Ruines 
antiques et mMie vales. 

Pour Rhodes, voir les n®* 410 et 427. 

1426. Blegen iCari ^Y.). Excavations at Troy i932. 
J. deulsch. Inst, A. A., t. 48 (1933), col. 187-191. 
— Fouiiles de FUniversite de Cincinnati sur le 
site de Troie. destiuees a etablir la suite chrono- 
logique des objets retrouves jusqu’ici — reexa- 
mines a la lumiere des connaissances nouvelles 
qu’on possMe sur les civilisations de la Mediler- 
ran^e orientale — et a la decouverie du cimetiere 
prehistorique de la ville; a la fin de la saison, on 
avail degage les fortifications de la seconde ville. 

1427. Vellay (Charles). Where was Troy? AH and 
A., 1933, p. 313-318, 5 fig. — L’auteur compare 
les divers litres des quatre sites qui pourraient 
revendiquer 1 honrt^mr d’avoir et^ la Troie de 


Flliade, Atchi-Kioi, Eski-IIissarlik, Bali-Dagh et 
Ilissarlik et estiine que c’est le dernier qui reunit 
le moins de conditions. 

1428. Gjerstad (Einar) et Ml ller ; Valentin). Further 
remarks on the Palace of Vouni. Am. /. of Arch., 
1933, p. 589-601 et 658-659, I p). et I fig. — Gon- 
troverse relative au palais de Vouni (Chypre . 


Balkans. 

1429. Missirlitsch (Simone). D importantes decou- 
vertes out ete faites eu Vougoslavie. Beaux-Arts, 
1933, no 45, p. 8 et n^ 46, p. 6, 3 fig. — Parmi les 
decouvortes importantes de diverses epoques, 
reproductions de la place de Slobi, d un trepied 
trouve a Trebenischte et d’uae statuette de cava- 
lier gaulois du vi® siecle av. J.-C. 

H30. Dctsciiew (D.). Kleiiie Funde aus Bulgarien. 
Jahreshepe. BeihL, t. XXVIIi 1 1933), col. 113-120, 

4 tig. — Bas-relief avec representation d’Hera, 
provenaiit de Provalenica (Musee de Sofia). Frag- 
ment de bas-relief avec le cavalier Ihrace, prove- 
nant d'AmphipoIis. Bas-reliefs avec le cavalier 
Ihrace provena nt de Katunica et de Kadnivir; ce 
deinier porte une dedicace a Silvanus et Silvestris. 

1431. Kazarow iGawril'i. Antike Deiikmaier in Bul- 
garien. J. deulsch. Inst.y A. A , t. 48 fl933j, 
col 75-85, 14 fig. — Dijscription et reproduction 
de steles du cavalier thrace, en plus ou moins 
bon etat, trouvees dans la region de I’antique 
Nicopolis ad Istrum, 

1432. Ugolim (Luigi M.). Scoperte a ButrintO (Alba- 
nia), 1932-1933. B. archeoL, 1933, II, p. 220-226, 

7 fig. — Hesultats des fouilies de Butrinto. Vues 
du theatre et reproductions de diverses pieces 
de sculptures grecques et romaines. 

1133. Fieov (B.). Neuentdeckte trakische Hiigel- 
graber von Duvanlii (Sudbulgarien). B. Bulgare, 
t. VII (1932-33), p. 217-280, 57 fig. - Description 
des objets trouves dans les trois nouvelles tombes 
du v« siecle av. J.-C, decouvertes dans la necro- 
poie de Duvanlii. 

1^34. Casson (Stanley). A Greek settlement in 
Thrace. Antiquity, 1933, p. 324-32-S, I pi. — 
Restes d’un site grec pres de Ealamista. 

1435. Dimitrov (D. P.). Monuments antiques decou- 
verts a Stara Zogara et dans les environs de cette 
ville. B. Bulgare, t VII (1932-33), p. 291-312, 
11 fig. — Bas-reliefs, inscriptions, fragments de 
sculptures grecques el romaines, parmi lesquels 
plusieurs cavaliers Ihraces. 

1436. VuLic Nikola). Neue Graber in Trebenischte.. 
Jahreshefle, t XXVAII iT933\ p. 164-186, 33 fig. 
— Decouverte de quatre nouvelles tombes qui 
viennent s ajouter aux neuf precederament decou- 
verles. Inventaire des objets trouves, en or, en 
argent, en bronze, en fer, en verre, en terre cuite. 
Masques, bijoux vases (fin du vi® siecle , usten- 
siles varies. 

Voir aussi les n®* 1166 et 1429. 


e 


ROME 


Sidle et Grande-Grdce. 

1437. Cavallaro (G.). Variante inedite di monete 
siceliote, B, Nuni. NapoleianOf 1933, n° I, p. 39- 
43, 4 Gg. — Variantes inedites de monnaies 
d'Enna (ii^ siecle), Gela (iv® siecle), Panorme 
(ii® siecle) et Segeste (iv® siecle). 

1438. Borrelli (X.). Intorno alia zecca di Peripo- 
lum. B. Nuni. Napoletano^ 1922, ii® p. 16-21, — 
Etude concernant des moiinaies greco-italiques, 
frappees en Grande-Grece au iv® siecle av. J.-G. 

Voir aussi le n® 1333. 

1439. Marconi (P.). Agrigento. Scoperte minori 
negli anni 1927-1930, Scan’, 1932, p. 405-422, 
15 Gg. — Decouvertes variees a Agrigente, mo- 
saique romaine a decor geometrique, tetes de 
statuettes en terre cuite du y® siecle, masque femi- 
iiiu du V® siecle et ex-voto a Demeter trouves 
dans une citerne grecque pres du temple d’Her- 
cule, fragments de vases de Pepoque archaique a 
l epoque hellenistique. 

1440. WiJiLLEUMiER (P.). Cratere inedit de Ceglie. 
B. archioL, 1933, II, p. 3-30, 7 Gg. — Cratere a 
volutes trouve dans une tombe pres de Bari. C’est 
une oeuvre de la Gn du v® siecle, formant la tran- 
sition entre le style attique et los produits apu- 
liens et apportant par les scenes qui y sont Ggu- 
rees (Triomphe de Dionysos, Persee et Satyres, 
Danseurs de calalhiscos aux Carneia). une contri- 
bution precieuse a Phistoire religieuse, litteraire 
et arlislique de la region tarentine. 

144 1 . Galli (Edoardo) etLucENXE (Raffaele). Crotone. 
Scavi, 1932. p. 364-377, 8 Gg, — Fouilles sur Pern- 
placement de Pantique Crotone. Description suc- 
cinte des quelques olijets retrouves jusqu'ici. 

1442. Catanuto (Xicolo). Crotone (Catanzaro), Scan’, 
1932, p. 387-392. — 133 monnaies d'argent du 
VI® au 111 ® siecle av. J.-C., provenant des villes 
de la Grande-Grece et de Syracuse. 

1443. Drago ;Ciro). Francavilla Fontana. Rinveui- 
mento di tombe greco-messapiche. Scan', 1932, 
p. 397-404, 5 Gg. — Description des quinze vases 


d'epoque tardive — de la classe dite d* « Egna- 
thia j), trouves dans toutPOrient eten Italic, mais 
dont le lieu de fabrication n'est pas facile a deter- 
miner — decouverts dans des tombes d'Apulie. 

1444. Bernardim (Mario). Lecce. Rinvenimenti 
arclieologici vari. Scaut, 1932, p. 519-527, 6 Gg. — 
Tombes a fosse retrouvees a Lecce. Reproduc- 
tions de vases a Ggures rouges d'assez basse 
epoque. 

1445. Orsi (P.). Noto (Sicilia). Di un ragguardevole 
monumento funebi^e nel suburbio delP antica 
Eloro, in contrada Ficopala. Scan’, 1933, p. 197- 
200, 3 Gg. — Decouverte des restes d un monu- 
ment funeraire semblant dater de Pepoque de Hie- 
ron II (275-216 av. J.-C.). 

1446. Pacini (Renato). La vita e Paspetto della Posi- 
donia classica ricostruiti dagli scavi antichi e 
recenti. Emporium, 1933, II, p. 321-327, 8 Gg. — 
Paestam; les restes antiques. 

1447. Catanuto (N.). Sant’ Arcangelo (Potenza). Scan', 
1932, p. 377-383, 5 Gg. — Decouverte de deux 
hydries a Ggures rouges et de bijous d or. 

1448. Catanuto (N.). Santo Stefano di Rogliano 

(Cosenza). Scavi, 1932, p. 383-384. — Monnaies 
d'argent des vi® et v^^ siecles av. J.-C. emises par 
les cinq villes principales de la Grande-Grece, 

1449. Lunsingh Sciieurleeu (C. \V.), Relief mit Dio- 
nvsosdarstellung aus Tarent. J. deutsch, Inst,, 
A. A,, t. 48 (T933), p. 42-46, 2 Gg. — Publication 
d'un petit bas-relief qui se raltache a la serie des 
terres cuiies de Tarente que possede le musee 
Scheurleer. II represente Dionysos et }>ossede un 
certain nombre de caracteres polycleleens. L’au- 
teur le rapproche d’une statue du rnusee archeo- 
logique de Madrid trouvee a Gales; les deux 
oeuvres doiveut clescendre du meme original, un 
exemplaire de la sculpture indigene de Tarente, 

1450. Wuilleumier (Pieire;. Bol <( megarien « de 
Tarente. B, Corresp. hell,, 1932, p. 399-402, 2 pi. 
— Vase du iii® siecle fabrique a Tarente ^vernis 
gris-plomb). 

1451. Catanuto (Nicolo\ ViLo Valentinia (Catan- 
zaro). Scaui, 1932, p. 393-394. — Monnaies d’argent 
de Grande-Grece des iv® et iii® siecles av. J.-G. 


ROME 


Generalites. 

1452. Romanelh (P.). Notiziario di scavi, scoperte, 
studi relativi all impero romano. B. com. Arch. 
Roma (Musco), t. LIX {1931), p. 73-185. 2 pL et 
23 Gg. — Compte lendu des travaux, fouilles et 
decouvertes relatifs al empire romain, faits recein- 
ment non seulemeut en Italic, mais dans le reste 
du monde. 

1453. Ashby (Thomas). Archaeological discoveries 
in Italy and the Mediterranean during 1930. Rom, 
Si.y 1933, p 1-13, 5 pi. — Get article concerne 
surtout les fouilles recentes en Ilalie (toute Lillus- 


Iration se rapporte a Rome et Ostie); quelques 
courtes indications sur des decouvertes en Sar- 
daigne, en Libye, a Rhodes et a Cos. 

1454. Van Buren (A. W.). New items from Rome. 
Am, J, of Arch., 1933, p. 497-50S, 5 pL et 8Gg. ~ 
Travaux a Romo, Cumes, Herculanum, Pomptu, 
Ardea, etc. Reproductions entre autres de details 
de sculptures du templu de Venus Genitrix du 
Forum de Jules Cesar et d’une ires belle copie 
romaine du Kymskos de Polyclete trouvee a Cas- 
tel Gondolfo. 

1455. Becatti (Giovanni). Alcune scoperte archeolo- 
giche neir anno 1933 nella provincia di Siena. B, 



1933, p- 419-422, 1 pi. — l^istp des plus 
intere^sante^ trouvailles arcbeolo^iques faites en 
1933 dans la province 4® Siepne et repioduction 
d’une ^mphore altique a figures npires, de 541) a 
530, trouvee a cote d’une tombe etrusque du ni® 
siecle a Monteriggioni. 

1456. C-^acopi >)0 » Jerojne). Les Iravaux des erucfits 
frangai:^ siir le monde rouiaiu depifis vingt ans. 
Melanges, 1933. p. 5-41, 5 fig. — Les fouilles fran- 
gaises dans les sites gallo-romains, eu Afrique du 
Nord et en Syrie. Les travaux relatifs a I'histoire 
et a Larcheologie romaine. Conference lue a Rome. 

1457. CAncopi:^'o ! Jerome). L’aUernance des triumvirs 
agrairpa. U Antiq., 1933, p. 184486. — Plaque de 
marbre provenant d un arc ef represeatanl une 
scene de labour, symbole de la fondation d'A^jui- 
lee. M. Carcopino voit dans la presence d un seul 
laboureur une preuve de Talternanee triumvirale. 

1458. Provenzal (Giulio). civiila mediterranea all' 


esposizione di Chicago. B, St. Mediterraneiy t. IV, 
no 3, p. 5-6, 2 fig. — Reproductions de maquettes 
de PaqueduG d^Aspendos (Asie Mineure) et du 
Portus Romae de Trajan. 

1459. Strong (Engenia). Per una mostra del ritratto 
romano. B. Si. Alediterranei, t. Ill, n® 5, p. 10-11. 
— Projet d’une exposition consacree au portrait 
romain et a sesorigines italiques, cette exposition 
comprenant non seulement des sculptures, mais 
des medailles, gemmes, orfevreries, peintures, etc. 

1460. pEONNA (W.). Quelques monuments antiques 
du mus6e de Geneve. 11. Tete eu marbre de jeune 
Romain. Genara, 1933, p. 50-51, 4 fig. — On a 
reconnu parfois dans cette tete un portrait du 
jeune Caligula ; la meme tete se retrouve dans la 
collection Horn a Berlin, ou elle est qualifiee 
d’ Auguste juvenile » et au Musee IVIelrppoli- 
tain, ou pile est en basalte noir. 

Vpir aussi les n°s 95, 196, 275, 437, 686 et 689. 


ART ETRUSQUE 


1461. Levi (Dpro). L'arte elrusca e ii ritratto. 
Dedalo, 1933, p. 193-227, I pL et 32 fig. — Le 
portrait dans Tart etrusque, peinture et sculpture, 
et son influence dans la formation de Part romain. 

1462. Barret Tanner (D.i. Etruscan art in the Fogg 
Museum. Fggg Art Af., t. Ill (1933), p. 12-17, 6 fig. 
— Collections etrusques a Harvard. Reproductions 
de statuettes et d’objets de bronze et d’un petit 
sarcophage en terre cuite. 

1463. Gargana fAugusto). La stele arcaica di 
(f Hachmpa » del museodi Viterbo. Historia^ 1933, 
p. 65-70, 2 fig. — Attribution a la fin du vii^ siecle 
de cette stele ou figure en graffito une image de 
guerrier. C'est un des plus anciens monuments 
figures qu'ait restitue le sol de FEtrurie. 

1464. Marconi I PirroL Bronzi decorativi etruschi del 
Piceno. Dedalo, 1933. p. 261-281, 22 fig. — Objets 
en bronze, a decor forme de figurines d'hommes 
et d’animaux. 

1465. Pallottino (MassimpL Un’ anfora del tipo di 
Fikellura nel museo Tarquiniese. Bolletlino, 
t. XX Y I (1933), p. 504-508, 2 fig, — Amphore de 
la premiere moitie du vi® siecle, a decor geome- 
trique. Du type dit de Fikellura. Interet au point 
de vue des rapports de FEtrurie avec les cotes 
asiatiques. 

1466. Mobetti (G.). a hut-urn recently discovered 
in the neighbourhood of Rieti. Man, 1933, p. 181, 
1 fig. — Decouverte pres de Rieti d une urne fune- 
raire en forme de hutte. 

1467. Pryce (F. N.). The Gauls at Delphi. J. Hell. 
St.f 1983, p. 114, 1 fig. — Reproduction dTiu bas- 
relief d'une urne etrusque tardive (British Mu- 
seum) ou setrouveiit figures les Gaulois alUquant 
le sanctuaire de Delphes en 279 av. J.rC. C’est 
une urne provenant de VoUerra, aalerieure a la 
penetration eu Etrurie de I'inttuence de la seconde 
ecole de Perga me (fin du iii® siecle). 

1468. F. N. P. Ah Etruscan urn, Bt\ Museumt t. Vl| 
(1933 1 , p. 124-125, l^g. — Acquisition 4’une urne 


etrusque, originaire de VoUerra, datant de 200 av. 
J.- C. environ et represenfant le sac de Delphes 
par les Gaulois en 279, d’apres un modeig perga- 
menien. 

Yoir ie precedent. 

1469. Noll (Rudolf). Eine Gruppe etruskischor Spie- 
gel. Jahreshefte, t. XXVII (1932), p. 153-167, 1 pi. 
et 7 fig. — A propos d un miroir etrusque du 
musee de Vienne, qui elait reste inedit jusqu'ici, 
etude d un groupe de miroirs etrusques du iv® 
siecle. dontle decor grave comporte trois person- 
nages. 

1470. Deonna (W.). Quelques monuments antiques 
du musee de Geneve. L Miroir etrusque. Genava, 
193ri, XI, p. 49-51), 2 fig. — Miroir etrusque pro- 
venanf d'une tombe de Civita CasteRana. Use 
rattache a un groupe d’oeuvres de la seconde 
moitie du iv® siecle et est la repetition presque 
exacteiFun miroir d’argent du musee de Florence, 
sans que son authenticite soil certaine. Le bas- 
relief represente un groupe de trois divinites, 
Zeus entoure de Mercure et d’Apollon. Un miroir 
en bronze identiqiie se trouve au Musee National 
d’Athenes. 

Voir aussi les 39. 40, 158, 274, 568, 1032 et 1033. 

1471. Gargana (Augusto), Romanelli -Pietro). Bieda. 
Ritrovamento di tombe etrusche in contrada 

Pian del Vescovo )). Scavi, 1932, p. 485-506, 
24 fig. — Listedes objets de ceramique, de bronze, 
de marbre et de verre Irouves dans 17 tombes du 
et du VI® siecle. Presque tous les objets sont 
de fabrication locale et refletent la vie d une petite 
viRe sans grand contact avec Fexterieur. La 
decadence de la ville correspond a celle de toute 
FEtrurie Maritime. 

1472. Diringer (David). Castelfocognano. Traccie di 
un tempietto pagano a Pieve a Socanp (Rassipa). 
Scavi, 1932, p, 439. — pecouverte de fragments 
d antefixes ep terre cqite qui semblept dater du 
IV® siecle et de vases etruscorcampaniens 


m 


. ^ 


— 91 — 


ROM£ 


14tB. Lfevt (Doro). t.a toitiba della Pollegrina a 
diiiasi Sltidi sulla fecultui-a etrUsca dell’eta elle- 
nistica. R, Isiitiitd ai'ch., t. IV (1932-33), p. ^-60 
et 101-104, 5 pi. et 66 fig. — Tombe etrusque 
d^couverte a Ghiiisi en 1928. mais mal etudiee, 
bieti qu’^lle contint de precieuses sculptures 
futteraires: c’est un temoin du passage de I an- 
cienue tombe a chambre a la tombe a niches, qui 
se place vers le milieu du siede av. J.-C. 
L’exameii des bas-reliefs des uraes conduit I’au- 
teura esqulsser I’liistoire de la sculpture etrusque 
a Tepoque hellmiistique du in^ siecle a la fin du 
ii*. 

1474. Levi (D.). Chiusi. Scavi nel sotlosuolo della 
citta. .Scarf, 193 ), p. 3-38, 15 fig. — Fouilles, sous 
la place du D6me> dans un hypogee etrusque 
dont on pent placer la construction an ii® siecle 
av. J.-C. et qui a servi plus tard de citerne, Liste 
des objets retrouves, monnaies, objets en bronze, 

'• en os, en terre cuite. 

1475. Levi (U.). Chiusi. Antefissa del museo civico di 
Chiusi. Scarf, 1933, p. 42 44, 1 fig — Antefixe 
de terre cuite, masque de silene (deuxieme moitie 
du V® siecle). 

1476. Mingazzini (Pablino). Fiesole. Edicola e stipe 
votiva rinvenute neila villa gia di propriela Mar- 
chi. Scavi, 1932, p. 442-481, 51 fig. — Liste des 
objets, pour la plupart des statuettes Volives en 
bronze, trouves dans une fosse et provenaiit d un 
temple voisin ((ui seinble avoir ete dbtruit par 

ART ROMAIN 

Architecture et Fouilles. 

1483. Van Essen (G. G.). Boog en gewelf in de Ita- 
lische bouwkunst [Arc et voute dans Larchitec- 
lure italique]. R. Anl. Resch., dec, 1932, p 3-12, 

8 fig. — L'art italique, influence par Rome, ado})le 
la voute et Tare. II est interessant de constater 
que les Grecs out refuse d'adopter cette idee 
constructive quoique Texemple leur eidete donne 
par I’art inyceuien. L'auteur atlribue ce refus a 
1‘espiit analytique des Giecs qui ne permit pas 
que parbls et plafond sc confi>ntIissent en une 
seide surface. 

1484. Richmond (I. A.). Gomniemoiative arches and 
city gales in the Augustan age. honian Si., 1933, 
p. 1^-174, 5 pi. et 1 1 fig, — Etude consacree aux 
arcs de triomphe, mais couQue de fagon a former 
un supplement aux travaux de Rossini, Curtis, 
!?^ilsson, Loewy et Xoack, en cherchant a recons- 
tituer les constructions annexees a ces arcs de 
triomphe, qui dnt seuis fait jusqu'ici Lobjet de 
ces etudes. Cettb recherche a tliontr^ la part pre- 
dbhiihante des parties defensive^ dans la cotistruc- 
tidn des arcs de triomphe ; e'est la porte qui deter- 
mine le plan et I'elevation de Tarche triomphale. 

Le but veritable de Tare est de supporter des sta- 
tues. Ce point de vue nouveau explique.les dissem- 
blaneesqui separeutles dilTerenUarcs de triom]>he 
anlerieurs a lepoque tT Auguste. Vues d'edifices 
k Poinpei, Pola, Orange, Faho, Perouse, Rimini et 
Verone. 


I'incendie vers le iv® siele. 11 s’agissait sans doute 
d’un sanctuaire etrusque consacre a une divinite 
clithonienne. 

1477. The remains of Misa, government property. 
Art and A.. 1933, p. 267, 5 fig. — Ruines d'une 
ville etrusque fondee au vi® siecle et detruite par 
les Gaulois (tombes, sculptures, ceramique. etc.). 

1478. Becatti (Giovanni). Monteriggioni t Siena). 
Scavo di una tomba a camera ed alciini Irovameuti 
archeologici. Scavi, 1933, p. 150-i59, 8 fig. — 
Decouverte d'une tombe a chambre et de debris 
d'une belle amphore attique a figures noires. 

1479. Baldini (E.). Pitigiiano. Tomba a camera in 
iocatila Crocignano. Tomba a camera in localita 
Gradone. Scavi, 1933, p. 160-163. — Decouverte 
de deux tombes contenant toute une serie de 
vases et de fragments de vases. 

1480. Baldini lEvandroi. Pitigiiano (Prov. Gmsseto), 
Tomba a cassa riiivenuta in conlrada Pantalla. 
Scarf, 1932, p. 484, 2 fig. — Objets de terre cuite 
et do bronze trouves dans une tombe. 

1481. Diringed David . Poppi. Tracce di tombe 
etrusebe a Bucena. Scavi, 1932, p. 440-441, 1 fig. 

— Objets de bronze, de fer et de ceramique pro- 
venant d'une tombe etrusque. 

1482. Modona (Aldo Neppi). Toxnbolo (Pisa), An- 
cora antica. Scavi, 1932, p. 434-436, 2 fig. — 
Ancre en fer qu'il semble qu’on puisse attnbuer 
a I'epoque etrusque. 

EN ITALIE 

1485. PETHiKovirs (Harald). Die Porta triumphalis. 
Jahresheftc, t. XXVIII (1933), p. 187-196. — Re- 
cherchesconceriiailt 1 'nriginc des arcs de triomphe. 
Importante bibliographie. 

1486. Carringion (R. C.i. The ancient Italian town- 
house. Anfiqiiilij, 1933, p. 133-152, 8 pi. et 1 fig. 

— L'aiiteur demontre la conlinuite de la tradi- 
li(‘n dans la maison italienue depuis la ferine pre- 
liistoi'i([ue jii^iipraii cat^aniento moderne, en pas- 
sant par I'airiUm de Pompei. la maison a elages 
d'Ostie et les palais medievaux. II s'appuie & la fois 
sur les tra\aux archeologiqiies et sur les texles; 
toute rillustralion se rapporte a Pompei el a Os- 
lie. 

1487. Boethius (AxeL. Remarks on the domestic ar- 
chitecture of Im}>cMial Rome. Congr^s Stockholm, 
1933. p. 34-36. — Contribution a I'arcbitecture 
des inaisons romaines. 

1488. Buounov >N.‘. Istoria odiioi arkhitektoiirno’i- 
lemy. M/hisloire d'un theme ai chitectoniquej. 
Arkhilrkionra S. S. S. R., I'.i33, N° 6, p. 38-43, 
9 fig. — Le Pantheon a Rome et son rdle dans 
I'archi lecture mondiale. 

1489. Van Loy 'R.i. Le Pio Templis de Libanius. 
Ihfzanthm, t. VIII 0933), p. 7-30. — Etude et 
traduction de ce discours du rheteur Libanius 
oLi est prise la defense des temples pa'iens que 
le.-- moines encourages par les edits de Tlieodose 
detruisaient avec fureur. Un des paragraphes de 
cc discoiirs donl 1‘executftii se place en 31)0 de- 



AHTlQOlTfi -- 92 - 


si^e nomm^meiit differeiits temples d'Antioche 
qui avaient eUS epargn^s. 

1400. PuiG I Cadafalch (J.'. Le prototype romaia 
des routes romanes priaiitives. InscriplionSj 1933, 
p. 38-42. — Rapprochement entre des construc- 
tions ihermaJes romaines, telles que Tedifice a 
trois nets couvertes de routes en berceau scmi- 
circulaire receinment decourert a Caldas de Mont- 
buy en Catalogue, et les plus anciennes eglises 
romanes de la region qui ra des Pyrenees aux 
Alpes des Orisons et de Lombardie. 

1491. Brusin (G.) Aqnileia. Trovamenti casual!. 
Scavi, 1933, p. 105-114, 8 6g. — Trourailles va- 
riees, mosa’iques, sculpiures, lampes. 

1402. Boethius (Axel). Le ricerche archeologiche 
deirAssociazione in Ardea. B, Si. MedUerranei, 
t. Ill, n'> 5, p. 13-14. — Projet de raonographie 
en vue de laquelle des recherches voul encore 
ctre faites aux temples de la ville antique et dans 
le Valle Garniera en rue de rctrouver d’autrcs 
tombes a chambre, 

1493. Mixgazzini (Paolino). Baia. << Ambulatio » di 
villa romana sulla Sella di Baia. Scar/, 1932, 
p. 293-303, 7 fig. — Decourerte de grandes ci- 
ternes romaines, eii excellent etal de conserva- 
tion. 

1494. Mele (Enrico). Bernalda. Sepolcro di con Ira da 

« Arineila ». Scavi, 1933, p. 195-197, 1 fig. — 
Tombe contenant des vases de pur style campa- 
nien, datant de Tepoque de decadence des colo- 
nies grecques d'llalie sieclesj. 

1495 Taramelui (Antonio). Scavi nelPantica Bitia a 
Chia (Dorn us de Maria). Bollellino, t. XXVII (1933), 
p. 288-291, 4 fig. — Fouilies dans un site de Pex- 
tpeinite meridionale de la Sardaigne. Decouverte 
d une necropole d’epoque punique el romaine et 
d un sanctuaire ou se trouvait une grande statue 
du dieu africaiu Bes, en parfait eiat de conserva- 
tion. Recherches concernant Taqueduc de Tharros, 
d’epoque imperiale romaine, mais dans un site 
occupe de]a par les Carthaginois. 

1496. Aurigemma (Salvatore). II monumento dei con- 
cordii presso Boretto. R Institato arch., t. Ill 
(1932), p. 268-292, 4 pi. et 19 fig. — Decouverte 
dans la region du P6, d un monument funeraire 
romain d un type architectural inconnu jus(|u’ici. 
Le monument qu’on pent assigner au milieu du 

siecle ap. J.-C. a ete reconstitue dans le jardin 
public de Reggio Emilia. C’est un produit de 
Tart architectural et decoratif provincial de Lepo- 
que julio-claudienne. 

1497. Banti (L.). Carrara. Ri trovamenti di epoca ro- 
mana nelle cave lunensi. Scavi, 1932, p. 426-431, 
3 fig. — Fouilies a Garrare. Statuettes et autel 
qu’on peutdaler de la seconde moitie du deuxieme 
siecle. 

1498. Liberum (Guido). Ancora a propo»ito di un’ 
ajdtica colonna onoraria catanese. Arch, St, Sicilia, 
1933, p. 115-119. ' — Fragment de colonne triom- 
phale romaine, qui semble dater de la fin de 
I’epoque republicaine, retrouvee a Gatane au de- 
but du XIX® sieclet. Renseignements fournis par 


Tarchitecte Sebasliano Ittar qui avail pris le gout 
de Fantiquite en faisant des dessins pour le 
compte des Anglais a I’Acropole. 

1499. Professor Maiuri opens up the grotto ot the 
Cumaean Sibyl near Naples. Arl and A,, 1933, 
p. 106, 3 fig. — Vues de la grotte de la Sibylle 
de Games; on y a trouve des iravaux d’archilec- 
ture remontant a 2500 ans. 

1500. Galieti (A.). Lanuvio. Scavi, 1933, p. 164-181, 
13 fig. — Decouverte des restes d une construc- 
tion romaine et des pieds d une statuette de mar- 
bre qui seinbie appartenir a FApollon incomplet 
trouve au meme endroit il y a une cinquantaine 
d’annees, bonne copie romaine d’un original grec 
du IV® siecle. Ailleurs, decouverte d un torse de 
Narcisse ou d’ephebe et d’aulres fragments de 
sculpture. 

1501. Galli lEdoardo). Lavinium Bruttiorum. Scavi 
e scoperte : sino al 1930. Scavi, 1932, p. 323-363, 
1 pi. et 40 fig — Necropole et murailles d*une 
petite ville de la Calabre meridionale; les temples 
les plus anciens remontent an iv® siecle, les mu- 
railles datent du iii® ou du n® siecle av. J -C. Get 
endroit correspond au Lavinium de la table de 
Peutinger; le^ objets trouves fournissent des ren- 
seignernents precieux sur la civilisation des Bru- 
tiens. 

1502. Price (Thomns D.). A restoration of « Horace's 
Sabine Villa ». Mem. Am, Ac. Rome, t. X (1932), 
p 135-142, 9 pi, et 2 fig. — Essai de reconstitu- 
tion de la villa d'llorace pres de Licenza. 

1503. Galza (Guido). Minturno. Vie d'ltalia, 1933, 
p. 692-698, 8 fig. — Restes remains. 

1504. D. A. C, Minturnae. B. St, Medilerranei, t. IV, 
n® 1-2, p. 6-10, 5 fig. — La ville romaine et medie- 
vale. 

1505. Johnson ^^Jotham), Minturnae : a resume of the 
initial campaign. B. St. Medit-rranei, t. IV, n® 1-2, 
p. 13-16, 20 fig. — Resultat de la premiere saison 
de fouilies. Identification de trois enceintes forti- 
fiees, correspondant a trois moments de I'exten- 
sion de la ville, temples, aqueduc, theatre, sculp- 
tures, inscriptions, lampes, monnaies. 

1506. Crema (Luigi). Marmi di Minturno nel Museo 
Archeologico di Zagabria. B. St. Medilerranei, 
t. IV, n® 1-2, p. 25-44, 50 fig. — Sculptures prove- 
nant des fouilies entreprises il y a plus d’un siecle 
par le comte Laval Nugent von Westmeath (il 
commandait les troupes autrichiennes qui avaient 
accompagne a Naples en 1815 Francois I®**, roi des 
Deux-Siciies), Statues, tetes, bas-reliefs, frag- 
ments decora tifs. 

150 1 . Della Corte (M.). Nocera superiore. Piscina e 
ruderi di una villa rustica. Scavi, 1932, p. 318-319, 
— Villa de la fin de la Republique, avec pis- 
cine souterraine garnie d’une serie de solides 
amphores. 

Io08. Galza (Guido). Ostia in the light of recent dis- 
coveries. Antiquity, 1933, p. 405-409, 4 fig. — Vue 
d ensemble sur les decouvertes archeologiques 
faites a Ostie. Reproductions de mosalques de 
tombes etd'un lavoir. 


f 


— 93 — 


ROME 


1509. Johnson* (B. Kenneth). The « terme nuove » at 
Ostia. Mem. Am. Ac. Rome, t. X (1932), p. 143- 
^144, 5 pi. — Therrnes du n® siecle apres J -C.. 
^ag^randis a une periode poslerieure. Reconstitution. 

15 ’0. Della Corte (M.). Pagani. Hilievo floreale 
mai-moreo. Scaiv, 1932, p. 31 T. I fig*. — Decouverte 
d’un fragment scuipte qui pent laisser supposer 
Texistence d un temple en cet endroit ou rien 
navait ete decouvert jusqu’ici. 

1511. Dirlnger (David I. Castel S. Niccolo. Traccie 
di una costruzione romana a Pagliericcio (Strada). 
Scavi, 1932, p. 438-439, 1 fig. — Restes de cons- 
truction romaine; debris d'objets en bronze et cn 
ceramique. 

1512. Battaglia (Gabnella;. Palestrina. Scaai, 1933, 
p. 182-191, 1 pi. et 9 fig. — Decouverte de 
tomfaes que les objets qu'elies contenaient peuvent 
dater de la fin du in® ou du debut du ii® siecie, 
monnaies, vases, bas-reliefs sur os et surtout deux 
objets de bronze a decor grave, uii iniroir avec 
representation de Bellerophon monte sur Pegase, 
transper^ant la Chimere, et un ciste avec figura- 
tion de la Gigantomachie (son couvercie a une anse 
formee de figurines, un satyre et une menade). 

1513. Della Corte (M.). Pollena Trocchia. Celia 
vinaria e piscina, presso i ruderi di una villa rus- 
lica. Scavi, 1932, p. 311-314, 2 fig. — Piscine et 
ceilier a vin ou ont ete retrouves des vases en 
parfait etat. 

1514. Carrington (R. C.). Notes on the building 
materials of Pompeii. Roman St., 1933, p. 125-138, 
9 pi, — Essai de datation des constructions de 
Pompei depuis le vi® siecle. Les ditferentes tech- 
niques, Voptis quasi-reliculatuin , Vopus reticu la- 
tum, Vopus mixtuin, en pieri'e caicaire, lave et 
briques. 

1515. Grassini (Giacomo), f.es nouvelles fouiiles de 
Pompei. Beaiix-Arts, 1933, n® fi, p. 2, 1 fig. — Les 
fonilles stratigraphiques de M. Maiuri, destinees 
a etablir ie lien qui raftache le plan de ia cite pri- 
mitive a ceile retrouvee apres I rruption. On a 
identifie cinq couches successives, pre-samnite, 
samnite I, H et III et romaine. Influences des deux 
civilisations, grecque et italique. 

1516. Van Buren (A. \V.). Further Pompeian stu- 
dies. Mem. Am. Ac. Rome, t. X (1932;, p. 7-54, 
13 pi. — Diverses etudes se rapportant a Pompei, 
sur une volierc, des projectiles romaiiis, diife- 
rentes maisons de Pompei, des peintures murales, 
un reveiement de stuc, etc. 

1517. Maiuri (Amedeo), Pompei. Nuovi saggi di 
esplorazione nelle Terme Stabiane. Scavi, 1932, 
p. 507 516, 3 fig. — Therrnes et systeme de cana- 
lisation a Pompei. 

1518. Della Corte (M.). Pompei. Antico muro di 
cinta in un predio. Deposilo di blocchi di calcare 
sarnense. Scavi, 1932, p. 314-316, 1 fig. 

1519. Mingazzim iPaolino). Pozzuoli. Ruderi di abi- 
tazioni del rione Annunziata. Scan, 1932, p. 517- 
519, 1 fig. — Buines romaines du i®** siecle apr. 

J.-G. 

1520. Aurigexima (Salvatore). L'anfiteatro romano di 


Rimini. Vie d' Italia, 1933, p. 451-458, 8 fig. — 
Projet de reconstitution de Tamphitheatre de 
Rimini. 

1521. Munoz (Antonio). La Roma di Mussolini. Empo- 
rium, 1933, II, p. 203-222, 30 fig. — Les travaux 
de degagement de la Rome antique. 

1522. C. D. Visioni di Roma antica. Vie Mondo, 
1933, p. 933-934, 4 pi. 

1523. P. Vom neuen Rom zur Freilegung des alien 
Bezirks durch die neue Prachtstrass»e Via del 
Impero Kunsi. t. 69 { i933;, p 34-35, 2 fig. — i.es 
travaux de degagement a Rome. 

1524. Homo ^^Leon i et Garcopino (Jerome). Topogra- 
phic de ia Rome imperiale. Inscriptions, 1933, 
p 293-308. — Pesultats de iTHude simultanee des 
documents anciens et des decouvertes modernes. 
Les elements constilulifs de la Rome imperiale, 
ville officielle, faubourg et zone rurale, et ses 
dimensions. Le tenioignage de riiislorien Zacha- 
rias, au vi® siecle. 

1.525. Domain, le Forum de Cesar sera solennelle- 
meiit inaugure. Beaux Arts, 19 >3, n® 43, p. 6, 4 fig. 

1526. IlcRMANSEN tG. J.). Udgravuinger paa Caesars 
forum foraar 1932. . Fouiiles dans ie forum de 
Cesar au prin temps I932j. Tilshueren, 1933. I, 
p. 66-74, 5 fig, — LTtalie fasciste, qui a entrepris 
de metlreau jour tousles forums des Cesars, ajus- 
quOci degage le piincipal des forums d'Auguste, 
de Trajan et de Nerva. Corrado Ricci, pendant 
Fhiver 1931 et le prinlemps de 1032, a tacbe de 
faire apparailre celui de Cesar et en a degage un 
des coles, et notaniment une voie romaine qui 
d*une part a travers Fare de Septime Severe coii- 
duisail au Forum Romanum et de I’autre, a tra- 
vers Ja Porta Fontiiialis, allait vers la Via Fla- 
minia. 

1527. Oliver 'James H ). The Augustan pomerium. 
Mem. Am. Ac. Rome, t. X (1932), [). 145-1 82, 13 pi. 
— Recherches concernant des modifications ap- 
portees au pomoerium a Tepoque de I'Empire. 

1528. Van Buren iA. W.i et Stevens iG. P.). Anti- 
quities of the Janiculum. Mem. Am. Ac. Rome, 
t. XI (i933i, p. 69-79, 2 pi. — Nouvelles decou- 
vertes relatives aux anciens aqueducs romains. 

1529 MARciiETri-LoNGui G.';. Gli scavi del Largo 
Argentina. B. com. arch Roma, t. LX (1932), 
p. 253 346, 4 pi. el 20 fig. — Relation des travaux 
de demolition et de degagement entrepris a Rome 
a partir de 1926. 

1530. CoLiNi sA. M.;. Hilievo mitriaco di un santua- 
rio scoperto presso il circo massimo. B. com. arch. 
Roma, t. LIX (1931;. p. 123-130, 1 pi. et 2 fig. - 
Decouverte des restes d un grand bailment de 
bonne epoque imperiale (ii® siecle), dont une par- 
tie avail ete remaniee au iii® siecle en sanctiiaire 
mithriaque, et fcronvaille d un beau bas-relief cn 
marbre, de grandes dimensions et en excellent 
etat que sou style semblorait dater du milieu du 
HI® siecle, mais que son inscription place a la fin 
de ce meme siecle. 

1531. Ricci (Corrado;. Esplorazione archeologica 
delle cantine a Macel de’Ciirvi. B. com. arch. 



AMiiQuiTi 


- S4 


/?rtms, t, LIX (!n31), p. llT-!22, 2 pi et 6 Bg. — 
Recherches aiclieologiqtib<5 dans k r^g-ioii situee 
a I’ouest de la place da Forum de Trajan. 
Decouverte de restes de la basilique Ulpia 
(fragments d'entablementj de colonnes* de frise) 
et d une importaiite partie du mur qui clotutait 
la forum de Trajan. 

1532. Gjerstad fEinar). Some remarks on the city- 
v^alis of Republican Rome. B, St. Mediterranei, 
t. lii, (), p. 24-29. — Remarques critiques 
suacilees par le livre de M. Saflutid siir ies rem- 
parts de Rome a Tepoque de la Republiquc. 

1533. Lugli i^Giuseppeb Le mura di Servio Tullio 
e le cosi dette mura ser\iaue. Ilistoria, 19:^3, 
p. 3-45; 15 Og. — Essai de reconstitution de I’his- 
toire des plus ancieunes fortifications de Rome; 
les recherciies moderiies remet tent de plus en 
plus en luniiere celte antique cite de Servius 
Tullius dont parlent tons les historiens ile Laiiti- 
quite, mais qu’on avait voulu a un certain moment 
faire renlrei* dans la legende. 

1534. Giovenale (G. B.L Le porte del recinto di 
Aureliano e Probo. B. com. arch. Bonia., t. LIX 
(i9Sl), p. 9-116, 4 pL et 53 fig. — Etude des 
dix-liuit portes des remparts eleves autour de 
Rome, au siecle de notre ere, par les enjpe- 
rfiurs Aurelien et Probus. Aucune de cos port('s 
lie Tut reconstruite par Honorius, mais il en Lt 
disparaitre cinq rendues inutiles par Laccroisse- 
inent de la ville. Les grands travaux de restaura- 
tion de la Porte du Pincio et de la Porte Latine et 
les transformations profondesde la Porte Appiene 
et de la Porte d’Ostie sont Toeuvre de Narses; 
quant aux travaux faits a la Porte Clausa, ils sont 
peut-etre Poeuvre de Belisaire. 

1.535. Rosi (Giorgio). L’arco detto di Druso presso 
la Porta S. Sebastiano. B. com. arch. Boma, t. LX 
(i932), p. 157-175, 5 pi. et 13 fig. — Etude de cc 
iiionnment qui inalgre son nom n'esl pas Fare de 
Triomphe eleve en Fhonneur de Drusus Germa- 
iiicus 111 so tt on vail plus pres du centre de la 
ville et Ibut oh a disparii, meme les fondations', 
ttiais btie de^ vOiiles de Faquediic Antonin, plus 
deeor5e (pie sfes \oisines. 

1536. Luoli (Giuseppe Sludi topogratici intorno 
alle antiche ville subilrbnne. V. Villa Adriana. 

com arch BoiUa, t. LX (1932), p. 111-150, 
3 pl. et 24 fig. — Fin dTine btude entrepHse en 
1927 dans cette m^ine revue. Ld villa lladrienne 
est une reunion d edifices eleves ou agrandis 
pendant le regne d Iladrien, autour d’un noyau 
de construction plus ancienne. Determination des 
six phases de construction, les qiiatre premieres 
sous Iladrien, les deux dernieres apres lui jus- 
qiFau IV® siecle. 


1537. Mirick (tiehry 1).). Tlie large baths at 
Hadrian’s villa. Metn. Am. Ac. Rome, t XI (1933', 
p. 1!9-126. 9 pl. et 1 fig. — Foiiiiles atn^tdicalfibb a 
la villa tr Iladrien. Les HiCrmes des ho rii files. 
Restitution deS plans et de Fekvatiori, viios des 
mines. 


1538- ReicUardt (Walter Lbiiis). The vestibule 
grbup at Hadriaii% villa. Mem. A51. Ac, hoiHe, 


t, Xl fI933;, p. 127-132, 8 pl. — Etude dTihe par- 
lie des bati meats formant la villa d'Hadribn. 

1539. Barocelli i Piero). Mohumenti e culti prero* 
mani e romani del Grande e del Piccolo Sail Ber- 
nardo. Vie d'ltalta, 1933, p. 765-772, 6 fig. — 
Souvenirs de cultes rq mains et preromains 
letroLives sur les deux Saint-deriiard. Reproduc- 
tions entre aiitres d une tete de Jupiter ea 
argent martele et d’liiie image d'Hercule egale- 
ment eii argent. 

1540. DelLa CobtE M. I. Sarno. Scavi., 1^32, p. 319- 
322, 4 fig. — Dccoiiverle d une petite urne sepiil- 
crale a decor bculple, dTih sarcophage de iriarbre 
blanc, orne de feslons de Fierro et de bucranes 
ot d une tete de dame romaino en marbre blanc, 
fie grandeur naturelle. 

1511. Bella Coute (51.). Sdmma VesuViaHa. Ruderi 
lomani. Scavi, 1932, p. 309-310, I fig. — Restes 
fi un edifice roniain. 

1542. B.\rocelli i Piero). Appunli sulle mura 
lomane di cinta di Torino. B. St. Mediterrannei^ 
t. IV, n® 3, p. 7-19i 2 fig. — Quelques remarques 
concernaut Feuceinte romaine de Turin (epoque 
d’AugusLe). 

1543. Nardin’i iOreste’. Velletri. Avanzi di una 
villa romana in con trad a Colle Ottone. Scan', 
11133 p. 192 193. — Restes d’une villa romaine. 

1544. Della Corte fM.). Villaricca. Ara rotlva ai 
Perrali. Scavi, 1932, p. 3n4-30t>, I fig. — Fragment 
d'autel sculpte du ii® siecle de FEnipire. 


Sculpture. 

1545. Picard (Ch.). Ciironique de la sculpture 

etrusco-latino B. Et. lat., 1933, p. 212-240. 

1546. 11. G. Portraits imperiaiix. Btfzanlion, 1933, 
Hi p: 751. — Aahonce de Fimportant volume de 
R Delbrueck. 

1548 KiRWA.y (L. I^.j. A statue of Heracles. Artn. 
Ant. Eg., t. XXXtlt (1933), p. 95-95, 2 bl- — 
Statue Irouvee h Korn el-Tawil en 1915. Elie est 
du meme type que Fllercule Farubse, dbnt Fori- 
giiial a ete attribub a Lysippe, mais plus voisiiie 
des repliqties des Offices et de la Villa Borghese. 
C'est un bon specimen de Fart provincial roniain 
de la plus ancienne epoque. 

1549. MoRPtihGO (Lueifil. t'Ua statua di giovane 
sposa del museo deile Terrne. Bolleltino, t. XXVH 
(1933;, p 184-188, 3 fig. — Statuette de jeunb 
epouse r5cemment entree au musee des Termes. 
L auteur y voit une oeuvre hellenistico-romaine 
des derniers temps de la Republique. 

1550. The Augustan age. Antiquity, 1933, t. 339- 
341, 1 pl. — Projet de recuperation de FAra 
Pacis. 

1551. Rizzo (G. E.^. La base di Augusto. iL cu/fi; 
arch. Roma, t. LX il932j. p. T-I09; 5 pi. et 21 fig. 
— Etude de fragments de sculptures du muSee 
de Sorrenle connus sous le nom d’« Aulel de 
Cybeie t) ou de <( base de Sorrente >* que Fauteur 
coftsidere cOnime le mdnumeht rorriaiia le plus 


HOMS 


typique, a cote de i’Ar^ Pacis, des uouvelles 
conceptions politiques et religieqses qui out mar- 
Tavenement de I'enipereur Auguste. 

1552. Husks (R P.). A portrait of Tiberius. Horn. St., 
193S, p. 34-35» 1 pi. — Tete en bronze trouvee en 
1759 dans Tile de Minorque (Cabinet des Medailles, 
Paris). Les traits de rempereur. compares a 
ceux d'une medailie du British Museum, en 
placent rexecutioii vers Tan 22 apr. J.-C. 11 
semble s agir d’uii portrait Ires fidele, au con- 
traire de la plupart des autres du meme empe- 
I'eur, qui sont idealises. 

1553. Ugolim (Luigi M.). Ritratlo di Tiborio 
trovato nella villa romana di Malta. B. com. arch. 
Roma (Miiseo), t. LIX (1931), p. 21-29, 3 pi. et 
5 dg. — Tete en marbre de Tibere. trouvee a 
Malte il y a une quarantaine d’annees, mais 
jamais publiep. Elle est Tune des plus realistes 
pavmi les portraits Tibere que nous pQsse- 
dions. 

1554. J. H. I. A portrait of Vitellius (?) in rock 
crystal. Palestine^ t. I (1932), p. 153-154, 4 fig. 
sur 1 pi. — Tete roniaiiie trouvee a Gesaree. Elle 
devait faire partie d une statuette on d’un petit 
buste de Tempereur Vitellius (i**" siecle apr. J.-C.). 

1555. Brusin (G ), San Can^i^po d Isonzo. Lapidi 
sepolcrali. Scavij 1933, p. 117-121, 2 fig. — Stele 
funeraire avec representation de deux dames 
romaines, deqx soeurs, ou la mere et la fiHe (pre- 
miere moitie du siecle apr. J.-G.). 

1556. M|ngazzjph*j (Paolino). Su alcuni ritratti delTela 
di S^bjpa. B. coin. arch. Boma, t LX (1932), 
p. 233 238, 3 fig. — Etude d'un bpste de la collec- 
tion Lazzaroni a Florence, on I’auteur pense rpcon- 
naitre un portrait de Fimperatrice Sabine, femme 
d'Hadrien, fait peu de temps avant sa mort 
(comparaison avec des monnaies). 

1557. Giglioli {G. Q.). Un ntratto romano del 
II secoio dalla via Tiburtina, ora nel Museo 
Mussolini. B. com. arch. Roma, t. LX (1932), 
p. 151-156, 3 fig. — Publication d un buste 
d'ivoire recemment relrouve, bel exemple de 
TarLde Tepoque d’Hadrien. L'auleurle rapproche 
d’aulres oeuvres de la meme periode. 

1558. Van Essen (D^ C. C.). Het ontstaan van 
de coutinueerende vertelwyze in de antieke 
kunst van Italie [Les origines du genre narratif 
dans Part de Tltalie antiqiie). Meded. Ned. te 
Borne, 1932, II, p. 25-41, 2 fig. — Prenant la 
colonne de Trajan conime point de depart, Tau- 
teur donne les traits essentiels dp genre nar- 
ratif. |J trouve Texemple le plus ancien sur ie 
vase de Patrocle (Canosa, Naples). Un appendice 
resume les discussions soidevees a la seance de 
la « Societas Philologica Lugduno-TrajecUna » 
(Utrecht) par la lecture de cet article. 

1559. PiExnoGRANDE (A- L.). Sarcofago poiicromo 
con rappresentazione bacebja. B. com. arch. 
Roma, t. LX (1932), p. 177-215, 6 pi. et 4 fig. -- 
Etude d'uii sarcophage trouve en 1930 ot depose 
an Musee des Conservateurs. Cest une ceuvre 
excelleiite du n® siecle apr. J.-C. (sous Marc- 
Anrele ou Commode) en tres bon etat de conser- 


yation et portant encore de npmbreiises traces 
de polychronue. La procession bachique qui s’y 
deroule se railaehe a d'aiitres representations du 
meme ordre; elles devaient avoir un prototype 
commuu. 

1560. Cl>£ont t Franz} La grande inscription 
bachique du Metropolitan ]kfusoiim. IL Commen- 
taire religieux de rinscription. Am. J. of arch., 
1933, p. 23v’-2t’3, 4 pi. — Base du milieu du 
II® sifecle apres J.-C., donuaut des indications 
precieuses sur rorganisation des tliiases diony- 
siaques a Rome. L illustration consiste en bas- 
reliefs, stucs ou peintures reprodiiisant des 
scenes en rapport avec ce sujet, 

1561. Iliffis (J, IL). Third century portrait busts. 
Palestine, t. II (1932), p. 11-14, 5 fig*. — Portraits 
de fciqines, du milieu du lu® siecle, a rui-che- 
min entre Part roniaiii et J art byzantin. LTin des 
deux pourrait etre celui d’Otacilia Severe femme 
de Philippe PArabe. L*un et Pan Ire doivent pro- 
venir d 'Ascalon. 

1562. Marrou (Henri). Deux sarcophages romains 
relatifs a la vie intellecluelle. B. Archrol., 1933, I, 
p. 163-180, 4 fig, — Elude de deux sarcophages 
du III® siecle, Pun d’enfant au Musee des Thermes, 
Pautre, d'uu couple ou Pliomnie est represente en 
savant, la femme on musicienne, dans la collec- 
tion Simonetti a Rome. Tons deux, ainsi que d'au- 
Ires sarcophages a representation du menne ordre, 
seinblent se rattacher a la doctrine pythagori- 
cienne et exprimer la foi en une immortalite 
acquise par le travail inlellectuel et la freqnen- 
tation des Muses. 

1563. ANDHEOTn (Roberto). L iconografia delP inipe- 
ratore Giuliano, B. corn. art. Roma (Museo), t. 
LIX (1931h p 4~'53, 2 pL et 2 fig- — I/auteur 
passe en revue les diUcrentes leWs ou statues ou 
J on a cru reconnaitre I'empereur Julien PApostat. 
Quatre busies (juiont porte son nom, a Rome eta 
Naples, se rapportent a un original du v®-yi® siecle 
av. J -C , les statues du Louvre et de Ciuny et 
une tete de la meme famille a Athenes represeiUent 
des stephanephores, ou pretres porteqrs de cou- 
ronnes, des epoques hellenistique et romaine: seul 
ie buste de la sacristie d’Acerenza, autrefois au 
portall de la calhedralp ou il portait le nom de 
saint Pierre, repioduit les trails de PApostat. 

1561. MARcnETTi-LoNGpi (G.). U colossale simidacro 
marmoreo rinyenuto nelp « Area spera del Largo 
Argentina. B. St. yedilerranei. t. HI, •^‘^6, p» 14- 
16, 3 fig. — Decoiiverte fie fragments, tete, bras 
ot pieds que Paulenr pepse provenir d’luie grande 
statue acrolithe de Junon clout Pimoge nous a ete 
CQuservee. ainsi Cfue celle fin temple rond qui 
Pabritail, par une medailie de Trebonanius Gallus 
(251-251'. Ce temple rond est probahlement celui 
(}ui a ete 6leve en 170 par If* consul Lepidus en 
179 av, J.-C. et reconstruit ou restaure a I’^po- 
que de Sylla. 

1565. IIoLvYERDA (J, H ). Dcf l oiuische Sa rkopliag voii 
Simpelveld. J. deutsch. Insl., A. A , t. 48 (1933), 
col. 56-75, I pi. el 5 fig. — Elude du sarcophage 
remain a mobilier trouve en 1939. 

1566. L'OnANGE (H. P.). Die BildnissederTetrarchen. 



— 96 — 


ANTIQUITfi 

Acta Archaeologica, t. 11 (1931), p. 29-52, 3 pi. 
et 16 fig. — L etude de deux hermes a double tete, 
reu'ouves aux environs du palais de Diocletien a 
Salone pousse I'auteur a y reconnaitre des por- 
traits des tetrarques, les deux Augustes Diocletien 
el Maximin et les deux Cesars, Galere et Cons- 
tance Chlore. II voit les memes portraits dans 
les celebre groupes de porphyre de Venise et de 
Rome. Ce sont des documents importants pour 
cetteepoqiie simal connue de la sculpture romaine 
qui va de Gallien a Constantin. 

1567. Lapalus (Etienne). Tete de bronze de Phi- 
lippes (Macedoine). B. Corresp. hell , 1932, p. 360- 
371, i pL — TcTe portant uii diademe qui semble 
etre le portrait dun erapereur remain du iv® 
siecle, pent etre Theodore ou Gratien. 

Voir aussi les 151,280, 309, 411, 511, 569, 1030, 
1268, 1301, 1304, 1305 et 1312. 

Arts Mirteurs. 

Camees et Orfevrerie. 

1568. Battaglia {Gabriel la). II cammeo d’Oiiorio e 
Maria e gli avori profaiu classicheggianti della 
tarda eta romana. B. com. arch. Roma, t. LIX 
(1031), p. 131-156, 1 pi. et 8 fig. — A propos du 
beau camee de la collection Robert de Rothschild 
recemment public par Salomon Reinach qui y a 
reconnu Tempereur Ilonorius et sa femme Marie, 
etude de Tart romain de la fin de Tempire (dipty- 
ques d'i voire] et de sa continuation dans Tart 
byzantin. 

1569. Pesge (Gennaro). Sidus lulium. Historia, 1933, 
p. 402-415, 15 fig. — A propos d’une intaille d’epo- 
que augusteenne ou une comete est figuree a c6te 
de la tete de Jules Cesar, recherche des diverses 
representalons du meme genre, issues de Tappa 
rition de la comete de 44 av. J.-C. a la suite de 
laquelle Auguste el les deux autres triumvirs 
avaient eleve une statue dans le ^mple du Divus 
Julius. 

Voir aussi les n°s 39, 67, 274 et 1036. 

Ceramique. 

1570. Ferri (S.). Intorno al problema degli « oino- 
phoroi ». B. St. Mediterranei, t. IV, n® 4-5, p. 16, 
9 fig. sur 3 pi. — Groupe de vases cylindriques 
en terre rouge, sans vernis, a decor bachique en 
relief. On n est d ’accord ni sur leur pi'ovenance ni 
sur leur date exacte. Ce sont des oeuvres qui se 
placent entre le ii® et le iv® siecle de notre ere; 
i'auteur penche pour Alexandrie comine lieu de 
fabrication. 

1571. Comfort (II.). Terra sigillata in the Princeton 
collection. Mem. Am. Ac. Borne, t. XI (1933], p. 
51-68, 1 pi. et 19 fig. — Elude de sept fragments 
de terre sigillee que possMe le musee de Prin- 
ceton. 

1572. Concerning our cameo vase. Toledo, n° 65 
(1933), p. 15, 3 fig^ — Le Musee de Toledo pos- 
sMe un de ces vases dits camees qui out ele iden- 


tifies avec les toreumata vitri, dont parle Pline, 
fabriques a Surrentina, la moderne Sorrente. Un 
travail recent du D*" Eisen a idenlifie le site repre- 
senle sur un vase du meme genre que possede le 
musee de Portland; ce serait le promontoire de 
la Gaiola sur la bale de Naples; le D*" Eisen a ega- 
lement propose une restauration de ce vase, dont 
toute la partie inferieure avait disparu des Tanti- 
quite. 

1573. Johansen (K. Friis). An antique replica of the 
Priam bowl from Hoby. Acta archaeologica, t. I 
(1930), p. 273-277, 4 fig. — Fragment de vase en 
terre sigillee ou se reconnait une des scenes du 
vase romain d'argent, dit de Priam, au Musee de 
Copenhague. Toutes les scenes figurees sur ce 
vase sont des copies de prototypes grecs, peut- 
etre de pein lures da tan t des environs de 400. 

1574. Callegari (Adolfo). Este. Suppellettile funebre 
trovala iieU’orto della casa di Ricovero. Scaid, ^ 
1933, p. 121-146, 4 fig. — Vases funeraires a ins- 
criptions, dont plusieurs en poterie grise do type 
gallique, trouves dans un toiribeau qui semble 
avoir ele en usage du in® siecle au debut du P**. 

Voir aussi les n^^ 279, 280, 1663 a 1667 et 1674 a 
1680. 

Ferronnerie et Bronze. 

1575. Mercklin (Eiigen von). Wagenschniuck aus 
der romischen Kaiserzeit. J. deutsch. Inst., i. 48 
fl933), p. 84-175, 104 fig. — Etude des parlies 
decora lives des chars d’appaiat rornains de I’epo- 
que imperiale, d’apres les pieces de bronze et de 
fer qui se tiouvent a TErmitage de Leninegrad 
(provenant d une trouvaille faite en Bulgarie), et 
au Musee National d'Alhenes (collection Karapa- 
nos). 

1576. Leopold (H. M, H.). Finimenti di cavallo tro- 
vali iiel Reno presso Arnhem, B.St. Mediterranei, 
t. Ill, 5, p. 21 , 3 fig. — Pieces de harnachement 
trouvees dans le Rhin; le style indique le i®' sie- 
cle de notre ere. 11 s’agit probablement d une 
partie du butin fait par le chef hatave Claudius 
Civilis et cette trouvaille confirme les dires de 
Tacite. 

1577. Hell (Martin). Eiii friihgeschichtliches Hufei- 
sen aus Salzburg. Jahreshefte, BeibL, t XXVIII 
(1933), col. 125-132, 1 fig. — L’auteur attaqueTopi- 
^lon qui fait dater les plus anciens fers a cheval du 
X® siecle et en public un trouve a Salzbourg qu’il 
fait remonter au debut de Tempire romain. 

1578. Massano (Gino). Macchine e strumenti delT 
antichita in una nuova sezione del Museo Naz. di 
Napoli. Vie d' Italia. 1933, p. 81-92, 17 fig. — 
Reconstitution de divers instruments remains 
(roues hydra uliques, pressoirs, mouiins, etc.). 

1579. F. N. P. Roman surgical implements. Br. J/h- 
seum, t. VII (1933), p. 125. — Instruments de 
chirurgie rornains acquis par le British Museum. 

Mosaique. 

1580. Marconi (Pirro). II luosaico pesarese di Leda. 


C 


~ w — 


ROME 


Bolleltino, t. XXVi (1933), p. 445-454, 1 pi. et 
10 fig. — Mosaique romaiiie retrouvee a Pesaro, 
dont la parlie centrale represente Leda. L’auteur 
pense qu elle dale d’une periode comprenant la 
seconde moilie du i*' siecle et la plus grande 
partie du deuxieme, sans qu’il soil possible de 
preciser da vantage. 

1581. Gasperi-Campani (E.). Firenze. Scavo nel vicolo 
deirOnesta. Scavij 1933, p. 148-1 49, 2 fig. — 
Decouverte d’un pavement roniain de mosaique. 

Voir aussi les n®=* 098, 1029, 1316, 1600, 1601, 1637, 
1638, 1657, 1676 et 1683. 


Numismatique. 

1582. H. M. Roman gold coins B*\ Museum ^ t. VIII 
(1933;, p. 48-49, 10 fig. — Acquisition par le 
British Museum de diverses monnaies roniaines 
en or, principalement de Fempereur Hadrien. 

1583. Arne (T. J.). Deux nouvelles decouvertes de 
solidi en Gotland. Acta archaeologicay t. II (1931), 
p. 1-28, 7 fig. — Trouvailles importantes de mon- 
naies d'or provenant pour la plupart des pays 
d Occident et qui semblent avoir ele enfouies 
dans le courant du vi® siecle. 

1585. Gage (J.). Recherches sur les jeux seculaires. 
H. EL laty 1933, p. 172-202 et 400-435. ~ Une 
partie de ces recherches s’appule sur les monnaies 
et medailles romaines. 

1586. Borrelli (N.). Fenser — Veseris. Considera- 
zioni numismatiche e topografiche. B, Num, 
Napoleianoy 1932, u® 2, p. 5-9. — L’examen de mon- 
naies de Fenser (iv« siecle av. J.-C.), laviile osque 
que les Latins nommaient Veseris, a permis de 
fixer son emplacement dans la vallee du Sarno, 
non loin du Vesuve, et de montrer qu’on avait tort 
de la confondre avec Fendroit du meme nom ou a 
eu lieu la batailie de 540 avant J.-C. et qui se 
trouve dans la commune de Castelforte. 

1587. Borrelli (N.). DelFattribuzione di una rara 
nioneta. B. Num. NapoletanOy 1932, n'^ 3, p. 5-9. — 
Nouveaux elements qui viennent confirmer Fat- 
tribution aux Ausones, peuplade osque, d'une 
monnaie on figurent la lete d’ Apollon et un dau- 
phin. 


1588. Catanuto (N.). Santa Domenica di Tropea 
(Catanzaro). Scavi^ 1932, p. 384-386. — Monnaies 
d’argent de la republique I'omaine. 

1589. Regling. Der Medaillon mit dem Altar von 
Pergamon. Berl, Museen., 1933, p. 32, 1 fig. — 
Acquisition par le Cabinet des Medailles de Berlin 
d’un nouvel exemplaire de la medaille romaine 
qui porte d’un cote les images de Septime Severe 
(193-211 apr. J.-G.), et de sa femme Julia Domna, 
et de Fautre la reproduction de Fautel de Per- 
game. Differences qui separent cetie image de la 
reconstitution du musee de Berlin. 

1590. Douo. Bollettinoy t, XXVI (1933), p. 391, 
2 fig. — Entree au musee de Zara d’un aureus de 
Dioclelien. 

1591. H. M. Selsey treasure-trove. Br. J/usei/m, t.VII 
(1933), p. 130-131. — “ 281 monnaies romaines d’ar- 
gent, du III® siecle. 

1592. Lambert (G.), A hoard of coins of the Gons- 
tantinianperiod. PaleshVie, t. II (1932), p. 113-119. — 
Liste des monnaies trouvees dans un tresorenfoui 
a Fepoque de Constantin. 

1593. Gatanuio (N.). Bianconovo (Reggio Calabria). 
Scaviy 1932, p. 395. — Monnaies do bronze romaines 
des III® et IV® siecles apres J.-C. (Constance II, 
Constantin III, etc ). 

159L Steiner (P.). Ein neues Medaillon des Kaisers 
Victorinus. T never Z., 1953, p. 32-33. — Acqui- 
sition par lo musee de Treves d une medaille de 
FEmpereur d'origine gauloise Victorinus; le seul 
autre connu appartient au cabinet des Medailles 
de Paris. 

Voir aussi les 37, 1 196 et 1202. 


Verrerie. 

1595. Orsi (Paolo). Di un insigne vetro romano-tardo 
da Cbiaramonte Gulfi (Ragusa), R. htituto Arch.y 
t. IV (1932-32), p. 61-69, 1 pL et 6 fig. — Etude 
d une bouteille en verre a decor incise trouvee en 
Sicile, mais qui est un produil alexandrin (peut- 
etre sorti d’une des fabriques europeennes creees 
dans differentes parties de i Empire) de la fin du 
111 ® ou du debut du iv® siecle. 

Voir aussi les 279, 1038 et 3399. 


ART ROMAIN HORS D’lTALIE 


Afrique du Nord, 

1596. WuiLLEUMiER (P-)- MobiHer de I Afrique 
romaine. Congres int. arch. (x\lger), t. V (1933), 
p. 275-277. — Complement a un precedent article 
del’auteur (voir Repertoirey 1928, n®921). Lc can- 
delabre d’Affreville el le trepied de Tigava. 

Algeria. 

1597. Vincent (Malva Mauriceb Aquae Sirenses. 

Congres int. arch, (Alger), t. V (1933', p. 261-274, 
0 — Ruines d’une ville romaine de la province 


d’Orau. Fouilles dans deux basiliques de basse 
epoque. 

1598. x\llais (Yvonne). L’alimentalion en eau d’une 
ville romaine d’Afrique : Cuicul (Djemila). Congres 
int. arch. (Alger), t. V (1933), p. 93-117, 7 pi. et 
5 fig. — Etude de I’ensembledes ouvrages hydrau- 
liques d’un centre de colonisation dont il reste 
d interessantes ruines. 

1599. Marrou (H. I.). La collection Gaston de 
Vulpillieres a El-Kantara Milanges, 1933, p. 42- 
86, 8 fig. sur 2 pi. — Debris d'architecture et de 
sculpture recueillis dans lioasis d'EFKantara, la 

iZ 



ANtlQUIT£ 


- 98 — 


gariiisou romaine de Calceus Herculis. Ony trouve 
des indications precieuses sur le passe de ce site, 
sur Torigine semitique, plus particulierement pal- 
myr^eiiiie, d unepartie de la population el sur le 
culte a Saturne par qui est peut-etre symbolisee 
une tres aiicienne divinite autochthone, dont 
temoignent des dalles funeraires decorees de 
beiiers. 

1600. Merlin (Alfred). L'histoire municipale de 
Thubarbo Majus. CongrH int. arch, (Alger), t. V 
(1933), p 20b-22b. — Ilistoire de cette ville ante- 
rieure a la domination piinique, ressuscitee par 
les Romains eii meme temps que Carthage, elevee 
au rang de municipe par Hadrien et do tee en 108 
d un Capitole; a la On de Tepoque romaine» elle 
fut desertee puis reoccupee sous la domination 
byzantine et enOn abandonnee a nouveau au moment 
de la conquete arabe. On y a decouvert d’impor- 
tanls restes romains, constructions, mosaiques, 
sculptures. 

1001. PiEDALLu (Andre). Le sorgho dans I’Afrique 
romaine. Congres uit. arch. (Alger), t. V ([933\ 
p. 243-245, 2 pi. — Mosaique du niusee de Timgad 
qui represente un fleuve divinise dont le symboie 
d abondance est un panicule de sorgho ; ce serait 
le plus ancien document figure l epresenlant cette 
graminee. 

Maroc. 

1602. Thouvenot (R.). Tete de deesse en marbre 
trouvee a Cbella. Hesperis, t. XVII (i933). p. 25- 
28, 3 fig. — Tete de marbre trouvee non loin du 
Forum de Sala ; c’est probablenient une tete de 
Junon provenant du templeouetaitadoree laTriade 
Capitoline. C’est une bonne oeuvre romaine qu’on 
pent placer vers le milieu du ii® siecle de notre 
ere. 

1603. Carcopino (Jerome). Volnbilis Regia Jubae. 
Hesperis, t. XVII (1933), p. 1-24, — La belle serie 
de bronzes antiques trouves a Volubilis, compa- 
rable aux marbres copiant des bronzes decouverts 
a Cherchell, semble indiquer une oeuvre commune 
que vieiment appuyerd’autresconstatations. Volu- 
bilis servit de residence habituelle au procurateur 
de Mauritanie Tingitane, comme Cherchell (Cae- 
sarea au procurateur de Mauritanie Cesarienne, et 
pour la meme raison : c’est qu’avant d'etre incor- 
porees a Tempire romain elles avaient ete toutes 
deux des capitales du roi Juba IL 

1604. Micron (Etienne). Ephebe couronne, nouvelle 
statue de bronze trouvee a Volubilis. M Plot 
t. XXXIII (1933), p. 119-134, 2 pi. et 16 fig. -I 
Statue de bronze trouvee en 1932; corps polycle- 
teen et tete attique; il semble que malgre sa 
perfection ce soit une oeuvre qui ne remonte guere 
plus haul que le debut de notre ere. 

Tripolitaine et Cyrenaique. 

1605. Guidi (G.). La conservation et la niise en 
valeur des monuments antiques en Tripolitaine. 
Mouseion, n« 21-22 (1933), p. 179-184. — Leptis 
Magna, Sabratha et Tripoli, I’antique Oea. 

1606. Guim (Giacomo)C Fouilles ex4cutees en Tripo- 


iitaine du mois d'octohre 1928 au printemps 1930. 
(Congres int. arch. (Alger), t. V (1933), p. 175-181, 
5 fig. — Detail des recherches archeoiogiques 
cxecutees a Saliralha 'theStrok et a Leptis Magna 
(are de Sep time Severe, marche, forum, fort). 

1607. Col Touring alFoasi di Cofra. Vie d'llalia, 
1933, p. 943-1150, 13 fig. — Huines romaines en 
Cyrenaique. 

1608. Van Buren (Albert W.). Homan bath at Leptis 
Magna. Mem. Am. Ac. Home, i. X (1932), p. 129- 
133, 5 pi. — Description archeoiogique des bains 
de Leptis Magna, dont la construction se place sous 
Hadrien et la restauration sous Septime Severe. 
Plan et elevation reconslitues par M. George 
Fraser; reproduction d une belle eslampe de C. 
Biig*gs monirant les bains tels qu’ils devaientetre 
a I'epoque romaine. 

1609. Flhri (Silvio) LWlena di Leptis. Bollellino^ 
t. XX\ II (1933,, [>.68-74,5 fig. — Statue du Musee 
de Constantinople altribuee jusqu’ici au v* si^cie 
grec et (|ue I’auteur reclame pour Part romain 
d apres J.-C. Autres oeuvres qui font partie du 
meme groupe. 

Tunisie. 

1610. Blanchet (Adrienj Note sur un bijou repre- 
sentant Venus Auadvomene. (^ongr^s int. arch. 
(Alger), t. V (1933), p*^. 139-141, 1 pi. Plaquette 
de bronze provenant de I'Afrique du Nord, pro- 
bablement de Tunisie: elle semble da ter du ou 
du ij® siecle de notre ere. 


Asie Mineure et Syrie. 

1611. Mayence (F.), La troisieme campagne de 
fouilles a Apamee. B. Musi^es Bruxelles, 1933, 
p, 2-6. 6 fig. — Parmi les decouvertesdela derniere 
campagne, reproductions de mosaiques, qui fi- 
gurent une caravane de chameaux et une noria 
(ant^rieures au milieu du ii® siecle de notre 5re). 

1612. Mayence (F,). La salle d’Apamee. B. Musees 
Bruxelles, 1933, p. 50-57, 7 fig. — Reconstitution 
au musee de Bruxelles d une partie d un des 
grands portiques qui bordaient la rue principale 
d’Apamee (epoque romaine de Syrie). 

1612 his. Rodenwaldt (Gerhart). Sarkophage aus 
Aphrodisias. J. deulsch. Inst,, A. A., i. 48(1933), 
col. 46-56, 4 fig. — A propos d un sarcophage a 
colonnettes du Campo Santo dePise qui presente la 
particularite de n’avoir que deux niches sur les 
petits cotes, etude d un certain nombre de sar- 
cophages d’Asie-Mineure dont la ville d’Aphrodi- 
sias a peut-etre ete le centre de fabrication. 

1613. Bittel (KurtL Spi^tromisches Kastell bei Asar 
Basli, Vilayet Yozgat. J. deutsch, Inst, A. A., i. 48 
(1933), col 175-182, 1 fig. — Reieve du plan 
d une forteresse que IL von der Osten, qui I’avait 
d^couverte, avail cru etre anterieure aux Romains, 
mais que la ceramique rctrouvee montre ^tre du 
in® ou IV® siecle. On neconnaft aucune place forte 
du m^me genre en Anatolie. 


c 


- 99 — 


1614, Rohenwaldt (Gerhart). Sarcophagi from Xan- 
thos, /. Hell, St., 1933, p. 181-213, 6 pi. et IT fig. 
— Elude des debris de quaire sarcopliages du 
Musee Britannique qui pioviennent du maiisolee 
deXanthos en Asie Mineure. Deux d’entre eux sont 
des oeuvres d’aleliers attiques. Tuii est de fabrica- 
tion locale, le dernier se rattache aux sarco- 
phages a colonnettes, sans qu’on puisse dire s'il 
vient de la region d’Ephese ou s’il est de Xanthos 
meme. Tons les quatre se placent dans le dernier 
quart du ii* siecle de notre ere. 


Gaule. 

1615. Beanchet (A ), Deux Iresors d'argenterie ine- 
dils, decouverts enGaule. Jncripiiorih, 1933, p. 364- 
371. — Renseigneinents tires de la Correspondance 
de Peiresc sur deux tresors decouverts au xviii® 
siecle dans la region de Vallauris et dans celle 
d’Autun. 

16t5/)i8. Kruger (E.b DerGoldmunzonschatzfund von 
Arras und sein Schicksal. Trierer Z., 1932, p. 146- 
148. — liistoire dela destruction du tresor d'Arras, 
monnaies, objets d or, enfouis vers 300 apr. J.-G. 

1616. Hussonc (L ). Ein Topferstempel im Radchen- 
muster von Argonnen Sigillata. Trierer Z., 1932, 
p. 157-161, 2 fig. — Poterie sigiilee du iv® siecle 
oil se voit une partie de la signature du tuilier 
Concordius. Trouvee a Reims et aux Allieux pres 
de Vauquois oil se trouvaient des fours de potiers. 

Voir aussi les n*'* 645 et 1029. 

1617. Esperandieu (Emile). Fouilles a Alesia. Ins-~ 
criptions, 1933, p. 383-384, 1 fig. — Decouverte 
d une plaque de bronze sur laquelle sont graves 
au burin les busies des divinites des jours de la 
semaine. 

1618. Toutain (J.). Les bronzes d'art d' Alesia. Con- 
ffr^s int, arch. (Alger), t. Y(1933}, p. 247-259, 4 pi. 
— Etude de cinq bronzes dont trois semblent 
avoir fait partie d'objets mobiliers, les autres, une 
tete de Junon et un buste de Gallo-Romain, provien- 
nent d un curieux sanctiiaire ou sont associes une 
sorle de dolmen prehistorique et un bailment 
remain. La tete de Junon est d’inspiralion heile- 
nique. d’un type qui remonte au iv® siecle ; le buste 
semble da ter du regne de Claude ou de Neroii, 

1619. L. L. V. I.’aqueduc roinain d'Arcueil. Vieil 
Arcueil, n« 13-17, p. 124-128, 130-136 et 138- 
145, fig. 

1620. Bauardy (P.). Cimeliere gailo-romain de 
Beziers B. Beziers, t. XVII (1932), p. 21-24, pi. 
Notes sur des lampes d’argile de la deuxieme 
moitie du siecle. 

1621. Nicolai (A.). La villa gallo-romaine de Pon- 
tius Leontius (Burgus). B. Bordeaux, t. XIA I 
(1932), p. 1-23. — Essai de reconstitution de cette 
villa qui semble pouvoir elre identifiee avec les 
restes gallo-romains des Gogues, pres de Bonrg 
sur Gironde. 

1622. Formige (Jules\ Cimiez. Monuments romains. 
Congres, 1932, p. 321-329, 4 fig. — Thermes, 


ROME 

amphitheatre, ruines d’un temple, fonlaines, 
mosaiques, aqiieduc, etc. 

1623. Balardv (Ph.l. Origines du ebristianisme 
dans ia Gauie mediterraneenne ; les lampes fune* 
raires d Enserune. B. Beziers, t. XVII (1932), 
p. 5-18, fig, — l.ainpes d’argile que Tauteur 
considere comme chretiennes et dale des ii®, in« et 
IV® sieejes. 

1624. Reinach ^S.). L'HercuIe de Feurs. B. Archeol., 
1033, II, p. b6-66, 4 fig. — Statuette de broir/e 
trouvee dans le Forez {Collection Loeb k Munich 
et montages anciens au Musee de Roanne, a TUni- 
versite de Leipzig et au musee de Saint-Germain). 
C est une oeuvre du i®** siecle de TEmpire, iuspir^e 
(i'un rnodele grec du iv®. 

1625. Formige (JulesL Frejus Forum Jiilli Octava- 
norum Colonia. Cnngr^s, 1032^ p. 244-263, 4 fig. — 
La ville romaine, i'enceinte, tes thermes, les 
poites, le forum, le temple, ramphithe&tre, le 
theatre, I’aqueduc. 

1626. Donnadieu (D’’;. Les -fouilles recentes du 
« Forum Julii a Frejus. Congies, 1932, p. 264- 
276, 5 fig. 

1627. Dalloni (Marius). Grotte votive de I'epoque 

gallo-romaine a Gignac ( Houches-du-Rhone). Con- 
gres iut, arch, (Alger), t. V i 1933;, p. 153-157, 1 pi. 
— Trouvailles de fragments de ceramique et de 
nombreuses monnaies siecles). 

1628. Formige JulesL La Turbie. C.ongri^s, 1932, 
p. 309-320, 3 fig. — Le e Irophee des Alpes » a 
ete elcve en 6-5 av. J.-C. pour coruiuemorer les 
conqiietes d’Auguste dans cette region. C’etait un 
des chefs-d’oeuvi-e de Fart remain, qui derivait 
du mausoiee d'Harlicarnasse, mais sur plan circu- 
lairo; il ne nous est parvenu que tres defigure, 
mais on a retrouve assez de fragments pour en 
reconstituer I'aspect, sauf le motif terminal. 

1629. J, T. L’amphi theatre de Lyon. Beaux- Arts, 
1933, n® 44, p. 6, I fig. — Fouilles a i’amphitheatre 
gallo-romain de Fouivieres. 

1630. Montauzan (C. Germain de). Les fouilles 
arc'heologiqiies de Fourvieres depuis ia guerre. 
B. Lijonnafs^ 1932, p. 147-158, 1 pi. — Resume des 
fouilles faitesdelOil a 1914 sur rein]>lacement de 
la colouie romaine fondle eii43av J.-C. Decou- 
veide de nombreuses .substructions et de marbies, 
fragments de vases en terre cuite et monnaies. 

1631. Montauzan (Germain de). Fouilles de la mon- 
lee de Fourviere i juillet-septembre 1933). Inscrip- 
iions, 1933, p. 422-433. — Liste des objets decou- 
verts dans des fouilles entreprisos paries religicux 
des Missions de Syrie. 

1632. WiLMES (Jean), Nimes la Fiomaine. Beaux- 
Arts, 1933 n° 37, p. 4, 2 fig, — Le temple de 
Diane et le Pout du Card. 

1()33. CiiAiJvcL i Albert). Riez. Colonnade. Congr^s, 
1932, p. 89-93, 2 fig — Quatre colonnes a chapi- 
teaux corinthiens, surmontees d’une architrave. II 
est prebable qu'elles faisaient partie d’un edifice 
de ia fin du siecle de notre ere, temple d’Apol- 
lon, palais ou basiiique, 

1634. Blaxchet (Adrien). Le^trophees antiques de 



ANTIQUITfi 


— ioo — 


Saint-Bertrand de Comminges. Beaux-Arts, 1933, 
n® 25, p. 2, 2 fig. — Dififerentes interpretations 
donnees des fragments retrouves. M. Bianchet 
pense qu*il s'agissait d’un arc de triomphe avec 
des arbres de trophees analogues a ceux de Tare 
de triomphe de Carpentras. 

1635. Picard (Charles). Observations sur les statues 
de prisonniers et les liO[)hees de Saint-Bertiand 
de Comminges. Inscriptions , 1933, p. 138^159. — 
Examen des restes retrouves qui appartiennent 
manifestement a diverses epoques. M, Picard 
pense a un monument eleve au debut de notre 
ere, se rapportant a des evenements locaux de la 
province des Convenae^ reslaure par des marmo- 
rarii gallo-romains de Pepoque d’lladrien, 

1636. Formigj^ (Jules). La crypte de Saint-Maximin. 
B. Antiq.j 1933. p. 159-161. — Nettoyage des 
parois qui avaient regu sous Napoleon III un reve- 
tement neuf. On possede maiiiLenant un tombeau 
complet de Pepoque conslantinienne, celebre 
depuis longtemps par ses beaux sarcophages de 
marbre blanc. 

1637. Benoit (Fernand). Compte rendu des sondages 
effectues a Trmquetaille (Arles). Inacri/jlionsy 1933. 
p. 415-419. — Faubourg d'Aries a Pefioque gallo- 
romaine. Decouverte entre autres d’une mosa'ique 
de la Toison d’or sous les murs de Peglise des 
Hospitallers de Saint Jean de Jerusalem. 

1638. Decouverte d'une mosaique gallo-romaine. 
Beaux- Arts, 1933, n® 51, p. 6, 1 fig. — A Trinque- 
taille pres d’Aries, decouverte d’une mosaique du 
HI® siecle dont le sujet central est la Conquete de 
la Toison d' or. 

1639. Formige. Le temple de Vernegues. B. Antiq., 
1933, p. 117-120, 1 pL — Complements a une 
communication faite en 1924. C’e^t une eglise et 
non une chapelle de Saint Cesaire qui a ete etablie 
au XI® siecle dans le temple remain de Vernegues; 
la chapelle a succede a Peglise, Decouverte d'un 
dossier de dessins de i860 et 1877 faisant connaitre 
divers objets actuellement perdus. Beproduclion 
d’un dessin de statue antique, qui semblait etre 
une repPique romaine d un original grec. 

1640. Formige (Jules). Le Vernegues. Congres, 1932, 
p. 144-156, 1 pi. et 3 fig. — Temple romain dont 
il reste suffisammeiU de mines pour qu'oii ait pu 
arriver a une restitution a peu pres certaine; acco- 
lee au temple, une petite chapelle de date incer- 
taine, avec une porte du xvi® siecle ; on a ern y voir 
les restes d’une eglise consacree au xr siecle "mais 
cetle eglise-la devait se Irouver a Pinterieur meme 
du temple, ou pi u tot e’est le temple lui-meme q ji 
avail du etre tra ns forme en eglise au xi® siecle 
et agrandi au xii®. Cetle eglise semble avoir dis-* 
pai*u a la fin du xvi® ou au dtdmt du xvn®. 

Germania. 

1641. Gerkan (A. von). Roemische Forschungen auf 
deutschein Bodeii ira Jahre 1933. B. St. }tediter- 
ranei, t. Ill, n® 5. p. 9-10. — Fouilles dans les 
anciens sites romaii^s ou se trouveut aujourd’hui 
les villes de X an ten, II a Item, Alzey, Hanau. 


Katzenberg, Deutz, Bonn, Augsburg, Bierbach, 
Treves. 

1642. Loesciike (Siegfried Romische Denkmaler 
vom Weinbau an Mosel, Saar und Ru^ver. Trierer 
Z., 1932, p, 1-60, 9 pL, 32 fig — Monuments 
romains se rapportant a la culture de la vigne 
dans les pays rh4nans. Representations de ceps, 
de vignerons, de serpetles, delonneaux, etc., sur 
des bas-reliefs et des mosaiques qui se tiouvent 
au Musee du vin a Treves. Amphores, verres, etc. 
(du meme MuseeL 

1643. Dobias (Joseph). Les Romains dans le terri- 
toire de la Tchecoslovaquie actuelle d’apres les 
fouilles recentes, Congres int. arch. (Alger), t. V 
(1933), p. 159-174, 1 pi. — - Souvenirs de la lulte 
romaine contre les Marcomans et les Quades, 
monuments retrouves pour la plupart au cours de 
fouilles recentes. 

1644. Evelein (M. a.). Romeinsche armbeurjes 
uit bet noordelyke grensgebied der Gallo-Ger- 
maansche Provincies [Porte-monnaie-bracelets ro- 
inains des provinces gallo-gernianiques du Noidj. 
B. Ant. Besch,. juillet 1933, p. 7-12, 8 fig. — Porte- 
monnaie-bracelets trouves en Angleterre, dans Jes 
Pays-Bas, le long du Rhin, utilises au ii* siecle apr. 
J,-C. Le centre de production serait Mayence. 

1645. P’oRRER (R.). Deux bracelels-bourses trouves 
en Alsace. Cahiers cf Alsace, 1933, p. 119-130, 
18 fig. — A piopos de bracelets dont une parlie 
renflee servail de recipient a monuaie, trouves a 
Strasbourg et a Schiltiglieim, etude de ces objets 
dont les prototypes remontent jusqii’a Page du fer 
mais qui sous eette forme pai ticuliere semblent 
etre le produit d une mode de courte duree qui 
se place au u® siecle apr. J.-C. 

1646. Ortmavr (Peti'us). Lin rdmischer Grabfund 
bei Amstetten. Jahreshrfic, BeihL, t. XXVHl 
(1933), col. 135-138, 2 fig. — Decouverte d’une 
tombe romaine avec iirne funeraire a inscription. 

1647. Keune (J. B.). Conz an der Saar. Trierer Z., 
1983, p. 15-22, 2 fig. — Ruines romaines dans les- 
quelles Fauteur voit les restes d’un chateau de 

I dpoque impeiiale. 

1648. pEiRiKoviTS ( Ilai ald,. Verlaufiger Bericht fiber 
die Ausgrahiingen bei Hohenslein im Glantal. 
Jahreshefte. BeihL, t XXVIH (LSB), col. 145-160, 

II fig. — Fouilles pres du cliateau de Hohenstein 
sur i emplaceTuent <riin ten plo dTsis Noreia, qu’on 
sait par les texles avoir deja exisle an temps de 
Claude, et d*un batinient l avoisinant. Reproduc- 
tions d une fibule de bronze, d’un couteau et d(' 
fragments de ccramique. 

1649. Gose (E.!. Der Tern pel bez irk von Otraog bei 
Fi lessen. Trierer Z., 1932, p. 123-143, 14 fig. — 
Description des foiidations el des objets trouves, 
sculptures, ceramique, fibules, monnaies, qui 
indiquent que ces temples ont dure du debut de 
Tepoque de I’Empire jusqu’apres le milieu dn 
IV® siecle. 

1650. Engel i P.). Fouilles romaines dans la cour du 
Lycee Fustel de Coulange.s a Strasbourg. Cahiers 
d' Alsace, 1933. p. 131-136, 18 fig — Objets varies 


i 



- m — 


ROME 


dont le plus int^ressant est une sorte d" « ompha- 
los » en gres avec quatre teles de divinites. 

1651. ScHULTZE (Rudolf). Beobachtungen an der 
Porta Nigra zu Trier. Trierer Z., 1933, p. 1-14, 
2 pi. et 3 fig. — L'examen de la Porte Noire de 
Treves couduil Tauteur a en placer la construction 
a la fin du ii« si^cle et non au milieu du lu® comme 
c’est gen^ralement admis. Les documents histo- 
riques s'accordent avec cette nouvelle maniere de 
voir. 

1652. Nagel (K.). Ein Beitrag zur Frage der Fun- 
damenlierung der Trierer Kaiserthermen. Trierer 
Z., 1932, p. 61-68, 9 fig. — Recherches techniques 
(faites par un ingenieur) concernant les fondatioiis 
des thermes de Fepoque imperiale a Treves. 

1653. Trier. Bronzestatuette eines Lar, aus der 
Mosel gabaggert. Trierer Z., 1932, p. 45, 1 fig. — 
Statuette romaine d’un dieu Lare, trouvee dans 
la Moselle. 

1654. Ortmayr fPetrus). Ein roniischer Tierfries in 
Wailsee a. d. Donau. Jahre&hefte, Beibl.^ t. XXVIII 
(1933), col. 131-134, 1 fig. — Bas-relief romain 
qui doit provenir d’un monument funeraire du 
II* siecle apres J.-C. 

Grande Bretagne, 

1655. Smith (Hamilton). Recent work in the Roman 
cities of Britain. B. St, Medllerranei, t. Ill, 5, 
p. 12-13. — Recherches le long des murailles 
romaines du Northumberland et de FEcosse, de 
meme (|u’aux remparts remains de l.ondres. 
Fouilles a Chester, Gloucester, Saint Alban, Col- 
chester. 

1656. Richmond (I. A.). Recenti lavori lungo il 
Limes romano in Inghilterra. B. com, arch, Roma 
(Museo), t. LIX (1931), p. 12-19, 1 fig. — Re- 
cherches receates concernant les murs romains 
en Grande Bretagne. 

1657. Roman Britain in 1932. Roman St., 1933, 
p. 190-216, 6 pi. et 21 fig. — Liste, par region, 
des sites ou des fouilles ont ete entreprises. Entre 
autres a Caerwent, I’antique Venta Silurum 
(enceinte romaine) Verulamiiim (porte defensive 
et inosaique), Preston (bras de siege romain), 
Richboroiigh (fondations d’ent repots). 

1658. Crawford (0. G. S.). Some recent air disco- 
veries. Antiquity, 1933, p. 290-296, 6 fig. — L’aide 
apportee par Taviation aux recherches archeolo- 
giques. Restes de I’occupation romaine en Angle- 
terre. 

1659. Macdonald (George). Notes on the Roman 
forts at Rough Castle and Westerwood, with a 
postscript. Ant. Scotland, t. LXVII (1933), p. 243- 
296, 22 fig. — Elude de forts romains de I’Angie- 
terre. L’auleur rapproche les restes subsistants | 
de representations du genre de cedes de la 
colonne Trajane. 

1660. Macdonald (George). Notes on the Roman : 
forts at Old Kilpatrick and Croy hill, and on a , 
relief of Jupiter Dolichenus. Ant. Scotland, 1932, i 
p. 219-276, 2 pi. et 19 fig. — Fouilles dans des i 


I forts romains d Ecossej parmi les objets trouves, 
les plus interessants sont deux fragments d’un 
bas-relief sculpte consacre au dieu syrien Jupi- 
ter Dolichenus. Rapport avec des plaques de 
bronze et d'argent figurant le meme sujet. 

1661. Raistrick ^A.). Roman remains and roads in 
^Yest Yorkshire. Yorkshire, t. XXXI (n** 123), 
p. 214-223, 1 pi. — I/auteur a dress6 une carte 
des restes romains du Yorkshire en cherchant a 
les grouper le long des routes romaines. 

1662. CuRLE (James). An inventory of objects of Ro- 
man and provincial Roman origin found on sites 
in Scotland not definitely associated with Roman 
constructions. Ant Scotland, 1932, p. 277-397, 
i pi. et 72 fig. — In venta ire des objets romains 
trouves en Ecosse, terre cuile, bronze, marbre, 
etc. 

1663. Westell t^W Percival). Notes on a Romano- 
Briiish cemetery in Hertfordshire. Ant. Scotland, 

1932, p. 105-113, 4 fig. — Repi oductions de vases 
en eeramique et en verre trouves dans les di- 
verses tombes de ce cimetiere; sur la poterie 
samienne, on a releve les noins d’au moins six po- 
tiers differeuts. 

1664. Droop (J. P.). An altar to the mothers in Lund 
Church near Kirkham, Lancashire. Antiq. J., 

1933, p 30-32, 4 fig — Autel romain qui sort de 
fonds baptismaux; on y voit une representation 
des Trois Meres et sur les cotes des figures d ado- 
ratrices dansantes. 

1665 Hull (M. R.) et Craster ;H. H. E The pot- 
tery from the Roman signal-stations on the 
Yorkshire coast. Archaeol. J., i. LXXXIX (1933), 
p. 221 253, 3 pi. et 15 fig. — Liste des difierents 
types de poteries retrouves; les monnaies per- 
mettent de les dater du iv* siecle. 

1666. Roniano-Briti^jh painted imitations of terra 
sigillata. Antiq. J , 1933. p. lt)5-166, I pi. et I fig. 
— Entree au British Museum de poteries an- 
glaises sur lesijuelle'i out ete imitees au pinceau 
les decorations des \a5es romains de terre si- 
gill ee. 

16t)7. Oswald i Felix). Anetine ware from Leicester, 
Antiq, J., 1933, p. :j8-o9, 1 fig — Poterie trouvee 
en Augleterre, qui doit elre Poeuvre du potier 
M. Perciiiiius et ue pen I etre post^rieiire a 
Fan 10 apr. J.-C. Leicestei* est le point le plus 
septentrional de FAngieterre oil ait ete trouvee de 
ia eeramique do cette provenance. 

16»‘»8. CoRDER (Philip). A Roman mortal ium-slamp 
from East Yorkshire. Antiq. J,, 1933, p. 1 63-165, 

1 fig. — Sorte de sceau en terre cuite, pour 
i'lmpression d un nom propre. Du debut du n* 
siecle. 

1669. CuRWEN 'Eliot!. A finger-ring from Sussex. 
Antiq. J., 1933, p. 313, 1 fig — Anneau de bronze 
orue d’une figure de Mais, ceuvre romaine du 
ni® siecle. 

1670. H. M. A rare Roman com from Richboroiigh. 
Br. Museum, t, VHI ( 1033 , p. 85, 2 fig. — Aureus 
de Carinas el Numerien, y plus belle monnaie 
romanie trouvee recemment en Augleterre, une 







— 102 — 


ANTIQUITt 

variete unique parmi les rares pieces des empe- 
reurs du iii« siecle. 

1671. Armstrong (Leslie). Roman libra, with Gieek 
inscription, from North Lincolnshire Anliq. 7., 
1933, p. 57“58, 1 fig. — Poids remain, avec ins- 
cription grecque. Provenant de la partie orion- 
tale de FEmpire. 

1672. Karslake (J. B P.). Plough coulters from 
Silchester. Antiq. 1933, p. 455-4t53, 4 fig. — 
Socs de charrue de Fepoque romaine. La charrue 
a roues doit avoir ete introduite en Grande-Bre- 
tagne au siecle av. J -C. par des tribus beiges. 

1673. Richmond fl. A.). The four Roman camps at 
Cawthorn. in the North riding of Yorkshire. 
ArchaeoL t. LXXXIX (1932), p. 17-78, 21 pL 
et 20 fig. — Fouilles dans un camp remain de 
disposition particuliere et unique, occupe a deux 
reprises, la deuxieme se plagant vers 100 apr, J.-C. 
et n'etant separee de la fin de la premiere que 
par quelques annees, 

1674. Excavations at Colchester. Archeology^ 1933, 
p. 477-479, 2 pi. — Degagement d*un foss6 remain 
et de fours ou onl ete fabriques tons les genres de 
poteries sigillees du ii® siecle. 

1675. Hornsby (William), Laverick (John 1).), Gras- 
TER (H. H. E.) et Keith (A.). The Roman signal 
station at Coldshorongh, near Whitby. ArchaeoL 
J., t. LXXXIX (1933), p. 203-219, 9 pi. et 2 fig. - 
Petit fort remain, protege par une digue, et qui 
semble dater de la fin du iv® siecle. Liste des 
objets trouv^s, fragment d’etofi*e,obiets en bronze, 
monnaies d’Hadrien a Honorius. 

1676. Woodward M.L The Roman villa at Rud- 
son (E. Yorks). Yorkshire, t. XXXI (n® 124), p. 366- 
376, 3 pi. — Description d'une villa romaine 
decouverte ii y a pres d un siecle deja, mais pour 
laquelle les fouilles vont etre reprises. Reproduc- 
tions de mosaiques. 

1677. CuRWEN (E. Cecil). Excavations on Thanders- 
barrow Hill, Sussex. Antiq. J., 1933, p. 109-133, 
7 pi. et 16 fig. — Fouilles dans un etablissement 
romano-anglais du Sussex Les parties les plus 
anciennes datent de Hallstatt — La Tene I et le 
site fut abandonne vers 400 apr. J.-C. 

1678. Oakley (Kenneth P.). The pottery from the 
Romano-British site on Thundersbarrow Hill . 
Antiq. J., 1933, p. 134-151, 43 fig. 

1679. Gray (H. St. George). Trial excavations in the 
so-called « Danish Camp » at Warham, near 
Wells. Norfolk. Antiq. J., 1933, p. 399-413, 6 pi. 
et 6 fig. — C’est un camp de construction 
romaine, qui n’a ete occup6 que temporairement 
par les Danois. 

1689. Cook (Norman). Roman remains from West 
Wickham, Kent. Antiq. 1933, p. 305-307, 4 fig. 
— Ceramique romaine du i®** siecle de notre ere. 

Melv6tie. 

Pour Geneve, voir le n® 727. 

1681. Deonna (W.). (Juelques monuments antiques 


du musee de Geneve. III. Vaisselle et instru- 
ments antiques provenant de Hartigny (Valais). 
GenRVH. 1913, p. 51-73, 3 pi. et 12 fig. — Liste et 
descriptions d’objets provenant des environs de 
Marligny I. Le tresor de la Deleyse (trouv^ en 
1874), enfouissement de vases en bronze et d’ins- 
truments en fer, oper6 a la fin du ii® ou au debut 
du in® siecle et comprenant des pieces de diverses 
epoques a usage presque entierement nienager. 
II. I.ot de vases en bronze et en terre cuite, et 
d'instrumenls et d’armes en fer acquis en 1932; 
d’epoque romaine. 

1682. Malye (Ad.). Deux reliefs gallo-romains ine- 
dits de la region de Niederhronn. Cahiers d' Al- 
sace, 1933, p. 117-118. 2 fig. — Relief de Mercure 
du Taegelsbusch et de Diane et Apollon de 
Mertzviller; lous deux au musee de Niederbronn. 

1683. Blondel (Louis). Mosai’que antique decou- 
verte a Nyon. Genana, 1933, p. 74-76, 1 fig — 
Decouverte d'un fragment d'une grande mosaique 
a sujets oceaniques ou nilotiques qui devait faire 
partie des Ihermes; elle semble dnler dela fin du 
II® ou du d^but du ni® siecle. 

1684. Laur-Belart (R.), Grabungen der Gesell- 
schaft Pro Viudonissa im Jahre 1931. Indie, suisse, 
1933. p. 81-117, 1 pi. et 21 fig. — Resultats des 
fouilles a Windisch. Reproductions entre autres 
de lainpes et de vases. 

1685. Laur-Pelart (R.). Grabnngeii der Gesell- 
schafl Pro Viudonissa. Indie. Suisse, 1933. p. 1-24, 
2 pi. et 15 fig. — Fouilles pres de Windisch en 
1930 et 1931; decouverte de cinq couches suc- 
cessives dont qualre appartiennent au i*^ siecle de 
Fere chretienne. Liste des objets trouves, mon- 
naies, lampes, bronzes, fragments de sculptures. 

Pannonie, Dade et Dalmatie. 

1686. VuLic fN.). Nouveaux monuments mithriaques 
de la Serhie. R. archeoL. 1933, I, p. 18l-l9'i, 
9 fig. — Description de monuments trouves dans 
la Serbie du Sud, deux bas-reliefs, une statuette 
et un an tel a Kumanovo, un autel a Lopata et nn 
bas-relief, provenant de Vele.s, avec une repre- 
sentation de Gigantomachie. La plus importante 
de ces trouvailles est le grand bas-relief avec 
repre-^entalion de Mi^hra tauroctone trouve a 
Kumanovo. 

1687. Kazarow (Gawril L). Denkmaler des DoH- 
chenus-Kultes. ya/ire>/ie/*ie, t. XXVII ( 1932), p. 168- 
173, 4 fig — Divers leraolns du cuite du dien 
asiatique Dolichenus, entre autre une plaque de 
bronze a figurations variees, trouvee pres du vil- 
lage de Jasseu au bord du Danube pres du fort 
remain de RomuHanum. Les monnaies trouvees 
datent du iii®-iv® siecle. 

1688. Akajomov (Nicolaus) De Naronis Fluvii vallc. 
B. com. arch. Roma (Museo), t. LIX (1931>, p. 31- 
45, 4 fig. — Restes remains dans la valine de la 
Narenta, le fleuve qui passe a Mostar. 

1689. Goddard King (Georgiana). Some reliefs at 
Budapest. Am. J. of arch., 1933, p. 64-76, 8 pL 
— Art romain en Pannonie. L’etude de ces ceuvres 



-- los -• 


flOM£ 


du au III* siecle vient renforcer Thypothese 
forniulee depuis vingt-cinq ans par nombre d’his- 
toriens de I’art romain provincial, qui ont va dans 
cet art Tannonce de Tart medieval. 

1690. Ferri (Silvio). Per il « Traiaueum » di Bucu- 
resti. B. corn, arch, Roina [Museo)y t. LIX{1931), 
p. 59-71, 9 fig. — Projet de transfert dans un 
raasee amenage a Bucarest, dans le genre de celui 
de Pergame a Berlin, des parties encore exis- 
tantes du trophee de Trajan a Adamklissi ; il 
avail 6te question de refaire ce monument tres 
delabre soit sur place, soit a Bucarest, mais les 
sculptures deja en fort mauvais 6tat, demandent 
a etre abrit^es contre les intemperies. Reproduc- 
tions d’un certain nombre de tetes de barbares. 

1691- Christescu (Vasile). Il caslro romano di Fru- 
moasa (Romania). B. com. ai^eh. Roma {Museo), 
t ill (1932), p. 35-46, 8 fig. — Fouilles dans un 
camp romain de Dacie, qu’ou peut faire remon- 
ter a I’epoque de I’ernpereur Aurelien. 

1692. Lambrino (^Scarlat). La destruction dllistria 
et sa reconstruction au jii® siecle. /?. Et. /a/., l933, 
p. 457'463- — Les inonnaies trouvees dans les 
fouilles d’Histria (Roumanie) ont permis de fixer 
la date de la destruction de cette ville en 248. au 
moment d'une grande invasion barbare de la Scy- 
thie mineure et sa reconstruction entre 267 et le 
regne de Probus (276-282). Cette ville iiouvelle 
dura au moins jusqu’a I’epoque de Justinien. 

1693. Kazabov (G. L). Neue Fimde a us dor Necro- 
pole von Hesembria. B. Bul(/ai'(% t. VII (li'32- 
33), p. 281-290. 14 fig. — Objets proveuant de 
tombeaux trouv^s aux alentours de la ville de 
Mesembria; il n’a pu en etre sauv6 que quelques- 
uns, le produit des tombes ayant ele disperse au 
moment memo de la decouverte. Objets eii cera- 
mique, en verre, en bronze, en fer. 

4694. Schmid (Walter). Die rdmische PosLstatioii 
Noreiain Einod.Jahresteftey Beibl.jl. XXVII (1932’, 


col. 193-222, 15 fig. — Station romaine de Sly- 
rie. Reproduction de debris de ceramique, outils, 
fibules, stele d' Aurelius lantullus. 

1695. Ruzicka (L ) Die Munzen von Pautalia. 
B. Bulgare, t. VH {1932-33}, p. 1-216,247 fig. 
sur 10 pi. — Etude des moiinaies de Pautalia, 
colonie romaine situee sur la Bistritza, non loin 
de son confluent avec le Stvyinon. D’ Anton in le 
Pieux a Geta. Le catalogue descriptif coinprend 
909 numeros. 

1690. Dvggve (Ejuar). Le forum de Salone. B , archeol, 
1933, I, p. 41-57, 6 fig. — Resultat des fondles. 
Jusqu’ici on a alteint des restes de quatre periodes 
successives. de la conquete romaine a Lepoque 
paleo-chretienne, 

Pdninsule IMrique. 

1697. R. A. S. Ibero-Roman silver from Cordova. 
Br. Museuniy t VIII (1933), p. 84'85, 11 fig. ~ 
Details iiouveaiix concernanl un tresor d’orfevre- 
rie romano-ib^i’ique trouve en tl.‘l5 a Cordoue 
11 sagit d’une caciiette d’orfevre comprenanl un 
grand nombre d’objets casses et des monnaies (lui 
permoltenl de situer ie tout au debut du premier 
siecle avaut notre ere. 

1698. Folques (Alejandro Ramos). Nuevos descu- 
brimienlos en lUici. Archivo e$p , 1933. p. 103 111, 
10 pi. — Decouverles recentes faites & Elche, 
Venus de niarbre. tete de chevaL chapileau 
ionique, debris de sculptures decoratives, vases 
varies. 

1699. Jacobs rHAc (Paul). Zum Kopfschmuck des 
Frauenkopfes von Elche. Mitt. d. Innt., t. 57 
(1932) p. 67-73, 4 pi. et 4 fig. — M. Jacobsthal 
rapproche de la curieuse coiffure de la dame 
d Elche les coiffures compliquees de statuettes 
beotiennes ou locriennes de la fin du v« siecle. 

Voir aussi le n° 715. 


V 




% 


HOtEN AGE ET REHAISSANCE 


— i04 — 


MO YEN AGE ET RENAISSANCE 

GfiNERALITES 


1700. Mann (J. G.). Instances of Antiquarian feeling 
in medieval and Renaissance art ArchaeoL J., 
t. LXXXIX (1932), p. 254-274, 15 fig — Le gout 
des antiquites penJant le moyen age et la Renais- 
sance. Etforls pour represeiiler les monuments 
ou les co»tumes des temps passes. Les oeuvres 
reproduites vont du x® au xv® siecle. 

1701. Schwkinfurth (Philipp), bie Bedeutung der 
byzantinischen Kunst fiir die Stilbiidung der 
Renaissance. Antike, 1933, p. 105-120. 2 pi. et 
12 fig. — L’auteur rapproche les oeuvres He 
Giotto de peintures et de mosai([nes liyzantines 
et montre ce que non seulement Giotto, mais 
Donatello, Botticelli et meme Leonard, Raphael et 
Michel-Aiige doivent a leurs predecesseurs byzan- 
tins. 

1702. Brehiei\ (Louis). Le portrait dans Tart bvzan- 
tin. Formes, n® XXXI (1933), p. 344-349, 6 fig. — 
Sculpture, peinture, miniature, rnosai'que. Repro- 
ductions de portraits en mosa'iques de Justinien, 
Jean Cantacuzene, Manuel Paleologue, Nicephore 
Botaniateset fimperalrice Marie. 

1703. Gibellino-Krascemnnicowa (Maria). L'arte 
byzantina e le chiese primitive russe. Congres 
Stockholm, 1933, p. 33-34. — Les grands traits de 
rhisLoire de Tart byzantin en Russie. 

1704. Gregoire (Henri). Deux grands ouvrages de 
Charles Diehl. Byzantion, 1933,11, p. 733-739. — 
« L'Egypte chretienne et byzantine » et n La pein- 
ture byzantine ». 

1705. SoLMi (Arrigo). Le arti roman e nelP alto medio 
evo. Bollettino, t. XXVII (1933), p. 49-55. — Coup 
d’oeil general sur Tart italien depuis la fin de 
Lepoque romaine jusqu’au xii® siecle. Confe- 
rence faite a Faenza a Foccasion de Fouverture 
du sixieme cours de Fhistoire de la ceramique. 

1706. Dobson (Dina Portway). The Celts in the 
middle ages. Antiquity, 1933, p. 85-89, 2 pi. — 
L’auleur explique par un regain de Fesprit cel- 
tique les formes arrondies et enroulees des feuil- 
lages sculptes anglais de la fin du xii® et du debut 
du XIII® siecle et les rapproche des motifs deco- 
ratifs des miroirs de Fepoque de La Tene et des 
miniatures irlandaises. 

1707. Kieslinger (Franz). Malerei und Plastik. 2. Gotik 
und Renaissance. Kunstwanderer, aout-sept. 1933, 
p. 8-11, 6 fig. — L’art religieux autrichien de la 
fin du moyen age. Reproductions du Jardin des 
Oliviers de Rueland Frueauf (1491), d’un Ecce 
homo d'Urban Grotschacher (1508) et de Vierges 
sculptees viu xtv® siecle. 

1708- Zykan (Josef). Werden und Wesen derchrist- 
lichen Kunst in Osterreich. I. Malerei und Plastik. 
1. Vom Ursprung Ivs zur Romanik. Kunsiwande^ 


rei\ aout-sept. 1933, p. 4-7, 4 fig. — Coup d'oeil 
sur Fart autrichien jusqu’a la tin de ia periode 
romaine. Reproductions d’une mosaique de Teur- 
nia (Carinthie) de Fan 500 environ, d une minia- 
ture de F Evangel a ire Cutbercht, vers 770, d’un 
tympan roman a Salzbourg, vers 1130, d’une 
fresque de lacath^drale de Gurk, vers 1220, et 
d une sculpture de Schongrabern, vers 1230. 

1709. Lindblom (Andreas). Die Kunst der Birgitti- 
ner. Congres Stockholm, 1933, p. 203-204. — 
L'art de Fordre de Saiiite Brigitte. Architecture 
particuliere destiiiee a des couvents de uonnes et 
de moines, sculpture (Johannes Junge de Lubeck, 
XV® siecle), miniature et art du tissu. 

1750. SoDERBERG (Bengt). Eine gotlandische Kunst- 
schule unter birgittiuischen Einfluss. CongrH 
Stockholm, 1933, p. 205-207. — L'ecole de sculp- 
ture dite « d Engelbretzzeit » qui marque la der- 
niere floraison de Fart de File de Gotland, se 
ratt iche de ties pres a Fart de Vadstena ; Fau- 
teur montre qu’il en est de meme de Fecole de 
peinture, presque toutes les ceuvres de cette 
epoque etant sorties de deux ateliers inspires 
par Vadstena. 

1711. 11. P, R. Thi'pc French humanists. Boston, 
1933, p. 55-59, 5 fig. — Guillaume Legangneur, 
cailigraphe, Jacques du Fouilloux, gentilhomme 
campagnard et Jean Cousin. Reproductions d’une 
reliure du xvi® siecle et*de gravures de Jean 
Cousin. 

1712. Houllevigue (Louis), La technique au moyen 
age. /?. de Paris, 1933, I, p. 198-205. — Resume 
des travaux du commandant Lefebvre des Noettes 
sur Fattelage et le gouvernail. 

1713. Franzi (Tullia). Paolo Giovio, Farte e le vite 
degli artisti. Congres Stockholm, 1933, p. 119- 
1-0. — L’interet de Paul Jove (1483-1552), pour 
Fhistoire depart. Son role d’initiateur visa vis de 
Vasari. 

1714. Vita (Alessandro del). Regeste delle Carte 
Vasariane. \ysari, t. V(1932), p. 169-178. — Suite 
de Finventaire des papiers de Vasari. 

1715. Luzio (Alessandro). La famiglia di Pietro Are- 
tino. Vasari^ t. V. 1932, p. 85-118. — Relations 
entre Vasari et F Are tin. 

1716. Blanchet (Adrien). La cour d’un pape au 
milieu du xvi® siecle. J, Savants, 1933, p. 119- 
131, I pi. — Compte rendu du livre posthume de 
Leon Dorez. « La cour du Pape Paul III, d’apres 
les registres de la Tr^sorerie secrete ». Role de 
Paul III dans le domaine de Fart et de Farcheo- 
logie. 

1717. ScHAFFRAN (E.). Konig Matthias Corvinus 


— <05 — 


ARCHITECTURE 


und die italienische Renaissance. Pantheon^ 1933, 
II, p. 252-253, I fig. — Rapports du roi de Hon- 
grie Mathias Corvin avec des artistes de la Renais- 
sance italienne. Reproduction d’un buste-bas- 
relief eu albatre d'un maitre lombard de 1485 
environ. 

1718. ScHAFFRAN (Emerich). Mattia Corvino Re 
deirUngheria ed i suoi rapporti col Rinascimento 
italiano. Riv. (VArte, 1932, p. 445-462 et 1933, 
p. 191-202, 5 fig. — Etude concernant les gouts 
d’humaniste et de protecteur des arts du roi 
Mathias Corvin; sa bibliotheque, ses rapports 
avec les artistes italiens, les oeuvres d^art faites 
pour lui. Reproductions entre autres de son por- 
trait etdecelui de la reiiie Beatrice par un sculp- 
teur lombard inconnu. 

1719. Nisser (W.). Brahekultnren paa Visingso 
[La culture des Brahe a Visingso], Tidskr. f. Hem- 
byg,, 1933, n« 2, p. 42-54, 12 fig. — Histoire de 
la famille des Brahe qui recut en 1562 de Gustave 


Vasa la terre de Visingso. Ces seigneurs tout puis- 
sants furent les protecteurs des arts etdes lettres. 

1720. Fournier (Ch.). Les donations artistiques et 
les fondations scolaires de Farcfaidiacre Antoine 
Richebe. B. Pas-de-Culais^ t. V (1928-30), p. 402- 
422, pi. — Bienfalteur de la confrerie des Ardents. 
Un tableau represente Fautel dont il fit don en 
1576. 

1721. Champion (Pierre). Paris et les artistes du 
moyen age. R. de Paris, 1933, IV, p. 532-559. — 
La vie des artisans parmi lesquels se placent les 
peintres et les imagiers. 

1722. PiATTOLi (Renato). II Pela, Agnolo Gaddi e 
Giovanni d'Ambrogio alle prese con la giustizia 
(1392-93). Riv. d'Arte, 1932, p. 377-382. — Publi- 
cation de documents relatifs a des piinitions 
pour actes de violence iraposees a Niccolo Lam- 
berti, Agnolo Gaddi et Giovanni di Ambrogio. 

Voir^aussi les 33, 70, 75, 77, 78, 87, 336, 1295, 
1379 et le chapitre Iconograpfiie. 


ARCHITECTURE 


Art Chretien primitif et byzantin. 

1723. Moser (Ludwig). Die wirklichen Ursprunge 
der altchristlichen Kunst. Congri^s Stockholm, 
1933, p. 37-39, — R6le des elements arameo- 
S3’riens et arabes dans la formation de Part chre- 
lien primitif (temples syriens en forme de basi- 
lique, etc.). 

1724 Guyer (S ). Le role de Fart de la Syrie et de 
la Mesopolamie a Pepoque byzantine. Syria, 1933, 
p. 56-70. 3 pi. et 4 fig. — Comparaison entre 
i'art de POccident^ du iv® au vii® siecle, ceiui de 
Byzance et ceiui de la Syrie et de la Palestine. 
L’auleur est persuade que c'est ce dernier groupe 
qui forme le trait d union entre, i’autiquit^ d une 
part, et Part musulman et gothique d'autre part. 

1725. Millet (GabrielL La mission archeoiogique du 
P. Meceriau dans PAntiochene. Inscriptions, 1933, 
p. 343-348. — Degagement des ruines des eglises 
Saint-Thomas (eglise georgienne du xi® siecle) et 
Sainl-Simeon le Jenne (vi® siecle) sur la rive 
droite de POronte. Ensemble monastique compa- 
rable au Mont Athos. 

1726. Lassus (Jean). Deux eglises cruciformes du 
Hauran. B. EL Orient.,, t I (1931), p. 13-48, 6 pi. 
et 14 fig. — Description de Peglise Saint Elie 
d’Ezraa et de Peglise de Seqra qui permetlenl 
d’ajouter une troisieme categorie aux eghses de 
Syrie qui etaient reparties jusqu’ici en deux 
groupes, les eglises a plan basilical et les eglises 
a plan central. Quelques eglises reparties jus- 
qu^ici entre ces deux derniers groupes peuvent au 
contiTiire se rattacher a ces edifices criicifonnes. 
En appendice. quelques renseignements sur le 
mausol^e de Saydnaya, dont la construction se 
place a Pepoque romaine (entre lei® et iv« siecle) 
et qui fut transforme plus tard en eglise. 

1727. Dawkins (R. M.). The crypto-Christians of 


Turkey. Byzantion, t. VIII (1933), p. 247-275, 
4 fig. — Histoire de la persistance des moeurs et 
de la religion grecques dans de petites commu- 
nautes isolees en Turquie. Description d’une 
petite eglise et de maisons dans le village de 
Kromni dans une vallee au sud de Trebizoude. 

1728. Mavrodinov (N.). L’ecoie bulgare dans I’ar- 
chi lecture byzantine. Congrks Stockholm, 1933. 
p. 27-29. — Original I te de Pecole bulgare, tres 
ditferente de Pecole de Constantinople. Impor- 
tance donnee au decor, surtout a Pexterieur des 
eglises. 

1729. Rachenov (A.). Traits commons a Pancienne 
architecture bulgare et a Parchitecture barbare 
d Occident a Pepoque suivant les invasions. Con- 
gers Stockholm, 1933, p. 67-69. — Importance 
de Pelement barbare dans Parchitecture bulgare 
aussi bien que dans Parchitecture lombarde et 
merovingienne d’abord, romane et gothique 
ensuite. 

1730. Dyggve (EjnarL Dalmatinske central bygnin- 
ger i plan og opbygning. Et bidrag til deres typo- 
logi med sarligt henblik paa de tidligmiddelalder- 
lige mindesmaerker. [Les constructions circulaires 
de la Dalmatie en plan et en elevation]. Contri- 
bution a Petude de leurs types, surtout pour 
ceux du premier moven age]. Tidskr, Konstv., 
1933, p. 1-12, 3 fig. 

1731. Kirclien und Kloster des alien Russland. 
Atlantis, 1933, p. 225-232, 14 fig. — Vues de dilTe- 
rentes eglises en pierre ou en bois, du xii® au 
XVIII® siecle. 

Voir aussi les n®* 720, 1068, 1077, 1085, 1204, 1211 a 
1213, 1215 a 1217, 1302 et 1423. 

1732. Hamilton (R. W.). Excavations in the atrium 
of the church of the Nativity, Bethlehem. Palestine, 
t. Ill (1933), p. 1-8, 7 pi. Histoire de Patrium 


• 







MOTEN AGE ET RENAISSAEGE 


— 105 — 


de la basiiique de Constantin d’apres des fouilles 
recentes, des textes et le plan dresse en lt>09 
par le Franciscain Bernardino Amico. 

1733. Brunov (N ). Zur Erforschung der byzanli- 
nischen Baudeiikmaler you KonstauHnopel. Bijz 
Z., 1932, p. 4‘>-b2, 4 fig. sur 1 pi. — Recherches 
byzantines conCeniant les plus anciennes eglises 
de Constantinople. L’auleur s'an cte sur ton I a 
Bodnini Djaini que les travaux recents de M. Tal- 
bot Rice out montre etro une eglise a deux etages 
anterieures a Odalar Djami et a Bogdan-Seray et 
avoir eu des l origine trois nefs et non pas cinq, 
peut-etre entourees d une galerie exterieui e 

1734. Rice (D. Talbot). Excavations at Bodrum 
Camii 1930. liyzantion^ t. VIII (1933!, p. 151-174, 
1 pi. et 12 fig. — Resultats des fouilles faites a 
Constantinople par Tauteur et Theodore Maundy 
Bey. I. L'eglise de Bodrum Camii ou Djami, ou 
Ton a voulu voir a tort Teglise de Myrelaion, u’est 
({uTtne construction du xi® siecle, inais elie est 
batie sur une eglise plus ancienne qui, si elie n’est 
pas cette eglise celebre dolee par Rom anus I Leca- 
pene (919-945}, faisait au moins jjai-tie du inonas- 
tere qui I’entourait. 11. Decouverte dhin batiment 
contiyu a Teglise, mais situe a iiii niveau infe- 
rieur; les auteurs y voient des bains ou peut-etre 
un baptistere datont du vi® siecle. III. Decouverte 
dTine grande citerne divisee en cinq parties, qui 
est peut-etre la transformation dun ancien palais 
du V® ou vi« siecle (on sail en elTet que le Ghry- 
socameron se trouvait dans cette partie de la citl). 
On y trouve des details de construction lout a 
fait ciirieux qu’on peut rapprocher du mausolee 
de Diocletien a Sfialato; les deux edifices seraient 
des descendants d’un meme type origxuaire d Asie 
Mineure ou de Syrie. 

1735. Medico (H. E. del). Essai sur Kahrie Djami 
au debut du xii® siecle, Btjz. Z., 1932, p. lfi-48, 
4 fig. sur 1 pi. — Raisons architecturales, topo- 
graphiques, historiques, iconographiques. epigra- 
phiques et hagiographiques qui demontrent que 
Kahrie Djami portait an xii® siecle les noms du 
Christ Philanthrope et de la Mere de Dieu pleine 
de graces et qu’elie devait etre l ^glise commune 
aux deux monas teres fondes par Alexis Com- 
nene et son epouse Irene. 

1736. Barasiki (D. C.). An Early Christian basilica 
at Ein Hanniya. Palestine, C Ul (1933), p. 113- 
117, 14 fig. sur 7 pi. — Decouverte des fondations 
d‘une basiiique chr^lienne du v« ou vi^ siecle. 
Pavement en mosaique, lampes, monnaies oni- 
meyades, vases, reliquaire en marbre, etc. 

1737. Avi-Yonah (M.). A sixthceiUurv svnagoe-ue 
at Isfiya. Palestine, 1. 111(1933 , p. 118-131,4 pi et 
2 fig. — Decouverte des mines d’une synagogue 
detruite probablement sous Justinien (traces 
d’incendie). Hestes de mosaiques (le Zodiaque, le 
Chandelier a sept branches, etc.), serablant da\er 
de la fin du v® ou du vi® siecle. 

1738. Westholm (A ). The date of Kalat Siman. 
Congr^s Stockholm, 1933, p. 44-45. — Raisons 
qui conduisent a dater cette %lise elevee a Saint 
Simeon Stylite apres«^429 (date ou il s'installu sur 


la plus haute de ses colonnes) plut6t qu’apres 469 
(date de sa mort). 

1739. Babamki (D. C.) et Avi-Yonah (M.). An early 
Christian church at Khitbat Asida. Palestine, 
t. Ill (1933;, p. 17-19, 4 pi. et I fig. — Restes 
d’unc basiiique du v® siecle a has-cotes et narlhex. 
Restes de mosaiques sernblables a cellos qui ont 
elo trouvees a Jerash avec la date de 464-5. 

1740. Soloviev iA.). Ilistoire du monastere russe 
au Mont-Athos. Byzantion, t. VIII (19331, p. 213- 
X'38. — Histoire du seui convent ant^rieur au 
xvi® siecle — ct ayant par consequent le droif de 
participer a a gouvernement central — que pos- 
sedent les Russes au Mont-Alhos. f.eur presence 
y est alteslee des le xi® siecle. 

1741. R. \V. H. Bvzanline church at Mukhmas. Pales- 
tine, t. I (19311, p 103-104, 2 fig. sur 1 pL — 
Restes d une eglise avec pavements de mosaique 
qui sembient dater du vi® siecle. 

1742. Millet (Gabriel;. L’eglise patriarcale de Pec, 
recherches et travaux rle conservation executes 
par M. Georges Boskovic. Inscriptions, 1933, 
p. 356-355. — Eglise du xm® siecle avec narthex 
du XTv®. Ties important ensemble de peintures 
exl6rieures et interieures, Les derni^res, du xiii® 
siecle, sont specialement precieuses parce que de 
Cette e[)oque on ne connail rien a Byzance niemc. 

1743. Millei (Gahrielj. L’eglise ronde de Preslav. 
inscriptions, 1933. p. 169-193 6 fig. — Eghse de 
la fin du IX® on du x® siecle dans la capitale de 

1 ancien empire bulgare ; elie se compose dune 
rotonde, d un narthex et d’un atrium. Resume 
de 1 etude de M. Mijatev (parne en bulgare) et 
remarques qui soulignent ce qUe cet edifice, ou se 
melent des souvenirs antiques el sassanides, doit 
a Byzance. 

1744. Baramki (D. C.) A Bvzanline bath at Qalan- 
dia. Palesime, t. II (1932), p. 105-109, 4 pi. et 

2 fig. — Decouverte des ruines d un etablissement 
de bains d’epoque byzantine. 

1745. Goldmann .Hetty). Excavations at Stobi iu 
Jugoslavia. Am. J. uf Arch., 1933, p. 297-301, 
11 fig. — Decouvertes importantes pour la periode 
de transition entre Tart remain et Fart byzantin. 
Publication de chapileaux, d un fragment il'am- 
bon et de statues romaines provenant d’eglises et 
de pa fa is. 

Ii46. Saria (Baldnin), Neue Funde in der Bischofs- 
kirche von Stohi. Jahreshefte, t. XXVIII (1933-, 
p. 112-139, 29 fig. — Complement a une etude 
precedemmentparue (voir 1929, n® 1158). 
Degagement de la nef centrale, du bas-c6ie 
nord et d une moiti6 du narthex, Decouverte de 
mosaiques, peintures murales, sculptures decora- 
tives. 

Voir aussi le n® 1429. 

Ii4^. Avi-Tonah (M.), The Byzantine church at 
Suhmata. Palestine, t. Ill (1933), p. 92-105, 7 pL 
— - Eglise du type habituel avec narlhex, nef 
separee des bas-cotes par deux rangs de quatre 
colonnes, abside semi-circulaire et choeur separes 
de lo net par un cJianceL Sauf Tabside, toute 


C 


c 


- m — 


ARCHITECTURE 


I'eglise elait recouverlo d*iin pave de niosaiques 
oh se raelent differenls styles et qui appartienneat 
a la fin de la periode d^eclat de i’art byzantin de 
Palestine (coutemporaines- de celles du Sinai ou 
de Jerash). 

romap, gotbique et de la Renaissance. 

G6n6ralit^s. 

1748. Abraham (Pol). Violie!-le-Duc et ie ratioiia- 

lisine medieval, ii. 1938, p, I3G. — Resume 

d’uue these souteiiue a i'Ecole du Louvi^e, ou 
rauteur reclame pour le sens decora tif des archi- 
tectes du moyeii age une partm des solutions attri- 
buees par YioUet-le Due a leur seul ratioualisiiie. 

1749. PuiG I Cadafalcii (Joseph). Lois generates de 
la geographie architectonique. (^oncjres Slock- 
holm, 1933, p. 90-r9?. — Geographie monumen- 
tale; le premier art romau 

1750. Ghyka (Costiesco). Influence de la mystique 
pythagoricienne des nombres sur h; develop- 
pement de I’architecture occidentale. Congr^s 
Stockholm^ 1933, p. 263-20^. 

1751. Linpberg (Carolus). Der Nordea als Architek- 
lurgebiet. Congr^s Stockholm^ 1933, p. 88410. — 
L'architeclure nordique au raoyen age; son unite. 

1752. Lambert >E.). L’art hispano-niauresqim et Tart 
roman, ite/icris, l. XVII (1933), p. 29-43. — 
Recherche deseiements empruntes par Tart I'oman 
iv I’art hispano-inauresque, soil directement, soit 
par I’intermediaire de Tart mozarabe qui a eu un 
developpemeiit exactement parallele a celui de 
Tart hispano mauresque. L’art roman de France 
a subi ees iiifiuences presque exactement dans les 
memes proportions que celui d’Espagne. 

Voir aussi les n®* 70, 71, 72, 75, 79 et 80. 


Ailemagne. 

Generalites. 

1753. Gross (Werner). Die Hocligotik im deulschen 
Kirchenbau. Der Stilwander um das Jahr 1250. 
J. Marhnrg, t. VII (1933), p. 290-346, 9 fig. — 
Cette elude de I nvolution du style architectural 
allemand du milieu du xin« siecle a pris son ori- 
gine dans les recherches de i’auteur consacrees a 
I’architecturedesordres ipendiants del’ Ailemagne 
du Slid- 

1754. Ceasbn (Karl Heinz). Der Deutschordensstat 
Preussen als mittelalterliches Kunstgeblet. Con- 
gres Siockhalmy 1933, p. 93-94. — L’architecture de 
Velat de Lordre Teutonique (Marienburg). 

MoBographies. 

1755. U. P. Early Christian baptistery in Augsburg. 
Arland A., 1933, p. 157, 1 fig. — Decouverie des 
(ondatiaus d’uu baplistere remontant a la fin du 
lu® ou au d^but du iv« siecle. (7est le seul 
monument de ce genre retrouve au nord des Alpes. 

1756. KEMPF(Anna). Zwei alte Baurissedes Freibur- 


ger Munsteidui ms. Oberrhein K., t. VI, p. 9-13, 
4 fig. — Publication de deux projets non encore 
reprouuits de la tour de la cathedrale de Fribourg 
(Berlin et Vienne). Ce sont runetFautre, et comme 
les autres que nous possedons, des copies du plan 
original perdu. 

1757. Meyer-Barkhausen (W.L Die Kapi telle der 
Justinuskirche in Hochst a. M. J. Berlin, 1933, 
p. 69-90, 16 fig. — Dans utKVolumiiieux ouvrage 
paru en 1930, M. Scriba a voulu fa ire de Feglise 
de Ilochst, consideree jusqu'ici comme un edifice 
caroiingien, un edifice roman eleve vers IlOO sur 
les ruines d une eglise carohngienne M. Meyer- 
Barkhausen etudie de tres pres les chapiteaux et 
les impostesde cette eglise, les rapproche d’autres 
chapiteaux de la region du Rhin et de Fltalie du 
Nord et conclut a Forigino carohngienne non seu- 
iement des chapiteaux, mais de toule la nef de 
Feglise de Hochst elevee sous Fepiscopat d'Otgar 
(826 a 847), le predecesseur direct de Haban Maur. 

1758. Behne ^ Adolf 1. Sankt Georg zu Limburg an der 
Lahn. Atlantis, 1933, p. 653-656, 4 fig. 

1759. luPFER (P.-Em.'i. La ville de Saint-Wendel et 
sa basiiique. B. Sane, n® 8 (1932), p. 29 52, — 
Viile qui doit son nom au moine benedictin irian- 
dais Wcndelin. Basiiique du plus haut inleret. 

176‘L Kipfer (P.-Ein ). Tholey et le Schaumberg. B. 
Sarre, n® 8 (1932 , p. 53-68. — Abbaye benedictine 
foudee au vh® siecle. 

1761. Kentemch (G.). Neues vom Trierer Doin, 
Triei'er Z., 1932, p. 86-88 — Recherches concer- 
nanl Fiucendie qui aurait detruit la cathedrale de 
Treves en 1063. 

Architectes. 

1762. Beckctf (Fiaiicis;. Ilaiis \on Oieskau el le 
Dauemark. ^Jenl. Ant. Aord, 1 926- ! 93 1, p. 351- 
370, 3 fig. — Ingeuieur et architecte saxon, 
devenu en 1558 architecte royal au Danemark. 
Plans poui’ les fortifications du chateau de Kro- 
g^en. qui ne furent jamais executes. Dieskau sem- 
hle etre retourne a Leipzig en 1560, ou il piesida 
a ia construction de LArsenal et mourn t eu 1563. 


Alsace. 

1763 Dore Robert). Eglises romanes dWisace. 
Beaiix-Arts, 1933, u® 31, p. 3, 2 fig. — Promenade 
a travers FAlsace, Vues des Eglises de Murbach 
et de Thann. 

1764. Reiniiard (J.). Une visife a la coliegiaie de 
Lanteub^ch a la fin de I'hiver 1661 R. d' Alsace, 
t. LXXVin fl93l}, p. 322-333. - Details sur 
Feglise et son mobilier d'apres vn proces-verbal 
de visite des commissaires de Feveque de Stras- 
bourg. 

1765. Reinhardt (1L). La cathedrale de I’evoque 
Wernher [a Strasbourg]. Am. cath. Strasbourg, 

2 M932r, p 39-64. 2 pi. et 21 fig. — Description 
de la cathedrale romane, mii avail la meine super- 
ficie quel’actuelle. xVlafa^de, un porche profond 



MOTEN AGE £T RENAISSANCE 


— 108 — 


et une tour massive unique comme celle de 
I’eglise Sain I Thomas; devant la facade, un atrium; 
derriere le choeur, un cioitre. 

1766. Fels (E.). Le choeur et le transept de la cathe- 
drale de Strasbourg. Am, cath, !^trasbourg, n° 2 
(1932), p. G5-96, 4 pL et 17 fig. — Adaptation du 
choeur et du transept du xi® siecle, par ie inaitre 
de I’oeuvre golhique. 

Amdrique latine. 

1767. Vazquez-Torne (Luis). The house of Diego 
Colon in Santo Domingo. Art and A,, 1933, p. 171- 
181, 11 fig. — Maison eievee vers 1510, peu apres 
Larrivee du fils aine de Chris tophe Colomb comme 
gouverneur de la colonie de Saint-Domiugue ; 
il subsiste des restes iuiportants de la construc- 
tion primitive; c'estdu style espagnol, foriement 
influence par Tart italien. 

Autriche. 

Voir le u® Uh 

1768. I'ried (Jakob;, St. Iluprecht, die alleste Kirche 
Wiens. Kunstwanderef\ aouL-sept. 1933, p. 32, 
1 fig. — Histoire de cette eglise, la plus ancienne 
de Vienne, mais ties restauree. 

1769. Weckbecker 1 Wilhelm). Der Stephansturm als 
menschliches Erlebnis. Knnstwanderer^ aout-sepl. 
1933, p. 34-36, 3 fig. — Histoire de Leglise Saint 
Etienne de Vienne, a propos du cinq centieme 
aniiiversaire de son achevemeni. 


Danemark. 

1770. Bobe (Louis). Ahreusburg i Greverne Schim- 
melmann’s besiddelse. [Le chateau d'Ahrensburg 
sous les comtes de Scliimmelmann). TiUkueren, 
1933, II, p. 175-188,5 fig. — Le chateau d’Ahrens- 
burg, elev^ a la fin du xvi* siecle pres de Hambourg, 
est peut-etre le seul maintenaut a donner une 
idee de la construction de la Renaissance en Sles- 
vig-Holstein. Reproduction dTme peinture d’An- 
gelica Kaufmann, etc. 

Voir aussi le n*^ 1762. 


Espagne. 

Gen^ralites. 

1771. I:viGUEZ (F.) et Sanchez Ventura (R,). Archivo 
esp.^ n® (1933), p. 215-235, 30 pL et 10 fig. — 
Etude dTin groupe d’eglises rurales de la province 
de Huesca; ce sont des ^glises romanes d un type 
different de celui de la cathedrale de Jaca ffondee 
eu 1063) et qui est apparu anterieiirement. Jaca 
etant du type fondepar le fils de Ramire, Sancho 
Ramirez, Tauleur se demande si ce groupe corres- 
pondait aux fondations de Ramire D**. 

1772. Lambert (Elie), L’art gothique h Seville apr^s 
la reconquete. R. ai^h^oL, 1932, II, p. 155-165. — 


Pendant le regne d'Alphonse X le Sage, fils el 
successeur du roi saint Ferdinand, Fart gothique 
fut introduit a Seville, mais il n’y eut qu’un regne 
^phemere et fut bientot apres remplace par Tart 
mudejar plus conforme aux gouts artistiques de 
la region. Trois monuments. Tun religieux, 
Leglise de la Santa-Ana de Triana, les autrescivils, 
la Tour de Don Fadrigue et le palais gothique de 
LAlcazar, sont les temoins de cette epoque. Le 
dernier de ces monuments a ete pris a tort pour 
une consti action eievee par Pierre le Cruel un 
siecle plus tard. 

1773. Laved AN « Pierre). Languedoc et Catalogne. 
Influence de la cathedrale de Narbonne sur les 
grandes cathedrales catalanes. Cong res Stockholm^ 
1933, p. 99-100. — L’auteur combat Lidee de 
Linfluence exercee par la cathedrale de Narbonne 
dans revolution des eglises gothiques catalanes 
a trois iiefs du xiv® siecle. 

1774. Lambert (E.), L’art mudejar. Gazelle^ 1933, I, 
p. 17-33, 18 fig. — Definition de cet art qui est 
i’amaigame, en Espagne, des formes et des pre- 
cedes de Lart mauresque el de Part chretien 
d Occidenl, roman, golhique et de la Renaissance, 
puis examen des diverses categories de cet art, 
les manifestations populaires de Castille, d’Ara- 
goii et d'Aiidalousie, les luxueuses constructions 
de cour des rois de Castille, les Edifices eleves a 

I epoque des « Rois Nouveaux » de Castille, ou se 
meleat les elements gothiques el musuliuans, et 
enfin la floraison d’art de Lepoque des Rois Catho- 
liqiies. 

1775. Iniguez (Diego Angulo). Arquitectura mudejar 
sevillana de los siglos xiii, xiv v xv (suite). 
BoleLin, 1933, p. 1-35 et 81-112, 9 pL et 12 fig. — 
Suite de cette etude detaillee consacree aux 
eglises de Seville. 

1776. Torres Bale as f J.). El llamado « tema » de 
Palladio : su origen y su difusion en el Renaci- 
raiento espafiol. Congr^s Stockholm, 1933, p. 137- 
139, — La fortune de la disposition ax'chilecturale 
adoptee par Palladio en Espagne. 

Monograpbies. 

1777. Morales de los Rios iConde de). Por tierras 
de Castilla. Boletin, 1933, p. 125-127, 2 pL — 
L’eglise romane de Gelada del Gamino, dans la 
province de Burgos. 

1778. WniTEHiLL^Walter Muir). The destroyed ronia- 
nesque church of Santo Domingo de Silos. Art 
Bull., 1932, p. 316-343, 24 fig. — L^auteur apporte 
sa contribution a la question si disciitee de la date 
des diverses sculptures du cioitre de Santo 
Domingo de Silos par Letude de Leglise romane 
detruite an xviii® siecle, etude fondee sur des 
plans, des descriptions et la partie sud du tran- 
sept qui subsiste dans les constructions actuelles. 

II existait au moment de Larrivee de saint Do- 
minique a Silos une eglise du x® siecle, il Lagrandit 
et le reconstruisit et e'est de cette reconstruction 
que quelques restes subsistent. Le cioitre est 
immediatement posterieur 5 Leglise, du moins les 
cotes est et nord qui etaientLun termine et Lautre 


€ 


— 11)9 — 


ARCHITECTURE 


commence au moment de la mort du saint en 
1073; la galerie ouest fut construite par son suc- 
cesseur, i’abbe Fortunius, mais demolie et recons- 
truite avee les memes materiaux quand, au cours 
du XII* siecle, on a eleve la galerie sud en agrandis- 
sant les plans primitifs. 

1779. SoLANA (F.). El priorato de San Frutos en el 
valle del Duraton. Arquitectiira, 1932, p. 313-328, 
33 fig. — Histoire et description de ce prieure 
roman, dependant de Fabbaye Santo Domingo de 
Silos. 

1780. Layna (Francisco). El algibe del castilio de 
Valfermoso de Tajuna. Bolelin, 1933, p. 71-74, 
i pi. et I fig. — Citenie au has de la tour de ce 
chateau, datant du xv* siecle. U semble d apres 
des details de construction qu elle soit due a la 
collaboration des raaitres cheiieiis et mauresques. 

Architectes. 

1781. Sanchez Canton (F. J.). Juanelo Tumano en 
Espafla. Boleiin, 1933. p. 225-233, 3 pi. — Inge- 
nieur hydraulique et horloger originaire de Cre- 
mone, qui a ete au service de Cliarles-Quint et 
de Philippe 11. Vues de Faqueduc de Toledo et 
du buste de Turriano, de son vrai noni Giovanni 
della Torre, par Juan Baptiste Monegro. 

Flandre. 

1782. Delfehiere (E.). Monographie de I eglise Saint- 
Pierre a Lessines. R. beige d'a.rch., t. Ill (1933), 
p. 35-51, 11 fig. — Eglise a cinq nefs dont les par- 
ties les plus anciennes remontent au xi® siecle. 

1783. Holland (Paul). La chapelle fuueraire de Mi- 
chel de Gaud en Feglise Saint-Piat a Tournai. 
R. beige d' arch., t. Ill (1933), p. 340-359, 3 pi. 
Chapelle flam boy ante faite pour Forfevre Michel 
le Maire, dit de Gand, en 1447, qui a joue dans 
sa ville un r61e important au point de vue poli- 
tique et artistique. L'auteur estime que cette clia- 
pelle renfermait un « Saint Sepulcre » semblable 
a celui de Soignies. 

Architectes. 

Pour Van Mulcken, voir le n* 2034. 


France. 

Generalites. 

1784. Reinhardt (Hans) et Fels (Etienne). Etude sur 
les eglises-porches carolingiennes et leur survi- 
vance dans Fart roman (a suivre). B. M., 1933, 
p3. 31-365, 2 pi. et9 fig. — Etude d’une particnla- 
rite architecturale de 1 art roman qui a son ori- 
gine dans Fart carolingien et qui consiste en un 
sanctuaire plac6 a la partie occidentale, au-dessus 
d’un passage donnant acces direct a la basilique; 
il a semble d’abord que c etait une solution fran- 
Caise comparable aux eglises a deux cljceurs fre- 
quentes en paysgermaniques, mais des fouilles ont 
montre qu’une de ces eglises a deux cbmurs avait 
existe a Saint-Remi de Reims. Ce premier article 


decrit un certain nombre d’edifices carolmgiens 
ou existent ou existaient de ces sanctuaires occi- 
deataux, Sainl-Biquier, Corvey-sur-la-Weser, la 
calbedrale de Reims. laTrinite de Fecamp, la ca- 
tbedrale d'Hildesbeim, I'abbaye de Saint-Gall, 
Feglise de Werden-sur-la-Ruhr. 

1785. Charensol (G.). Les eglises roinanes [du Lan- 
guedoc], Beaiix-Arts, 1933, a* 37, p. 4, 1 fig. — 
\Tie du cloitre de Moissac. 

1786. Stockhausen (Ilans Adalbert von). Die roma- 
niscben Kreuzgange der Provence, I. Die Arcbitek- 
tur. J. Marburg, t. VII (1933), p, 135-190, 95 fig. 
— L’auteur entreprend une etude d’ensemble sur 
les cloitres romans de Provence et chercbe a de- 
gager Fevolution de leur style. II part d’Arles et 
aboulit a Frejus., en ayaiil fait en cours de route 
un excursus sur ie cloitre bourguiguon de Foate- 
nay dont il souligae Finfluence sur les cloitres 
provengaux. 

1787. Masson (H.). A propos de la poussee des 

vouLes dans les eglises ronianes. Ann. Bourgogne, 
t. ill {i93i), p. 390-395. — Critique au point de 
vue technique des conclusions de 11. et E. du Ran- 
quet. ;Voir Repertoire, 1931, 1328). 

1788. Lambert (E Les premieres voutes nervees 
francaises et les origines de la croisee d ogives. 
R. archeol., 1933, p. 235-244, I fig. — Essais ar- 
chilecturaux fails des le xi* siecle dans les di- 
verses regions de Fouest de la France ou Fon voit 
apparaitre le principe cle la nervure, sans qu’il soit 
encore combine avec la voute d'areles, combinai- 
son qui nailra pendant la deuxieine nioitie du 
XII* siecle dans File de France, la Picardie et ia 
Champagne. 

1789. Aubebt (Marcel). L’art gotiiique,ses origines 
francaises. Congr^s Stockholm. 1933, p. 14-15. — 
Ce qui constitue Fart gothique; sa naissance en 
He cle France. 

1790. Philippe (Andre). Sur quelques ** tours cbe- 
vets » de la region vosgienne. B. M., 1933, 
p. 221-225, 2 fig, — Tours elevees sur des choeurs 
sans abside. M. Philippe en signale six, la plus 
ancienne de la fin du xii* ou du debut du xiii* 
siecle, la plus receiite du xvi®. Ce soat des oeuvres 
rurales qui s'expliquent mieux par des raisons 
d’economie que par un but defensif. 

1791. Theodore (E. J. Notes archeologiques sur quel- 
ques eglises des environs de Liliers. B. Pas-de- 
Calais, t. V (1928-30), p. 461-463. 

1792. Dore (Robert . Les trois soeurs cisterciennes. 
Beaux-Arts, 1933. n® 34, p. 3. — Les abbayes de 
Senanque, de Silvacaiie et du Tboronet. 

1793. Desjobert de Prahas (Joan) Deux chapelles 
dispa rues. Mem. C reuse, t. XXV (1931). p. XXVII- 
XXVTII — Chapelles rurales de Villandry et de 
Viliebige. 

1794. Le Sueur (Ch.). Les cinietieres circulaires 

d’Eaucourt-sur-Somme et de Bouttencourt. B. 
Abbeville, 1931, p. 343-351. — Eglises solitaires 
situees au milieu de cimetieres circulaires eleves 
de deux metres au-dessus des terrains environ- 
nants. L’auteur pense qu’il s’agit la de souvenirs 
des tumuli celtiques. * 


— ilO -- 


















llOfi^lr AGE ET RENAISSANCE 

Voir aussi le n® 31 et le chapitre Topographie. 

Art frangais en Terre Sainte. 

1795. Desch 4 mps (Paul). Les entrees des chateaux 
des Croises en Syrie et leurs defeases. Syria^ 
1932, p. 369-387, 10 pi. et 18 fig. — Diffe rents 
systemes de deteuse dans ces chateaux du xii® et 
du xui® siecle. 

1796. jC. X. J. Medieval Ajiuu. Excavations at Pil- 
grim’Castle <AllilJ. Palestine, t, I (1931), p. 21- 
33, p. 111-129, 19 pi et 29 fig. — Fouilles dans 
11 n chateau qiii date de la derniere periode des 
Croises en Palestine et qiii a ete occupe au\ xi\‘= 
et XV® siecles par les Maineioiiks. 

Monographies. 

1797. Benoit (Fernand;. Aix-en-Provence. Cathe- 
dra le Saiiit-Sau veur. C'j/jiyre,-.*, 1932, p. 9-29, I pi. 
et 7 fig. — Le baptistere, seule partie de Feghse 
ancienue qui subsisle, dale probablenienL du 
v« siecle. I/egUse actueiie se compose d un edi- 
fice des XI® et xii® siecles euglobe ilans Feglise 
plus grande conslruite dc la fin du xiii® siecle an 
debut du xvi*^; deux Iransformatiou-s y turenl 
encore faites aux xvn® et xvin® siecles. Le cloitre 
date de la fin du xij® et du debut du xiu" siecle. 
Tomheaux, retables, tapisseries. 

1798. Benoit (Fernand: Aix-en-Provence. Saint-Jean 
de Malte. Congrhs, 1932, p. 35-41, 2 fig. — Egiise 
du xiii® siecle que la tradition attriijue a Fivte 
Berenger Monachi; elle est importante pourFhis- 
toire de Forigine de I’architecture gothique en 
Provence et presente le plan tout nouveau d’une 
croix la tine de quatre travees sans bas-cote avec 
transept et chevet carre de deux travees, voutet^ 
sur croisees d’ogive. Parmi les oeuvres d’art, le 
tombeau d’Alphonse II, quoique refait an xix® sie- 
cle, mais avec une grande fidelite, est fort inte- 
ressant com me prototype des tom beaux a da>s et 
a pinacles si frequents au xiv« siecle a Avignon et 
a la cour de Naples. 

1799. Bounxte (Carlo). La Corsica verso la fine del 
secofo tv. Arch. Corse, t. Vlli (1932), p. 309- 
351. — Ccst de la fin du xv« siecle que date ia 
forteresse d'AjdCCiq. 

1800. Desdevises du Dezebt. L’eglise Saint-Jean 
d'Ambert. Aanergne HtUraire, t. IX (1932), p. 54- 
58. — Egiise gothique avec clocher Renaissance, 
date de 1471 a 1518, ou Tautenr croit reconnaitre 
des influences catalanes. 

1801. Ch. G. De LUe de France a la Loire. 

Arts, 1933, n° 43, p. 8, 1 fig. — Le chateau d'Anet. 

1802. pRicHET (Paul). Une vieille salle de la Ooutre, 
a Angers. Mem. Anjou, t. VI (1931), p. 85-88. — 
Salle du XIII® siecle, curieux exemple d'arcbitec- 
ture angevine. 

1803. Dore (Robert). Apt* Congres, 1932, p. 65-74, 
3 %. - L^ancieiine catb^drale, d^diee a sainte 
Anne, d^te du tn® siecle, mais elle a ete alteree 
par des constructioQS posterieures; Feglise pri- 
mitive comprenait une abside, ua choeur d’une 
travee, une croise# couverte d’une coupole et 


flanquee de croisillons et une nef sans bas-cotes, 
combinaison du plan de la cathedrale de Digne 
avec la disposition primitive des cathedrales d’Avi- 
gnon et de Cavaiilon. Des deux cryptes, Fune date 
du XI® siecle, Fautre remonte a 1 epoque merovin- 
gieune. Liste des principaux objets du trosor. 

180^. Rodiere (R.). Refuge de Fabbaye du Mont- 
Saint-Eloy a Arras. D. Fas-de-Calais, t. V (1928- 
30), p. 452-453, 1 pL — Type de dependanced’mie 
abbaye rurale; Jiatiments du xv-xvi« siecle en 
fort mauvais elat. 

1805. Peancuenault . Hcne). La inaison Fedel a Auch. 
Heaux-Ari:i. 19J3, n® 3, [>. 4, I fig. — Classenient 
(Fun logts du XV® siecle. 

F'y^h. Dumolin iM.i. et Abraham (Pol). L'abbaye 
Sainte-Mario d’AuIps (Haute-.Savoie). B. M., 1933, 
p. 397-418, 1 pi. et 7 fig. — Histoire el descrip- 
lion archeo]ogi(|ue dc Feglise de celte abbaye cis- 
Icrcienne de la \allee de la Dranse. Construite 
;ni\ xn*' t I xin® siecles et detruite au xix® siecle 
par iiu incciidie. Le deljiaiernent des ruines enlre- 
pris il y a f(uelque temps permit de degager pen 
a pen les fondations. 

18u7. Jamot /Paul,. La calhcdiale d'Antun el Tart 
loinan. R. (h l Arp 1933, IL p. 97-116, I pL et 
8 fig. — Architecture et sculpture. Les sources 
de i’iconographie. 

I8d8. Nodet ' Henri] et Planchenault (Rene . La 
reconstruction des lourelles du Palais des Papes 
a Avignon. Mouspion, n« 23-24 (1933). p. 156-160, 
4 pi — Reconslruclion de Fentree de Faile occi- 
deiitale du Palais Aeuf de Clement V^I oeuvre de 
Farchitecte Jean de Loiibieres. 

1809. Colombe 'D' . Au Palais des Papes. Les bati- 
inents de 1 ancienne aum6ne (f episcopale » sous 
Jean XXII et Benoit XII. Mern Vaucltise, t, XXXII 
{I93i) p. 73-146. — Remaniements architecturaiix 
au debut du xiv« siecle. 

1810. Colombe (D*^). Au Palais des Papes ; le pas- 
sage sous la tour Saint-Laurent. Mim. Vauciase, 
1. XXXII (1932), p. 147-200. 

1811. R, P. Les Avignonnais ont-ils compris la beaute 
de leurs « remparts ». Beaax-Arts, 1933, n« 10, 
p. 5, 1 fig. — Classement d’une partie des rem» 
parts. 

1812. Savelli de Guido (Pierre). La ville de Balania 
el la chapelle de San Ciprianu en Balagne. R, 
Corse, t. XIII (1932), p. 135-138. — Etude de deux 
edifices gothiques. 

1813. Boyer iG.), Excursion a Baraigne. B. Aude, 
t. XXXVI (1932), p. 29-46, fig. — Egiise romane. 

1814. Bontemps (A.). L’eglise de Barsao* B- Bor-‘ 
deaux, t. XLV (1932), p. 11-17. — Contrairement 
a 1 opinion admise (en particulier par J. A. Pin- 
tails), cette egiise serait dans son ensemble un 
monument du xvi® siecle, la decoration interieure 
etant du xvn®, et le clocher, la partie superiepre 
de la lagade et les portes du xvni®. 

1815. Stanley-Brown (Katharine). The borne LalJe- 
mant in Bourges. 4ri and 4., 1933, p. 853, 5 fig. 

V ues de cette maison de la Renaissance 
(la^ade, plafond, cheminee). 



- ili - 


ARCHITECTURE 


1816. Lacrocq (Albert). Les eglises de Boussac- 

Boarg. M^m, Crease, l. XXV (193’), p. 82-140, 
fig, — Eglises des siecles a c6te Tune de 

Tautre, mais sans communication ^prieure et 
paroisse). Hestes de peintures murales da xii® 
fiiecle. 

1817. ChaUxMie (Jacqueline). Sauvagnas et le temple 
de Breuil et ses dependances, 1235-1550 (suite). 
R, Agensih, i. 59 (1032;, p. 123-153 et 257-279, — 
These de Fecole des Charles sur deux comman- 
deries de Tordre de Malle. 

1818. Grenier (Marie). Etude sur les pierres qui out 
servi a edifier l eglise Saint Julien de Brionde. 
Aim. Brioude, t. XII (1931), p. 123-131. — Pierres 
rouges : gres houiller et breche basaltique; 
basalte noir, granulib*, marbre quartzite et gres 
calcaire. 

1819. Lespinasse (J )* Les eglises de Brioude avant 
la Revolution. Aim. Brioude, t. XII (1931), p. 61- 
86, fig. — Reproductions de gravures. 

1820 Navel (H.). Les fortifications des abbayes de 
Saint Etienne et de Sainte Trinite de Caen pen- 
dant la guerre de Cent ans. Antiq. Sormandie, 
t. XXXIX (1932), p. 497-508. — Renforcees par 
les Frangais, demantelees par les Anglais. 

1821. G. M. A Caen L’abbaye aux Hommes. Beaux- 
ArtB, 1933, n® 33, p. 4, 3 fig. 

1822. Dufourcet (L.l. Quelques documents sur 
Tabbaye de Cagnotte. B. Borda, t. 56 (1932,!, 
p. 111-132. — Abbaye benedictine qui daterait du 
IX* siecle. 

1823. Hrimo {Ren6 N.L Le chateau de Castelnau- 
Bretenoiix. Beaux-Aris, 1933, a® 12, p. 5, 1 fig — 
Forteresse du Quercy qui vient d'etre leg-uee a 
LEtat. La partie la plus ancienne remonterait au 
XII* siecle; les autres parties sont des xni*, xiv* 
et XVI*. 

1824. Ranquet (H, et E. du). Eglise de Chamalieres 
pres de Clermont-Ferrand. R. d' Auvergne, t. 46 
(1932), p. 1-68, pi. et fig. — Histoire et descrip- 
tion de ce monument du x* siecle, avec choeur 1 
ajoute au xii®. Les voutes ont ete refaites au xvii®. j 

1825. ViREY I Jean';. L’eglise de Chapaize. Ann. i 

Macon, t. XXVII { 1930 31), p. 437 442. — Etude 
archeologique de ce monument du premier art 
roman et des restes de Leglise voisine de Lan- j 
charre. I 

1826. WiLMES (Jean). La Charite-sur-Loire . Beau^- 1 

Arts, 1933, n® 36, p 3. j 

1827. Chapeau (AbbeL Comment da ter Loctogone i 

de Charroux? B. Antiq. OuesL t. IX (1931-32), j 
p. 468-482. — Tour octogone, reste presque unique 1 
de Fabbatiale, qui a probablement ete coiistruite | 
entre 1028 et 1047. j 

1828. Labordebie (Albert de). Leglise de Saint- ; 

Genes de Chliteaameillant (Cher) et ses rapports j 
avec Larchitecture limousine. Mem. Crease, t. XXV i 
(1931), p. 88-140, fig. — Analogic de plan avec | 
Saint Thyrse de Chateauponsac (Haute-Vienne) et | 
Saint Martin de Brive (Correze). Le profil des mou- j 
lures et la decoration des baies presen tent des , 
ressemblances avec les eglises limousines* ' 


1829. Lacrocq (Louis). L’^glise de Ch&telus-HalTa- 
leix. M^m. Crease, t. XXV (1931), p. 82-140, fig. 
— Du xiii* siecle. Retable anglais en albittre aVec 
des scenes do la Passion. 

1830. Dork (B.;. Gimiez. Monumenls religieux. Con- 
gr^s, 1932, p. 330-33 1. — Eglise golliique avec 
parlies du xvii^ siecle: elle conserve trois primi- 
tifs nigois, deux de Louis (1475 et 1512; et un 
d'Anloiue Brea. 

1831. Banquet (II. et E. du)i L’eglise Notie Dame 
du Port [a Clermont-Ferrand). Mem. Clermont- 
Ferrand, t. 46 (19329 p. 1-142, 65 pi. — Mono- 
graphic detaillee ou sont marquees les sept cam- 
pagnes de travaux que sembient iudiquer de 
nombreuses reprises, a partir du xi* siecle. Des- 
cription des chapiteaux a figures. 

1832. CoNANT (Kenneth John). A replica of the 
arcade of the apse at Chiny. ^ogg art. t. Ill 
(T9.^-3i, p. 5-8, 3 fig. — Reconstitution, au Musee 

j de Harvard, de Lelage inferieur de I'abside de 
Cluny. Ordre dans lequel les chapiteaux doivent 
avoir ele places. M. Conant fixe la sculptuic de 
I ces chapiteaux eiilre lu88 et 1095. 

1833. Mercier (Fernand). Los foiuHes aniericaines 
a Chmy. Ann. Macon, t. XXVII (1930-31), p. 408- 
416. — Decouvertes fr.ites ea 1931 dans diverges 
parties de Labhaye. doambulatoire, transepts, 
narthex, eglises Saint Pierre le Vieux et Notre 
Dame de LInfirmerie 

1834. Conant (Kenneth John) Excavations at Cluny, 
Cong res Stockholm, 1933, p. 104-106. — B^sultats 
des foiiilles. 

1835. Bonnet ^ Emile). ILeglise de Gorneilla-de-Gon- 
flens. Cahters d'hist. et d’arch., t. IV (1932), 
p. 302 306. — Etude archeologique et bibliogra- 
phie 

1836. Bailhachl .Georges) et Dore Bobert). Digne. 
Ancienne cathedrale Xotre-Dome-du-Bourg. Lon- 
grds, 1932, p. 94-113, 6 fig. — Eglise de style 
I'oman pioveugal datant du debut du xm* siecle; 
la lour et la crypte remontent probablement au 
XI*. Peintures murales du xiv* et du xv* siecle. 

1837. Aubert Xavier! Fouillos executees dans 
I'^glise Saint-Philibert de Dijon. Decouverte d’une 
basilique gallo-romaine. li. des Musees. 1931, 
p. 335-342, fig. — Decouverte dans cette eglise 
du xir* siecle des murs d’une petite basiiique, 
dediee probablement a Sainte Paschasie, et d un 
sai cophage. 

1838. Bonnet (Emile). La calhediale et le cloitre 
d'Elne. Cahiers d'h^si. et d'arch., i. IV (1932), 
p 292-297. — Etude archeologitpie ct bibliogro- 
phie. 

1839. CuNY (F.). L'eglise collegialo de Fenetrange. 
Aim. Marie imni , t. XI i l932h P- 44-53. — Cons- 
truite de 1488 a 1496; vitrnux remarquables. 

1840. Boyer (D** C.). Notice sur Labhaye de Font- 
froide. B. Aude, t. XXXV (1931, p. 65-^8. — 
Etude archeologique de cette abbaye cistercieuiie 
des environs de Narbonne. 

1841. Dure (Robert). Frejus. Gath^rdrale. CongrHj 
1932, p. 291-306, 1 pL et 7 fi|;. — C’esl uu monu- 



MOTEN AGE ET RENAISSANCE 


- !<2 - 


ment qu’il fant placer aux environs de 1200, plulot 
apres qu'avant, qui ii'est ni un monument presque 
antique, imite de la basilique de Constantin, 
comme le voulait ViolleUle-Duc, ni une eglise 
carolingienne comme on I'a cru apres lui. Detail 
de I’architecture et du mobilier ftombes de la fin 
du XIV* et du debut du xv« siecle, retable de 
Jacques Durandi, ecole nicoise du xv* siecle). 
Cloitre du xiii* siecle recemment restaure, avec 
un plafond en hois de pin qui est un ouvrage 
extraordinaire se rapprochant des boiseries maro- 
caines. Eveche de style roman, inais construit 
sans doute au xiv* siecle seulement. 

1842. Formige (Jules;. Frojus. Baptistere. Congr^s. 

1932, p. 277-290, 2 pi. et 7 fig. — L’^tude compa- 
rative de ce baptistere et de ceux d’Aix-en-Pro- 
vence, de Riez et de Marseille, montre qu'il s’agit 
de batiments de la fin du iv« ou du debut du 
V* siecle. 

1843. Saintexoy (Paul). L’eglise carolingienne de 
Germigny-des-Pres et les basihques trichores 
(suite). Notes d art, 1932, p. 40-42. 

1844. Levron (Jacques) et Janicaud (G.). L’eglise de 
Glenic. M^m. Crease, t. XXV (1931), p. 82-140, fig. 

— Du XII* siecle, forlifi^e au xv«. 

1845. Mazure (J.). L'ancieane eglise Saint-Martin a 
Gouzon. Mpm, Crease, t. XXV (1931), p. 146-149. 

— Restes d’une eglise du xii* siecle. 

1846. Vaux de Foletier (F. de) Un marche aux pou- 
lets dans une eglise carolingienne. Beaax-Arh, 

1933, n* 24, p. 7, 1 fig ~ Eglise Saint-Philibert 
de Grandlieu (Loire-Inferieure) fondee en 819 et 
agrandie en 836 pour obriter les reliques de Saint 
Philibert. 

1847. Dore (Robert^. Grasse. CongrH, 1932, p. 355- 
366, 8 fig. — Eglise de la fin du XII* ou du debut 
du XIII* siecle, dont I'abside fut remplaceede 1687 
a 1690 par un grand choeur reclangulaire ; de la 
raeme epoque datent les tribunes qui defiguront 
I’edifice. Plusieurs pa rticula rites bourguignonnes 
etrangesdans cette eglise proverigale, entre autres 
de gros piliers cylindriques. La fagade est une 
belle composition de style lombard, la crypte a 
ete constriiite de 1714 k 1721 et il existe" dans 
Teglise une curieuse chasse de Saint Honnorat en 
hois sculpte et peint du debut du xv* siecle. 
L'ancien Eveche, aujourd’hui mairie, conserve bien 
des parlies anciennes. 

1848. Soulaxge-Bodix (IL). Grosbois. Beaux- Arts, 
1933, n° 38, p. 6, 1 fig. — Chateau de la fin du 
XVI* siecle; il a appartenu au marechal Berthier 
qui y a construit une galerie consacree a i’epoque 
napoleonienne. 

1849. Thibaut (Abbe). Abbaye d'Hautvillers. An. 
Vieux Beims. 1929-30, p. 164-183. 3 fig. — Abbaye 
fondee au yii* siecle, Autel de 1653, stalles de 
1780, pierres tombales du xviii® siecle. 

1850. Dayras (Maurice). Ladapeyre. Mem. Crease 
t. XXV (1931), p. 82-140, fig. — Eglises de la fin 
du xni® ou du debut du xiv* siecle; croix sculptee 

du XV*. 

1851. Ph. D. La ehapelle du chateau de Lapalisse. 
Beaux-Aris, 1933, iP 36, p, 6, 3 fig. — Classement 


de ce monument du xv« siecle du a Jacques I«*de 
Chabannes, compagnon d'armes de Jeanne d’Arc. 

1852. Planciienault (Rene). L'eglise de Lentilles. 
Beaux-Arts, 1933, n® 15, p. 2, 1 fig. — Eglise rurale 
champenoise qui \ient d’etre classee. C’est une 
des rares eglises en bois qui ait ete conservee; du 
XV* ou du xvi* siecle. 


1853. Dore ^Robert;. Lerins. Cong res, 1932, p. 367- 
383, 2 pi. et 1 i fig. — Eglise romane detruite en 
1870; les batiments conventuels sont assez bien 
conserves. i,e chateau Saint-Honnorat est un ancien 

^donjon commence en 1073 mais dont il ne subsiste 
rien d anterieur a la fin du xii® siecle. La ehapelle 
Sainl-Sau veur qui re monte au x* siecle est un 
curieux hatiment octogonai et la ehapelle de la 
frinite est une ancienne eglise romane du 
XI* siecle transformee en fortin. 

1854. Marboutin (J, R.). L^abbave cistercienne de 
Lescaledieu (Haules-Pyrenees)" B. iM., 1933, p.59- 
i 8, 1 pL et 6 fig. — Fondee au debut du xii® siecl(‘ ; 
la dedicace eut lieu eu 1160. Le plan est ceiui de 
Fontenay, mais ici 1 orneinentation est encore re- 
did le. Malgre les dommages causes par les guerres 
de religion elle reste un specimen fort interessant 
de I’architecture cistercienne. 

18o5. Camoreyt (J.). Eglise Sainte-Marie du Bedat. 
B. Gascogne, t. XXVIl (1932), p. 71-84 et 125-140. 
— Notes archeologiques et historiqoes surl eglise 
de Lonbedat, diocese d’Auch. 

1856. Aude. Lourmarin. CongrH, 1932, p. 62-64, 

1 pL — Chateau compose de trois edifices, un 
premier chateau dont il ne subsiste que le soubas- 
sement de ia tour a bossages, une batisse du 
XV* siecle et un edifice du milieu du xvi®, un des 
rares exemples de constructions Renaissance de 
la Provence. 

1857. Dore (Robert). Luceram. Congr^s, 1932, p 307- 
308, I pL Eglise du xv* siecle, interessanle sur- 
tout par les ttuvres d art qu elle renferme, sta- 
tuette d argent de sainte Marguerite (xv* siecle), 
monstrance de la meme epoque reliquaire et flam- 
beaux du xvii* siecle. ciboires, statuette genoise 
et cruciux en bois du xvi®, et surtoiit quatre re- 
tablcs points, des primilifs nigois du xvi* siecle i 
ceiui attribue a Jacques Durandi est aujourd’hui 
au musee Massena. 


Lyons-la-Foret(Eiire'. 
B. M. 1933, p. 469-477, 4 fig. — Egliseduxii* sie- 
c e, plus interessante par son mobilier que par 
son architecture. Pentecote do Jouvenet, de 1712, 
Saint Jean-Baptiste et Saint Denis du xvin* sikcle, 
en bois, et surtout Saint Chrii-topke du xiv*. 


1859 Bexoit (Fernand). Marseille. La Major. Con- 
1912, p. 15i-lT2, 6 Qg. — De la plus ancienne 
^8" en croire la tradition, a remplace un 

temple de Diane, il ne restait au xvii* siecle que 
le baptistere, dont les vestiges memes ont disparu 
depuis lors. Les dessins qui en conservent le sou- 
venir montrent qu^l s'agissait d’un edifice du 
V siecle, reconstru it en par tie au ix« ou x® siecle. 
ijuant^ a 1 eglise elle-meme, la reconstruction du 
XI siecle a enti^rement disparu et les parties 
anciennes qui subsistont datent du xii* siecle; 


f 


- !!3 -- 


ARCHITECTURE 


Feglise fut agranJie par le nord du xv® au xvii® sie- 
cle. Eile possede Irois oeuvres importunles de 
sculpture, Tautel-reliquaire de saint Serenus du 
debut du xii® siecle, une Deposition de croix en 
faience de Tecole des della Robbia et I'aulel de 
saint Lazare fait de 1475 a H81 par Francesco 
Laurana et Thomas de Come, appeles en Provence 
par le roi Rene. 

1860. Benoit (Fernand >. Marseille, Abbaye de Saint- 
Victor. Congr^Sj 1932, p. 173-206, 2 pi. et 10 fig. 
— Fondee vers 420 par saint Cassien. La plus 
ancienne eglise est une petite construction de 
plan basilical, une nef flanquee de deux collate- 
raux et prec^dee d’un atrium ou pronaos, Notre- 
Dame de Confession, qiii semble etre une reduc- 
tion de la basilique de type oriental. Cette eglise, 
devastee au x® siecle par des Sarrasins, fut relevee 
au XI®, puis reconstruite au xiii® et agraudie au 
XIV® sous Urbain V. Les batiments conveutuels 
ont entierement [dispar u et les nombreux sarco- 
phages de i'abbaye ont ete transportes au Musee 
Borely. 

1861. Delangle (M.). Un edifice interessant de 
Tepoque Renaissance a Marville. B, Meuse, t. 43 
(1931), p. 116-124. — Escalier et chapelle d'une 
maison canoniale. Liste des monuments classes 
de Marville t Meuse). 

1862. Planchenault (Rene). La cathedrale de Metz. 
Beaux-ArtSy 1933, n*' 31, p. 3, 1 fig. 

1863. Chenesseau (Georges), Les vestiges d'une gale- 
rie de circulation dans Feglise de Meung-sur- 
Loire. B. OrUanais, t. XXI (1931), p. 559-565. — 
Decouverte de couloirs qui ont remplace le trifo- 
rium et qui devaient etre relies Fun a Fautre par 
des passerelles en encorbellement. 

1864. J. V. L. Le Mont-Saint-Michel en danger? 
Beaux- Arts, 1933, n° 39, p. 1,4 fig. — Vente de 
Pilot de Tombelaine. 

1865. Huyghe (Rene). La « biographic » d'un monu- 
ment. Art viu., 1933, p. 408, 4 fig. — « Le Mont 
Saint-Michel » par Germain Bazin. 

1866. Une piscine du douzieme siecle a ete decou- 
verte dans Feglise de Moret. Beaux-Arls, 1933, 
n'* 47, p. 6, 1 fig. — Dans la paroi sud de Fabside. 

1867. Palet (Jacques). La cathedrale de Nevers a 
travers ie passe. II. Le choeur (premiere partie). 
B. Soc. nivernaise, 1931, p. 249-291. — Documents ; 
inedils sur les tombeaux des comtes de Nevers. 

1868. Dore (Robert). Les eglise s d'Oloron. Beaux- 
Arts, 1933, n® 35, p. 1, I fig. — L’une romane et 
Fautie gothique. 

1869. Jarry (Eugene). La cathedrale Saint Etienne 
d'Orleans et la premiere accrue de Fenceinte. B. 
Orleanais, t. XXI (1931), p. 518-525. — Un acte 
notarie de 1502 relate que Fanciennc cathedrale 
d'Orieans avait ete coupee en deux par les mu- 
railles de la cite. Or celies-ci remontent a la fin 
du in* siecle. Problemes qui se posent. 

1870. Jarry (Paul). La tour dite de Jean Sans Peur. 
Beaux-Arts, 1933, n® 29, p. 6, 1 fig. — Paris. Reste 
de Fancien hdtel de Bourgogne, elle fut eievee 
entre 1372 et 1374. 


187!. Dumolin (Maurice). Notes sur Fabbaye de 
Montmartre. B. Hist, de Paris, t. 58 (1931), p. 145- 
238 et 244-321, 21 fig, — Etude de cette abbaye 
fondee par Louis VI eii 1134. 

1872. Bonnefoi (A.). L’abbaye de Pebrac. Aim, 
Brioude, t. XII (1931), p. 103-122, fig. — Abbaye 
augustine situee aux confins de FAuvergne et du 
Gevaudan, fondee au xi* siecle. 

1873. Perennes (H.'. Une vieille abbaye bretonne. 
Notre-Dame du Relec en Plouneour-Menez. 
B. Finislere, t. LIX (1932), p. 58-154, 2 pi. — 
Fondee en 1 132. 

1874. GiNor (E.). L’oeuvre poitevine du P. de La 
Croix. B. Antiq, Quest, t. IX (1931-32), p. 422- 
4v9. — Concerne en particulier les recherches 
archeologiques sur Fhypogee et le baptistere a 

Poitiers. 

1875. Soulange-Bodin. L’abbaye du Moncel. Beaux^ 
Arts, 1933, n® 52, p. ^5, 1 fig. — Abbaye de Cla- 
risses construite au xiv® siecle a Pont-Sainte- 
Maxence. 

1876. Lagarde (P. de\ Reinarques sur Feglise de 
Pranles. B. Vivarais, t. XXXIX (1932), p. 241-251, 
pL — Eglise romane, une des seules de la region 
qui ait ete 6pargiiee par les protestants, 

1877. Croze r (ReneL Les eglises de Preuilly-sur- 
Glaise. B. M,, 1933, p. 297-329, 1 pi. et 12 fig. — 
L'eglise abbatiale est un edifice roman qui se 
place a mi-chemin entre Fecole de la Loire et 
celie du Berry; I’ancienne eglise Sainte-Melanie 
ii'est plus qu’uue ruine, mais le musee possede une 
sei'ie de chapiteaux qui en proviennent, oeuvres 
remarquables du milieu du \ii® siecle ; Saint-Nico- 
las ne possede plus d’interessant qu’un chapiteau, 
et Notre-Damo des Echelles, du xiii® siecle, 
semble avoir conserve dans son croisillon sud un 
reste de sa construction primitive. 

1878. R. D. Pi6te et charite du Puy-en-Velay. Beaux- 
Arts, 1933, n® 36, p. 4. 

1879. Salet (Francis). L'eglise de Rampillon (Seine- 
et-Marne). Notes d art, 1933, p. 1-3 et 24-26. 

1880. Bertrand (H.), Abbaye de Saint-Thierry 
[a Reims]. An. Vieux Reims, 1929-30, p. 78-116, 

8 fig — Abbaye fondee au v®-vi® siecle. Histoire 
des batiments qui en 1779 furent reraplaces par 
le chateau de Farcheveque, lui-meme demoli pen- 
dant ia Revolution. Reproduction des vestiges du 
XII* et du XIII® siecle. 

1881. Bailhache (Georges). Riez. Baptistere. Con- 
grks, 1932, p. 75-88, 6 fig. — Edifice merovingien, 
dont la construction se place entre le vi* et le 
VIII* siecle. La partie Haute a ete refaite au debut 
du XIX® siecle et completement defiguree. 

1882. Lacrocq (Louis). L’eglise de Roches. Mem, 
Crease, t. XXV (1931), p. 82-140, fig. — Du xn® 
siecle, fortifiee pendant la guerre de Cent ans. 

1883. CouTAN (D.) La chapelle Nolre-Dame-du-Parc, 
prieure de Graiidmont. a Rouen. B. M., 1933, 
p. 207-219, 9 fig. — Histoire et description de 
cette chapelle fondee par Henry II, a la fin du 
xn® siecle ou au debut du xiii®, secularisee sous 
Louis XV et actuellement jJ^driere de Rouen. 

15 


t 


lld?£M A(}£ £T RENAISSANCE 


- 114 


1881. Que:^edsy (Com*). La prison de Jeanne d’Arc au 
chateau de Rouen. B, Antiq., 1933, p. 98-100. — 
Refutation des conclusions du Com* BaiiJy-Maitre 
quanta I’existence d'une tour, inconnue ju'-qu‘ici, 
a ajoiiter aux huit dont etait can tonne le cha- 
teau de Rouen et dans laquelle aurait et6 eufer- 
mee Jeanne d’Arc. 

1885. Massiqn (L.). L’eglise Saint-Pierre de Rojan. 
i?. SainioTige, XLIV (19^2). p. 221-224. — Modifi- 
cations et mutilations de Teglise roinane 

1886. Note sur I’ancienne eglise Saint-Georges de 
Roye. B. Antiq, Picard le^ 1931, p. 2o2-2u6. — 
Eglise romane du xii® siecle, aujourd'hui detruite. 

1887. ViHEY (Jean). L eglise de Saint- Alhain. Ann, 
Macon, t. XXVII (1930 30, p. 34-41, pi. - Etude 
archeologique de cet edifice oil Ton pent suivre 
I’introduction des dispositions gothiques dans 
cette region si attachee aux forniules romanes. 

1888. Lambert (Elie). 1^’eglise du prieure de Saint- 
Gabriel. An. Normandie, t. 99 (1932), p. 131-134, 
— Comparaison avec les eglises de Bernieres, 
Ouistreham et de la Trinity a Caen. 

1889. Dor (P.). L'egiise de Saint-Jean-de-Lnz. 
B. Bayonne, n®" 9 et 10, p. 347-427. — L eglise 
actuelle ne remonte qu’au xvi* siecle; elle a rem- 
plac6 non pas Leglise primitive, qui datait du xii®, 
mais une construction intermediaire. 

1890. Leclerc (R.). Notre-Dame de Saint-Ld. Notices 
Manche, t. 43 (I931j, p. 1-79. 

1891. Salet (Francis). Saint-Loup-de Naad. B, A/., 
1933, p. 129-169, 3 pi el 18 fig. — Histoire et 
description archeologique de cet edifice construit 
en deux campagnes, le choeur et les premieres 
travees de la nef a la fin du xi® siecle, les deux 
dernieres travees et le porche a la fin du xii®. On 
y trouve tous les genres de voutes romanes et 
gothiques. Son portail est une des oeuvres les 
plus harmonieuses du xii® siecle et le seul de son 
genre qui possede encore son trumeau primitif. 

1892. Hip.vult (O.-A.). L’eglise abbatiale de Saint- 
Maixent. Documents relatifs a sa restauralion au 
XVIII* siecle. B. Deux-S^vres, 1930, p. 446-463. — 
Publication de treize marches, de 1672 a 1681. 

1893. Chauvel (A.}. Chapelle Saint Sulpice a Saint- 
Marcel d’Ardeche (Ardeche). B. M,, 1933, p. 485- 
487, 2 fig. — Petite eglise romane a abside 
decoree de niches; les deux travees de sa nef 
sont voutees en berceau. Des vestiges de sculp- 
tures, d’un edifice preroman, out ete remployes 
dans la construction. 

1894. PuTG I Cadafalch (J.) Saint Martin-dn-Cani- 

gon. Cahiers d'hist. el d'arch., t. IV (1932), p. 237- 
243. — Exemple typique de Tart Catalan a un 
moment ou convergent trois courants, le premier 
art occidental, le premier art oriental et Fart moza- 
rabe. 

18 15. Dor^ (Robert). Saint-Mazimin. (lonqrH, 19.32, 
p. 297-223, 2 pL et 7 fig. — Eglise construile du 
XIII® au XVI® siecle; nef de neuf travees, sans 
transept ni deambulatoire, voutee de croisees 
d’ogives; la crypte est un caveau fun^raire du 
IV® sidcle (jui passd 'pour avoir contenu les restes 


de sainte Marie-Madeleine, de saint Maximin et 
d'aulres saints. Detail des scenes sculptees qui 
ornent ces sarcophages et des scenes gravees au 
trail sur des plaques de marbre qui semblent 
remonler au iv« ou au v® siecle. L’abside et le 
choeur out ete d^cores d’un revetement de marbres 
et de stucs polychromes, fait au xvii® siecle par 
des artistes proven^aux. 

1896. BoN.NET (Emile). L’abbaye de Saint-Micbel-de- 
Cnxa. Cahiers d'hist. et d'arch., t. IV (1932», 
p. 297 302. — Etude archeologique et bibliogra- 
phie. 

1897. Delaxvarde (J. B.). L’eglise de Saint-Myon 
(Puy-de-D6me). B. J/., 1933, p. 5-28, 1 pL et 
7 fig. — Batie au xi* siecle par les Benedictins 
de Menat; le choeur fut refait etagrandi des la fin 
de ce meme siecle, l eglise etant devenue un 
centre de pelerinage; au xii® siecle on ajouta 
deux travees a la nefet on conslruisit un narthex; 
la tour est posterieure et le portail sud date du 
xiii® siecle. 

1898. Bodiere (R.). Tribunes de Leglise de Saint- 
Berlin a Saint-Omer. B. Pas-de-Calais, t. V 
(1928-30!, p. 600-602 et 612-614. — Tribunes du 
XV® siecle. du cote sud de Leglise ; disposition 
tout a fait inusitee a cette epoque. 

1899. Dore (Robert). Saint Paul. CongrHf 1932, 
p. 332-338, 3 fig. — Edifice roman voule au xvni® 
siecle; au bas-cote sud: la chapelle Saint-Ci^ment 
a ete construite en 168i par Pierre-Jean Bemardi. 
Stalles de 1600 environ, tableau attribu^ a 
F. Leinoine ou a Lebrun, autre tableau de Jean 
Da ret Listc des pieces du tresor. A c6t6 de 
Leglise, ancienue tour du xiii® siecle, servant de 
beffroi. 

1900. Barrier (Pierre). L’^glise fortifiee de Saint- 
Pierre- de-Toucy. B. Centre, 1932, p. 10-19. 

1901. Leroy (Edgarj. Saint-Remy de Provence. L’an- 
ciennete de ses Eglises. M4m. Provence, t IX (1932), 
p. 42-44. 

1902. Louis (Capitaine). Lc monastere Iroglodytique 
de Saint-Roman d' Aiguille, Cahiers d'hist. et d'arch., 
i. IV (1932), p. 275-291, fig. — Etude arch4olo- 
gique de ce monastere-forteresse qui 4tait une 
cite a Lepoque prehistorique. 

1903. Georges (Jean). Saint-Vetain (Nievre), ville 
forte au moyen age, restitution au xiii® siecle. 
B. Centre, 1932, p, 153-171. — Coinpte rendu 
des fouilles efiectuees dans les ruines du chateau 
et description de Leglise. 

1904. Maubourguet (J.). A propos de la cathedrale 
de Sarlat. B. PMgord, t. LIX (1931), p. 279 282. — 
Critique d une monographie recenle (voir Reper- 
toire, 1928, 11 “ 1126 . 

1905. Aobert (^Marcel). L’abbaye de Silvacane. Con- 
gres, 1932, p. 121-143, 2 pL et 9 fig. ~ Abba ye 
cistercienne tres llorissaute au xiii® siecle, maisen 
pleine decadence des le xiv^. L eglise, construite 
entre 1175 etll'30, a le plan cistercien caracteris- 
tique; eile fut coramencee par le choeur et lescha- 
pelles du transept. Les bStiments conventuels 
da lent du xiu® siecle, le refectoire du xv*. Get 


— 115 — 


ensemble a et6 en partie restaure, mais est encore 
partiellementoccupe par une exploitation agricole. 

Voir aussi le n® 1792. 

1906. Deshouli^ires. Saint-Pierre de Souvigny. 
Fouilles et restao rations. B, 3/., 1933, p. 479-484, 
3 fig. — Decouverte dans le choeur de murs tres 
epais qui appartienfient h un edifice qu’on ii'est 
pas arrive a identifier. Ils sont a un autre niveau 
quele narthex de 10^)4 et semblentbienimportants 

our I’eglise anterieure a 920. Reconstruction de 
^tage superieur de la tour nord de facade, detruit 
par la foudre en 1930. Reprise en sous-ceuvre d’un 
des supports de la nef. 

1907. Aubert (MarceP. Abbaj^e du Thoronet. Con- 
gr^s, 1932, p. 224-24.3, 3 pi. et 7 fig. — Eglise 
cistercienne commencee vers llfiOet terminee vers 
1180 ou 1190, sur le plan de Morimond : abside 
demi-circulaire, chapelles surlesbrasdu transept, 
nef de Irois travees flanquee de collateraux. Les 
b^itiments conventuels furent eleves a la memo 
epoque que I’eglise. 

Voir aussi le n® 1792. 

1908. ViTRY(Paul). Le chateau de la Tour d'Aigaes. 
Congres, 1932, p. 115-122, 1 pi. et3 fig. — Chateau 
medieval remani6 pendant ia seconde moitie du 
xvi® siecle par un architecte qui connaissait de 
pr^s l*art de Tile de France. II ne reste debout 
aujourd’hui que le gros oeuvre du donjon et des 
pavilions de la facade ouest avec le portique 
d’entree etla majeure partie de i’enceiate, y com- 
prises les tours d angle posterieures, 

1909. Barbier (Louis). Etude sur les voutes du 
premier etage du narthex de Saint-Philibert de 
Tonrnns. B. M.. 1933, p. 51-57, 3 fig. ~ Etude 
technique de la construction. 

1910. CouFFON (Rene). Chapelles, autels, eufeux de 
la cath^drale de Trdguier. B. Cotes du Xord^ 
t. LXIir (1931), p. 161-241. — Identification et data: 
tion. Ce travail confirme Phypothese (|ue les cha- 
pelles du deimbulatoire etaienttoutes achevees au 
d^but du XV® siecle. 

1911. Aubert (Marcel). L’abbayedesVaux-de-Cemay 
(Seine-et-Oise). B. 3/., 1933, p. 195-206, 3 pi. et 
5 fig. — Particularites du plan et de I’elevation 
de Teglise et des batiments monastiques, en 
partie conserves, en partie retrouves quant aux 
fondations dans des fouilles executeesen 1930-31. 
M. Aubert insiste surtout sur le plan du choeur, 
dans lequel on a voulu voirle type cistercien pri- 
mitif, mais qui n’est qu’un derive simplifie du 
plan benedictin; il a ete dessine en effet avant 
1 147 par les moinesde la congregation de Savigny, 
avant done le raltaehement de la coogregalion a 
Citeaiix. 

1912. Dore (Robert). Vence. Cong res, 1932, p. 339- 
354, 10 fig. — Cette ancienne capitale des Saliens 
est un eveche des le iv® siecle : son eglise date 
en partie du xi® siecle et est un des rares exemples 
que possMe la Provence du premier art roman. 
Farmi le mobilier, un sarcophage paien a strigiles 
du V® siecle, un sarcopbage du xii® siecle et surtout 
des stalles executees de 1455 a 1459 par Jacques 


ARCHITPCTURB 

Bellot. Restes de Penceinte medievale a trace ellip- 
tique. 

1913. Eels (Etienne). La cath^drale de Yerduxi. 
B. Antiq.y 1933, p. 177-179. — La restauration de 
la cathedrale consecutive a la guerre a fait 
retrouver une grande egli:se romane gravement 
altcree par ua iiicendie au xviii® siecle. C’etait 
un edifice de plan rhenan, a deux trau%epts, avecun 
chevet plat rappelant cehu de Limbourg, des piles 
reclangulaires semblqbles a celles de Spire et de 
grander absidioies dont le prototype se retrouve 
a l.imboui’ii ; au chevet occcideutal, deux tours. 
Quanta la decoration, les fragments, retrouves ont 
montre qu’elle venait de Chartres et de la Bour- 
gogne. 

1914. Ai.mond (Ch.). Uno chapelle oubliee a la Cathe- 
dra le de Verdun : Saint- Michel. Seni. rel, Verdun^ 
t 41 (193')}, p. 66-08. — Au premier etage de la 
tour nord; supprimee en 1628. 

1915. Lauorderie (Albert de). L'eglise de Vigeois. 

B. Curreze, t. LIV .1932), p 126-147. -- Eglise a 
nef unique et a abside sans deambulatoire mais a 
chapelles rayonnantes; du premier quart du 
XII® siecle. 

1916. Monmarche (Georgesj. Les jardinsde Villandry. 
Bea’ix-Arls, 1933, n® 32, p. 3, 2 fig, — Chateau 
Renais?.ance 

1917. Rodieue i^R.). I/eglise du Waast, d'apres 

C, Enlart. B. Pas-de-f^aldis, t V (1928-30), p. 6t,'3- 
0u5, fig. — Le portail reproduit celui de la mos- 
(juee Bab-el-Foutoub, au Cairo. 

Arcbitectes. 

1918. Hahnloser (Hans R.). Entwurfe eines Archi- 
teklen um 1250 aus Reims. Cungr^s Slockholm, 
1933, p. 260-262. — Palimpseste des archives de 
Reims (Q. 661), contenant neuf projets d’ar- 
chitecte, Irois facades, une elevation, un plan, 
des stalles et divers fragments, de la main d’un 
seul et meme architecte. 

1919. Demaison (L.i. Manuscrit sur parchemin du 
XIII® siecle. B. Aniig., 1933. p 133- 1 fe. — Feuillets 
palimpsestes presentant des traces de dessins 
d'architecture. II semble que ce soit non pas des 
plans se rapportant a un inonumeiit coiinu, mais 
des etudes qui n'ont jamais ete mises a execution. 

Pour Androuet Ducerceau, voir le n° 2640, 

Pour Jean Loubieres, voir le 1808, 

1920. Demaison. A propos de Jean d’Orbais. B. 
Aiiftq , 1933, p. 153-154. — Texte du xvn® siecle 
nionti-aiit que le terme de coifTe <]e‘'igne bien le 
chevet d'une eglise et non la voute de ce chevet. 
li est done juste de maintenir Jean d'Orbais au 
premier rang des arcbitectes de la cathedrale de 
Reims, dont le labyriiilhe dit qu'il « en commenga 
la coiiTe j). 

Grande Bretagne ^ 

1921. \V. L. H. The great cliqrch towers of England. 
Apollo, 1932, I, p. 288-289, 4 fig. — Compte rendu 


t 



MOTER AGE ET RENAISSANCE 


— H6 — 


■ 

■- 












? -, 





oK 

.V 


du livre de F. A. Allen. Beproductions de diverses 
tours du Somerset. 

1922. CEScmsKY (Herbert). « And they gathered in 
the tithes ». Apollo^ 1933, II, p, 3^-326, 13 fig. 
— Anciennes granges destinees a recevoir les 
dimes des moissons. Importance de I'architecture 
ecclesiastique en Angieterre. 

• 

1923. Kerr (Henry F.). An interpretation of a drawing 
entitled « Our Lady Kirk of Field, Edinburgh » 
in H. M. State Paper Office. Ant. Scollandj 1932, 
p. 140-145, 4pL — Interpretation d’un dessin illus- 
trant probablement le meurtre de Lord Darnley en 
1567 ethistoire architecturale de I’eglise St >lary 
in the Fields a Edimbourg; elle a du elre cons- 
truite vers 1230 et avoir iin choeur re fa it au 
XV® siecle, 

1924. Simpson (W. Douglas). Further notes on Hnntly 
Castle. Ant. Scotland, t.' LXVII (1933), p. 137-100, 
11 fig. — Les fouilles execulees depuis 1923 out 
permis de preciser rbisloire de la transformation 
architecturale de ce chateau, qui remonte a 
Fepoque des Normands, fade entre le xin* et le 
XVIII® siecle. 

Italie. 

Generalites. 

1925. Bordenache (Riccardo). Due monumenti delF 
Italia meridionale. 1. L avanxo di una chiesetta a 
croce greca in Castro. IL La capella romanica 
della foresteria nelF Abbazia di Venosa. 

lino, t. XXVII (1933), p. 169-184, 16 fig. ~ Petite 
egiise batie sur plan de croix grecque, accolee 
a la cathedrale de Castro (xi« siecle?} et vues d’une 
chapelle avec coupole bStie sur troinpes a Venosa 
(xii® siecle). 

1926. Michalski (Ernst'. Das Problem des Manie- 
rismus in der italieiiischen Architektur. Z. f. 
Kunstgeschichte, 1933, p. 88-109, 9 fig, — L'auteur 
etudie I’architecture u manieriste » qu'ii oppose 
a Larchiteciure J)aroque et dont il recherche 
Torigine dans des fonds de tableaux de peintres 
comme le Parmesan ou Bramantino. 11 montre que 
c’est line architecture snrtout profane et s'eleve 
contre la these qui veut y voir i'architecture de la 
Contre-Refornie. Reproductions d’oeuvres d’archi- 
tecture de Bramantino, Periizzi, Ercole di Giidio, 
Cesare Grande, Girolamo Rainaldi. 

1927. \alenti (Francesco). I.a conservation des 
monuments medievaux et modernes eii Sicile. 
jUou.seion, 21-22 il933', p. 147-^53, 9 fig. sur 
3 pL Vues de la « Magioiic » de Palerme, du 
xiii® siecle. degagee des lourdes architectures du 
XIX® siecle, du dome Ixii® siecle) et de Saint Fran- 
cois d Assise ixiv® siecle) a Mossine, l estaures 
depuis les degats causes par ies tremblemeiits de 
lerre. 

1928. CniEBici (Gino). Restauration de monuments 
en Campanie. Mouseion, n® 21-22 (1933), p. 166- 
173, 3 pL — Debut des travaux entrepris dans 
des edifices qui donnent uii aper^u de tous les 
styles qui se sont (^.yeloppes en Sicile, de Tai ohi- 
tecture pal6o-chr6tienne a I’architecture golhique. 


Vues des eglises de Saint-Janvier, de Saint-Jean 
a la Mer et de Prata (Avellino). 

1929. Renaissance palaces of Northern Italy and 
Tuscany. Apollo, 1932, I, p. 175-176, 2 fig. — Ana- 
lyse des volumes de A. Haupt. Vues du palais 
Bernardi a Lucques et du Palais du Te a Man- 
toue, conslruit par Jules Remain. 

Monograpbies. 

1930. Castelfranco (Giorgio), L'atrio del Duonio 
d’Amalfi. Bolleltino, t. XXVI (1933), p. 314-320, 
9 fig. — La cathedrale d Amalfi a ete restauree 
a pres le tremblement de lerre de 1861 sans 
aucune fidelite arch^ologique. L'auleur en etudie 
I’aspect ancien, d’apres un dessin et une peinture 
de Gabriele Carelli vers le milieu du siecle 
dernier. C’6tail une oeuvre du debut du xiii® siecle. 

1931. Calzecchi (Carlo). Il palazzo Fodri a Cremona. 
Bolleltino, t. XXVI (1933), p. 524-535, 15 fig. — Res- 
lauration de ce palais du xvi® siecle qui, comme 
beaucoup de palais de la Lombardie et de I’Emiiie, 
a une decoration de lerres cuites architectoniques. 

1032. Sanpaoi.esi (Piero) San Piero Seberaggio (a 
suivre). lUv. d'Arte, 1933, p. 129-150, lO fig. — 
Restes, dissimules dans des maisons, d une egiise 
de Florence consacree au xi* siecle. On y a 
retrouve recemment des fragments de fresques 
byzanlines representant la vie du Christ (sur les 
parois internes d*une fenetre muree). 

1933, Gabrielli (Noemi). Un edificio genovesc del 
Quattrocento. 11 Palazzo di Andrea Doria a San 
Matteo. Bollrllino, t. XXVH (1933), p. 75-81, 
4 fig. — Genes. Etude d’nn palais du xv« siecle, 
ceuvre originale d’un archil ecle inconnu. 

1934, Plamscig (L.). Ein Entwurf fur den Triumph- 
bogen am Castelnuovo zu NeapeL J. Berlin, 1933, 
p. 16-28, 8 fig. — Attribution a Pisanello d un 
dessin de ia collection Koenigs a Harlem qui est 
le premier projet de Fare de triomphe qu’Alpbonse 
d' Aragon fit clever a Naples de 1452 a 1458 pour 
servii* de porle au chateau-fort des Anjou qu il 
avail translorme. L arc de triomphe execute par 
une troupe d’arlistes sous la direction de Pietro 
da Milano a conserve les grandes ligiies du projet 
primilif, inais en a modernise le decor; e’est lout 
de meme un maitre de Pepoque gothique finissanle 
qui est le createur de ce pi emier monument de la 
Renaissance dans Pltalie du Sud. 

1935 Filangieui m Candida (R,). La restauration du 
<( Castel Nuovo » de Naples. }joiJselon, ii° 21-22 
(i933), p. 159-165. 2 fig sur 1 pi. — Detail des 
travaux entrepris pour reconsliluer Tedifice eleve 
de 1443 a 1458 par Alphonse d’Aragon. Le Palais 
RoAal de Charles d'Anjou, commence en 1279 et 
acheve en 1284 avail ete detruit, sauf la chapelle 
palatine, par Alphonse d’Ai'agon. Quant aux addi- 
tions fort importantes du xvi® siecle qui avaient 
fait du palais d Alphonse d’Aragon une massive 
forteresse, elles out presque entierement disparu 
au cours du xix« siecle. 

1936. Barbacci (Alfredo). Ruderi di una cliiesa roma- 
sot to il duomo di Pieoza. Bolletlino. 
t. XX\ I (19:;3,), p 352-358. 8 fig. — D^couverte, 


€ 



— iI7 — 


ARCHITECTURE 


sous la cathedrale elevee par Pie II, des restes de ' 
Feglise paroissiale de Santa Maria elevee dans la 
seconde moitie du xii« siecle. 

1937. Pancotti (Vincenzo), Le belle basiliche di 
Piacenza. Vie dltalia, 1933, p. 203^217, 20 fig. — 
Les eglises de Plaisance, le Dome du xii« siecle, 
San Francesco, du xin®, et San Sisto de diff^rentes 
epoques. 

1938. ViELLiARD (Jeanne). Notes sur Thospice Saint- 
Nicolas des Catalans a Rome au moyen age. 
Melanges, 1933, p. 183-188, — Publication de docu- 
ments concernant I’histoire d'un hospice destine 
aux Catalans et aux Aragonais, detruit en 1518 et 
remplace par Teglise Santa Maria di Monserrato. j 

1939. Spezi (Pio). Una ignorata chiesa trecentesca. 

S. Andreas Teutonicorum de urbe. B. com. arch, 
Roma, t. LIX (1931), p. 195 212. ~ Rensei- 
gnements concernant la petite eglise Saint-Andre 
des Allemands a Rome annexee a Thospice Santa 
Maria dell* Anima. Elle ful fondee a la fin du 
XIV* siecle et disparut au xvi®. 

1940. Orazi (Vittorio). II ripristino di S. Balbina. 
Vie d' Italia, 1933, p. 502-506, 5 fig. — Restaura- 
lion de cette petite eglise romaine dont la fonda- 
tion remonte aux premiers siecles. 

1941. Gavini (I. C.). Restauri del Medioevo. II tern- 
pietto del Clitunno e la chiesa del Salvatore di 
Spoleto. Bolletiino, t. XXVII (1933), p. 1-6 4 fig. 

— L'auleur estime que des monuments comme le 
petit temple du Clitumnus et I’eglise Saint-Sau- 
veur a Spolete, oil se melent des elements paiens 
et Chretiens, ne peuvent s’expliquer que par une 
veritable restauratiou qu’on pent placer au 
XII* siecle. 

1942. Rave • Paul Ortwin). Santo Zeno in Verona. 
Atlantis, 1933, p. 518-520, 5 fig. 

Architectes. 

Pour Arnolio di Cambio, voir le n* 690. 

Pour Bramante, voir le n'» 30. 

Pour Bramantino, voir le n* 1926. 

1943. Giovannozzi (Vera). Ricerche su Bernardo. 
Buontalenti. Riv, d'Arte, 1933, p. 299-327, 16 fig, 

— Publication de vues de batiments ou de dos- | 
sins d'architecture relatifs aux oeuvres de Buon- 
talenti. Vue de la villa de Pratolino, detruite au 
debut du xix* siecle, par Giusto Utens, esquisses 
de Buontalenti, dessins d’un anonyme se rappor- 
tant aux palais Guadagni et Dardinelli et dessin 
de fontaine par Giulio Parigi. 

1944. Sasiona (Giuseppe). L 'opera dell’ architetto 

fioreutino Camillo Camiliani in Sicilia alia fine del 
Cinqueceuto. R. Istituto arch., t. IV (1932-33^, 
p. 227-270, 6 pi. et 23 fig. — Etude de I’oeuvre de 
I'architecle florentin Camillo Camiliani, etabli en 
Sicile, pendant les vingt dernieres annees du xvi* 
siecle. La fontaine Pretoria a Palerme, Teglise de | 
Saint-Jean de Malte a Messine, Tegiise de Milazzo j 
et le chateau de Rocca. j 

1945. Modigliani (Adriana). Disegni inediti di Pirro j 
Iiigorio. B. Istituto arch., t. IV (1932-33), p. 211- 1 


224, 2 pi. et 10 fig. — Acquisition par la Biblio- 
thequede Tlnstitut d'Archeologie dedeux dessins 
de Pirro IJgorio relatifs a la cour du Belvedere au 
Vatican, commencee par Bramante et achevee un 
demi-siecle plus tard par Ligorio. Ces dessins 
montrent Timportance de la participation aux tra- 
vauxde ce dernier artiste. La beaute de cette cour 
a ete detruite par les travaux de Sixte V, 

1946. Baroni (Costantinol. Appunti d'archivio su 
Giuseppe Meda. Riv. darte, 1933, p. 453-482. 11 fig. 
— OEuvres de cet architecte et peintre milanais 
de la fin du xvi* siecle, signalees par des docu^ 
ments d'archives. 

1947. WiTTKowER (R.). Zur Peterskuppel Michelan- 
gelos. Z, f. Kunstgeschichfe, 1933, p. 348-370, 

5 fig. — Etude technique et detaillee de la cou- 
pole de Saint Pierre de Michel-Ange. 

Voir aussi le ii* 30. 

1948. Cappellini (A.). 11 paLr/zo del governo gia 
Doria Spinola. Enijtorium, 1933, I, p. 115-118, 

6 fig. — Le palais d’Antonio Doria, le neveu de 
Pamiral Andrea, eieve sur les plans de Fra Angelo 
Montorsoli, eieve de Michel-Ange, vient d'etre 
re stall re. 

Pour Palladio, voir le n« 1776. 

Pour Peruzzi, voir le n® 1926. 

Pour Jules Romain, voir le 1929. 

Pour Vasari, voir les 699 et 1713 a 1715. 

Norv^ge. 

1949. Rugge (Anders). The origin, development and 
decline of the Norwegian stave-church. Congrds 
Stockholm, 1933, p. 69-71. — Etude concernant 
des eglises norvegiennes sans bas-cotes eta piliers 
d'angles supportant le toil (en hois et en pierre, 
da XI® au xvii* siecle). 

1950. Tims iTlelge . The cathedral of Nidaros and 
its rebuilding. Congrcs Sltjckholm, 1933, p. 73-75. 
— Cathedrale dt^ I'loudiieim^ de style roman et 
golhique, restaiiiee a la fin du xix* siecle. 

Pays -B as. 

1951. Ter Kuile 'E. 11.'. Aanteokeningen bel ref - 
fende de bouwgeschiedenis der groote kerk le 
Dordrecht. [Notices hisloriques concernant l archi- 
tectiirede la cathedrale de Dordrecht . Oudheh^k. 
J., avril 1933, p. 2-18, 13 fig. — Coinpte rendu 
de Thisloire de ce monunienl golhique. d'apres it s 
archives; resnllat des recherches sur place, iiuli- 
quant les parties do la liasilique datant d'avaiit 
rincendie de 1^87 ou d’a[)ivs. Plan el details tie 
Piulerieur. 

Pologne. 

Voir le n*^ 79. 


I 



MOTEM AGE BT REKAISSAHGE 


-- 118 


PortugaL 

1952. May (Mathieu Georges), La cathe.lrale d’Evora 
et les influences fran^aises dans I’arcbitecture 
romane portugaise <a suivre). Nolt>s d'art, 1933, 
p. 37-41. — Eglise elevee entre 1 18f) et IgiH ; avec 
la cathedrale vieille de Coimbra, c'est ia seule 
qui subsiste des calbedrales poilugaises elevees 
au XII® siecle; ce sont des monunients doiit les 
modeles doivent etre recherches en France et eii 
Espagne, mais qui sont fort dilTerents de leurs 
modeles, totalement differents aussi de Tart ro- 
man rural autochtone. 

1954. Jauss (Aiinemarie). OberflUchengestaltung 
am kleinen Hause. Baumeister^ 1933, p, 8(F81, 
3 fig. — Architecture civile au Portugal (Evora, 
Aleutejo). 

1955. Barbeira (Joao). Le choeur de Thomar. Con- 

^ gr^s Stockholm, 1933, p. 154. — Du xvi® siecle. 


Roumanie. 

1956. Bals (Gh.). Grinda si arcul. [La poutre et la 
route]. Buletimil, 1931, p. 66 68. — R^ponse a uu 
article ou M. Valasiaiiu detVndait ranl^riorite des 
eglises de bois sur cedes de pierre. M. Bals 
estime qu'il faut tenir compte des lignes droites 
ou courbes qui indiquent les materiaux primitifs 
employes et qu’on ne peut considerer comme par- 
ticipant de la vieille tradition du bois que les 
eglises en bois alfectant des formes rectagu- 
iaires. 

1957. Hexry (P.). Le grand ouvrage de M. Bals sur 
les %liscs moldaves. Byzantion, 1933, II, p. 695- 
765. — Compte rendu de cette etude en trois 
volumes dont le premier est coiisaere a T^poque 
d'Etienne le Grand (1457-1504', le deuxieme au 
XVI® siecle et le troisieme a I'epoque moderne 
jusqu au XIX® siecle. (Test la plus vaste enqu^te 
qui ait ete faite jusqu’^ present sur une ecole 
architecturale fieri tiere de Byzance. 

1958. pETRAxu (Coriolan). Neue Forschungen auf 
dera Gebiete der Holzbaukunst Siebenbiirgens 
(Rumanien). CongrH Stockholm, 1933, p. 65-67. 
— Etude de I’architecture en bois de la Transyl- 
vanie, qu'on a eu tort de considerer comme 
hoogroise alors qu’elle est purement roumaine 
^^eglises et maisons). 

1959. Ghica-Budesti (N.) Manastirea Colmeana. [Le 
monastere de Cotmeanaj. Buletinul, 1931, p. 177- 
ISO, 4 fig. — Fondalion de la fin du xiv® siecle; 
nartbex de la fin du xvii®, clocher du xviii®. 

1960. Bals (G.). Despre biserica Prislopuliii, [L’eglise 
de Prilop]. Buie linn I, 1931, p. 97-100, 9 fig. — 
Eglise de Trausylvanie elevee a la fin du xiv® 
siecle, puis reconstruite au xvi® et remaniee a plu- 
sieurs reprises; elle a conserve son plan primitif 
et appartieiit au groupe dit de la Morava, groupe 
grace auquel I’influgpce du plan serbe s'est exer- 
cee sur I'archi lecture valaque. 


1961. loRGA (N.). Biserica doamaei Ecaterina. 
[L'^glise de la prlncesse Catherine], Buletinul, 
1931, p. 38-39, 2 fig, — A SlAtioara (Olt^nie); de 
la fin du XVI* siecle. 

1962. loRGA (N.). Bisericile din Trotus. [Les eglises 
de Trotns]. Buletinul, 1933, p. 79-81, 3 fig. — 
Eglise des xv*-xvi« siecles, avec fresques du xvii®. 

1963. BaATLLESCu t V,). Manastirea Valea din judetul 
Muscel, V etitorie necun oscuta a lui Badu Paisie. 
[Le monsstore Valea distinct de Muscel, une fon- 
dation inconnue du prince Badu Pa'isius. Buleli- 
mil, 1931, p. 11-19, 11 fig. — Eglise du xvi® siecle 
decoree de fresques un peu plus tardives* 

1964. loRGA (N.). Biserica din Verbila. [L’^glise de 
VerbUa] Buletinal, 1931, p. 25-28, 5 fig. — Du 
xvi* siecle. 

Su^de, 

1965. Kraft ^Salomon). Cistercieordeneu og dens 
klostre i ?sorden 11. Bog. Sveriges Klostre av 
Edw. Ortved. [I/ordre cistercien et ses cloitres 
dans le Nord Tome II : Les cloitres de la Sudde 
par Edw. Ortved]. Big, 1933, p. 212-214. — 
Compte rendu. 

1966. Hahr (August) Schwedische Burgen aus dem 
Mittelalter und der Benaissaucezeit. CongrH Stock- 
holm, 1933, p. 145-146. — Chateaux du moyeu 
kge et do la Reruussanco en Su^de. 

1967. Kjellin (Helge), Mittelalterliche Kunstbezie- 
hungen zwischcn Skandinavien und dem Ostbal- 
ticum, Congr^s Stockholm, 1933, p. 88. — CEuvres 
des masons de Gotland en Lettonie et Esthonie. 

1968. Romdahl (Axel L.). Zur Baugeschichte des 
Domes zu Liiikoping. Congr^s Slockholttiy 1033, 
p. 71-73. — Contribution a I’histoire de l ^glise 
de Linkoping foudec au xii® siecle et agraxidie 
poslerieurement (jusqu'a Maitre Adam van Duren 
k la fin du xv® siecle), 

1960. Lundberg (Erik). Linkopiugs domkyrka, Band- 
anteckningar i ett praktverk. [La cathedrale de 
Linkoping. Notes marginalos dans une oeuvre 
splendide]. fornvannen^ 1033, p 202-223, 15 fig. 
— Critique du livre de Axel L. Romdahl eu ce 
qui concerne 1 histoire de la construction de la 
cathedrale dans la periode allant de 1250 a 
1350 environ. 

1970. Lundberg (Erik). Linkopings domkyrka. [La 
cathedrale de Linkoping]. Ord och Bild, 1933, 
p. 561-580, 19 fig. — Histoire de sa construction. 

1971. Lundberg (Erik) et Edle (Alfred'. Haggska 
huseti Visby och nAgra avdessfninder. [La maison 
inedievale de la famiile Hagg a Visbv e't quelques 
paralleles]. Vmer, 1933, p. 325-339, 16 fig. — 
Etude concernant la maison medievale en Suede. 


Suisse. 

19<2. Grutter (Max), Die romanischen Kirehen am 
Thux^ersee. Eiii Beitrag zur Frage der Ausbrei- 
tung frulilombardischcr AJ’chitektur. Indie, nutfse, 



- 119 - 


I^ULPTUKK 


1932, p. 118-128, 204-218 et 2T2-285, 4 pL et 16 fig. 
— Etude d’un petit groupe d’eglises de la region 
du lac de Thouue, Scherzligen, Sinigen, Wimmis, 
Amsoldingen et Spiez qui se ratlachent au pre- 
mier art roman et dont on peut placer la cons- 
truction sous Rodolphe II a la fin du x* et au 
debut du xi® siecle. L'auteur souligue les ressem- 
blances qu’elles presentent avec 1 art de la Lorn- 
bar die. 


1973. Blondbl (Louis). Les premiers edifices chre- 
tiens de Geneve. De la fin de I'epoque romaine a 
Fepoque romane. Genara, 1933, p. 77-iOl, 9 fig. — 
Tableau d’ensemble des plans des anciennes 
eglises de Geneve : Saint-Pierre, ancienne calhe- 
drale (edifice remain, eglise du v® siecle, basili- 
qiie de Sigismond, du vi® siecle, et eglise actuelle, 


du xn® siecle), eglise de Saint-Germain (basilique 
primitive, %lise detruite en 1334, eglise actuelle), 
eglise de la Madeleine (constructions romaines, 
premiere eglise, deuxieme eglise, troisi^me 
eglise), %lise de Saint-Gervais (eglise des ix®-x® 
siecles, eglise romane du xi^, reconstruction du 
XIV® siecle, Edifice actuel du xv®, adjonctions 
posterieures), prieure de Saint-Victor. 

1974. Weisz (Leo). AktenstOcke zur Baugeschichte 
der Zurcher Miinsterkirchen. Indie, Suif^se^ 1933, 
p. 61-68 el 129-141, 8 fig. — CathMrale de Zurich. 
Documents concernant la reconstruction du clo- 
cher (1728-1732) et histoire de la construction 
tout entiere d'apres les documents rassembles 
par Jakob Breitinger qui, en 1763,empecha la des- 
truction de Teglise qui avail ete decidee apres que 
la foudre Peut endoiiimagee. 


SCULPTURE 


Generalites. 

1975- Baltrusaitis (Jurgis). Artsumerien, art roman 
(a propos d’un livre recent). R. de 1933, I, 

p. 177-184, 15 fig. — Analyse et critique du livre 
public en allemand parM. Bernheimer sur les ori- 
gines du d^cor animal roman. I/auteury a recher- 
che les origines immediates et loinlaines des dilfe- 
rents motifs depuis Tart sumerien, eyyptien ou 
etrusque, maisM. Baltrusa'ilis luireprochede s’eli e 
attache surtout aux parentes de forme sans avoir 
cherche a approfondir les questions de technique 
creatrice et de dialectique ornementale. 

1976. M. R. R. A group of mediaev al sculptures. St. 
Louis, 1933, p. 30*34, 4 fig. — Entree au musee 
de Saint-Louis d’une serie de pieces de sculpture, 
une tete de saint ou de prophete du xii®-xiii® sie- 
cle, provenant de la region des Pyrenees, une 
tdte de roi, frangaise ou anglaise, du xin® siecle, 
une tele de saint, fraiiQaise du xiv«-xv® si^cFe, et 
un fragment de voussure romane provenant prolia- 
biement des Abruzzes. 


Art Chretien primitil et by2£intin. 

1977. L’Orange(H. P,). Scultura teodosiona. Con- 
gr^s Stockholm^ 1933, p. 36-37. — La sculpture 
romaine du iv® siecle apr. J.-C. 

1978. Mottini (G. Edoardo), II sepolcrodi Bacco. Em~ 
potium, 1933, II, p. 180-186, 7 fig. — Le sarco- 
phage de sainte Constance, sculple au iv® siecle, 
est decore de scenes de vendanges qui Pont fait 
prendre pour le tombeau de Bacchus; e’est autour 
de ce sarcophage, aujourd’hui au musee du Vati- 
can, mais autrefois dans le mausolee de sainte 
Constance que les peintres des Pays-Bas, qui se 
noramaient eux-memes des benlvogel et qui appe- 
laient leur association le shildersbent terminaient 
leurs soirees d'initiation des nouveaux membres. 
Reproductions de peintures de P. van Laer, Giov. 
Both, Karel Dujardin et Frans van Bloemen. 


1979. VoLBACH (W. F.). Zwei Bruchstiicke einer fruh- 
chrisLlicheu Vase in Berlin. RerL Muse^n. 1933, 
p. 72-75, 4 fig. — Acquisition par le musee de Ber- 
lin de deux fragments d’un vase proche parent du 
beau vase du Vatican. Ils representent le Christ 
jeune el un mage; ils doivent daterde la fin du v® 
ou vi* siecle et avoir pris naissance a Rome. 

1980. Laurent (Marcel). G. de Jerphanion : L’ambou 

de Salonique, Parc de Galere et i’ambon de The- 
bes. 1933. II, p. 655-058- — Compte 

reudu d un article ou est demontree Pinlluence de 
la sculpture de Parc de triomphe de Galere, eleve 
a Salon ique vers Pan 300, sur PAdora/mn des Mages 
de Pambon de Salonique, sculpte vers le milieu du 
V* siecle. Influence de cet ambon sur d'autres 
ambous byzantins, celui en particulier de Sainte- 
Sophie de Constantinople. Essai de reconstitution 
de cette ceuvre celebre. 

Voir aussi le n® 1068. 


Art roman, gothique et de la Renaissance. 

Allemagne et autree pays germaniques, 

1981. Nip-belschCtz (Ernst von) Ileroisches Magde- 
burg. Atlantis, 1933, p. 577-585, 10 fig. — Details 
de sculptures de la cathedrale. 

1982. Deusch Werner R. ) Gotische Bildvveike 
des Deutschordensiandes. Pantheon, 1933 11, p. 
340-346, 6 fig. — Essai de caracterisalion de la 
sculpture de In region de Memel et de Konigsberg. 
Les oeuvres reproduites vont de 1370 a 1520. 

1983. Der Olberg in Stans. Atlantis, 1933, p. 244, 
7 fig. — Grandes photographies de detail du 
(( Jkrdin des Oliviers », de Stanz, groupe de 
statues dans la petite chapelle du cimeti^re et 
reproductions d’ap&tres du portail lateral de 
Peglise de Stanz (fin du xv® siecle). 

1984. J. B. M. Objects from the collection of count 
Erbach. Si.-LouiSf 1933. p. 7-l0, 1 fig. — Pierre 
tombaie d'Elisabeih et Ui^h von Erbach^ oeuvre 



MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


— 120 


allemande du xiv® siecle, ties interessante j.our 
I’histoire du costume. 

1985. Weisz (Leo). Di'' — . .. . deiii 

Grab der Priiizessin ! . ■ . ; in Toss. 

Indie. Suisse, 1933, p. :^86-295, 1 — Documents 

coucernaut la pierre tombale de la princesse Eli- 
sabeth de Hongrie, morte en 1337 (au inus^e 
de Zurich, provenant de I'ancieniie esrlise de 
Toss). 

1986. Lehmann (Hans;. Die Madonna von Silenen. 
R. A. Zurich, l93l' p. 83-85, 2 pi. — Vierge en 
bois peinl du debut du xiv® siecle qui a fait parlie 
de la collection von Nemes ; semble provenir de 
la region du Rhin. 

1987. A German Gothic stone carving. Mianeapolis, 
1933, p. 62-64, 1 fig. — Sculpture sur pierre de 
saint Eloi, oeuvre allemande de 1500 environ. 

Voir aussi les uo® 35, 112, 447, 473, 1707 et 1708. 

1988. Bier (Justus). Riemenschneider oder Peter 
Breuer. Pantheon, 1933, I, p. 25-28, 3 fig. — 
Examen d'une Piela du musee germanique que 
Ton a donnee a Riemenschneider. L’auleur se de- 
mande si elle ne serait pas plutot l oeuvre de ce 
Peter Brener qu ona identifie il ya une trentaine 
d‘annees comme I'auteur de la'^Pieta de la Ma- 
rienkirche de Zwickau. C'est iin artiste qui a tres 
fortement subi Pinfluence de Riemenschneider, 
ce qui explijue qu’on ait attribue Pceuvre au 
maitre lui-meme. 

1989. Gysin (Fritz). Unbekannte Jugendwerke des 
A ugs burger Rildhauers Hans Dancher. Congr^s 
Slochholm, 1933, p. 144. — Moulages d oeuvres 
perdues de Daucher; ayant fait parlie de la collec- 
tion Auerbach reunie a Bale au xvi« siecle. 

1990. Feulner (Adolf). Ein Ghristuskind des Blau- 
beurer Meisters. Pantheon, 1933, p. 382-384, 

3 fig. — Attribution au maitre de Pautel de 
Blaubeuren, identifie avec Georg Erhart, d'un 
enfant Jesus qui se trouve dans une collection 
particuliere a Munich. II doit etre contemporain 
de la Vierge de Berlin, vers 1502-1504. 

1991. Kentenich (G.). Werke eines der grossten 
Meister des spaten Mittelalters. Trierer Z., 1932, 
p. 153-157, 3 fig. — Attribution a Nicolas Gerhaert 
de Leyde de la Vierge du transept de la cathe- 
drale de Treves et de la chaire de I’eglise pai’ois- 
siale de Saint-Wendel, faite aux frais du cardinal 
Cusa en 1462. 

Voir aussi le n® 93. 

1992. Grober (Karlj. Die Grabplatte Kaiser Ludwigs 
des Bayern in der Frauenkirche in Miinchen. 
Pantheon, 1933, t. I, p. 92-95, 4 fig. — Etude du 
beau tombeau en marbre rouge de Pempereur 
Louis que la ressemblance avec la pierre tom- 
bale d'Ulrich Aresinger a la Peterskirche de 
Munich avait fait attribuer a Erasmus Grasser au 
debut du XVI* siecle. Mais le tombeau de Pem- 
pereur est anterieur, de 1470 environ et doit etre 
Poeuvre d'un grand artiste anonyme qui a peut- 
etre ete le maitre d#Erasmus Grasser. 


1993. Das Grabmal Kaiser Ludwigs des Bayern im 
Muuchiier Dora. Kunt, t. 67 (1933), p. 22"u, 1 fig. 

1994. BoiiEiNG (Luisc). Jorg Kandel von Biberach und 
die Altare des Parallelfaltenslils in der Schweiz. 
Indie, suisse, 1932, p. 28-38, 2 pi. et 5 fig. — A la 
fin du moyeu age. la Suisse allemande depend 
en grande partie de la Souabeau point de vue 
artislique. L*auleur 6tudie ici un certain nombre 
d autels sculptesdonl les uns portent la signature 
du scuipteur de Biberach Jorg Kandel (debut du 
XVI* siecle) et dont les autres sont des oeuvres 
tres voisines el provenant sans doute de la meme 
region, 

1995. Hausen (Edmund). Ein Engel vom Nordlinger 
Hochaltar. Oherrhein A\, t. VI, p. 72-92, 17 fig. — 
Etude d un ange du musee de Kaiserslautern que 
Pauteur estime provenir de Pautel de Nordlingeu. 
A ce propos, elude generalo concernant Simon 
Lainherger, a qui cel autel a ete attribue, et 
rapprochements avec d’autres oeuvres, Pautel de 
la Crucifixion a Saint-Jacques de Rothenburg et 
1 autel de saint Blaise a Boflingen. Lainherger, 
dont la personnalite est encore discutee, apparait 
comme le lien entre Nicolas Gerhaert de Leyde 
et la generation des Stoss, Riemenschneider et 
Vischer. 

Voir aussi le n° 1997. 

Pour D. Maueb, voir le 93. 

1996. W iLM (Hubert) Michel Pachers Grieser Altar. 

Zu Aurel Schwabiks Buch. Pantheon, 1933, L I, 
P- — Coriipte rendh d’un livre consa- 

cre a un grand retable sculpte pendant la jeunesse 
de Michel Pacher, de 1471 a 1475. Les peintures 
des volets y sont attributes a-un eleve du Maitre 
du Hausbuch. Hans Geschide de Spire. 

1997. Burkhard {Arthur). Two late Gothic German 

sculptors. 1933, p. 165-175, 6 fig, et 

4 pi. — Lainherger et Riemenschneider. 

1998. OiTo (Gertrud), Zum Werke Friedrich 
Schramms. Rerl. Museen, 1933, p. 33-36, 2 fig. — 
Attribution a ce scuipteur, Pauteur de la Vierge 
de Mistricorde du Deutsches Museum de Berlin, 
d un groupe de Peglise de Testers dans le 
\ orarlberg representaiit PHomme de Douleur 
entre la Vierge et Dieu le Pere et d’une Pieta de 
1 eglise d Unterschach pres de Ravensburg. La 
piemi^’e de ces attributions perniel d'allonger la 
duree de 1 activite do ce scuipteur qui de plus en 
plus apparait comme Pun des auteurs les plus 
actif&des stalles d Ulm. 


1999. Fritsch-Estrangin. Le quatrieme centenaire 
de Veit Stoss. Ueaux-Arls, 1933, n® 42, p. 6-7, 
2 fig. 


. , ---- ZiUr vvieuer- 

qIo f ^"«««^t.67(t933), p. 321- 

3^8 et 297-^98, 2 pi. et 11 fig. — Coup d’oeil 
general sur son art. 


2001. S. W. The \eit Stoss exhibition at Nurem- 
berg. Burl. M., 1933, t. II, p. 41-42. 

I Hubert). Veil-Stoss-Aussteliung in 
Nurnberg. Pantheon, 1933, t. 11, p. 201-210, 1 pL 
ei 11 tig. Exposition presque complete dont 


f 


- m 


SCULPTURE 


les deux ceuvres les plus marquantes etaient la 
Salutation angilique de Saint-Laurent de Nurem- 
berg, de 1517-18, et Lautelde Bamberg, de 1520-23. 
Aux sculptures etaient ajoutees des gravures et 
des peintures, sans parler des oeuvres des el eves 
et des successeurs. 

20^i3. Veit Stoss and the Cracow altar-piece. Con- 
noissewr, 1933, II, p. 52, 1 pi. et 1 fig. 

2004. Eskul (Noemi). Veit Stoss und der Altar der 
Marienkirche in Krakau. Atlantis, 1933, p. 435- 
438, 6 fig. — Reproductions de details des sculp- 
tures. 

2005. Renovation of a famour altar-piece. Studio, 
1933, I, p. 360, 5 fig. — Remise en etat de 
Tautel de Veit Stoss a Gracovie. 

2006. SzYDLOwsKi (Tadeuszj. O polichromji oltarza 
Marjackiego. [Sur la poiychromie de I’autei de 
Veit Stoss a i’eglise Notre-Dame de Cracovie]. 
Szluki Piekne, 1933, p. 205-218, 8 pi. et 12 fig. — 
Reslauration de cel autel celebre. 

2007. SzYMBORSKi (Wactaw). Wodpowiedzi Komi- 
letowi restauracji i Prof dr. Tadeuszowi Szyd- 
lowskiemu. [En reponse au comite de la restau- 
ration de Pautel de Teglise Notre-Dame de Cra- 
coviej. Glos Plasiykow, 1933, il, p. 16-17. 
L'auteur soutient ses theses au sujet de la restau- 
ration de I’ceuvre de Veit Stoss. 

2008. Terlecki (Wladyslaw). Wit Stwosz w Norym- 
berdze. [Veit Stoss a Nuremberg]. Sztuki Piekne, 
1933, p. 389-411, 16 pi. — L’auteur etudie et decrit 
les oeuvres de cet artiste executees pendant ses 
sejours a Nuremberg, dans leurs rapports avec 
celles faites en Pologne. 

2009. SzYDLOwsKi (Tadeusz). L’autel sculpte de Guy 
Stoss a I’eglise Notre-Dame a Cracovie et la 
decouverte de sa poiychromie originale. Congres 
Stockholm, 1933, p. 107-109. — Des travaux de 
reslauration out permis d’etudier de pres ce grand 
autel qui date de 1477 a 1489 et de se rendre 
compte du role qu'y jouait la poiychromie; pour 
les volets en particulier, beaucoup de details sont 
traites uniquement par la peiuture. Cost uii 
nouvel aspect de I’art de Stoss, aspect qui permet 
de mieux com prendre sa formation, car il etait 
peintre aussi bien que sculpleur. 

2010. Born {Wolfgang). Werk und Schicksal des 
Veit Stoss. Kunstwanderer, oct. 1933, p. 6-11, 
6 fig. — Reproductions de details du Marienaltar 
de Cracovie. 

Voir aussi les 2253 et 2254. 

2011. PoESCHEL (Erwin). Zum Werkverzeicbnis Ivo 
Strigels. Indie, suisse, 1932, p. 226-230, 2 fig. — 
OEuvres du sculpteur de Memmingen Ivo Strigel 
dans la region de Coire. 

Alsace. 

2012. Pflegeu (L.). Das Grab Christi in Elsass. 
Elsass-Land, t. XI (1931), p. 97-102. — Sculptures 
du Saint Sepulcre en Alsace, jusqu’a la Reforme. 

2013. Bauch (Kurt). Zur Ghronologie der Strass- 


burger Munsterplaslik ira XIII Jahrhundort. 
Oberrhein A., t. VI, p. 1-8, 4 fig. — Tableau mon- 
trant de quelle fagon les tetes de prophetes de la 
catbedrale de Strasbourg se rattachent aux teles 
de rois de Chartres; les tetes de Dijon et de 
Besangon ont servi d’intermMiaire, tandis que 
celles des evangelistes du pilier des anges sont 
non pas des prototypes de celles des prophetes, 
mais des derives des memes oeuvres. Se placent 
sur la meme ligne que des sculptures de la ca- 
thedrale de Lausanne et des tetes non encore 
publiees dans une collection parisienne. 

2014. Walter (J.). Le pilier du Jugemeiit, dit pilier 
des anges. Am. Cath. Strasbourg, n® 1 (1925), 
p. 1-13, 33 pi. 

2015. Walter (J.). Le chapiteau de la cbouette et 
du Juif, au musee de PCEuvre de Notre-Dame. 
Am. Calk. Strasbourg, n° 1 (1925), p. 16. — Cha- 
piteau roman du xii® siecle inspire d’un bestiaire. 

2016. Sauer (C.). Un poids enigmatique trouve a 
Strasbourg. Cahiers d' Alsace, 1933, p. 193-194, 

1 fig. — Objet en gres ayant probablement servi 
de poids de porte pour une maison slrasbour- 
geoise du xvi® ou du xvii® siecle. Orne de bas- 
reliefs, aiglo bicephale, hibou, lezard, roses. 

Danemark. 

2017. Thorlacius-Ussing (V.). Et senmiddelalder- 
ligt konge-gravmoele. [Un tombeau royal du haut 
moven age]. Tihkueren, 1933, II, p. 358-364, 3 fig, 
— Le tombeau du due Frederik de Slesvig-Hol- 
slein <plus tard roi sous le nom de Frederik I®*” 
de Danemark) et de sa femme Anna, dans TegHse 
de Bordesholm (Danemark). 

2018. Mackepbaxg (M.). Mitlelalleriiche Taufsteine 
in Danemark. CongrH Stockholm, 1933, p. 102- 
104. — Essai de datation et de classification des 
1600 fonts baptismaux que possede le Danemark. 

2019. Norlund (Poul), Les plus anciens retables 
danois a Ibccasion d une recente decouverte. 
Acta Archaeologia, t. I, p. 147-164, 9 fig. — Etude 
generate sur les retables romans danois a propos 
de lo decouverte dans la petite eglise de \ onle 
dans le Jutland des restes d’un retable qui doit 
ctre celui des Franciscains de Viborg, monastere 
fonde en 1235. 

Espagne. 

2020. Alexandre (Arsene). La collection Plandiura 
au Musee de Barcelone. La sculpture du moyen 
age. lienaissance, 1933, p. 39-46, 11 fig. — Sculp- 
tures de pierre, de hois et de terre cuite: la 
plupart des oeuvres reproduites sont catalanes. 
La seule dont le nom d’auteur soil connu est le 
saint Georges de Millau. 

2021. Gomez-Moreno ^M.) Capiteles romanicos espa- 
ftoles del siglo xi. Congres Stockholm, 1933, 
p. 97-98. — Lisle des principaux edifices du 
XI® siecle ou se trouvent ces chapiteaux, et diffe- 
rents genres de chapiteaux. 

2022. Gaillard (Georges). Le? chapiteaux du cloitre 

•le 


» 


% 


MOTBII AGE ET RENAISSANCE 


- it2 - 


de Santa Maria del Estagny, GwUe, 1933, 11, 
p. 139-157 et 257-27 l,49fig. — Cloilre Catalan, com- 
mence au milieu du xn®siecle. mais dont la deco- 
ration ne s acbeva qu’au xiv« siecle, etude des 
sujets et dn style de ces chapitoaux de valeur fort 
inegale, mais ou les lois de la composition romane 
furent conservees jusqu’en plein xiv® siecle. 

2023. S. L. F. A Spanish Gothic head. Yale, t. VI 
fl933), p. 9-1 1 Gg — Tete d'ap6tre catalane, 
du debut du xiv* siecle, entree au mus^e de 1 Uni- 
versite de Yale. 

2024. An early Spanish « Mater Dolorosa >k Con- 
noisseur^ 1933, IF, p. 280, 1 Gg. — Statue catalane 
du XIII® siecle, en hois, appartenant a la Societe 
Hispanique d’Amerique. 

2025. Sanchez Canton (F, J.) et Sanz Mautinez (J.) 
Los sepulcros de Espeja. Archive esp., 1933, p. 1 17- 
125, 2 pi — Tombeaiix de don Diego de Avella- 
neda, archeveque de Tuy et de son pere, ceuvres 
de Maitre Philippe de Bourgogne, dit Vigarny. ori- 
ginaire de Langres, Tun des principaux introduc- 
teurs de la Henaissance a Burgos. Ces tomheaux 
se trouvent aujourd’bui, Tun au musee de Valla- 
dolid, Tautre a Alcala de Henares. Publication du 
contrat de 1536. 

2026. Gomez-Moreno < Manuel). El retablo mayor de 
la Catedral de Oviedo. Archive esp.j 1933, p. 1-6. 
12 Gg. — Relable sculpte polychrome du premier 
tiers du xvi® siecle auquel out travaille plusieurs 
artistes. 

2027. CuESTA (Jose) et Arriras (Filemon). La docu- 
menlacion del retablo. Archive esp., 1933, p. 7- 
20. — Textes concernant le grand retable de la 
cathedraie d'Oviedo. 

2028. Zabco Cuevas (Julian). Testamento de Pom- 
peyo Leoni. escullor de Carles V y de Felipe II, 
otqrgado en Madrid a 8 de octubre de 1608. R. 
espahola, t, I (1932), p. 63-73, 4 G^. — Publica- 
tion du testament de Pompeo Leoni et reproduc- 
tions de quelques-unes de ses oeuvres de sculp- 
ture. 

Flandre. 

2029. Lemonnier (Henry). La sculpture mosane. 
J. Savants, 1933, p. 261-269. — Compte rendu et 
critique du volume de Mile Marguerite Devigne, 
limite dans Tespace a la region de la Meuse 
moyenne et dans le temps a la periode comprise 
entre le xii® et le xvi* siecle. 

2030. Bobchgrave d’Altena (J de). La croix triom- 
phale d Oplinter. sec, roy. Arch., 1933, p. 73.. 
77, 8 fig. — Croix sculptee du xiii® siecle qui 
semble proveuir de la valiee de la Meuse, probla- 
blement de Maestricht, car Teveque saint Servais v 
figure avec sa clef. 

203 L BoRcpGaAVE d'xVltena (J. de). La place de la 
sculpture brabangonne dans le developpement des 
arts plastiqiies des Pays-Bas meridionaux. Con- 
gres Stockholm, 1933, p. 109-110. — Les carac- 
t^res de la sculpture iirabangonne vers 1500, 

2032. Van PooBs^AEBi^.). Marques de sculpteurs et 


de poiychromeurs malinois. B. beige d'arch,, t. Ill 
(193$), p. 159-176. — De la fin du xv« et du 
XVI® siecle, 

2033. Van Zuylen van Nvevelt (Albert). Mausolee 
du commencement du xvi' siecle au mus^e lapi- 
daire de 1 hhtel de Gruuthuse a Bruges. B. belqe 
d'arch,, t. Ill (1933), p. 52-61, 2 pL Elude 
archeologique et heraldjque. 

2034. Laurent (MarcelL Benitier sculpts en pierre 
(xvi® sifecle'. B, Musses Bruxelles, 1933, p. 58-62, 
4 fig- — OEuvre d'art regional, sans style propre 
et d une decoration incoherente, a rapprocher du 
palais des princes eveques de Liege eleve en 
1525 par Art van Mulcken. 

2035. Boosval 'Johnny). Re tables d’origine n6er- 
laudaise dans les pays nordiques, B. belqe d' arch., 
t. Ill (1933), p. 136-158, 4 pi. — Liste dressee 
par groupes mis sous le nom d'ua maitre. Ce 
n est pas un catalogue corpplet, mais la publica- 
tion des notes recueillies par I'auteur depuis 
trente-deux ans qu il s’interesse a ce sujet. 

203b, Roosval (Johnny) Les retabies neerlandais 
en Suede. CongrH 'Stockholm, 1933, p. 141-142. 

Hs se divisent en deux groupes, Tun prove- 
nant de Bruxelles et representant le gout beige, 
i autre d’Anvers et correspondant au gofil hol- 
landais. La Suede en possede une trentaine 
d exemplaires, importes entre 1490 et 1520. 

2037. Pergameni (Charles). A propos du retable de 
Saluces. L ^nigme des di Mondari. B. toe, roy. 
Arch., 1933, p. 61-68. — Retable bruxellois peint 
et sculpte, du xvi® siecle, au musee de Bruxelles. 
II a appartenu des le xvi® siecle a une famille 
noble 01 iginaire de Mondovi dont le nom ^ ote 
deform^ par des documents. 

Pour W. van den Broecke, voir le n« 2320. 


France. 

Gdneralitds. 

2038. Baum (Julius). Miltelalterliche Plastik in 
Lolhringen und Burgund. Pantheon, 1933, I, 
p. 125-130, 7 fig. — Coup d'oeil d’ensemble sur 
I histoire de H sculpture du moyen Age en Lor- 
raine et en Bourgogne d’apres les livres de 
Marguerite Devigne (La sculpture mosane da 
XII® au XVI® siecle) et Georg Troscher fClaus 
Sluter). Reproductions entre autres d’oeuvres de 
Renier de Huy (1113), Godefroi de Claire et Claus 
Sluter. 

2039. Jalabert (Denise). Le iombeau gothique. 
Rechei'ches sur les origines de ses divers ^16- 
ments (a suivre). B. de Vart, 1933, H, p. 145-166, 
19 fig, — Histoire des divers elements qui com- 
posent le tvpe classique du tombeau gothique; 
cette premiere partie s'occupe du sarcophage et 
de son decor de figures sous des arcades, des 
lions accroupis qui portent le tombeau, et du 
gisant. 

2040. Rostand (A.). Les jugements derniers sculp- 
tea en Normandie. Antiq. Normandie, t. XXXIX 


€ 


— m ^ 


SCULPTtKE 


(1032), p. 289 302, p\, — A la cathedrale, a Saint- 
Madlou et a Saitit-Vincent de Rouen, a la cathe- 
drale de Bayeux, a Saint-Pierre de Caen, ^ Saint- 
Jacques de Dieppe, a Sainl-Evroul, a Tour-en- 
IBessin. 

2041. RoDi^Bfi fR.h Groupes de. saint Juiien THospi- 
talier. B. Pas de Calais, t. V (1928-30). p. 544- 
546. — En Picardie et en Artois. 

2042. Ai3iond (Ch,’. U n sanctiiaire inarial : N.-D. 

de Mont-devant-Sassey. Sem. rel. Verdun, t. 43 
(1932), p. 158-1 — Description de six statues 

de la Vierge, du xii® au xvi® siecle. 

Voir aussi les n'^* 387, G23, 625, 1807, 1831, 1858, 
1891, 1893, 1895 et 19l2. 

Alt m^roringien. 

2043. Perrin (Joseph). Les chasses de pierre 
antiques des martyrs senonais dans la crypte de 
Saint-Savinien. B. Sens, 1927 28, p. 7-34, fig. 
— Etude archeologiqtie de deux co fires de 
pierre qne I’auteur eslime au moins contenipo- 
rains de la fondation de I’abhaye de Saint Pierre 
le Vif (550-560; par la reine Theodechilde, petite- 
fllle de Clovis. 

Art roiiian. 

2044. PuiG 1 Cadafalch (Josef). Le iinteau de Saint- 
Genis des Fontaines el les retables du DaueniKik. 
Cone^res Stoekh-dm, 1933, p. 76-77. — Rapport 
outre ce Iinteau, date de 1020-1021, et les autt Is 
decores de plaques nietailiques du xn® siecle en 
pays scandinaves. Les analogies permettent 
d'assurer qu’un meme type d aulcl a regne des 
Pyrenees jusqu'aux pays du nord, la region du 
Rhin formant la liaison. 

2045. Altbert (Marcel). La porte roniatie d'Estagel j 
au musee du Louvre. Mon, Piof, t. XXXIII ! 
(1933), p. 135-140, 1 pi. et 1 fig — Du deuxiemo 
quart du xii* siecle; provenant d’uii ancieu 
prieure du Card. Etude de son decor dont Fon- 
gine se tfouve dans Fart chretien de FAfrique du 
Nord. 

2046. J. B. M. A Romanesque portal. St. Louis, 
1933, p, 18, 1 fig - Portail du xii« siecle pro- 
venant du sud-ouest de la France et reconstitue 
aii musee de Saint-Louis. Le bas-relief du 

pan represente les chevaliers Templiers Ilugues 
des Payens et Godefroy de Saint-Omer chevau- 
chaut leur unique mouture. 

2047. ViTRv (Paul), i.es chapiteaux dc Saint-Pons- ' 
de -Thomieres. 6. MiiS(^es, 1933, p. 84-»S8, 6 fig. — 
Chapiteaux romans de la fin du xv® ou du debut 
du XII® siecle acquis par le Louvre. 

2048. Micheli (G; L.). Fragments decoratifs prove- 
naiit de Notre-Dame-en-Vmix de Chalons. R. 
Musses, 1933, p. 159 160, I fig. — Ces fragments | 
du XU* siecle sem blent provenir de la rose du \ 
brats sud du transept. Ils sortentdu meme atelier j 
que les sculptures des portails, un atelier qui 
semble etre originaire de la region de Laon ou 
de SoissoQ^. 

2049. L’HoNSfitjn (D® . Les chapiteaux de F^glise de 


! La Valade, canton de Monpazier. B, Piriqord, 

I t. LIX (1931), p. 181, 1 pL — Art roman local. 

2050. IIamann (Richard). Lazarus in heaven. Burl. 
M.f 1933, II, p. 3-iO, 10 fig. — M. Hamann 
examine les difierentes scenes se I'apporlant au 
pauvre Lt^zare, identifie a saint Lazare, qui figu- 
rent parmi les sculptures de Saint-Gilles et de 
Saint-Trophinie cFArles. II y voit une influence 
venue de Bourgogne avec des sculp teurs de Veze- 
lav ou d Autun qui out introduit en pays eir anger 
leur saint local. 11 signaie les memos particula- 
rites a Avila oii e’est Fhistoire de Lazare qui 
occupe le tympan de Feglise Saint-Vincent. 

XIII® et XIV® siecles. 

2051. Gallotti (Jean). Notre-Dame de Paris, Art 
viv., 1933, p. 70-7!, 4 fig. — L’album de M. Sou- 
gez aiix editions Tel. Les planches reprodui.sent 
des parties non refaites. 

2052. CoNTANT (Cl.L Le tympan de la porle des 
Bleds (eglise N.-D. de Semur). B. Semur, 1932, 
p. XIAIII-LI. — II represente la legende de 
saint Thomas. 

2053. Chartuaire (Gh.). Bas-relief du debut du 
XU I® siecle recemment trouve a Sens (Yonne). 
Inscriptions, 1933, p. 45-50, 1 fig. — Decouverte 
dans une maison du xvui^ siecle d un bas-relief 
qui semble provenir de Fabbatiale de Saint- 
Pierre-le-Vif et avoir ete sculpie dans Fatelier a 
qui Fon doit le grand portail de Saint-Etienne 
de Sens 

2054. ViTRY (Paul). Une Vierge assise du xiii® 
siecle. B. Masers, 1933, p. 139 140, 1 fig, — Haul- 
relief de pierre mutiie qui vient d’enlrer au 
Louvre. 

2055. HoniEBE ; H.). Abbaye de Valioires. B. Pas- 
de-Calais, t. V (192-83o-, p. 527-530 — Tombes 
des comtes de Ponihieu; le gisant ne pent repre- 
seiiter Simon de Dam martin morl en 1239 : 
Farmure qu’il porte indique une date plus tar- 
divt', 

2050. Semen AC (Paul}. Algayelte de Narboniie. 
beaiix-Arls, 1933. a® 47, p. 0, I fig. — Statue 
tombale du xiii* siecle decouverte a Femplace- 
meiit de Fancien couvent dominicain de la Mail- 
lole. 

2057. Fournier (Ch.;. Le maitre autel et la « lombe 
de Robert » h la collegiale de Lens au xvm® siecle. 
B. Pas-de-Calais, t. V (1928-30;, p. 385-392, — 
Cenotaphe de Robert I®®, comte d‘ Artois ( f 1249), 
disparu a la Revolution, 

2058. Lefran^ois-Pillion (Louise . Une oeuvre enig- 
matique. Les statues de projiheles du musee oe 
Troyes. Gazelle, 1933, 1, p F43-359, 13 fig. — 
l/etude de deux statues trouvees dins le lit d un 
affluent de la Seine el provenant de Fabbaye bene- 
dictine de Moutier-Ia-Celle conduit Mme Lefran- 
90 is a y voir des oeuvres de 1280 a 1320 repre- 
senlaut Moise et Aaron, Ce sont des statues de 
grande valeur artislique, probablcnient de la meme 
main, malgre Foppositioii voulue des deux types; 
le Moise montre des qualOTs puissantes d’origifta- 





HOTEN AGE ET RENAISSANCE 


— 124 - 


• 5 ^.' 


V- '. . 







T>- 






-S 


■ 


lite, sa main droite s'eleve a la hauteur de son 
front, geste completenient neuf k cette epoque et 
la draperie d un mouvenjent aussi iuusite tail pea- 
ser Tauteur a une influence d’outre-Hhia, pareiile 
a celle quelle a signalee dans des statues des 
oarties hautes de la cathedrale de Reims. La res- 
somblance des propheles de Troyes avec des sta- 
tues de Strasbourg avait et^ signaJ^e deja, mais 
avec Thypolhese d une influence allant en sens 
inverse. 

2059 Cail (Mile). Les dalles gravees de Chalons- 
sur- Marne aux xiii^ et mv** siecles. B. MnseeSj 
1933, p. 121-123, 1 fig. — Resume d'une these 
soutenue a TEcole du Louvre , conceriiant 
93 dalles gravees. 

XV** et XVP siecles. 

2060. Bazin (Germain). La sculpture bourguigiionne. 

De Sluter a Sambin. Am. tie I Art, Bull., oct. l933, 
p. 4-6, 5 fig. — Compte rendu du livre de 
M. Henri David. 

2061. DEPKYttE (J.). Essai sur une ecoie de sculp- 
ture ornementalc quercvnoise autour de 1500 (fin). 

B. Lot, t. LIII (1932), p. 46-61 et 153-170. 

— Tableau chronologique de la construction 
d’eglises, de chapelles et de chateaux decores de 
motifs heraldiques a intentions parfois syrnbo- 
liques; recherches sur les causes d emploi de 
ces motifs. 

2062. J. A. A statue of a falconer. Smith Cullege, 
1933, p. 7-tO, 3 fig. ~ Acquisition dTinc statue de 
bois de la fin du xiv* ou du debut du xv® siecie, I 
proveuant des Pyrenees frangaises et representant 
un fauconnier. 

2063. Honot (Henry Le sepiilcre de Langres. Notes 
d'art, 1933. p. 33-36. — Notes sur celle 37?se a« 
tonibeau. la plus ancienne de France, qui remon- 
tait a 1420 et a ete detruite a la Revolution. La 
statue du Christ qu‘on a cm en provenir date du 
XVII® siecie. 

2064. Thiercelin (C.). Les statues de la Sainte- 
Chapelle de Chateaudun. B. Soc. dunoise, 1. XVI 
(1932-33), p. 574>6et T9-B7. — - Description de qua- 
torze statues du xv« siecie. 

2065. Aubert (Marcel). La Vierge d'Auzon (Haute- 
Loire). B. /!/., 1933, p. /9-80, 1 pL — Statue de 
pierre qui doit daterde 1460-70 et qu on peut ratta- 
cher au mouvement artistique qui de Moulins a 
rayonne dans tous les etats des dues de Bourbon. 

2066. Breck (Joseph). A late Gothic sculpture. New 
York, 1933, p. 74-76, 2 fig. — Vierge en pierre, 
bourguignonne, du troisieme quart du xv® siecie. 

2067. Andrieu (Lieutenant- Colonel). Les lombeaux 
des dues de Bourgogne au musee de Dijon (his- 
loire des pleuranls). B. M., 1933, p. 171-193, 2 pi. 
et 1 fig. — Remise eu place, d'apres des aqua- 
relles 'faites en 1736 par Jacques Pnilippe Gilquin, 
et vers 1750 par deux peinlres Lesage, des pleu-' 
rants des tombeaux des dues de Bourgogne. His- 
toire des differentes restaurations et recherches 
biographiques concernanl le peintre Giii^uin. 

2068. Prinet (M.). OBfervations sur le tombeau de 


Philippe Pot. B. Antiq., 1933, p. 168-171. — Iden- 
tification des deux blasons qui restaient indeter- 
mines. 

2069. Desguamps de Pas (J.). Monument funeraire 
du chauoine Jacques Taffin h Saint-Omer (1458). 
B, An.tiq, Morinie, t. XV, p. 201-204. 

2070. Perrin (Joseph). Autour d'un chapiteau du 
XV® siecie. Souvenir de 1 eglise Sainte-Golombe- 
du-Gavrouge. La crypte. La fontaine miraculeuse. 
La Chapelle des Cinq Plaies. B. Sens, 1927-28, 
p. 35-50, p^ et fig. — Chapiteau proveuant de la 
partie de Pegiise construite a la fin du xv® siecie. 
Notes archeologiques sur T^glise de Sainte- 
Colombe-du-Carrouge detruite sous la Revolution 
et sur Phypogee subsistant. 

2071. Kelly (F. M.). Painted wooden statue, French, 
circa 1505, Apollo, 1932, I, p. 275, 1 fig — Statue 
bourguignonne des environs de 1500 (a BufTalo). 

2072. Peschaud (Abbe). Le Christ assis de Thiezac, 
B. Auvergne, 1932, p. 231-237. — Statue en bois 
peint de la fin du xv® ou du debut du xvi® siecie. 

2073. A French saint at the Cloisters, Connoisseur, 
1933, IL p. 280-28 L 1 tig. — Statue en pierre 
polychrome de sainle Marie-Mndeleine, frangaise, 
du debut du xvi® siecie. Au musee de New York. 

2074. Litoux (Marie-Therese), Les statues de Flavi- 
gny. B. Art fr., 1933, p- 75-82. — Reconstitution 
d un ange du xv® siecie, d un groiqie d’Adam et 
Eve du XVI®, de Irois statuettes de saints sans tete 
du XV® et de deux anges portanl des ecussons de 
la fin du XVI®, 

2075. ViTTENEi (M.). A propos du re table de Mont- 
lay en-Auxois. B. Semur, p. LXXXIll-LXXXV. 
— Sculpture anonyme du xvi® siecie, representant 
la Nativity. 

2076. Pharaoh's daughter with the infant Moses. 
Minneapolis. 1933, p. 118-119, 1 fig. — Statuette 
bourguignonne en pierre du debut du xvi® siecie 
representant Mo'ise enfant dans les bras de la 
fille du Pharaon. 

2077. Huard (Georges). Le tombeau de Gabrielle 
d'Estrees au Musee des Monuments frangals. 
B. Art franguis, 193 p. 166-174. — Ce monument 
baptise par Lenoir, et qui se trouve aujourd’hui au 
musee de Laon, represente en realite Margue- 
rite de Mandeiot (-[■ 1593), femme de Charles de 
Neuville-Villeroy. 11 provient des Cordeliers de 
Pontoise. 

Pour J, Bellot, voir ie n® 1912. 

Pour Pierre de Francheville, voir les n®® 699 et 1941. 

2078. CoLOMBiER (Pierre du *. Un chef-d’oeuvre oublie 
de I’ancien hotel de ville de Paris, Gazette, 1933, 
II, p. 341-350, 14 fig. — Attribution a Jean (rOn- 
jon des bas-reliefs des mois qui ornaient les boi- 
series de la salle du Zodiaque a PHotel de Ville. 
Ces bas-reliefs ont ete detruits en 1871, mais il 
en subsiste des moulages dans la chapelle de 
PEcole des Beaux- Arts. Une ancienne tradition 
les attribuait a Goujon, mais on y avait renonce on 
ne sail trop pourquoi. L’examen du style et la 
comparaison avec des oeuvres certaines sont con- 




— ii5 — 


SCULPTURE 


eluants. Par centre les Saisons cle THolel Carnava» 
let, qui n'ont avec ces bas-reliefs qu’un rapport 
lointain, ne sont pas de la main de Goujon. 

2079. Gouraud (E.). Saint-Martin partageant son 
manteau. B. Toiiraine, t. XXIV (1930), p. 227-24^8. 

— Bas-reliefs par Lecomte fils. 

2080. ViTRY (Paul). La porte du Grand Consistoire 
de Toulouse. B. M usees, 1933, p. 150-159, 1 fig. 

— Porte moiiumentale commandee au milieu du 
xvi« siecle a Guiraud Mellot. Remontee au musee 
du Louvre. 

Pour Ligier Richier, voir le n« 92. 

2081. David (H.) el Liebreich (Aeniie). Le calvaire 
de Champmolct Part de Sluter. B. A. ^ 1933, p. 419- 
467, 2 pL et 3 fig. — Histoire de la construction 
de ce grand calvaire dont le puits de Mo’ise n’est 
que la partie inferieure (1395-1406;, examen de ce 
quien reste et reconstitution de ce qui est detruit. 

Pour Vigarny, voir le n® 2025. 


Grande-Bretagne, 

2082. Casson (Stanley). Byzantium and Anglo-Saxon 
sculpture II. BurLM,y 1933, I, p. 26-36, 10 fig. — 
Suite de cette etude precedeniment entreprise 
(voir Repertoire,; 1932, n® 1834). Examen du bas- 
relief de I’eglise Saint -Dunstan a Stepney (xi® sie- 
cle), d’un des anges de Bradford sur Avon 
(x« siecle), de la Vierge de York (debut du 
xi« siecle), du crucifix de Wormington (x® siecle) 
et du bas-relief de Deerhurst {x-xi® siecles), 
toutes oeuvres saxonnes ou anglaises. Tous ces 
exemples montrent la fagon personnelle dont les 
Saxons ont su interpreter leurs mod^es byzantins 
La sculpture anglaise de cette epoque n’a pas de 
rivale en Europe. 

2083. Galbraith [J. J.). The Ghirho crosses on Raa- 
sav : tbeir imf>orlance and chronological rela- 
tionships. Ant. Scotland, t. LXVH ( 1 933), p, 318-320. 
— Pierre a symboles pictes graves, remployees 
dans Leglise britto-celtique de Raasay (vi« siecle). 

2084. An Anglian cross in Gloucestershire. J., 

1933, p. 301-302, 4 fig. — Croix sculptee^fort abi- 
mee, remontant aux environs de Tan 700 apres 

J.-C. 

2085. Waddell iJ. Jeffrey). Cross-slabs recently 
discovered at Fowliswester and Millport. Ant, 
Scotland, 1933, p. 409-412, 2 fig. — Croix sculp- 
tees. 

2086. Watson (W. J.). Inscription on a cross from 
Kilchoman, Islay. Ant. Scotland, 1932, p. ^42- 
445, 1 fig. — Croix sculp tee ecossaire dont Lins- 
cription serable etre du milieu du xv* siecle. 

2087 Clapham (A. W.). A figure of Christ in majesty 
at Barnack. Anliq. J,, 1933, [). 468, 1 pL — Idgure 
sculpt^e du Christ en Majeste trouv^e dans le 
pavement de l eglise de Barnack. Ji est probable 
qu elle provient de la tour anglo-saxonnedu meme 
endroit et qu’elle date des environs de Tan lOUO. 
C'est une tres belle oeuvre qui se rattache a la 
meme serie que les anges de Deerhurst, Bradford 
et Winterbourne Steepleton. 


2088. Dobson ‘^J. F.). Carved angel from Dorset. 
Antiq. J., 1933, p. 315-316, 1 fig. ~ Ange sculpte 
a Leglise de Winterbourne, d'un typpe byzantin 
qui rappelle les figures du Benedictional d'Ethel- 
wold, De la seconde moilie du xii® siecle. 

2089. Rostand (Andre). Alba tres anglais en Basse- 
Normandie. B, M., 1933, p. 230-231, I fig. — 
Vierge et enfant a Saint-Marlin de Varreville et 
Assompiiondela Vu r^rea Saint-Exupere de Bayeux, 
ce qui porte a soixante-neuf unites le catalogue 
dresse il y a quelques annees dans la meme revue 
par 1 auteur. (Voir Repertoire, 1928, n° 1268). 

2090. Duport (Marie). Quelques tombes des xv® et 
XVI® siecles en Iriande. B. Musses, 1933, p. 123- 
l25, 2 fig. — Resume d’une these soutenue a 
LEcole du Louvre. Etude de inoiuiments fune- 
raires dont le centre de vulgarisation semble 
avoir ete Kilkenny. Leurs soubassements sont 
occupes par divers saints et surtout par les 
ap6tres et non par des pleurants, comme e'est 
le cas habituel aiileiirs II semble que ces monu- 
ments aient du leur origine a une influence 
flamaiide. 

2091. Roe (Fred). Ancient carved brackets. Connois- 
seur, 1933, II, p. 355-361, II fig. — Corbeaux go- 
thiques anglais. 

Voir aussi les n®* 103, 898, 1829 et 2130. 

Italie. 

Generalites. 

2092. Castelfranco (Giorgio'. La inoslra del tesoro 
di Firenze sacra. Sculltire toscane. BoUeliino, 
t. XXVil (1933), p. 246-282, 1 pi. et 26 fig. — 
CEuvres de sculpteurs toscans a Lexposition de 
Florence. Reproductions d oeuvres aiionymes du 
XII® au XV* siecle et d’oeuvres de Nino Pisano (?), 
Piero di Bartolo Gargioli, Benedetto da Majano 
(eleve), G. Cozzarelli, Matleo Civitali et Ambrogio 
Pucci. 

2093. Procacci (Ugo).Opere d'arte inedite alia mos- 
tra del Tesoro di Firenze Sacra. Hiv. d'Arle, 1933. 
p. 429-447, 12 fig. — Publication de sculptures 
inedites ayant figure a Lexposition de Florence, 
quatre statues floren tines de la premiere moi- 
tie clu XIV® siecle representant la Vierge, saint 
Jean, la Madeleine et Joseph cLArimathie agenouil- 
les {elles proviennent do la petite eglise de cam- 
pagne de Casanuova et etaieut restees coinplete- 
ment ignorees), un crucifix de Lecole de Giovanni 
Pisano, busies par un eleve de Donatello, Andrea 
della Robbia et par un sculpteur anouyme dii 
d6but du XVI® siecle, et statuettes en metal dore 
du XVIII® siecle. 

2094. Franceschim (Giovanni). Le nuove arche del 
\iiioria\e. Emporium, 1933, L p. lM-115, 7 fig. — 
Sarcophages d’une iiecropole paleo-chrelienne 
trouves a Vicenze et envoyes a d’Annunzio. Dans 
Lun a ete mise la depouille mortelle d’un soldat 
de la guerre et Lun des a u tres a ete reserve 
par d’Annunzio pour lui servir de sepulture. 

2095. Bottari (Stefano), Una scultura bizantina uel 
Duomo di Messina. Bolleltfno, t. XXVII (1933), 


MOTIIK A6C ET RENAISSANCE 


^ 42ft - 





f:r. 

|A 



>r 







p 1134 U), 4 G^. — Dalle fuaeiaire do Tarche- | 
Uque Richard Palmer! (f 119:^. Ce n’est pas une ^ 
ceuvre isolee, mais uae des manifestations de 
V6cole de sculpture bytautine de Sicile. Autres 
monuments qui s'y rattachent. 

2096 Gavin! (1. C.j. Restauri del Medioevo. II cibo- 
rio di S Ambrogio di Milano. Bolleltino^ t. XX\ 11 
(1933), p. 236-240, 2 Gg. — Etude consacree au 
baldaquin de leglise Salnt-Ambroise de Milan 
c|ui a ete lefall a la fin du xii® siecle et tie pent 
daterdu ix« cornme quelques historiens Pont sou- 
ten ii. 

2097. A. D. McD. An architectural fragment of the 
twelfth century. Wopx^sff^r, 1933, p. 65-67, 1 fig. 

— Fragment architectural sculpte qui offre de ^ 
grandes ressemblances avec la chaire de Saint- ' 
Ambroise de Milan qui date du debut du xii« sie- 
cle. 

2098. Krautheimer-Hess (Trude;. Due scuUuie in 
leguo del xni secolo in Brindisi. Arte, 1933, 
p. 18-29, 4 fig. — Etude de deux sculptures snr 
bois de Teglise du Crucifix a Brindisi, qui sout des 
oeuvres du deuxieme quart du xiu^ siecle fades 
par im artiste italien qui s’inspirait de modeles 
frangais. Rapports de Brindisi avec la France 
(croisades, eveques frangais, etc.). 

2099. Rose (Elizabeth A.), The meaning of the reliefs 
on the second pier of the Orvieto fagade. Art 
Bull., 1932, p. 258-276, 10 fig - Identificalion 1 
des diverses scenes qui decorent Fun des piiiei s 
de la fagade d'Orvielo. C'est uii arbi^e de Jessi^, 
eiitoui e de scenes de FAncien Testament qui sout i 
des prefigures de la naissance du Christ, et de i 
prophfetes. 

2100. Moschim (Vittorio'!, Un crocifisso veneziano , 
del Quattrocento. Arte, 1933, p. 278-283, 2 fig. — 
Publication d'un crucifix inedit eii bois de 
Feglise San Lorenzo a Venise. C'est une ceuvre 
venitienue du miiieu du xv« siecle, pour laqneile 

ii n’est pas possible de proposer un nom d’auteur. 

2101. Casteefranoo ^Giorgio). Grace et perfection. 
La sculpture manieriste. Formes, n’ XXXI (1933), 
p. 349450, 5 tig- — Ge que fut le manierisme, 
issu de Fart de Michel-Aage et dont Florence est 
le vrai centre. Reproductions de sculptures de 
Jean de Bologne, d'Ammanati, et de Yittoria, ce 
Venitien quine fut manieriste que par eclairs 
et qui a Feucontre des deux autres fail partie de 
la chaine qui conduit au Bernin. 

2102- A Renaissance bronze portrait. Minnenpotis. 
1933, p. 86-87, 1 fig — Bnste d’hommC en bronze 
par un sculpteur padouan du xvi® siecle. 

2103. A Paduan patrician in bronze. Cortnoi^sjeu/*, 
1933, ll, p. 68, 1 fig. - Bnste en bronze du xvi® 
siecle acquis par le musee de Minneapolis. 

Voir aus.4 les 124, 270 a 273, 422, 558, 559 a 
567, 705, 1717 et 1718. 

Pour A lnffi nnati, voir le n® 2101. 

Pour Benedetto da Majano, voir le 2092. 

Pouf Bertoldo, voir l^n° 2105. 


2104. J. J. R. A Renaissance bronze statuette after 
CellinFs Ganymede. New York, 1933, p. 129-130, 

I fig. — SlaiuOtte eu bronze, copie libre de la 
statue en marbre de Cellini, par un de ses con- 
teinporains florenlins. 

Pour Civitali. voir le 2092. 

Pour les della Robbia, voir les a” 283 et 2093. 

Pour Desiderio de Settignano, voir le n® 283. 

2105. Van Makle 41aimoiid). An unknown marble 
relief by Donatello. Apoih^ 1932, II, p. 51-52, 

I pi. et 1 fig. — Attribution a Donatello d’un bas- 
relief qu'on peut daler de 1435 environ. On en 
co'nnait une replique en petit modele, plaquette de 
bronze faite probablement par Bertoldo. 

Voir aussi les 283, 1721 et 2093. 

Pour Fraacarilla, voir les n®* 699 el 1941. 

2106. Zucchini 'GuidoL 11 rinvenimeiito di un ’opera 
(i’arte a Bologna. Biv. iVArte, 1932, p* 330-341, 

5 — liopioducFions de quatre palii de mar- 

bre que Fauteurattribue a Francesco di Simone ;ils 
piovieunent de la cha^ielle Rossi a San Petro- 
iiio de Bologne et ornaient autrefois la balustrade 
de marbre encore on place; ils se trouvent aujour- 
d'hui dans la collection du due Bevilacqua a Pon- 
tecchio. 

2167. Gorrini (GiacomoL Documenti di Jacopo della 
Quercia che ritornano a Siena. B. Benese, 1933, 
p. 363-313. — Acquisition par les Archives de 
Sieune de deux documents ciu xv® siecle relatifs 
a Jacopo della Quercia, Fun deux elant une lettre 
autographe du sculpteur. 

2108. Rostand (Andre). Trojir et ses lions muliles. 
BemixArts, 1933, n" I, p 4,2 fig. — Apropos 
des recenls evenements de Trojir (ou Trau), vue 
d’ensemble sur Fart tout italien de cette region; 
en particulier, details concernant la cathedrale et 
le sculpteur Jean Dalmate. 

210L Middeldorf (Ulrich). Eine Bronze von Gio- 
vanni Bologna. Pantheon, 1933, 1, p. 152-155, 4 fig. 
— Statuette de Bacchus au FitzwiJliam Museum a 
Cambridge par Jeaa de Bologne. 

Voir aussi les n®* 1941 et 21UI. 

Four Lambefti, voir le n^ 1722. 

Pour Laurana, voir les n®» 118 et 568. 

Pour LodovioO Senese^ voir le n® 426. 

Pour Matteo dei Fasti, voir le n® l5l . 

2110. Verga (Guido). Una « Pieta » di Guido Mas- 
zoai nella parrochiale di Palazzo Pignano. Bollet- 
lino, t. XXVn fl933), p.^ 742, 11 fig. — Attribu- 
tion a Guido Mazzotii d’une Pieta en terre ciiite 
de Feglise de Palazzo Pignano, Elle avail ete com- 
plete ment repeinte et Ford re des personnagisis 
n’avait pas ele respecle. Rapports avec d’autres 
Pietas de Mazzoni. 

Voir aussi les 1^2, 430 et 431. 

2111. Tolxai (Karl von). Michelangelostudien iDie 
Jugendwerke), J. Berlin, 1933, p. 92-122, 27 fig. 
— Etude consacree k la jeunesse de Miobei Aflfe. 
Le dessin d un triton sur une muraille de 1ft villa 


% 


« 



— 437 


SCULPTURE 


Michelagniolo k Settignano, Tange de San Pelro- 
nio et le Proculus de San Domenico de Bologne, 
le Saint Mathieu de TAcademie de Florence, le 
Combat des Cenlaures de la Casa Buonarotti a 
Florence, ie Bacchus du Bargello, le David de i'Aca- 
demie, les Vierges de la Casa Buonarotti, de 
Bruges et du Bargello, ia Pieta de Rome. Essai de 
reconstitution de differentes oeuvres perdues, le 
Crucifix de Santo SpiTito. VHerciile de Fontaine- 
bleau, la statue de bronze de Jules II a Boiogne. 

2112. Liphart Rathshoff (Rinaldo de). L’Ercole. di 
Michelangelo e un disegno del Beccafumi. Biv. 
d'Arle, 1933, p. 93-104, 8 fig. — Publication d’un 
dessin de Beccafumi (Offices) ou Fauteur perise 
retrouver un souvenir de I’HercuIe colossal de 
Michel-Ange, oeuvre de jeunesse, disparue dcs le 
XVII® siecle. Ce dessin correspond esactemont a 
Tune des. statues des Jardins Boboli que I’auteur 
estiine ^tre une reduction, due a un elevo de 
Michel-Ange, de la statue antique dont Michel- 
Ange s’etait inspire. 

2113. Gomez-Moreno. El crncifijo de Miguel Angel. 
Archivo esp.^ 1933, p. 81-84, 4 fig. — Defense de 
Fattribulion a Michel-Ange d un petit crucifix de 
bronze faite pr^cedemmenl par I'auteur. (Voir 
Beperloire^ 1930, n® 1624b 

2114. Rorimer (James J.). Ultra-violet rays and a 
Mino da Fiesole problem. Technical S^., t. 11 
(1933), p. 71-80, 5 fig. — Examen aux rayons ultra- 
violet d'un profil de jeune femme (Diva Faustina) 
attribue par Bode a Mino da Fiesole et acquis par 
le Musee Metropolitain. 

2115. Valenti (Francesco). II modello della Madonna 
nel monumento di Pietro Riario di Santi Aposloli. 
Bolletiino, t. XXVI (1933), p. 295-3i;5, 11 fig. — 
publication d’une terre cuite de la collection 
Togna a Londres, dans laquelle Tauteur voit le 
modMe de la Vierge du monument de Pietro 
Rialto aux Saints Apotres de Rome, monument 
attribue par la plupart des critiques a Mino da 
Fiesole. 

2116. Vandelli (Anna Maria). Contribution alia cro- 
nologia della vita di Pierino da Vinci. Riv. d' Arte, 
1933, p. 109-113. — Ce neveu de Leonard est ne 
en 1529 ou au debut de 1530, venu a Florence en 
1541, puis a Rome, puis a Pise et mort au deimt 
de 1553. 

Pour Pietro da Hilano, voir le n*> 1934. 

2117. Cellini (Pico). Appunti orvietaui per Andrea 
e Nino Pisano. Riv, d'Arle^ 1933, p. i'20, 11 fig. 
— Recherches concernant les ceuvres de sculpture 
d’Andrea et de Nino Pisano a Orvieio. M. Cellini 
rend au pere la Vierge depuis si longtemps asso- 
ci6e au nom du fils et Pun des deux anges qui i‘en- 
touraient dans le tympan de la porta di Poslierla, et 
qui sent conserves aujourd’hui avec elle a I'Opera 
del Duomo; il donne celuide gauche a Andrea el 
celui de droite aux elforts associes des deux sculp- 
leurs II estime qu’une oeuvre conime la Vierge, 
a la date del348 ou elle a ete taillee, fail d’Andrea 
pour la scupture ilalienne ce que Giotto a el^ pour 
la peinkure, et il s’el^ve avec violence centre une 
appreciation d’Andr^ Michel dont il a denature, 


j ou mal compris, le sens. Publication de docu- 
ments. 

2118. Lanyi (Jeno). L'ultima opera di Andrea Pisano, 
Ar/e, 1933, p. 204-227, U fig. — L'auteur recon- 
nait dans une Vierge de TOpora del Duomo d'Or- 
vieto attribuee a Nino Pisano, el dans un ange 
sans tele de ce meme musee, ’(fui n'a jamais ete 
reproduit, les debris de la Maosla d’Orvieto dont 
les documents parlent comme d une oeuvre d'An- 
drea et qu’on croyait perdue. Ce serai I la derniere 
oeuvre d’Andrea, faite pendant qu’il elait niaitre 
de 1‘ceuvre a Orvieto (entre 1343 et 1348-49); elle 
fait de lui un novateiir, jouant dans la sculpture 
italieune le r61e que joue Giotto dans la peinture. 

Voir aussi les n°^ 2u92 et 2003. 

2119. Balogh (Jolaiulah Lno sconosciuto scultore 
italiano presso il He Mattia Corvino. Riv. d'ArtCj 
1933, p 273-297, lU fig. — L‘ auteur degage la 
personualite du sculpteur Giovanni Ricci da Sala, 
qui doit elre iie entre 1440 et 1450 el qui est Fau- 
teur dun certain nombre de sculptures fades 
pour le roi Mathias Corviii a Budapest et a Vise- 
grad. li est hauteur, avec Tommaso Fiamberti, du 
monument Numai a Forli, 

2120. Middelbouf (Ulrich). Some new works by 
Demenico Rosselli. Burl. J/., 1933, I, p. 165-172, 
7 fig. — Attribution de nouvelles oeuvres k Dome- 
nico Rosselli, un ^leve de Rossellino. 

2121. Kennedy (C.j. Maryla Tyszkiewics : Bernardo 
Rogselliuo. Riv. d'Arte^ 1933, p 115-127, 6 fig. — 
Compte rendu critique. 

Voir aussi les 563 et 565. 

Pour Gh. Solari, voir le n® 92. 

Pour Sperandio, voii* le n® 2520. 

2122. Valentiner (\V. R.). Una statua ignota di 
Tino da Camaino in Santa Croce in Firenze. Arie^ 
1933, p. 83-107, 17 fig. — Attaque des conclusions 
de M. Bodmer qui a chercbe a montrerles meriles 
de Tecole de sculpture floreniine du xiv® siecle, 
au detriment des siiccesseurs de Giovanni Pisano. 
M. Valen liner montre au contraire la valeur de 
Tecole pisane et en particulier de Tino da Ca- 
maino. Il lui attribue la Vierge qui couronne le 
monument Bardi a Santa Groce de Florence, monu- 
ment donl M. Bodmer faisait etat pour la defense 
de la scu})ture fioreutine. Cette Vierge provien- 
drait du monument funeraire de Gaston della 
Tone, aujourd'hui demornbre dans cetle meme 
eglise Santa Croce. M. Valentiner s occupe en outre 
du monument de Feveque Orti dans le dome de 
Florence; il n’en reste q id une partie en place, 
nmis rauteur en retrouve des fragments dans 
divers musees dTtalie, d’AIlemagne et d’Angle- 
terj*e. 

2123. Carli (Enzo). li monumento gUerardesca nel 
Camposanto di Pisa. Bolhdtino^ 1. XXVI ^1933), 
p. 408-417, 6 fig. — Examen dun monument 
sculptt^ du XIV® siecle dans le Campo Santo de 
Pise. M. Valentiner a voi^ln ie rapprocher du 
nom de Maestro I.upo di Francesco, que les docu- 
ments nous montrent avoir ete niaitre de Foeuvre 
apr^s Tino di Camaino. L miteur estime qu’il est 





MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


- 1?S - 


bien plus proche de Toeuvre de Tino, au moment 
de son premier contact avec I'art pisan. 

2124. Planiscig (Leo). Andrea del Verrochios Alexan- 
der-Relief. J. Vienne, t. Ill (1933), p. 89-96, 1 pi. 
et 9 fig. — Attribution a Verrocchio du bas-relief 
d’uii guerrier antique qui se trouve dans la col- 
lection Straus a New York Le bas-relief du 
Louvre, longtemps attribue a Leonard de Vinci, 
eii est une copie. Rapprochements avec le lavabo 
de San Lorenzo et le bas-relief en argent de la 
Decollation de Saint Jean a I'Opera del Diionio a 
Florence. 

2125. Degenhart Bernhard . Das Forteguerri-Monu- 
ment. Zur Publikation von Clarence Kennedy. Pan- 
theon, 1033, I, p. 179-184, 6 fig. — Compte rendu 
d’un volume consacre au monument eleve au car- 
dinal Forteguerri, dans le dome de Pistoie, par 
Verrocchio et son atelier. 

Voir aussi le n^ 2667. 

Pour Vittoria, voir le n° 2101. 


Roumanie. 

2126. loRGA (N.j. Pietrele de Mormanl ale Sasilor 
din Baia Pierres tombales des Saxons de Baia’. 
Biiletdiul, 1931, p. 1-6, 13 fig. — Pierres tombales 
du xiv'^ au xvia^ siecle retroiuees dans I’eglise 
de la colonie des Saxons de Transylvanie a Baia 
enMoldavie; dans rornementation, melange de 


traditions occidentales et d’emprunts a la Mol- 
da\ ie. 

2127. Draghiceanu (Virg.'i. Mormantul- lui Mircea- 
Voda cel Batran. [Le lombeaux du prince Mircea 
rAncieu'. Bulctinul, 1931, p. 20-22, 9 fig. — Tom- 
bteau du \v® slede ((ul a la forme rare d'un cer- 
cucil. 

Su^de, 

2128. LiNBovjsi iSune'. Gotlands bildstenar. 'Les 
pierres decorees de Tile de GollaiKF. Big, 1933, 
p. 97-116, 16 fig. — Ces pierres datenl du \ i®, 
du viii*^ et du siecle. Rapports a\cc les Ho- 
mains. 

2129. Lixdqvist (Sune). Figured Gotland stones. Co/i- 

Stockholm, 1933, p. 57. — Pierres sculplees 
de Gotland, uniques en leur genie. Elies se 
divisent en phisieurs groupes qui void du au 
XI® siecle. 

2130. Seaver ! Esther Isabel . A Viking slab at Iona. 
Congres Stockholm, 1933, p. 59-60. — Pioire sculp- 
tee du ix^-x® siecle. 1/auteur souligiie ses rap- 
ports avec les sculptures de Gothmd el refute 
I'opinion (pii la fait veiiir de File de Man. 

2131. Flodeul's (Erik). N}a gi a vstensfx nd in Sank! 
Per i Visby [Les nouvelles trouvailles de dalles 
fuiieraires a J'eglise Saint-Pierre de VisbvL Ymer, 
1933. p. 227-235, 3 fig. — Dalles funeraiiVs du w*' 
siecle, a decor grave. 

Voir les 723, 1710 et 2036. 


PEINTURE ET GRAVURE 


Geueralites. 

2132. Ringbom (Lars Ivar;. Die lllusionswn kung in 

der Tafelmalerei deb Mittelalters. Congres Stock- • 
holm, 1933, p. 115-116. — Conti ibiition a I'etiKie . 
de la perspective dans la peinture du moyen ace j 
(du milieu ilu \iv® au milieu du w® siecle, pern- ! 
lure allemandc et des pays du Xord;. j 

2133. Louenzetti \Cobtaiiza). Martino de Vo;, e i 
Jacopo Zucclii in aicuni ineJili. Bolleltino, 1. XXVI i 
(1933', p. 454-l«l0. 1 1 fig. — Parallelcb entre deux 
peintres contemporains represontaids du manie- 
risme, Fun a Anvers et Fautre a Florence. 

2134. Axcoxa P. D\i. La moslra della miniatura 

nella Biblioteca Ambrosiana. Bolletlirio, t. XXVII j 
f 1933 , p 56-68. 15 fig-. — Expo.siiion de cent cin- ; 
quaiite inanuscrits de la Bibliotheifue Ambro- ■ 
siemie choibis el disposes de facon a doaner uii j 
apercu de 1 histoire de la miniature depuis FAuti- ; 
quite jusqiFa la BeiiaibSance. Le conimentaire ; 
s'arrete snrtout aux inanuscrits peu coimus de I 
cette collection celebre. | 

2135. WiTTGE.xs (Feinanda . Illuminated manubcrips I 
at the Ambrosiana. Burl. M., 1933, 11, p, 57-63, | 
8 fig. — A propos de Fexposition d'un certain j 
nombre des mss. enlnmines de FAmljiosiana de j 
Milan, exameude c^manuscrits et rtqjroductions | 


de miniatures du ix® au xvi® siecle (oeuvres bvzan- 
tiiieb, hebraiques, italieimes, frangaises et per- 
sanes : entre nutres oein rrs d(‘ Nicolas de Bologne 
(xiv® siecle) et de Gcraldi de Ferrare (1448) 

2136. Kelly F. M . The Chester-Bealty mss. 
Apollo, 1932, I, J). i93-2(il, 2 [>1. el 5 fig. Vente 
d une collection de rnss celeilro.^. Rcpi'oductions 
de pages de 1 Evangile de Mostyn dehut du xii® 
bicL'le,' d nil aiitiphonaire de 1 abba’Ne de Beaupie 
itlamand. vei s litMi). Jo Fllibloire aiicienae du 
due do Nemours ;fiancais, lin du xiv® siecle), des 
Heures de^Prigent de Coetivy. amiral de France 
favnnt 1445) et d un psautier ang’lais du milieu da 
xni® siecle. 

213*. Byvanck I A. \V. !. Les principaux maiinscrils 
a peiiUures conser\es a a ns les collections pu- 
bli({ueb dll rovauine des Pav^-Bas. H. reorod mss 
L XV 1931), p 1-124, 37 pi. - Libte des collec- 
tioiib ccnibervees dans les archives et bil)liotheques 
deb Pays- Bab, par ordre alpliabelhique de villes. 
Indications concernant la formation de ces collec- 
tioiib, les catalogues qui en existent: lisle de 
tons les inss. a peintureb de quelque importance 
conserves ilans ces collectimis. Reproductions de 
miniatures du ix® au xv® siecle; parmi elles 
ceu\res dc Simon Marniion et de Bourdichoii. 

2138. Dlmier (L.i. « Omrage de Lombardie B. 
Antiq,, 1933, p. 139-145. — Ce terme employe 



— 


PEINTURE 


dans la miniature designe Tindigo. M Dimier 
monlre comment une suite de deforma lions piio- 
netiques ont fait altribuer a Tltalie ce qui etaU en 
realite une prati((ue localisee a Londres, 

2139. Tictze-Conuai (E.). Der Aubgleich zwischen 

Norden und Suden in der Gi-aphik der Renais- 
sance. Congre^ Stokholm^ 1933, p. — Con- 

tribution a I’etude de la gravure de repo<[ue de la 
Renaissance. 

2140. Weigcrt I'Hoger-Aruiandi. Les richesses des 
bibliotheques provinciales et la gravure. Ei^tanipes, 
1935, p. 0V)-74, 4 tig. — Les tresors quo revele ee 
bel ouvrage Heprothudioris de gravures du xv® et 
du xvi^ sieole dont une de Jean Duvet. 

2141. Disertori ^^Renvenuto,. Stampe primitive della 
raccolta Xorliiwick. Efuporiiirn, 1933, L p. 3T1- 
37T, 11 fig. — Vente a Leipzig de cette collection 
anglaise. Reproductions de gravures du Maiire 
della Potesta delle Douiie, du Maiire E, S. i^alle- 
maiid, flamaiid ou hourguignon , du Maiire a la 
navette (neerlandais •, d’Israei von Meckenem, du 
Mouogranimisle F. 15. 'flamand,, d Antonio Pol- 
laiuolo, du Moiiograinmiste L F. T. italieu’, de 
Benedetto Montagna, Giulio Campagnola et Ja- 
copo de’ Barbari. 

Voir aussi les n®^ 108, 175, 170 et 494. 

Art Chretien primitif. 
byzantin, russe et carolingien. 

2142. CuMONT iPranz*. I. a synagogue de Doura et ses 
peintures. Byzantion, t. VIII 1932', p. 375-370. — 
Decouverte d une synagogue que des Jiiifs helle- 
nises onl entiereinent decoree desujets bibliques. 
La decoration faite en 244 apr. J.-C. a ete cachee 
derriere un mur de briques des 250 et est restee 
d’une fraicheur extraordinaire. Importance de 
cette decouverte pour Porigine de la peiutiire 
chretienne. 

2143. Millet (Gabriel). Les peintures de la syna- 
gogue de Doura. Inscriptions, 1933, p. 237-242. 
— Rapports eutre ces peintures, executees cntie 
244 et 255, et les peintures byzantines posterieurcs 
de plusieurs siecles. On y retrouve la meme 
combinaison eutre I'illusionisme hellenistuiue et 
Ficone orientate. Identification des sujets tpiu- 
sieurs divergences de vues avec MM. Hopkins et 
du Mesnil). 

2144. Hopkins (Clark) et Mesnil de Buisson (du). La 
synagogue de Doura-Europos. Inscriptions, 1933, 
p" 243-255. — Description des differenles scenes. 
Rapports de composition et de sujet eiiue cca 
peintures juives et les peintiues chretiennes. 
C’est une preu^e de plus que c'est en Orient ct 
non a Rome que se forma Part chretien. L effort de 
representation du mouvemenl, qui etait considere 
jusqu’ici comme Pelement esseuLiellemeut chre- 
tien, est le trait dominant de ces fresques; c est 
a Part juif que Part cbretien primitif Pa em- 
prunte. La technique decele qua I re artistes difte- 
rents. 

2145. Baur (Paul V.~C.). Les peintures de la cha- 


pello chretienne de Doura. Gazette, 1933, II, 
p. 05-7.’^, 4 fig — ilisloire de la decouverte et 
exainen des princi pales scenes retrouvees avec 
apercu iconograp]u({ue des sujets rejiresentes, le 
Bon Pasteur, Adam el Eve. Reproductions de la 
Ouerison du Paralijiiqiie, du Christ marchant siir 
les eaux et des Saintes Femmes an tomheau. 

2149. Byvanck (a, \V,' De da leering des Schilde- 
ringen in de Romenische Katakomben. La chrono- 
logie des peintures dans les Gatacombes romaines . 
Meded, Sed, te Rome, 1932, H, p. 45-78, b fig. 

2147. Dewald (Ernsl;. Greek and Latin psalter illus- 
tration. (lungves Stockholm, 1933, p. 25-27. 

2148. Wit J. de . Bilderbeischriften und Herkuuft 
der llias Ambrosiana. Ih^z. Z., 1932, p. 2o7-274, 
2 pi. — Etude (les iiwcupiious posterieures qui 
accoinpagnent des muiiatures ornaut un manuscrit 
de 1 Iliade du v*’ siecle. Ces inscriptions du ix® au 
xv*^ siecle raconlent toiite Phistoire du manuscrit 
et deinontreut sen origine orientale. 

2149. Der Aersessi ^n ■ S. . La miniature armenienne. 

Bl/znntioa. If. [ j . t'S5-bS8. — Complo rendu 

<l une brochure de M. Weit/mann. consacree a la 
miniature ai'menienne des el xi*' siecles. M. Der 
XersesT-iaii pease que M Weitzmann, faule d avoir 
eluuie un a^sez grand nombre de maiiuscrits, a 
exa^ere Pinlluence byzantine qui semble ne s’etre 
exercee que sur les parties occideulales de PAr- 
menie et en Cilicie; a Pest c'est plutot Pinlluence 
de PIran qui s'est fait sentir. 

2150. Plat Taylok , Joan dm. A Avater cistern with 
Byzantine paintings, Salamis, Cvpnis. Aniiq. J., 
1933, ]). 97-108, 13 tig'*. - Buines d une citerne 
avec peintures tele du Christ ■ et inscriptions. II 
sembie s'agir d*une construction de ia fin du v® 
ou du debut du vC siecle. refaite sur Pemplace- 
meiil d une citerne beaucoup plus ancienne. Sa 
destruction se place au viC biecle. On a trouve 
clans les debris c^ui la comblaicnt un certain 
nombre de petits bronzes et de medailles. 

2151. Buckler (W. H.j. Frescoes at Galata, Cyprus. 
J. Hell St.. 1933, p 195-110, 3 pL et 3 fig. — 
Fresques da taut Je Pepocjue de la domination tur- 
que ^14N9 I57i)i, dans une petite eglise des envi- 
rons de Galata. Liste des sujets represenles. 

2152. Bice \ I). Talbot .. Byzantine painting at the 
CoLirtauld Institute. Connoisseur, 1933, p. 184-185, 

5 fig. — Exposition a Londres. Reproductions 
d icoues du xii® au xv® siecle. 

2153 Rice (D. TalboP. An exhibition of Byzantine 
and Greek painting s. Burl. M., 1933, L p. 88-91, 

5 fig. — Exposition a Londres. Coup d'oeil general 
sur Phistoiie de la pe in tore byzantine. 

2154. Hici: (D. Talbot), Some schools of Greek icon 
painting* and exhibition at the Coui Lauld Institute. 
Apollo, [. XVH 1933 , p. 187-191, 7 fig. — Exposi- 
tion a Fins ti tut Courtauld destiiiee a monlrer les 
dilTereiites ecoles grecques dans lesquelles s'est 
perpetue Tart byzantin ; les ecoles russes avaient 
seules ele etudiees jusqu ici. Importance de Fart 
de Mislra dans ia formation de I’ecole cretoise. 
Les difTerents groupes itah^creiois avec recher- 

n 



Moyem age et renaissance 


— 136 


ches des influences venues soil de Constantino- 
ple, soil de rOrient, Du xv® au xviii® siecle. 

2155. Buurocghs (Bryson). A gjft of Russian icons. 

N^w York, 1933, p. 135-138, 2 — Rei-roduc- 

tions de deux icones russes du xvi® ou du xvii® 
siecle. 

2156. Toll (Nicolas). The icon of Our Saviour by 
Rublev in the Soldatenkov Collection. Congr^s 
Stockholm, 1933, p. 31-32. — leone de la collec- 
tion Soldatenkov, altribuee depuis long temps a 
Andrew Rublev (-h vers 1430), mais qui n*a jamais 
ete iii publiee ni decrite. 

2157. Rakint (W.i. Russian icons in the Kaiser Fried- 
rich Museum. t. XVII (1933), p. 80-83, 

4 fig. — A propos des icones du Musee de Berlin, 
coup d’oeil sur le developpemeiit de la peinture 
byzanline. 

2158. Weidle (Wladimir;. Elements occidentaux et 
iiordiqiies dans la ptdnture d icones russes. Con- 
gres Stockholm 1033, p. 32-33. — Parhculariles 
des icones de Novgorod du xiii® au xv^ siecle. 

2159. IvjELLiN 'Helge;. Eschatologische Moti\e in 
der russischen Ikonenkiuist. Co;tgres Sluckholni^ 
1933, p. 27. — Les suj- ts relatifs au Jugement 
dernier, si frequents dans la peinture russe du 
XVI® au xviii® siecle sont dus a unt influence venue 
de I’ouest de FEurope; mais ces regions les 
avaient empruntes a I'art byzantin des xi®-xin® sie- 
cles. 

21 to. Rubinstein (Assia). L'element popniaire dans 
la peinture des icones russes defuiis le xiv® siecle. 
Congres Stockholm^ U‘33, p. 29-31. 

2161. Detchev (D.). Les inanuscrits des '< Responsa 
Nicolai papae ad coiisulta BuJgaiorum v>. B BuL- 
g^rc, t. VUI [1932-33 , p. 322-3'i0, 5 fig. — Repro- 
duction d'une miniaiurc du xii® siecle (Vatican , 
qui represente la remise des Responsa » aux 
emissaires bulgares, dans ie palais de Lalraii. 

2162. lonGA iN.). Cea mai veche icoana dm Moldava, 
care insa nu e veche. [La plus ancienne icone 
moldave. qui cependaiit n’est pas ancienneL 
Biiletinul, 1931, p. 29-30, 1 fig. — Icone de saint 
Nicolas, au musee d’Alba Julia; date du xvi® sie- 
cle, mais est entierement repeinte. 

2163. Laueh fPh.;. L'evangeiiaire carolingien de 
Saint-Ilubert-en-Ardenne D. Ant>g.. 1’'33, p, 
124-128. — II se rattache au groupe dit franco- 
saxon ou franco-iusuiaire dont il semble etre un 
des plus anciens representanls foriiementation 
celtique a\ec influences scandinaves). 

2164. Nordenfalk Carli. Ein karolingisches Sakra- 
mentar aus Echternach und seine Vorlaufer. Acta 
Archaelogica, t.Il, p. 207-244, 2 pL et 20 fig. — A 
propos d'un ms. de ia Bibiiotheque Nationale 
(B. N. 9433), considere jusqu’ici comme du xi® sie- 
cle, mais qui est en realite de la fin du ix®, etude 
generale concernaut le developpement de Part de 
la miniature .a Echternach pendant Pepoque caro- 
ligiemie. 

2165. Schilling (Rosy t Die Engelberger Bildhand- 
schriften aus Abt Frowins Zeit in ihrer Beziehung 
zu burgundischer schwabischer Buchmaleref! 


Indie, ^uisse, 1933, p. 117-128, 1 pL et 16 fig. — 
Etude et reproductions de inanuscrits, enlumines 
dans le convent d Engelberg, pendant Pactivite de 
Pabbe Frowin [1143 1178 . I/auteur releve les 
paitiouiariles qui rapprochent ces miniatures 
d'oeiivrcs bourguignonnes et souabes. 

Voiraussi les n^s [ 5 . 499 , 1216, 1217, 

13U2, 1305, 1701, 1704 et 2335. 


Art roman, gothique et de ia Renaissance. 

Allemagne et autres pays germaniques. 
XIII® et XIV® siecles. 

2166. FoiiUER ,1L'. Zu den roinanischeii Chorent- 
deckungen und Kirch enfresken von Meiringen [a 
suivre). IiuLc. fuizsse. 1933, p. lb7-204 et 241-249, 
14 lig. — Fresques roinaaes du xiii® siecle, 
derou\ei!es dans 1 e^Iise de Meiringen (canton 
de Bei nei. Scenes de PAiicien Testament. Resles 
de constructions de plusieui s epoques successives. 

2167. Esenin (K.). Die Waiidgemalde aus dem Haus 
zuin langeii Keller in Zurich. Ein Beitragzur Ge- 
schichtt^deroberrheinischon Maleiei, Indie, snisse, 
1933 p. 178-186 et 251-274, 2 pi. et 12 fig. — 
Etude de restes de fresques qui orneiit une mai- 
son de Zurich, Les plus ancieiis (latent de la fin du 
xiu® et du debut du xiv® siecle, sctmes de genre, 
les mois, figures de princes clecteurs, etc. 

2168. Futteueu iL). Zur Lokalisierung der Manesse- 
handschrift. Congres Stockholm, 1933, p. 98-99. 
— Maiuiscnt a miniatures de la findu xiii® ou du 
debut du xi\® siecle; 1 auteur pense pouvoir en 
placer la confection dans la region de Bastis- 
bonne. 

2169. Jerchel Heinrietj). Die Bilder der siidwest- 
deutschen Weltchroniken des 14. Jahrbunderts. 
Z. f. Knnsigeschichtr, 1933, p, 381-398, 18 fig. — 
Etude d un groupe de six manuscrils enlumines 
du XI v« siecle (ecole du sud-ouest de FAllema- 
gnei. L'auteur les repartit en trois groupes el 
dressele tableau comparatif de leiirs miniatures 

2170. Kletzl )Ottoi. Studien zur bbhmischen Buch- 
malei-ei. L Das Missale III (205 von St. Florian 
ein Work bolimischer Bnchmalerei des spateren 
14. Jahrbunderts), II. Das Missale Pragense in Zit- 
tau J. Marhcjg^ t. VII (1933L p. 1-76, 62 fig. ~ 
Etude de manuscrits enlumines de la fin du 
XIV® siecle et donnees generales concernan t la pein- 
tuie bohemienne de cette epoque. 

21(1. \\ ill GL ' et Walter {J. ’i, W andmalereien in 
der Kirche zu Gerlweiler) J. Elsass-Lolhr., t. V 
G932-, p. 1 lo-! 20 , 2 pi. — Peintures murales des 
xiv®-x\® siecles decouvertes dans le chiDeur de 
Pegiise de Gertwiiler 'Bas-Bhia). 

XV® et XVI® siecles. 

2172. Benesch ^OltO; Beitragezur oberschwabischen 
Bildiiismalerei, J Berlin, 1933, p. 239-254, 1 1 fig. ™ 
Hans flolbem le ^ leux, Hans Burgkinair le Vieux, 
Hans Maler et le Maitre A. G., r^cemment decou- 



— IHi — 


PEINTURE 


vert, ua artiste augsbourgeois qui a aussi des 
rapports avec Tecole du Danube, dont Tactivite 
se place dans ie dernier quart du xvi® siecde el 
dont i’art va t< du flamboyant au inanierisme 

217B. KurtTH 'Willyb Der junge Deutsche der Hefor- 
niatiouszeit, Atlantis, 1933, p. — Repro- 

ductions de hiiit portraits au crayon par Diirer, 
Baldung Grien, Wolf Huber, le Maitre B. B. et 
Holbein le Jeune, 

2174. Kornfeld i^Hansi. A Westphalian altarpiece. 
Burl, 3/., 1933, I, p. d6l-Bin, 5 fig. — Essai de 
reconstitution de Taiitei de la Xeu^tadler Maneii- 
kirche a Bielefeld dont il n’existe plus queln parlie 
centrale. Des 18 panneaux des volets, disperses en 
Angleterre au iiiiheu du xix*^ siecle, ii n'a ete 
retrouve quo trois, iiiais on coiiiuut. les sujets des 
panneaux nianquauts, grace a une aucienne des- 
cription. Get autel, qui date de 140U est une ceuvre 
importante de la peinture westphalienne ; elle 
se place entre les oeuvres de Maitre Bertram et 
ceiles de Conrad de Soest. 

2175. Heise (C. G.k Die Gregorsinesse in St. Maneii 
in Eli beck. Congre'i Sl(r:k}iolm, 1933. p 142-1 "iS. — 
OEuvre importante de la peinture de rAllemagiie 
du Nord ( i594'. 

217d. SoELAR ( Fabien ' . Dessins alleuiauds des x\ ® et 
xvi« siecles. Art viv., 1933. p. 1 10, 7 fig. — Expo- 
sition h rEeolc des Beaux-Arts. Reproductions de 
dessins de Hans Baldung Grien, Holbein le Vieux. 
.1. Forbecke, J. Breu le Vieux, G. Zaincr, Uis 
Graf et H. Cro«;s. 

2177. Raymond (Eugenia). Antlion Koberger and his 
Bibleof 14<S3 (Ancinnnti^ i93-'. p. 10) -124, fi fig. — 
L'editeur nurembergeoi^ Koberger et su Bible 
illustree pubbee on 14^3. Ln giand lumibre de^^ 
gravures qui ornent cetie Bible sont idea! iques a 
ceiles de la Bible de Cologne edilee })ar Heinrich 
Quenteli en 1479. Koberger a\ail rachete les bois 
et s'en eta it servi sans changement Ces gravures 
elles-memes etaient tirees, en pai tie du moins, 
d’uiie Bible inaiiu-jcrite euhiminee a (mlogno. 
Le graveur senihle avoir travaille a Lyon uu a 
Paris, La Bible de Koberger a suscite de nom- 
brcuses imitations, la Bible de Strasbourg des 
1485, les dessins de Hans Holbein nnprimes a Bale 
en 1523 ; en outre, elle a certamement agi sur 
Fiiispiralion du jeune Durer et n est pas etrangere 
a ses planches de I'Apocalypse. 

2178. P. B. C. German wood block prints. V or- 
cesfer, 1933, p. 9-10, 3 fig. ~ Adiuisilion de 
gravures allemandes illustiMut des Bibles du 
x\^ siecle, VExPculion de Linq /‘ozs i>ar Josue 
(Cologne 1480', Ic Miracle de Johie Nuremberg 
1483) et le Marly re d' hale, 

2179. Lepobini hi ). Neuerwerbungen tier Albei tiiia. 
Pantheoriy 1933.1, p. 59-01,3 lig. — Reproductions 
de dessins de Diirer. Cranach le ^ ieux et \\ olf 
Huber, choisis parmi les acquisitions recentes de 
FAIbertme. 

2l8<b A. M. H. Prints acquired at the Boerner sale. 
Br, Museum, t. VIII >1933 , ]>. 4-5. 1 i)L — Parnii 
les gravures de prix achetees parie BrilishMuseum 


a la vente Boerner, re^troduction d'une Vierge du 
Maitre H. W.. dalee de 1504. 

2181. Van Maule Baimond . Beziehungen zwischen 
der Donouschuie uiid Botticelli. Pantheon, 1933, 

I, p. 1 5.11-158, 3 fig-. — Heprodiiction d'une Vtprge 
de I'ccole du Danube collection particuliere a 
Zurich ou 1 imitalion d'uii inodelede Botticelli est 
tlagrante. 

2182. Grossmann ; Fritz;. Zur osten eichischenMalerei 

der ersten Ilaifte des 15. Jahihunderts. Beive- 
drre, 193 p. 51-57, 5 fig. — Coup d'ceil general 
sur riiistoire do la peinture autricliienne au 
x\“ siecle, un domaine qui a beaucoup tente ces 
deriiieis les hLstoiiens d'arl allemands. 

2183. BnioLZER Cc)hi!ui>nub Mittelalterliche Wand- 
nu\lei-ei in Giaubiinden. Indie Suisi-e, 1932, p.2-t()- 
3 5, 5 lig. — Etucte d un certain nombre de fres- 
imes cl eglNes des Grisons. Repi oductions de 
ceiles de lanrz, Cui-agiia. Schlans ct Platta. 

2184. PorscHFL ^E^^^ in . Zwei Altarfihgel aus Scbinit- 
ten im Albulatal. Indie. Suisse. 1932, p. 390-399, 
2 fig. — Volets tie retable qui pro\ieimoul de 
I'eglise de Schmitten dans les Grisons; les .saints 
representes avaieut ete nial identifies. 11s sent 
i i.euvre d uii nitisle (pii seinble avoir des attaches 
a la fois avec la Souabe et le IbuU Hhin ; on pent 
cu placer i'execution a Fextrcine fin du xv® siecle. 

Voir aussi les n^^ 12. 53. B 7, 2S5, 280, 292, 317, 
447, 4d>0, 791, 17o8 el 2020. 

Pour Agricola, \oir le 11 ^ 2690. 

2185. Vo^s 'Uemiann . Eiue neuerwor]:>ene Heilige 
Naolil von Altdorfer m der Geinkidegalene. 

J. Berlin, 11(33. p. 1-4, I pi. ei 2 tig. — Eiilret." au 
Mn^ee de Btu-liu d une Xat ivile qu'on pourrait etre 
lente de placer ve: s 152'.) a cause des analog-ies 
a^ec des oeuvres de cotte epotjue, inais que divers 
details (le technique sembleut dater d'lm pen plus 
t a i‘d . 

2186. Pn ^ssE Leona E.', Recent accessions by 
A'brecht Alidorfer in tlu' Museum collecliMU. 

I yieveland , 1933, u. 107-1 1 ; . 5 fig. — Acquisition Oe 
la sei'ie de quaraufce gravures Mir connue sous 
le litre de Lu ehul>‘ la BrdmunUon de Vllonune 
et d'une tres })elle (.q>reuve du M issacre des Inno- 

C'UltS, 

Vnir aussi les n°^ 93 ct 2198 

Pour Amberger, ^oir le iv‘ 396. 

2187. PiLz dvnrt Die Zei elm ungen unddasgra phi-^(die 
Weak des Jo^l Ammann (iOdO-irv)!') Ziiin-h Niirn- 
be'-g'. In‘hc. Suisse, 1933, p. 25-44, 8.-l()2, 205-223 
et 2^9-3*J8. 2 pi et 12 fig. — CcUt' c.ude, priini- 
tivennui L destinee aux dt^sslus. aq!i.u idles et pla- 
fonds peints de Jost Ainrnann. s'esl pen a ])eu 
etendne anx gravures sur bois et sur cuivie. 
Elle ne comprend ([ue la piXM.iiere poitie de la 

de Lartiste. jusqno versl5()5. Cataloguedetailie 
des ceil V res et bibliograpbie 

Voir aussi le n^ 2696. 

21^8. Kolh Carl . Hans Baldungs Geburtsjalir. Z. f. 
Kunslyetichiehte. 1933, p.S^39, 4 fig, — Uu docu- 



MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


— m — 


ment cei'lain fixe la date de naissance de Baldung 
Grien en 1484 ou 85 ; il est done ne plus lard qu'on 
ne le pensait jusqu'ici. L’auteur examine des 
oeuvres qiii lui oni ete attribuees, comme le petit 
diptyqiie de Strasbourg, mais qu'ii faul rendre a un 
de ses devanciers ; par con t re, il lui altribue une 
feuille d'etudes du Cabinet des Estampes de 
Londres et v voil une oeuvre de ieunesse (1500- 

i5on. 

2189. IIuGELSHOFnn (Walter). Zu Hans Baldung. 
theon, 1933, I, p. 109-177, 1 pi. et 11 fig. — 
Becherches des causes qui out precipite la deca- 
dence de Fart allemand apres la belle floraison du 
debut du xvi® siecle. 

2190. Parker (K. T.). Hans Baldung Grien. O. M. 
Drawings, 1933 (t. VIII), p. 14-15, 1 pi. — Portrait 
de l artiste par lui-nieme, de 1534 (Louvre). 

Voir aussi les n®* 1{;7, 319, 477, 2173 et 2170. 

2191. Mayer (A, L.). Barthel BBhani als Bildnis- 
maler. Panlheon, 1933, I, p. 1, 1 pi. et 3 fig. 

2192. Dodgson (Campbell). Bare woodcuts in the 
Ashmolean Museum II. Burl. .1/ , 1933, 11, p. 115- 
121, 12 fig. — Gravures de Wolfgang Traut et 
de Hans Sebald Beliam, Toute l illustration se 
rapporle a ce deuxierne artiste a (pii M Dodgson 
rend des oeuvres de jeunesse qui avaient ete don- 
nees a son frere Barthel. 

2193. Bubkhalter (Margarete). Neu zugewiesene 
Zeichnungen an die Sohne des Hans Bock D. A. 
J. Bale [Kunstsaniml ), 1931-32, yj. 120-124. — 
Quelques dessins recemment attribues au fils du 
peintre balois Hans Bock (d61)ut du xvi® siecle). 

Voir aussi le i\° 458 

2194. Schilling (Edmund). Jorg Breu (op. c. 1512- 
1536). 0. M. Drawings, 1933 it. VIII), p. 29-30, 
3 fig. — Dessins de trois medallions dont les eujets 
sont tires des Gesta Bonianorum . 

2195. Parker iK. T.i. Joig Breu (C. 1480-1537). 0. 
M. Dr airings, 1933 it. VIIpi, p. 13-14, 1 pi. — Des- 
sin heraldique date de i518. 

Voir aussi les 477 et 2170. 

Pour Bruyn, voir les 326 et 2794. 

2190. Schilling (EdmuiuP. Thoman Burgkmair 
( 1444-1523.. 0. .1/. Drawings, t VHl (1933). p 48- 
4',h 1 pi. et 1 fig. — Dessin de la collection Koenigs 
representant les saintes Catherine et Barhe C’est 
une eliule prepara toire aiix volets d’un petit 
retable du mu-ee clWugsbourg. altribue par M. 
Ernst iluchner it rhoinan Buigkmair. le pere de 
Hans. L attribution ellc-uitunt* manque de bases 
sure^, mais le dej--.in e.sl certainement de la nieme 
main que la peinlure. Ce des'^in Ment confirmer 
I a tti’ibution do deu.x tlessins de Bale ;i Thoman 
Burokmair faite par le mrme Buchner. Ces deux 
dessins portent une ancienno attiibution a Ilans 
Hoibein le Vieux, attribution (jui .sembh*rail impos- 
sible SI l‘on ne considerait pas dt^s oeuvres de 
jeunesse de I’artisie. telle la telu de vieillard du 
Cabinet des Estampes signee H. H. et portant la 
date de 1483. 

2197. Parker (K. T.?? Thoman Bur^kmaii lill- 


1523). 0. 37. Drawings, t. VHI (1933), p. 50, 2 pi. 
— Publication de deux dessins en m^daillons, fails 
probablement en vue de plaques emaillees et 
representant des episodes de Thistoire de Lucrece 
(British Museum). Ils ont porte d’abord battribu- 
lion a Lucas tie Leyde, puis a un artiste anonyme 
de r^cole flamande. Us ont un rapport indeniable 
avec les oeuvres de Hans Holbein LAncien et si 
la reconstitution de boeuvre de Thoman Burgk- 
mair, telle qu'elle a ete faite par M. Buchner, est 
correcte, ils pourraient etre de la main de cet ar- 
tiste. 

Voir aussi les n®^ 93 et 2172. 

2198. Weinberger iMartin). Zu Cranachs Jugend- 
entwicklung. Z. f. Kiinstgeschichfe, 1933, p. 19-10, 
1 fig. — Publication d un dessin du musee Wicar 
a Lille qui est altribue a Altdorfer, mais ou 
bauteur pense reconnaitre une oeuvre de jeunesse 
de Cranach, de 1592 ou 1503. Etude de la forma- 
tion et du developpement du style de barlislo. 

2199. Michel (Edouard). Lucas Cranach et Made- 
leine Luther. B, Musses, 1933, p. 25-27. 2 fig. — 
L’ancieiiiie identification du portrait de jeune fille 
da Lou vi e se troiive appuyee par la decouverte 
dTine gravure du xvii® siecle qui porte le nom de 
la fille de Luther, iiiorte a 14 ans en 1542. 

2200. Mayer (August L.). Lucas Cranach d. Ae. 
Pantheon, 1933. I, p. 105-100, 1 pi. et 5 fig. — A 
propos de la publication du livre de Max Fried- 
lander et Jokob Bosenberg, Cranach portraitiste. 

Voir aussi les n®* 128 et 2179. 

Pour Nicolas Manuel Deutsch, voir les 105 et 450. 

2201. Keiirer (Hugo). Zu Diireis Rosenkranzfest 
Ijild. Aiilasslicli des Lebergangs des Bildes in den 
Staatsbesitz der Tschecosiowakei. Pantheon, 1933, 
II, {). 224-228, 5 fig. — Examen de cette oeuvro 
peiiite par Diirer a Veniso en 1500. 

2202. Tietze (Hans). Duiers u Bosenkranzfest r. 
Anlasslicli seines Lebergangs in den Besitz des 
tcheco.slowakischen Stoats. Kunst, t 07 (i933i, 
p 300, 4 fig, 

2c03. SwARZENSKi (Hanns), Durers(( Barmherzigkeit 

Z. f. Kunsfgeschichte. 1933, p. I-IO, 7 fig. 

Attribution a Diii’cr d un llonirne de douteur du 
chateau de \\ eissenstein |>res de Pommer'-fehlen 
qui a passe ju5.qu ici pour une eopie due a Johann 
Ilofimann if I.J91-2) M. Swaivenski se demandc 
si cetie oeuvre, dont nne restauralion recenle a 
moiitie toute la valeur, ne .'^erait pas le tableau 
perdu (jue le eanimal Albert avail olTert a la ca- 
tlied’ale de Mayenee. 

22*‘4. REiciiiiL lAiiton '. Some unknown drawings bv 
Albrecht Duisu’. Slwiio, 1933, II. p. 17-21, 7 fig^. 
— Ih'producliou^ de sopi dessins de Diirer passes 
mapervus jns(pi leiet ipie vient d'acqnerir bAlber- 
iiuo Cinq (1 entie eiix sont des etudes de mains. 

22‘i5. Leporini (Heinrich . Diirer and other drawings 
for the Albertina. Burl. .V., 1933, I. p. 78-83, 8 fig. 
-- Nouvelies acquisitions de bAlberline. Repio- 
duolious dhine sbrie de dessins de Diirer, de 1493 
a I52o. 

2290. Tietze TI. et Tie ize-Conrat iE.). Diirer s 


— !:^3 — 


PEINTURE 


first drawing for the Nemesis. Burl. 3/., 1933, 
I, p. 245, 1 fig. — Attribution a Diirer d'un des- 
sin a la phuue (British Museum; qiii serai t un 
premier projet pour la Nemesis. 

2207. Shaw {J. ByamV Albrecht Diirer. 0. M. 
Drawings. 1933 » t. VI IT, p. ID- 12. 1 pi. — Publica- 
tion d'un saint Christophe du Musee de biennes 
qu’ou peut da ter de 1492*3. 

2208. Dohneu /Alexander^ Eiii unbekanutes Laiid- 
schaftsaquarell von Diirer. J. Berlin. i933, p. 29- 
32, 1 pi. et 2 fig. — Attribution a Diirer d’nne 
aquarelle du Kuiistlerverein de Uanovre, que per- 
soniie ii'avait examinee juscju'ici. C’est iine vue du 
« Dosso di Trento avec i’eglise Saint-A['oilinaire, 
faite probablement pendant le voyage de retour 
de Venise en 1495. 

2209. Thoiu acius-Ussing i V. ). Eiiie neuaufgefuudene 
Buchminiatur von Albrecht Diirer in der konigli- 
chen Bibliothek zu Kopenhagen. J Befhii, 1933, 
p 91-94, 3 fig — Attribution a Diirer d une minia- 
ture d'un exeinplaire du coinmentaire d'Aristole 
de Simplicius paru a Venise en 1499; ce voUnne 
porte l ex-libris de Willibald Pirkheimer, qui est 
uue gravure sur bois de Diirer, et, a rmteneur, a 
ele colle le portrait de cet liunianiste g’laM* [)^v 
Diirer en 1524. La miniature et Lex-libris doivent 
dater de 1503. 

2210. Thorlacius-Ussing (V.'. En nyfundei Ijogmi* 
niatur af Albrecht Diirer i det kgl. Bibliotek. 
lUne miniature de li\re do Diirer nouvellenient 
decouverte dans ia Bibliotheque royale de Co- 
penhaguei. Kunstmvseris Anrssknft. 1932, p. o-- 
47, 4 fig. — Exemplaire d'un cominentaire (VAris- 
tole portant Lex libris de Willibald Pirkheimer. 

2211. Penrose . Boies ■. The Drexei Diirers. Pennsyl- 
rania, 1932-33. p. 89-90, i fit;*. - Exposition au 
musee <ie Philadeiphie do-, o<mt pieces jugees 
authentiques parmi la coliecLiou de gravures de 
Diirer rassemblees par un coUectiunnour moit 
en 1888 

2212. Dodgson 1 Campbell). An undescribed state of 
Durer's St Jerome in penitence, B. Dl. Print. 
1933, p. 2(>vb2T2. 2 fig. — Legeres dilTerences c[iu 
font du Saint Jerome de la collection Barlow un 
premier etat de cette planche. 

2213. H. S. F. xV woodcut by Diirer. (Uevelaiid ^ 1933, 
p. 35-37, I fig. — iVcqiiisition d'une belle epreuvo 
des Qnatre cavaliers de lApocaltjpse. 

2214. TiEi'ZE-CoNtiAT (E.). Two Diirer woodcuts and 
an Italian model. Burl. 3/., 1933, I, p. 241-245, 

3 fig. — Le Cabinet des Estampes de Londres a 
acquis demierement une gravure florcnline du 
xv** siecle re[)re'^entant la Descenie de croix: il 
sernble tjue ce soit la reproduction un peu modi- 
fiee d une imporiante composition due a uii maitre 
de premier ordre, de laqueile Diirer se serai I 
inspire a pUisieurs reprises. \ Descenie de croix de 
la Petite Pas.^ion et Lamentation de la Grande 
Passion], 

2215. Dodgson (Campbell). Rare woodcuts in the 
Ashmoleaii Museum, Burl. 3/., 1933, 11, p 21-24. 

4 fig. — Gravures sur bois du xvi® siecle a 
Oxford. Reproduction de V^nus et Cupidon, un 


Foil et une femme nue et TVrti/s sur un Dauphin 
attribues a Diirer, et de la signature d'Hubrecht 
de Croock sur sa copie de la Trinile de Diirer. 

2216. Trautscholdt Eduard, et Dodgson » Campbell'!. 
Copies of the IV/nns Manna Pass. 272 , atti-ihutcd 
to Diirer. Burl. J/., 1933, IL p. 288, 2 fig. — 
Copies d'apres une graMiie de Diirer. i'une par 
le graveur cjui signe du monogiamme C. G. 

2217. Luzzatto (Guido Lod.ovico . La for tuna di 
Diirer in Italia. (^ongrH Siochkolm, 1933, p. 146. 
— Comment les arti-^tes et les poetes de LItalie 
out apprecie Diirer, jusqii'a nos jours. 

2218. Luzzati'o I Guido Ludovico . Note sulia fortuna 
di Diirer in Italia nel Cinquecento. BrhlioliBa, 
1933. p. 83-87 el 373-391. — L'intluence de Diirer 
en Italic, visible dans Lmuvre des artistes et dans 
ceile des ecrivains. Aucun artiste itranger n’en a 
eu une comparable a la sienne. 

Voir ausbl les n^* 89. 92. 128, 282, i77, 511, 512, 517 
a 521, 58(b 2173, 2177, 2i79 et 4185. 

Pour R. Frueauf. voir le 17D7. 

Pour H. Geschide, ^oIrle iV* 1991. 

Pour L"rs Graf, ^oir le n^ 2]7<*. 

Pour L. Grotschacher, voir le n^' i7t»7. 

2219. Maleren Matthias Grunewald. ^Le penilre Mat- 
thias Giiinevvaid . Scinileren. :933, p. 133-136, 
12 fig-. 

Voit ; ussi le i9‘ 92. 

2220. PiscHEL sLili! Der Moister der Ivarlsruher 
Passion: sein xersehollenes UEuvre. Oben hrin. 
A9, t. VI. p. 11-r'i), 1 3 fig. — Recherche-^ (plant a ta 
per-unnalite de Lanteui des trois petitcs scenes 
dites la Passion de Ca!lr*ruiie. Paimi les artistes 
alsacieus du \\^ siuide, c esl ie noin de Hans 
HirtZ ([ui semble reiinir le plus de eonditions 

7 1 167): c'etail un artiste repute dont ie nom iLa 
ete ra)iproL-he je.'-qiLiei d auenne o-m re. 

2221. LuREhWAssKU Waller,. Visierung^ und Altar- 
bild. Lntersnehungen am Frankfurttr Dominika- 
neraUar Han^ Hnlbeins des Alteren. J. Bale 
JvumtsunnnL , 193i-32. p. 4.3-5L-, 11 fig. — Re- 
eheiche du rNtbim' et des combinaisoiis geome- 
tri{jii(.‘s qui soul a la iiase d'une serie de peintures 
tie Holbein le Vi. ux autei de Francfort . 

2*^22. Suhilling luimiiud). Zur Zeichenkunst des 
alleren HoIi>e[n, Ikintheon. 1933, H, p. 315-322, 
9 iig — Le-^ deN-,ins de Rolbeiii le Vieux. L'evo- 
lulion de son ait. 

2223. KoEGi.rm Gians'. Holbeins J'riuinphziige des 
Reiciitums und der Armut. J. Bale {^Kunslsamml.\. 
19;il-32. p. 57-95. 6 fig. — Essai de reconstitution 
des deux gram les eomposiUons de Holbein pour le 
Staiiiliof t.e Londies, le Tnomphe de la liichessr 
el d»^ la Paiivreie deiruits,. Reproductions de 
di\erses copies 

2224. Ganz :PauL. Henry VIII and his court painter, 
Hans Holbein. BuM, M.. 1933, IL p, 146-155 el 
231, 8 fig — Portraits dTlenry VIH et de membres 
do sa famille, en particuiie^le beau portrait date 
de 1542 qui a ele recemment retrouve a Castle 


I 



MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


434 - 


Howard (autrefois attribue a Lucas Horebout, a 
une epoque ou il etait complelement abime par 
des repeints). 

22^5. Noppen (J. G.). The Castle Howard Holbein. 
Apolloy 1933, II, p. 313-314, 1 pi. — Portrait 
d’Henry VIII retrouve a Castle Howard. II date 
de 1542. 

2226. Henkel (M. D.). Ein neuer Holbein Pantheon, 
1933, I, P* 09-100, 1 fig*. — Portrait de Holbein, 
r6cemment retrouve en Angleterre et entre an 
musee Van Heeck a Enschede. 

2227. Hugelshofer (Walter). Holbeiniana. 0. M. 
Drawmg$y 1933 ft. VIII), p. 4-6, 4 pi. — Publica- 
tion de quatre feuilles de dessins qui se ratta- 
cheiit aux differents membres de la fainille 
Holbein, sans qu’il soil possible de fixer avec 
exatilude leur auteur, l.es deux derniers, qui 
pourraient etre de Sigmund Holbein, doivent se 
rapporter a un cycle de peintures morales. 

Voir aussi les n°* 92, 117, 173, 408, 456, 485, 488, 
490, 2172, 2173, 2176, 2177, 2197 et 3025. 

Pour D. Hopfer, voir le n° 165. 

2228 PoEscHEL (Erwin). Eine Biindner Landschaft 
von Wolf Huber. Indie. Suisse, 1933, p. 142-147, 
5 fig. — Paysage, dessin a la plume, dat6 de 1552 
(Loudres, University College). Identification du 
site (Ruine de Fracstem dans le Pratigaui. 

Voir aussi les n°* 2173 et 2179. 

Pour Joos van Cleve, voir le n® 333. 

2229. Schilling (Edmund;. Zur Kunst des Frank- 
furter Malers Martin Kaldenbach J. Berlin, 
1933, p. 140-150, 12 fig. — Essai de reconstitu- 
tion de Poeuvre de cet artiste fraiicfortois appeie 
aussi Hesse, ne vers 1470, mot t eii 1518, cjiii est 
connu des longtemps en raison du role d'inlerine- 
diaire qu’il a joue entre Durer et Jacob Heller. 
C'est un artiste mediocre, auquel M. Schillingatlri- 
bue un certain nombre de dessies et de peintures. 

2230. Bock (Eifriedt. The engravings of Ludwig 
Kmq of Nuiemberg. Print, 1933, p. 87-115, 
16 fig. — Gravures de cet orfevre uurembergeois, 
ne vers 1480 et mort en 1532. II a siibi Pinfluence 
de Schongauer et de Durer, puis celle de Lucas 
de Leyde. Plusieurs de ses oeuvres sont connues 
par un unique exemplaire. Le catalogue de 
M. Bock comporte vingt numeros. dont deux 
gravures sur hois et deux planches qui lui ont 
ete faussement altribuees 

2231. Winkler 'F.) Hans von Kulmbacb (1476- 
1522t. 0. M. Drawings, 1933 H VHP, p. 12-13, 
1 pi. — Reproduction d'uii Saint Kilian a Pencre 
de la collection Christ a Bale. Du d6but de la 
vie de Partiste. 

2232. Editor. Quaterly notes. Print, 1933, p. 275- 
277, I fig — Ac(|uisition par le British Museum 
d une Sainte Fninille de Hans Leu de Zurich datee 
de 1516. 

Voir aussi le n° 580. 

2233. Thorlacils-Ussing (V.). « Bertram » Kunst in 
Schweden und Daiiemaik um 14t}0. Congr^s Stuck- 
holm, 1933, p. 79-w. — OEuvres de sculpture et 


de peinture dans des eglises suedoises oudanoises 
qui peuvent etre attribuees a Falelier de Maitre 
Bertram ( 1379-1410 a Hambourg.. 

Pour le Maiire de la Passion de Carlsruhe, voir 

le 222u. 

2234. S TANGE (Alfred). Der Kreuzaltar des Meisters 
der Darmstadter Passion. J. Berlin, 1933, p. 137- 
lo9, i pL et 1 fig. — Essai de reconstitution de 
Pautel de la Croix du Maitre de la Passion de 
Darmstadt (premiere moitie du xve siecle; dontle 
centre, la Crucifixion, se trouve dans Peglise 
d’Oib pres d Aschaifenburg, tandis que les volets, 
Adoration des .Varies et Adoration de la Croix par 
Constantin se trouvont au Musee de Berlin. Cet 
autel de la Croix se place chronologiquement 
apre.s les volets de Darmstadt du infnne artiste. 

2235. Benesch (Otto). Der Meister des Krainburger 
Altars (suite et fin). Wiener J., t. VIII (1932), 
p. 17-68. 55 fig. — Suite de cette etude de la pein- 
tiire autrichienne du xv® siecle (voir lUpertoire, 
19')0, no 1739) d»‘Stinee a montrer les elements 
qui ont contribue a former la personnalite alta- 
ebante du Maitre de Pautel de Krainburg. Le 
debut de 1 article traite de la peinture vieniioise 
pendant la derniere d6cade du xv® siecle. la fin 
de la peinture dans les differentes provinces d’Au- 
triche, Slyrie, Carinthie, Cai-niole et en particu- 
lier du Maitre de St. Veit, un Autriebien (jui s‘esl 
forme en France el dans I'art de qui on retrouve 
des souvenirs de Fouquet, Fromeut, le maitre de 
la Pieta d’Avignon. 

2236. Fischel (Lili*. Neues fiber den Meister des 
Erfurter Regleraltars. Oh^^rrhein. K,, t. Vf, p. 15- 
26, 5 fig — A propos de deux volets d' autel de ia 
Badische Kunsthaile de Karlsruhe, renseignements 
nouveau X concernant Toeuvre de cel artiste dil le 
Maitre de Pautel Regier d'Erfurt et venant com- 
pietcr I’e tilde faite leceinment par M. Hugeisho- 
fer. 

2237. Feurstein (Heinrich). Der Meister von Mess- 
kirch irn Licbte der bdzten Funde und Forsebun- 
gen. Oberrhein K,,t. Vi, p. 93-162. 64 fig. — Etude 
d’ensemble sur le Maitre de Messkirch avec un 
catalogue de ses oeuvres tableaux d'aulel, fresques 
et dessins (166 n®^; comprenant des descriptions 
detaillees de chacune d’entre elles. 

2238. Hugelshofem (Walter). Der Meister der liabs- 
burger. Belvedere. 1332. II, p 79-88. 13 fig. — 
Peintre tyrolien qui semble a\oir etc ala solde de 
ia Gour et qu'on a surnomme it* Maitre des Habs- 
bourg. Son activite se place entre 1490 et 1529 et 
il a tres forternent subi Pinfiiience des Pays-Bas; 
il est tout a fait independant de Part de" Michel 
Pacher. 

2239. Fischel (Lili). Die Ileimal des Meisters der 
Coburger Hundblatter ». Obr-rrhein. K., t. VI, 
p. 27-46. 9 fig. — A propos d’un panneaii de la 
Badische Kunsthaile de Karlsruhe derniereinent 
encore attnbiie au Maitre du Ilausbuch. re- 
cherches sur son aiileiir, le Maitre des panneauz 
ronds de Coburg qui se rattacbe au plus impor- 
tant atelier stra'-iiourgeois de la fin du xv® siecle, 
issu du Maitre de la Passion de Carlsruhe et de 


isb — 


>EI»TURE 


Martin Schongauer et ayant siibi Tinfluence dn 
Mailre du Hausbuch. 

2240. Fischer lOtto). Der Meister von Waidersbach 
im Elsass Z. f\ Kiinstgesiehichte, 1933, p. 333-347, 
9 Og — L'auteur degage la personnalite d'un 
artiste alsacien du milieu du xv** siecle. voisin du 
Maitre de la Passion de Darmstadt, de Haus 
Multsclier et de Gabriel Malesskirclier, mais d'un 
esprit plus revolutionnaire qu'eux et appar tenant 
a la generation posterieure. 11 le iiomrae le Maitre 
de Waidersbach et lui attribue sept panueaux de 
la Passion reparlis dan» divers musees ou collec- 
tions et dont les plus connus sont ceux de Karls- 
ruhe. II lui attribue en outre un dessin du rnusee 
de Bale qui a ete copie par un peintre suisse dans 
un (lor teg e (tes rois Mages provenant d'une cglise 
d'Aaraii et aujourd'hui an mu see de Dijon. 

2241. Cohn \V.). Die Vorzeichiuing zu einem schwei- 
zer Tafelbilde im Museum zu Dijon. Indie, Suisse, 
1933, p. 274-277, 2 fig. — I/auteur rapproohe le 
pannoau du cortege des Ruis Mages de Dijon d’un 
dessin du Musee Germanique de S^iremberg. Mais 
au contraire de O. Fischer, il pense que le dessin 
el le panneau sont de la meme main et il y recon- 
nait les caracteres du Haut-Bhin. 

2242. DOrkop {Johannes’. Nachtragzum Werke dc^^ 

llausbiichmeisters. Oherrhem . K., t. VK p. 6 1 -<>7. 
4 fig. — Com]>lements a un article sur le Maitre 
du Hausbuch ])aru dans le precedent ^o!llme de 
cetterevne voir H*^i>ertoire. l')o2, u° 1998 Pe[H'. 
ductions de deux paiineaux acquis en par le 
Musee de Berlin, le La'cement des el /a 'd'ne. 

Voir aussi les 197, 2239 et 279P>. 

Pour le Maitre E. S , voir les n ^ 473 el 2l4li 

2243. Schlkuter Ernst . Master P. W. ^late XV cen- 
tury). 0. M. Drawings, 1. \ III (1933), p. 45-47, 
1 pi. et I fig. — Attribution an Maitre P. W., un 
des pins iinportanls gravt ursde la fin du xv® siecle 
en Allemagne occidentale. d'un dessin do riu>li- 
tut Staedel representaat une sainte assise et pre- 
sentant des analogies frappantes avec les mu v res 
de Pecole de Schongauer. Ce dessin est tres voisin 
d'une gravure signee repre?;entant la Vierge et 
Pent'ant. Passavant indiquait que ce gi^avenr eta it 
originaire de P Allemagne du Sud. 

2244. Futtereb Use). Eiu Beitrag zum ziircher Nel- 
keiuncister. Indie, Snisse, 1933, p. 2T7-279, 2 fig. 
— /attribution a la jeunesse du Maitre zurichois 
a r (Billet d'un panneau du Deutsches Museum a 
Berlin representaut les saints Jerome et Sebastien 
et provenant probablement du meme retable que 
le Feslin d' Herod e du meme musee recemmenl 
attribue a ce maitre. 

2245. Schilling f Edmund), Hans Maler zu Schwaz 
(op. c, 151MJ-I529). O. M. Drau'ings, 1933 (t, Vin,-, 
p. 28-29. I pi. — Tete de vieil bom me a la craie 
(Carlsruhe) que l'auteur pense pouvoir attribuer a 
cet artiste. 

Voir aussi le n° 2172. 

2246. Mandach C. del. Un volet d'autel de Nicolas 
Manuel, nouvellement deco u vert, Cong res Stock- 
holm, 1933, p. 152. — Scenes de la vie des saints 
Antoine et Paul, de 1529; au musee de Berne. 


2247. Oettinger (KarP. Der Illuminator Nikolaus. 
J. Berlin, 1933, p. 221-238, 16 fig. — C^uvre de 
Nikolaus de Briinn, le minialuriste aulrichien le 
plus important du xv® siecle. M. Oettinger recons- 
titue les grandes lignes de I'histoire de I’ateber 
vienuois fonde vers 1380 par les dues d’Autriche; 
e'est maitre Nicolas, originaire de Briinn, qui en 
prend la direction vers le debut du xv® siecle et il 
a comnie clients non sculeinent la cour mais les 
prieurs de Kio«t emeu burg et de Saiid-Etienne, 
Enire 1420 et 143<) il a dans sou atelier les minia- 
turistes Veit, Michel et le maitre dit ^ Albreciils- 
minialor qui tons les Irois appai iienneni a la 
geneiation suivante. Apves (430, a ce moment-la 
Maitre Nicolas doit edre inort, e'est rAibrecht^mi- 
nialor qui proud la diiecCon de Patelier dans 
iequel entre pen apres 144{t le miniaturi'^le Mar- 
tin, identifie eoinme rauteiir ile la Guerre de Troie 
et d'autres inanuscrits :\oir Bepertoire, 1931, 
n® 1717). Apres 1450, ralelier disparait. Jnsque 
vers 1430, c'elait de Bohe.iit} qn'il teuait ses ten- 
dances arUsliquCs, mais sous Maiti'e Martin Pin- 
fluence vient pi u tot de la region du Haut Rhin. 

Pour M Schaffner, voir le 267. 

2248. NeiiC'i wei bungen deutschcr Museen. Z. f, 
Kun<(gescliichte, 1033, p. 371-372, 2 fig. - Acepn- 
sition par la Kuusthalle de Ilambourg do deux 
tableaux dc lians L. Schaufifeleiu, la Nativiie el la 
Briere a Gethsemani. 

2249. G vNz Paul . The Lucerne cbrimicie of Diebold 
Schilling. Burl. M., P'33, II, p. 127-128. 3 fie. -- 
A propos de la reproducliou de^^ 453 illustrations 
de cette ehronique, faite de 15^ ^8 a I5i3. Elies ooiit 
i'oeuvre de deux artistes, ditleremment doiies, 
mais fpii out iaisse Pun et Pautre un tableau 
fidele (le la vie a cette eoo.que, Diebold Schilling 
le Jenne et Hans \on Arx, dit Schlegel. 

2250. Imns William M.'. An utideseribi'd Schon- 

gauer trial proof. Melrop. St., t. iV (1933'. p. 168. 
2 pi. — Ibitire an Musee Melro[)olitain d'un etat 
inconn u do la grande Adoration des Mages ile 
Schongauer. probablement une epreuve d'es- 

sai tiree a un moment on la planche n'etail i>as 
complete. 

Voir aussi le u'^ 337. 

2251. Parisct Erancois . Tolnas Slimmer el Phor- 
loge de la cathedrale de Slrnsbourg. Congrds 
Stockkolm, 1933, p. 154-155. — Decoiatiou en 
peintuies, eu grisailles et on scuiptnres. 

2252 B.\bnass Grete). Tobias Stimmer und Tinio- 
retto. Oberrhein. K., t. VI, p 163-170, 5 fig. — 
Les miluenres Ooii-iines subies par Tobias Slim- 
mer soul visibles surtout dans ses gravures: en 
les etudiant, l'auteur arrive a la conviction qu(‘ 
Stimmer a vu les nenvres de Tintoret et il defend 
Pidee d'un sejour a Veuise vers 1565. 

Voir aussi le n«456. 

2253. W. Veit Stoss als Kupfers lecher. Pantheon, 
1933, II, p. 250-251, 4 fig. — Il existe de Veit 
Stoss une dizaine de planches, faites probable- 
ment entre 1477 et 1496; bien que tirees sans 
soin, eiles montrent les qudflt^s de ieur auteur. 


I 



MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


liit- — 


2254. Seweryn iTadeusz). Warsztat malarski Stvvos- 
za. [Atelier de peinture de Slwosz (Veit Stoss)]. 
Szinki Piekne^ p. 220-237. — A propos de la 
res ta lira lion ivcente de Fa u tel de cet artiste a 
Feglise Notre-Dame de Cravocie, I'auteur etudie 
la delicate question de Fexistence a Gracovie de 
son atelier de peinture et de ses eleves. 

Voir aussi le 2009. 

Pour Theodorich de Prague, voir ie n^ 2255. 

Pour W. Traut, voir le 2102. 

2255. Musi'er iTheodor;. The Petrarch Master (alle- 
ged to be Ilans Weiditz) ;op. G. 15l4-i!2!. 0. M. 
Drawings^ 1933 t. Vlll , p. 30-31, 1 pi. — Publi- 
cation d un des trois dessiiis qu'on pent attribuer 
au Maitre du Petra rque, Fauteurde si nombreuses 
gravures sur bois. II doit da ter de 1519-1520 et 
porte les armes de Farcheveque de Salzbourg, 
Mathieu Lang de Wellenburg. 

Voir aussi le n° 497. 

2256. Bee.nken (Hermann;. Zu den Malereien des 
Ilochaltars von St. Jokob in Xiirnberg. Z. f. 
Kunsigeschichte, 1933, p. 323-338, 5 fig. — Etude 
d une des ceuvres capitales de la peinture nurem- 
bergeoise de 1350 a 1450, reveiee par Fexposition 
de 1931 a Nuremberg. C'est un autel do Feglise 
Saint-Jacques; un nettoyage Fa fait apparaitre 
tout autre qu’on ne le coniiaissait et la dale de 
1370 qu’on lui a assignee semble etre trop tardive ; 
Fauteur propose 1360 et pense que cel autel est 
de la main du peintre nurembergeois Weinschro- 
ter qui a travaille pour i’empereur Charles IV. 
Cette datation rouvre la question des rappoiis 
artistiques entre la Boheme et Nuremberg; Fau- 
teur la resoud a Favantagede Nuremberg et [lense 
que le peintre Theodorich de Prague a snbi Fin- 
fluence de Weinschroeler. 

Pour Conrad Witz, voir les n^® 93, 456 et 2551, 

Pour A. Woensam, voir le n® 2794, 

Espagne. 

2257. Alexandre i Arsene). La collection Piandiura 
au Musee de Barceione. Peiutures romanes et 
gothiques. Renaissanc<^, 1933, p. 27-38, 14 fig. — 
Peinture catalane et aragonaise du xii® au xv® 
siecle. 

2258. Saralegui (Leandro de,. Miscelanea de tablas 
valencianas En lorno a Pedro Nicolau. Ilacia « el 
Maestro de los Marti de Torres ». Boletin, 1933, 
p. 161-176, 3 pi. — Etude de ce maitre valengais 
du XV® siecle qu'a lire de Foubli le baron de 
San Petriilo. Reproductions de fragments de 
retable du musee de San Carlos a Valence. (JEuvres 
d’un autre artiste ayant subi Finfluence de Pedro 
Nicolau. 

2259. San Petrillo (Baron de). Filiacion historica 
de ios priiiiitivos Valencianos, Archivo esp., 1933, 
p. 85-98, 16 pi. — Etude au point de vue histo- 
rique d'uh certain nombre de retables peints au 
debut du xvi® siecle par des peintres de Valence. 

2260. Tormo (Elias). ^Gomentario a la « Filiacion 


hiatorica )). Archivo esp.^ 1933, p. 99-102. — Exa- 
men au point de vue artistique de ces memes 
retables. 

2261. Lafuente Ferrari (E.). Notas de catalogo. 
Archivo esp., u® 27 (193^ , p. 189-210. — Descrip- 
tion de tons les panneaux reproduits dans les 
deux articles de M. Tormo y Monzo et renseigne- 
ments les coiicernant. 

2262. Rorimer James J,}. A Spanish retahle of the 
fifteenth century. New York, 1933, p. 8-11, 1 fig. 
— Mise en etat d un retable espagnol de la 
deuxienie moitie du xv® siecle que }>ossedait le 
Musee Metropolitain. Scenes de la vie de saint 
Jean-Bapliste. 

2263. Primitive Catalan panel for the Nelson Gallery. 
Connoi-^aeur, 1933, II, f). 08-69, 1 fig. — Ange du 
xv** siecle apparteiiaut au style international. 

2264 Les tableaux de Serdinya. Beaux- Arts, 1933, 
n® 7, p. 5, I fig. — Reproduction d un des panneaux 
du XVI® siecle voles dans une petite eghse des 
Pyrenees Orienlales (Martyre de saint Come et 
de saint Damien’. 

2265. Harris • P. H.) et Lancey (C. V. H. de). A rare 
Spanish portrait of Christopher Columbus. Apollo, 
1932, 1, p. 122-123. 1 pL — Porti ait de Christophe 
Coiomb peint a la fin du xv® ou au debut du 
XVI® siecle par un artiste espagnol (collection de 
Hutschler a Saint-Germain-en-Laye). II se rap- 
proche de celui de FEscuiial. L’auteur passe en 
revue les autres portraits connus. 

2266. Kelly (F. M.;. Christopher Columbus. Apollo, 
1932, I, p 2 'i 1-243 et 296, 6 fig. — Le portrait 
publie par MM. Harris et Lancey ne represente 
pas Cliristophe (mlomb, mais bien plutot Cosme 
de Medicis; ii doit dater du milieu de xvi® siecle. 

Voir aussi le n® 104. 

Pour Berruguete, voir le n® 310. 

Pour Coello, voir les n®® 123, 310 et 2827. 

2267. T’Serstevens (A,). Le Greco remis a sa place. 
Beaux-Arts, 1933, n® 33, p. 1, 1 fig. — C est a 
Barres qiFesl due la vogue actuelle du Greco, 
Analyse de V Enterrement dn conile d'Orgas. 

2268. Mauclair (Camille). Deux oeuvres inedites du 
Greco. Arl et A., t. XXVII, n® 142 |^1933), p. 85- 
87, 2 fig. — Saint Paul et Crucifixion, lous deux 
dans la collection de M. Anton van Welle a La 
Have, l.e premier est de la penode des portraits 
du Prado, la deuxieme est un ouvrage de jeunesse, 
peut-etie encore execute a Venise.* 

2269. Busijioceanu (ALL Ceuvres du Greco en Rou- 

manie. Congres Stockholm, 1933, p. 121-122, 

Neuf tableaux dans les collections royales a Buca- 
rest et a Sinaia. 

2270. Kyron \^Achille). La patrie du Greco. H. de 
Pan's. 1083, IV, p. 915-926. II serait ne en 1541 
a Fodele en Crete d une famille originaire de Bv- 
zance. 

Voir aussi les n®3 92, 310, 313, 488 et 569. 

2271. Rowland (Benjamin). Gabriel Guordia : a 



PEINTURE 


— 

fifteenth century painter of Manresa. Art BulL, 
1932, p. 243-257, 17 fig. — Etude de Tart du peintre 
Catalan Gabriel Guardia a propos du Iriptyque de 
Teglise de Manresa peintpar lui en 1501. C’est un 
eleve de Iluguet qui a comme lui des carac teres 
du style international par lesquelsil s’apparente a 
d'autres ecoles de la mcuiie epoque, celle de Nice 
en particulier. M. Rowland rend ai’atelier de Ver- 
ges diveres oeuvres attribuees a Guardia par M. 
Gudiol et Miss Richert. 

2272. Tormo y Monzo (Elias). Inforuiacion radiofoto- 
grafica de la tabla del Caballero de Montesa, 
Archivo esp., 27 (1933), p. 211-214. — Examen 
aux rayons X d’un panneau du Maitre du Caballero 
de Montesa. uu des artistes de I’entourage de 
Rodrigo de Osona. 

2273 Tormo y Monzo ^ Elias). Rodrigo de Osona, padre 
e hijo. y su escucla (suite't. Archivo 27 

(1933), p. 153-2 14, 47 pi. — Suite de celte etude coii- 
sacree a uu groupc de peintres de Valence, do la 
fill du XV® et du debut du xvi® siecle. Apres avoir 
examine T oeuvre authentique de Rodrigo de Osona 
pere, le retable si^neet les oiuvres qu'onpeiit attri- 
l)uer au fils. I'auteurdi vise les autres panneaux (|iie 
Rertaux avait mis sous le iiom de ces artistes 
entre qua I re peintres de Tecole ([u41 designe par 
le nom de leur oeuvre principale. 

Finlande. 

2274. Wenncrvirta (L.). Der Lrspriingder mittel- 
alterlichen Mouumentalmalereien in Finnlaiid. 
Congr^s Stockholm. 1933, p. 82-85. — Fiesques 
du XV® et du xvi® siecle eu Finlande; la part (‘e 
FAUemagne du Nord el celle de la Suede. 

Flandre, 

2275. Wescheh (P.L M. J. Friedlander : Altnieder- 
landische Malerei, J. f. Kun&lf/eschichle, 1933, 
p 123-125, 3 fig. — Analyse du dixieme volume 
consacre aux maitres hollandais du debut de la 
Renaissance. M. Wescher s’etoniiedii grand nombre 
d’oeuvres attiibuees a la jeunesse de Lucas de 
Leyde et aussi de rideutificalion proposee du 
Maitre de Ilelftavecle dessinatour du Chevalier 
d^livre. 

2276. Gevaert (SuzanneL Quehiues miniatures mo- 
sanes du xii^ siecle. B. beige d'arch.^ t. Ill (1933 , 
p. 342-365, 3 pi. — Dans la collection Wittert et 
au South Kensington Museum. Ces miniatures 
semblent etre de la meme main et pourraient se 
ratlacher au psautier de Berlin. Pour la localisa- 
tion de Fatelier, les environs de Liege semblent 
plus probables que la region de Namur. 

2277. flooGEWERFF 'G. J.’. Documenten betreffende 
Nederlaudsche Schilders te Rome omstreeUs bet 
midden dcr xv'i® eeuw. [Documents coiicernant 
des peintres neerlandais a Rome vers le milieu du 
XVI* siecle). Meded. Xed. te Burns, 1932, II, p. 158- 
173. — Apies le sejour de Maerten van lleemskerk 
a Rome '1532-1535). plusieurs artistes neerlandais 


y ont sejourne. Les documents nc sont pas tou- 
jours compiets, (Laurens van Rotterdam, Antonio 
Moro, Johannes Nijusz, Theodoricus de Witt, tons 
du XVI® siecle). 

2278. IIuLiN DO Loo. Das ratselhafte Gemalde von 
Ince-Hall. Pantheon, 1933, I, p. 137-140, I pL et 
4 fig. — Etude d'une Vierge avec saint Louis el 
sainte Marguerite ({ui a porte autrefois le nom de 
Mabuse et quia figure, a tort assurement, a Fexpo- 
sition de Fart fraucais de 1932. Les deux saints ont 
ete CO [des au debut du xvii® siecle par le peintre 
anversois Antonins de Succa qui les a pris pour 
des portraits do saint Louis et de Marguerite de 
Provence; une plume plus tardive a rectifie son 
annotation en Louis XI et Charlotte de Savoie. 
C’est un retable fait a (jand entre 1510 et 1515, 
par un peintre dout on iie conuait pas d’aulre 
oeuvre et jirobablement jiour Fabbayc des Premon- 
tres de Tronchiennes ou Fa copie Succa. 

227' L Bock (Eger ton*. The Mayer van den Bergh bre- 
viary. Burl. J/., 1933, L p. 266-279. 6 fig. — Manus- 
crit fiamaiui du debut du xvi® siecle, fait pour uu 
hommede loi j)ortugais qui avait des attaches a\ec 
Ford re augustinien, A propos de la ref)roducliou 
en couleurs que ^ient d’en donner M, Camille Gas- 
pa r. 

2280. Held (JuiiiisL Notizen zu einem niederlandi- 
scheu Skizzenbuch in Berlin. Oud Holland, 1933, p. 
273-288, 12 fig. — Etude d'un album de dessins 
flamands dans lequel on trouve des cro{|ui5 d'au 
inoins dix mains ditTereiites et qui a iinipar appai- 
teiiir aux artistes G. Weydor et P. Candid qui y 
ont mis leurs initiales ou leur signature vers 
1600. Le plus important de ces dessins est une 
Moiitrean Calvaire (\u\ le croqui=> d une grande 
composition [lerdue, qui doit da ter de 1420-1430; 
d'autres dessins ou tableaux reproduisent tout ou 
parlie de cette ceuvre que M. Held croit pouvoir 
attribuer a Jean de Cock. Des dessins d'uiie ciulre 
main donnent onze vues differentes d'oeuvres faci- 
leinent identifiables et faites \ers 1543. EnCn (juel- 
ques croquis sont imites d’une TentatiOn de saint 
Antoine voisine de celle de Mandyn au musee de 
Vienne. 

2281. PopHAM [A. E.'. Flemish school (abord 1470). 
0. M. Drawings, 1933 (t. VUI), p. 10, 1 fig. — 
Publication d'un dessin de 1470 environ qui est 
un projet pour uu moment funeraire Cabinet des 
Estampesde Dresde). 

Voir aussi les n'^^ 112, 292, 319, 481 et 753. 

Pour J. Bosch, voir le n'^ 54. 

Pour Bouts, voir les 92 et 2306. 

2282. Gustav Gliick : Brueghels Gemalde. Pantheon, 
1933. II, [). 326-327, I pi. ot 1 fig. — Compte 
rendu du volume et reprodiicliou de (Musee 
MetropoUtain^ et de V Adoration des Mages (Coll. 
Reinhart a Winlerthour. 

2283. Friedlandeb (Max J.'i. Pieter Bruegels Uddri- 
velsen af Templet. Skoenket Kunstrmuseet af 
Ny Carlsberg fondet. [Les Vendenrs chasses du 
temple de Pierre Breughel aonn6 au Musee des 





MOTEN AGE ET RENAISSANCE 


— d38 — 


Beaux-Arts de Copenbague par le Ponds de Ny 
Carlsbergj. Aar^akrift, lt)32, p. 

8 fig. 

2284. Rich (Daniel Cattom. A village scene by ,lan 
Breughel the Eider. Chicago, 1933»p. 102-103, 1 fig. 

Voir aussi les 54, 165, 3l9, 337. 469, 490. 2354 
et 2781. 

22^5. Micukl (EdouaicD. 1 ouls do Caulery au Museo 
d’ Anvers. B. beige (Farch.. 1. Ill (1933;, p. 224-229, 

2 pi. — Attribution au pointre Louis de Caulery 
qui a signe un Carnaval du in usee de Hambourg, 
d un Carnaval sans nom d'auteur du inusee d’An- 
vers. M. Michel sou lien t en outre Lbypolhese de 
M. Zeug van Manteuffel qui proposait de voir dans 
ce Caulery Larliste canibresien, raort en 1598, qui 
a signe une miniature autrefois en possession do 
Mmc Payot -Du pi re a Cambrai. 

2286. Van Gelder (H. E.). PiaaU en Vyverberg in de 
xYi® eeuw. ^La « Place >, et « Vyverberg jd de la 
Haye au xvi* siecle]. Meded, V. et La Haye, 
nov. 1933, p. 77-79, 1 fig. — Tableau du xvi*^ s. au 
musee municipal de La Haye figurant une partie de 
la ville et plus important au point de vue histoiique 
qu'au point de vue artistique. Peut-etre de Corne- 
lls Claesz. 

Pour J. de Cock, voir le n’^ 2280. 

2287. Steinbabt iKurL. Pieter Coecke s designs for 
tapestries. 0. M. Drawings, L VUI (1933', p. 34-36, 

3 pL — Dessins de Pieter Coecke, V AlUgorie de 
Vorgueil (Institut Staedel), V AlUgorie de la paresse 
(Paris, Ecole des Beaux-arts) et la Conversion de 
Saint Pant (Victoria and Albert Museum), qui sont 
des etudes pour ses cartons de tapisseries, Vllis- 
toire de Saint Paul et les P^ches nio riels II semble 
que Pieter Coecke n’ait dessine des carton:> de ta- 
pisseries que pendant une courte periode, de 1534 
a 1538 ; apres ootte date, il se serait entierement 
consacre a Letude theorique de Larchic Lecture. 

Pour Coninxloo, voir ie 431. 

2288. Steinbart (KurtL Fiuhwerke des Jacob Corne- 
lisz von Amsterdam. Pantheon, 1933, II, p. 336- 
340, 1 pL et 3 fig. — Hecherches concernant les 
oeuvres de la premiere periode de Jacob Cornelisz 
(de 1500 a 15 lO). Reproduction entre autres d une 
Sainte Familh' du musee de Di-esde qu’on semble 
pouvoir lui attribuer. 

2289. Desciiamps de Pas fJ.'. Letriptyqiie d’un anclen 
retable de 1 eglise Saint-Denis a Saint-Omer. B. 
Pas-de-Calais, t. V (1928-30 , p. 483-488. — Par 
Colin de Coter, d'An\ers (debut de xvi*" siecle), 
Le volet conser\e se trouve au Louvre [Saintes 
Femmes au loinheau et Sainie Bar be. 

Pour P. Cristus, voir le n° 2319. 

2290. Lambotte (Paul). A primitive recently acquired 
by the Musee de Bruxelles. Apollo, 1932, "lI, p. 
292, 1 pL — JHus devant Pilate. M. Lambotte le 
place dans I’ecole de Bruges et le rapproche des 
ceuvres de Latelierde Gerard David. 

Voir aussi les n^^ 9*3 et 423. 

Pour Engelbrechts, voir le n^ 92. 

2291. Major tEmil). tfandzeichnungen des Erasmus 


von Rotterdam. J. Bdle (Hist, Mus.), 1932, p. 35- 
44, 83 fig. — Croquis par Erasme dans un manus- 
crit de 1515. 

2292. Kessler (J, H. H.). De <f maquette » van de 
S. Bavo te Haarlem. Oud-Holland, 1933, p. 71- 
76, 3 fig. — Van Mander attribue h Geertgen un 
modele de I’eglise Saint-Bavon qui se tronve 
aujourd'hui encore dans cetle egIi^e. M. Kessler 
estime que cette attribution n'est pas acceptable, 
elant donnee la date de la mort de Geertgen 
vei's 1496i et celle de la decision prise au debut 
du XVI® siecle de la construction d’une tour cen- 
trale. 

2293. Gratama (G. D. I. De « maquette » van St. Bavo 
te Haarlem. Ond-HoUand. 1933, p. 218-219. — 
M. Gratama pense que la peiiiture en question est 
anterieure a 1196, car ia tour qu'elle figure est en 
hois et ne peut avoir servi de modele pour la 
tour en pierre. 

2294. Ter Kuile (E. II j. Nog eens : de maquette 
van de St. Bavo te Haarlem. Oud-Holland, 1933, 
p. 132. — M. Ter Kuile propose comme auteur 
du dessiii de Saiiit-Ba\on ua certain Pieter 
Gheryts a qni fut pave en 1518 un dessiii de 
i'eglise et de la tour. 

2295. Romdahl (Axel L.). Maarten Heemskercks 
Linkdpingsallare. ( Le retable d’aulel de Maarten 
Heemskerck pour la cathedrale de LinkopingL 
Ord och Slid, 1933, p. 581-588, 4 fig. 

Voir aussi le n® 2322. 

Pour Lucas de Leyde, voir les n®* 325, 485, 488 et 
2197. 

Pour Mabuse, voir les n^^ 117 ^ {28 et 2278. 

Pour le Maitre de la legende de Sainte Ursule, voir 

le 5U0. 

2296. Man4age of the Virgin)) painted by the 
Master ot St. Gudule. Connoisseur. 193 1, p. 40, 
1 jd. ^ — Paiuieau de la collection James G. Mann, 
qui n a pas ete mentionne dans le livredeM. Fried- 
lander. La scene se passe dans Peglise Sainte- 
Gudule de Bruxelles. C'esi une oeuvre de Maitre 
de Sainte Gudule. 

Pour Memling, voir le n° 488. 

229i . Baldass ; Ludwig . Gotik iind Renaissance im 
Werke des Qumten Metsys. J. Vienne, t. Vll 
I 1933), p. 13 i- 18 1, 4 pL et 39 fig. — Etude de 
revolution artistique de Quentin Metsys, pendant 
les quarante annees qu’a dur 6 son activite, et de 
la penetration lente et irreguliere des motifs de 
la Renaissance italienne dans son fonds gothiqiie. 
Excursus sur un portrait de saint Wenceslas de 
ia collection Ambras a Vienne, qui n'avait pas ete 
publie jusqu'ici et que Pauteur propose d’attribuer 
a Metsys. 

2298. Gluck ^Gustav;. Zwei unverdflentliche Ge- 
nialde von Quinteu Metsys. Pantheon, 1933, I, 
p. 84-86, I pL et 2 fig. — Sainte Farnille (coll. 
I Harris, Londres) et Vierge (coll. Wittgenstein, 

; Vienne;. ^ , 

‘ Voir aussi les ao* 92, 93 et 2565 
' 2299. Gluck Gustav . The Henry VII in the Natio- 



— !39 — 


PEINTURE 


nal Portrait Gallery. Burl. M.. r.’33, II, p. 100- 
108, 4 fig. — Attribution a Mail re Michiel d'lui 
portrait d'llenry VII (National Portrait Gallery, 
Londres) fait en 1505. Coinparaison avec d’autres 
portraits de Maitre Michiel, peintre d'Isabelle la 
Calholique. 

Pour Antonio Moro, voir les 128 1*2T. 458 et 
2277. 

Pour J. Provost, voir ie u® 440. 

Pour Spranger, voir le n° 3046. 

2800. SfEHLiNo (Charle>' ct BuNEscti |OLto5 Xeue 
Gcinalde des (5>raeUs van Dalem. J, Berlin^ 1038, 
p. 123-130 2 fig. — Attribution a Coraehs van 
Dalein d uu l^aysa^/e du Prado, oeuvre de jeuiiesse 
faussement attrihuee a Lucas van Valkenborgh 
t;^vers 1555-156 Tt et du re^fin ({pfi Dlciijo a la Gale- 
rie Liecbtensteiii a Vienne, attnbuc jus{[ii’ci a 
Lucas van Uden et Johann Hotienhamrner. 
Infiuence tie cet artiste si en a\ance sur son 
epoque, sur ia gthieration qui i a suivi. 

Pour Van der Goes, voir le n^^ 03. 

2301. Renders ^ Emile i et Lyna ■ Frederic,. Deux 
decouverles relatives a Van der Weyden. 
Gazette J 1933, I, p. 128-137, 3 fig. — 1. Idenii- 
ficationdu modele du beau portrait d'honiine du 
musee de Berlin qui porte le nom du Maitre de 
Flemalle. C’est le seigneur de Masmincs, cheva- 
lier de la Toison d'or. Le fait (ju'il ue poide pas son 
insigne itate ce porti-ait d’avanl 143<); or, a celie 
dude, Robert Ca.upin avail ete baiiai conmie chef 
des revoUes de Tournai et it est impossible 
tradmetlre qiLua familier du due de Bourgogne 
ait cornmande son portrait a un ennemi de son 
maitre. Ce portrait est ilouc do Van der Weyden 
qui s'idententifie au Maitre de Flemalle. 11. 
Decouverte d'mi tableau genealogique de la 
fa m die de la femme de Van der Weyden. Elie 
eiait blende Bruxelles et non de Tournai, comuic 
le veideut ceux qui ideidifient Hogier avec Hoge- 
iet. M. Lyna pense reconuaitre le portiaildc ceUe 
Elisabeth GotTaert dans le beau portrait de 
femme du musee de Berlin execute vers 1435. 

2302. Michel {Edouard;. Unite ou dualile. A propos 
du probleine Maitre de Flemaile-Rogior. Oud- 
IhilUnd. 1931, p. 49-57, G fig — M. Edouard 
Michel n'accepte pas les conclusions du livre de 
M. Renders, foudees sur les rappoits des deiaLis 
dans les deux groupes d'ceuvres qui portent i ua 
le nom du Maitie de Flemalle, Lautre celui de 
Rogier. li cherche a degag-er Fespnt general de 
chacun de ces groupes et oppose la verito rude 
et anguleuse du maitre de Flemalle a 1 hormouie 
souple de I’ari de Hogier. 

2393. Renders {Emile;. La Vierge du Musee de 
Berlin n’esl pas de Rogier. H. de I art, 1933. L 
p. 49-63, 7 fig- — Continuation de la polemique 
au sujet de Lidentite du Maitre de Flemalle et de 
Rogier van der Weyden. Attaque des conclusions 
de M. Edouard Michel et demonstration qiie la 
Vierge du Musee de Berlin sur Inquelle M. Michel 
appuyait une partie de sa Ih^se n est qu une 
oeuvre d imitateur. 

2304. Michel (EdouardL La auerelle van der 


Weyden-Campin-Maitre de Flemalle, B. de I' art, 
1933, p. 199*200. — H^ponse a I’article de 
M. Renders. 

*>.^305. Burroughs ^Alan). Campin and Van der 
5yeydea .‘.gain. Melrofj. St., t. IV (1983 1 , p I:R- 
150, 18 fig. — L'examen aux rayons X d‘un 
iiombre important d’.euvres de Rogier van der 
eyden et du Maitre de FleniaLe. fait grace a la 
cooperation des musees de Franefort, Berlin, 
Londres, New 5'ork et Phdadelphie. revele deux 
techniques foudameiUalement ditTerentcs Fiuie de 
Fautre. 

2306, Hendy (Philips et Fiuedlaendeb (Max J. . A 
Roger van der Weyden altaruiece. Hurl. M., 1931, 
IL p. 53-57, 3 fig. — Le nettoyage et la remise 
en etat du San\t Luc peignant la Vierge dn musee 
de Boston a fait reudre a Rogier van der Wevden 
ce beau panneau ({u’on avait considere tantot 
com me une eopie (K- rorigimd. tantot comme 
une oeuvre de Dirk Bouts. II existe plusieurs 
repliques, eutre autrC') celie de Berlin d a[)ies 
laquelle onl ete remjviacees les parties man- 
quantes. 

2307. Niederstein LAlbrechti. Die Lukas-Madonna 
des Rogier van der Weyden. I'antheon, 1933, IL 
p. 361-366, 6 fig — Raisons qui pen vent faire 
corisiderer le tableau de Boston comme l original, 
ceux de Munich et de Leningrad n'etant ([ur des 
copies d'une qualite infe'deui'e Ce Saint Luc 
j-eignanf li Vierge doit etre a peu pres conlem- 
poraui du Hdiil'une du (Ju IaI du Kaiser Frio irich 
Museum, pen avant b-ibi); \\ forme la transition 
entre i autel de Beaune et I autel de Blache* in 
[Kaiser Fro dricli Museum qui <ont d'avant LVio 
ct 1 autel de Kolumv.i iMunieiii qui date (ies 
environs de 146a. 

28<;S. Renders (Emile . Saint Luc peignant ia Vi ;rgo. 
Ros/o/i, 1933, [). 7o-7L 5 tiic — La version -lu 
I musee dc Roston esL de beaucoup super! cure a 
} .'elle de Munich. 

j 2’0''. Hendy Philip . St. Luke drawing’ the Ndigin. 

( IL)^(on, 1933. p. 74-75. 

I Wl IDLER iCtiailotle . Et van der Weyd.en 

fund i Berlin. Malerire^taurtu iug med nvtu’rasfuuu* 
resuitat {Ln van der Wevden trouve a Rerun. 
Restauratiou dii tableau avec I’e^ultat suipie- 
naut . Sanil^rpn, 19.33, p. 146*147, 4 fig’. — Ln 
tableau du Musee de Boston qin jimqu ici avait 
ete altribue a La tel a. [• de Roguu van dtu’ Wey.len. 
Saint Luc j^eigna.g la Vierge, a ete n'hahilite 
apres sa restauratiou r. iterlin comme une ceuvre 
certaine et originole dugi.uid maitre diixv** siecle. 

2311. Fuiedlander 'Max J . Dm* Rogier-Altar aus 
Turin. Hanfheonj 1933. I p 7-13. 9 fig. — Publi- 
cation dTin autel d^^ Ro^^ier van der Wevden 
recemmeni 'etrouveii luiiu. 11 (iat'Mie 144i) envi- 
ron et se rapproche a la tois de^ (euvre-> tie Rogier 
et de celle^ du’ Maitre de Flemalle. veuanl forti- 
fier i In [)olliese{ d ull seal el meine artiste. 

Voir aussi les 92, 223, 225, 226 25(6 et 2522 

2312. Beenken I Hermann . The Ghent Van Eyck 
re-examined. Burl. M., 19'^, H, p. 64-^2. 4 fig. — 
Le livre recent de M. Renders a teni^ de fairc 





MOYEN AGE ET RENAISSANCE 


— i40 - 


d’Hubert Van Eyck un personnage de legende qui 
n‘a plusd’interet pourrbistoircde Tart; M, Beenken 
cherche a doiiner une physionomie plus vivante 
a cet Hubert Van Eyck qiie meiitionnent des docu- 
ments et rinscri[)tion nienie dii retablc. II arrive 
a la conclusion que le retable de Gaud, dans son 
etat actuel. est le reinaniemeiit posterieiir du a 
Jan du projet primitif d Hidjcrt. II pen sc que 
loute la panic siiperieure du retable fait partie 
du remaniement et qu'a Ibrigine le paiineau cen- 
tral comportait une figure de Dieu le Pere placee 
au-dessus de la colombe. II attribue a Hubert le 
paysage du grand pauneau, les groupes de mar- 
tyrs et une partie seuiement des volets qui out 
ete partages et transformes de fagon a roinpre 
Tunite du paysage de fond. II montre que le style 
d’H Libert, tel qu’on peut le definir d'apres ces 
fragments, esL identique au groupe G de miniatures 
des Heures de Turin, le groupe H correspondant 
au contra ire aux oeuvres de Jan. 

2313. Dezahuois '^Andrej. Hubert Van Eyck a-t-il 
existe? /?. de I Art, 1933, I, p. 1^5-192, 4 fig. — 
Resume du livre oii M. Renders s'efforce de demon- 
trer la non-existence dTIubert Van Eyck, le qua- 
train celebre auquel il doit son existence ayant 
ete appose sur le cadre du retable de I'Agneau au 
xvii® siecle seuiement. 

2314. Brockwell (Maurice \V ). Hubert Van Eyck, 
a myth. Connohscur, 1933, H, p. 199-112, 2 fig. — 
Fait siennes les conclusions de M. Renders. 

2315. M ACL A GAN (Eiici. Ihe question of Hubert Van 
Eyck. Burl. 3/., 1933, H, p. 136-139. — Compte 
rendu des volumes de MM. Renders et Scheewe. 

2316. Fell (H. Granville). The Hubert Van Eyck 
legend. Apollo, 1933, II, p. 248-250, 6 fig. — A 
propos du livre de M. Renders. 

2317. Gf&sleu (Je?n). Dr L. Scheewc : Hubert und 
Jan Van Eych. li. beige darch., t. Ill (1933), 
p. 362-368. — Compte rendu de ce livre qui n^ac- 
cepte pas les conclusions de M, Renders. 

2318. Fhiedlander (M. J.). Die Hubert Van Eyck 
Frage. Pantheon, 1933, II, p. 254-256, 4 fig. — 
M. Friedlander examine la question controversee 
de la part d'Hubert dans le retable de Gand, a 
propos du livre de M. Renders et il se range a 
Fa vis de ce dernier. 

2319. Bcrrolghs (Brvsonj. A diptveh bv Hubert 
Van Eyck. Sew York, 1933, p. 184-193,*' 5 fig. 
Acquisition par le Mu see Metropolitain dun dip- 
tyque. Crucifixion el Jugenieril Dernier, qui pro- 
vieut d un couveut espagnol et elait depuis 1845 a 
TErmitage. Cette oeuvre a porte d’abord le noni 
dc Jan Van Eyck, puis celle de Petrus Cristus, 
mais Fauteur pense qu'il fa id y voir une des ceuvres 
maitresses d'Hubert Van Eyck, .signalee dans 
Fi liven taire de la collection du due de Berry. 11 
passe rapidemont en revue les diverses attribu- 
tions faites jusqidici a Hubert Van Eyck. 

2320. Duvergbr (J.). Huibrecht en Jan Van Eyck. 
Eenige nieuve gegevens betrefTende huu leveii en 
hunwerk. II. Aanteekeningen betretfende de twee 
voornamste werken der Van Eyck's. [Notes con- 
cernant deux des Suefs-d’oeuvre des Van Evek]. 


Oud-liolland, H)33, p. 64-70, 4 fig. — I. Le Bre- 
viaire de Turin et de Milan. Rien ne vient appuyer 
I’hypothese d'une commande faite par le conite 
Guillaume VI de Hollande; il est plus probable 
que e’est sa fiile Jacoba de Baviore qui le fit enlu- 
miner en Hollande avant 1418 el que le travail 
fut continue en Brabant jusqu'en 1420. II. Le re- 
table de I'Agiicau. La tradition, qui veul que le 
portrait de Jean Van Eyck figure dans le retable, 
n'est probablenieiit pas une legende; M. Duverger 
en trouve la { leuve dans la copie de ce portrait 
sculptec en pierre tendre par Willem van den 
Broecke au xvi*^ siecle. Mauvais etat du retable. 
Une copie fade en 1584 (Musee d'Anvers) montre 
que 1 ordre des paniieaux des pelerins a ete inter- 
verli. 

Voir aussi les 205 et 450. 

Pour 1. Van Meckenem, voir les [( 55 ^ 47 g qi 2141. 

2321. Friedlander (Max J.). Van Orleys Altar des 
heiligen Kreuzes zu Fumes. Pantheon, 1933, If, 
p. 297-304, 9 fig. — M. Friedlander retrouve dans 
deux panneaux (Musee de Turin el antiquaire pari- 
sien; ies volets interieurs de Fautel de la sainte 
Croix a Fumes execute par Van Orley entre 1515 
et 1520. C’est un pr^cieux jalon dans Fliistoire 
du developpeiuent du style de Van Orley, entre 
Fautel des Apotres (Vienne et Bruxelles) et celui 
de Job (Bruxeilesi et ces panneaux, celui de sainte 
Helene surlout, reste ignore ju'»qu’ici, viennent 
appuyer Fattribution a Van Orley, a cette date, de 
toute une sene de Vierges. 

Voir aussi ies 127 et 128. 

Pour Van Oostsaanen, voir le n» 93. 

2322. Steinbart (Kuril. Das Kasseler Familien- 
bildnis des Jan Van Scorel. Pantheon, 1933. 11, 
p. 265-269, 1 pi. et 5 fig. — Attribution a Scorel, 
vers 1530, d un portrait de famille du musee de 
Cassel qui a porte diverses attributions, celle 
entre autres a Heemskerck. 

Pour J. Vermeyen, voir le n® 127. 

Pour de Vos, voir le n° 2701. 

France. 

2323. Troyon (Pierre), Trois livres sur les Primitifs 
frangais R. Deux-Mondes, 1933, V, p. 218-230. — 
Compte rendu des volumes de MM. P.-A. Le- 
moisne, Fernand Mercier et L.-H. Labande. 

2324. Labande (L.-H.). Les peintres primitifs fraii- 
gais, J. Savants, 1933, p. 5-14. — Analyse du 
volume de M. P.-A. Lemoisne. L’auteur insiste 
surtoiit sur la fagon dont se sont propagees les 
influences etrangeres, siennoises d’abord, puis fla- 
mandes, et sur le developpement de la peinture 
sous les Valois du xiv® siecle. 

2325. Hanotaux (Gabriel). Les Primitifs d'Avignon. 
i?. de Paris, 1933, I, p. 1-19. — D’apres Fouvrage 
de M. Labande « Peintres et peintres verriers de 
la Provence Occidentale ». 

2326. Lemoisne (P.-A.). L.-H. Labande : Les Pri- 
mitifs frangais. Peintres et peintres verriers dela 


c 



— 


PEINTURE 


Provence occideiitale. H. de lArf^ 1933, I, p. 95- 
96 . — Comple rendu de ce livre precieux pourles 
travailleurs on se Iron vent reiuiies les nombreiises 
recherches anierieures de M. La band o. 

2327. Huyghe (Rend). Les primitifs provencaux. 

Am. de VArt^ 1933, p. 4-5. — A propos 

dll livre de L.-H. Labande. 

2328. Dupont {Jacques;. Trois pauneaux de Lecoie 
d’Avignon. B. Mui^ees, 1933, p. 35-36. 1 fig. — 
Saint Augustinj snint Jerome et saint Anibroise <le 
148 J enviion; recemmeut enties au Louvre, 

23*29. Chamson Lucie . Das Portriit in der Avigno- 
ner Schule des 15. Jahrhuiiderts. l^antheon, 1933, 
f, p. 118-124, 10 fiir — Tetes-[)Ortraits dans des 
oeuvres de la peinture avignonnaise du xv^siecle, 
le Maitre de la Pieta de Villeiieuve, Nicolas Fro- 
meat, Enguerrand Quarlon, etc, 

2330. M. R. R. A predella of the Avignon school. 
St. Louis, 1933, p. 23, 1 fig. — Predelle altnbuee 
par M. Reau a Lecoie d' Avignon vers 1450 C'est 
une Mise au Tombean assez voisine de la Resur- 
rection de Lazare de Nicolas Kroineut Offices 

2331. Dupont (Jacques). Tiois peintures fraugaises 
primitives. B. usees, 1933. j). 6-9, 4 fig. — Pau- 
neaux picai'ds entres au miisee de Ciuny avec la ■ 
collection du Sommerard. D Volets d'aufel rappe- 
laiit le sacre de Louis XH, executes eii 1501 pour ^ 
la confrerie ilu Puy Notre Dame d'Amlens; au ! 
revers une belle Rieta dans le style de Van tier 
Weyden, mais avec des caracteristiques fraii- 
Caises. 2° Pannean execute vers 1485 pour ie Puy I 
d'Abbeville; c’esl une Vi^rge decant une egllse 
ayant pannises pei soiinages iin Charles \'III jeune. j 
3^^ Vierge au froment ipii senible elrede la meme ’ 
main, executee egalement pour Abbeville mais 
posterieure de vingt-cinq ans environ, avec une 
representation de Louis XII grisonnant. Ces deux 
panneaux sont les plus anciens tableaux coniius 
fails pour cette contrerie d’Abbeville dont le siege 
etait a Saiut-Wiilfran. 

2332. Morel-Payen ;L.'). Le triptyque des sacre- 
mentsa Leglise Saint-Nicolas de Troyes, li. Cham- 
pagne el Brie, t. X(1932), p. 214-225, fig. — Pein- 
ture anonyme du troisieme quart du xvi^ siecle. 

2333. Goixr (E.). La decoration picturale des eglises 
poiteviiies au xii^ siecle. B, Aniiq. Guest ^ t. IX 
(1931-32), p. 393-4tJ5. — En Poitou, a Lepoque 
romane, Linterieur des eglises devait etre entiere- 
ment peint. 

2334. La Martiniere (J. de). Les frestpies de Saint- 
Gilles de Montoire d'apres les aquarelles de Jo- 
rand. en 1841. Gazette, 1933, 11, p. 193-201, ! 
15 fig. — Publication de ces aquarelles qui ]ier- ! 
mettent de mieux comprendre les scenes encore ; 
existantes, de reconstituer celles ({ui out dispani ' 
en partie et d’etablir la chronologie de cos fres- ( 
ques : une partie est du debut dii xii% une autre ; 
de la secoiide moitie du meme siecle; ijuant aux | 
repeints, ils datent du debut du xm® et du debut ; 
du XIV® siecle. Hypothese quant a Lorigiue de cette 
decoration. 

2335. Bach (Eugene). Les fresques de Leglise de 


Monlcherand el leurs sources d'inspiration. /ndic. 
Suisse, Ut32, p. 10-27, 1 pi. el 6 fig. — Fresques du 
XII® siecle reprcbontaiit la vision de l Apocalypse 
sous la meme forme quo le tympan de Cbarlieu 
et la fresque de Lavaudieu. Le prototype de ces 
representations se trouve dans des fresques des 
couventsco'ptes de Baoviit el a ete transmis a LOcci- 
dent par le moyen de miniatures pi obablement. 

2336. De'jiiouliehes. Les peinturosmuralesdeLeglise 
de Thovet-Saint-Martiii , ludreV B. M., 1933, p. 
81-84. I fig-. — Lglise du xn® siee'e intcressante 
surtout par les peintures de la meme epoqiie 
qui sLibsistent dans ies pai ties superieures du 
chceuw [B^sur reel tun et Vleillards del Apocalypse . 

2337. Bhunereau (A.). L>anse macabre de la Chaise- 
Dieu I peintures des piliers). Aim. Brioude, t, XII 
iL’Slt, p. 39'46, fig. — Les figures peintes sur 
les tjualres piliers du collateral nord fie leglise 
de ia Chaise-Dieu qui encadreiit les panneaux de 
la Danse Macabre, auraient ete ajoutees au 
xvi® siecle 

2338. Aimiou (A.j Le cycle de la Pr.ssion et de la 
Resurrection dans les fresques de la cathedrale 
d Aibi. B. M,, 1VJ33, p. 29-50, 1 pL et 6 fig. — 
A'ljiyse der? dilferentes fresques de la cathedrale 
d’Aihi, celles on particulhu' qui decorent la cha- 
pelie du Sepuicre. consacrees a Lhistoire de la 
I'assion et de la Resurrection. Ces fresques furent 
executees de 1509 a 1514 par un atelier holoiiais. 

2339. OuLMONT tChailes). La fresque de la << Tour do 
la ligue ■> au chateau de Tanlay. li. deVart, 1933, 
It, p. 1N3-184, 1 pi. — Grace a Lhymme IV du 
livre I de Ronsard, Lauteur est arrive a identifier 
les peisonnages peints par un eleve du Primalice 
dans la tour dite de la Ligue du chateau de Tan- 
lay, lieu de reunion des proLestnnls. On y voit 
sous Laspect de dieux de LOlympe, Diane de 
Poitiers, Catherine de Medicis, Henri II, la 
duchesse de Ferrare, la sceur du roi, Lamiral de 
Chatillon, Odet de Goligny et ie Cardinal de Lor- 
raine. L'hymne est de 1560, a peine anterieur a la 
fresque. 

2340. M vrboutin 'H.i. L’eglise dc Saint-Andre de 
Carabaisse pres de Tournon et ses peintures. 
B. Agenais, t. 59 '1932;, p. 71-81, pL 

2341. Vaultier (R.;. Les armoiries de la charpente 
de Leglise de Souiaires Eure-et-Loir i. B. Eure-et- 
Loir, t.XIV 1 1932), p. 380*582. — De 1535 environ. 

2342. GALLOrri Jean'. L’exposition des inanuscnls 
a miniatures retour de Loud res. Arts graph., 
n° 29 1932). p, 21-27, 5 fig. — Reprofiuctions de 
miniatures des ix®, xm®, x\® Jean Foucpiet) et 
XVI® biecles. 

2343. La Batuf :Guy de* Les principaux maiiuscrits 
a peintures conserves n la Pibhotheque Mazarine 
de Paris. B. reprod. Mss , 1933, p. 1-78. 19 pi. — 
Reproduction de miniatures des plus beaux mss. 

2344. Le legendierde Saint-Pelersbourg. Beaux-Arls, 

1933, 28, p. 4. 1 fig. — Acquisition par la Biblio- 

theque Nalionale de ce manuscrit a miniatures de 
la deuxieme moiti4 du xiii®^ecle. 

X 





MOTEK AGE EX RENAISSANCE 


- I4f - 


2345. Hocquet (Adolphe). Portraits de Charles V et 
de Jeanne de Bourbon sur une charte ornee ( 1371;. 
R. beige (l arch., t. Ill (1933), p. 30-35, 1 pi. — 
Initiate de document qui contient les deux por- 
traits au trait. 

2340. CoLLON (Georges). Les Heures de Saint Flo- 
rentiii d'Amboise, oeuvre de Jean et Elisabeth 
Viau. /?. Toumine, t. XXIV fl93U), p. 294-304, 
8 fig. — Ms. execute pendant la premiere moitie 
du XVI® siecle; miniaiures en grisaille. 

234r. Meurgev (Jacques). Les Ileures de Tournns; 
etude sur un ms. du siecle anx arines des 

Visconti, conserve a T ho pita! do Tournu^. R. 
Tournus, t. XXVI (1931 , p 1-16, ]>1. 

Voir aussi les n®® 325, 326, 360, 439, 612, 615, 1816, 
1836. 1857 et 2473. 

2348. Bugle (A.). Le paysage dans la gravure d'iilus- 
Iration en France au xvi® siecle. Estainpes, 1933, 
p. 106-114 et 138-148, 12 fig. — Gravures de 
Beruard Salomon et de Jeau Cousiu. 

2349. Eglise (Fernand de 1’). Les entrees de sonve- 
rains d’apres I’estampe. Entree du roi Charles IX 
a Paris. Estampes, 1933, p, 3-13, 4 fig. — D'aprcs 
un volume puhlie ea 157i et orne de gravures sur 
bois d'Olivicr (iodore, de sou vrai nom Julien de 
Foiitenay. 

2350. Brun (Robert). La croix de Lorraine et soji 
emploi dans rillustration au xvi® siecle. 
graph., n® 30 (1932). p. 11-17, 10 fig. — M Bruii 
examine les hypotheses variees suggerees par la 
presence dans di verses gravures sur bois d u xvi*' sie- 
cle d'une croix de Lori-aine. Elleaete conside ce 
tautdt comme Fequivalent d’lm moiiogramme so 
rapportant a un seul artiste, tanlot comme une 
signature de graveur, tantot cornme la marcjnc 
d’un atelier lorraiu de graveur. Si on renonce k 
chercher a la croix un sens de signature, il reste 
deux hypotheses qui emportent les preferences de 
M. Brun : la croix serait soit une marque imposee 
parun reglemont corpora tif, soit une marque "typo- 
graphique simplifiee. 

2351. Audin (M., . La croix de Lorraine dans les bois 
graves de la Renaissance. Arl$ graph., n" 32 
11932;. p. 44-46. 2 fig. — Anx hyr>othesefe expo- 
sees par M Brun, M. Aulii: en a joule une iiou- 
velie qui iui parait plus plausible que toutes celles 
qui out ete envisagees jusqu’ict. c’est que la 
croix de l.orraine pouirait elre la aignalure de 
graveurs d’origine lorraine. 

2352. Megret (Jacques) Geofioy Toiy. Arls graph , 
n® 28 (1932), p. 9 15, 17 fig. — Vie et ceuvres, 
avec rectifications apportees a la biographie 
trop enlhousiasle d' August o Bernard. L’huina- 
nisle, Tediteur, le decoraieur. le typographe. Dans 
ce dernier domaine, sa cekMndte est surfaite, 
mais comme decorateur il est Legal des plus 
grands. Son oeuvre grave aulhentique se reduit 
a un certain noinbre de figures et de bordures 
enumerees par M. Megret. Il mourut eu 1533. 

2353. Gueoan (Bertrand). Clement Marot editour 
ArU graph,, n® 3^ (1933), p. 21-29, 14 fig. — 
Edition des oeuvre* de Villon parue en 1533 chez 


Galiot du Pre. Par analogic, on a atlribue a Marot 
Led ition du Roman de la Rose parue en 1526 cbez 
le meme edileur, mais le style est tout autre. 
Reproductions de pages des Editions de du Pre, 
mises en regard de pages d edilioiis anterieures, 
piusieurs des unes et des autres agremenlees de 
gravures hois. Reproduction en outre d un 
[)ortrait de Marot fait vers 1550 par un peintre 
anonyme de Lecole frangaise. 

2354. Guf.gax .Berlrand’. Rabelais et les Songes 
drolatiques de Pantagruel ou la Caricature en 
France au x\j® S’ecle, A//.9 graph., n® 34 M933), 
p. 15-22, 25 fig. — Ce recueil paru en 1565, 
douze ans a pres la mort de Rabelais, ne peut pas 
etre de sa main. Piusieurs de cos gravures .sont 
des copies inversees de personnages des Sept 
[)pch4s capitaux de Pierre Brueghel, graves par 
fherre A an d<u’ Heycher: ce doit otre Loeuvre d’un 
graveur qui a Iravaille a piusieurs reprises pour 
Richard Bieion Ltkliteur. 

2355. tiiEGAX Beilrn'id). Ilistoire de Limpression de 
la musique (a Muvre). Arts graph, n® 37 (1933 
p 26-34, 13 fig, — Ce premier chapitre consacre 
an XV® siecle traiie de la musique gravee sur bois 
rt de la typngrapuie mu^icale. En outre, repro- 
ductions de gravures figurant des musiciens de 
I’autiquile. 

2356. CooLEx 'Abbe, et Deschamps dk Pas (J. , las 
pqrtes du tresor de Samt-Bulin au Mus»e de 

DijOii. B. Antiq. Morime, t XV, o. 242-245 

Quaranie set nes de la v-e de saint Berlin et de 
i n5>.(.oire du moaastere recemrnent altribuces a 
Lancelot Blondel. 

2357. Mac Gibbon (D.-. A Bourdichon signature. 
Coni.oisseur, 1933, p. 103, 2 fig. — Decouverte 
des lottres BGHON ou ECHON sur la manche de 
Larchaifue Gabriel dans les Ileures d’Anne de 
Bretagne (B. N.). Ce serait une signature de 
1 artiste dont le nom est connu depuis les travanx 
du marquis de Laborde. 

Voir aussi le n® 2137. 

Pour Boyvin, voir le n® 2473. 

Pour les Brea, voir le n® 1830. 

2358. Sjoberg (Yves). Enguerrand Charton et Lideo- 
graphie medievale. Art et A., t. XXVI (n® 138), 
P* ^''9-2 >‘7, 5 fig. Examen au point de vue de 
leui couteiiu spirituel de 1 une des deux ceuvres 
qui subistent de ce peintre, le Cou/’o/jnemen^ c/e 
la Vierge de Villeueuve-les Avignon. 

Voir aussi les n°^ 345 et 2329. 

2359. OiMiER ^Louis). Un nouveau portrait de Jean 
Clouet. Gazelle, 1933, II, p. 101-103, 1 fio*. 
Portiait de Mme Madeleine, fille de Fi'an^ois I®^, 
a 4 ans. L’iuscription indique le nom de Char- 
lotte, mais celui de Madeleine se trouve sur 
piusieurs copies. C est uneceuvre du vieux Clouet, 
pere de Francois. Liste des ceuvres cerlaiiies de 
Jean Clouet. 

(Seymour de). Goi respondance. Gazette, 
Idoo, II, p. 316. Histoire du portrait de Made- 
leine d Ecosse, fille de Francois I®^ par Clouet, 
public par M. Dimier. 



- 143 - 


PEINTORB 




Voir aussi les ji7^ 4g5^ 545 545 

Pour Codore, voir le u® 2349. 

Pour Corneille de Lyon, voir les n®® 822 et 546. 
Pour J. Cousin, voir les u®® 1711 et 2348. 

Pour Dnrandi, voir le n® 1857. 


1 2365. Periun (Joseph). Frere Nicolas Leconte, 
Celesttu miniaturiste inort an convent de Sens. 
B, Sens^ 1927-28. p. 56-61. — Deux de ses oeuvres 
signees sc trouvent a la Mazaiine et a I'Arsenal ; 
Tune d'elles porle la date de 1566, 

Pour Lev, voi'’ ’e n® 5^4. 


Pour J. Duvet, voir le 11 ® 2140. 

Pour Fouquet, voir les n®® 89, 319, 545 el 546. 

2361. Cockerell (Sydney G.). Two pictorial lives of 
St. Anthony the Great. BiirL J/., 1933, L p. 59 66, 
11 tig. — Etude d’uii ms. dc la biBliolheque 
pubiique de Malte, provenantde Saint-Antoine en 
Viennois, ou esl racontee en deux cents minia- 
tures la vie de Saint Antoine. Cue inscription 
donne enlre aulres indications le nom du dona- 
leur, le prieur Guigues Robert, d’Avigiitsn, celui 
de i'ai lisle, Mailre Robin Fournier, et la date 
d'execution 1426. Une copie presque con tempo- 
raine de ce manuscrit se troine a la bibholheque 
Laurenlienne de Florence, qui dr*s mains Uu pape 
Eugene IV a passe a cclles des Medicis. M. Cocke- 
rell se demand e si Fa u tear de ces pein lures, qui 
sont, a ce que dit i’inscriplion, la copied’une grande 
loile peinte de Teglise abbaliale de Saint-Antoine 
en Viennois, n’aurait pas ete egalement celui de 
cette toiie; on trouve dans les miniatures un 
melange d’elements francais et italiens qui cor- 
respond tout a fait a ce que Ton sail de la peinture 
avignonnaise de cette epoque. 

2362. Wardrop (James). Egregius pictor Francis- 
cus. Apollo, 1932, I, p. 76-82, 9 fig. — Minia- 
tures d’un peiiitre francais de la fin du xv® siecle, 
dans lequel oa a voulu voir un fils Je Jean Fou- 
quet, 

2363. Demonts (Louis'. Note sur Finterpretation du 
« Buisson ardent n ue Nicolas FrOment. B. Art 
ff\, 1933, p. 107«112. — l e viedlaid qui figuie 
dans ce tableau est Joachim et non pas Mo'ise; 
Farbre represente est le pyracanthe qui a comme 
fruits de gros bouquets rouges 

2364. Labande iL.-II'. Notes sur quelqucs primiUfs 
de Provence. 11. Nicolas Froiuent Gazette, 1933, 
I, p, 85-103, 11 fig, — Documents concernant ia 
vie du peiiitre et ses oeuvres certaines, la 
rection da Lazare tie Florence et le Biiisson ardent 
de ia cathedraie d'Aix, puis exameu des attribu- 
tions d’oeuvres qui out ete failes. A pari le petit 
Diptyque des Matheron an Louvre, portraits du 
roi Rene et de Jeanne de Laval qui sembk-ut irs 
etudes faites en vue des volets du Buissonai denlj 
la seule oeuvre qui pourrait etre do la mam de 
Nicolas Froment, sans que ce soil une certitude, 
est la He table des Peru ss is, dans la collection 
Muller a Amsterdam. La L^yende de Saint Mitre 
a la cathedraie d’Aix est voisine de son art, 
de meme que le Saint Si fj rein du Mu -see Cal vet 
a Avignon et le volet de ia galene Ruilacher 
Bros a l.ondres, la Toison de Gedeon et VEchelle 
de Jacob, mais a des degres moiiidres Quant a 
la B^sarreciion de Lazare du Louvre, e'est une 
oeuvre probablement flamande et certainement 
anterieure. 

Voir aussi les n®* 2329 et 2330. 



Pour le Maitre de Moulins, voir les n®® 325, 488, 
543 el 546. 

Pour S. Marmion, voirk* n® 2137. 

2366. UoucHES Gabriel . L'eiilevemeut de Pro=>er- 
pine par Nicolo delL Abate. Mmees, 1933, 
p, lOI-lt»4, I fig. — Acquisition de ce tableau de 
I'ecole de Fontainebleau par Ic l.ouvre 

Voir aus.si le n® 2473. 

2367. Dimter G..). Cartons de lapisseiie du Pri- 

matice. B. 1933, p. 109-116. — Francois 

de HoUande, enlumiueur porlugais \ Gant a Rome 
an XVI® siecle, nientionne dans un Vasari qui lui 
appartenait, une com pet it ion pour des cartons de 
lap'isseiies comaiandet s par i infant don Ferdi- 
nano, en'ie son ptuv Ar.ioiiie de Iloitande et un 
ar ti^te (ju'ii nomuie Bologna M, Diinicr inonlre 
qu'il s agit du Primatice, eleve de Jules RoTiiain, 
en\oye en Flaudre porter les cartons du Petit 
Scipion 1 1532-33 

Voir aussi les n®® 2339 et2473. 

Pour L. Thery, voir Je n® 2473. 

Pour B. Salomon, voir le n® 2348. 


Grande-B retag Be. 


2368. Noppex j^J. G.). The earlier paintings at West- 
minster Abbey. Apollo, 1933, II, p. 3.33-361, 
7 fig. — Leoole de peinture de Wostminsler 
foudee par le roi Henri HI et qui a legne »ur 
toute la peintuie anglaise. de 1240 a 1340 environ, 
doit la qualite de ses {)ioductions a deux cbefs- 
dVeuvre donl Finfluence ful pivpoiuleraiiie, le 
relab'te de Westminster, une oeiure de Fecole de 
Paris arrivee a Wc&tmir.ster vers 1255. et les 
peinturt-s -’e la chaptdle de Sainte-Foy a Wtst- 
111 ins ter, peintes vers 1257 par Maitre William de 
Winchester. 


2369. Lillie i W. W . A medieval retabie at Thorn- 
bani Parva. Burl. M., 1953, U, p. 99-100, 3 fig. — 
Retabie point represeiiiant la Crucifixion et des 
.saint'-; Fauteu- (^liine qiFil s’agR d’uue oeuvre 
faite a Finiitation des mss. tie Fv^st de i’Angleterre, 
entre 1300 el 13 ^tl, pour un convent de Doinini- 
cains de la region. 


2370. Eeles . Francis C.’ , Tlie Peilh psalter. Ant. 
Scotland, 1932, p. 426-441, 7 pi. — Psautier ecos- 
saib de la flu diixv® siecle. f.es bordures et les 
iiiitiales onluminees se lapp'oclient d’oeu.ies 
neeriandaises, mais avtedes iiiflueiK-ei> fianga^es 
et anglaises. 


2371. Cripps-Day ' F. U.i. The Wilton diptych 
English. Connoisseijr. 1933, p. 167-169, 1 pL et 
3 fig — Pro lives en fuveur de Forigme anglaise 
de cette oeuvre ^oavcnt leclamee pour la France. 

2372. Tristram (E. W L i^e wall paintings at 



MOYEK AGE ET RENAISSANCE 


— 144 — 


South Newington. Burl, 3/., 1933, I, p. 114-129, 
10 fig. — Des travaux recents ont degage et 
remis au jour deux series de peintures dans 
TegHse de South Newdngton, I’unedu xiv® siecle, 
Tautfe des environs de 1500. C’est la premiere 
seule qui est eliidiee ici; I’auteur la place vers 
1330 et la rapproche des miniatuies executees 
en Anglelerre pendant le premier quart du siecle. 

2373. Reader {Francis W.). Tudor mural paintings 
in the lesser houses in Bucks. Archaeol. J,y 
t. LXXXIX (1933), p. 116-173, 26 pi. et 27 fig. — 
Liste et description d’une serie de peintures 
murales du xvi® siecle, decouvertes dans des mai- 
sons bourgeoises, priiicipalement dans la petite 
ville d’Amersham. 

2374. Baker {C. H. Collins). Maigaret Plantagenet, 
countess of Salisbury. BnrL M. 1933, I, p. 21^- 
217, I fig. — Entree a la National Portrait Gallery 
de Loiidres d’un portrait de Marguerite Plauta- 
genet, comtesse de Salisbury, oeuvre d"un artiste 
anglais contempoyaiii de Holbein. 

2375. E. A. J. The cup bearer of James VI of Scot- 
land and jame^ I of England and his cup. Apollo, 
1933, II, p. 332, I fig. — Portrait de I'echansou 
du roi Jacques P'’. 1^‘auteur s'arrete surtout a la 
coupe qu’il tieiit, mais ii n’arrive pas a determi- 
ner Patelier ecossais ou anglais dont elle sort 

2376. Hind (A. M.). Studies in English engraving. 
III. The first century of line-engraving in England. 
Connoisseur, 1933, p. 363-37i, 1 pi et 12 fig. — 
Histoire des debuts de la gravure en taille douce 
en Angleterre de la fin du xv® au debut du 
xvij® siecle. 

2377. Hind (A. M.). Studies in English engravings. 
Woodcut illustration in the fifteenth century. 
Connoisseur, 1933, p. 74 80, 10 fig. — Gravures 
sur hois anglaises du xv® siecle. Eiles sont ties 
inferieurcs a celles du continent. L’auteur passe 
en revue les priucipaux incunables imprimes en 
Angleterre. 

2378. Hind (A. M.b Studies in English engraving. 
Hans Holbein and English wooclcut in the six- 
teenth century. Connoisseur, 1933, p. 223-233, 
1 pi. et 12 fig. — Medioci'ite de la grav lire anglaise 
au debut du xvi® siecle. et stimulant que fut pour 
elie Pinfluence de llotbein (premiere visile de 
1527-28 et second sejour de 1532 a 1543b 

2379. Clark-Maxwell. An heraMic agreement of 
1580. Antiq. J., 1933, p. 252-258, 2 pi. — F\ibli- 
catiou d’un document du xvi^ siecle. orne des 
armes peintes des signataires de I’acte. 

Voir aussi les n ® 404 et 409. 


Generalites. 


Italie. 


238U. Gamba (Carlo). Opera darle inedite alia 
mostra del tesoro di Fuenze Sacra. Biv. d'Arle, 
1933, p 65-74. 5 fig. — Etude de quebjues 
oeuvres de peintuie revelees par Pexpositiou de 
Florence, Vinges d’uu peinlre inconnu du 
xiii® siecle, IriptyqJ? de Pecoie de Duccio, polyp- 


lyque de Fecole de Bernardo Daddi, cruxifix 
loscan du xin® siecle. 

2381. Gamba (Carlo). La mostra del tesoro di Firenze 
Sacra. I. a pittura. BoUettino, t. XXVII (1933), 
p. 145-163, 1 pi. et 21 fig. — Heproductions 
ti’ceuvres d'arlisles anonymes loscans du mii® au 
XV® siecle et de Cimabue, Ugolino da Siena, 
Taddeo Gaddi, Lorenzetli, lacopo del Ca sen lino, 
Giovanni del Biondo, Lorenzo Monaco, Bernardo 
Daddi, Fibppo Lippi, Rosselio di lacopo Franchi, 
Giovaiaii di Francesco, Domenico Ghirlandaio et 
Ratfctellino del Garbo. 

2382. Pbocacci (Ugo). Opere d’arte inedite alia 
mostra del Tesoro di Firenze Sacra. Riv, d'Arle, 
1933, p. 224-244, 12 fig. — Publication de pein- 
tures inedites ayant figure a Fexposition de Flo- 
rence. Saint Chrislophe de Bernardo Daddi, Vierge 
et saints du Mail re de FAnnonciation de FAcade- 
inie, Vierges de Nicolo Gerini et de son ecole, Sami 
Jean Baptiste et Vierge de Maiiotto di Nardo, 
Christ henissant et Vierge et saints de Lorenzo di 
Niccolo, Vierges d’un niaitre floreutin du debut 
du XV® siecle et Pieta de Fecole de Filippo Lippi. 

2383. Procacci (Lgo). Opere sconosciute d'arte tos- 
cana. Biv. d'arte, 1932, p. 341-353 et 463-475, 
13 fig. — Desciiptioii de quelques oeuvres los- 
canes inconn ues, des Vierges du Maitre du pan- 
neau de Sail Martino alia Palma, de Giuliano di 
Simone <le Lucca, d’un maitre fiorentin de la 
jiremiere moitie du xv® siecle, de Cosimo Rosselli, 
d'eleves de Duccio et de Bernardo Daddi, de Luca 
di Tomme el saints de Fecole de Pullaiuolo. 

2384. Gombosi [Giorgio . Dipinti italiani nei Musei 
Hath e Zichy di Budapest. Btv. d'arte, 1932, p. 321- 
330, 7 fig. — Liste des oeuvres italiennes de deux 
petits musees de Ruda[>est. Reproduction d’un 
Couronnement de la Vierge d’un maitre fiorentin 
de 1370, d'un trifdyque de Taddeo di Bartolo, 
d une Deposition de croix de Jacopo da Monta- 
gnana, d’une Pieta de FEcole padouane, de Vierges 
de Domenico Panetii et Niccolo Rondinelli et de 
Danae d'Antonio Bellucci. 

2385. Valentiner (WiUielm R.). Die Leihausstel- 
lung frulntabenisclier Malerei in D^Troil. Pan- 
theon, 1933, II. p 236-243, 1 pi. et 10 fig. — 
Uepi’oductu)!!S d’oeu vi e'- de Filippino Lippi, Cosimo 
Rosselli, le Mail re ile la suinle Cecile, Maso di 
Banco, An lrea Vanui. Antoniazzo Romano, Bar- 
tolommeo Veneto, Benozzo Gozzoli, D. Ghirlan- 
daio el Giovanni di Paolo. 

2386. Mayer (iVugust L.). La eoleccion Richard 
M. Hoard, de New York. B. espanola, t. I (1932), 
p. 227-229, 7 fig — Reproductions de peintures 
de Segna di Bonaventura, Rarna da Siena, Mateo 
di Giovanni. Filippo Lippi, Boccaccio Boccacmi, 
Giampetrino et RafFaellino del Garbo. 

2387. Paulson (Jehu D.). Unnoticed inscriptions on 
famous paintings. Art and A., 1933, p. 243-247, 
4 fig. — L’auteur a decouvert sur la Vierge aiix 
rockers du Louvre une inscription ou il voit la 
preuve que ce tableau a ete peint par les treres 
Ambrogio et Evangelista da Predis, d’apies an 
carton efe Leonard en 1487, donnees que vieiuient 
.confirmer les documents, H a decouvert egale- 



— 146 — 


PEINTURE 


meat bur rAnnoncUtion desOfiiccsatlribuee tanlot 
a Leonard, ianlbt a Vorrochio, le mono>!anirr.e 
de Ghirlandaio, de son vrai aom Domenico di 
Tourasso Curradi di Dosso Bigordi, ce qui est 
d'accord avec une vieiile tradition du couveut de 
Monte Oiiveto d’oh provient cette peinture. 

238S. Brunelli ^tLiirico). 1/iscrizione di Saccargia. 
Bollettino, t. XXVII ( 1933), p. 111-113, 1 fig. — 
A propos d’une inscription celebre qui aecom- 
]>agiie une peinture do I'ancieiine ecoie sarde. 
C’est 1495 ou 1504 qu’il taut lire et non pas 1465. 
Publication d’une Vierge (Turin) de ce meme 
Maitre de Gastelsardo, » 

2389. Burroughs (Bryson'. Two g'reat pictures. 
New York, 1933, p. 57^62, 3 Og. — Acquisition 
de \ Agonie dans le Jardin des Oliviers, fragment 
de predelle de Raphael et de V Adoration des 
Bergers de Mantegna. 

2390. Burroughs (Alan). Comparison of a painting 
and a drawing by X~Ray. Fogg art 3/., t. II 
(1933 , p. 28-31, 6 fig. — Exameu aux rayons X 
d’oeuvres de Cosimo Tura et de Niccolo de Fob- 
gno. 

2391. A>ieise>owa .^Zoija). Les principaux manus- 
crils a peintures de la bibliotbeque jageilonieiine 
de Gracovie. B. reprod, mss., 1. XVIV (1933), 
p. 1-115, 26 pi. — Description de 14 mss. et de 
86 miniatures, du xiii® au xv® siecle, la plupaiT 
italiens et specialement bolonais. 

2392. Vendite alTasta. Bibliogra/ia, 1933, p, 164' 
165, 2 pi. — Refiroduclion de deux des ties belles 
miniatures vendues a la vente Sotheby a Londres 
le 9 mai 1933, une page de la CU4 de Dieii de 
saint Augustin, eiiluminee a Florence vers 1470, 
et une representation des bains de Pouzzoles dans 
un manuscrit du xiv® siecle, fort importaute au 
point de vue de la medecine et a celui du cos- 
tume. 

2393. Hind (A. M.}. Fifteenth-century Italian engra- 
vings at Constantinople. Print, 1933, p. 279-296, 
19 fig — Decouvcrtc de dix gravures italiennes 
restees jusqu’ici totalement inconnues. Messe de 
Saint Gregoire, Combat enlre des femmes et des 
demons, Danse k la maniere antique. Amours ven- 
dangeurs, Hercule et I'hydre. Triton, Sam^ Sehas- 
tien, image centrale entouree d’uue seiie de 
petites scenes, le Colporteur et les singes. Scenes 
de la vie de saint Jerome, toutes gravures floren- 
tines dont Texecution se place entre 1460 et 1480 
et Christ morl entre les instruments de la Passion, 
gravure du Nord de Fltalie, 1470-1480. 

2394. Boeck (Wilhelm). Zwei Biidnisse vom Meister 
der Berliner Verlobuug. Pantheon. 1933, I, p. 185- 
188, 3 fig*. — Attribution de deux portraits de 
jeunes gens (Aslimolean Museum Oxfordb vers 
1470, au peintre italieii du Nord qm est Tauteur 
des char mantes Fiangailles de la salle nord-ila- 
lienue du xv« siecle au musee de Berlin. C’est un 
artiste qui doit avoir debute comme miniatui isle. 

2395. SiMHART (Max). Stampe popolari italiane del 
sec. XVI uella Biblioteca Bavarese di Stalo. 
Bibliofilia, 1933, p. 129-149, 13 fig. — Descrip- 
tion detaillee des estampes popuiaires italiennes 


qui sc trouvent a la bibliotbeque de Munich. 
Trente iiumeros. 

2396. Friedenwald (Harry^. Gardanus’ horoscope 
of Vesalius. Au early copy. Biblio/ilia, 1933, 
j). 421-430, 4 fig. — Exemplaire de Fedition de 
1543 de la Fabrica de Vesaie, ou se trouve repro- 
duit a I’encre, au-dessoub du portrait de Vesaie, 
son horoscope tel que Tavait etabli Gardanus. 

Voir aussi les n"^ 46, 107, 155, 269, 325, 683, 689 et 
709. 

XIII® et XIV® siecles. 

2397. IIanotaux ^Gabriel). Les Primitifs sieimois et 
I’art hyzautin. B. de Paris, 1933, I, p. 481-518. 
— Recberches concernant la passage de Tart 
byzantin a celui de la Renaissance italienne, 

2398. Brandi \Cesare). La reorganisation de la Pina- 
cotheque de Sienne. Art et A., t. XXV (n° 133), 
p. 109-115, 1 pi. et 6 fig. — Transport des la- 
bleau.K de la via della Sapieuza au Palais Buoasi- 
guori Brigidi. Reproductions d’ceuvres de Taddeo 
di-'Barlolo, Francesco di Giorgio, Paolo di Gio- 
^aIllli Fei, Sassetla, Sano di Pietro et le Sodoma, 

2399. liASAREiE (Victor). Earlv Italo-Byzantine pain- 
ting in Sicily. Burl. 3/./ 1933, II, p. 279-287, 
8 fig. — L'auUjur reclame pour les ateliers grecs 
(ie mosaibles et de peintres etablis en Sicile 
deux Vierges du xiii^ r^iecle tiouvees en Espagne 
el attribuees tautot aux ateliers de Constanti- 
nople, tanlot a Cavailini, lantot a des artistes 
italiens elablib en Espagne 11 montre le paralle- 
iisme entre la peinture el la mosai'que des diffe- 
reiils centres italiens et suit revolution de i'art 
byzantin en Sicile du debut du xii® siecle jusqu'au 

XV®. 

2401}. SoAVE ^Giuseppina). Gli atTreschi medioevali 
di S. Agnese fuon le mura a Roma. B. Istituto 
arch., t. IV (l932-33j, p. 2o2-209, 9 fig. — Etude 
des deux cycles de fresques 'histoires de sainte 
Catherine et de saint Benoit' qui subsistent, en 
bien mauvais etat (aujourd’hiii dans les magasins 
du Vatican) et qui sont les pauvres restes de la 
belle decoration peinte qui oriiait encore au xvii® 
siecle reglise de ?. Agnese fuoii le mura. Ce 
sont des oeuvres de ia fin du xiii® ou debut du 
XIV® siecle, qui prouvent rinfiltration de la 
maniere toscane a Rome et la coexistence de 
l ecole de Gavaliini et de celle de Giotto. 

2401. Tomkowioz ( Stain slaw). Obraz Matki Boskiej 
Czestochowskiej. [La Vierge noire de Tchensto- 
chowa]. Prace Komisji liist. Szluki, t. V, II, 
p. 117-152, 16 fig- — L'auteur eludie longuement 
cette \eneree el celebre image de la Vierge a 
I'En^’ant. La recente restauration de cette pein- 
iure a p-nmis de la defiuir coaiine uue oeuvre de 
I'ecole romame de la fin du xiii® on du debut de 
xi\® siecle, se rapprochant de Gavaliini ou etant 
peut-elre une oeuvre de sa jeuuesse. 

2403. Salmi ; Mario’-. La scuola di Rimini (a suivre). 
B. Istituto arch', t. Ill il932 , p. 226-259 et t. IV 
(1932-33), p. 145-197, 3 pi. et 108 fig. — Etude 
ci ensemble de la peinture aJ3imini au xiv« siecle. 
C’est ia plus impoiTante des e<?oies italieEnes apres 



MOTEIf AGE ET RENAISSANCE 


- 446 - 


Florence et Sienne; elle a etendu son rayon 
d’action en Romagne, dans les Marches et en 
Venetie. Indication des principaux artistes et des 
diverses tendances. 

2404. Sanpaolesi (Piero). II restauro della « Madonna 
col bambino >> di S. Martino alia Palma, Firenze. 
Bolletlino, t. XXVII (1933), p. 189-191, 2 fig. -- 
Nettoyage d'une Vierge du xiii*-xiv® siecle qui 
avait ete complelemenl defiguree par des repeints. 

2405. Beenken (Hermann). The Chapter House- 
frescoes at Pomposa. Burl, d/., 1933, I, p. 253- 
260, 8 fig. — Fresques du xiv® siecle dans I’abbaye 
benedictine de Pomposa, pres du delta du P6, 
abandonnee depuis lb50. Elios se divisent en 
deux groupes a peu pres contemporains, Fun des 
deux se rattache a I’ecole de Riinini, tandis que 
I’autre a subi I’influence de Cavallini. 

2406. Recouvbeur (A.). Le legs « Baron Christiani 
el un primilif de Pince. Prov. Anjou, t. VII 
(I932j, p. 32-44. — Triptyque itaheu du xiii« siecle 
au musee Pince d’Angers, peint a roeuf et 
d’auteur inconnu (Crucifixion, saints et donateur). 

2407. Pagmn (Beniamino). Della miniatura pa lo- 
vana dalle origin! al principio del secolo xiv. 
Bibliofilia, 1933. p. 1-20, 7 fig. — Etude dt-s pnn- 
cipaux livres enlumines a Padoue depuis le 
xi« siecle; I’influence d'au-dela des Alpes se fit 
d'abord sentir, puis fut remplacee au xni® siecle 
par celle venue de Bologne. Le dernier ms. etudie 
est une oeuvre d’un predecesseur direct de Nicolo 
di Giacomo. 

2408. Faison (S. L.). Barna and Bartolo di Fredi. 
Art Bull., 1932, p. 285-315, 30 fig. — L’etude 
des fresques du Nouveau et de I'Ancien Testa- 
ment qui decorent les murs de la coliegiale de San 
Geminiano, dont les auteurs sont Barna de Sienne 
et Bartolo di Fredi, amene Fauteur a diverses 
conclusions sur ce Barna si mal connu et qui 
parait avoir et4 le plus grand peintre siennois 
apres la mort de Simone Martini et des Lorenzetti. 
M. Faison estime que les deux series de peintures 
sont 5 peu de chose pres coiitemporaines, des 
environs de 1356, que celle du Nouveau Testa- 
ment, commencee et projetee dans son ensemble 
par Barna a ete terminee apres sa mort acciden- 
teile par son eleve Giovanni d'Asciatio et qu elle 
a exerce une influence tres vive sur Bartolo di 
Fredi, charge immediatement apres la mort de 
Barna de peindre la paroi voisine. 

Voir aussi le n” 2386. 

Pour Cavallini, voir les n®* 2398, 2400 et 2401. 

Pour Cimabne, voir les n®* 561, 564 et 2381. 

Pour Daddi, voir les n^^ 276, 559, 561, 563, 564 et 
2380 a 2383. 

2409. Weigelt (Curt H.). Formen Wacbstum. Pan- 
theon, 1933, I, p. 142-144, 6 fig. — Peinture ita- 
lienne anterieure a Giotto. La Madonna del Voto 
a Sienne esl Fceuvre de Duccio. 

Voir aussi les n^* 92, 561, 563, 2380 et 2383. 

2410. Brandi (Cesar^. Francesco di Vannuccio e 
Paolo d^iovanniFei. B. Senese^ 1933, p. 25-37, 


5 fig. — Etude de Foeuvre de ces deux peinlres 
siennois. du xiv« siecle et publication de docu- 
ments les concernant. 

Voir aussi le n° 2398. 

2411. PoGGi tGiovanni). La Capp^ lia del Sacro Cin- 
golo nel Duomo di Pi a to e gli affreschi di Aguolo 
Gaddi. Biv. d'Arfe, 1932, p. 355-376. — Publication 
de documrnts de 1385 a 139F) relatifs a la construc- 
tion et a la decoration de la Cbapelle de la Ceinture 
de la Vierge a Prato. 

Voir aussi les n®^ 561, 564, 1722 et 2831. 

Pour Giotto, voir les n®® 92, 277, 429, 1701 et 2400. 

Pour Giovanni da Milano, voir le n® 2471. 

Pour Giovanni di Paolo, voir les n®* 325 et 2385. 

Pour Guariento. voir le n« 2422, 

2412. Brandi (Gesaie). Una Madonna del 1262 ed 
ancoia il problema di Guido da Siena. Arte, 1933, 
p. 3-13, 3 fig. — A piopos (Fune Vierge de la pina- 
colheque de Sienne, peinte en 1262 par un eleve 
de Guido da Siena, de tense de la date de 1221 pour 
la seule Vierge de Guido qui subsiste. 

2413. Vem CR i '^Adolfo). Tavola di Guido da Siena. 
Arte, 1933, p 14-17, 1 fig. — Vierge, dans une 
collection particuiiere. 

2414. Arslan (Wart). Jacopo di Paolo. B. Isliiuio 
arch , 1 . HI (1032), ]>. 211-223, 4 pi. et 7 fig. — 
Essai de rehabilitation de ce peintre boionais de 
la fin du xiv<^ sieole, malmene par la critique et 
specialement par van Marie. 

2415. Brandi (Cesare). Prolorinascimenlo di Ambro- 
gio Lorenzetti. Congres Stockholm, 1933, p. 111- 
112. — La place d’Ambrogio Lorenzetti dans 
Fbistoire de Fart italien; c'est le vrai precurseur 
de !a Renaissance. 

2416. Bacci iPeieoy. Una Madonna di Anibrogio 
Lorenzetti. Bollettino, t. XXVI ^1933), p. 293-294, 
1 pi. et 1 fig. — Vierge de la derniere periode 
d’Ainbrogio Lorenzetti, autrefois a Rapolano, 
aujourd'hui a la Pinacotheque de Sienne. 

2417. Gbunzweig (.Armandi. Una nuova prova del 
soggiorni d’Auibrogio Lorenzetti a Firenze intorno 
al 1320. Riv. d'Arte, 1933, p. 249-251. — Publica- 
tion d un document raoutrant qu’Ambrogio Loren- 
zetti a sejourne a Florence aux environs de 1320. 

2418. Bacci (Peleo). II ritralto del conte Amedeo HI 
,di Savoia e la scojierta di preziosi affreschi del 

Trecento a CoUe Val d’Elsa. Bollettino, t. XXVI 
(1933), p 535-536. — Decouverte, dans le palais 
archiepiscopal de Colie Vai d’Elsa, d un cycle 
de fresques du milieu du xiv® siecle qui onl avec 
Fart des Lorenzetti d’etroits rapports. On y voit 
I’bistoire d’Aristole et Campaspe, celle du sultan 
Saladin et toule une sene de dues, de comtes et 
de chevaliers .purmi lescjuels figure le comte de 
Sdvoie) faisant partie de Fordre de Saint-Jean de 
Jerusalem. 

Voir aussi les n®* 560, 563 et 2381. 

2410, Salvini (Roberto). Un affresco e una tavola di 
Lorenzo di Bicci. Riv. d'Arte, 1932, p. 475-483, 
2 fig. — Attribution k Lorenzo di bicci d’un frag- 



- !47 - 


PEINTURE 


ment de fresque de Teglise de Vicchio di Rimag- 
gio pres de Florence et d'un panneaii des Offices^ 
et caracterisation de I’arl de cet artiste (pii est 
paiti ^’influences dues a Gaddi, a Orcagna et a 
Andrea da Firenze et est arrive a un style person- 
nel qu'a adopte en le transformant a son tour 
sou fils Bicci di Lorenzo. 

2420. A lost painting. Toledo, n° 63 (I932j, p. 5-6, 

1 fig. — Saint-Antoine de PadouCy par Luca di 
Tomme, peintre siennois de la seconde mojtie du 
xiv^ siecle. II faisait parfait parlie d'un ensemble 
de trois saints signale par Berenson mats dont 
on avail perdu la trace. 

Voir aussi le n® 2383, 

Pour le Maitre de Marie-Madeleine, voir le n^ 561. 

Pour Simone Martini, voir le n« 372. 

Pour Nicolas de Bologne, voir le n® 2135. 

2421. Salmi (Mario]. Nota su Pietro da Rimini. 
Dedaloy 1933, p. 3-17, 12 fig. — L'auteur cherche 
a reconstituer I'oeuvre de ce peintre de Rimini, du 
XIV® siecle, auquel oa u a pas sufli.samment rendu 
justice jusqu’ici. 

Pour Segna di Bonaventura, voir le n^ 2386. 

2422. Sandberg Vavala (Evelyn). Semitecolo and 
GuarienLo. Art in A., t, XXII (1933 , p. 3~15, 5 fig. 

— Travail recent de la critique concernanl ces 
deux plus anciens maitres de I’ecole de peinture 
de Padoue. 

Pour Spinello Aretino, voir le n® 429. 

2423. PuocAcci (Cgo). Gherardo Stamina {a suivre). 
Riv. d'Arle. 193 >, p. 15l-19i), 22 fig. - L’auteur 
passe en revue ce que Vasari et les sources 
contemporaines disent de Stamina et la fagon 
dont la critique moderne a tantot elargi, tantot 
retreci son oeuvre. II examine ensuite les frag- 
ments d'une de ses settles oeuvres certaines, 
qui vieiiaent d’etre retrod ves dans la chapelle de 
Saint-Jerome au Carmine de Florence. 

2424. Nosser t'M. .V ]. Renaissance frescoes, lost for 
three hundred years, found lu the church of the 
Carmine, Florence. Art and A., 1933, p. 272-273. 

— Description de ce qui reste des fresques de 
Stamina et de Lippo, un artiste dont le nom etait 
tombe dans Foubli. 

Pour Taddeo di Bartoio, voir le 2384. 

Pour Tommaso de Modena, voir le 673. 

Pour Ugolino da Siena, voir les 563 et 2381. 

Pour Andrea Vanni. voir le n'> 2385. 

XV® et XVP siecles. 

La Toscane et FOmbrie. 

2425. Degenhart BernhardL Di alcuni probtemi di ' 

sviluppo della pittura nella boltega del Verroc- 
chio, dt Leonardo e di Lorenzo di Credi. Riv. 
d'Arfe 1932, p. 2t'.3-3's0 et 40.M44. 34 fig. — Etude 
de la formation ailistiqne de Leonaid de \inei et 
de Lorenzo di Credi dans ratelier de Ve 'rocchio. 
Principjles dates relatives aux oeuvres d'art sor- ! 
ties de cet atelier de 1470 a 1494. I 


2426. Berenson (Bernhard). Verrocchio e Leonardo, 
Leonardo e Credi. BolleitinOy t. XXVII (1933i, 
It, 193-214 et 24L-2G4, 49 fig. — Ghangements sur- 
venus dans les opinions de Tauteur depuis ses 
« Dessins de peiiUres florentms » ecrils il y a 
35 ans. Exannni de peiiitures et de dessins en vue de 
leur attribulio t soil a Verrocchio, soit a Leonard 
jeune, soit a Lorenzo di Credi adolescent. Les 
resultats ouxquels arrive Fauteur montrent que 
Leonard a ete encore plus precoce que Raphael et 
que Michei-Ange et qu’il a exerce une influence 
considerable a Florence, mats sur des artistes 
plus ages, en particuiier sur Ghirlandajo. 

2428. Van Mable (Raimond). Giovanni Santi, Barto- 
lomeo di Maestro Gentile ed Evangelista di Pian 
di Meleto. Bolleltino, t. XXVI (1933). p. 493-503, 
19 fig. — L’auteur s’occupe de deux artistes de 
rentourage de Giovanni i^anti, I’lin cet Evangelista 
di Pian di MehTo dont on connait le nom mats pas 
d’oeuvres cerlaines et qui semble bien n'avoir ete 
qu’un aide bien incapable d’avoir peint toutes les 
ceuvres que les critiques lui out atlribuees, et 
Fautre Bartolomeo di Maesti'o Gentile, dont on 
s'est fort peu occupe jusquhei, bien qu"on con- 
naisse de lui deux oeuvres signees et que M. van 
Maide Festime etre Fauteur de toute une serie 
d'ceuvres faussemenl altribuees a Giovanni Santi. 

2429. Pitlori e costumi senesi intorno alF astro 
Francescano del' 490. B. Senese^ 1933, p. Il9-I2(t. 
— Resume d'une conference consacree a la pein- 
ture siennoise de Fepoque de Saint-Bernardin de 
Sienne et a I'ieonographie de ce saiul. 

2430 A. M. H. .V new fifteenth-century Florentine 
engraving. Br. Museum, t. VII (1933', p. 107. — 
Giavure tlorentine, unique en son genre, qui 
semble da ter de H60-70, et qui represente trente- 
quatre figures d'animaux en medaillons, probable- 
ment des modeles de decoupeurs. 

2431. A. M. H. An undescribed Florentine engra- 
ving of the fifteenth century Br. Mir^euniy t. VIII 
(1933 , p, 3-4, 1 fig. — Allegorie de 1 amour et de la 
morfy gravure florenline au xv® siecle restee incon- 
nue jitsqu’ici. 

Voir aussi les 3l9, 438 et 559 a 567. 

2432. Middeldorf (Ulrich). Alessandro Allori e il 
Bandinelh. Ru\ d'AriSy 1932, p. 483-4-8, 2 fig. — 
De Fintlueiice exercee par Bandinelli sur les 
ceuvres de jeunesse d’Alessandro Allori. Il y a au 
Prado une Deposition de croix qui a ete attribuee 
tour a tour a Daiiiele da Volterra et a Jacopino 
del Conte tmais cjue Faiiteur croit de la main 
d’Ailori et qui est la copie presque entierement 
fidele de la Dep >sition de croix ^culptee de Ban- 
dinelli Louvre . De meme 1*^ }lartyre de Saint 
Laurent du Briti',h Museum tire son origine d’un 
pi'ojet fait par Bandinelli pour Saint-Lanreiit de 
I’loreiu e, 

2433. SiNiBAi.ni I Giulia . Andrea del Castagno. ArlCy 
1933. p 335-353, 6 fig. — Comparaison d’Andrea 
del CM^tagnoavoe ses contem]mraius florentins et 
recherche de ses caracteres arlisliques. Etude de 
la Cf'ucijixion el de la Resurrection de Sant’Apol- 
lonia, 




H07EN AGE ET RENAISSANCE 


— 148 — 


2434. Gronau (Giorgio). Andrea del Castagno debi- 
tore. R'w, d'Arle^ 1932, p. 503-504 — Piece d ’ar- 
chive prouvant qu’au moment ou il mourut de la 
peste, Andrea del Castagno etait le debileur du 
medailleur Niccola Spiuelli et du peintre Ventura 
di Moro. 

2435. H. G. F. A sculptor by Andrea del Sarto {I486- 
1531). Apollo, 1. XVII tl933j. p. 277, 1 pi. -- Por- 
trait a la National Gallery, 

Voir aussi les n®® 277, 372 et 3546. 

2436. McCann (G. L.). A Sienese altarpiece in the 
Museum collection, Cincinnati, 1933, p. 23-29, 
1 fig. — Vierge enlre des saints d' Andrea di Nic- 
colo (1440?-1514?]. 

Pour Fra Angelico, voir les n^® 26, 92, 316, 372, 561 
et 563. 

2437. Serba (Luigi). Antonio da Fabriano. Bollel- 
tino, t. XXVI (1933), p. 359-378, 25 fig. — GKuvres 
de ce peintre du xv« siecle dont la gioire a ete 
completement ^clipsee par celle de son homo- 
nym e. 

Pour le Baccbiaca^ voir le n^ 430. 

Pour Baldovinetti, voir le n® 2478. 

Pour Fra Bartolommeo, voir le 2471. 

2438. pROCAcci (Ugo). Di Bartolommeo d’Andrea 
Bocchi pistoiese. Biv. d'Arte, 1932, p. 395-399, 
1 fig. — Etude de deux oeuvres de ce peintre me- 
diocre et documents le concernant (le dernier date 
de 1465). 

2439. Ferrara (Mario), Una tela del Botticelli d'ispi- 
razione savonaroliana. B. htitulo arch., 1. IV 
(1932-33). p. 82-90, 3 pi. et 7 fig. — Explication 
d’une petite toile de Botticelli, la Crucifixion 
mystique du Fogg Art Museum, bur laquelle im 
netloyage recent a fait reapparaitre des symboles 
disparus. 11 s'agit d une image de la corruption 
de la papaute s’enfuyant sous la foime d’une 
louve des vetemenls de la Madeleine, symboiisant 
I Eglise, proslernee au pied de la ciM)ix, tandis 
qu’ua ange fustige le Maizocco fiorenlin et que 
les troupes d’anges du Pere Eternel sauvent Flo- 
rence des malefices des demons. C’est uue oeuvre 
de la fin de la vie de Botticelli, vers 1502 ou 1503, 
inspiree par la predication et la niort de Savona- 
role. 

2440. Landsbergeb iFianz). Trauer uni den Tod 

Savonarolas. Zur Deutung des Derelitta-Bildes. 
Z. f. Kunstgeschichie, 1933, p. 275-278. — 

M. Landsberger propose une nouvelle explication 
du tableau de la collection Rospi^i^liosi Pcillavicini 
attribue a Botticelli. li y voit une allusion \oilee 
a la mort de .Savorarole. La femme desesperee 
est la Justice, con forme au [lOr trail qu’eu ont 
trace les vers de Dante, et les habits epars sur le 
sol sont ceux de Savonarole et de ses disciples, 
celui de Savonarole a part des deux aulies el dis- 
pose les bras en croix. 11 eslime que rattribulion 
a Botticelli est tout a fait legitime et que c’est 
vers 1500 qu’jl faut placer cetle oeuvre qui a siiscile 
taut de commentaires. 

2441. Brizio (A. M.). Un opera giovauile del B^iti- 
celli. Arte, 1933, p?l08-119, 8 fig. — Attribuiion 


a la jeunesse de Botticelli de la grande Assomp* 
ti m de Matteo Palmieri (National Galleiy de 
Londres), donnee par la pluparl des critiques a 
Botticini. C’est une oeuvre qui montre clairement 
tout ce que Botticelli doit a Tinfluence de Pol- 
laiuolo et meme d'Andrea del Castagno. ^ 

2442. Bodkin (ThomasL An unrecorded Bollicelli 
portrait. Burl. J/., 1933, I, p. 203-209, 3 fig. — 
Attribution a Botticelli d’un portrait de jeiine 
homme recemment acquis par la Galerie Natio- 
nale d'Ecosse. 

2443. CuRsiTER (Stanley). A new Botticelli portrait. 
Apollo, i. XVII (1933}, p. 269, 2 fig. - Portrait 
d homme acquis par la Galerie Nationale d Ecosse, 
double de celui du Louvre. 

2444. Mayer <A. L.). Eiiie Venuskomposition aus 
dein Botticelli Kieis. Pantheon, 1933, I, p. 14, 
2 fig. — Comparaison de deux \'enus, Tune au 
Louvre el Tautrc a la National Galleiy, ifiii se 
raUacheiit au cercle de Botticelli. La premiere se 
rapproche beaucoup des oeuvres du maitre et i;e 
doit pas etre de Jacopo del Sellaio comine le 
veulent certains ci iliijues ; tpianl a Tautre, rauteur 
pense qu elle est de la main de Bartolommeo di 
Giovanni, un eieve do Gliirlandajo plus coniiu sous 
le noni d’Alunno di Domenico. 

Voir aussi les 182, 372, 432, 1701 et 2181. 

Pour Bronzino, voir le n« 372. 

2445. Zahle (Erik). Bugiardinis Caritas. [La Charit*'^ 
de Bugiardini au Musee des Beaux-Arts de Copen- 
iiaguei. Kunstmuseets Aarsskrift, 1932, p. 48-52, 
2 fig. 

Pour Buonconsigli, voir le 489. 

2446. Giovannoz/i (Vera). La vita di Bernardo Buon- 
talenti bCnlla da Gherardo Sihani. Biv. d'Arte, 
19i2, p. 505-524, 5 fig — Publication de la bio- 
graphic de Buontaienti par Giierardo Silvani, etu- 
dianl el artiste. Celle vie, lestee inedite jusqiTici, 
etait connue do Baldinueci (jui s’en est servi pour 
ses Deeennali >». Liste des oeuvres ctntaincs de 
Buontalenti. 

2447. Salmi (Marit)). Bartolomeo Caporali a Firenze. 
Rie. d Arte, 1933, p. 253-272, 13 fig. — L’auleur 
estimo que des avant 1 46‘1 le peirUre de Perouse, 
Caporali, avail ete a P’iorence et que cela explique 
I’accenl « beiiozzesipie » de ses oeuvres. Capoiali 
esi avec Fioieuzo di Loreazo un artiste qui a per- 
pitue la tra dition locale de I’ei ole de Peroii.se, au 
contra ire du Perugin et <lu Finturicehio qui ont 
cherchd a transformer recolc dont i's scrhaienl. 

2448. Gboxai; (Gioigio). 11 primo ^i-ggimno di Dello 
Belli in Spagna. Vuv. d'Arte. 1932. p. 385-386. — 
Publication dhi:i document d'r.rchives qui fixe a 
1433 la dale du piemier sejour de Dello Delli en 
Espagiie. 

Pour Domenico di Michelino, voir le 564. 

2449. Gronau (Giorgiot. Francesco d' Antonio pittoie 
tiorenlino. Biv. d Arte. I'.i32, [>. 382-385. — Publi- 
cation d’un document d'archives qui fixe a Pannee 
1394 la naisfince du modesle peintre florentin 
dont on a recemment decouverl la signature sur 
les fies(pies de San Fiancesco di Figline, 



— U9 — 


PEINTURE 


Pour Francesco di Giorgio, voir le n® 2397. 

2450. Bodmer (Heinrich). Eiii unbekanntes Werk 
des Franciabigio. Pantheon, 1033, 11, p. 270-275, 

4 fig\ — Manage de sainte Catherine, collection 
Guicciardini a Florence ^vers 1505, fait sous 
Finfluence de Raphael. 

Voir aussi le 277. 

2451. Perkins (F. F. Mason). Two p^.nel pictures by 
Bernardino Fungai. Apollo, 1932, I, p. 143-14(5, 

3 fig*. — Publication de deux petits panneaux 
d'uiie collection particuliere qui peuvent etre attii- 
bues sans hesitation au peinlre siennois de la fin 
du XV® siecie B. Fungai. Ils repiesentent des epi- 
sodes de la vie de saint Clement et devaient faire 
partie de ia predeile d'un retable. 

2452. Mayer (August L.). Zum Problem Gentile da 
Fabriano. Pantheon, 1933, 1, p, 41-4t), 1 pi. tt 
b fig. — Etude des origiues de Gentile da Fabriano. 
On a souligiie surtout jusqudci ce qu'il a donne a 
ritalie du Nord, mais il faut voir ausssi ce qu’il lui 
a empiunte. II a su transfoimer le style gothique 
international en une inauiere surtout itaiieniie. 

2453. Berenson (Bernaid). Nova Gbirlandajana. Arte, 
1933, p. 105-184, 13 fig. — Pubbcation d’un certain 
nombre de dessins de Ghirlandajo ({ue Tauteur 
ne connaissait pas au monieiit de la publication 
de ses Dessins des Peintres Floreiitins II 
rapproche de pluaieurs de ces dessins le talileau 
ou la fresque eu vue desquels ils ont ele fails. 

Voir aussi les n'’^ 225, 372, 2381,2385, 2387, 2420, 
2478 et 2691. 

Pour Benozzo GozzoU, voir les ii°' 331, 23S5 el 2535, j 

2454. Venturi (Lionello'. Lo sviluppo ariisiico di i 
Filippo Lippi. Arte, 1933, p. 39-45, 5 fig — ; 
M. Ventiui u’acceple pas la clironoh..gje des i 
oeuvres tie Lippi pioposee par M. Berenson { Pallet- i 
tino, 1932b II peiise que Lippi, forme sous Lorenzo i 
Monaco et Fia Angelico, a brusquement change ‘ 
sa inaniere au inomment ou Part de Masaccio hii i 
a ete re\eic, puis quli est peu a peu levenu a 
Fait de I'Aiigelico pour atteimlre a la fin de sa vie 

a sa inaniere vraiment persoiinelie. 

2455. ScHARF 'Alfred). Tondi von Filippino Lippi. 
Pantheon, 1933, II, p. 329-335, i pL et 5 fig. 

245o. Our painting by Filippino Lippi. Toledo, n° 07 
(1 'a 33;, p. 3-9, 4 "fig. — Adoration de Venfant 
acquise par le musee de Toledo. File se rapproche 
heaucoiip londo de la galerie Corsini a Flo- 
rence que M. Van Marie a date de 1480, C cst 
cetle annee ou la prece<lenle qu’elle doit avoir 
ete peinte, landis i]ue 1 Adoration des OIFices, plus 
bottieellesque, doit etre de quelcjues aiiuees antc- 
ricures. 

2457. Berenson (Bernhard). Filippino's design for a 
death of Meliagcr. O, M, Drawings, t. VIII (1933 . 
p. 32-33, 3 pL — Publication cFun dessiii de la 
collection de Fitzroy Fenwick, composition que , 
Fauteur pense etre I'esquisse d’une fresque. II 
existe deux dessins preparaloiies, mais en sens 
inverse, aux Offices et an Louvre. 

Voir aussi Its 277, 331, 563, 567, 2381, 2382, 
2385, 2386 et 2471. 


2458 Degenhart Bernhard). An unknown Cruci- 
fixion by Lorenzo di Credi. Burl. M , 1933, II, 
p. 10-16, 2 fig. — Publication d'une Crucifixion 
d'une collection particusiere flloientine que I'au- 
teur atlribiie a Lorenzo di Credi et considere 
comme une etude en vue du grand panneau qui 
forrnail le centre d‘uu retable clont il u'existe 
plus que la predeile 'Offices . 

Voir aussi les 2426 et 2466. 

Pour Lorenzo Monaco, voir les ir " 432, 559, 563 et 
2381. 

Pour Mainardi, voir le 276. 

2459. Oertel ( Robert I. Die Kiuhweike des Masaccio. 

Marburg, t. VIl (1933 , p, 191-289, 50 fig. — 

L'auteur reclame pour la jeunesse de Masaccio 
un certain nombie (Foeuvri^s que la critique 
moderne a donnees a Masolino et il s’etlorce de 
faire sentir les affinites die style qui existent entre 
ces oeuvres de jeuiie bomme et cellos des courtes 
aiinees do maluiite. 

2460. Trenkier Ern*;!’. BeitLige znr Masaccio- 
)'’orschung. Wiener J., 1. VlU IV)52\ p. 7-16, 
10 lig. — L’auteur examine a nouveau la question 
des iiesqiies dj la Cboprile Brancocci [Besurrcc- 
iion de Tabitha. Guerison du paralytique. Predica- 
tion de saint Pierre et Chute des premiers honinies) 
el de celie de la Chapelle de la Passion a Saint- 
Clement de Piome. Il se fonde sur la fagon doiit 
est comprise la pei spective [>our alLi ilnier les pre- 
mieres a Masaccio et les dermeres a Masoiino. 

2461. pROCACCi (Ugob Dociimeiiti e ricerche sopra 
Masaccio e la sua faniiglia. Hiv. d Arte, 1932. 
p. 489 503. — Publication dc documents d’archives 
conoernaiit les ascondaiitrs de Masaccio, donl le 
iiom de fanidle etait Cassio el non pas Guidi 
comme on le cioyait. 

Voir aussi ies n""' 2162 et 2535. 

2462. Bei.MvEN . Ilci mar.id . Masaccios iind Masolinos 
Fresken \ou S. Chinrnte in Rom. Beivcdeie, 
1932, p. 39-44, 3 tig. — Suite de cetle etude ^voir 
U>g)ertoii e, 1932, n® 2212 . La diffeience profende, 
cello eiilie deux 2 c*nei ations, qui separe les deux 
artistes. 

Voir aussi les n"- 277. 563, 564 et 2459. 

2463. Okkontn d)i;ni . Ueber die antiken Elemente 
ia der Deckcuii-aler ei der Sixtinischeii Kapelle. 
Congres Stixkholni, 193.. p. 118-119. — Le role 
de< ele men t.-^ aui’.ques cliez MicheFAnge. 

Xov aiis^i ies n'^^ .50, 1721 et 3516. 

2164. Mserianiz 'Maria,. Two new panels by Neri 
di Bicci. Burl. M., 1933, I, p. 222-22', 4 li^. — 
Altrii>ution a Ni: i di Bicci (Fune Vierge a la Cein- 
ture iMo'^couj <pie l'auteur rapproche de la Sainte 
Fel ciF et se< /{/n 'S. Fehcita, Florence; et d’ur.c 
Vierge (Moscoui (lui est ties voisine d’un pan- 
neau des Offices. 

Voir aussi le*, 322 et 563. 

Pour Pacchia, voir le n® 429, 

2465. Van Marle 'Hairnondb A forgotten tondo by 
Perugiuo. Apollo, 1933, 11/ j?. 84, I lig^ — Piiblica- 


§ 



MOTEll AGE £T RENAISSANCE 


— 150 


tioa d’un tondu du Perugin reste inconnu jusqu’ici 
(Coll. Hamilton a New York). 

Voir aussi les n®* 277 et 372. 

2466. Berenson (Bernaido). Disegni inediti di 
w Tommaso ». Riv. d Arte^ 1932, p. 249-262, 11 fig. 
— Etude d’un certain nombre de dessins attribues 
a Tartiste tr^s voisiii de Lorenzo di Credi appele 

Tommaso n. M. Berenson estime que cet artiste 
est identiqiie a Piero di Cosimo a un certain 
moment de sa carriere. 

2467. Walker (John). Ricostruzione d'un incisione 
pollajolesca. Dedaloj 1933, p. 229-236. 5 fig. — 
Reconstitution d une gravure de I'atelier de Pol- 
laiuolo doiit on possedait unepartie seu'ement, un 
dessiii de la m.dn du mailre. La bibliotheque de 
Tufin posse le un premier projet qui doniie les 
parties manquantes. 

Voir aussi les n°* 488, 2141, 2383 et 2664. 

2468. PiiTALUGA (Maryl. Per un quadro smarrito del 
Pontormo. Arte^ 1933, p. 354 366, 2 fig. — Etude 
d'une Vierge de la villa de Poggio Imperiale qui 
est une copied'apies Pontormo. Liste des autres 
copies de ce meme tableau que I’auteur croit etre 
la derniere oeuvre ex6cutee par Pontormo, uiie 
Vierge que Vasari dit avoir ete achetee par Otta- 
viano de Medicis. 

Voir aussi les n^* 276 et 2535. 

2469. ScHARF (Alfred] . Die friihen Gemalde des 
Raffaellino del Garbo. J. Berlin, 1933, p 151-166, 
15 fig. — Recberches concernant les oeuvres de 
jeunesse de cet artiste, avant 1500, pour lesquelles 
on manque de documents precis. C’est une periode 
pendant laquelle il est encore tout florentin 
dinspiration. 

Voir aussi les n^^ 2381 et 2386. 

2470. Walker (John). A note on Cjistofano Robetta 
and Filippino Lippi. l*ogg Art M., t. II il933', 
p. 33-3b, 4 fig. — Gravures de Robetta dont les 
personnages sont directement empruntes a des 
peintures ou a des dessins de Filippino Lippi. 

2471. Berenson f Bernard). Ristudiando i disegni di 
Cosimo Rosselli. t. XXVI (1933), p. 537- 
547, 12 fig. — Etude de quelques dessins de 
Cosimo Rosselli, un artiste dont la valeur est de 
jour en jour reconnue davantage, deux versions 
de la Vfsio/i de Saint Bernard au British Museum 
et aux Offices, un Jugement dernier aux Offices, et 
le pro jet pour un person nage de la Cene de la 
chapelle Six tine, au Louvre. A propos dn pre- 
mier, developpement du theme de la vision de 
saint Bernard, avec reproductions d'ceuvres de 
Giovjniii da Milano, le Maitre de la chapelle 
Rinuccini, Filippino Lippi et Fra Bartolommeo, 
et a propos du Iroisieme, influence de Cosimo 
Rosselli sur Fra Bartolommeo et Raphael. 

Voir aussi les 2383 et 2385. 

2472. Francesco Berni. Bibliofilia, 1933. p. 468-470, 

1 tig. — Reproduction d'un des personnages de 
Y Assomption da Rosso h 1 Annuriziata de Florence 
qui est le portrai^du poete italien Francesco 
Berni. ^ 


2473. Kusenberg (Kurt). Autour du Rosso. Gazette^ 
1933, II, p. 158-172, 11 fig. — (^uvres et influence 
du Rosso, en Italie et surtout en France. Repro- 
duclion'^ d’cEuvres du Rosso, de Leonard Thery, 
Fr. Sal via ti, Pierr e Courtoys, Rene Boyvin et 
Niccolo del Abate. Gomparaison entre le Rosso 
et ie Primalice, le manierisme florentin et le 
manierisme romaiu. 

Voir aussi les 430 et 2473. 

Pour San Gallo, voir le n^ 2535 

Pour Sano di Pietro, voir les n°® 276 et 2398. 

Pour Giovanni Santi, voir les n®* 226 et 2428. 

Pour Sassetta, voir le n® 2398. 

2474. Berenson ,B.L Nouveaux dessins de Signo* 
relli. Gazette, 1933, II, p. 279-293. 10 fig. — 
Publication de divers dessins de Signorelli, ou 
qui lui ont ete attribues, signales a I’auteur depuis 
son precedent article {Gazette, mars 1932], 

V'oir aussi le 92. 

2475. Lo Spaona <( St. Catherine » in the Hurd Col- 
leclion. Connoisseur, 1933, 11, p. 352, 1 fig. — 
Sainte Catherine d une collerdion new yorkaise, 
attribuee a Spagna par M. Van Marie. 

Voir aussi le 429. 

2476. Boeck Wilhelm). Uccello-Sludien Z. f. Kunst- 
geschichte, 1933, p. 249-275, 20 fig. — Les 
sources documeiitaires, le developpement du 
style, les diverses oeuvres. Liste chronologique 
probable allant de la Thebaide de Florence (avant 
1436) a la predelle avec la Leqende de Ihostie a 
Urbin (1468). 

2477. Boeck (Wilhelm). Drawings by Paolo Uccello. 
0. d/. D ravings, 1933 (t, VIII), p. 1-3, 4 pi. — 
Publication de quelques dessins d’Uccello, de 
ceux qui se rattachent aux oeuvres de sa pre- 
miere et de sa derniere periode, profondement 
differentes de ceiles de la periode ou la pers- 
pective etait sa principole preoccupation. 

Voir aussi les n^^ 372 et 561. 

2478. Berenson (Bernardo . Tre disegni di Giovan 
Battista Dtili tia Faenza. Riv. <YAri^, 1933. p. 21- 
33, 9 fig — Attribution a ce peinlre florentin, tres 
fortement influence dans sa jeunesse par Verroc- 
chio et le jeune Leonard, et <devenu plus tard un 
imitateur de Ghirlandajo, d’un dessin des Offices 
attnbue jnsqu'ici a Verrocchio, mais qui est une 
etude pour une Vierge de Dublin, d'un projet 
d'autel (Cliatsworth) qui se rapproche de dessins 
de Francesco di Simone mais qui seinble a 
M. Berenson de la main d’L'tili, et d’une Cruci- 
fixion de-> Offices (ce dernier dessin n'est attiibue 
qu'avec un point d'iiiterrogation) qui serait une 
copie d’un origimd de Baldovinetti. 

Voir aussi le n® 2478. 

Pour Vasari, voir les 699 et 1713 a 1715. 

Pour Verrochio, voir les 2387. 2425, 2426 et 2478. 

Venise. 

2479. Shileyko Andreyeff (Vera). The romantic 



- ihi - 


PEiNTtJRE 


current in Italian art of the sixteenth century and 
some Venetian paintings in Moscow and Lenin- 
grad. Art in A., t. XXI 1933), p. 122-131, 3 fig. — 
Publication de quelques tableaux, la Garrison des 
malades et Y Apparition de Jesus sur le lac de 
Tiber iade, de Schiavoiie, a Moscou, et V Adora- 
tion des Mages de Bassano a LErmitage, qui per- 
ineltenl a I’anteur de developper le theme du 
courant romantique qui s’est manifeste a la fin de 
la Renaissance. 

2480. Benedetti (Michele de). Pictures in the Royal 
Palace at Venice. Apollo, 1933, 11, p. 2'.^7'300, 
6 fig. — Triple portrait de Tintoret, Vierges de 
lecole de Giovanni Bellini, et de Benedetlo Diana, 
Adoration des Mages de Bonifazio Venezia no et la 
Femme adultere de Rocco Marconi. 

2481. Cohn (W.). Ein unbeachteter venezianischer 
Holzschnilt aus der Mitte des 15. Jaiiiliundei ts. 
BiblwfUia, 1933, p. 392-395, 1 fig. ~ Puldlca- 
tion d’une gravure siirl^ois \enitlcnne anlerieurea 
rimprimerie (1469), qui se trouve an Musee ger- 
manique de Nurembt*ig. Elle represente des 
« singes cavaliers » et avail ete consideroe jusqu'ici 
comme allemande; elle doit daler des environs 
de 1450. 

2482. Beard (Charles R.). The battle of Zoncldo. 
Connoisseur, 1933, 11, p. 124, 1 pi. — Giavure sur 
bois venitieane i^en couleurs) des environs de 
1500 rdcemment acquise jiar le Sliisee Brilanniqne. 

Pour Agostino Veneziano, voir le 497. 

2483. Lauis ; Johann). Antonello da Messina. J . 
Vienne^ t. VII (1933;, p. 15 88, 4 pi. et 51 fig. — 
Elude d’ensenii)le sur ia vie et les oeuvres, 
suivie d un catalogue oii des notices soufc con- 
sacrees non seulement a touler> les oeuvres con- 
nues, peintures et dessius, inais aussi a celies 
qui lui out ete faiissement attribuees eta cedes 
qu’on no counait ]> us que f-ar des nieniions. 
Ex-cuisus concernant la fameiise Pala de San 
Cassiano et les iuiiombrables Saintes Lonversa- 
Hons qu'elle a {git naitre dans I'arl italien du 
XV® et du xvi® siecle. 

Voir aussi les 92, 277 et 372. 

2484. A recent attribution to Bartolommeo Veneto. 
Connoisseur, 1933, II, p. 282, 1 fig. — Portrait 
de femme dans une coUeciioii particuliere de 
Detroit. 

Voir aussi le 2385. 

Pour Basaiti, voir le ii° 429. 

Pour Bassano, voir les n*"® 2479, 2508 et 2827. 

2485. Frocco (Giuseppe). Andrea Mantegna o Giam- 
bellino? Arte, 1933, p. 185-199, 7 fig. — M. Fiocco 
rend a Giovanni Bellini lout un groupe de dessins 
que M. Clark avail donne a Mantegna. Le dessin 
qui semblait appuyer cette attribution est une 
Marche au suppUce de saint Jacques (Coll. Gathorne 
Hardy a Newbury) faite d'apres la fresque de 
Mantegna a Padoue, on plutot d apres uii premier 
projet pour cette fresque, mais M. Fiocco montre 
les raisons <lc style qui rendenl I'attiibution Clark 
impossible. 


Voir aussi les 276, 316, 436, 569, 2480, 2512 et 
3516. 

Pour Bissolo, voir le n° 2495. 

2486. Boremus (Tancred . Eine neuentdeckte Gen- 
tile BeUim-Zeichnung. Pantheon, 1933, II. p. 296 
et 328, 1 fig. — Dessins de Gentile Belani, pre- 
mier projet pour son tableau de la Procession sur 
la place Saint-Marc, a LAcadeinie de Venise. 

2487. Hendy (Philip). Bonifazio's Santa Couver&a- 
zione. Boston, 1933, p. 59-61, 2 fig. — Nettovage 
d line Sainte Conversation de Bonifazio de Pilati 
que possede le musee de Boston. 

2488. Arslan (Wart). Dorolhee Westphal ft Boni- 
fazio Veronese o./iir. d Arte, 1932, p 3b7-393. — 
Analyse detailiee de la b.ographie de ce peinlre de 
second oidre, mais iniporlaiit par rintluence 
exei cee 

2489. OzzoLA ! Leandro’. L n ri* ratio di Paris Bor- 
done? Bollethno, t.'XXVill 1933 , p. 284-287, 
4 fig. — Portrait d.. Jacopo So’, anzo a rAcavlemie 
de Venise qui a ete attribue tantot a Titien et 
tantot a Tiutorel. L’auteur ie rapproche de la 
Beniise de I'Annean de Bordone. 

Voir aussi les n°® 276, 423 et 429. 

2490. PopiiAM (A. E. Vittore Carpaccio (1455-1526 . 
0. .V. Drawings, t. Vlil .^1933,, p. 37. 1 pi. — 
Etudes d'apres un eveque, a Cheltenham. 

Voir aussi le 372. 

Pour Crivelli, voir le n^> 226. 

2492. Ricmteu (George Mailin . Landscape inotus in 
Giorgione s Venus. Burl, di., 1933, II, p. 211-223, 
11 fig. — On sail par Marcantonio Michiei, qiu vit 
la \'enus eii 1525 a Venise, que Titien termina le 
yuiysage de i'ceuvre commencee par Giorgione. 
M. Richter cherche ici quelles sent les parties 
qu’on peut attribuer a Titien el note la difTeiei.ee 
pro Ton de qui separe les deux ariistes; ce n'est ({ue 
beaucoup plus tard que Titien est arrive dans le 
traitemenl du paysage a une maitrise comparable 
a celie de Giorgione. 

2493. OETiiNGrn Karl'. Giorgione und Tizian am 
Foiulaco dei Tedeschi in 4>nedig. Helvedere, 19.12, 
p. 44-50, 8 tig. — Coin[>araiso’i eutre I’art de Gior- 
gione et ceiui de Titien dans la premiere decade 
du xvi® siecle, tels que nous pouvous en juger 
par les gravures (pie Zanelti • 1760; a faites d'apres 
la decoration [leinle a fresque du Fondaco dei 
Tede.-.chi (1508;. Cette comparaison amene Lau- 
teur a peiiser que la tradition a porte un juge- 
ment equitable en faisant de Giorgione le nova- 
teur et de Titien I'imitateur qui a depasse son 
inodele. 

Voir aussi les 11 ^^=^ 182, 276 , 277 et 3IG. 

Pour Jacopo de' Barbari, voir les n "® 277 et 2141. 

Pour Lorenzo Lotto, voir les 316, 372, 426^ 432 
et 569. 

2494. Wilde (Johannes l Die Probleme um Dome- 
nico Mancini. J. Vienne, t. VII (1933t, p. 97-135, 
4 pL et 29 fig, — Domenico Mancini est un peintre 
venitien du debut du xvi®^ siecle dont on possede 
un tableau sigu6, la VierqF de Lendinara, auteur 



MOYEN AGE £T RENAISSANCE 


- 152 


duquel on a groupe parfois arbitrairement une \ 
viii^taiae d'auties oeuvres. M. Wilde s^efforce de j 
coiilroler ces attributions qu’il ne maintient qu'en 
partie, xnais auxquelles il eii ajoute d'autres. II i 
arrive aiasi a constiluer Irois groupes d’oeuvres, j 
le premier si voisin de la Vierge de Lendiuara j 
qa'on peut lui doniier sans hesitation ie nom de 
Manciiu, le deuxieine qu’il donne a un « Maitre ' 
des Idylles qui pourrait bien etre identique a , 
Manciiii, et le Iroisieine quhi attribue a un a Maitre ; 
des portraits d'apres lui-ineme » pour lequel il j 
propose de main de Domenico da Venezia. j 

Pour Palma Vecchio, voir les n^® 423 et 580. i 

Pour Palmezzano, voir les 276 et 429. | 

2495. Groxau'G-!. L'ultimo pittore belliniario. | 

1933. p. 415-424, 12 tig. — ()Euvres du peiutre veni- | 
tien Pietro degli Ingannati /rndieu du xm^ siecle) ! 
que Crowe et Gavalcaselle oat coafondu avec * 
Bissolo. I 

Pour Pordenone. voir les n^® 673 et 3017. i 

2496. Stcrlixg i^Charles). Uji tableau inedil de Lodo- * 
vico Pozzoserrato. Am. del' Art, Bull., avril 1933, 1 
p. 1-2. 2 fig. — Paysage (1580-90) de ce Fla in and ! 
devenu veaitien, de son vrai nom Lo iewyck Toe- j 
put. C'est un bon exemple de ce genre nouveau, ! 
ou des souvenirs d’ua paysage veritable se melent 

a des elements imagine ires, genre dont, Pozzoser- 
rato fut Fun des prmcipaux instigateurs. 

2497. A painting by Schiavone. Chicago, 1933, p. 39, 

1 fig. — Paysage acquis par le musee de Chicago, 

Voir aussi le iF' 2478. 

Pour Sebastiano del Piombo, voir le 316. 

2498. Hexdy i' Philip). Paintings by Tintoretto in 
Boston. Burl. M., 1933, I, p. 129-135. 7 fig. — 
Etude des quatre Tintoret que possede le musee 
de Boston, ^'squisse de V Adoration des Mages, 
esquisse de la Sainle Cene de San Gorgio Mag- 
giore, portrait d'AIexandre Farnese, et portrait 
de petite fille, autrefois attribue a Paris Bor- 
done. 

2499. Kelly (F. M.j. « Tintoretto ’s Sebastiano 
V'euiero Burl. M , 1933, I, p. 36-41, 4 fig. — 
Critique de Particle de M. Fiocco (Voir Repertoire, 
1932, 11° 2260). 

2500. Zaiile (Eric'. Museots nye Tintoretto [Le nou- 
veau Tintoret du Musee des Beaux-Arts de Copen- 
hague]. Kunstmuseets Aars>krift. 1932, p. 89 103. 

3 fig. — Le fonds de NyCarlsberg a olfert an Musee 
des Beaux-Arts de Copenhague io Christ et la 
femme adulUre. 

2501. Dobrokloxsky (M.). Some unknowm drawings 
by Tintoretto at the Hermitage. Apollo, 1932, I, 
p. 147-149, 5 fig — Publication de queiques tres 
beaux dessins que possede PErraitage et qui sont 
restes inedits jusqu’ici. 

Voir aussi les 118, 277, 316, 432 et 2480. 

2502. Richter (George Marlin'). The Bridgewater 
Titians. Apollo, 1933, il, p. 3-7, 2 pi. — Diane el 
AcUon et Diane et Cc^llisto, de Titien. 

2503. Fry (Roger). The Bridgewater Titians. Burl. 
M.j 1933, y p. 3-1 D, 1 pi. et 7 fig. — Diane et 


Acteon et Diane et Callislo, de 1559, au.xquels une 
resluUiation tres necessaire a fait retrouver ieur 
ancienne splendeur. 

2504. Gronau (Georg;. TiliaiPs Ariosto. Burl. 3/., 
1933, II, p. 194-203, 5 fig. — M. Gronau attribue a 
Titien le beau portrait de FAriostedola collection 
Oriani a Ferrare, qui est a Poiigine de toutes les 
effigies clu poeto. 11 peuse qu'aucun des deux por- 
traits de la National Gallery qui portent son nom 
lie le representent el il iie comprend pas qu^on 
ait pu songer a Dosso Dossi pour un portrait de la 
valeur de celui de ia collection Oriani. 

Voir le n® 2491. 

2505. Borexius (Tancredt. A new Titian. Burl. M , 
1933, I, p. 153-157, 1 fig. — Attribution a Titien 
d une Diane de Pi collecliou Drey a Munich ou 
Pon reconnait les traits de Lavinia. 

2506. Hendy i Philip), Eia beruhmter Tizian wieder 
aufgetaucht. Pantheon, 1933, I, p. 52 54, 1 pi. et 
2 fig, — La Vierge avec sainte Doroth^e (coll. 
Szarva^^y, Lo!idre&) de la fin de ia vie de Titien. 
recemment deOarrassee des vernis qui Palteraient. 
Diverses copies de Poeuvre, entre autres par Van 
Dyck (coll. Seilern. Vienne). 

2507. Morexo Villa (J.j. Como son y como eran 
unos Tizianos del Prado. Archivo esp., 1933, 
p. 113-126, 4 pL — Examen de deux tableaux du 
Titien, Philippe II offrant son fils a Dieu et la 
Religion, secouriie par V Espagne, qui ont ete 
ivpeints ou trausformes par Vicente Carducho. 

2508. PiTrALLiGA 'Mary). Un Tiziano di meno. Dedalo, 
1933, p. 2')7-3()4, 5 fig. — Id Adoration des Mages 
du Palais Pit; i, altribuee a Titien, n’est pas de lui ; 
c’est Poeuvre d un peintre anonyrne s’lnspirant 
d'un dessin d’un eleve de Titien fait au nom de 
son maitre pour Peglise de Pieve di Cadore; ce 
desrain se rapproche plus des oeuvres de Bassano 
que de celles de Titien. 

Voir aussi les 50, 118, 127, 277, 316, 372, 423, 
450, 488. 2516 et 3025. 

2509. Vexturi ( Lionel lou Conlribuli a Paolo Vero- 
nese. Arte, 1933, p, 46-51, 2 fig. — 1. Portrait de 
femme autrefois a la collection Ilanemayer et 
aujoiird’bui au Musee Metropolitain. Son aspect 
a ete change par une resLauration, mais c’est 
malgrd tout niie oeuvre interessante, de la main 
meme du maitre et datant du milieu de sa car- 
riere IL La Madeleine de la galerie d’Ottawa, 
restee iuedile jusqu ici, est uii chef d oeuvre de ia 
fin de la vie de Partiste. 

2510. Vavasour Elder (Irene . An unknown portrait 
by Paolo Veronese. Apidlo, 1932. I. p. 268, 1 pL 
— Portrait de femme dans une collection particu- 
liere; reste inedit jusqiPici. 

2511. Richter ; Jean Pauli. The Faniilg of Darius by 
Paolo Veronese. Burl. M., 1933, I, p. 181-183, 
2 fig. — Elude du tableau de Veronese a la Natio- 
nal Gallery, dont le Mijet a ete tire non pas de 
Quinte Curce, mais de Valerius Maximus. Com- 
paraison avec le ineme sujet traite par Lebrun 
(Louvre). 

Voir aussi les n^® 316, 372 et 490. 



PEINTURE 


— Ioj 


2512. Shaw (J. Bvam). Bartolomeo Vivarini (wor- 
king 1450-1499).*' 0. M. Drawinos, t. VIII (1933), 
p. 36, 1 pi. — Attribution a Bartolomeo Viva- 
rini d’lm dessin dii Musee Conde a Chantilly qui 
portele nomde Giovanni Bellini; c’est une oeuvre 
de jeunesse, au moment de I’influence toute puis- 
sante de Mantegna et de Bellini; elle est tres voi- 
siue de Tautel de 1474 aux Frari, mais est ante- 
rieure, vers 1460. 

Le Nord de Tltalie. 

2513. Mottini (G. Edoardo). L'esposizione della pit- 
tura ferrarese del Rinascimento al Palazzo dei 
Diamanti in Ferrara. Emporium, 1933, I, p. 297- 
314, 1 pi. et 15 lig. — Reproductions d’ceuvres 
de Cosimo Tura, Pisanello, Francesco del Gossa, 
Ercolede’ Robert!, Lorenzo Costa, Francesco Blan- 
chi Ferrari, Dosso Dossi, Benvenuto Tisi da 
Garofalo. 

2514. Mottini fG Edoardo). La mostra della pittura 
ferrarese del Rinascimento in Ferrara. Vie d' Ita- 
lia, 1933, p. 481-492. 14 fig. — Reproductions de 
peintures de Pisanello, Cosimo Tura, Francesco 
del Gossa, Ercolede' Robert!, Lorenzo Costa, Dosso 
Dossi et Ludovico Mazzoiino. 

2515. Serra (Luigi). La mostra della pic tura ferra- 
rese del Rinascimento. Bolleitino, t. XXVI (^1933), 
p, 576-584, 10 fig, — Reproductions de peintures 
anonyines du xiv® et du xv® siecle et d eeuvres de 
Cosimo Tura, Francesco del Gossa, Michele Pan- 
nonio, Costa, Ercole de’ Roberti et Dosso Dossi. 

2516. Venturi (Adolfo). L’esposizione della pittura 
ferrarese del Rinascimento per il Centenario 
arioslesco. Arle, 1933, p. 367-300. 9 fig. — Repro- 
ductions d'oeuvres de Van der Weyden (a cause 
de son role de coryphee dans la Renaissance emi- 
lienne), Cosimo Tura, Francesco del Cossa, Ga lasso, 
Ercole de’ Roberti, Dosso Dossi, Lorenzo Costa el 
Titieii. 

2517. Weigel r (Curt II. ). Die Ausstellung ferrare- 
sischer Malerei der Renaissance. Pantheon, 1933, 
11, p. 211-218, 8 fig. — Reproductions d oeuvres 
de Lorenzo Costa, Cosimo Tura, Ercole de’ Roberti, 
Dosso Dossi, Francesco del Cossa et Leonardo 
Scaletti [?) 

2518. IsARLOv (Georges). Lex position de Ferrare 
Formes, u® XXXII (1933), p. 381-385, 5 tig. — 
Retrospective de la peniture ferraraise. Repro- 
ductions d’oeuvres de Cosimo Tura, Michele d’Ar- 
genta, F. Cossa, Dosso Dossi et Ercole de* Roberti. 

2519. Huyghe (Rene'. L’exposition d art ferrarais. 
Am. de I'Art, Bull., jiiillct 1933, p. 1,1 fig. — 
Reproduction d une fresque de Francesco Cossa. 

2520. Benedetti (Michele de). The exhibition of the 
Ferrarese art of the Renaissance. Apollo, 1933, 
II, p. 219-224, 9 fig. — Reproductions de pein- 
tures de Cosimo Tura, Francesco del Cossa, Anto- 
nio x\leotti d’Argenta, Leonardo Scaletti, Lorenzo 
Costa et Michele Pannonio, et d’un buste par 
Sperandio. 

2521. Y. M. Exhibition of Ferrarese art of the Renais- 
sance at Ferrara, Apollo, t. XVII (1933), p. 217- 


218, 3 fig. — Reproductions d une Pieta de Bar- 
tolo Ronasia, du portrait d'Alphonse I®** par Dosso 
Dossi el de la Mori de la Vierqe par Baldassarre 
d'Esle. 

2522. Buockwell (Maurice W.j. The Fei rara exhibi- 
tion. Connoisseur, 1V)33, il, p. 35-37, 3 fig. — 
Reproductions de peintuies de Rogier Van der 
Weyden (portrait du due d'Este\ d'Ercole de’ Ro- 
berti [Pieta] et de Cosimo Tura Saints), 

2523. Hevesy (Andre de). L’exposilion de Ferrare. 
Art viv,, 1933, p. 369. 

2524. Brion f Marcel). La peiiiture ferraraise de la 
Renaissance. Art viv,, 1933, p. 376, 4 fig. — Repro- 
ductions de peintures de Cossa, Tura et Pisanello. 

2525. Ventubt (Adolfo). The Ariosto exhibition at 
Ferrara. Burl. .V., 1933, I, p. 232-237, 5 fig. — 
Reproductions d’oeuvies de Leonardo Scaletti, 
Cosimo Tura, Francesco Cossa, Francesco Bianchi 
et Dosso Dossi. 

2521). CoiTAFAVi (Ciinio*. Palazzo ducale di Manto\a. 
La Galleria dei Marini e la loggia di Eleonora 
Medici. Bollelfino, 1. XXVII ,1933). p. 134 141, 

6 fig. — Restau ration de diverses peintures du 
palais de Man tone absociees aux noins de Jules 
Romain el d’ Antonio Maiia Viani. Peintures des 

- parois et des plafonds. 

2527 CoLASANTi (Arduino). Frammeiiti di un cassone 
ferrarese. Bolleitino, t. XXVIl il933', p. 97-103, 

4 fig. — M. Coiasanti raporoche trois fragments 
de cassone a Paris, Harvard et Munich qui faisaient 
partie du meme ensemble et qui sout 1 oeuvre 
d’un disciple de Fiancesco del Cossa. Les sujets 
n’en ont pis etc defini-. avec certitude. 

V(dr aiissi Ics ii^* 120 et 233S. 

Peur Andreani, voir le n« 345 

Pour Baldassare d Este, voir les n®® 277 et 2521. 

2528 Sandberg -Vavala (Evelyn). Francesco Bena- 
glio. Art in A., t. XXI 1933 , p. 48-65, 14 fig sur 
4 [>L — L'ceuvre de ce pemtie \eronais de la 
seconde moitie du xv® siecle. 

Pi^jLir Bianchi Ferrari, voir les n®^ 2513 et 2525 

Pour Boccaccino, voir le n® 276. 

Pour Boltraifio, voir le n° 372. 

Pour Bramantino, voir le n'^ 1926. 

£529. Montini 'Renzu V. . L’arte di Domenico Bru- 
sasorzi Emporium, 1933, I, p. 3-15, 12 fig. — 
CEuvres de ce peinlre de Verone ( 1516-1567 » qui 
a ete trop deprecie par Vasari et peut-etre un pen 
trop exalte par Lanzi et Berenson. 

2530. Bazin (Germain). Les dessins de Luca Cam- 
biaSO. Am! de lArt, Bull., novembre 1933, p. 1-3, 
4 fig. — Dessins cubiste-j de ce peinlre genois 
ne en 1527 et morl an sei\ice de Phiiipjie II en 
1585. 

Pour Campagnola, voir les 107 et 2141. 

Pour Ugo da Carpi, voir le n® 431. 

2531. Venturi .Adolfo . Ln San Giovanni Battista 
del Correggio, Arte, 1933,^^277, 1 fig. — Tableau 




« 


MOTEN AGE ET RENAISSANCE 


— 154 - 


de Correge. Dans la collection Robinson eu Angle- ' 
terre. 

2532. SuiDA (Wilhelm). Ein Spat^erk des Correggio. 
Belvedere^ 1932, H, p. 116-118, 5 fig. — Pieta^ dans 
la collection dii R. a Luxembourg,donl I’attri- 
bulion a Correge est a ties lee par une gravure de 
Gasparo Massi dome de 1698 a 1731'. C*esl une 
oeuvre qui doit etre posterieure a la decoration de 
la coupoie de San Giovanni de Panne (1520-1524). 

Pour F. Gossa, voir les 2513 a 2520, 2524, 2525 
et 2527. 

Pour L. Costa, voir les 2513 a 2517 et 2520. 

2532 bis. Agnelli (Giuseppe). 11 ritratto dell* Ariosto di 
Dosso Dossi. Emporium j 1933, I, p. 275-282, 1 pi. 
et 5 fig. — Decouverte d'un beau portrait de 
rArioste, qui doit etre de Dosso Dossi, mais pour 
lequel on avail pense d’abord a Bassano et a 
Sabasliano del Piombo. Le portrait du Tilien qui 
porte le nom de TArioste (National Gallery, 
1944) ne le represente pas, c’est I’ancienne 
attribution qui etait la bonne (n° 636). Com[)arai- 
son avec le buste fait par Prospero Spani, dit II 
Clemente. 

Voir aussi les n®^ 118, 119, 2504, 2513, 2518, 2521 et 
2525. 

2533. Mauceri (Enrico). Ercole de’ Robert! e la 
Deposizione della R, Pinacoteca di Bologna. Bol~ 
lettino, t. XXVI (1933), p. 482-487, 5 fig, — Etude 
d’une Deposition de croix acquise par le musee de 
Bologne et recemment restauree. G^est une oeuvre 
de la fin de la vie d’Ercole de’Roberti, laissee ina- 
chevee et terminee bien des annees plus tard, 
vers 1520 ou 1530. On avail pense d’abord a 
rOrtolano, puis a Bastianino Filippi, mais il est 
plus probable (jue c’est Sebastiano Filippi, comme 
I'avait deja propose M. Fiocco, qui a termine 
I’ceuvre. 

2534. PoPHA3i (A. E.K Ercole de Roberti (1440-45?- 
1496). 0. iW. Drawings, 1933 (t. VIII), p. 23-25, 
1 pi. et 1 fig. — Publication de deux dessins qui 
sont des etudes pour une predelle du musee de 
Dresde. 

Voir aussi les 2513 a 2516 et 2522. 

Pour Francia, voir les 277 et 2664. 

Pour Tisi, dit Garofalo, voir les n^® 429 et 2513. 

Pour Chr. Grass!, voir le n° 424. 

2535. Heydenreich (Ludwig-Heinrich). La sainte 
Anne de Leonard de Vine!. Gazette, 1933, p. 205- 
219, 16 fig. — Les differents cartons inontrent 
revolution de I’art de i’artiste. Iconographie du 
sujet de la sainte Anne chez les artistes italiens. 
Reproductions d’oeuvres de Luca di Tomme, Masac- 
cio, Gozzoli, Fr. da San Gallo et Pontormo. 

2536. Clark (Kenneth). Leornardo’s adoration of 
the shepherds and dragon fight. BurL 3/,, 1933, 
I, p. 21-26, 6 fig. — Etudes de Leonard de Vinci 
(chateau de Windsor et collection Boniiat), faites 
en vue de deux co;n[>ositioiis perdues, une Adora- 
tiondes Bergers, aiiterieurea V Adoration des Mages 
des Offices, et un Combat contre le dragon, a peu 

E r6s de lam^me dat^ qui marquail le passage de 
eonard dj^ realisirie a la fantaisie. 


2537. Clark (Kenneth). The Madonna in profile. 
BurL M., 1933, I, p. 136-140, 3 fig. — M. Clack 
rapproebe de dessins qu*il date des environs de 
148ib riiidication d’une Vierge dfe profil qui se 
trouve dans la lisle de tableaux dressee par Leo- 
nard en 1483. Et il reconnatt cette Vierge, terminee 
vers 1490 par un eleve milanaisdu maitre, dans la 
Madonna Lilta de I’Ermitage. 

2538. Clark (Kenneth;. A lost cartoon by Leo- 
nardo da Vinci. Congres Stockholm, 1933, 
p. 117-118. — Christ jeune, commaiide en 1504 
par Isabelle d’Este. Il n’en reste que des dessins 
preparatoires et des repliques pard’autres artistes 
(Luini, Dfirer). 

Voir aussi les 30, 50, 277, 372, 490, 728, 1721, 
2387, 2425, 2426 el 2546. 

Pour Lain!, voir les n°® 316, 372 et 2538. 

2539. Fogolahi .Giiio) Lavoii nella Gappella Ove- 
taii agli Eremitani di Padova nel quinto centena- 
rio della nascita di Andrea Mantegna. Bollettino, 
t. XXVI (1933), p. 433-443. — BestauraLion des 
fresques de Mantegna Critiques. 

2540. Moschetti (Andrea). A proposito dei lavori 
nella Cappelia Ovetari agli Eremitani di Padova. 
Bollettino, t. XXVI (19;i3>, p. 574-576. — Reponse 
aux critiques de M. Fogolari, 

2541. Fry (Roger). Madonna and child by Andrea 
Mantegna. BurL 3/., 1933, I, p. 53-54, 3 fig. — 
Vierge de Mantegna (coll. Agnew and SonS' recem- 
ment re troll vee sous une couche de repeints. C^est 
la copie d un bas-relief de Donatello. 

Voir aussi les n®® 93, 316, 372. 2389, 2485, 2543, 
2549 et 3546. 

Pour B. Montagna, voir les n ® 397, 478 et 2141. 

2542. WiTTGE.NS (Fernanda;. Un ciclo di affreschi di 
caccia lombardi del Quattrocento. Dedalo, 1933, 
p. 65-83, 17 fig. — Decouverte sous un badigeon 
cl’uiie serie de fresques representant des scenes 
de ebasse dans la villa Borromee a Or6no; ces 
fresques se rapprochent beaucoup de celles du 
palais Borromee a Milan L’auteur pense qu’elles 
sont l oeuvre d un aide de Tarliste a qui Ton doit 
la decoration ile Milan et que ce mailre pourrait 
etre Cristoforo Moretti dont on ne connait 
comme reuvre certaine que le petit polyptyque 
proveiiant de San Lorenzo de Milan, mais que men- 
liorine, en 1451 et 1452, le livie de comptes de la 
maison Borromee. C'est un artiste qui a Ires for- 
tement subi I’lnfiuence ue Pisanello. 

Pour Moron!, voir les 117 et 316. 

Pour Muziano, voir le n® 429. 

2543. Van Marle (Baimond;. A picture of Parentlno 
after a print by Mantegna. Apollo, 1933, 11, p. 162, 
2 fig. — Attiibulion a Bernardo Parentino ou 
Parengano (1437-1531), d'une Mise au tombeau 
(coll. pait. en Hollande) qui est la copie moins 
deux personnages de la celebre gravure de Man- 
tegna. 

2544. Voss (Hermann) Em • ‘ ’ 

Gemalde von Parmigianino /. '■ , ' ■ * '■ 

37, I fig. — LeBapteniedu Christ dansla Staatliche 



— 155 — 


PEINTURE 


Gemaldegalerie de Berlin est uae oeuvre de jeu- 
nesse du Parmesan — V^asari assurait qu il Tavait 
peinte a seize aiis — dont on avait perdu la trace. 

2545. Sorrentino (Antonino). Ritratli inediti del 
Parmigianino. Boltellino, t. XXVII (1933;, p 82- 
86, 2 fig. — Portraits d’iiommes, a la Pinacotheque 
et an Palais royal de Naples. 

2546. Portrait of a nobleman by Parmigianino. Min- 
neapoliSj 1033, p, 4-6, 1 fig. — Portrait d’bonime 
par Francesco Mazznola, le Parmesan, acquis par 
le musee de Minneapolis. 

2547. Sterling (Charles). Manierisme et humanisme. 

Les portraits du Parmesan. Am. de Bull.., 

dec. 1933, p. 1-5, 5 fig. 

Voir aussi les n®® 316 et 1926. 

2548. Gombosi (Georg). A Ferrarese pupil of Piero 
ilella Francesca. Burl. M., 1933, I, p, 66-78, 7 fig. 

— Recherches concernant la vie et les ceuvres 
d’un des artistes employes par Lionel d’Este a la 
decoration de son fameiix studio, Angelo di Pietro 
da Siena, dit aussi Maccagnino et connu sous le 
norn d’Angelo Parrasio. li etait oriuinaiie de 
Sienoe, mais ne temoigne dans sou art d’aucun 
souvenir siennois ; avaiilde venira Ferrare, il avait 
travaille en dilTerenles viiles d'Oinbrie ou it avait 
subi Finfluence de Piero della Francesca. Repro- 
ductions d'ceuvres attribuees a Angelo Pairasio et 
de peintures de Cosiino Tura, Michele Pannonino, 
et Galasso Gallassi. 

2549. Clark {Kenneth^ Letter. A Ferrarese pupil of 
Piero della Francesca. Burl. A/., 1933, I, p. 143, 
4 fig. — L’aiiteur publie quatro gravures appelees 
jusqu'ici les <f Tarocchi de Mantegna, qui pre- 
sentent les plus grandes ressemblanc. s avec les 
peintures de Parrasio. On datait ces gravures de 
1465 ctivii on, mais elles doivent elre anterieures de 
dix ans a cette date (Parra'5io est mort eii 1456;. 

2550. Venturi (Adolfo) Orine del Pisanello a Fer- 
rara. Arte, 1933. p. 435-443, 4 fig. — Traces du 
passage de Pisanello a Ferrare, uu petit panneau 
avec irois saints dans la collection Massari et la 
iVesque de la Besiirreciion dans 1‘eglise de Sant' 
Apollinare. 

2551. Fischer (0.). Zwei Bildaisse des deutschen 
Kaisers Sigismund von Pisanello. J. Berlin. 1933, 
p. 5-15. 9 fig. — M. Fischer reeonnait dans d^Mix 
portraits an crayon dn recueil Vallardi (Louvre) 
le profit de LEmpereur Sigismond. Portraits de 
personnages de la suite de i'einpereur, dans ce 
meme recueil. et autres porlraiU de Fempereur 
par Conrad Wdz et d autres peiutres germa- 
niques. 

2552. Roger-Marx (Claude). Pisanello. A/*/^ 

11 ° 29 (1932), p. 29-35, 2 pL et 18 fig. — Dessins 
et medailles. A propos de Fexposition de la Natio- 
nale. 

Voir aussi les n®* 1934, 2513, 2514 et 2524. 

Pour Ambrogio da Predis, voir ie n® 2387. 

2553. Shaw (James Byam). The Master 1. B. with the 
bird (suite). Print, 1933, p. 9-33 et 169-178, 14 fig. 

— Suite de I’etude des oeuvres de ce graveur 
italien du debut du xvi® siecle, que M. Shaw a 


identifie avec Jacopo Ripanda. Le B de la signa- 
ture s'expliquerait par son nom de Jacopo Bolo- 
gnese sous lequel il est mentionne habituelle- 
ment. Catalogue des oeuvres, vingt-six numeros. 

2554. PoPHAM (A. E.). Drawing by Jacopo Ripanda. 
Br. A/nsenm, t, VIII, p. 104-165,1 pL — Publication 
d'un dessin en rapport avec Tune des fresques du 
Palais des Conservaleurs. 11 represenle Marc- 
Antoine interrompant Furnius. Deux dessins de 
la meme serie sont au Louvre. 

Voir aussi le n° 2695. 

Pour Rondinelli, voir le n® 2384, 

Pour Scaletti, voir les 2517, 2520 et 2525. 

Pour Squarzione, voir le n® 92. 

Pour C. Tura, voir les ii®" 396, 2390 et 2513 a 2525. 

Pour E. Vico, voir le n® 237. 

Rome, Naples et la Sicile. 

2555. Lorenzetti (Costanza). Influsso del tardo goti- 
cismo internazionaie di carattere iombardo nella 
pittura a Napoli e diiUorni. Congrds Stockholm. 
1933, p. 112-114. — Influences lombardes sur la 
peiature napolitaine du xv® siecle; Leonardo da 
Besozzo, 

2556. Bresciano (Giovanni) Neapolitana. II. Nuo\i 
contribuLi alia storia della tipografia napoletana 
nel secolo xvi (suite). Bibliofiha. 1933, p. 233- 
244, 4 fig. — Liste des livres publies a Naples de 
1588 a 1592, avec reproductions de gravures sur 
bois qui les ornent. 

2557. Dlmier I Louis). Colantonio et le Saint Jerome 
tin musee Oe Naples. Oud~lloUand , 1933, p. 263- 
270. 1 fig. — L'auteur attaque les conclusions de 
M. Demonts (voir Repertoire, 1928, n® 1564' et nie 
qne Colantonio soil Fan tear du Saint Jerome de 
Naples, qu'il ait ele io Maitr-' d’Aiitonello, qu’il 
ait iiivente la peiuture a Fhuile et que ie relable 
d Aix ait le moindre ra[)port avec le Saint Jerome 
de Naples. 11 s appuie sur un texte de Domiuici 
(eJ. de iSiOi doiit il n'a pas ete fait etat jusqu'ici. 

Pour Marc -Antoine, voir 2561 et 2640. 

Pour Perino del Vaga. voir le n« 157. 

255S. Venturi Adolfo). Ritratto muliebre di Raf- 
faello. Arte. 1933. p. 200-203, I fig. — Petit por- 
trait d’une colieclieii particuhere par Raphael. 
M. Venturi le place pendant la periode florentiue, 
au moment ou Finfluence de Fia Bartolommeo 
s’elait superposee a celle du Perugia. 

2559- Angles (Raoul;. Est-ce un Raphael? Beaux- 
Arls, 1933, n® 52, p. 5, I fig. — Sainte Catherine 
de la Galerie Borgbese sous biquelie les rayons X 
ont fait deconvrir un portrait de jeune dame flo- 
rentine pour lequel on a prononce le nom de 
Raphael. 

2560. Gaudard Helene). La res tan rat ion de la Far- 
nesine. R. de I'Art, 1933, II, p. 37-42, 1 pi. et 
1 fig. — Conscience avec laquelle celle restau- 
ration a ete faite, 

2561. Gentili di Giuseppe Federico; ^ Una leitera 



MOYE» AGE £T RENAISSANCE 


— 156 — 


autografa inedita di Raffaello e un disegno di lui, 
ritenulo sinarrito. Arte, 1933, p. 30-36, 2 fig. — 
Publication d’une lettre de Rapljael da tee de 1514 
et adressee au philologue et archeoiogue Fabio 
Calvo a Raveiine, et d une feuille d’esquisses a la 
plume avec annotations de la main de Fartiste, 
Cette feuille connue depuis longtemps avait dis- 
paru de la circulation et on la croyait perdue; 
eile porie la date de 1515 et doit cHre une etude 
pour VAurore naissant du sein de P Ocean, gravee 
par Marc- Antoine, et non pour le Triomphe de 
Galat^e qui ne pent elre posterieur a 1514. 

Voir aussi les n®® 118, 277, 316, 429, 580, 671, 728, 
1721, 2389, 2471 et 3325. 

Pour Jules Romain, voir le n^ 2525. 

2562. Calcagno (Anna). Jacopo Zucchi e la sua opera 
in Roma (suite). Vasa/'i, t. V (1932), p. 119-168, 
8 pi. — Decoialions miuales du Palais dc Flo- 
rence a Rome, 

Portugal, 

2563. Les principaux manuscrils a pein lures con- 
serves en Portugal. B. repfod. nnss., t. XiV (193uj, 
p. 1-32, 46 pi. — M^s. a miniatures des collectious 
de Libbonne, Co'imbre et Porto, du xii® au xv® 
siecle, surtout portugais, Les notes laisseut devi- 
ner I’imporlance de i ecoie d’enluminure portu- 
gaise, surtout a I’epoque manueline. 

2564. Menzies (W. G.). A scholar among kings. 
Apollo, 1932, 11, p. 211-220, 13 fig. — A propos de 
la publication par Lex-roi Manuel du catalogue 


des livres anciens de la bibliotheque des roia de 
Portugal 1 1489-1600), coup d’ceil sur Thistoire de 
rimpiimerie au Portugal. lacunables et livres du 
XVI® siecle a gravures. 

2565. Figueiredo ^^Jose de). Metsvs et le Portugal. 

R. beige d^arch., 1933 (t. in),"p- 1 pl- 

Coup d’of^il sur la peinture portugaisc avant Met- 
sys et etude ties oeuvres de Metsys qui se trouvent 
au Portugal, en particuUer Its deux volets du 
musee de Goiinbre Eccp Homo et Flagellation j. 

Voir aussi le u® 8. 

Sudde. 

2566. German [Sigurd;. Restauration de peintures 
murales en Sueie. Congr^s Slockholni, 1933, 
p. 227 229. — Principes qui out preside aux nom- 
breuses restaurations exocutees depuis 25 ans. II 
s'agit de peintures murales, pour la plupart de la 
fin du moyen age, qui ont ete recouvertes d*un 
euduitde chaux aux xvii® et xvni® siecles. 

2567. Cornell 5^ Henrik). Peinture monumentale sue- 
doise de la denuere periode du style golbiquo. 
Congres Stockholm, 1933, p. 81-82. — Differenls 
artistes suedois du xv® siecle enlre lesquels se 
repartisseiit les oeuvres conservees dans diverses 
eglises. 

2568. SoDERBERG (Bengl). Tva gotlandska malarsko- 
lor pa 14U0-talet. [Deux ecoles de peintures 
goliaiidaises au xv® siecle]. Ymer, 1933, p. 273- 
285, 6 fig. — Fresques dans les eglises d'Eke, 
Rule, Hemse, Vate et Lau. Scenes de la Passion, 
images de saints, etc. 


ARTS MINEURS 


Geu6raiites. 

2569. Roe (F. Gordon). Treasure trove. Connoisseur, 
1933. II, p. 402 407, 4 fig. — A propos du livre 
de M. Beard « T’le Romance of treasure trove ». 
Reproductions de quelques pieces d’orfevrerie 
medievales. 

Voir aussi les n®® 410, 551 et 552. 

Art Chretien primitif. 

2570. MoNfAuzAN (Germain dej. Decouverte d'une 
sepulture sur la colline de Saint-Irenee a Lyon. 
Inscriptions, 1932, p. 398-400. — Urr.e en verre et 
coffre en marbre. 

Art des Barhares. 

2571. Bemnger (Eduard). Die Beteiligung der Lango- 

barden an den ’ Mitt. A/i- 

Ihrop., 1933, p. ‘ • d’argeiit 

et de bronze du i®** el ciu 11 ® siecle et les questions 
historiques qu'elles posent. 

2572. Banner (J.). Der gepidische und slawische 
Friedbof von Hc^i^ezovasarhely-Gorzsa. Mitt, 
Anihrop.^ 1933, p. 376-380, 4 pL — Cimetiere 


gepide du vi^-vii® siecle et slave du xi®. Differents 
objets en(metal, os et ceramique. 

2573. Hangar (Franz). Der Inhalt eines Kobaner 
Katakombengrabes im Wiener Vdlkerkundemu- 
seum. Mitt. Anihrop,, 1933, p. 34-45, 10 fig. — 
Etude d une importante serie d’objets d’argent, 
de bronze et de verre trouves dans une tombe de 
la region du Gaucause. Des monuments du vi® au 
ix® siecle en fixent la dale. 

2574. R. A. S. From a Saxon weaver’s hut. Br. 
Museum, t. VII <1933', p. 128-129, 1 pi. — Outils 
de tisseraiids et recipient de ceramique qui sem- 
blent remonterau vii® siecle. 

25i5. Leeds (E. T.). The early Saxon penetration of 
the Upper Thames area. Aniiq. J., 1933, p. 229- 
251, 6 pL et 1 fig. — Repartition des cimetieres 
saxons dans la region de la Tamise. Reproduc- 
tions de broches de differents types. 

2576. Arne (T. J.). Skandinavische Holzkammer- 
graber aus der Wikingerzeit in der Ukraine. 
Acta archaeologica, t. I, p- 285-302, 65 fig. — 
Decouverte en Ukraine, a Cernigov, de tombes du 
X® siecle qui se rattachent aux tombes vikings de 
Scandinavie (intermediaire k Soest, Neu-Corvey, 
Hedeby et Birkaj. Arrnes, bijoux et objets varies. 


— Ib7 — 


ARTS MINEURS 


2577. Shetelig Haakon). Das Nydamschiff. Ada 
archaeologica, t. I, p. 1-30, 2 pi et 13 fig. — 
Etude d'un bateau scandinave du iv® siecle qui se 
trouve aa musee de Kiel: i’etude des differentes 
parties esl taile d’apres les dessius de C. Engel- 
hard t, qui I’n decouverl en 18(53 et qni en doune 
i’etat avant ies restaurations. 

2578. Draghicean'u (Virgiliu N.). Sapaturile diii 
Hilda, Lapos si Tisau-Buzaii. [Fouilles de Buda, 
Lapos et Tisaii district de Buzau)]. Buleliniil, 
1931, p. 159-176, 39 fig, — Tombes du xvi^ siecle 
ou ont ete Irouves des bijoux et une lerre cuile 
represen taut saint Georges. 

Armes et Armures. 

Generalites. 

2579. XoBLL'ND (Poul) et Tiiordem.vn' Bengt . Paii- 

zerhaudbchuhe aus der Sciilacht bei Wisby im 
Jahre 1361. Beitrage zur Geschicbte des miltel- 
allerlicben Riistungswesens. Acta archaeological 
t. 11 1‘- 53-92, 2 pi et 30 fig. — A propoH 

de gaiiteiets ti’Ou\es sur le champ de bataiile de 
Wisby, importaute etiule consacree a Phistoiro 
de la cuirasse du moyen age. 

2580. Mann (J. G.gTlje evolution of the basket-hiltod 
sword. Cong res Stockholm^ 1933, p. 241-243. — 
Contribution a i'liistoire des armes (xv^-xvin® 
sieclesj. 

2581. Cedek^jTrom (Rudolf). Ornementalion trom- 
peuse des armes de P Europe orientale. Cong res 
Stockholm. 1933, p. 233-234. — Examen de i’or- 
nemenlation des armes a Pepoijue de la Renais- 
sance en Pologne et en Turquie. La forme des 
armes revele leur nationalite, mais leur decor, du 
a des artistes de differentes provenances, ne revele 
que la nationalite de I’artiste. 

2582. Beard (Ctiarles R.). Dog-collars. Connoisseur, 
1933, II, p. 29-34, 8 fig. — Collieis de chiens, du 
XVI® au XIX® sleele. Reproductions entre autres de 
deux armures de chiens da taut du xvi® siecle. 

2583. Post PauL. U . : ‘ ■■ :■ . . 1 -Ludiner 

Zeughauses nach '■ -i '-V . 1933, 

II, p. 289-291, 7 fig. — Armures el casques du 
XV® et du XVI® siecle (allemands et italiens). 

2584. Grancsay (Stephen V.). A loan exhibition of 
European arms and armor. Brooklyn. 1933, n® 3, 
p. 45-52,5 fig. — Exposition au musee de Brooklyn 
d’armes et d'armures d’origine europeenne. du 
XV® au XVII® siecle. 

2585. Grancsay (Stephen V.). Historical arms and 
armor. New I'^orA:, 1933, p. 50-57, 4 fig. — Achat 
par le Musee Metropolitaiii des armures d'Anne 
de Montmorency, des dues de Pembroke et de 
Cumberland et de Pepee d’Ambroise de Spinoza, 
toutes pieces du xvi® siecle. 

2586. Deopqja (Henry). Dagues el targe. Genava, 
1933, p. 104-109, 5 tig. Etudes d’armes du 
musee de Geneve rajeunies par un nettoyage qni 
a revele leur decoration. Dague et poignard clu 
XVI® siecle et targe dite du xi\® siecle, mais elant 
en realite un faux 


2587. Gessler iE. A,\ Drei Griffwaffen aus dem 
Ende des 15 Jahrhunderts. R, A. Zurich, 1931, 
p. 88-95, 1 [)L et 3 fig. — Armes du x\® siecle 
entrees au musee de Zurich. 

Voir aussi Ics n*^^ 2055 et 2576. 

Espagne. 

258'^. Wenham (Edward) Spanish saddlery in Ame- 
rica. Apollo,' I, XVn - 1933b p. 192-195, 12 fig. — 
Selles et pieces de liarnacheinent espagnoles 
datanl dc Lepoque de la conquete de I’Amerique 
(cuir et argeiitb 

Grande-Bretagne. 

2589. Beard i Chailes R.b Westminster Bridge sword 
lent to the Loiuion Museum. (Connoisseur, 1933, 
p. 104-106, 3 fig. — Epee anglaise du iroisieme 
quart du xiv® siecle. 

259*0 He VRD (Charles R.b Vicissitudes of a helmet. 
(Connoisseur, 1933, p. 245-24^, 6 fig. — Casque 
anglais du xiv® siecle. Les niefaits du faussaire 
Pratt. 

2591. Mann ^J. G.L TIiq Coleshill helm. Anfiq, J., 
1933. p. 152-154, 8 fig. — Redecouverte d'lin casque 
celehre dont on avail p.n*du la trace, 11 fait partie 
d une seric de cinq casques {ju^on pent dater de 
la secoiule moitie du xv® siecle; its son! d'aulant 
plus precieux (|ubl ne subsiste pour ainsi dire 
pas d'aiities piece.'^ d'armures auglaines t|ue les 
casques. 

2592. Ffoelkes i Charles . A helm found at Pevensy. 
Antiq. J , 1933, p. 170-171, 4 fig. — Casque forme 
dbinc fenille de metal si mince qu it ne pent avoir 
servi d’arme defensive, Probablernent du xvi® 
siecle. 

2593. Mann (James G ). Portrait of a Somerset in 
armour. Connoisseur, 1933, 11 p. 414-417, 1 pL et 
3 fig, — Portr.iit anonyine, date de 1566, et ar- 
mures de la menie epoquo. 

Suede. 

2594. Nordberg I'o.'d O^on Die Schiffsfunde im 
Riddarholniskanal, Stockholm. A 4 rc/iaeo/o,^ica, 
t. I 1930). p. 263-273. 2 pi. et 9 fig. — Cauot du 
xvC siecle, encore charge de materiel de guerre, 
et rpii doit dater -ie la bittecontre Gustave Wasa. 

Suisse. 

2595. Grancsay ; Stephen V. '. An early short sword. 
New York, 1933, p. 138-139, 1 tig. — Epee siiisse 
du XIV® siecle. 


Bronze, Orfevrerie et Ferronnerie. 

I Generalites. 

2596. Planxhenauli (Rene,. Le tresor de Conques. 
Beaux- Arts, 1933, n® 36, p. 4, 2 fig. — Reproduc- 
tion de V (( A » do Charl^r^gne cl de la statue 
de sainte Fov. _ 



MO¥BN AGE ET RENAISSANCE 


— 158 — 


^597. Mars AN ('Eugene}. Ex post lion de I« Psalelle a 
Nantes. Beaux- ArtSy 1933, n® 36, p. 1-2, 3 fig. — 
Exposition d art religieux- Reproductions de la 
chasse de Saint Antonin en email champleve (xii®- 
XIII® siecle), de la Vierge au manteau de Bouga- 
rant ;xv® siecle) et d’une tete de Christ en pierre 
de 1420 environ. 

2598. CoTTERELL (Howai’d Herschel) et Vetter 
(R obert M.). « Decorated », or « show » pewter. 
Apollo, 1933, 11. p. 315-319, 6 fig. — Objets en 
etaiu decore, cuilleres, chopes, plaques de 
reliures, etc. 

2599. Fontaine (Georges; et Dreyfus (Carle). Objets 
d’art de la Renaissance. Acquisitions et dons 
recents. B. Muaees, 1933, p. 37-38, 2 fig. — Entree 
ail Louvre de deux ceramiques de Faenza, 1 une 
du XV®, I’aulre du xvi® siecle, et d’une aiguiere en 
bronze de la fin du xvi® siecle qui a fait partie de 
la collection de Pierre Re\oil. 

Voir aussi le n® 41 . 

Art byzantin. 

2600. Rice (D. Talbot;. A new province of Byzantine 
art. BurL M., 1933, 1, p. 279-280, 5 fig. — L’art 
byzantin de rincrustation a ete revele par des 
fouilles recentes failes a Saint Jean de Preslav 
(Bulgarie) el a Sainte Marie Panochrantos de 
Constantinople (ix®-xi® siecles). 

2601. F, M. Lettre d'Egypte. Beaux-AriSj 1933, 17, 

p. 2, 3 fig. — Fouilles a la necropole byzantine 
de Bailana; reproductions d’une coupe, d’une 
lampe et d’une couronne. 

260 i. R. A. S. A pendant with Byzantine coin. B/\ 
Museunif t. VIII (1933;, p. 47*48, I fig. — Penden- 
tif forme d une nionnaie byzantine d or (Maui ice 
Tibere, empereur de 582 a 602) et d’une monture 
qui doit avoir ele faile en France on en Flandre 
vers Tan 630. 

Voir aussi le n® 39. 

Art des Barbares. 

2603, Fethch {Nan lor). Der Schildbuckel von Her- 

paly. Archaeologicay 1. I (1930), 221-2b2, 

10 pi. el 25 fig. — Etude d un centre de bouclier 
a decor animal e.\eculeau repousse, Irouve a Her- 
paly en Hongrie et aujourd’bui au musee de Buda- 
pest. C est une oeuvre barbaie doiit on peat fixer 
la date au in® siecle de notre ere et qui est tres 
voisine des oeuvres greco -scythes de la region 
du Pout, bien qiie sa technique monlre qu elle ne 
sort pas d’un des ateliers de cette region. Sans 
pouvoir rien preciser, I'auteur pense pourtant que 
cette oeuvre pourrait etre d’origine vandale; 
d’autres trouvailles barbares ont montre des 
influences romaines, dont celle-ci est totalement 
depourvue. 

2604. Kuhn' (Herbert). Germanische Fibeln der Vol- 
kerwanderungsxeit in Amenka. Ipeky 1932-33, 
p. 110-119, 32 flg, — L'etude d’une serie de fibules 
que possfede le Musee Metropolitain conduit Fau- 
teur a y voir des ffr#ductions de la region du Rbin 


et du Nord de la France qu’on peut dater eutre 
480 et 620 environ. 

2605. Norberg (Rune) Moor und Depot funde aus 
dera 5. Jahrhundert nach Chr. in Schonen. Acta 
Archaeologicay t. il (1931), p. 104-111, 15 fig. — 
Trouvailles d’objets de bronze et d’ar^ent (bijoux, 
pieces de hamacnement, etc.) datant de Pepoque 
des invasions barbares (Suede). 

2606. R. A. S. Tile Cesena treasure. Br. Museum^ 
t. VIH (1933), p. 4.5 46, 8 fig. — Entree au British 
Museum d’une partie de ce tresor de bijoux bar- 
bares qu’on croyait provenir de Hongrie et qui en 
realite avail ete trouve a Cesene non loin de 
Ravenne. Ce sont probablement des bijoux ostro- 
gotbs fabriques en Ilalie juste avant la mort de 
Theodoric (526). 

2()0T, R. A. S. Ornaments of Keszlhely type. Br, 
Museiimy t. VIH (1933), p. 46-47, 5 fig — Entree 
au Britush Museum de bijoux du type dit de Kesz- 
tiiely, iioiiirnes d’apres la premiere trouvaille faite 
en Iloiigrie a I’extreinite occidentale du Lac Bala- 
ton. C'est probablement uii produit de i’orfevrerie 
des Avars, vers 800. 

2608. Jankuhn (Herbert^. Ein mittelallerlicher Gold- 
ring aiis Scblesien. Praehist, Z., t. XXIV (l933), 
p. 174-201, 41 fig — Elude d’une bague d’or trou- 
vee en Silesie et recherche d’ceuvres du meme 
genre. II semble qu’ii s'agisse d’un bijou fait 
dans un atelier du sud de la Russie vers le xi® on 
le XII® siecle. 

Voir aussi les n®® 2571 a 2578. 

AUemagne. 

2609. Ross (Marvin Cbauncey). German enamelled 
candlesticks of the late xii century. Pantheon, 
1933, I, p. 162, 2 fig. — Chandeliers en cuivre 
emaiiles fails a Hildesheim a la fin du xii* siecle. 

2610. Ross (Marvin Chauncey). Ein Emailhild der 
Fritzlarer Werkstatt. Pantheon, 1933, II, p. 278- 
279, 1 fig. — Crucifixion du Musee Metropolitain : 
c’est une imitation faite au xiii® siecle, dans uu 
atelier de Wetzlar, d’un email limousin de la fin 
du XII* siecle. Des particularites iconographiques, 
comme la presence de Stephaton et Longinus rem- 
plagant la Vierge et Saint Jean et des anges sans 
ailes qui representenl le soleil et la lune, sont la 
preuve d’une origine allemande. 

2611. L. E. R. A Nuremberg brass plate. Bh. Island, 
1933, p. 14-15, \ fig. — Plat de cuivre jaune 
nurembergeois, du xv® siecle. 

Voir aussi les n®^ 473 et 479. 

2612. Falke, Der Kremlpokal von L. Krug. Pan- 
theon, 1933, II, p. 229, 3 fig. — (JEuvre de 
I’orfevre nurembergeois Krug (1530). 

2613. Falke (Otto von;. Siiberarbeiten von Ludwig 
Krug. Pantheon, 1933, I, p. 189-194, 8 fig. 

Autriehe. 

2614. Milliken (William M.). A Viennese reliquary 
of the -fourteenth centurv'. Cleveland, 1933, p. 51- 


i 





— 189 — 


ARTS MIHEURS 


56, 1 fig. — Le musee de Cleveland vient d’acque- 
rir un petit reliquaire en cuivre dore qui porte 
toutes les marques de I'art viennois des environs 
de 1330; il est ties proche des oeuvres deFarliste 
qui lepara a cette ^poqiie Fautel de Klosterneu- 
burg, fail au xii® siecle par Nicolas de Verdun el 
endommage vers 1320 par un incendie. 

2615. A chasse from the Klosterneubiirg aleiier. 
Connoisseur, 1933. II, p 210-211, I fig. — Chasse 
en cuivre dore de 1330 environ, ouvrage sorti de 
I’atelier qui a restaure le fameux aulel de Kios- 
terneubu rg. 

2616. Panker (Wolfgang) el Kris (Einst). Der oster- 
reichische Erzherzogshiit im Slifle Klosterneu- 
burg. J. Vienne, t. VII (1933), p. 229-248, 15 fig. 
— Histoire et etude artistique du diademe autri- 
chien confie en 1616 au couvent de Kiosterneu- 
burg par rarchiduc Maximilien III. C’est une 
ceuvre Ires voisine des insigne^ imperiaux fails a 
Prague pour Rodolphe II; elle semble poslerieure 
a la couronne et anterieuie au sceptre; un docu- 
ment de 1604 en mentiomiait la confection. 
Quant au diademe qui couronne la statue de 
saint Leopold, egalement a Klosterneuburg, c’est 
une imitation idalaat de 1677) du vrai diademe. 

Voir aussi les n®® 11 et 285, 

Espagne. 

2617. Folch I Torres (JoaquinL Imitation de la 
peinture byzantine dans les devants d’autel 
romans Catalans. Congres Stockholm, 1933, p. 25- 

27. 

Voir aussi le n° 2G68. 

2618. Ross (Marvin Chauncey). Le devant d’autel 
emailie d'Orense. Gazette, 1933, II, p. 272-278. 

4 fig. — Emaux limousins de la fin du xii® siecle, 
l^es fragments qui subsistenl consistent speciale- 
iiieut en plaque^ avec des images d’apotres et de 
saints; aux pieds de saint Martin se trnuve une 
figure de donateur que Fauteur identifie avec 
Feveque Alfonso d'Orense, premier de ce nom, 

2619. Guillen (Julio). Ex-votos marineros. R. dpa- 
nola^ t. 1 (14P2), p. 199-209, 12 fig. ~ ModMes de 
bateaux, ayant servi d’ex-voto, du xv® au xvn*^ 
siecle. La plupart des exempies sont pris au 
Musee naval de Madrid. 

Flandre. 

2620. Bohchgrave d'Altena (J. de). Crucifixions 
mosanes. R. behjf^ d'arch., t. Ill (1933), p. 62-1)7, 

4 pP — Plaques emaillees et figures de bronze 
du XII® siecle ou I on retrouve le meme type de ' 
Christ que dans les oeuvres de Nicolas de Veidun | 
et de Godefroid de Huy. I 

2621. Borchgrave d'Altena : J. dej. Deux Christs en ' 
la i ton, art mosan du xii® siecle. B. Mu sees \ 
Bruxf^lles, 1933, p. 122-126. 8 fig. — L un se I 
rattache a Renier de Huy, Fa litre a Nicolas de 
Verdun, Tons deux au musee de Bruxelles. 

2622. Borchgrave d’Altena (J. de . Des Cguies de 
vertus dans Fart mosan au xii® siecle. B. Musees 
Belgique, 1933, p. 13-19, 8 fig. — A propos d’un 


qiiadrilobe emailie fixe sur le reliquaire de 
saint Gondulphe. Compaiaisou entre les oeuvres 
mosanes et les oeuvres byzantines. 

2623. ScHsjiDr (Hoberti. Die Taufschale Kaiser Frie- 
drich Bai‘I>arossns, J. Berlin. 1933, p. 189- 198, 
1 pF el 5 fig. — Le musee de Berlin vient d'acquc- 
rir la coupe qui a sei vi au baplen e de Fempereur 
Fredeiic Barberousse ; elle est en argent et porte 
gravee« sur son pied des inscriptions et une 
image qui fixent son usage; M. Schmidt rap- 
pi'oche la gravure du Bapt^nie de ceUes qui ornent 
un chandelier de la cathedrale d'Aix-la-Chapelle 
et qui sont Focuvre de i'ateiier de Foi-levre 
Wibert; il la rapproche egalement d'eniaux et de 
miniatures de la vallee de la Meuse, le centre 
d’art d'ou est issue Fecole d'orfevres d'Aix-la- 
Chapelle. 

2624. Borchgrave d'Aliena iConile J. de). La chasse 
Fie saint Syrnphorien. B. beige d'nrch., t. Ill 
il933), p. 332-341, 15 fig. sur 8 pi. — Chasse du 
xii** siecle (vcrs ll6()i repaiee dans la secoiide 
moilie du Xiii®, ijui se trouve dans le village de 
Saint-Syiiiphorien pies de Mons. L'auleur eludie 
ies diverses parties, plaques de metal grave, 
reliets, emaux champlevi s, giiilloches et cavites 
circulaires. Puis il passe en revue uii certain 
nombre d’autres oeuvres d’orfevrerie de la region 
de la Meuse au xiii® siecle et en tente le classe- 
ment chronologique. 

2625. Laurent (Marcel). Petit retable mosan du 
XII® siecle. B. Musees Burxelles, 1933, p. 26-30 et 
117-118, 3 fig. — Quatre pla(|ucs delaiton emailie 
au musee de Bruxelles; elles sont I'oeuvres de 
plusieurs artistes et lout Concorde a les dater 
vers 1170-1175. 

2626. Gevaert Suzanne'. L"n aulel portal! f mosan 
de Florence et les miniatures d'Echternach. B. 
Musees Bruxelles, 1933, p. 112-115, 7 fig — 
Piaques einailiees ayant conslitue un autel por- 
tatit, au Baigcllo de Florence. M. von Falke y a 
reconnu une oeuvre du maitre de Fautelde Stave- 
lot. inais li y a note le mode de composition, 
sans anaiogie dans Forfevierie mosane. L'auleur 
trouve le niodeie de I’oil'evre dans ies minialuie.s 
d'un manusciit oUouieii, le Codex aureus de 
Gotha. Le sujet du decor emailie est la paiahole 
des vigneroiis. 

2627. Griessmaier 'ViktorF Six enamels at St. Ste- 
phen's Vienna. Burl. M., 1933, II, p. 108-112. 6 fig-. 
— Etude de six emaux de la fin du xii® siecle a 
Saint-Eiienne de Vienne. Ils se divisent en deux 
groupes; ies uns soiit Fceuvie d’oifevres de la 
region du Bas-Rhin. de la meme ecoie que le 
Maitre du reliquaire de Saint Maurin el que 
Wibald. le maitre du chaiideliei' d’Aix-la-Cha- 
peile; Ies autres provieiinent de la region de la 
Meuse et sont la copie de miiiiatures qu’on peut 
dater de 1 160 ou 1180. 

2628. Tonnochy (A. B. . A Roraane'‘que censer- 
cover in the British Museum. Archaeol, J., 
t. LXXXIX n932;. p. 1-16 24 fig, — Description 
d’ua couveicle d'eucensoir en bronze, autrefois 
dore, qui se trouve au Bi-i(^sh Museum, et com- 
paraison avec des oeuvres aTialogues^ H semble 



IKOTEN AGE ET RENAISSANCE 


^60 — 


qu’on pourrait le dater des environs de 12(K), 
plutot avant qu'apres, et lui assignor comme lieu 
d’origine la region du Bas-Rhin et de la Meuse. 

2629. Eichler (Hans'). Flandrische gravierte Metall- 
grabplalten des XIV Jahrhunderts. J. Berlin^ 
1933, p. 199-220, 12 fig. — Etude d’un groupe de 
tombes en cuivre grave, en Flandre, Allemagne, I 
Angleterre, pays scandinaves. On a cru pendant 
un certain temps qu’elles etaient originaires de 
Cologne, mais I’auleur demontre qu’elles avaient 
leur centre de fabiication en Flandre, a Bruges 
probablement. 

2630. Oman (C. C.). The founders of Malines and 
England, 1460-1560. Oucl-Holland, 1933, p. 77-82, 

4 fig. — Etude des oeuvres des fondeurs de cuivre 
et de bronze de Malines aux xv®-xvi* siecles, 
importees en Angleterre peu apres leur execu- 
tion (a Fexclusjon des pieces entrees en Angle- 
terre par le moyen des collectionneurs). Repro- 
ductions de la grille de la chapelle de Saint- 
Georges a ^Yindsor, attribuee a Jean Van den 
Eynde, et de lutrins a Norwich et BornivaL 

2631. Lefevre (Plac.^. La chasse de Sainte-Gudule a 
Bruxelles an xvi« siecle. B. beige d'arch,, t. Ill 
(1933), p. 230-236. — Publication de deux cen- 
trals soumis en 1530 et eii 1555 par les clianoiues 
de Saint-Michel a Bruxelles aux ( rfevres Henri 
Bosch et Francois Gobbe; ils donnent de pre- 
cieuses indications concernant les travaux d’oiTe- 
vrerie sacree de celte epoque. 

Voir aussi le n° 40. 

2632. Ter Kuile (E. H.). Een delftsch zilversmiduit 
de 14*^® euuw. ^Un orfevre de Delft au xiv® siecle ! 
Oud-JIollimd, 1933, p. 262. — Document de 1362 
mentionnant un paiement fait par le due Alljert 
de Baviere. regent de Hollande, a I’orfevre Jan 
de Lewe. 

Pour Michel de Gand, voir le n*" 1783. 

Pour Nicolas de Verdun, voir les n«s 2614 et 2631. 

2633. Usener (K. H.j. Reiner von Huy und seine 
kiinstlerische Nachfolge. Ein BeitragzurGeschiehl e 
der Goldschmildeplastik des Maastales im 12. 
Jahrh under t. J, Marburg^ t. VII (1933), p. 77- 
134, 49 fig. — L'aiiteur groupe autour des fonts 
baptismaux de Renier de Huy a Liege, dont 
un document fait connaitre I’auteiir et la date, 
loute une serie d’oeiivres d’orfevrerie nees au 
XII® siecle dans la vallee de la Meuse. II souligne 
les survivances de Tart ottonien qui y sont S(Mi- 
sibles et suit la descendance de cet art de la 
Meuse, d une part dans Fart frangais, d’autre part 
dans Fart allemand, celui de la Saxe surlout. 

Pour Van den Eynde, voir le 2630. 

France. 

2634. Ross (Marvin Chauncey). Note sur un email 

limousin de Saint-Guillaume de Dongeon. Notes 
d'art, 1932, p. 36-39, 1 fig. — Plaque du Musee 
Metropolitain dont on peut fixer Fexecution aux 
annees suivant date de la canonisation du 


saint represente. Tout un groupe d’emaux se 
rattache au meme atelier. 

2635. Lacrocq (AlbertL la chasse de Champagnal, 
Mem. Creuse. t. XXV (1931', p. IX-XL — Chasse 
emaillee du xii® siecle, disparue, mais a laquelle 
semiilent avoir appartenu des plaques d’art 
limousin qui se Irouvent au Musee Metropolitain. 

2636. Ross (Marvin Chauncey). Base d’un chande- 
lier en email de Limoges. B. 3/., 1933, p. 487- 
491, I fig — Publication d’une base emaillee qui 
est jointe au Musee Victoria et Albert a la croix 
reliquaire dite d'Eltenberg, mais qui n’y a ete 
ajoutee que tardivement et qui devait a Forigine 
appartenir a un chandelier. M. Ross attaque 
Fopinion de M. Mitchell, qui y voit une oeuvre 
d’Hildesheim ; il la rapproche d'emaux liraousins 
et en place Fexecution vers le milieu ou le der- 
nier tiers du xn® siecle. 

2637. Garnier (H.). Le pied de croix de Sainl-Ber- 
tin expose au musee de Saint-Omer. B. Cambrai^ 
t. XXXII, p. 216-229. — Description detaillee de 
cette piece celebre du xii® siecle. 

2638. Hornblower. An early heraldic pendant. 
Antiq. J., 1933, p. 307-308, 1 fig. — ^ledaillon 
emaille fiangais Irouve en Egypte. 

2639 . Ross (Marvin Chauncey). Emaux cloisonnes 
parisiens du Metropolitan Museum. B. ili., 1933, 
p. 227-229, 1 fig — Emaux cloisonnes ronds, fixes 
a une plaque moderne du Metropolitan Museum. 
Leurs analogies avec Femail du buste de saint 
Louis execute entre 1297 et 1302 par Guillaume 
Julien a Paris, et avec d'autres oeuvres attribuees 
au meme orfevre permettent de les rattacher au 
meme groupe. 

2640. SiPLE (Walter IL). Three enamels in the 
Taft Museum and the source of their designs. 
Cincinnati, 1933, p. 102-108, 3 fig. — Etude de 
irois emaux limousins du xvi® siecle au musee 
de Cincinnati inspires d’une gravure de Marc- 
Antoine, narrant Fhistoire d’Enee el connus sous 
le nom de Quos Ego. Le plat est signe des iui- 
tiales de Pierre Reymond et deux des panneaux 
du coffret sont inspires d une gravure d’Androuet 
Ducerceau, le Triomphe de Diane 

2641. Thierot (Am.L Un fondeur de fer en Cham- 
pagne au moyen age. /?. ArcheoL. 1933, H, p. 67- 
71.3 fig. — Decouverte a Folx f Marne) des restes 
d un atelier du xii® siecle. Publication d’une gra- 
vure de 1561 (De re metallica de G. Agricola, 
p. 401), qui monlre ce qu’etait un de ces ateliers. 

2642. Boquet (Albert) et Rodiere (Hoger). Les clo- 
ches d’Oisemont. B. Antiq. Dieardie, 1931, p. 155- 
186. — Cloches du xvi® siecle. 

Voir aussi les n®® 546 et 1857. 

2643. H. F, A quatrefoil medallion of translucent 
enamel. Cleveland, 1933, p. 38-40, 4 fig. — Medall- 
ion d email transiucide du xiii® siecle. Il se rap- 
proche djoeuvres de Forfevre de Philippe le Bel, 
Guillaume Julien. 

Voir aussi le n° 2639. 

2644. Bennett i Bessie;. Some examples of French 



— 16 i 


ARTS MINEURS 


enamel painting. Chicago^ 1933, p. 98-99, 3 fig. — 
Reproductions d’un triptyque emaille attribiie a 
Nardon Penicaud et d’un coffret emaille de Tate- 
lier des Penicaud provena iit lous deux de la col- 
lection Ryerson. 

Grande-Bretagne. 

2645. Kendrick (T. D.i. Polychrome jewellery in 
Kent. Antiquity^ 1933, p. 429-452, 5 pi. et 7 fig. — 
Etude consacree aux bijoux en email chrome 
troiives dans les tombes teutoniqiies du Kent, Le 
role des Jutes. 

2646. R. A. S. A gold ornameni from Selsey Reach. 
Br. Museum, t. VII (1933 , p. 126, 1 fig. — Bijou 
en filigrane d or datant de la periode anglo- 
saxoune. 

2647. Passmore (A. D.). Saxon interments at Coles- 
hill, Berks. Anliq. J., l933, p. 167-169, 2 fig. — 
Broches en bronze dore, bague et epingles en 
bronze. 

2648. Dunning (G. C.). A Saxon cemetery at Ewell, 
Surrey. Antiq. 1933, p. 302-303, 37 fig. — Bro- 
ches rondes en bronze dore. 

2649. Cotton (Arthur R j. Saxon discoveries at 
Fetcham. Antiq. J., 1933, p. 48-51, 2 fig. — De- 
couvertes d’objets d’origine saxonne dansle Sur- 
rey; les plus interessants sont les debris d’un 
seau de bronze a pieds. 

2650. Beard (Charles R.). The Monymusk reliquary. 
Connoisseur, 1933, II, p. l82, 1 pi. — Reliquaire 
ecossais du viii® siecle recemment offer! au musee 
d’Edimbourg. 

2651. Oman (C. G.). The shrine of St. Alban : two 
illustrations. Burl. M., 1933, 1, p. 237-241, 2 fig. — 
Examen de deux miniatures du xiii«-xive siecle 
representant la fameuse chassede saint Alban, la 
plus belle oeuvre d’orfevrerie anglaise du xii® sie- 
cle; ces dessins, sans etre d'une fidelite absolue, 
donnent tout de meme une idee de ce qu’etaient 
leschAsses anglaises de cette epoque. Histoire du 
reliquaire. 

2652 Medieval copper bowl from London. Antiq. J., 
1933, p. 170, 1 pi. — Boldecuivre a decor inte- 
rieur forme de figures de vertus gravees, de des- 
sin roman. Autres bols du meme groupe. 

2653. Senior (Miss). A group of English lead fonts. 
Congr^s Stockholm, 1933, p. 101-102. — Fonts 
anglais en plomb du xii® et du xiii® siecle et leurs. 
attaches avec Tart du continent, surtout ayec 
celui de I’Allemagne. Importance de la tradition 
saxonne; la conquete normaude semble avoir 
passe inaperQue dans pliisieurs domaines de Tart 
en Angleteire. 

2654. Gask (Norman h Early Maidenhead spoons. 
Connoisseur, 1933, II, p. 409-401, 4 fig. — (.uii- 
leres d’argent anglaises du xiv^ an xvi« siecle. 

2655. Ross (M. Chauncey). A fouiteenth century 
English enamel. Burl. J/,, 1933, II, p. 135-136, 
3 fig, — Publication d’un petit diptyque en email 
qui n’a pas trouve place dans le volume de Miss 
Chamol; on y trouve plusieurs details empruntes 
a la miniature anglaise de I’est de TAngleterre. II 


est referme dans uii etui en cuir-Louilli qui semble 
elre aussi un travail anglais, peut-etre d'une dale 
un peu posterieure. 

2656. A medieval buckle with .'plates. Antiq. J., 
1933, p. 469 470, 4 fig. — Sorte de fourchette en 
bronze, dans un etui de meme metal. Probable- 
ment du xv® siecle. 

2657. J. G. N. Old silver at the Vintner ’s Hall. Burl. 
M., 1933, II, [41-42, 3 fig.^ — Argeuterie anglai.se 
du XVI® siecle. 

2658. Yeats (F. S. A). Some types of English pewter 
of the early sixteenth century. Anliq. J., 1933, 
p. 312-313, 4 fig. — Etains anglais de la Renais- 
sance. 

2659. Hemming i Arthur G.i. Bronze woolweights. 
Apollo, 1932, II, p. 69-72, 7 fig. — Complement a 
un article paru dans cette meme revue (voir B^per- 
toire, 1929, n®2077). Reproductions de poids datant 
des regnes de Jacques I, Georges I et Henry VIII. 

Voir aussi te n® 399. 

Hongrie. 

Voir le 671. 

Italie. 

2660. Hosbi (Filippo;. La mostra del Tesoro di 
Firenze sacra. Le oreficerie. Bollettino, t. XXVII 
(1933), p. 214-235, 3U fig. — C^uvres d'orfevrerie 
toscane du xiii® au xvii® siecle. 

2661. CoLASANTi (Arduino). Reliquiari medioevali in 
chiese romane. Dedalo, 1933, p. 282-295, 6 fig. — 
Etude d’un reliquaire du xi® siecle a Feghse des 
saints Cosine et Daimen a Rome, oeuvre d’orfe- 
vres beneciictiiis de la Campanie, et d’un autel 
portalif (le Sainte Marie du Capitole, de la pre- 
miere moilie du XIII® siecle [Crucifixion de I’orfe- 
vre Gregorio et plaque de mosaique). 

2662. Bunt (Cyril G. E,). Der Silberaltar des Dorns 
in Pisloia. Burl. 3/., 1933, II, p. 257-260, 5 fig. — 
Autel commando, des 1287, par la guilde des 
orfevres, et auquel on a Iravaille jusqu’a la fin du 
XIV® siecle. C’est probablemenl Pacino di Valen- 
tino qui a fait le premitn* autel, detruit en 1292 au 
moment du sac de Feglise. L’aulel repare par 
Andrea et Lapo di Stniffaldo ful complete par 
une table d’argenl en i.5 compaiiiments de Andrea 
di Jacopo d'Ognabene(13l6). En 1349, Gilio de Pise 
fit la grande figure assise de saint Jacques qui 
occupe le centre de la partie superieure de 
I’autel; les volets sont. c^diii de droite de Pietro 
di Leonardo i 1357) et celui de gauche de Leonardo 
di Ser Giovanni (1371). Plusieurs autres orfevres 
y travaillerent encore, dontM. Buntdefinit la part 
exacte. L’autei fut consacre en 1399. 

2663 ZoccA (Emma). Due oggetti di oreficeria smal- 
lata senese. Bollettino, t. XXVl (1933), p 3T9-3S3, 
3 fig. — Paix d’argent dore (Palazzo publico, 
Sienne), et croix decoree d’emaux (Schlossinuseum 
de Berlin), (Buvres d’un’orfevre siennois du milieu 
du XIV® siecle. 

Voir aussi les n®* 39, 40, 406, 410, 559 a 567 et 689. 

• • 



MOYBH A6B ET RENAISSANCE 


m - 


pour Arditif voir le n® 560. 

2664. Blum (Andre). Les nielleurs du Quattrocento 
t t Maso Finiguerra. G.izette, n»33, I, p. 214-230, 
21 fig — UefiEiiliun du proce ie du uielie et de ce 
qui le distingue des* grasures sur cuivre Le meiue 
mol serl a designer I’email noir introduil dans des 
creux graves sur des metaux, mai> aussi i epreu\e. 
tiree sur papier, d’uue plaque preparee pour re- 
cevoir la nieilurc. De ces plaques, on pienait 
aussi des empreintesen soufre d'apres ie^quelles 
etaient tirees lesdpreuves. Examen de I’oeuvre de 
Maso Finif^uerra, Antonio Pollaiuolo, Francia et 
differents graveurs auonymes apparlenant aux 
ecoles florentine, boionaise, venitienne et mila- 
naise du xv® siecle. 

2665. Rothschild (Edmond dej. Maso Fiuiguerra et 
les nielleurs du Quattrocento. Ac. des Beaux-Arts. 
Ib33, p, >2-88, 4 fig. — Reproductions de nielles 
et de lavis. 

2666. Plamscig (L.). Gasparo, fond! tore veneziano. 
Bollettino. t. XXVi < 1033), p. 345-351, 6 fig. — 
CEuvres de i’orfevre venitieii Gasparo. L une 
d'elles porte la date de 1551, mrilgie le decor qui a 
Fair posterieur d un siecle. 

2667. Valentiner (W. R.). Verrocchio *s lost can- 
dlestick. Burl. 1933, I, p. 228-232, 3 fig. — 
Publication d’un chandelier de broiize dans lecjnel 
Taiiteur recoanait un chandelier fait par Verroc- 
chio, pour la ciiambre de F Audience an Palazzo 
Vecchio en 1468 et dont on avail perdu la trace. 

Pour Vicentino, voir le n® 406. 

Scandinavie. 

2668. Af National-Museets skatte. Gyldne altre FDu 
tresor du Musee Xational. Les autels dores]. Sani- 
leren, 1933, p. 161-162. 5 fii^. — A propos de la 
nouvelle presentation du Musee National de Co- 
penhague et de Fouvrage du Poul Norluud sur 
les autels dores. 

Voir aussi le n® 2617. 

2669. Bugge (xAnders). The golden vanes of Viking 
ships, A discussion on a recent find at Kailunge 
Church, Gothiaini. Acta Archaeologica. i. II (1931), 
p. 159-184, 18 fig. — Girouettes de clocheis norve- 
giens en bronze ou cuivre dore, avec decor d ara- 
besques et d'aiiimaux, grave ou decoupe. Elies 
datent du x* au xiii* siecle et senihlenl provenir 
de bateaux des Vikings. Images montrant des 
girouettes du meme genre a la proue el a la poupe 
d'embarcations. 

2670. Arbman (Holger). Naagra guldsmedsmatriser 
fraan vikingalid och aldre inedellid. [Queupies 
matrices d\)rfevrerie du temps des Vikiiig.^ el du 
haul moyen age]. Fornvannen, 1933, p. 341-345, 
6 fig 

2671. Lofgren (Albert). Den senmedeltida bukiga 
tennkannan. [Les pots en etain ventriis du haul 
moven age (en Scandinavie tl. Fornvannen. 1933, 
p 280-307, 17 fig. 

2672. La couronne d’or de Mirldlefahrt. Beaux- Arts, 
1933, 11 ® 52. p. 5, l**ng — Couronne d’argeut dore 


du debut du xvi® siecle, trouvee dans File de Fio- 
nie. II s agit probablemeiU d'un ornemeut nuptial. 

2673. Dunlap iMauiicei. Tlie jewels of Thule. Art 
and A., 1933, p. 2ll-JL>, 7 fig. — Bijoux de 
i'epoque des Vikings imites par le Suedois Berg- 
man. 

Suisse. 

2674. Burckhardt (Rudolf F.). Der Easier Muuster- 
schatz uiid seine xAufstellung auf deui Ilochaltar 
des Easier Munsters. Congres Stockholm, 1933, 
p, 239. — Consiitulion du liesor, de lUOO a 150O. 

2675. Burckhardt (Rudolf F.}. Drei kostbaie Werke 
au^ dem Easier Miinsterschatz wieder in Basel. 
Pantheun, 1933, I, p. 88-90, 6 fig. - Beproduc- 
lion> de troi.-^ oeuvres d'orfevrerie, provenaut de 
FaiicitMi tresor d*^ la cathedra le de Bale, receni- 
ineiit racbetees a Leningrad, deux osterisoirs du 
XI specie, donl le p'.ed esl decoie d’emaux (Fun 
d'en.x. iait [lour b s reliques de saint Henri et 
sauUf Cunegonde, poile les statiu lles du couple 
im[>erial;, et une statuette d'argeul desaintChiis- 
toplie .1 n tei leui e a 1450. 

2676. Lehmann (Haas). Eiue seltene Ilolzschiissel 
mil Zin.jeiulageu uiul ihr Besitzer. B. A Zurich, 
1‘‘31, p 55-82, I pi et 5 fig. — Coupe en bois 
or-nee des arnioirieseu etain de la famille Slockar- 
Mey de Rned, ver s 1559. 

2677. Bendel (M. . SehafThauser Goldschmiede des 
XV. uud XVL Jahrhunderts. Indie, suisse. 1932, 
p. 68-75 23 -238 et 314-319 el 1933. p. 69-74, 155- 
160 el 235 238. — Documents d archives concer- 
nant des orfevres de SchafThouse au xv* et au 
XVI® siecle (1467-1598), 

2678. Rothenhausler (E.). Das Silbergeschirr der 
Firiiienen von lloheusax. Indie, suisse, 1933. 
p, 75-76. — laveutairede la vais:^elie d’argent d’un 
iiaron znnehois morl en 1596. 

2679. Rothenhausler (Erwin). Die silbernen Trink- 
geschirre der St. Gallischen Ortsgemeinder Mels 
uud Sargans. Indie, suisse, 1932, p. 219-225, I pi. 
et 4 fig. — Orlevrerie saint-galloise de la fin du 
XVI® et du XVII® siecle. 

Voir aussi le n® 463. 


Ceramique. 

Generalites. 

2680. Del Vita (Alessandro). Le inaioliche a riflessi 
nel museo di Pesaro. Dedalo, 1933, p. 84-114, 
26 fig. — Ceramiqiips hispaiio-mauresqueb, cera- 
miques de Guhbio iM.iesfro Giorgio, maestro Vin- 
cenzo xAndreoli, maestro Gencio, maestro Pi*estiiio). 

Voir aussi le n® 42. 

Art byzantin. 

Voir les n®® 1308 et 1315. 

Art des Baii}ares. 

268L ZoTz (Lothar F.). Ein §lawiscber Seberben mit 


€ 



^ 183 — 


ARTS MlNEtRS 


Tierornameulik aus Schlesien. ZpeA*, 1932-33, p. 120- 
122, 1 fig. — Klude d an fragineul de cetamique 
sla\e qni, coiitrdirement a laiegie, porle uii decor 
animal; il pounail s'agir d‘au vase d apparat exe- 
cute sous 1 influence des Vikings. 

2fi82. Mijatev (K.j. Die Keramdc von Preslav. Con- 
gres Slockholni^ 1933, p. 48-50. — Corami(jue du 
X® siecle retrouvee pendant les foiiilles fanes a 
I’emplacement de rancienne capitale buiga'e, 
Preslav. Caraclere hellemslico-orienial, voisin de 
celui des carreaux de la'ience^^de Bagdad et de 
Samarra. 

Voir aussi les 11 °=* 2571 et 25T2. 

AUemagne. 

26'^3. P’iscHEL iHarlvvigl. Deutsche Gefasskeramik. 
Sammlung Ernst Poilrick, Wien. Belvetlere, 1932, 
p 01-03 7 fig. — Ceramique allemande du xvi® 
et du XVII® siecle. 

Flandre. 

2084. IIuDiG (F. W.j. Maiolica olandese del Tre- 
cento. Ffienza^ 1933, p. 130-141, I pi. — Les car- 
reaux de faience qni apparHis*^ent dans le relatde 
de TAgneau de Van E\ek sont Ires voisins d’un 
pavement honve a Utrecht, qni laisail pa: tie de 
Saint-Jean d’Utreciit el qui remonte an xiv® siecie. 
D'aulres fragniciits de la nieine epoqiu; out ete 
trouves a Tatcheveche, a Labbaye de Sainl-Paul 
et a la cathedrale de la rneine viile (Musee 
d’ Utrecht). 

Voir aussi le n°421. 

France. 

2085. Grieg (Sigurd) Un plat de Limoges trouve 
dans le poit d’Oslo. Acta archaeologica^ t. II, 
p. 245-261, 1 pi. et 9 fig. — A propos d’un pLit de 
metal du xiii® siecle a ornements graves en creux 
et remplis d’emait trouve en 1863 a Oslo, elude de 
diveis pla's dn meme genre fahriijiies a Limoges. 
Relation-* entre la France et la Norvege. 

26%. Van de Put ( VI fieri L The Nimes faience. Bfirl 
M , 1933, I, p. 108 114 et 157-158 et 11, p. 16-21. 
10 fig, — Renseignements concei'nant !a b-briipie 
de poteries da Nimes, dont on ne connait que 
quelqnes pieces, fort belles du resle, et siir son 
foiidateiir. Vntoine Slgalon ( 1524-15901. La periode 
de prosperite de celle fabrique se place avant 
1507. inais de belles ceuvres en sont enoie sorties 
postericurement a celte date. Publication en par- 
tiinilier de vases ornes des poi traits d'Henri III 
el d Henri IV. 

Pour Pierre Reymond, voir le n° J640. 

Italic . 

2687. G. L. II corpus della maiolica italiana. Faenza, 
1933, p. 142-145, 2 pL — A propos de la mise 
en vente du premier volume de cet ouvrage qni 
Iraile des majoliiiues datees anterieures a 1530. 
Reproductions d’uue coupe de Faenza datee de 
151*3 et d’un panneaii d’aiitel de Loratoire de 
r Alcazar de Seville, oeuvre de Niculoso Francisco. 


2688. G. B. Le maioliche ilaliane al Victoria and 
Alfjert Museum. Faenza ^ 1933, p. 140-149. — 
Guide de ce depai lenient du Musee par B. Rack- 
ha m . 

2089 G. B, II monogiamma. B. T. nella maiolica 
facntma Faenza^ 1933, p. 35-4 *, 4 fig. — Etude de 
SIX piet'es de ceianuqne echelonnees eulre 1501) 
et 1520 et qui porlent les inili.des B. T. Ces ini- 
tiales designenl [ii'obuldenienl uue fabricjue el non 
un artiste, et celle fabrique semble etre celle 
d’ou est sort! des 1487 le beau pavement de San 
Petionio de Bologne, celle egalemeiit ou travaillait 
au milieu du xvi® siecle Francesco Mezzarisa. 

2690- G. L. Note storiche su una maiolica faentina 
del sec xvi. Faenza, 1933, p. 10-14, I fig — Plaque 
de faience avec riniage de la Vierge el I’ecusson 
de?5 Visconti, soineiiirdes lutles contre ie Pa[) 0 . 
Elle doit daler de 1502, au moment ou Niccolo 
Visconti etait le gouveincur de Faenza. 

2691. Liveram iGiuseppeL Di un pavimento maioli- 
caio in 'roscana. Faenza, 1933, p. 41-47, 2 pi. — 
Entree au Musee de Faenza de carreaux emaiiles 
piovenant de la chatielle de la Villa Caserotta a 
San Casciano in Valdi Pesa. L auteur n’ari’i ve pas a 
en fixer rongine, niais ii rappelle que la cha[>elle 
a ete faite veis le troisieme quart du xvi® siecle 
par Michele di RMolfo del Giiirbiiidaio et que dans 
cette faiuibe on sVsl occiipe aussi d arts mineurs 
coinme la luosaiijue ou la \eireric. 

2092. Howe L. E.i. Two Sienese liles. Rh. hlcuid, 
1933, p- 21-22. 1 fig. — G:»rreaux de majo)i(|ue du 
XVI® siecle provenant du ' Palazzo Magnifico a 
Sienne. 

Voir aussi les n®* 73, 217, 342 et 2599. 

2693. Falke (^Otto v,]. Der Majobkanialer Jacopo 
von CafFagiolo. Panlheon, 1933, 1, p. 11 1-116. 0 fig. 
— Du debut du XVI® siecle, a tra\aille dans un 
petit atelier fonde a Textieme fin du xvi® siecle 
pa'' les Medicis et qui a eu rapidement une gramie 
vogue. 

2094 Hackuam Bernard [ t*l BALL^nniM Gaelanot. II 
piiioie dt maiolica « F, R, ». Rtllifiiii'), t. XXVl 
1 l'e33 , i>. 393-407. 1 pL et 2o fig. — Li‘,t<* des 
fcmies d’un peinlre de niajobques tie Faen/a 
, milieu du xM® siecie . 

2695. Shaw iJ Byam’!. Una composizioue d i Jacopo 
Hipanda e tre piatli bietilini. baenza, 1933. p. 3 8, 

3 pL — Dessiii de Jacopo Hip.imia, dans ralljum 
de des'^ius du Musee Wicar a I.ilie 1510, qui 
a seiwide modele a plusieurs {)!ats de Faenza, I’un 
date de 1524 d’auties port ant la signaluie de 
B.ibias.^aie Manara. 

Pour Piccolpasso, voir le n° 2690. 

Portugal. 

Voir le n® 74. 

Suede. 

2090. Semz (Ileribeit Dentl^rgska kinkmakare- 
verksladen \id Vesters i Boge. [L’aleHer du polier 



MOTEH AGE ET REE AISSARGE 


— 164 - 


Berg k Vesters dans la paroisse de Boge]. Fmer, 
1933, p. 241-254, 12 fig. — Restes des produits 
d’un atelier suedois et gravures dii xvi® siecle 
representant des ateliers du meme genre (de Pic- 
colpasso, 1548, Agricola, 1556, JostAxnraann, 1557). 

Suisse. 

2697. Moser (B.). Eine Gottstatler Bodenfliese. Indie, 
suisse, 1933, p. 151, 1 fig. — Carreau de faience de 
la fin du XV* siecle, fabrique a Goltstatt. 

Costumes, Tissus, Broderies. 

Gener elites. 

Voir les n*® 27 et 472. 

Art byzantin. 

2698. Riefstahl (Rudof M.). Greek orthodox vest- 
ments and ecclesiastical fabrics. Art Bull., 1932, 
p. 359-373, 10 fig. — Etude et reproductions d*uu 
certain nombre de vetements sacerdotaux byzan- 
tins du XVI* et du xvii* siecle. On y sent une tres 
forte influence ilatienne; plusieurs de ces etoffes 
sont de verilables copies de tissus italiens de la 
Renaissance. 

Allemagne. 

Voir le n* 479. 

Espagne. 

2699. J. G. P. A sixteenth-century headgear. New 
York, 1933, p. 36, 1 fig. — Chapeau de cour espa- 
gnol du XVI® siecle; il est en paille et en forme 
de casque ; il passe pour avoir appartenu a Charles- 
Quint. 

Flandre. 

2700. Calberg (M.). Contribution a Tetude d’un ser- 
vice da masse du xvi® siecle. B. Musses Belgique, 
1933, p. 7-13, 3 fig. — Service en depot au musee 
de Belgique, le plus aacien linge de table connu. 
C est une production fiamande mais dont il n’est 
possible de fixer ni le lieu ni la date de fabrication. 

2701. Paulis (L.). Le point de dentelle (a propos 
d'une gravure d’apres Martin de Vos). B. Musses 
Bruxelles, 1933, p. 19-21, 1 fig. — Gravure de 
1580-85, ou figure un metier a « point de den- 
telle » permettant de faire des lissages ajoures. 

France. 

2702. Laroche fSuzanne . Deux vetements de Charles 
le Temeraire. B. dp V Art, 1933, 1, p. 77 80, 2 fig. 
— Elude et description de deux manteaux de 
satin et de velours conserves au Musee de Berne, 
seul reste du riche a butin do Bourgogne » con- 
quis par les Suisses a la bataille do Grandson et 
qui disparul en grande partie sous la Reforme. Us 
font inieux compi^^dre « le faste et le luxe in‘-o- 
lent d’unf cour brillanle. » 


Grande-Bretagne. 

2703. Carfax (Andrew). The Elizabethan relics of 
Kimberley. Apollo, 1932, II, p. 158-164, 1 pi. et 
5 fig. — Tentures, costumes et broderies anglaises 
du XVI® siecle. 

Voir aussi le n° 553. 

Italic , 

2704. Margulies (Erwin). Le manteau imperial du 
tresor de Vienne et sa doublure. Gazette, 1933, 
I, p. 360-368, 9 fig. — Ce manteau est forme d’une 
etoffe dont la doublure porte une inscription don- 
nant le lieu et la date de sa fabrication 1133 el la 
manufacture royale de Palerme; quant a la dou- 
blure, elle pose des problemes restes jusqu'ici 
non resolus; elle se compose de bandes de deux 
groupes distincts de tissus, grossierement ajou- 
tees les unes aux aiitres; et ces tissus manifesle- 
ment anterieurs au manteau lui-meme presentent 
un curieux melange de caracteres nordiques et 
iraniens. 

2705. PoDREiDER (F.). I parati della caltedrale di 
Genova, BoUettino, t. XXVI (1933), p 515-524, 
8 fig. — Vetements sacerdotaux de la calbediale 
de Genes (du xii® au xviii* siecle), en particulier 
ceux qui sont en rapport avec le pape Gelase II qui 
consacra cette eglise en 1118. 

2706. Grabke (Hans Arnold). Eine italienisebe Dal- 
matik vom Ende des 13. Jahrhunderls in Lubeck. 
Pantheon, 1933, 1, p. 96-98, 5 fig. — Reproductions 
de details de broderie d’une chape florentine qui 
apparlient au musee de Lubeck. 

2707. FALKE(Otlo von). Ein luccheser Musterzeichner. 
Pantheon, 1983, I, p. 146 150, 5 fig. — Etoffe de 
sole de Lucques de la fin du xiv* siecle, avec un 
dessin de chaleaux-forts et de barques (Musee de 
Lubeck), Aulres oeuvres du meme dessinateur 
dont on relroiive I'influence j usque dans des 
etoffes veuiliennes du xv® siecle. 

2708. G U, Old emi^roiderles in the Museum. Cle- 
veland, 1933, p. 21-22, 2 fig. — Acquisition de 
bioderies italiennes de la premiere moilie du 
XVI* siecle. C'etnient des paniieaux destines a 
orner une dalmatique. 

Voir aussi le n° 338. 


Ivoire et Os. 

Generalites. 

2709. Gombrich (^Ernst). Eine verkannte karolin- 
gische Pyxis im Wiener Kunsthistoriseben Mu- 
seum. J. Vio.un^^, t. VII {!933), p. 114, I pL et 
19 fig. — Elude detaillee d une jiyxide en ivoire 
du musee de Vienne, cat a ioguee comme une oeuvi e 
orienlale du vi* au vii® siecle. L’auteur,s’appuyant 
sur des raisons de stylo et d'jcoiioiiraphie, y voit 
plutot une oeuvre carohnoieniie du debut du ix* sie- 
cle, Tartiste ay.uit copie, en les coinprenant raal, 
les details de son modele, une oeuvre byzantine 
d’origine occidentale. 




c 



— 165 — 


ARTS MINEURS 


2710. Stevens (Frank). An early chessman from old ' 
Sarum. Antiq, J., 1933, p. 308-310, 2 fig. — Pion 
d’echec en ivoire qui semble dater du xn« siecle 
et representer la transition entre les jeux arabes 
et les jeux europeens. 

2711. Stevens (Frank). A medieval chess piece found 
in Salisbury. Antiq, J., 1933, p. 310-312, 2 fig. — 
Roi d’echecs en ivoire de morse qui est peut-etre 
une oeuvre allemande de la fin du xiii* siecle. Vues 
generales concernant les pieces d'echecs. 

2712. Forrer (Robert). Tristan et YseuU sur un cof- 
fret inedit du xii* siecle. Cakiers (VAlsace, 1933, 
p. 137-179, 3 pi et 52 fig. — Coffiet de mariage 
(collection de I’auleur) dont les scenes sculptees 
donnent une version dilTerente en certaines scenes 
de la traduction de Gotfrid de Strasboui^; c’est 
un document precieux pour la connaissance du jo- 
man le plus ancien. La dale d execution du cotTret 
se place dans la seconde inoilie du xii® siecle; 
quaiit a son lieu do fa!)rication, on pout hesiter 
entre la Belgique, la region de Metz et I’Alsace. 
Deux coffrets de style voisin se trouvent au musee 
de Cluny 

Voir aussi le n° 114. 

France. 

2713. Falke (Otto von). Ein Meisterv^'erk gotischer 
Elfenbeinskulptur. Pantheon, 1933, 11, p. 305-3u7, 

2 fig, — Attribution au Maitre du diplyque de la 
Passion d'un ties beau diptyque d’ivoire, de gran- 
des dimensions, representant le iVo/i me fang ere 
el le donateur agenouille devant saint Jean Bap- 
tiste. Ce doit etre une oeuvre de la main mome de 
cet artiste franijais du milieu du xiv® siecle dont 
i’atelier a fourni un si grand nombre de pieces. 

Italie. 

2714. J, G. N. A tenth century ivory. Apollo, 1933, 
II, p. 344, I fig. — Acquisition p-ir le Musee Victo- 
ria et Albert de la celebre silule Ba^ilewsky, 
ivoire du x® siecle, iaite probablement a Toccasion 
de la visile d'Olhon II a Milan en 9h0 ou de la 
Diete de Verone de 9S3. C’est un travail carolin- 
gien ou pre-roman qui n’a a peu pres rien de bv- 
zantin. 

27 15. Beard (Cherries R.) The Basi]ew‘>ky si tula. Con- 
noisseur, 1933, II. p. 339, 2 fig. - Acquisition par 
le Musee Victoria et Albert d’une silule d'ivoire 
de la fin du x*^ siecle, provenant de ITlalie du Nord 
(autrefois a TErmitage de Petrograd). 

Scandinavie. 

2716. Maclagan (Eric R. D.). An important mediae- | 

val Scandinavian ivory. CongrH Stockholm. 1933, | 
p 75-76 — Ivoire scandina^ien representant saint | 
Olaf et un autre saint (xiv® siecle . ; 

2717. Kielland (T.). Sculpture sur os norvegienne | 

et islaiidaise, depuis 1‘antiquite jusqu'enx temps 1 
modernes. Acta Archaeologica, t. I, p. 111-120, j 
1 pi. et 8 fig. — A propos d une exposition or- 1 
ganisee au musee d’Oslo, L’article s’occupe sur- ! 
tout du moyen age. j 


2718. Kielland (Th.). Norwegische Kleinplaslik aus 
Walrosszahn, 1150 1250. Congr^s Stockholm, 

p. 243-245. — Sculptures noi vegiennes en ivoire 
de morse, 

2719. Fox (Cyril . T\vo Anglo-Saxon bone carvings. 
Aniiq. J,, 1933, p. 3(f3-305, 4 fig. sur 1 pi. — 
Boucle de ceinture et tele de dragon en os ou les 
caraetdres artistiques scandinaviens sent frap- 
pants. C'est probablement Toeuvre d'uii artiste 
scandinavien etabli en Grai de- Bretagne, vers la fin 
du IX® ou le debut du x® siecle. 


Mobilier. 

Generalites. 

2720. Falke (Olio voii . Gescbnilzte Mbbel des 13. 
Jahrhunderls. Pantheon, 1933, II, [) 346-359, 8 fig. 
— Meubles scandinaves et allemaiuis des xii®- 
XIII® sieoles a decor sculpte, 

2721, Roe (Fred'. The fate of church che>ls. Con- 
noisseur, 1(^33. n, p. 26-28, 4 fig. — Baliuts go- 
Ihiipies anglais el allemands provenant de diffe- 
rentes eglises. 

Espagne. 

27^2. Ferrandis Torres Jose). El mueble espahol en 
la Edad Media. Congi'os Stockholm, 1933, p. 234- 
237. 

France. 

2723. Van de Per L\lbert). A Renaissance chest. 
Burl. Ji., 1933. I, I). 83 84. 2 fig, — Bahut sculple 
du debut du xvi® siecle qui presenle, a cole d’line 
scene de tournoi et d’une foite intluence loin- 
barde, les arnies de Navyireet la devise d’Henri II. 
i/aiileur pense qu'il pourrait s’agir d’un meuhie 
fait pour la preinieie I'enime d’Heiiri IV qui etait 
ia fillo dTIunri 11. 

2724. Beaurain Georges) Le cotTret do Mazis. B, 
Antig, Picarciip. 1931, p. 297-311. — Cofiret en 
chene >culpie du xm® siecle ’ AnnonciaPon, Ado- 
ralion des Bergers, huite en Egynte, etc.). 

272"'. Marsan (Fi.i. Les vieilles armoires eucharis- 
tiqnes de la \aiiee d Au'C. B Baules-f^gr^^nees, 
t, XXVII , l932l. f). 97-104. — Armoires desiinees 
a recevoir les coloinbes. pyxides et ciboires. De 
style tlamhoNaiit et lernontant a la fin du xvi® et 
au debut du xvii® siecle. 

Grande-Bretagne. 

2726. A dams- Acton Murray). Early oak cupboards 
and hiitch.es. Aj)oiio, t. XVII |1933', p. 181-186, 
7 fig. — Armoires ariglaises de Tepoque gothique 
el de la Renaissance. 

2727. Roe (Fred' . Some historic Ipswich woodwork. 
Connoisseur, P.t 33, p. 20-27, 5 fig. — Boiseries an- 
glaises du xvi® sietie. 

2728. Roe (Fred'. The Maidstone chair. Connoisseur, 
1933, II, p. 107-108, 2 fig?'*" Siege anglais de la 



MdTEN A6i St RENAISSANCE 


— 186 — 


premiere moitie du xvi« siecle^ c|ui f)asse pour 
avoir utilise par Henry VIIL 

2729. Green (F. H.'). An Elizabethan clock. Con- 
noisseur, 1933, p. 249-250, 2 — Horlo^e da tee 

de 1598 et si^nee cUi nom N Vallin, qui elail pro- 
bablement un refugi^ frangais etabii a Eondres. 

Italie. 

2730. Benaissance cassone added to the Collection. 
Minneapolis, 1933, p. 119-120, 1 fig. — CoiTre en 
noyer scuipte italieii du debut du xvi® siecle. 

Suisse. 

2731. Xaef (Henri). Le banc Erhart et les rneubles 
Renaissance de transition, (ienava, 1033, p. 148- 
170, 5 pi. et 2 fig- — Elude d’un banc du mnsee 
gruerieii a Fiibourg que Fauteur attribue a Haas 
Gieng, raiileur des fonlaines de Friboui’g, et dale 
de 1545 a 1550. Cette etude montre que la periode 
de transition du g'othiqiie a la Renaissance s’elend 
plus avant dans le xvi« siecle qu’on ne le pense 
genera iement ; elle montre ausr^i la lenlenr de la 
penetration des idees nouveiles dans le domaine 
artistique. 

2732. Galbreath fD. L.). Un ecnssoii des G ingins. 
Genava, 1933, p. 102-103, 1 fig. — Ecusson en bois 
scuipte et peint qui semble dater de Fextreme fin 
du XV® siecle. 

2733. Kuhn (G.). Hans Ininger von Landshut. Ein 
zurcherischer KunsUiandwerker des 15-10 Jahr- 
hunderts. Indie, suisse, 1933, p. 77. — Renseigne- 
meats concernant Fauteur du plafond scuipte de 
Feglise de Maur (1511). 

Mosaique. 

Art Chretien d'Orient 

2734. Vincent (L. H.). Contribution a Fhistoire de 
Fart d4coratif en Palestine et Syiie. R. arch^oL, 
1933, I, p. 93 98. — Analyse de Fouvrage sur les 
inosaiqnes du Dome de la Roche a Jerusalem et 
de la Grainle Mosquee a Da mas, publie en anglais 
par Mile Van Bei chem. 

2735. Avi-Yonaii M. .Mosaic pavements in Palestine 
(a suivre) Palestine t. 11 (1932), p. 136 162. 131 fig. 
— Catalogue des pavements en mosaique qui 
existent en Palestine. 

2736. B. W H. Mosaic paveme Us at’ Ein el Faw\Yar. 
Palestine^ t. I (1932E p 151-152, I pi. et 1 fig. — 
F^avements en mosaique Irouvcs dans une chapelle 
de Palestine. 

Voir auss! le 1225. 

Art byzantin. 

2737. Ghehab (Maurice). Decouverte d’une mosaique 
byzautine. Beaux- Arts^ 1933, n® 42. p. 6, 3 fig. — 
Dans une villa pres Beyrouth (motifs geome- 
triques, d^or vegetal el animal), v® ou vi® siecle. 


2738. Gerola (Giuseppe). Le tavole storlche dei 
mosaici del sepolcro di Galla Placid ia. B. htituto 
Arch,, i IV (1932-33), p. 97-100, 1 fig. — A pro- 
pos de la publication par Gorrado Ricci de planches 
en couleui s ou sont indiqu^es en detail les restan- 
rations fades aux mosaicjues <le Galla Piacidia et 
les ddferentes dates de ces lestauralions, attaque 
violente de ceux qui en ont suspecle Fhonaetete 
scirnlifi(jue. 

2739. Lemerle (Paul). Saint-Luc et Daphni. Bijzan- 
tion, 1933, li. p. 688-695. — Compte lendu et cri- 
tique d’un volume publie aux Etais-Unis par 
MM. Diez et Demns.Autres travaiix qui ont etudie 
ces importants ensembles du xi® siecle decouverts 
vers la fin du siecle dernier. 

2740. H. G La rdapparition de la mosaique du nar- 
thex de Sainte Sophie. Bi/zantion, 1933, II, p. 775 
et 792. — LVmpereur agenuuille e.-st-il Leon le 
Sage, Basile ou Michel III? 

2741. Pozzi (Jean). Les mosaiques de Sainte-Sophie. 
Beaux- Arts. 1933, n® 51, p. 1,2 fig. — Decouverte 
des mosaiques qui ornenl les inurs du narlhex. 
Re[)roductions des tetes du Chiisl et de FEmpe- 
reur ( Leon VI ?!. 

2742. Del Medico (H. E.}. La Koimesis de Kahrie 
Djami fEssai de da la lion). R Arch^ol , 1933, I, 
p 58-92. 2 fig. — Analyse i('oi.ographi(|ue, lechni- 
qiH‘ et styiisiique qui pt-rmel a Fauteur de dater 
cette mosaiq'ie de la fin du viii® ou du debut du 
IX® siecle et non du xiv® comme on Fa admis 
depuis sa decouverte. 

2743. Byron (RoberF>. The new mosaic in the 
Kahrieh. Burl 3/., 1933, I, p. 41, 2 fig. — Des- 
ciiption et repioduclion de la Dormiiion de la 
Vierge, la nouvelle mosaique decouverte dans la 
nef de la mosaique de Kahrieh. 

2744- Gombosi (Giorgio). II piu antico ciclo di 
mosaici di San Marco. Dedalo, 1933, p. 323-345, 
15 fig. — Les plus anciennes mosaiques de Saint- 
Marc de Veaise sont celles de la tribune de 
Forgne a ciroite, qui reprosentenl Fenlevernent du 
corps du saint el son transport d'Alexandrie a 
Venise. Elies flatent du xi® siecle et se raltachent 
a la meme veine arti.^ticpie (pie les miniatures dn 
Sacra men ta ire d'hree et que diver>.t^s mosaiques 
a Ivree, Aoste et Verceil. 

2745. Tozzi (Rosanna). I mosaici del Batlistero di 
S. Marco a Venezia e Farte bizanlina. BoUeftino 
t. XXVI (1933:, p. 418-431, l! fig. — Etude des 
mosaiques du xiv® siecle ct de la facon dont lenrs 
auteurs se sont peu a pen emancipes des tradi- 
tions byzantines. 

2746. Rice (D. Taibot). New light on Bvzanline por- 
tative mosaics. Apollo. 193^ II, p. 265-267 6 fig. 
— Publication dun certain noinbre de mosaiques 
portatives byzantines (du xn® an xiv® siecle), la 
plus ancienne etant une Vierge a Santa Maria 
della Salute a Venise, qui porte Ja date de 1115. 

Voir aussi les 1701, 1702, 1708 et 2399. 

France. 

2747. Adhe.mar (Jean). Mosaiques et labyrintbes au 


18T - 


ARTS UIKEURS 


moyen ^ge. Notes (Tart, 1932, p. 1-36. — Heri- 
tages romains; la mo^aique de Saint-Remi de 
Reims; les labyrinthes, depuis celui d’Oideans- 
ville, du i\® siecle, jusqu'a celui de Bayeux au 
xiv** siecle. 

2748. Demaison (L.). Mosaique chretienne du musee 
de Reims. R. Champagne et Brie, t. X ;1932;, 
p. 186-188. — Provient du pavage d'une basilique 
et date de la secoiide moitie du iv® siecle. 

Italie. 

Voir le n° 709. 

Numismatique. 

Generalites. 

2749. Dupre Tuesetdeu Eugenio" II lesoret to medie- 
vale della toi’re delle Milizie. B, com arch. 
Roma, t. LX (1932 , p. 249 232. — Mouoaies de 
Byz'ip.ce, Provins, Troyes, Luc({uos ct Pa vie, du 

au XII® sieele (1371 exemplaires) trouvees pen- 
dant le-i tra\aux de i'ouilles a Rome. 

2750. Ghotemeyer (Paul). Leber einige seUene Por- 
tratmedaillen der Sammlung Bi ettauer, J. Vienne, 
t. VII ;1933;.. p. 211-217, 19 fig. sur 2 pi. — 
Etude de quebpies-unes des medailies d’une col- 
lection de 70Ui) pieces entree au debut du siee’e 
au UHisee de Vienne. Medailies ademandes et 
italiennes dalanl pour la piupart du x\r jrieele. 

Voir au^si les 37 et 290. 

Art byzantin. 

2751. C. L. A hoard of Byzantine coins. Palestine, 
t. I fl93M, p 55-68. 2 pi. — Liste de 325 mon- 
naies byzantines trouvees sur le MoiitCaiinel 

2752. Mouchmov (N. A.). Un seean en bronze du 
roi Mihail Chichmau 1323-1330). B. Bnlgare, 
t. \TI (1932-33), p. 341-347, 2 iig. — Sceau pour 
cire d'abeilles ayaiit la forme d'une coquille saint 
Jacques. 

Voir aussi les 37 et 2602. 

Allemagne. 

2753. Elsen (AloisL Gotische Reilersiegel. Pan- 
theon, 1933, 11, [>. 3(i7-372, 12 fig. — Sceaux du 
XII® au XV® siecle, allemands pour la piupart, repre- 
seutanl des princes cavaliers. 

2754. Regling (Kurt). Steinmodell auf Thomas 
Matthias, Biii germeister \on Berlin, 1561. J. Ber- 
lin, 1933, p. 131-135. 2 fig. — Maquotte de 
medaille qui se rattache a une serie deeuvres 
dont on a fait honneur successivcmenl a Konrad 
Schreck et Hans Schenk ou Scheiisslich. 

France. 

2755. Blanchet (x\drien). Les monnaies frangaises 
depuis Louis IX jusqiTa Louis XII. J. Savants, 
1933, p. 241-249. 1 pi. — Compte rendu d un 
volume de M. Dieudonne qui est la deuxieme 
partie d'un catalogue des monnaies fran^aises de 
la Bibliqtheque NaUonale. 


2756. Olivier (P.;. Saint-Julien de Brioude d'apres 
les enseignes de peierinages, les mereaux et les 
monnaies. Aim. Brioude, t. XI (1932), p. 117-131, 
2 pL — Etude de nurnismalique regionale : Ten- 
seigne de pelerinage de Saint-Julien de Vou- 
vantes, les mereaux de Saiat-Jiilien, les monnaies 
italiennes au type de Saint-Juiien. 

2757. Blanchet (Adrien). Enseignes de pelerinage. 
B. Anliq., 1933, p 136-139. — Quelques types 
nouveaux d'une categO'ie d'enseignes octogo- 
nales, de bronze blaiichatre el muuies au dos 
d'une attache toujours biisee. isainte Ba?be, 
saint Quentin, saint Corneille, N.-D. de Bou- 
logne). 

2758. Griveaud ,M, !. Noli^'e descriptive et critique 
d une inatrice de scenu uu x\® siecle dr l'abba}e 
de Saint SMn{ hoii*ui de Metz. B. Haute Saone, 
1931, p. 85-96. — Dt coree .’e^la scene du ma'tyre 
dr saint Symplioiien. 

2759 Theodore ,19;. sur nn ornrnunl ou 

etain dune coiuoniie de nu de la feve au 
x\® siecle, et sur quelques medailies re'igiouses. 
B. Pas-de-(.alai>, L V ^1928-3!., p. 688-698, 2 pi. 

2760. Chenc iP '). Xotes de mimisin.. lique et de 
sigiilorra 'bic. Mein. Cher, t. 39(1931-32 , p. 192- 
13 r tig. — Reproductinii d’un ‘-ceau de I’aiilje 
Beitrand de CliMiulioraud figurant saint Ma'iin, 
d’npres re‘..prriiUe impriinee sur une cloche de 
1512, fondue pour cet abbe et snspendue dans le 
clociu I de Massay i Cber ({u'd avail construit. 

2761. Rodifre iR. . Oecouverte d'un tresora Wn rre- 
aii-Bois. B, Pas-dc-Calais, t. V 1928-39', p. o74- 
680, 3 pi. — Medailies de pelerinage du debut du 
xvi*^ siecle (N.-D. de Boulogne, saiute Barbe, saint 
Lievin, etc.) 

2762. Durand GeoigesL Denx medailies du chef tie 
saint Jeari-Ba nlisle. Pi’edn’a tenr-' on C5ueine a la 
cathrdiale d'Amiens. /> Aii’iq. Ptcardie, 1932, 
p, 327-417 — Decouverte a Lyon de deux medailies 
en or eniaille que la mnnicipalite oiTrait depuis 
151)7 aux piedicaleurs de Caieme. Liste des 
predicaleurs et liste des orlevres qui out fourui 
les medailies. 

27()3. Mensignac ,C. de). Medallion lehirieux de la 
fill de ia Heiiaissance empiovr dans Lohstetrique. 
B. Bordeaux, i. XLV ,1932 , p 18-28. 

Voir aussi le iV 38. 

Grande-Bretagne 

2764. G. C. B. Elland treasure-trove. Br. Mii?eiim, 
t. VH 1933), p. 130. — Tiesor de pres de 
1200 monnaies d'argent angiaises, d'Edouard VI a 
Charles 

Voir aussi ie n® 37. 

Italie. 

2765 Carrelli (G.). Armeggiature gentilizie nella 
moneta regale delie due Siciiie. Note storiche, 
araldico-numastiche. B, Niim. Napoletano, 1933, 
I. p. 56-70. — Elude conceraant les pieces de 
monnaies frappees en SicSc^de 1130, dale de la 



MOTEN AGE ET RENAISSANCE 


i6S 


formation du royaume des D^nx-Siciles, jusqu’en j 
1815. Les armes ties divers souverains. 

2766. Carrelli (G.). La figura della mezzaluna nella I 

moneta cristiana di Napoli e Sicilia, B. Nuin. | 
NapolelanOy 1932, n® 3, p. 17-20. — Sur Lorigine i 
du croissant sur des raonnaies chretiennes de | 
Naples et de la Sicile. i 

2767. Erba (Luigi dell’). Induzioni circa un follaro i 
di Ruggiero il Norraanno in unioue con Fulco di 
Basacers [)robabilmente battuLo a Capua (1134?). | 
B. Nuin. Napolelano, 1932, n® 1, p. 5-15, 7 fig. 

— Moiinaie du !oi Roger il de Sicile qui permet 

de fixer des points obscurs de son hisloire. EUe , 
a probablement ete frappee en 1134. i 

2768 Prota (Carlo). Per un voluto follaro del re ' 
Ruggiero H B Nurn. Napoletano, 1932, n® 3, 
p 10-16. - L’auteur s eleve coiilre i attribution a 

Roger II de moanaies frappees a Gaete (1140). 

2769. Erba (Luigi dell’;. Ancora del follaro del re 1 
Ruggiero Nornianno battuto nella Zecca di Gaeta 
(1140). B. Nam. Napolelaiio, 1933, n® 1, p. 44-55. ! 

— Reponse a I article de M Prota. M. delT Erba j 

maintient son attribution a Roger II. j 

2770. Tourneur (Victor). La inedaille de Constantin, j 
R. Beige num., l‘)32, p. 53-63, 2 fig. — Etude | 
de quelques-uns des problemes poses par cette ! 
medaille dont Jean de Berry achela en 1402 un | 
exemplaire d'or. Les differentes « editions » de la . 
medaille. Le suje^t du revers, c'est une represen- 
tation du lignum vilae de F Apocalypse, ditferente 
de la conception de saint Bonaventure, Les <leux 
personnages ne sont ni la Pieie et la Verite, ni la 
Foi et I'Esperance, mai^s le Vice et la Veitu. 

2771. Carrelli (G.), L’anna di Francia e di Milano 
nella moneta orleanese di Lombardia. B. Xum. 
Napolelanoy li^32, ii® L p 30-32, — Monnaies frap- 
pees en Lombardie par Louis XII roi de France et 
due de Milan. 

2772. Carrelli (G.). Un bronzo commemorativo della 
battaglia di Novara del 1490. R. iVum. NapolelanOj 
1932, n® 2, p. 18 21. — Piaquelte commemorative 
de la bataille de Novare. La croix qui y figure est 
celle de l Ordre du Christ, et non comme on Fa 
cru, celle des armes de la ville d’Alexandrie. 

2773. Hill (George). Italian medals from the Whit- 
combe Greene collection. Br. Museum, t. VI II, 
p. 115-116, 8 fig. — Medailles ilaliennes de la 
Renaissance. Reproductions de medailles de F. 
Francma (ecole de Mantoue). de Fraugois 1®'’ par 
Pomedelli, de Niccolo Madruzzo par Antonio Abon- 
dio et d'oeuvres de Andrea Cambi, Pastorino Nic- 
colo Fioreatino et d'aitsstes anonymes. 

2774. G. C. B. Wax models for Florentine coinage. 
Br. Mu&eum. t. \TI (1933), p. 129-130, 1 pi, — 
Serie de modeles en cire de medailles florentines 
de la seconde moilie du xvi« siecle. Ge sont des 
cBuvres fines et charmantes mais qui ne semblent 
pas avoir ete jamais re.disees; elles pa^seiit pour 
avoir ete faites par Forfevre et medailleur floren- 
tin Michele Mazzafirri (*[• 1597). 

2775. Prota (Carlo). Sulle mouese di oro emesse 
dalla Zecca di Messina da Carlo V in poi. B.Num. 
Napolelan^j 1932,^® 2, p. 10-17. — Monnaies d’or 


de Charles Quint frappees en Sicile (de 1541 a 
1551). 

Voir aussi les ii®^ 398 et 689. 

Pour Leoni, voir le n® 127. 


Reliure. 

Italie. 

2776. Bunt (Cyril G. E.}. Bookbindings at the Vic- 
toria and Albert Museum. 1. Some Italian bin- 
dings of the sixteenth century. Apollo, 1932, II, 
p. 21-25, 6 fig. — Reproductions de reiiures flo- 
rentines et veniliennes de la premiere nioitie du 
XVI* siecle. 

Grande Bretagne 

Voir le n° 407. 

Suede. 

2777. Collijn (Isakb En grupp svenska bokband 
med plaltstamplar avbildaude nordiska helgon. 
rUn groiipe de reiiures siiedoises (du xvi® s.) avec 
des plaques represen tant des heros suedoisj. N. 
Bok Bihl. Vasen, 1933, p. 171-185, 9 fig. 

Tapisseries. 

Art copte. 

2778. Dim and (M. S ), An early cut-pile rug from 
Egypt. Melrop. St., t. IV (1933), p. 151-162, 1 pi. et 
14 fig. — Publication d un fragment de tapis au 
point none, copte, de 400 env. ap. J.-C., trouve 
a Anlinoe. C’est la preuve que les Byzantins con- 
naissaient la technique du point noue qu’on croyait 
moins ancienne, Ce tapis est fort interessaut 
aussi au point de vue de decor, car il vient corro- 
borer les sources lilteraires qui montraient que 
les tapis imitaient les dessiiis des mosaiques. 

Allemagne. 

2779. Kurth (Betty). Zur Ikonographie auf den deut- 
scheu Bild teppichen der Gotik. Congr^s Stockholm, 
1933, p. 204-2‘)5. — Sujets representes sur les 
tapisseries allemandes de Fepoque gothique. 

Flandre 

2780. Ckick-Kuntziger (M.). Remarques nouvelles 
au sujet de noire tapisserie de la <c Passion ». B. 
Masees Bruxellea, 1933, p. 31-38, 9 fig. — Refuta- 
tion des hypotheses de date et de lieu de fabrica- 
tion emises par M. Redig de Campos pour deux 
tapisseries gothiques du Vatican dont Fune est le 
pen lanl de la Passion de Bruxelles Divers details 
font pencher Fauteur pour la date de 1460 envi- 
ron, et une fabrication tournaisienne d’apres un 
carton du peut-etre a un artiste d’Arras. 

2<81. SiPLE (Elia S.). A « Flemish proverb » tapes- 
try in Boston. Burl. M., 1933, II, p. 29-35, 3 fig. 
— Explication d’une tapisserie flamande de la 



^ 169 — 


AKTS MINEURS 


fin du XV® siecle qui est comme le prelude des 
oeuvres de Brueghel peiutes un demi siecle plus 
tard. 

2782. Terv AREN’T (Guy de). Les tapisseries du Ron* 
ceray et leurs sources d’inspiration. Gazette^ 1933, 
II. p. 79-99, 8 fig. — Tapisseries du debut du 
XVI® siecle. probablement flamandes, qui ornaient 
autrefois le choeur de I’eglise du Ronceray a 
Angers el qui soiit aujourd'hui dispeisees dans 
<iivers musees et collections. Des legendes expli- 
quent les sujets des vingt-et-une scenes subsis- 
lantes, qui se divisent en deux series : la prefigura- 
tion du mystere eucharistique et les miracles qui 
sont venus prouver la verite >> du Saiut-Sacre- 
ment. 

2783. Keil (Luis). Les tapisseries de la decouverle 
des Indes. CongrH Stockholm. 1933, p. 238-239. 
— Suite de 24 sujets coinmandes en Flandre par 
le roi de Portugal don Manuel I, dans la premiere 
decade du xvi® siecle; il n’existe plus vine seulo 
de ces tentures. Autres tapisseries se rapportant 
au meme sujet, mais Iraite d une facon allego- 
rique et un peu plus fidele a la verite historique. 

Voir aussi les n<^® 563 et 3325. 

France. 

2784. R. C Tapisseries d'Angers. Beaux-Arts, 1933, 
n® 32, p. 4, 4 fig. 

2785. Rorimer (James J.). The King Arthur tapestry. 
New York, 1933, p. 48-50, 1 fig. — Acquisition 
par le Musee Metropolitain d'une tapisserie fran- 
ij'aise de la fin du xiv® siecle (ecolede Paris) repre- 
sentant le roi Arthur entoure d’evecpies et de 
chevaliers. Les rapports avec V Apocalypse d’An- 
gers permettent de penser que cette tapisserie 
sort des ateliers de Nicolas Bataille. 

2786. B.vcri (Jacques). La teuture de la vie de la 
Vierge de Notre- Dame de Beaune et son carton- 
nier Pierre Spicre, peintre bourguignon du 
siecle. B, Musees, 1933, p. 125-126, 2 fig. — Ten- 
ture commandee en 1474 par ie cardinal Jean 
Rolin fils du chanceher Nicolas Bolin, et termi- 
nee en 1500. 17 tableaux en 5 pieces. Le peintre 
Pierre Spicre est probablement le fils de Guil- 
laume Spioie, peintre-verrier du due de Bour- 
gogne de 1154 a 1468. 11 semlde qu'on puisse en 
localise!' la fabrication a Tournai, enclave fran- 

en terre fiamande. 

2787. M. W. A. Rouiantic tapestry. St, Louis. 
1933, p, 2-0, 1 fig. — Entree au musee cle Saint- 
Louis dTine tapisserie probable^nent fran^aise des 
environs de 1500 representant une scene de che- 
Vdlerie se rattachant au cycle de Lancelot. 

Voir aussi le 546. 

Italic. 

Voir aussi le n° 562. 


Verrerie. 

Art des Barbares. 

2788. Beck (II. C.). Note on throe beads from Canier- 
ton Cemetery. Antiq. J., 1933, p. 160-170, 1 fig. 
— Perles de verre trouvees dans des tombes 
saxonnes. 

Voir aussi le n^ 2573. 

Art copte. 

2789. Cledat iJ. . Uu Lourdes egyplieii. B, P^ri- 
gordyi, LIX (1931), p. 60-64. — Le pelerinage de 
Menas en Egypto et la diffusion en Occident des 
ampoules de saint Menas (il y en a une au musee 
du Periyord), 

Allemagne. 

2790. Grieg ;Sigurd). C'.ologne and Bergen. Imports 
01 (ierman glasses into Noiv.'ay iu the Middle 
ayt‘S. Aci'a Archdeologica, t. V ., i93i)\ p. 283-292, 
9 fig — Verres de differeuts genres relrouvcs a 
Bergen, en parliculier des verres a excroissances. 
Il a'ay it de verres du xv® el du xvi® siecle, importes 
d’Allemagne et des Pays-Bas; la plupart d’entre 
eux proviennent de Cologne. 

Voir aussi le n® 3399. 

Grande-Bretagne. 

2791. Pape (T.l. An Elizabethan glass furnace. Con^ 
iioisseur, 1933, IL p. 172-177, 5 fig. — Decouverte 
d’un four de verrieis du xvi® siecle dans le Staf- 
fordshire, coatenauE eiicore des fragments de 
verreries. 

Italie. 

2792. Rowe ;L. £ ). A treasure iu rock-crystal. Jlh. 
Island, 1933. p. 2-3, 1 fig. — Coupe en cri^tal 
taille, travail italien du xvi® siecle. Recemmeul 
acquise par ie musee de Providence, 

Vitraux. 

Generalites. 

2793. Chesnau (G.). Contribution a i’etude de la 
locliiiique des vitraux du moyeii age. B. M., 1933, 
p. 265-294. — Resuitats des analyses chimifuies 
auxquelies s'est iivie Pauleur. 

Allemagne. 

2794. Falke {Otto v.). Deutsche Rundscheiben. Pan- 
theon, 1933, I, p. 19-24, 9 fig, — Vitraux du musee 
de Berlin. Beproductioiis d'oeuvres de Fatelier de 
Ilans Wild, a Uiin, a pres 1480, du Maitre <le Saint 
Severin a Cologne vers tot <5, d’ An ton Woensam, 
a Cologne, en l540, de B. Bruyn. h Cologne, vers 
1530, et d ’oeuvres anonymes de I’ecole nurember- 
geoise vers 1530. 

2795. Ch. G. Paul Frankl : tlA* Meistftr des Speku- 



MOTEN AGE £T RENAISSANCE 


- 170 


lumfensters von 1480 in der MUnchner Frauen- 
kirche. Pantheon, 1933, II, p. 249 et 264, 1 fig. — 
Compte rendu de ce volume, premier d’une serie 
consacre aux vitraux allemands. 

2796. Rathe (Kurt). Fine Kabinettscheibe aus dem 
Kreise des Hausbuchmeisters. Oberrhein, A'., t. VI, 
p. 68-71, 1 fig. — Vitraii du musee de Geneve, 
avec le Marty re de Saint S^bastien, C’est une 
oeuvre qui se rattache au cycle artistique du Maitre 
du Hausbuch, 

Aatriche. 

2797. Kieslingeb (Franz). A Gothic stained glass 
Avindow. Burl. M., 1933, II, p. 87-88, 2 fig. — 
Vitraux provenant de I’eglise de Saint-Lauretit 
dans la vailee de Miirz (Musee Malmede a Cologne 
et Musee d’Art et d’lnduslrie a Vienne). IIs sont 
parmi les restes les plus imporlants des produc- 
tions de verriers de Styrie de la deuxieme moiti^ 
du XIV® siecle. Scenes de TAncien Testament. 

Espagne, 

2798. Sanz Martinez (J ). Las vidrieras dela catedral 
nueva de Salamanca. Archivo esp., 1933, p. 55-60, 
9 fig. ~ Vitraux executes an milieu du xvi® siecle. 
Publication de documents les concernant. 

France. 

2799. Cals (J.). Une « ymaige « de la cite de Carcas- 
sonne peinie sur u[ie verriere de Tegli&e desS.S. 
Nazaire et Celse aux debuts du xiv® siecie. Mem. 
Carcassonne, t, II (1927), p. 1-16, fig, 

2800. SwAHN (A.). Le vilrail de la chaste Suzanne 
(eglise des Ifs). B. Ille-et-Vilaine, t. LVII (I93t\ 
p. 97-104. — Verriere du xvi® siecle. 

Voir aussi les n®* 608 et 1839. 


Grande-Bretagne. 

2801. Eden (F. Sydney). Heraldic painted glass at 
Horham Hall, Essex. Apollo, 1932, I, p. 226-229, 
9 fig. — Vitraux heraldiques du debut du xvi® sie- 
cle. 

Voir aussi le n® 103. 

Italic. 

Voir le n° 705. 

Suisse. 

2802. Lehmann (H.). Das alte Schutzenhaus am Platz 
zu Zurich, sein Fenslerschmuck uud dessen Er- 
sleller Jos Murer. B. A, Zurich, 1932, p. 43-94, 
1 pi. et 12 fig, — Elude conceuiant la <lecoration 
de vitraux de ia maison de la Sociele des Tireurs 
de Zurich, due a Tun des nieiileurs peintres ver- 
riers de Ziirich au xvi® siecle, Jos Murer (f 1580). 

2803. Thevenaz (Louis). Vitraii aux armesd’Achey, de 
Colombier et de Vaudrey a la collegiale de Berne. 
M. Neuchatelois, 1933, p. 49-51, I fig. — VHtrail 
de ia premiere moitie du xvi® siecle sign4 von 
Rieder. 

2804. Demmler (Th.) et Schrotter (Fr. voiij. Das 
Glasgemalde der Schafibausener Munzslalle von 
1565. J Berlin, W6S, p. 255-261, 1 tig — Elude 
d un vitraii tie 1565, dont le donateur est le medail- 
leur schnffhoiisois ZenckgrafT et ou est retracee en 
huit tableaux la fabrication de la monnaie. Com- 
paraison avec une serie du mtune genre au Musee 
Rosgartt n de Constance, ou est figuree un demi- 
siecle plus tard la meme fabiication a Constance. 
La s4i ie de Scbaffhouse se rapproche de Tart du 
verrier Ringler. 

Voir aussi les 173, 465 et 466. 



3 “ 


- 171 — 


lVII*-XVin* SIfiCLES 


xvir-xviir siecles 

GiNERALITES 


2805. Tataukiewicz ^Wiadyslaw). La Renaissance du 1 
xvn® siecle. Congrea Stockholm ^ 1933, p. 133-134. 
— Ell France el en Ailemag-ne d’uue par;, en 
Pologue de I'autre. 

2806. Hbinckmann (A. E.). Der nationale Charakter 
in jler deulschen Kunst des XVIU. Jhh. Congies 
Stockholm, 1933, p. 15-16. — Originalite de I'art 
allemaiid du xviii'^ biecle, enarchitectuie, sculpture 
et p^datuie decoi'ative ; il a su transfoi nier ies 
emprutits fails a ses voisius, a i’Ralie suitout. 

2807. Grimschitz (Bruno], Malorei u;id Piaslik. 3. 
Barock uiid Bokoko. Kunslicanderer, uout-sept. 
1933, p. 12-14, 3 fig, — L'art religieuxen Autriche 
aux xvii* et xviii* siecles. Reprodnctionsdu Marh/re 
de saint Andr^ de Franz Anton Maulbertsch 
(Vienne), d'une Vierge sciilplee de Meinrad Gug- 
genbichler (Saint-Wolfgang } et d'une Pieta de 
Raphael DoiineriGuik, Carinthie;. 

2808. Karling (Sten). Lie Kunst tier Barockzeit in 
Narva. Cong res Stockholm, 1933. p. 15'i-15S. — 
L’arl baroque t n Estlionie. L'arclutecte Georg 
I'eulTel de Nuremberg et le sculpleur suedois 
.k han Georg Herholdt. 

28d9. Starzynski ( Jules j. Le mecenat artistique du 
roi Jean Sobieski {l67i-i6Jt) . Point eulminut du 
baro((iie polonais). Cong res Stockholm, VASA, p. 135- 
Li7. — Travaux d architecture, de sculpture et 
de peinture. 

2810. Beau (Louis:. Catalogue des oeuvres d'art fnn- 
^aib de la collection du roi de Pologne Stanislas- 
Auguste. Arch, art fr., t. XVI (193l-32l, \y. 225- 
248. — Publication de la partie de ce catalogue 
qui concerne Fart fraiigais. Le catalogue coinplet 
compte 2249 n”®, sans compter ies miniatures et Ies 
sculptures. 

2811. Richmond (E. J.). The Owen collection of draw- 
ings. Rh. Island, 1933, p. 29-3;b — Collection de 
dessins du xviiL siecle, exposee a Providence par 
un amateur parisien. 


2812. Weigert ( Roger- Armaiid). Notes de NIcodeme 
Tessin le Jeune relatives a son sejour a Paris en 
1687. B. art frangais, 1932, p. 22U-279. — Traduc- 
tion d’une pariie du livre public par M Oswald 
Siren. Les notes concei nant ies pares de Liancourt 
et de Cliautilly, la construction de I'eghse des 
Invalids s les chateaux de Meudon et tPlssy, les 
inoulages t^e Guillaume Cassegrain, I’Academie 
royale de [»einiure, ia Bibliolhe(|ue du roi, le 
{)einlrc Ilouasse garde lies taiileaux du roi; Tho- 
tei Mazirin. Noel Gnvpel, I'hotel de Mailly-Nesles, 
Saint-NIcolas du Chardounet, la Manufacture des 
Gobelins, iesliotelsde Langiee etde Saint-Pouen- 
ge. I'eglise de Saint-Denis, i'eglise des Jesuites, 
I’abbaye de Sain to- Genevieve, Ies peintres Lebrun, 
Van der Meulen, les sculfiteuis Giiardon, Desjar- 
dins Regnau<hn, Flament, Coysevox, Tuby, le 
decorateur Berain, etc. 

2813. Gessler (Jean). Le « Journaal » de C. Huy- 
gens. ie Jeune. R. beige d'arch., t. Ill -^1933', 
p. 97-135, 1 pi. — L’auteur a ex trait, des quatre 
volumes du journal du dij*lomate bibliophile 
Constantin Huygens le Jeune, ies nombreux ren- 
seignements qu'il contient sur des artistes con- 
tempoi ains ou sur les oeuvres d'art qui se trouvent 
dans les villcb visitces. 

28 4. Helbers (B. C.i. Noord-Nederlandscbe Kuiis- 
tonaaib in Gent. Oud-llolland, 1933, p. 11. — Los 
regi^lrcb de Gaud indiquent Linscription parmi 
les bourgeois de Gau l du jieintre Hermanus Rijne- 
rnan die Gioniugue 1611''; et dusculpieur Eghbert 
van Zijll d’Utrecht -1612; 

28 » 7). Franccz ;J.). Travaux d'art executes dai*s 
i'eL;libc de Lui>y. B. llantes-Pyrenees, t. XXVH 
il932;, p. 57-60. — Contra t entre sculpteurs, 
doreui s, coiibuis et niai g“uiiliers pour Lexeculion 
(I'un retable et d’une chaire pen lant la premiere 
moitie du xviii*' siecle. 


ARCHITECTURE 


G^n^ralit^s, ^ 

2816. Formige (Jules). Formes du style jesnite. | 
B.Antiq.j 1933, p. 166-168. — Origine antique de 
la plupart des formes dont on a attribue la crea- 
tion au style jesuile, frontons coupes, pilaslres 
replies, chapiteaux sur plan rectangulaire, etc. 

2817. Van de Castyne (Oda). Quelques remarques 
sur IC'* rappoitb de 1 architecture civile llamande 
avec celle de la Suede au xviP siecle. CongrPs 


Stockholm, 1933, p. 155-156. — Cette parente est 
due a des influences identiques hollandais^s el sur- 
lout fraiigaises. 

Voir aussi le n° 80. 

Allamagne. 

2818. Busch (KarD. Das Erbprinzeiihaus der Miin- 
chener Hesidenz. Der wu-derg d'undenc Scnlussel- 
bail zur Bautangkeil Maxti'^liaiis 1. Z. f. Knn>t- 
gpschirhte, 1933, p. 399-404, 11 — Travaux 




# 



XVlI*-XVin* Si£CLES 


— 172 — 


d’architeclure ^ la Residence de Munich, a la fin 
du xvi« Pt au debut du xvii« siecle. 

2819. H. M. Das chinesische llaus ini Paik von Sans- 
souci. Allanlisy 1933, p. 134-1 d 5, 7 fig. — Le pavil- 
ion chinois eleve par Fredei icH a Potsdam d’apres 
ses propres’ plans et avec 1 aide de i archilecte 
Buring. Statues de Chinois en pierre parie 

teur Heymuller et lo fondeur Jung (De 1^54 a 
17t)3). 

2820. Kuhn (Crete). Zuni Frideiizianischen Rokoko. 
Z. /*. KunstgeschLchlc, 19J3, p. 113 120, 7 fig. — 
Plans et dessins de I'architecle Kiiobelsdorff qui a 
travaille pour Frederic II a Ulicnisberg et Sans- 
souci. 

Pour Memhardt, voir le 4812. 

Pour Teuffel, voir le 2808. 

Autricbe, 

2821. Grimschitz Bruno). Prinz Eugen als Bauherr. 
Atlantis, e 933, p. 332-337 el 354-359, 21 fig. — Les 
palais du piiiice Eugene de Sa\Oie. C^uvres des 
archilecles Fiscber von ECach et J. L. von Ililde- 
brandt. Reproductions d ensembles et de details 
arclntecturaux de VApoiheose dii prince Eugene 
par Pernioser et d'atlantes sculptes par Lorenzo 
Matielli. 

Voir aussi le n® 10. 

2822. Sedlmayr (Hans). Zum L£nvre kiscbeis von 
Erlach. Belvedere, 1932, II, p. 89-115, 1/ fig. — 
Dans cet article, I’auteur cherche a completer 
Leliide de Fischer von Erlach faite par lui eu 1925. 
0)En vres noil vel les revenue^ au jour. Importance 
du » Codex Monteiiuova » (Vienne). Btbliographie. 

Voir aussi les n®® 287, 2821 et 2932. 

Danemark. 

2823. Lohenzen ( Vilhelm). Der Slil'i tebau Diine- 
marks im 17. Jaiirhundert Congrds Stockholm, 
1933, p. 152-153. — Le de\ eloppement des villes 
danoises au xvii® siecle. Copenhague. 

2824. Wanscher (Vilhelm), Weilbach (Frederik) et 
Bobe (Louis). Scbloss Fiiedrichsberg L Der Bau. 
11. Die Baugeschichle. 111. Leben am Hofe. Arles, 
t. II (1933)," p. 1-110, 28 pi. et 2 fig. — Chateau 
construit par les rois danois Frederic IV (1699- 
1730; et Christian VI (1730-1746; par divers archi- 
tectes. 

Voir aussi le n® 301. 

2825. Wanscher (Vilhelm j. DerArchitekt Wilhelm 
Friedrich von Platen um 1660-1732. Arles, 1. II 
(1933), p. 117-151, 10 pi. el 2 fig. — Archilecte 
danois dont Factivite commenca sous Frederic IV. 

• « 


Espagne, 

2826. Lniguez (F.). La iglesia de las Comendadoras 
de Santiago, en Madrid, Archivo esp., 1933, p. 21- 
35, 16 pL et 12 fig. — Exanien de cette eglise 
baroque dont on ne sail rien de precis comme 
dates de construction, el a laquelle piusieurs 
architectes out collabore. La sacristie est poste- 
rieure, du xvni® siecle, et elevee par Tarchitecle 
Moradiilo. 

2827. PoLENri>cs (Conde de). El convento de San 
Herinei'gildo l^a capilla de Santa-Teresa de 
Madrid. Boletin, 1933, p. 30-42. — Suite de cette 
^tudf (voir Repertoire, 1932, u*‘ 2500). La chapelie 
de Sainte-Therese est du meme style que le reste 
de I’eglise, mais de construction un peu posle- 
rieure. Les (ies({ues de la coupole sont, comme 
celles lie I'eglise, de Louis Gonzalez Velasquez. En 
appendice, lisle des tableaux que possedait ce 
convent de Carmes au xviii® siecle; elle compte 
240 peintures, parmilesquelles il yen avail quipor- 
taient le noin de Bassano, Michel-Ange, Goello, 
le Ca ravage, les Carrache, Raphael, Rubens, le 
Greco, Joi daen*?, Rembrandt, Reni, Velasquez, de 
Vinci, Zurbaraii. etc. 

Voir aussi les 80 et 3794. 

2828. Esquerra del Bayo (Joaquin). Ei palacio de la 
Zarzuela. B. espahola, t 1 (1932), p. 123-127, 
11 fig. — Palais construit en 1630 pres du Pardo 
par i'architecte Juan de Aguilar, pour I’infaiit don 
Fernando, fr ere de Philippe IV. Vuedu Palais, faite 
vers 1665 par Meunier dans sa serie d’eaux-fortes 
sur Madrid. 

2829. CiiAMoso Lamas (Manuel). Alberto de Churri- 
guera y su iylesia de Oigaz (Toledo). Boletin, 
1933, p. 185-203, 4 pi. et I fig. — Terminee en 
1757. 

2830. Lafuente Ferrari (Enrique). Dibujos de Don 
Ventura Rodriguez, o el sinode ua gi an arquiteclo. 
R, espahola, t. I (1933), p. 305-316, 6 fig. — 
Reproductions de plans se rapportant au Palais 
Royal de Madrid (milieu du xviii® siecle). 

2831. Cabello Lapiedra (Luis M.). El arquitecto- 
escultor Tolsa. R, espahola, t. I (1933), p. 317-328, 
10 fig. — (JEuvres de cet archilecte ne pres de 
Valence en 1757 et qui a tiavaille au Mexique; il 
a laisse aussi quelques oeuvres de sculpteur. 

Flandre. 

2832. Saintenoy (Paul). Les architectes flamands 
dans le nord de LEurope, Congrks Stockholm ^ 
1933, p. 149-150. — XVI® et xvii® siecles. 

2833. Maeyer (Charles de). Le pere Frangois Agui- 
lon, archilecte jesuite du xvii® siecle. B. soc. roy. 
arch , 19 i3, p. 113-122. - 1566-1617. Ses diffe- 
rents plans pour Teglise Saint-Charles Borromee 
d’Aiivers. 

2834. Maever (Charles de). Frangois Aguilon, archi- 


% 


# 


— ns 


ARCHITECTURE 


tecte jesuile. Notes dart, 1933, p. 17-24. — Meme 
article que le precedent. 

2835. G. E. Pierre Huyssens, architecle (1577-1637), 
Notes dart, 1932. p. 52-57, 1 fig. — Facade de 
Teglise Sainl-Charles d’Anvers. 

F ranee ^ 

2336. Lejeaux i Jeanne,. Le theatre de Metz. B. art 
frangais. 1V^32, p. 176-195. I pi. — Consiruit enire 
1738 et 1755; ies plans primil fs, de Jaccuies Oger, 
fureut remaiiies par Jem Gautier, I’archi tecte du 
roi de Pologae, puis les travaux Li'achevemeiit 
fiirent confies a Ciiarles Francois Boland, dit 
Roland Le Virloys, un architecle fanlaisiste doiit 
les fautes dureiit etre corrigees bclon ies directivt s 
de De Leuze et de Landau, l.es decoi s sont I'oeuvi e 
de Pierre Prolain. Ce ihealt'e avail coute 330.000 
livres, cinq fois plus clier que celui de Bordeaux. 

2837. Dumolin (Maurice). Nouveaux documei ts sur 
IVglise Saint Gervais. B. Art fr,, 1933, p. 45 73, 
— I. L’arcliitecle du porta d. Publication d un do- 
cument d'ou il resulie (pie ce idesl pas Saloruoii 
de Brosses qui est raulcur di s [dans du porlail, 
raais Clement Metezean et que e’est le inailre 
charpentier Claude Molieur uui a fail ie inodele 
en bois de ce poilail, conserve a la chapelle des 
Fonts el faussement attribue a Antoiiie de Haney. 
II. Les tapisseries. Publication de documents qui 
fixent exactemeiit les dates de composition des 
cartons et des six tentures. Les deux premiers 
cartons furent fails par Lebrun entre 1652 et 1655, 
ie troisieme par St^baslien Bourdon, h^s t:ois der- 
niers par Philippe de Champaigne. Gerard Lau- 
rent, directeur de la nianuracUue du Louvre, exd- 
cuta les qualre premieres typi->series de 1653 a 
1661; ies deux dernieres fnivnt pi‘oi)abiemeut 
faites aux Gobelins. Citiq tie ces t ipisseries. Ires 
abirueeset incompletes, sont aujouid'hui an Mu^^ee 

Galliera. III. La date de la chapelle Doree, ddtede 
Scarron. Des actes de 1628 et de 16S0 inontr'Gut 
que cetle chapelle tut fondee a la premiere de ct s 
dates parla famile Goussault el cc^dee a la deuxieme 
a la familie BetauLL La date de fondation coi'- 
respond au pur style Louis XIII de cetle cha- 
pelle. 

2838. Soulange-Bodin (H.;, Fleury en Bierre. Beaux- 
Arts, 1933. n» 41, [). 6, 1 fig. — Chateau coiistruit 
pour Cosme Clausse, peul-etre par FOci re Les- 
cot, pent etre par Gilles Le Breton, mais sans 
quhin document vienne appuyer ces hypotheses. 

2839. Escholier (Raymond . Splendours et miseres 
de Versailles. R. Deux-Mondes, 1933, VI, p. 580- 
590. — Le scandale des constructions qui gatent 
les perspectives et des restaura lions grobsieres. 

2840. pLANCHENAULT (Rene). I/hospice t^eneral de 
Reims. Beaux-Arts, 1933, n® 45, p. 8, 2 fig. — 
Installe dans I’aiicien college de Jesuites, fonde en 
1604. 

2841. Charensol (G.). La demolition de Sainl-Lazare. 

Beaux-Arls, 1933, 17, p. 1, 1 fig. — Les cons- 

tructions du xvn® siecle. 

2842. Charensoi. (G.). Au secours de Saint Lazare. 


Beaux^Arts, 1933, n^ 31, p. 1, 2 fig. — Demande 
de classement pour ce qui lesle des batiments. 

2843. Delaunay (H./. Histoire d'Ernee L’eglise. B. 
Mayemie, t. XLVII 1931', p. 180-198. — Eglise 
consiruUe en 1687. 

2844. Benoit (Fernand,. Aix-en-Provence. Eglise de 
la Madeleine. Congjts. 1932, p. 30-34, 1 fig — 
Eglise du xvu*^ suvle, coubtruite sur les rumes 
d'un edifice gothique. luqiortante sene de pein- 
tures du xvii® siecle. 

2845. Aude. Aix-en-P. oveiice. La bibliotheque Me- 
janeb. Cong res, 1932, p. 60-61. — Dans un edifice 
du xvii“ siecle, de style italien. 

284b. Bruno -Durand. Les hotels d'Aix-en-Provence. 
Cong res, 1932, [n 45-59. 4 fig. — Surtont de 
re[>oque de Louis XIV et l.ouis XV. Les poi tes et 
les fa^-ades. Trois de ces facades poi lent Fattrl- 
bution a Puget et I’imitatiou de son oeuvre joue 
un giand idle dans les molds architecturaux d’un 
grand nombre d’edifices. 

2 ''47. Gouuner (Ciiailes). Baureste der Zoilschanze 
am klemeii Rhein. Cdfiie. s d Alsace, 1933, p. 188- 
192, 1 pi ct 2 fig. — Beslo de la Bedoute du 
pea^e au Petit Rhie, de 1622. Reproduction d’une 
gravure de Wenzel Hollar. 

2848. Gauchet (Bene , L'hote; de Francois Fouquel, 
sieui Fan. a Cbateau-Gontier. B. Mayenne, 
t. XLVill 1932., p. 39-39. — C'est le musee 
actuel, coiiStiuil au debut du xmi® siecle. 

2849. Soulange-Bodin (11 Le chateau de Cou- 

rances. Bcaux-Arts, 19.^3, n*^ 40, p 4, 2 fig. ~ 
Coiistruit >ers 1660, en style Louis XIIL 

2850. Le chateau d'Ognou. Beaiix-Arts, 1933, p. 8, 
1 fig. — Du xvii^ tjiecle; nombreuses statues du 
xvii« et du xviii*^ siecle. 

2851. Jarry ^^Paiil). Le Ciuiteau du Champ de Ba- 
tadle a NeuOouig, dans I'Eiue, sera-t-d classe 
mouumeut bialonque? Beaiix-Arts, 1933. n'^ 43, 
p. 6, I fig. — Du xvir’ siecie,consti uitpour lecomte 
de Crequi. 

2852. Ganay Ernest de . De Besangon a Lons-le- 
Sauiiiei. Bcaux-Arts, 1933. n^ 31, p. 4, 1 fig. — 
On eslcii train (Fabinier les arcades du x\ii* siecle 
de Lons couime i on a modennse ies remparts de 
Vauban a Besaugoa. 

2853. Diole ^Phibppeb La cba{3e.ie du College des 
I ri a lid a is. J^eniix-Arts, 1933, I'd, p 1. 1 fig. — 
Appel en faveur de ce petit e-lifice an xviu« siecle 
menace par un projet de cuustrnctlon. 

2b54. Jarrv 'Paul;. La vie nrchcologique. Beaux- 
Arts, 1933, 11 “ 40 , p. 6, 2 fig. — Demolition de la 
niaison ilite de Franklin, 26 rue de Penihievre, 
edifiee entre 1768 et 1771. Reproductions de la 
fagade ou se trouve un buste de Franklin et d'une 
decoration interieure de style Directoire. 

2855. Soulange-Bodin (Henry'. Ormesson. Beaux- 
Arts, 1033, n^ 42, p. 8, 1 fig. 

2856. P. J. A la commission du Vieux Paris. Beaux- 
Arts, 1933, n° 11, p. 6, 1 fig. — Restauralion de 
Lhotel des Ambassadeurs de Hollande. 

2857. Le hameau de la reine ? Th’i anon. nor- A rfs, 




4 



SINGLES 


- 174 - 


1933, n« 40, p. 3, 1 fig. — Lh restauration rocente 
a sauvegarcle les droits de i’histoire. 

2858. A. D. Au hameau de Trianon. L’architecte et 
le poete. B. de I'Art, 1933, p. 356-357. — Restau- 
rations. 

2859. Charensol (G.). LeTrianon de la Reine. 

ArUj 1933, 36, p. 3, 1 fig. 

2860. Diol^ (Philippe). Splendours et miseres de 
Trianon. Beaux-ArU, 1933, n' 41, p 3, 2 fig. — 
La que^t^oii des reslaurations. Le mouiin. 

286 L Ga>ay (Ernest de) Fabriqnes anx Jardins dn 
xviii'* sieclr. E i'fices de la Chine el de i'Orient. 
Tem[)]es, iiei ve ieres et pavilions. iL de I' Art, 1933, 
II, [). 49-74, 12 fig. — I.e gout de I'exolisme et de 
LAiitiquire an xwii^ siecle. Einprnnts fails non 
seulement a la Chine, laais a ia Turquie, a LE^-ypte 
et aux Indes. Pjrini les oeuvres wn.lees de Tan- 
lique. E puis ceiehre est ie te'iq)!o de rAinfuir de 
Richard Miqne, an Petit Trianon. Temples de 
Frangois Le Hoy a Betz, de Belanger a Mere- 
vilie, etc. 

2812. Ganav (Ernest de). Aulour d'Aix. Jai-dins de 
Provence. B ^aux-Arts, 1931, 34, p. 3, 1 fig. — 

Jar-dins dn xviii*^ siecle. Vue de ceux <i'Aniajon 
qu'ou doil peut-etre a J -B. Hamboi (debnl tin 
xviif® s.), Ciiasvei (1726-1793), Foucon (1739-1815; 
el Caravague. 

2863. Ganay (Ernest de^ Jardins du Langue ioc. 
Beaux-Arls, 1933, n° 36, p. 3, 2 fig. — Ninier^ et 
Montpellier. 

Voir aussi les n®* 593, 2812 et 2837. 

2864. Jarry (Paul'. La maison de Belanger. Beaux- 
Af'ts 1933, a® 6, p. 4, 2 fig. — Le Credit Municipal 
de Pans vient de s'lnstaller. rue Joiibert, dans la 
maison que Larchitecle Belanger s'etait construile 
vers 1785. 

Voir aussi le n" 2861. 

2865. Plaxchcnvult (Rene). Le chateau de Lane- 

ville. Beaiix-Art:i, 1933, 3, p. 4, 1 fig. — Eleve 

par Boffrand p{)ur les dues Leopold et Francois III 
et embelii par Stani',las Leezinski (jardins dessines 
par Here). 

2866. Vaux de Foletieu (F, (ie). Les fortifications de 
la cote et des iles chart* ntaises. Beaux- A r is, 1933, 
n° 8, p. 5, 1 fig. — Projet de declassenient ti’un 
certain nombre douvntges miiitaires. Vue ae- 
rienne du fort de Cbapus (fin du xvn«, construit 
par Fingenieur Ferry). 

2867 Cauchie lA.). L’eveebe de Blois et s<^s jardins. 
M^ni. Loir et Cher, t. XXVIII (1930), p. 126 167. — 
Construit sur les plans de Jacques-Jules Gabriel. 

2868. Planciienault (Rene; L'bdtcl de ville de Tour- 
nus. Beaux-Arts, 1933 n'^ 39, p. 4, I fig. — Clas- 
sement de ce batiment eleve de 1771 a 1776 sur les 
plans d’Emiianel Gauthey. 

Pour Jardin, voir ie n® 301. 

Pour La Vallee, voir le n® 2891). 

Pour G. Lebreton, voir le n» 2838. 

2869. (M.).^I?a con pole en charpente de la 


Halle au ble et I’influence de Philibert Delorme au 
xviii® siecle. Architecture, 1933, p. 249-252, 4 fig. 

— Etude de ce batiment elev6 en 1769 par Leca- 
mus de Mezieres et)abattu au xix* siecle.. En 1782 
on avail convert la cour centrale d’uue coupoleen 
charpente dont les arcbitectes Legrand et Molinos 
avaient fait les plans en s'inspirant de la charpente 
du chateau de la Muetle, due a Ph. Delorme, et de 
dessins du meme architecte. 

2870. Kaufmanx )Emil) Die Krise der Baukunst um 
1801J. Congr^s Stockholm, 1933, p 184-186. — L'ar- 
chitectuie franca i^e Oe iVpcque de la Revolution. 
Les oeuvies de Ledoux. 

2S7I. Diole i Philippe . Orai.^on fimehreViu chateau 
lie Moutfermeil Beaux Arts, 1933, n®24, p. l,2fig. 

— DeiLruclioii de ce chateau eleve en 1766 par 
darchitecte Le :oux (d rem place par une ecoie. 

ZvHAR ! Marcel). Classicisrne et rationalisme. 
Chn r‘e>^-N'icoUis Le Doux. Formes, n® XXXII (1933), 
[>. 3bi--'68, o tig. — Eleve de Jacques-FranQois 
Hlomiei, puib gagne |‘ar Fait de Palladio. 

Voir aussi le 39 i 5. 

Pour Le Notre, voir le n® 635. 

2873. CoRDEY (Joan'. ColOert, Le Vau el la consliuc- 
tiondu chateau de Vincennes. Gazette, 1933, 1, p. 
2*3-293. 10 fig. ~ D(3lail des agrandissementb ct 
embelhssenients du chateau de Vincennes fails 
de i()52 a 1661, sons la dirt‘ction de Colhe- t et 
d ap: es les plans de Le Vau, d a pres les dev is et le» 
marches liotaries rediges a la dernande de Maza- 
rin. Cos travaux, jiisqua la mort de Mazaiin, 
avaint coule au roi bien au-dela d’un million de 
hvres. 

2874. La demolition de Fhotel Hesselin. Beaux-Arls, 
1933, 11 ° 45, p. 6, 1 fig, — Le Vau y avail colla- 
bore. 

287o. Laprade (Jac([ueb dej La danseuse et Farchi- 
lecteou la mise a mort dn vieil hoLel. Beaux-Arts, 
1933, n*' 33, p. 1, 5 fig. — Projets de demolition 
d’un hotel du quai de Bethune construit par Le 
Van (porte de Le Hongre). 

Voir aussi le n° 656. 

2876. Dimier (Louis) Saint-Louis des Invalides et ie 
monument Foch, Beaux-Arts, 1933, n^ 28. p. 1, 
1 fig. — M. Dimier s’eleve contre la decision prise 
de placer ie monument Foch dans une des cha- 
pelies des Invalides, ce qui fiaira d’abimer le chef- 
d’oeuvre de Mansart. 

Voir aussi le n° 2943. 

Pour D. Marot, voirle n® 2898. 

2877. G. H. Detriiirait-on, a Lyon, Fbopital de ia 

Chante? Beaux-Arts. 1933, n° 28, p. 2, I fig. 

Construit par le recteur Picquet et Farchitecte 
jesuite Martellange moitie du xvii«^ siecle). 

2878. Malbois (Emile). Oppenord et Feghse Saint- 
bulpice. Gazette, 1933, I, p. 34-46, 14 fig — Publi- 
cation de dessins et de plans d’Opfienord qui 
rnontrent la part prise par cet architecte a Fache- 
yement de Saint-Sulpic’* ; il succ^ la, apres un long 

^ Git tar 1 et dingea les liavaux de I7l9 
a 1<31. 11 resta Me\e aux plans de Gittard tout en 


~ 175 — 


ARCHITECTURE 


ies aimplifiant. Ces dessins oni un grand interet 
en particulier pour la decoration interieure dont 
la Revolution n’a laisse subsister qu’une petite 
partie. 

2879. R^au (Louis). Lettres inedites de I'architecte 
Ricard de Hontferrand a son ami Favart (1834- 
1843) Arch, art fr., t. XV1M931-32), p. 207-224. 
— Document important, nous renseigaant sur 
les travaux executes par Fartiste pendant son exil 
a Petersbourg, erection de la Colonne Alexau- 
drine, construction et decoration de la cathedrale 
Saint-Isaac. 

2880- Danis (Robert). A propos d'nn tricentenaire, 
Vauban, architecte. B. de I Art, 1933. 11, p. 3-20, 
15 fig. — L'homme et I’ceuvre. Travaux de forlifi- 
cation a Neuf-Bnsacb, Belfort, PhaUbourg. Seies- 
tat, Landau, Strasbourg et egUse de Fort-Loins, 

2881. Gan AY (Ernest de). A propos du cenlenaire de 
Vauban. Les portes et remparts de Besan^on. 
Archilecinre. 1933, p. 2*3 275, 3 fig. — On vient de 
coinmencer a les demolir. Piaidoyer pour ce qu’il 
en reste. 

2882. Ganay (Ernest de). Sauvous les remparts de 
Besangon. Beaux-Arls, 1933, n^^ 6, p. 5, 1 fig. — 
Appel en faveur de la construction de Vauban que 
menacent les projets de la muuici[mhte. 

288:L Weygand (Generali. A piopos cl’un lrois,ipme 
cenlenaire. Vauban et Laclos. B, Denx-Mondes, 
1933, VI. p. 196-200. — Critique des travaux de 
defense de Vauh^ni par Cboderlos de Laclos (1786). 

2884. Heupin ''Julieii). Plan du luardclial de Vauban 
pour la ctealion d'un port et (Fun hassin cominun 
a Saint-Malo-Snat-Servan, 1697. An. Sainl-Malo, 
1929-31, p. 7-26. — Ge jdan ne fut pas execute par 
la faute de Feveque Guemadeuc. 

Grande-Bretagne. 

2885. Symonds (R. \V.). English doorways. Apollo, 

1932, I, p. 9-19, 10 fig. — Portes anglaises du 
XVIII® siecle. 

2886. Webb (Geotfrey). Italian influences in English 
17*^ century architecture. Congres Stockholm, 

1933, p. 139-140. — C’est avec Inigo Jones que 
Pinfiuence italienne, surtout palladienne apparait 
vraiment en Grande-Bretagne. 

Voir aussi le n^ 116. 

2887. Fell (H. Granville). Chesterfield House. May- 
fair. Apollo, 1932. I, p. 217-221 , 4 fig — Residence 
anglaise construite au xviii® siecle par Isaac Ware, 
un disciple de Palladio. Reproductions de details 
d*architecture et de pieces de mobilier. 

2888. Fell (H. Granville), The Wren tercentenary 
exhibition at St. Paul’s. Apollo, 1932, II, p. 240- 
241, 1 fig. — Reproduction d un petit modele de la 
cathedrale Saint-Paul de Londres, construit par 

Wren. 

Guatemala, 

2889. JoNGH Osborne (Lilly). San Cristobal, Totoni- 


capan. An. Guatemela, t. IX (1933), p. 284-28S, 
4 fig. — Eglise elevee au xvri® siecle par les Fi an- 
ciscaius. 

Italie. 

2800. Xepiu Alberloj. Aspelti delFarchitettura del 
SetteocEito a Roma Dednlo, 1933, p. 18-34, 12 fig. 
— L’arcliitecture du xviii^ siecle a Rome iFest pas 
tout entiere europeenne et baroque; a cole des 
edifices de caractere ofliciel, il eu est d'autrts qu 
sonl proprement remains et danslesqueis se mani- 
feste pour la derniere fois Feslhetique speciale de 
la ville pontificale. Repi oductions d'ceuvres de 
Cailo Rainaldi, 11 Cigoli, Paolo Marucelli, Paolo 
Ainalj, etc. 

2891. Aui* dem Peteiplalz in Rom. Atlantis, 1933, 
j). .5-297, 5 fig — \ lu s do la tagade tie Madeino 

et de la colonnade du Bern in. 

2802. Argan (Guilio Carlo ■. Per una storia delFaicid- 
leltura piemontese. Arte, 1903. p. 391-397. — Con- 
troverse avec M. Brinckmaiu. conceinant Faichi- 
teclure en lueinont aux xvn® et xiiii® siecles. 

2893. Lo Gat'jo tEltoi'e;. AitisO itabani in Rn^sia. 
11. Oiigini di Pielroburgo e gli arebdetii Uaiiani. 
Vie d'ltaha, 1033, p. R'5-ll7, 2o fig. — Statue 
etjue.slie de P.ena^ )e Grand par Rastrelli (1743) 
ddTerents edifices eleves a SauiUPetersboui'g par 
Domenico, Giubeppe el Pietro Tre/zini, et Nicole 
Michetti. Le role ties arciiitecto-. ilaliens dans la 
fondation de la ville de Pierre le Gjand. 

2894. Lo Gaito Ettcre'd Arlisii italiani in Russia 

nel secolo d'ltalia, 1933, p. 241-256, 

21 fig. — Et-bfiees eleves a Saiiit-Petei sbourg par 
Bartolommeo Rastrelli, Giacomo Quarengbi. Luigi 
Rusca, Aiiiouio Rinakb. Carlo Rossi et Pietro Gon- 
zaga, et a Moscou par Domenico Gdardi. 

Voir aussi les n®^ 2, 3 et 4, 

Pour le Bernin, xoir le 2891. 

Pour Borromini, voir les n^® 39 et 431. 

2895. Fiorentino (Giosuej. La clnesa madre ili Palma 
di Monlectiiaro. Arch si. Sicdia, 1032, p. 492-498, 
1 pi. el 1 fig. — Eglise sicilitmne elevee par iarchi- 
tecte Angelo Italia 1628-1790; mais terminee et 
decoree au cours des xviii® et xix^ siecUs. 

2896. Brinxk^iann (A. E.;. Fronkreich und die pie- 
montesische Baukunst zu Begiun des XVIIl Jhhs. 
Congres Stockholm, 1933. p. 165-166. — L'artpie- 
montais du milieu du xviT siecle est a tendances 
frangaises. landis (jue celui du debut du xviii®si^- 
cle marque un retour vi rs les principes itabens. 
L'oeuvre de Javarra. 

Pour Micchetti, voir le n° 2893. 

2897. Korte (Wernerb Giovanni Battista Piranesi als 
praklisclier Arcliitekt Z. f. Kunslgpschichle, 1933, 
p. 16-33, 9 fig, — Etude des oeuvres d'archilecie 
de Piranese, entre aulres Feglise de Foidre de 
Malte, le Priorato sur FAvenun. II s’y montre non 
pas Fartiste d’avant-garde ^iie revelent ses gra- 
vures, raais un architecte "i? aux traditions ro- 




4 



XVII’-XVIII* SifeCLES 


— 5T5 — 


maines des deux derniers siecles, plus pres de Bor- 
romini que de Valadier. 

Voir aussi le n® 30, 

Pour Rastrelli; voirles u®* 2, 2893, 2894 et 2959. I 
Pays-Bas. 

2898. OziNGA (M. D.). Daniel Marot. Oudheidk. J,, 
avril 1933, p. 19-29, 2 fig*. — Daniel Marot deccra- 
teur et arrhiteole frangais, introducteur du style 
Louis XIV aux Pays-Bas est ne en 1660, et est 
venu a I’&ge de 33 aiis en Hollande ou il entra au 
service du stadhoiider. II s'appelle, lui-meme, 
architecte. Ne pas le confondre avec son fils Da- 
niel Marot, peintre. 

2899. Vebmeulen (F.). Simon de la Vallee und der 
sogenaunte Pailadianismus m HoUaud Congres 
Stockholm, 1933, p. 158-161. — On a considere a ; 
tort Tarchitecte Jakob \an CaTn[>eii conune I’inlro- J 
dncteur dll classicisme palladien en Hollande; des 1 
batiinents <|ui lui etaient atlribnes sonl en realite 
du Francais Simon de ia Vallee et le classicisme 
liollandais vient de France et non d’ltalie. 

2900. Huig (K.). Verslag van de Commissie tot behond 
van gevelsteenen. [Compte rendu de la Commis- 
sion pour la conservation des fagades]. Kon, 
Oiidh, G, 1932, p. 18-21, 1 fig. — Fagades du 
XVIII® siecle a Amsterdam. 


Pologne. 

Voir les n®® 79 et 2809- 


Roumanie. 

2901. loRGA (N.). B’serica de la Cocorasli-Grind. 
[EghsedeCocorasti-Grind] Bulr^linul^ 1931, p. 190, 
— Fonda lion valaque de 1648-1650. 

2902- loRGA 'N.). Biserica si palatul de la Afumali 
(Ilfovb [L’eglise et le palais d’Afumati]. Buleiinul, 
1931, p. 33-37, 7 fig. — Eglise et palais de Cons- 
tantin Cantacuzene (fin du xmi® siecle)- 

2903. loNEScu iGregOi’e). Biserica din Caliner>ti- 
Prahova. [L'eglise de Caliuesti-Prahova]. Buie- 
iiniily 193i, p. 82-86, 3 fig. — De 1646, en briques 
et ciment. 

2904. Smarandescu (Paul). O casa veche : casa 
Melik. [Une vieille maison : ia maison Melik], Buie- 
Haul, 1931, p. 137-142, 16 fig. — Type caracle- 
ristique de maison du xviif® iiecle a Bucarest. 

2905. loRGA (N.). Trei biserici de sat muntene : Pie- 
trosita, Calvin! siCremenari [Trois eglises de vil- 
lages valaques]. Buletmul, 1931, p. &-60, 14 fig. 
— Eglises rurales du xvni« siecle. 

2906. loRGA (N.). Biserica galbefia din Urlati. [L’eglise 
jaune d’Urlati] Buletinul, 1931, p. 7-10, 4 fig. — 
Eglise du xviii® siecle, decoree de fresques, en 
Valachie. 

2907. loRGA (N.). Prid^orul de la Collea. [Le peris- 
tyle de Cc^ltea]. Aletinul, 1931, p. 136. — Decou- 


verte d’une inscription qui en fixe I’erection a 
1770. 

2908. Draghiceanu (Virgiliu N.). Monumentele isto- 

ricedin Ollenia. Raport din anul 1921. [Monumenls 
hisloriques d’Oltenie. Visile de Buletinul, 

1931, p. 105-135, 50 fig. — Eglises el habitations 
seigneuriales. 

2909. loRGA (N.). Biserica vechedin Batrani [L’an- 
cienne eglise de Batrani]. Buletinulj 1931, p, 101. 
— Malgre line inscription qui la date de 1850, elle 
est certainement plus ancienne. 

Sudde. 

2910. JosEPHSON (Ragnar). L'esprit remain dansl'ait 
suedois. C*>ngr^s Stockholm y 1933, p. 13. — Role 
joue par I’arl remain de la fin de la Renaissance 
et de Fepoqne baroque dans la formation de l*art 
suedois (architecture et arts plastiques qui sV rat- 
tachent). 

2911. JosEPHSO (Ragnar). L’extension du style 
suedo-romain. (long res Stockholm y 1933, p. 123- 
125. — La diffusion de rarcbiteclure romaine dans 
le Nord par le moyen de ia Suede et particuli^re- 
ment de Nicodeme Tessin le Jeune. 

2912. Alm {Henrik). Stiangnas domkyrkas tornkrou. 
Ett veik av Carl Harleman. [Le dome de la lour 
de la cathedrale de Slrangnas. Une oeuvre de Carl 
Harleman]. Foravonneriy 1933, p 49-75, 11 fig. 

2913. Strengell (Gustaf). Nikodemus Tessin d. y. i 
Ragnar Josvphsons framstallning. [Nicodeme Tes- 
sin le Jeune d'apres les ecrits de Ragnar Joseph- 
son], Finsk Tidskr,y 1933, p. 13-27 et 91-103. 

2914. Weigert (Roger-Armaiid). Nicodeme Tessin 
le Jeune el Jean Berain. (2ong rH Stockholm , 1933, 
p 161)-170. — Influence de Fart ue Berain sur 
Tessin le Jeune. 

Voir aussi les n®^ 2812 et 2911. 

Suisse, 

2915. Haug-Levallet (Mme). L’ Hotel de viile de 
Xeuchalel. B, Art fr.y 1933, p, 88-99, 2 pi. — His- 
toire de ia construction et de la decoration de cet 
edifice de 1783 a 1790. Les premiers plans furent 
donnes par Blondel, mais ne furent pas executes; 
ceux de Charles-Adrieu Paris (Mnsee de Besan- 
gou, reproduits ici) furent modifies par i’entre- 
preneur Reymond, a la grande indignation de 
l architecte. La salle du conseil fut decoree par 
J.-B.-J. Boutri de Besangoii, les autres salles par 
Guygnard, menuisier a Neuchatel. Les grilles et 
les feri’ures sent de J.-J Lorimier, de Neuchatel, 
de Pei is ou Peiez, de Paris, et de J.-B. Pertois 
qui est egalement 1 auteur de deux magnifiques 
poeles de faience, a decoration de bronzes ciseles, 

2916. Hoffmann (Hans). Die klassizistiscbe Baukunst 
in Zurich. M,' A, Ziirichy t, XXXI (2), p. 1-48, 
20 pi. — Etude du developpemenl de Tarchilec- 
ture classicisle a Zurich, de 1765 a 1835. pendant 
cetle epoque ou Zurich, de ville encore enfermee 







177 — 


SCULPTURE 


dans sou enceiute do lours et de marailles, est i 2918. Reinhardt fHans\ Der Archilekt des Aileshei- 


devctiue mid viile moJerne. OEuvres des archi- ! 
lectes Matteo Pisoiii, Da\id Vogel, Johannes ! 
Meyer, Eschtfr Heydogger, BlunUchti, Stadler, { 
Vogel i, Ulricb, Eh re ii berg, Kubli, Zeugheer, Ne- | 
grelli, Pfister, Wegemanii et Faller. ; 

2917. Vaucuer (Guslave). Un plan des forlificatious i 
de Geneve en 1607. Genava, 1933, p. 143-147, 1 pL 
— Plan du a Pingeuieur x\dam Du Temps. 


mer Dombezirks Jacob Engel. Indie. Suisse, 1932, 
p. 54-57 et 239, 2 fig. — L’architecte de i’egbse 
d’Arlesheiin et des batiments annexes, construits 
pour ie chapitre de la cathedrale <ie Bale qui s"y 
elait installe en 1678, est rarchilecte de la resi- 
dence et de I’eglise d’Eichstatt, Jacob Engel, ori- 
ginaire du canton des Grisons. 


SCULPTURE 


Allemagne. 

2919. Foerster {C. F.). Weyhenmeyer, Schliiter, 
Kirchner. Berl. Museen, 1933, p. 96-99. — Remar- 
ques concernant des travaux recemment parus 
sur ces sculpteurs aliemands du xvii® et du xvm® 
siecle. 

2920. Francastel (Pierre) Le Marmori)ad de Cassel 
et ies i.azienki de Varsovie. Gazette, 1933, I, 
p. 138-156, 21 fig. — Les recherches de I’auteur, 
concernant deux salles decorees de faiences de 
Delft et de stucs donl Fauteur et ia date n’ont pas 
pu etre determines par le recent historien d’un 
petit edifice de Varsovie, Font conduit a y voir un 
reflet du Bain de inarbre de Cassel, oeuvre du 
decora teur frauc-comtois Pierre-Etienne Monnol, 
ou tout au moins d une cerlaine tendance de I’art 
romain au debut du xvni® siecle dont Monnot est 
le principal interprete. Cette decoration a du 
prendre naissance an moment meme de la pre- 
miere construction de Fedifice pour le prince 
Lubomirski (1690-1702). 

2921. Feulner (Adolf). Gustav- Adolf Statuetten. 
Pantheon, 1933, 11, p. 357-359, 2 fig. — Exposition 
a Stockholm, precieuse pour Ficonographie de 
Gustave-Adolphe. Reproduction d’un buste en 
bronze de Georg Petel et d’une statuette en argent 
faite vers 1630. Elle porte les initiates de Forfevre 
d’Augsbourg Daniel II Lang et a servi de modMe 
a Schwesterinuller dont Fexpositioii presentaitun 
projet de statue posterieure de vingt ans. 

2922. Boegk (Wilhelm). Eine Marmorarbeit des Ber- 
liner Hofbildhauers Michael Ddbel. BerL J/usee/i, 
1933, p. 92-95, 2 fig. — Attribution a ce sculpleur 
du XVII® siecle, originaire de Konigsberg, d’un 
Cupidon en marbre du Musee de Berlin, autrefois 
atlribue a Olto Mangiot. 

2923. Moule (Hans). Ein Elfenbeinaltai chen voii 
Franz Julius Dbteber im deulschen Museum. Berl. 
Museen, 1933, p. 86-92, 6 fig. — Etude d un petit 
autel eu ivoire du musee de Beilin, dans lequel 
Fauteur reconnait une oeuvre du sculpteuret orne- 
maniste leipzicois Franz Julius Doteber. G'est uiie 
des meilleures sculptures sur ivoire allemandes 
de Fepoque baroque, executee entre 1614 et 1622. 

2924. Sauer (Horst). Das Werk Joseph Anton Faicht- 
mayers. Ein Ueberblick. Oberrhein. K,^ t. VI, 


p. 201-255, 33 fig. — L'oeuvre de ce sculpteur 
souabe (1696'1770). 

2925. WiLM (Hubert). Engel von Ignaz Gunther. 
Pantheon, 1933, il, p. 276-278, 1 pF et 2 fig. — 
Acquisition par le musee gerinaniuue de Nurem- 
berg d’aiiges du sculpleur rococo niauicho'S Ignaz 
Gunther (1725-1775). 

2926. Noack-Heugk (Lore;. Neues fiber Leben mid 
Werk des Freiburge"*!* Bildhauers Joseph Hbr. 
Oberrhein A’., t. VI, p. 256-271, 10 fig. — Vie et 
oeuvres de ce sculpteur ne en 1732. 

Pour Kirchner, voir le n'^ 2919. 

2927. Braun 'Edmund \Viii.F Studien fiber Georg 
Petel. Belvedere, 1932, II, p. 118-122, 5 fig. — 
Scul[)teur allemand de la premiere moitie du 
xvu® siecle. Parmi ies oeuvres qu’ou peut lui attri- 
buer, dont plusieurs portent ses initiales, il y en 
avail une attribute au sculpteur aulrichieii Job. 
Pichler et d*aatres qu’on croyait de Lucas Faid- 
herbe d'apres des esq^is^es de Rubens. 

Voir aussi ie n® 2921, 

2928. Boeck (Wilhelm). Studien fiber Schluter a Is 
Bildhauer. J. Berlin, 1933, p. 38-67, 18 fig. — 
Etude des oeuvres de ce sculpteur berlinois du 
XVII* siecle, faite avec la preoccupation de separer 
ses oeuvres propres de celles de son atelier ou de 
ses eleves. 

Voir aussi les 2919, 2930, 2933, 2942 et 3257. 

Pour Schwestermuller, voir le 2921. 

2929. Noack (Werner). Ein Spatwerk Christian 

Wenzingers im Freiburger ' : 

Oberrhein. K., t. VI, p. 272 d. ' i . 
immaculee de 1785 environ. 

2930. Boeck (Willielm). Georg Gottfried Weyhen- 
meyer. Berl. Maseen, 1933, p. 57-61, 6 fig. — 
Altributioa a ce sculpteur abemand, ne dans la 
region d’Ulm peu apres le milieu du xvii® siecle et 
qui fut Feleve de Schluter, de diverses statuettes; 
on connaissait son existence par des documents 
mais on ne pos'^edait aucuno de ses oeuvres. 

Voir aussi le n® 2919. 


Autriche. 

2931. Binder (Bruno). Ivory^c#rvings masterpieces 



l¥li»>Xti!t* SINGLES 


-m- 


of the Austrian baroque. Apollo, 1932, II, p. 285- 
289, 6 fig. — Les sculpteurs sur ivoire de Tepoque 
baroque en Autriche. Reproduction d'oeuvres de 
Ignaz Elhafen, Mathias Steinle, Permoser, Mat- 
thias Rauchmiller, Johann Schneck et Johann Ignaz 
Bendl. 

2932. Santa Clara (Abrahama;. Die Pest in Wien. 
Atlantis, 1933, p. 3bl-3^2, 1 fig. — Reimpression 
d un vieux texle relalanl ia pesle de 1679 el rt pro- 
duction du monument commemoratif du a Fischer 
vou Erlach, Rauchmiller et Strudel. 

Voir aussi le n® 2807. 

Pour Donner, voir ie n° 2807. 

Pour Messerschmidt, voir le n° 137. 

2933. Boeck (W.). Permoser in Berlin. Berl. Museen, 
1933, p. 30-32, 2 fig, — Atlnbulion a Balthasar 
Permoser d'une decoration de cheminee de la 
chambre dite du Drap d or au chateau de Berlin, 
qu’on pensait etre de ia main de Schluter. File 
doit dater de pen apres 1708 {le sejour de Permo- 
ser a Berlin dura de 1704 a 17l0]. Atlrihulion ega- 
lement a Permoser, pendant ce sejour a Berlin de 
la maquelte d’un nautilus du Griines Gewolbe a 
Dresde, execute par I’orfevre Bernhard Quippe, 

Voir aussi les 131, 132 et 1931. 

Pour Pichler, voir le n® 2927. 

Pour RanchmuUer, voir le n® 2930. 

Pour Steinle, voir les n®® 131, 133 et 2931. 

Espagne. 

2934. Segura (R. G ). El relablo mayor de Fnen- 
mayor (Riopa) y algunas noticias de su escuitor 
Bascardo. Bole tin, 1933, p. 243-2o2, 2 pi. — 
Ratable sculple par Juan Bascaido, Juan de Irazu 
et Juan Arizmendi (contrat de 1632 et paiements 
jusqu’en 1678): autre retable attribue a Bascardo, 
a Santa Maria de Viana (Navarre). 

2935. Dominguez Bordona(J ). Sobre la participacion 
de Pedro Casteilo en el retablo de El Escorial. 
Archivo esp., 1933, p. 139-140. — Publication d*un 
document concernant Faclivite du sculpteur de 
Philippe II Pedro Gastello. 

2936. Bey (Garcia). Juan Bautista MonegFO escuitor 
y arquitecto (suite). Boletin, 193.1, p. 148-152, et 
204-224, 3 pi, — Suite de i’eiude consacree a cet 
architecte et sculpteur du xviii® siecle. De la 
porte du monastere de San Juan de los Reyes 
(1606) aux reparations de I’eglise paroissialef 1614). 
Vues de la chapelle de la Virgen del Sagrario et 
de la chapelle de la Descension a Tolede, et du 
passage qui relie la calhedrale a Farcheveche. 

2937. TaracexNa (Bias). Los Romera. arquitectos. tal- 
listasy doradores de retablos. Archivo esp., 1933, 
p. 127-128, 2 pi. — Documents concernant un ale- 
lier de retables baroques, etabli dans la province 
de Soria, 


• • 


Flandre. 

Voir le u® 294. 

2938. Devigne (Marguerite). Eine Piela vom Jerdme 
Duquesnoy. J. Vienne^ t. VII :933 . p. 249-250, 

I (>i. et 2 fig. — Petite Pieta ie marbre du musee 
de Vienne ou se lit la signature de Du(|uesnoy; 
c’est uae oeuvre qui porte la marque ie Finfluence 
de Vail Dycket quiadu etre execnlee pen apres le 
retour de Fartisie dans les Pays-Bas (1643) Une 
copie de ce groupe se Iroiive dans le monument 
fuiieraire de lladelin de Royer a Notre-Dame de 

II uy (vers 1645) 

Pour Hansche, voir len® 591. 

2939. Lacchin (EnricoL Essai sur Jusle Le Court, 
sculpteiii fiamand, R. Beige d'arch., t. Ill il933), 
p. 17-29, In fig. siir 'i pi. — CXiuvre de ce sculp- 
teur de Fepoque jjaroque etabli a Venise (ne a 
Yprc'i en 1637 ; a Venise des 1657 }. 

Pour Van der Haegen, voir le u® 294. 


France. 

2940. ViTRY (PauFj. La sculpluie fran^aise en 
Elurope au xviii^ siecle i]ongres Stockholm, 1933, 
p. 172. — Sa preponderance et son rayonnement. 

2941. Reau (Louis). La sculpture francaise a Rome. 
B. Art fr., 1933, p. 21-43. — A partii- du xvi® siecle, 
mais surtout aux xvii® et xviii®, Rome a ete le 
centre le plus actif de la sculpture frangaise et 
elle conserve dans ses musees et surtout ses 
eglises de tres nombreux temoins du talent des 
sculpteurs classiques, mais qui u'ont jamais ete 
etudies, ni convenabiement imentories. M. Reau 
comble cette lacune; ii commence par etudier 
chronolo^iquement ces oeuvres, les divisaiit en 
deux periodes par Fannee 1660 ou fut creee FAca- 
deraie de France a Home, puis li dresse un reper- 
toire des oeuvres coiiservees i® dans les musees 
et 2® dans trente-cinq eglises. Pour resumer la 
premiere parlie de son etude : au xvx® siecle Jean 
de Chenevieres, Mailre Ponce et Nicolas d’Arras, 
puis Jean de Bologne et Pierre de Francheville qui 
out surtout Iravaille a Florem'o ; au debut du xvii®, 
Nicolas Cordier; sous Louis XIII, Guillaume Ber- 
tbelot, Jacques Sarrazin et Michel Anguier, puis 
enfin, Nicolas Sale et Claude Adam qui onl tra- 
vaille sous la direction de Berain. Apres la fonda- 
lion de FAcademie, Faclivite frangaise s’accroit 
encore et on ne peut citer que les mail res princi- 
paux. Sous l.ouis XIV, J -B Theo Ion, P.-E. Mon- 
not et Pierre II Legios; sous Louis XV, L.-S. 
Adam, Edme Boucliardon et Michel Ange Slo<itz; 
sous Louis XVI enfin, Pajou et Houdon, puis, a ia 
veille de la Revolution, Maximilien Laboureur et 
Claude Michalion. 

2942. Boeck (Wdhehn). Les sculpteurs frangais a la 
cour de Frederic I®'* de Prusse. Gazette, 1933, II, 
}>. 104 116, 12 fig. — Recherches sur les travaux 
des sculpteurs frangais qui ont travaille aux cotes 
d’Andre Schfilter, le meilleur sculpteur de FAUe- 



- 179 — 


SCULPTTJRI 


ma^nedu Nord au debut du xviii® siecl^. C^luvres 
de Hulot, Charpentier, Dubut. 

2943. Dumolin (M.). Les sculpteurs employes par 
Mansart a I'Hblel Carna valet. Com. Vieux-PariSy 
1928, p. 125-128. 

2944. CH.vBAGEAT(Mai‘guerite). Es^ai sur la decoration 
sculptuiale des paics avant Versailles (Ognon. 
Raray, Wuleviile). B. J/nsees, 1933, p. 128-130, 
3 fig- — Resume d’uu these soulenue a TEcoie du 
Louvre. Travaux executes entre 1600 et 16-iO, (pii 
montreat comment des elements italieus ont ete 
adaptes au gout fran^ais et qui font compreudre la 
formation {lu style classicjue. Etude en particulier 
de i evolution du style de Jacqnes Sarrazin. 

2945. Puvis DE Chayannes (Henri). Essai de revision 
des altritiution?* do Versailles. Les groupes d’en* 
fants de Le llongre. B. de I' Art, 1933, I, p. 2l9- 
224, 3 fig. — L’auteur rectifie une attribution 
faite par lui dans un precedent article et rend a 
Le Hongie un groupe d’enfants du parterre d’eau 
dans lequel il avail vu precedemment la main de 
Coysevox. 

2946. Puvis de Chavannes (Henri). Le parterre et 
I'allee d’eau de Versailles. Les auteiiis des grou- 
pes d'enfants. Gazette, 1933, I, p. 104-112, 11 fig. 
— Examen des groupes d’enfants de I’allee d’eau, 
t*n attachant plus d’importance aiix oeuvres elles- 
memes et au style qu aux temoignages ecrits sur 
lesquels on s est surtout appnye jusqu’ici. M. Pu- 
vis de Cliavannes arrive a la conclusion que luiit 
groupes sout de Legros, deux de Le Hongre, les 
Musiciens et les Chasseurs, et un seul de Leram- 
bert, les Tennes. L’auteur en outre recLtfie une de 
ses precedentes altnbulions el rend a Le Hongre 
les Enfants au Flambeau qu’il avail altribues a 
Coysevox. 

2947. George ( Waldemar). Man in excelsis. Apollo, 
t. XVII (1933 , p. 249, 6 fig. — Busies frangais du 
xviii® siecle. Par Lemoyne, Gois, Pigalle, Caflieri, 
et Houdon. 

2948. Montessus DE Ballore (Mllede). Les boiseries 
des xvii*= et xviii® siecles dans les eglises de la 
Cieuse. B. Musees, 1933, p. 131 132, 2 fig. — 
Resume d’une these soutenue a I’Ecole du Louvre. 
Ces boisei ies, tabernacles, retables et stalies sont 
issus d’influences espagnoles, mais executes par 
des Limousins et des Marchois qui ont adouci et 
lempere la pensee espagnole. 

2949. PouLioT I'M.). Note sur une statuette inedite 
du rnusee de Chievres fa Poitiers]. B. Antiq. Quest, 
t. IX ( 1931-32', p. 3P;-320. — Statuette de la Vierge 
en ivoire du xvii® siecle. 

Voir aussi les n®* 544 et 2812. 

Pour M Anguier, voir le n° 2941. 

Pour Bouchardon, voir le 2941, 

2950. Albizzati (CarloL II u Lisimaco di Pavia. His- 
toria,, 1933, p. 209-218, 6 fig, — Copie en marbre 
d'nn busie de la collection Farnese de Naples, 
a i Atheuee de Pavie. On a cru longtemos qu'il 
s'agissait d une oeuvre hellenistique de 290 envi- 
ron, mais c'est en realite une copie du milieu du 


xviii« siecle due a Pun des eleves du sculpteur 
fraugais Boudard, etabli a Parme. 

Pour Caffieri, voir les 11 °* 1532, 2947 et 3362. 

Pour Clodion, voir le n^ 385. 

2951. ViTRV (Paul). Un buste de Louis XIV par 
Coysevox. B. Musses, 1933, p. 5-6, 1 fig. — Bus,te 
(le inaibre datant de 1677, replique de celui de 
Versailles. 

Voir aussi les n°® 531, 2812, 2945 et 2946. 

2952. Rakint fW.). Un buste inedit de Catherine II 
par N. F. Gillet. B. de V Art, 1933, I, p. 230-234, 
2 fig. — Buste signe et date 1770, fait par ce 
sculpteur messin (1709-1791) qui a ete le pre- 
mier pi'ofesseur de sculpture a l Academie des 
Beaux-Arts de Saint-Petersbourg. 

Pour Girardon, voir le m' 2812. 

Pour Houdon, voir les 144, 568, 2941 et 29-47. 

2953 Baum GARTEN (Sandor't. Pierre 11 Legros (1666- 
1719;. B. Musses. 1933, p. 130-131, 2 fig. — 
Resume d une these soulenue a I’Ecole du Louvre. 
Biographic, liste des oeuvres (determination et 
datation dhine quarantaine), bibliographie. 

Voir aussi les 2941 et 2946. 

Pour Le Hongre, voir les n°^ 2875, 2945 et 2946. 

Pour Lemoyne, voir le 2947. 

Pour Lerambert, voir le n° 2946. 

Pour Monnot, voir les 2920 et 2941. 

Pour Pajou, voir le 11 ° 2941. 

Pour Pigalle, voir le n° 2947. 

Pour Puget, voir les 11 °^ 615, 2846, 2959 et 3391. 

2954. LoNGHURsr (Margaret H.) The Pompadour’s 
daughter Connoisseur, 1933, p. 262, 1 pi. et 1 fig. 
— Buste de fillette (Victoria and Albert Museum), 
qui passe pour etr(* celui d’Alexandrine d'EtiolIes, 
la fille de Mme de Pompadour, expose par Saly 
au Salon de 1850. Une image de ce buste figure 
dans un panneau de Boucher, peint pour Mme de 
Pom padou r. 

Pour Sarrazin, voir les n®* 2941 el 2944. 

Pour Slodtz, voir le n° 2941. 

Pour Tuby, voir le n*^ 2812. 

Grande-Bretagne. 

2955. Macdonald (George). Note on three seven- 
teenth-century bhetland tombstones. Ant. ScoF 
land, t LXVII (1933). p. 53-61, 3 fig. — Pierres 
tombales du xvii® siecle a decor sculpte. 

2956. A bust of Fox. Pennsylvania, 1933-34, p. 9, 

1 fig. — Buste de I bomme d Elat anglais Charles 
Jamch Fox par Joseph Nollekens (1737-1823). 

Italie. 

2957. pREcoNi 1 Hector G Romischo Brunnen. 
Atlantis, 1933, p. 531-549, Jo fig, Reproduc- 



XVII*-XVIU* SitCLES 


— 180 — 


tions de fontaines romaines, ensembles et details 
de sculpture. ®uvres entre autres de Fontana, 
Maderno, Paolo da Brescia, Pietro Bernini, Lorenzo 
Bernini, Pietro Bracci et Landini. 

2958. Stolzenburg (Mary Ann), Die Barock-Kapelle 
San Severo di Sangre in Neapel. Atlantis, 1933, 
p. 246-247, 4 fig. — Chapelle consacree en 1608, 
tres belle decoration baroque. Reproductions du 
tombeau du comte Antonio di Sangre par Fran- 
cesco Queirolo (1704-1762) et du Christ voile de 
Sammartino (1728-1800). 

2959. Francastel. Influences frangaises a travers 
ritaiie dans Fart de FEurope a la fin du xvii® 
siecle. B. art fr., 1933, p. 99-107, 1 pi. — Decou- 
verte a Varsovie du projefc du monument fuue- 
raire du marquis de Pomponne, eleve au debut 
du xvnr siecle k Feglise Saint-Merri par le sculp- 
teur Bartolomeo Carlo Rastrelli.Ce projet, trouve 
parmi d’autres projets du fils de Rastrelli, devenu 
architecte en Russie, montre combien cet artiste 
italien s'etait impregne des principes d’arl fran- 
gais. A ce propos, Fauteur passe en revue un cer- 
tain nombre d’oeuvres d’arlistes italiens qui ont 
subi Finflueiice de la France et qui Font trans- 
portee dans les pays de Fest de FEurope ou ils 
se sont etablis, Fauteur des bas-reliefs des bains 
de Varsovie, celui de Fimitation du Saint Sebas- 
tien de Puget ^ Wilno, etc. 

Voir aussi les n°® 2093, 2893, 2894 et 2920. 

Pour le Bernin, voir les n®* 2291, 2957 et 2962. 

2960. Ronchi (Oliviero). Una scultura perdu ta di 
Girolamo Campagna. Riv. dWrte, 1933, p. 487-492. 
— Monument funeraire de Salione Buzzacarini a 
SanF Agostino de Padoue. 

Pour Fontana, voir le n® 2957. 

Pour Maderno, voir les n^*® 2891 et 2957. 

2961. Pergola (Paola della) L'attivita di Francesco | 

Mochi a Roma. Bolletlino, I XXVII (1933), p. 103- j 
110, 7 fig. — CEuvres romaines de ce sculpteur i 
ilaiien de la premiere moitie du xvn® sietle. I 

Pour Rastrelli. voir le 2893. 

2962. Meli (Filippo) et Rorcnis (Gabriel). Serpotta 
et Lesueur. /?. de I'An, 1933, L p. 43-48, 5 fig. 
— Renseignements sur la vie et Foeuvre de ce 
stuccateur sicilien du xvfi®-xviii« siecle qui a 
passe toute sa vie en Sicile mais qni s’est inspire, 
par le moj^en de gravures, d’oeuvres du Bernin et { 
de Le Sueur (gravure de Gerard Audran a la | 
chalcograpliie du Louvre). 


2963. Meli (Filippo). Giacomo Serpotta (1656-1732). 
Der Kunsller der Kindheit. Pantheon, 1933, I, 
p. 80-82, 3 fig. — OEuvres representant des 
enfants, putti, Charity, etc. A Palermo. 

Pays-Bas. 

2964. Knoef (J.). Acbttiend'eeuwsche sluc-cmtwer- 
pen in dc verzamelingen van bet koninklyke 
Oudheidkundig genootschap en hunr makers. 
[Slue du xviii* siecle dans la collection du Musee 
Royal arcbeologiquej. Kon, Oiidh. G. 1933. 
p. 33-39. — La famille Hnsly { xvui® siecle) 
originaire de Doelinchem (Pays-Bjsj, famille 
d'arcbitecles specialises dans le slue. Le plus 
grand artiste en est Jacob Otten Husly. 11 a fait 
des slues a Fh6lei de ville de Weesp iHollande) 
en 1776, a Feglise de Harlingen (Ilollande), 1772- 
1775, L’ai licle se lermine par une etude des des- 
sins de Fartiste. 

2965 Neurdenbubg (Elisabeth^ Die interna I ionalen 
Einfliisse in dcr Skulptur <les Hendrick de Keyser. 
Congr^s Stockholm, 1933, p. 134-135. — Scuip- 
teur hollandais du debut du xvii® siecle fjui 
n’a pas de predecesseur dans son pays. 

2966. Neurdenburg (Eiisabeth), Een teekeniLg voor 
een der gevelsteenen van bet voormalig N. Z. 
Huiszittenhuis te Amsterdam. Oiid-Holland, 1933, 
p. 225-230, 5 fig. — Publication d’un bas-relief 
d’une ancienne maison d’Amsterdani, aujourd'hui 
au Bijksmuseum, et d’uu dessiu de Pieter Jansz 
qui eu est le projet. Le sculpteur Willem de 
Keyser (1649) a Iransforme un certain nombre 
de details. 

2967. Charageat (Madeleine). Sculptuies d’Adrien 
de Vries au chateau de Di ottningholm. Congres 
Stochkolm, 1933, p. 143-144. — L’influence de 
Jean de Bologue se manifeste surtout dans le 
cboix des themes; dans les delads, Farlisle se 
libere de la tradition italienne et il prend sa place 
dans Fe\olutiou tie Fart sepleiitrional du xvii* 
siecle. 

Pologne. 

Voir le n” 2809. 

Sudde. 

Pour J. G Herholdt. voir le n® 2808. 

Suisse, 

Pour Spengler, voir le .330t). 


PEINTURE ET GRAVURE 


G^n^ralMs. \ 

Voir les 81. 82, 116, 170, 174, 175 et 507. I 

Allemagne, j 

! 

2968. Birchlel (Linu%). Barocke Deckenfreskeu in j 
Zeiningen#{Aargau). Indie, Suisse, 1932, p. H5-67, ; 


2 fig. — Remise en etat de fresques d’epoque 
baroque qui seniblent etre Foeuvre d’arliste^i 
allemands du sud des environs de 1770. 

2969. Sternberger (Dolf). Das Wunderbare in der 
Natur. Atlantis, 1933, p. 124-126, 4 fig. - Dessin.s 
d’histoiie naturelle de Johann Georg Adam Fors- 
ter (1754-1794) et Maria Sihvla Merian (1647- 
1717). 



- m - 


PEINTURE 


Voir aussi les n®* 46 et 135. 

Pour Chodowicki, voir le 162. 

2970. Martin (Kurt). Der Bildbauer Paul Egell als 
Graphiker. Oberrhein. K., X. VI, p. 179-2\)U, 16 fig. 
~ Gravures illustrant les trois volumes « Scrip- 
tores Historiae Romanae » parus a Keidelben en 
1743 el 1748. Elies sent de differents graveurs 
d’apres des de^sins de Paul Egell, qui uetait 
connu jusqu'ici que comme sculpteur. Catalogue 
des gravures. 

Pour Elsbeimer, voir les 478 et 3012. 

2971. Waldmaxn (Emil). Ein bezeichnetes Gemalde 
von Adam Grimmer. J. f. Kun^tge^chichte , 1933. 
p. 109-1 12, 2 fig. — 1/auteur reclame pour lepeintre 
rhenan Abel Grimmer uu tableau signe etdate de 
1592 qui figurait a Vexposition d'Amsterdam de 
1931 [Joost de Momper et ses conlempoiaius) et 
y etail attribue an peiutre et arcliitecle aiiversois 
du meme nom (1570-1619). Les quelques reiisei- 
gnements connus sur le peintre rhenau. 

2972. Hind (A. M.). Studies in English engiaving. 

V. Wenceslaiis Hollar. Connoisseur ^ 1933. II, 
p. 215-227, 1 ])1. et 14 fig. — Vie el oeuvres de ce 
graveur ne a Prague on 1602. quia vecu cn Alle- 
magne, puis en Aiigleterre, puis en Flandre. 

, Parmi les gravures reproduces, le portrait de 
I’arlisle par lui-meme, de 1649 environ. 

2973. Williams (lolo A.). Hollar ; a discovery. Con- 
noisseur, 1933. 11. p. 318-321, 5 fig. — Publica- 
tion de quatre dessins a la plume, des \ues de 
Londres, que Tauteur estime etre de la niaiu de 

W. Hollar et lui avoir Srrvi pour sa celebre viie de 
Londres a voi d’oiseau, faite a Anvers eu 1647, 
trois aiis apres avoir quitte PAngleterze. 

Voir aussi le 413. 

Pour Kern, voir le n® 266. 

2974. Francis Henry S.}. A note on an oriiemeiital 
alphabet by Lucas Kilian. Cleveland, 1933, p. 123- 
126, 1 fig. — Alphabet ou les leltres sont agre- 
mentees de figures, par le graveur allemand Lucas 
Kilian (1579-1637). 

2975. Gerstenberg (Kurt). Die kiinstleriscben Au- 
fiinge des Anton Raphael Mengs. Z, f. Kunst- 
geschichte, 1933, p. 77-88, 6 fig. — Etude des 
oeuvres de jeuiiesse (1741-1744J. 

Voir aussi le 2986. 

Pour Pesne, voir les n®^ 267 et 3079. 

2976. Hind (A. M.). Studies in English engraving. 
Prince Rupert and the beginnings of mezzotint, 
Co/moLS}!eiir, 1933, II, p. 382-389, 1 pL el 7 fig. — 
Le precede de la gravure a la maniere noire. Lisle 
d’oeuvres du prince Rupert ou qui lui sont attri- 
buees. 

2977. Borenius 'Tancred). Cecil Calvert, lord Bal- 
timore, by Gerard Soest. Burl. M., 1933, 11, 
p. 193, I pL — Portrait peintvers 1640, qui foin- 
nit la preuve que ce peintre westphalieii etait deja 
etabli en Aiigleterre a ce momont-la; on datait 
son arrivee de 1644. 

2978. Mater Glanna), H. E. Weyer. J. Bale (Kunst- 


samzuL), 1931-32, p. 96-119, 10 fig. sur 5 pi. — 
Vie et oeuvres de cet aitiste allemand du debut du 
xviii® siecle. Reproductions de dessins. II a fait 
d’abord des copies sans grande oiiginalite et e’est 
dans le dessin de passage qu’il a trouve sa voie. 

Autriche. 

Voir le n® 12. 

Pour Gran, voir le n® 286. 

Pour Maulbertsch, voir les 791 et 2807. 

Danemark. 

Pour Jens Juel, voir les 139 305 et 3462. 
Espagne. 

2979. Lopez de !^Ienesfs (Ainada-. Las pensiones que 
en 1758 concedio la Academia de San Fernando 
para ainplicCioa de esludios en Roma Bolelin, 
l933, p. 253-300, 3 pL — Fen ions octroyees eii 
1758 a divers aitistes espagiiois nour leur per- 
iiielLre de poursui\re ieuis t^ludes a Rome. For- 
Irais de Ignacio de Heimosill y de Sandoval 
par A. G Rniza lie Manuel de Roda y Agurre, 
par P. Battoni et de Maeila par lui-meme. 

2980. Rocciies iGabiiel'. La gra\ure en Esjjagne a 
la fin du xvnr .‘-iecle. Le <* Don Qnichotle » de 
i'Academie espaginde. tslainpes, 1933, p. 131- 
137 et 180-186. 5 fig. — Llude d'une edition du 
Don Quichotle puhlie en 1780 par FAcademie 
espagnole, ou Ton sent Ires fortement I’influenee 
francaise. Le principal metteiir en oeuvre a ete le 
peintre Antonio Garniceio (i748 l814); e’est a 
Ini qu'on doit les deux iters de rillustralion, 
OEuvres du gra\eur Carmona et I'efU'oducFons de 
gravures de Caimot a et Fabregat d’apres des 
des.-ins de Caniiceio et de Ballesler d'apres J. del 
Ca.'.tillo. 

Voir aussi les n®" 99 el 104 

Pour V. Carducho, \oirle n« 2507. 

Pour Garnicero, \oii les 2988 et 3466. 

2081. Martinez Irora Anal. Joseph del Castillo. Bo 
tin, 1933, p 6*2-70 et 128-139, 3 pi. — Hensei- 
gnements coticeriianl la vie et I’ceuvre de ce pein- 
tie espagnol du xvin® siecle, admirateur de I’art 
liaiien. Lisle de ses oeuvres et bibliographie. 

29o3. Martix Tomas Estevez). D. Jose Maea, pin- 
tor. 1760-1826. Uoletin, 1933. p. 113-124, 4 pL 

2984. Mendez Casal (Auloiuo'. Un retrato inedito 
pintado for Fray Juan Bautista Mayno. B. espa~ 
iiola, t. 1 '1933j, p. 297-301, 3 fig. — Portrait de 
moine (collection Moore a Londres) qu’on pent 
attribuer a ce peintre. 

Pour Mazo, voir le u® 469. 

Pour Murillo, voir le ii® 310. 

Pour Ribera, voir les 31tT ^ 3162 . 



XVIl’-XTllI' SINGLES 


— 18 * — 


> 


2995. Sherman (Frederic Fairchild). Two recently 
discovered portraits in oils by James Peale. Art 
in A,, t. XXI (1933), p. 114-121, 4 fig. — L'auteur 
s’attache a reconstiluer i’oeuvre du peintre de 
portraits James Peale, connu surtoul jusqu’ici 
comme minialuriste Pnbiication de deux portraits 
recemmeut decouverts, Pun date de 1801. Lisle des 
portraits coimus. 

2990. Sawitzky (William). Some unrecorded por- 
traits by Gilbert Sluart. 11. Portraits painted in 
Ireland. III. Portraits painted in America. Art in 
A., t XXI (1933), p. 30-48 et 81-93, 8 fis:. sur 4 pi. 
— Poi traits peints en Irlande de 1787 a 1793. 
Portraits peiuts en Amerique. Parmi ceux qu’on 
lui attribue, il y en a 21 que I’auleur considere 
comme n'elant pas de sa main. 

2997. SiPLE (Walter II ). An unpublished miniature 
by Benjamin Trott. Cincinnati^ 1933, p. 38 42, 
2 fig. — Miniatin iste anieneain ne a Boston vers 
1770. mort vers 1841. 


2985. Zarco Cuevas (Julian). Un manuscrito, inedito 
y descoDOcido, del P. Fr. Juan Andres Rizi, en la 
biblioteca del Escorial. /?. espaHola, t. I (1932], 
p. 138-149, 4 fig. — Publication de feuillets 
d’un manuscrit il(ustr6 de dessins pai* ce peintre 
benedictin qui naquit h. Ma<irid en 1595. 

2986. Dos pinturas « nuevas ». I. Un cnadro de 
Tristan en el museo del Louvre. II. Un techo de 
Mengs en Aranjuez. Archivo esp.^ 1933, p. 61-63, 
3 pi. — I. Entree an Louvre de Saint LouU faisanl 
Vaumone de Luis Tristan, tableau signe, tres voi- 
sin de \ Adoration des Mages de Cambridge, dale 
de 16^0. II. Decouverte a Aranjuez d’un plafond 
fait par Mengs en 1776. 

Voir aussi les n®* 7 et 2986. 

2987. Dow.nes (William Howe). Velazquez. Art 
and A , 1933, p. 183-194, 13 fig. 

Voir aussi les 81, 157, 310, 450, 485, 488 et 282*. 

2988. Tato (J. Guillen). El manuscrito sobre arqui- 
tectura naval, del marques de la Victoria. Archivo 
esp., 1933, p. 47-51, 8 pi. — Manuscrit de la fin 
du XVIII® siecle, orne de miniatures qui out antant 
d’interet archeologique que de valeur artislique ; 
elles sont de la main de Vauteur, don Juan 
Navarro, marquis de la Victoria. 

2989. PoMPEY (Francisco). Le sentiment religieux 
et la personnalite de Znrbaran. R, de iart, 1933, 
II, p. 117-128 et 166-182, 14 fig. 

2990. Fry (Roger). A stiil-life painting by Zurba- 
ran. Burl. 3i., 1933, I, p. 253. 1 pi. — Nature 
morte, dans la collection Maxwell Blake a Taiiger. 

Voir aussi les 81, 574, 2827 et 52! 6. 


Etats-Unis. 

2991. Sherman (Frederic Fairchild). American minia- 
tures of the revolutionary period. Art in A., t. Ill 
(1933), p. lnl-105, 6 fig. sur 1 pi. — Miniatures 
par J. Trumbull, J. Bamage et J. et R. Peale. 

Voir aussi le n® 22. 

2992. Coburn (Frederick XV.). The Johnstons of 
Boston, II. John Johnston (1753-1818) and his bro- 
thers, painters. Art in A , t. XXI (1 933), p. 132- 
138, 2 fig. ^ Renseignements biographiques sur 
ces artistes americains et liste des portraits peints 
par John Johnson. 

2993. Burroughs (Louise). A portrait by Charles 
Willson Peale. New Koryc. 1933, p. 118-U9. 1 fig. 
— Portrait de M. Richard Harwood, peint eu 
1769. 

2994. Sawitzky (William ). An alleged drawing of 
Washington from life. Art in A., t. XXII (1933), 
p. 20-25, 2 fig. *— La societe historique de Penn- 
sylvanie possede un dessiu an crayon qu’on pen- 
sait etre un croquis de Washington par Charles 
Wilson Peale le frere aine de James; I’anleur 
niontre qu’il s*agit en realite d’une copie, faite 
par un artiste inconnu, d’un portrait du general 
Joseph Need, peint far James Peale, que possede 
la meme seciete. 


Flandre 

2998. B.^utier (Pierre). Peintres fiamands du xviii® 
siecle re|.reseutes au Musee National de Stock- 
holm. Congres Slockholni, 1933, p. 182. — Petits 
maitres anversois du xviii® siecle, successeurs 
de Teniers. 

2999. Michel (Edouard;. Henri Van Balen et Jan Van 
Kessel au musee d’Angers. B. Musses, 1933, 
p 148-151, 2 fig. — Etude de tableaux exposes a 
rOrangerie Le Festin des dieux attribue a Rot- 
tenhamerest probablement d’Henri Van Balen, de 
Fecole anversoise (debut du xmi® siecle) qui a 
imite Floris. Quant a la Corbeille de fleu rs Mnhuee 
a I’ecole hollandaise. elle porte la signature de 
Jan Van Kessel, autre peintre anversois, etla date 
de 1664. 

Pour Bronner, voir le 54. 

Pour Collaert, voir le 3553. 

3000. Sorrentino (AntonioL L’u aliro ritratlo di un 
Farnese del Fiammingo Gioconio Denys Hiv. 
d'Arte, 1933, p. 1Q4-107, 1 tig. — Portrait de Ra- 
il uce II Farnese (1630-1694) au Palais Royal de 
Na[)les, par Jacques Dcnys^ le frere j^eu counu du 
portraitiste flamand Francois Denys. 

Pour Jean Fyt, voir le n*’ 292. 

3001. Tier in der Kunst. Kunslwandprei\ avril 1933, 
p. 8-10, I fig. — Reproduct i^m d’un Cerf ahaltu 
par Philipp Ferdinand de Hamilton (1664-1750). 

3002. Held (Julius). Nachtraglich veranderte Korn- 
positionen bei Jacob Jordaens. B. beige d'arch,^ 
t. Ill (1933), p. 214 223, 6 fig. sur 4 pi. — Etude 
d’uu certain nombre de toiles de Jordaens aux- 
quelles il a rajoule poslerieurement des pailies, 
transformant completemenl leur format. 

3003. Van Puyvelde (Leo^ An iinpubli-hed Jordaens. 
Burl. J/., 1933, I, p. 217-222, 4 fig. — Attribution 
a la jeunesse do Jordaens de deux versions du 
meme sujet, Jesus dans la maison de Marthe et 
Marie, aux musees de Tournai et de Lille. 


r 


\ 



m - 


FEINTURE 


Voir aussi les 82, 92, 2827 cl 3026. 

3004. Bautier (Pierre). Le portraitisle Frans Leuz 
ou Luycx. Con res Stockhobny 1933, p. 154. — 
Peintre de la cour de Vieiine. Portrait de i'ar- 
chiduc Leopold-Gitillaume a Stockholm (1604- 
1668). 

3005. Van Plyvelde (Leoi. Peter Meert, ein Briisse- 
ler Portratmaler. Pantheon, 1933, II, p. 233-235, 
1 pi. et 2 fig. — Publication de deux portraits des 
Mu&ees Royaux de Bruxelles (vers 1661). 

3006. Hess <Dr. Jacob). Arbeilen des Malers Jau 
Miel in Turin, [t®uvres du peintre Jan Miel a 
Turin]. Mecled, Ned. te Rome, 1932,11, p. 141-152, 
8 fig. — Jan Miel est ne en 1599 en Flandre 
occidentale. Arrive en 1636 a Rome, il appartient 
d'abord au milieu de Pierre van Laer. En 1658 il 
est nomme peintre a la cour de Chailes Emma- 
nuel 1 1 de Savoie. Venu a Turin en 1659, il y tra- 
vaille jubqu'a sa mort en 1663. OEuvres de cette 
epoque, en parliculier la decoration du chateau de 
chasse « la V enaria Reale >j. 

3007. ZoEGE VON Manteuffel {K.). Drei Haiidzeich- 
nungen von Erasmus und .Ian Erasmus Qaelliiius 
zu Gemalden in belgischen Kiichen. Bert. Museen^ 
1933 p. 54-57, 3 fig. — Attribution a Erasmus 
Quellinus de deux ciessins du Cabinet de Dresde 
qui portaient jusqu’ici les noms de Van Dyck et 
d'Abraham van Diepenbeecks ; Tun d’eux est i'es- 
qui&se d’un tableau de Peglise Saint-Michcl a 
Louvain, si>;ue et date de 1665 Par con ire, attri- 
bulioiiau filsde Quellinus, Jan Erasmus, d nn d; s- 
sin du cabinet de Berlin qui y porte le noin du 
pere. 

3008. Bacri (Jacques). Une exposition Rubens a 
Amsterdam. Beaux-Arts, 1933, ii° 32, p. 5, 1 fig 
— Imporlanle serie d*esquis&t‘s, eutie autre les 
six re]ali\es a Phistoiie d'Achille qui viennent 
d’etre donnees au niusee Boymans de Rotterdam. 

3009. ScHABF (Alfred). The Rubens exhibition in 
Amsterdam. Apollo^ 19‘33, II. p. 232-237, 7 fig. — 
Peintures et dessins. 

3010. Norris (Christopher). The Rubens exhibition 
at Amsterdam. Bari. J/,, 1933, II, p. 229-230, 
8 fig. — Exposition de giande importance, vu le 
nombre d’oeuvres inedites et inetudiees qu’elle 
pres^nte. 

3011. Herrmann (Heibert). Rubens y el monasterio 
de El Escorial. Archivo esp., n ' 27 (1933), p. 237- 
246, 6 pi — Vues du paysage de FEscurial, em- 
ployees par Rubens dans divers tableaux. 

3012. Gerstenberg (Kurt). Rubens und Elslieimer. 
Zu ; Rubens im Kreise seiner romischen Gefahrten. 
Z. f. Kunstgeschichte. 1933, p. 220-221. — Analyse 
d’un article de G. Gabrieli ou est approuvee 1 iden- 
tihcation taite par Pauteur (voir Repertoire, 1932, 
n® 2689) des portraits de Rubens et de Faber dans 
un tableau de Rubens. M. Gabrieli reconnait en 
outre dans ce meme tableau le portrait d’Elshei- 
mer. 

3013. A masterpiece by Rubens. Toledo, n® 62 '1932), 
p. 3-5, 1 fig. — Sainte Famille au mus^e de Toledo. 

3014. Hendy (Philip). Peter Paul Rubens. Two self 


portraits and a study. Parnassus, avril 1933, p. 12- 
13, 3 fig. — Etude de trois oeuvres de Rembrandt 
que possedent des collections amencaines, un por- 
trait de i’auleur en chapeau, dans la col ecliou 
Howard Young, replique de ceux de Windsor et 
des Offices, un portrait non lermine, recemment 
acquis en Angleterre par M A. E. Bye, et Deux 
Peres de VEglise, acquis par le musee de Detroit. 
Donnees generales sur les portraits de Rubens 
d’apres lui-meme. 

3015, Alte.n (W. von). Two works Ijy Rubens. Burl. 
M., 1933, i, p. 15-16, 2 fig. — Identification du 
sujel de deux grandes esquisses de Rubens (coll, 
part et galerie Van Diemen a Berlin) resleea inex- 
pliquees jusqu’ici. Il s’ogit de Quintus Fabius 
Maximus et Lucius Minucws, d une {lart, et d autre 
pari de Rortuilus aj)j)araissant a Julius Proculus. 

3016 ScHARF (AB’red). Li tile- known drawings by 
Ruben^. C()nnoisseui\ 1933, II, p. 249-255, 1 pi. et 
10 fig. — De--sins exposes a la Galerie Goudslik- 
ker a Am^terdarn. 

3017, PoFHAM (A. E.). Peter Paul Rubens (1577-1640;. 
0. M. Drawings, t, VIII (1933;, p, 43, 1 pi. — 
Dessin de Riioens, Dieu ie Pere supporte par des 
anges (Cheltenham, coll Fitzroy, Fenwick) qui est 
la co[}ie d une fresqiie de PorJenone a la coupole 
de la cathedrale de Trevise. Ce dessiu ainsi que la 
copie di'une autre des Iresques de Pordenone. dale 
du premier voyage de Rubens en Ita’de (1600-1608). 

3018. A. M. H. A drawing by Rubens. Br. Museum, 
t, VIII (1933 , p. 1, 1 pi. — Dessin au fu>ain, 
elude pour une Madeleine. 

Voir aussi les 26, 82, 92, 126, 2827, 3062, 3163, 
3386 et 3390- 

Pour Roeland Savery, voir le n® 292. 

3019 Van Puyvei.de tLeo). Zwei Weike von Her- 
cules Seghers. Pantheon, 19 13, p, 354-356. 2 fig. 
— Paysr^ges de inontagiie dans la collection Van 
Buren a Bruxelles. 

Voir ausM les ii®- 478, 574 et 3207. 

Pour Sieberechts, voir le n® 453. 

Pour Succa. ^orr le rd 2278. 

3020. Schneider ^H.';. Ken prinselyke opdrachi aan 
David Teniers d. J. [Cne commaude princiere a 
David 1 eniers,. Oudheidk. J , avril 1933, [>. 37-38, 
3 fig. — Croquis a Fencre au musee de Daimstadt 
pour le lalileau de meme sujet (A'ermcssr'* de la 
Cull eo ton lie Ruckiiighom Palace. Une inscription 
de la main de Tenier» prouve que ce croquis a ete 
fait sur la demaiide d'uii prince d ’Orange, avant 
1649. probard nun. I le sladhouder Guillaume II. 

Pour Van der Straet, voir le n® 3553. 

3(12 U Van Puyvelde d.eo;. Les debuts de Van Dyck. 
R, beige d'arch., t. Ill ( 1 93 C. p- 193-213. — L’eiude 
des ceuvres de jeunesse de Van Dyck a ainene 
Pauteur a comprendre qu’il etaic un artiste pre- 
coce, doue d’une forte personnalite, et qui devait 
des les annees oil il travaillait dans Pateiier de 
Rubens, avoir un style bien a lui H est done tout 
a fait iujuste de le cousider^r comme un ^leve de 
Rubens. • , 



XV11--XV11I- SINGLES 


— l&i - 


3022. Vandalle (Maurice). Les cent portraits par 
Antoine Van Dyck. H. beige d'arch.^ t. ill (1^33). 
p. 289-316, I pi. — Elude concernant nii recueil 
de gravures par des peintres flamands paru en 
1645. 

3023. Eia Van D^^ck in Wiener Privatbesitz. hunsi- 
wanderer, juifi 1933, p. 13, 1 fig. — Portrait de 
Marguerite de Lorraine (coUection parlicuiiere 
vieiinoise). 

3024. A. M, H. A landscape drawing attributed to 
Van Dyck. Sr, Museum, t. VI il (1933), p. 63-65, 
1 fic. — .\ttribution a Van Dyck d un dessin en 
couleurs qui porlait le noin de I. Hademaker. 

3025. Fischel f^Oskar) A sheet of sketches by An- 
thony Van Dyck. 0, M, Drawings, 1933 (t. VIII j, 
p. 20-23, I pi et 2 fig. — PuijUeaiion d*une feuiiie 
de croquis de Van Dyckou I'oii trouve le souvenir 
de p^dntures cie Titieu et de Holbein. 

Voir aussi les 268, 423 el 3028. 

3026. Delacre (M.;. Jesus chez Marlhe et Maiic. Jor- 
daens ou Van Xoordt? B. Miisees, 1933, p. 9i-96, 
1 fig. — I/auleur etudi.-* un tableau anonvme du 
Mu see de Ldle et so declare pour i hypo these Van 
Noordt centre ThypothesC Jordaens. 

3027. SiPLE (Waller H.) A family group by Conie- 
lis de Vos. Cincinnati, 1933, p. 74-77, 1 fig. — 
Recemmenl entre au musee de Cincinnati. 

3028. Burroughs (Alan;. A picture by Cornelis de 
Vos. Burl. M., 1933, I, p 175-181, 3 fig. — Attri- 
bution a Cornelis de Vos du poi trait de Marie- 
Anne de Schodt, au rausee de Boston, attribue 
jusqudei a Van Dyck. 

3029. Collins Baker (C. H.). Faking a king. Con- 
noisseur, 1933, II, p. 161-162, 3 fig. — Decouverte, 
sous un portrait du jeune Edouard VI (p 1553) 
qu’on croyait etre de Tepoque, d'un portrait de 
femme peint vers 1620, peut-etre par Cornelis de 
Vos. II s'a^il d’une transformation faite au plus 
t6t a la fin du xvii® siecle. 

Pour Wiericz, voir le n® 3198. 


France. 

3030. Mathey (Jacques). Jeaurat, Cochin, Dura- 
ineau et les dessins de Char Tin. B. art fr,, 1933^ 
p. 82 88, 2 pL — Dessins certains de Chardin, qui 
sont en fort petit nombre, et dessins qui lui out 
ete attribue^., mats qn’il I'ant rendre a d'autres 
artistes, Jeaural, CiK'hin, Durameau. Reproduc- 
tions de la Vinaigrette (Stockholm; de Cochin et 
d'une Dame lisanl (Albertine) de Jeaurat, 

3031. Eglise (Fernand de V). Les entrees de souve- 

rains d’apres Feslampe. Fhitiee de Marie de Medi- 
cis a Avignon (JOnovembre 1900;. 1933, 

p. 44-56 et U9-159, 8 fig. - Recit des fetes qui 
marquerent I’entiee de Marie de Medicis a Avignon 
au moment de son manage avec Henri IV, d’apres 
les gravures du Labgrinthe royal, brochure ou 
Henri IV est compare a Hercule et ou sont repre- 
sentes les chars ^ arcs Iriomphaux qui cele- 
braient le* vertu?du roi. 


3032. Planchenault (Heue). La collection du marquis 
dc Livois. L'art frangais. Gazette, 1933, II, p, 220- 
237, 16 fig. — Collection consUtuee par uu ama- 
teur d’Angers au xvin® siecle, et entree depuis au 
musee d’Aiigers. Elle comprend quatre cents 
tableaux dont deux cent cinquanle de I’ecole fran- 
gaise. Reproductions d'oeuvres d'Antoiiie Goypel, 
P. Mignard, Carle Van Loo, Fr. Lemoine, J. B. 
\'an Loo, J. B. Regnaud, J. F. de Troy, Greuze, 
Chardin, Theaulon, Demachy; gravures de A. de 
Saint-Aubin, Fabbe de Saint-Non et W. Vallner, 
d’apres J.-B. Leprince, Benard et Fr. Lemoine. 

3033. Planchenault ^Rene). L’art frangais dans la 
collection du marquis de Livois. B. art fr., 1933, 
p. 149-158. — Collection constituee a Angers a 
la fin dn xviii® siecle et dont le detail est connu 
grace au catalogue d une venle qui n'eut pas heu. 
Parmi les 409 tableaux de cette collection, les 
deiix tieis sont fran^ais; pour le xvii* siecle, 
quciques artistes seulement sont represenles, 
mais pour le xviii®, a part les portrailisles pour 
le&quels I'amateur iie semble pas avoir eu de gout, 
il ne inan(|ne que quelque^ noms, Jouvenet et 
Hesloul, Desporles el Oudry Le genre que le 
marquis de Li\ois semble avoir prelere est le pay- 
sage, paysage realiste ou paysage de reve. Publi- 
cation de letiros adressees au collectionueur par 
Louis et Fiangois Watteau. 

3034. Albon (Marquis d’). La decoration du chateau 
de Saiiil-Mai cel de-Felines en Forez. B. art fr., 
1933, p. 15S-159, 1 pi — Ce chateau tut decoie a 
partir de 1661 de lamijris a comparliments ornes 
de peintures, natures mortes, paysages, person- 
nages inythologiques et allegories. Deux cabinets 
otTrent un iiileret pailiculier; run est decore de 
portraits de grandes dames qui rappellenl ceux de 
la gaierie de Bussy-Rabutin ; I’autre figure en 
trompe roeil des porcelaines chi noises, 

3035. Dumolin (Maurice). Le chateau de Bussy- 
Ratiutiii et sa gaierie de portraits. B. de I'Arl, 
1933, I, p. 3-20, 12 fig. — Histoire de ce chateau 
des environs d’Alesia, interessant surtout par la 
decoration interieir.e dont Fa revelue Roger de 
Rabuliu de 4667 a 1670 pendant Fexil qui suivit 
la divulgation de son cc Histoire amoureuse des 
Gaules ». Reproductions de portraits de Bussy- 
Rabutin par Claude Le Febvre et Le Bruii et de 
portraits de rlames de I’epoque par Louis 1 EUe, 
dit Ferdinand (Mine de Sevigne et sa fille), les 
Baubruu, Juste d'Egmont, etc 

3036. Soulange-Bodin iH.). Le chateau de Beaure- 
gard et sa galerii' de portraits. B. art frangais, 
1932. p. 2l5-2l9. - Chateau conslruit sous Fran- 
cois P*’ el recoustruit sous Henri IL En 1617 il fut 
aciiete i^ar Paul Ardier, tresorier de FEpargne qui 
fit executer la decoration de la Grande Gaierie, 
compo^ee de 363 portiaits hisloriques, vraie his- 
toire de France de Philippe de Valois a l.ouis XHI. 
Les noms des artistes qui out travaille a la deco- 
ration de cette gaierie ont ete retrouves dans les 
archives du chateau, le peintre Mosnier, le menui- 
sier Louis Bailly, etc. 

3037. P ascal (Georges). L’exposUiou des chefs- 
d oeuvre des musees de province h Carnavalel. 



— 185 — 


PEINTURE 


Art vh.f 1933, p. 202. 7 fig. — Exposition limitee, 
de 1650 a 1830. Reproductions d’oeuvres de David, 
Mme Vigee-Lebrun, Largilliere, Lefevre et Pater. 

3038. Bouyer ; Raymond). Le beau passe de la France 
au Musee Carnavalel. B. de V Art^ 1933, p. 170- , 
172, 1 fig. — Exposition des chefs-d’oeuvre de pro- 
vince. Reproduction du Bal champetre de J. B, 
Pater. 

3^ '39. Ecole des Beaux-Arts, Exposition d’arl des 
XVII® et XVIII® siecles. B. Masses, 1933, p. 108-109, ' 
1 fig. — Reproduction d’un dessiu de Poussin. 

3040. B. J. L’exposition du pastel franpais. Beaux- 
Arts, 1933, n^ 47, p 6, 1 fig. — A la galerie Char- 
pentier. Reproduction d\m portrait par Perron- 
aeau. 

3041. Long (Basil S.). Quelques miniatures fran- 
^.aises a South Kensington. Gazette, 1933, I, p. 10- 
16, 9 fig. — Parnii la collection d’environ seize 
cents portraits eii miniature que possede ie musee 
de South Kensington, il y en a iin certain nombre 
tie fraiK^ais du xvii® sieclc, snr email et sur velin. 
Reproductions d’oeuvres de Louis Hans (Louis- 
.lean Hans van der Breughen . ne a Paris vers 
1015, Pierre-Paul Sevin, ne a Tournon eu 165'1, 
Louis Caravac, mort en 1752, et d’artistes ano- 
nymes. 

3042. Chamot (M.). French drawings at Burlington 
House. Apollo, 1932, I, p. 103-106, 2 pi. et 2 fig. 
— Pastels de La Tour et dessins de Poussin et 
de Chardin. 

3043. CoLOMBiEU (Pierre du). Frederic II, collection- 
neur de peintures frangaises. Beaux-Arts, 1933, 
n® 38, p. 4, 1 fig. — Reproduction du Moulinei 
devant la charmille de Lancret. 

3044. Blarez (Joseph). Deux tableaux de la calhe- 
drale de Vannes. M^m. Bretagne, t. XII (1931), 
p, 341-349. — Haiti t Vincent Ferrier a Vannes, du 
XYii® siecle, et Devotion aux saints Cceurs, de 1763. 

3045. Wetterwald (Charles). Un ex-voto de 1793. 
B, d' Alsace, t. LXXVIII (1931), p. 358-362. — 
Tal)leau de la chapeiie de Saint-Gango^phe, au- 
dessus de Biihl, representanl le saint prolegeant 
les citoyens de Biihl leves en masse pour la defense 
du Rhiu. 

Voir aussi les 129, 130, 523, 524 et538 a 545. 

Pour Andran, voir les 521, 2962 et 3389. 

Pour Aved, voir les 391 et 515. 

3046. \YEscHrR (P.) et Roscnderg (Jakob). Bellange. 
Zeichnuagen im Berliner Kupferstichkabinelt. 
Berl Miiseen, 1933. p. 36-:'8, 4 fig. — Dessins du 
Cabinet des Estamp'-s de Berlin, autrefois consi- 
deres coniine des oeuvres de Spranger et qui sont 
de la main de Bellange. Antres dessins du meme 
artiste dans la meme collection. Rapports de Bel- 
lange avec Fecole de Fontniiiebieau 

Pour Berain, voir les n®® 2812, 2914, 2941 et339o. 

3047. Lavall^e (Pierre). Autour de deux peintres 
du xvn® siecle : Jacques Blanchard et Charles 
Dauphin. B. art fr., 1933, p. 145-149, 1 pi. — 
Apres avoir retire a Blanchard une Vierge du 


Musee de Nantes qu'une gravure de Thourneysen, 
un imitaleurde Mol Ian. permel de rendrea Charles 
Dauphin, M. Lava! lee eludie les peintures et les 
dessins qui font connailre la personnaliie alta- 
chante de Jacques Blanchard. II lui rend entre 
a litres un beau dessiu <( Ariane abandonnee par 
Thesee » (Beaux-Arts) qu'une fausse attribution 
donnait a Jacques Stella, 

Pour Blarenberghe, voir le n® 544. 

Pour Bocquet, voir le 163. 

Pour Boilly, voir les 144 el 541. 

3048. A great color engraving. Toledo, 65 (1933), 
p. 12-14, 1 fig, — Tele de Flore par Louis M. Bon- 
net, artiste ne eu 1743, et qui s'il n’est pas comme 
il s’enest vanle I’inventeur de la gravure eu cou- 
Icurs, esl du moms Fun des artistes qui out pousse 
ce precede a sa plus grande perfection. 11 s’etait 
specialise dans la reproduction des ceuvres <10 
Boucher, 

3019. Wlii'enkampf (Frank . Bosse et Cochin ialer- 
pretes de ieur temps. Eslatnj es, 1933, p. 76-86, 

4 fig. — A piopos ti'uiie expo:';tiou a New Vork. 
Traduction de (piclques ex ti aits d’un article pani 
dans le Bulletin de la bihiioiheque publique de 
celle ville. L'epoque de Louis XIII et ceile de 
Louis XV, 

Voir aussi le n® 163. 

3050. Sterling (Charles). Franciszek Boucher i 
wystawa jego dziet w Paryzu [Frangois Boucher 
et Icxpobition de ses oeuvres a Paris). Sztuki 
Piehne, 1933, p. 3t>8 329, 12 pl. — A propos d'une 
exposition de Boucher, i’auleur etudie I'ensemhle 
dvr son esuvre. 

Voir aussi les 159^ 541, 543, 3077, 3096, 3389 et 
3390. 

Pour S. Bourdon, voir le 11 ° 2837. 

Pour Callot, voir le n'^ 3395. 

3('51. A. C, L’Hon. Maurice Baring off re au Musee 
Carua valet quinze dessins de CarmontoUe. Beaux- 
Arts, 1933, 47, p. 6, I fig. 

3052. Vauxcelles (Louis), l.ouis de Carmor. telle. 
Art vie,, 1933, p. 471 472, 4 fig. — Exposition a 
la galerie Andre Weil. De second ordre, rnais 
peuilre vendique de son epoque. 

3(^53. A propos de Bexposition Carmonlelle. Beaux- 
Arts, 1933, n° 45, p. 1, I fig. — Repi'oduction de 
la Famille d Hetv^lius. 

Voir aussi le n® 541. 

Pour Ph. de Champaigne, voir les ii®® 92 et 2837. 

3054. Babelon ;Jeau,. J. B. t?. Chardin. Beaux-Arts, 
U}33, n*' 50, p. 1 et 8. 3 fig. — A propos du livre 
de M. Wildenslein. 

3055. WiLDENsrEiN (Georges), l^e caractere de Char- 
din et sa \ie. Gazette, 1933, lI, p. 365-380, 12 fig. 
— Mise au point des legendes : « 11 n'est ni lo 
modele des vertus bourgeoises ni le porte parole 
du tiers etat e ni le createur tl’un genre ou d'lme 
technique nouvelle, inais il est un peintre et Fun 
des plus grands qui aient%^iste. 

24 




0 



xvnxmi* SINGLES 


— 488 


3(^0. Banks (M. A.). A still-life by Chardin. Rh, 
hland, 1933 p. 52-54, 1 fig. — Nature morte au 
musee de Providence, 

Voir aussi les n®* 150, 538. 541, 3030, 3032, 3042 et 
3u63. 

Pour Goypel, voir les 3032, 3389 et 3390. 

Pour Cozette. voir le 515. 

Pour Daret, voir le n® 1899. 

Pour Charles Dauphin, voir le n® 3047. 

Pour Debucourt, voir le n® 327. 

3057. Carbonnel (Abbe). Un tableau de J, B. Des- 
pax (1710 1770) dans la chapelle du Lycee des 
Jeanes filles d'Agen. R. Agennis^ t. 59 {1932), 
p. 37-48, 1 pi. — Tableau signe et date de 1757 ; il 
etait attribue jusqu’ici a i’ecole espagnole. 

Pour Desportes, voir le n® 3390. 

3058. Dacier (Emile). L'oeuvre grave de Louis Jean 
Desprez da pres un livre recent. Estamges, *933, 
p. iOl-170, 5 fig. — Livre sur ce graveur frangais 
elabli en Suede, public a Malmo par M. WolSin. 

3059. WoLLiN (Nils G.). Realisme, neo-classicisme 
et romanlisme. Quelques dessins de Desprez. 
Congr^s Stockholm, 1933, p. 180-182. — Archi- 
lecte dessinateur et decorateur frangais (1743- 
180^) appele en Suede en 1784. 

Voir aussi le 138. 

3060. Fbancez (J.). Bernard Donzelot. /?. Hautes- 
Pyrenees, t. XXVII (1932), p. 115-118. — Peintre 
de Bagneres charge en 1653 de dorer un taber- 
nacle. 

Pour Drouais, voir les n°® 150, 538, 539, 540, 541 et 
543. 

Pour Dnghet, voir le n‘^ 89. 

Pour Dumesnil, voir le n° 546. 

Pour Durameau, voir le 3030. 

Pour Edelinck, voir le n° 3395. 

3061. Clapp (Frederick Mortimer). The du Barry 
Fragonards in the Frick collection. Cong res 
Stockholm, 1933, p. 182-I8.i. — Panueaux peints 
pour le pavilion de Louvecieiines (cinq grands et 
neuf petits). 

3062. K. T. P. A drawing by Fragonard after Rubens. 
Br. Museum, t. VII (1933), p. 10.5-106, I pL — 
Copie de Nessus et D^Janire de Rubens, par Fia- 
gonard, faite au crayon et a I’aquarelle. 

Voir aussi les 150, 515, 538, 539, 540, 541, 542, 
543, 545 et 615 

Pour Greuze, voir les n°® 150, 515 et 3032. 

Pour Huet, voir les n°® 209 et 307. 

3063. Mathey (Jacques). Etienne Jeaurat (1699- 
1789). 0. .)/. Drawings, 1933 (t. VIII) p. 8-10, 2 pi. 
et 1 fig. — Publication de deux dessins de LAl- 
bertine qui out ete exposes au Burlington House 
en 1932 sous le nom de Chardin. L’autenr les rap- 
proche de VExemple des M^res, grave en 1746 
par Lucas. 

Voir aussi le n® 3030.€ ^ 


Pour Jonrenet, voir le 1888. 

Pour Lancret, voir les n®® 538, 541 et 3042. 

Pour Largilliere, voir les n®* 141, 391, 515, 538, 539, 
541 et 3037. 

3064. Musee La ToUr a Sain t-Quen tin. B. Musses, 
1933, p. 152, 1 fig. 

Voir aussi les n®® 150, 515, 535, 545 et 3042. 

Pour Lavreince, voir le n® 541. 

Pour Lebrun, voir les 521, 1899, 2511, 2812, 2827, 
3035 et 3390. 

Pour Leclerc, voir le n® 3396. 

Pour Lemoine, voir le n® 3032. 

3065. J. D. Les peintres de la realile au xvii® siecle. 
Notes d'art, 1933, p. 63-64. — Les Le Nain et leur 
ecole. 

3066 Jamot (Paul). Un tableau inedit de Louis Le 
Nain anterieur a 1640. Gazette, 19H3, II, p, 295- 
299, 4 fig. — Publication d’un tableau signe de 
Louis Le Nain, Toriginal des D^nicheurs d'oiscaux 
(coil. Trolli a Pans), dont on connaissait plusieurs 
repliques. M. Jamot pense qu'on peut le dater 
des environs de 1680. Publication en outre de 
deux dessins dans lesquels M. Jamot reconnait la 
main de Louis (Louvre) et d’Antoine (coll. Wil- 
densteinL 

Voir aussi les n®® 3074 et 3075. 

Pour Le Noir, voir le n® 535. 

3067. Lambert (Claude). Un peintre meconnu du 
XVIII* siecle. Charles Lepeintre (1785 ?). B. de 
VArt, 1933, I, p, 81-88, 4 fig. — Documents qui le 
concernenl et oeuvres qu’on peut lui attribuer. 

Pour Leprince, voir le n® 3032. 
i Pour Lespinasse, voir ie u® 391. 
i Pour Le Sueur, voir le n® 2962. 

3068. Geneux (Paul). Claude Lorrain. Art suisse, 
juillet 1933, p. 17-20, 4 fig. 

3069. Boyer (Ferdinand). Les aunees d’apprentis- 
sage de Claude Lorrain a Rome {1613-1625). Con- 
gres Stockholm. 1933, p. 122-123. — Bee lifica lion 
des donnees acceptees jusqu'ici. 

3070. Zarnowski (J.). Claude Lorrain (1600 1682; 
and Giovanni Fiancet-co Grimaldi (1606-1680). 
O M. Drawings, t. VIII (1933), p. 41, 1 pi. — Attri- 
bution a Claude Lorrain de la moitie d’un de^sin 
conserve an Louvre parmi les dessins de Gri- 
maldi. II s agit d un dessin dont les deux moities 
out ete arbitrairemeiit reiinies par Partiste de la 
partie droite qui a cherch^ a unifier les deux 
frogmen Is par quelques coups de crayon sur la 
partie gauche. 

Voir aussi le n® 3598 

3071. Maroger (Jacques). La resurrection de Thotel 
des Invahdes. B. de VArt, 1933, II, p. 89-96, 6 fig. 

Remise eti elat des peintures murales execu- 
I4es vers 1690 par J -B. Martin pour le r^fectoire 
des Invalides. C est un ensemble d une grande 
importance historique : Oiidenarde, Courtrai, Lille, 
Doiiai, Tournai, le Reiour de Louis XIV. 


\ 


t 



- 187 — 


PElHtURE 


3072. Reapparition des anciennes pemtnres marales 
des In valid es. B. t/e VAN. 1933, p. 249, 1 fig. — 
Remise au jour de la decoration primitive de I’an- 
cien refecloire d< s Invaiides executee en 1690 par 
Jean*Bapliste Martin etque TAdminislration avail 
fait eacber par des peintures de Detaiile. 

Voir aussi le n^ 3396. 

3073. Weigert (Roger Armaiid Un pastiche aiie- 
inand de Claude Mellan. Esfam()es, 1933, p. 115- 
119. 2 fig. — Gravure de Mellan representant le 
jeune Louis XIV aiix pieds de la Vierge, imitee 
(juarante ans plus lard par un graveur allemand 
anonyme au profit du fuLur Joseph R*". 

Pour Meunier, voir le n« 2828. 

3074. Jawot (Paul . Autour des Le Nain. un disciple 
incounu : Jean Michelin. B. de I Art, 1933, I, 
p. 2uT-2l8, 1 pL el 10 fig, — Pai’mi les lableaux 
fran<;ais du xvii« specie qui out etc atliinues au 
groupe des Le Nain, il en est un certain nom’nre 
qui reveleiit des peraoniialites ciislinctes, tels par 
exeinple nue ces scenes de cabaret (Amiens et 
Reims) que M. Jaiuot propose d’atlribuer au 

Peintre des Buveurs qudl pease onginaire de 
la region d’Amiens, Iris surtuul qne ces scenes 
de village ou les pei sounages sont debout les uns 
a cote des autres, eomme autant de portraits isoles. 
Sur Lun de ces lableaux, qui se trouve au Musee 
Melropolitain de New York, M. Jainot a pu lire 
la signature J. Mich^-lin et la date de 1656; c’est 
le nom d’un peintre d’hisloire no a Langres en 
16)23, (jui fut a la fin de sa vie direcleur d'une ma- 
nufacture de tapis a Hanovre et Pauteur d’un cer- 
tain nombre de portraits en miniature. Ses oeuvres 
coniuies ne s’opposent pas a ce qn'il ait ete au 
debut de sa \\e un emule des Le N-^in, M. Jainot 
dresse la iisle des peintures qu'on peut